8 commentaires sur “Lettre ouverte à Honorificentissimus Laughreus

  1. C’est étonnant de constater la similitude entre honorable et Israël. L’état hébreux a tout pour lui: la capacité financière, le bassin de compétences, l’ingéniosité, c’est un peuple industrieux. Mais son comportement envers les Palestiniens lui fait perdre son honneur, son âme.

    Honorable en Robin William? La bouche, le menton, le nez peut-être. Mais pas les yeux. Honorables est myope, comme Israël. Et c’est bien dommage.

  2. Je me délecte totalement, c’est un bijoux ce blogue. J’aimerais avoir autant d’aisence dans mon écriture et la qualité de mon français écrit.

  3. Ce compliment me fait rougir!

    Question d’atavisme, j’imagine. Et tant et tant de pages des grands classiques lues furtivement, dont certaines n’étaient pas nécessairement considérées recommandables par les bons Clercs de St-Viateur…

    Sans vouloir me montrer « élitiste », j’ajouterai que le fait d’avoir fait des études classiques ne nuit pas à la maîtrise de la langue. Bien sûr, à 15 ans, on ne se rend pas compte de l’impact de la connaissance des racines grecques ou du latin dans la compréhension et la maîtrise du français écrit.

    Une anecdote: en tout début d’année scolaire, alors que j’amorçais ma « Méthode » (la troisième de 8 années d’étude), le professeur m’attribue la note ZÉRO. Plagiat, explique-t-il. C’est du Chateaubriand…

    Bien sûr, mes confrères de classe (noooon, ce n’était pas encore l’époque des collèges mixtes!) en ont fait les gorges chaudes. La voilà, l’explication de ses succès scolaires, se disaient-ils!

    J’ai cassé le party le jour même. « Monsieur Vignault, je vous mets en demeure de me mettre à l’épreuve! Vous me commandez une page, sur le sujet de votre choix, je la rédige sous vos yeux, vous m’attribuez une note et cette note remplacera le zéro. »

    Pendant les 10 premières minutes, ma feuille demeure immaculée. Je le « niaise ». Mon texte prenait forme, dans ma tête. Quant vint le moment, je trempe ma plume dans l’encrier (interdiction formelle d’utiliser un stylo-bille!) et je lui fais, encore une fois, du Chateaubriand!

    Il m’a accordé 9 sur 10. « Monsieur Vignault, vous insultez Chateaubriand », lui dis-je! Traduite en français d’aujourd’hui – sa réaction se lirait: « Pousse pas ta luck trop loin! »

    De toute l’année, je n’ai jamais plus été intimidé par le prof de littérature. Je lui rendais du « à la manière de » Balzac. De Hugo. De Dumas. Au gré de mes humeurs, et au gré de mes lectures.

    L’année suivante, un autre prof de littérature m’a fait connaître Jean Giono, dont « Le chant du monde » demeure, 45 ans plus tard, mon oeuvre de prédilection.

    Je dévorais, littéralement, 100, parfois-même deux cent pages par jour! C’est ça, la recette! Aujourd’hui, je ne lis plus que 3 ou 4 oeuvres littéraires par année (1). Je les choisis pour l’émotion qu’ils sauront me transmettre. L’une de mes toutes dernières lectures, c’est le Goncourt 2008, Syngué Sabour, Pierre de Patience, de Atiq Rahimi.

    Je venais d’entreprendre la lecture de « Putain », de Nelly Arcand, quand la nouvelle de son suicide a éclaté il y a presque un an. Ou plutôt, j’en avais lu quelques pages au hasard, comme je le fais souvent pour apprivoiser l’oeuvre.

    Son roman est toujours là, dans les rayons de ma bibliothèque, mais je suis incapable d’en reprendre la lecture.

    __________
    (1) J’ai bien dit « oeuvres littéraires ». Ou oeuvres de fiction. Ça n’inclut pas les bébelles plus sérieuses, ou plus « utiles », c’est selon.

  4. honorable et Williams ont la même propension à se défouler sur les Québécois. Cela semble incroyable, mais le tout aurait commencé par le goût de la moquerie de Williams (ex Mork, dans Mork and Mindy, ce qui ne me rajeunit pas…) envers sa cible canadienne préférée : je vous la donne en mille… Toujours pas deviné de qui il s’agit ? Notre cher ti-Jean national, celui dont les Rocheuses vont nous coûter notre nation si nous laissons faire, le golfeur du scandale des commandites, le p’tit gars de… d’où ? Ah oui ! Comment pouvais-je l’oublier ? De Shawinigan.

    Ensuite, il a approfondi sa recherche de matériel canadien, pour atterrir au Québec, du côté nationaliste, se moquant des séparatistes et les comparant à des ados qui veulent quitter le foyer familial tout en continuant à recevoir de l’argent des parents…

    Bien évidemment, il s’agit d’un traitement à peine approfondi, donc superficiel, dont les source seraient torontoises que cela ne me surprendrait pas un instant. On dit qu’il a une double personnalité, celui-là. Une fois que l’on a vu Mrs. Doubtfire, on ne peut qu’être d’accord avec ce soupçon.

    Quelques hyperliens glanés rapidement :

    http://www.ctv.ca/CTVNews/TopStories/20071221/kabul_celebrities_071221/

    http://www.script-o-rama.com/movie_scripts/r/robin-williams-live-on-broadway-script.html

    http://www.robin-williams.net/interviews/general/02-07.php

  5. « il s’agit d’un traitement à peine approfondi, donc superficiel, dont les source seraient torontoises que cela ne me surprendrait pas un instant. »

    = =

    Je vais dire ça autrement: je serais surpris que la source ne soit PAS torontoise. La seule chose qui pourrait me faire changer d’idée, c’est que Robin Williams soit un cousin de Danny Williams, le PM de Terre-Neuve! 😉

  6. A l’angle de la rue Brel et de l’impasse Devos de mon village près de la bonne ville de Bruges, il y a une boutique de farces et et attrappes. Le marchand est le sosie de la personne en haut et à gauche de votre article.
    Vous avez deviné que j’étais Belge. Et votre honoricentifimus ?

  7. Vous êtes Belge? De la région de Bruges?

    J’aurais presque envie de répondre que Honorificentissimus donne rarement dans la dentelle, mais le jeu de mots serait trop facile. Certains de ses ancêtres sont arrivés au Québec avant 1640, mais celui qui lui a légué son patronyme n’était pas du nombre!

    Je vous remercie, Monsieur Ulysse le douzième; puissiez-vous faire un beau voyage et ne pas y mettre fin avant vos nonante ans, si bien sûr tel est votre voeu!

    Merci pour ces bons mots!

  8. papitibi dit :

    20 août 2010 à 17:20

    « Je vais dire ça autrement: je serais surpris que la source ne soit PAS torontoise. La seule chose qui pourrait me faire changer d’idée, c’est que Robin Williams soit un cousin de Danny Williams, le PM de Terre-Neuve! »

    Vous me mettez les paroles dans la bouche au sujet de Toronto, à juste titre…

    Quant à Danny Williams, à ramasser le pétrole sous-marin à pleins sceaux à palourdes, il a oublié la période terre-neuvienne « newfie », mais il n’est pas le seul premier-ministre de Terre-Neuve qui a montré sa haine envers le Québec à la longue suite des ententes hydroélectriques de Joey Smallwood… Ce sera toujours une stratégie électorale payante. Pourtant, les affinités entre les Terre-Neuviens et les Québécois seraient tellement plus faciles à trouver que les affinités avec l’Ontario torontois, dans un cas comme dans l’autre, car les deux ethnies ont été, et le sont encore (bien que moins depuis que le pétrole coule sur les Grands Bancs), la cible du reste du Canada. Certains des personnages politiques et médiatiques les plus extravagants du Canada sont de Terre-Neuve. Ron James, un humoriste extraordinaire…

    http://www.ronjames.ca/News.aspx#newsPost_50

    J’ai de bons amis terre-neuviens en passant. Ce que les Québécois ignorent, c’est que les Newfie Jokes ont été écrites par des Terre-Neuviens. Il faut le faire. C’est davantage un signe de sagesse que de dérision.

    Une ptite joke en quittant : « Pourquoi les Terre-Neuviens ne font-ils pas de ski nautique ? Parce que les lacs ne sont pas assez hauts. »

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s