14 commentaires sur “L’actualité, ou l’illusion de la modération

  1. Ah, Jacques Noël… Je l’ai affronté à quelques reprises dans les commentaires du Devoir, en général uniquement pour corriger ses interprétations ridicules des données, tout particulièrement sur l’immigration.

    Par exemple, il prétend que les immigrants font vieillir le Québec, même si seulement 2 % d’entre eux ont plus de 64 ans à leur arrivée et moins de 10 % ont plus de 44 ans (page 21, http://www.micc.gouv.qc.ca/publications/fr/recherches-statistiques/Immigration_Quebec_2005-2009.pdf ). Mais rien à faire, il avait raison !

    Je ne vois plus ses commentaires depuis quelques temps dans le Devoir. Peut-être a-t-il subi le même sort…

  2. Aucun de vos exemples ne date de 2010, plusieurs datent de 2008 et vous référez énormément à un blogue qui n’est plus en ligne depuis 2 ans maintenant.

    Est-ce mieux maintenant ?

  3. @ Darwin

    Jacques Noël, dont la rhétorique, les mots, les thèmes et les arguments sont partagés par un certain « Jacques Plante » (sous le pseudo particulièrement évocateur de Hérouxtown), c’est le modèle du souverainiste qui fait peur aux communautés culturelles et les éloigne de l’envie de partager le rève des « souches » d’avoir leur pays bien à eux.

    C’est le genre de nationaleux qui jettent le discrédit sur le nationalisme dont ils sont (à mon humble avis) les pires ennemis.

    On n’en voit pas beaucoup, de cette espèce-là, chez QS…

    Pour fins de comparaisons, Herouxtown sévit sur les blogues de Cyberpresse.

  4. @ Michel C (16h42)

    Si vous cherchez à mettre en doute mes conclusions, c’est raté.

    Quel était le but de ce billet, vous croyez?

    Je suis juriste. Et détenteur d’une maîtrise en droit des médias. Mon but, c’est de sensibiliser les médias aux problèmes légaux auxquels les conduit leur laxisme.

    Mon but, c’est de les mettre en garde contre la tentation de s’asseoir sur leur steak en se disant « nous autres, on a un système de détection qui a fait ses preuves.

    Si Madame Crépeau avait dit « On avait des lacunes, on est en train de les corriger », je lui aurais accordé le bénéfice du doute.

    Mais ce n’est pas ce qu’elle dit. Elle dit que même à l’époque ou Vastel était le seul blogueur de L’Actualité, on ne laissait rien passer.

    Faux.

    C’est ce que je voulais démontrer.

    Le problème – et je le répète depuis longtemps, c’est que les modérateurs ne connaissent pas les lois pertinentes. Comment peuvent-ils alors faire une modération digne de ce nom?

  5. « Le problème – et je le répète depuis longtemps, c’est que les modérateurs ne connaissent pas les lois pertinentes. Comment peuvent-ils alors faire une modération digne de ce nom? »

    Le plus étonnant, c’est que, sans connaître les lois pertinentes, ce qui est mon lot, ils laissaient passer les propos immensément racistes, ainsi que les tares inhérentes telles que la bigoterie, le chauvinisme, le sexisme, le machisme, l’islamophobie…

    Cela dit, était-ce une politique mercantile qu’ils n’auraient pas osé appliquer dans leur médium écrit, celle de la provocation, comme ces émissions radiophoniques du type « ligne ouverte » où la frustration a préséance et attire des foules d’auditeurs jour après jour. Les cote$ de vi$ite auraient-elles autant d’importance que les cotes d’écoute ?

    Et je suis d’accord avec vous sur un autre point : par leurs vulgarité, ignorance et propension à parler à tort de sujets dont ils savent trop peu et n’ont pas la sagesse de s’informer pour apporter des arguments sensés, les blogueurs de l’acabit relevé sont un obstacle patent à la vulgarisation du vrai programme socio-économique nationaliste québécois auprès des nouveaux venus arrivant par milliers chaque année au Québec, et il ne faudra pas se surprendre si « cent fois sur le métier » nous devrons remettre l’ouvrage.

  6. @ Papitibi

    «C’est le genre de nationaleux qui jettent le discrédit sur le nationalisme dont ils sont (à mon humble avis) les pires ennemis.»

    On se rejoint tout à fait là-dessus. Il y en a quand un bon nombre, dont certains diffusent leur nationalisme ethnique dans des blogues…

    «On n’en voit pas beaucoup, de cette espèce-là, chez QS…»

    Sans dire qu’il n’y en a pas (ce que vous ne faites pas), ils sont en effet très peu nombreux ! 🙂

  7. «Pour moi ****, à qui je ne donnerais le bon Dieu sans confession, fait partie du vrai monde, de la majorité silencieuse, blanche, mâle et hétérosexuelle, qui n’a aucune chance devant pareil tribunal stalinien, création de la Charia Trudeau qui nous été imposée par le coup d’État de 1982. – Jacques Noël, 21 octobre 2008, 13h59»

    Tout de même, je suis d’accord avec la deuxième partie de son commentaire!!! Pour la première partie, j’aimerais bien avoir un p’tit sac brun pour pouvoir dégueuler, SVP!!!

    Pour ses autres perles, c’est du pur délire, sauf pour ceci où il a entièrement raison: «…j’ai discuté avec des milliers de Québécois fédéralistes: j’en ai jamais vu un seul qui était intelligent, sauf quelques rarissismes carriéristes qui ont choisi le Canada pour des raisons professionnelles. – Jacques Noël, 12 décembre 2008, 15h01»!!!

    Ça confirme les discusions que j’ai déjà eu avec des fédéralistes sur la blogosphère!!!

    INSERTION PAR PAPITIBI, en caractères gras: Attention, Jean-Luc. Ils sont très nombreux, les fédéralistes sur Antagoniste! À commencer par ton hôte, David Gagnon, qui ne perd jamais une occasion de dénigrer le Québec et les souverainistes.

    Et bien sûr, ce doctissime Laughrea dont tu t’es aveuglément porté à la défense dans les comentaires que tu as émis ici.

    Des zépas, il y en a chez les fédés comme chez les nationalistes. Des zépas, il y en a à droite, il y en a aussi à gauche. Des zépas, il y en a chez les PhD, et il y en a chez les analphabètes.

    Des grands esprits, y en a chez les fédés, chez les nationalistes, à gauche, à droite, parmi les PhD, parmi les analphabètes, parmi les nantis, parmi les démunis, et même parmi les libertariens.

    En général, on reconnaît les zépas au caractère immuable des dogmes dans lesquels ils se sont enfermés (ils ont l’esprit binaire), et on reconnaît les grands esprits à leur capacité de remettre leurs croyances en question.

    Fin de la parenthèse papitibienne, et retour à Jean-Luc…

    Disons que j’en prends et que j’en laisse pas mal, quand je lis Jacques Noël, soit sur les blogues, soit dans la section «Opinions des lecteurs» des journaux et c’est la même chose pour ses p’tits amis: Jeannot Vachon et Sylvio Leblanc!!!

    Jacques Noël vit à Québec (tout comme Vachon et Leblanc) et il appele souvent Sylvain Bouchard du FM93 le matin, en utilisant le pseudo de Jack!!! Il est très facile à reconnaître, puisqu’il vomit les mêmes lubbies: l’immigration appauvrit le Québec, etc., etc., etc.!!!

    Retour à Papitibi: Fais attention, Jean-Luc, quand tu parles de lubies. Toujours ramener les discussions sur la pseudo-supériorité intellectuelle des Juifs, sur leurs prix Nobel, sur sa pseudo-prééminence intellectuelle, c’est une lubie. À tout le moins.

  8. Vous êtes bien documenté, monsieur Papitibi.

    Et vous avez raison. Si L’Actualite laisse publier des commentaires comme ceux que vous avez cité, l’équipe de modération va être obligé de relever ses manches.

    Quand même, est-ce que c’est encore aussi pire que dans le temps de Vastel?

  9. Je veux ajouter, Michel Vastel modérait mais quand il le faisait, c’était souvent pour ridiculiser la personne qui lui avait écrit.

  10. Comment trouvez-vous la situation sur le blogue de Richard Hétu? À l’occasion certains se plaignent que Richard laisse passer des choses, des propos racistes surtout. Personnellement je trouve que le travail est habituellement bien fait. RH supprime les pires, pas toujours sur le moment mais on ne peut pas lui demander d’être devant l’écran 16 hrs par jour.

    Se plaindre de la modération sur son site et vouloir la perfection, ça veut dire avoir un modérateur à plein temps, ce que Cyberpresse ne fera pas, ou bien la modération pour tout le monde.

    Pensez-vous que c’est vers ça qu’on s’en va dans les blogues? Remarquez que Richard l’a déjà annoncé lorsqu’un de ses billet traite d’Israël. Je ne sais pas si ça tient toujours.

  11. Décision du Conseil de presse rendue en septembre 2007 dans un dossier « Desmarteaux Vs Rioux et Canoê », si je ne m’abuse: from now on, et même si ce n’est pas encore codifié, les médias doivent considérer qu’ils ont l’obligation d’affecter les ressources nécessaires à la modération. Les contraintes budgétaires ne seront pas une excuse.

    Il y a 2 ans, il y avait moins de 10 blogues sur Cyberpresse, et il y en a 45 ou 50 aujourd’hui. S’ils veulent couper les dépenses, c’est là qu’ils doivent le faire.

    Richard laissait passer des propos racistes au sens où la Loi l’entend. Et il laissait surtout passer des propos injurieux. Je lui ai écrit il y a 12 ou 18 mois pour le mettre en garde contre ce laxisme.

    C’est comme pour les rongeurs. Tu en laisses deux dans la maison, et dans un an il y en aura 50000! Il est plus facile d’en éliminer deux que d’en éliminer 50000 si tu te débarrasses pas des premiers.

    Richard n’a même pas accusé réception. La décision Corriveau du 30 juillet, moi, je la voyais venir. Là, TOUS les médias sont pris avec le problème, Je trouve ça triste pour les habitués, qui ne peuvent plus écrire en direct (en temps réel).

    Cyberpresse a adopté une solution de facilité. Ils vont d’un extrême à l’autre.

    Ma solution?

    a) les plus baveux et injurieux vont sur liste grise
    b) Hétu informe: une seule injure, et vous tombez sur liste grise. On vous rembarque au cas par cas.
    c) Pour le reste, on fait comme avant mais un commentaire soumis à 4h et visible à 8h devrait être placé en fonction de l’heure de son approbation
    d) APRÈS COUP, un modérateur passe l’aspirateur et coupe les messages jugés inconvenants

    Pour 95% des contributeurs, il n’y aurait pas vraiment d’inconvénients.

    = = =

    Les médias n’ont plus le choix, ils ont le nez dans la marde avec ce jugement Corriveau. ILS DOIVENT FAIRE KEK CHOSE.

    Mais pas réagir en imbécles comme ils ont fait.

  12. Je trouve que vos solutions ont bien de l’allure. Vous devriez en parler à Richard. 😉

    Je parle de son blog car c’est pour ainsi dire le seul que je fréquente. À ma connaissance c’est un des rares qui soit en direct sur Cyberpresse, malgré qu’il traite d’un sujet sensible, la politique américaine. Et cet aspect de pouvoir commenter en direct est un gros plus. Mais il y a un ménage à faire, c’est certain.

    La solution de tout modérer, on a vu ce que ça donnait certains jours où c’était en vigueur. Le trafic devient minimal. Est-ce qu’il y a un avantage pour les gestionnaires à ce qu’il y ait un gros trafic sur leurs blogs? Sinon je ne comprends pas pourquoi ils se donnent tant de mal avec celui de Hétu, contrairement aux autres. À moins que ce soit Richard qui insiste sur l’aspect direct, comme je le pense, et dans ce cas c’est à son honneur.

    Vous devriez vraiment lui parler de vos solutions. 🙂

  13. Pingback: Le bêtisier de l’islamophobie (1) « la page à papi

  14. Pingback: le bêtisier de l’islamophobie (2): l’invasion est à nos portes « la page à papi

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s