12 commentaires sur “D’un poids lourd aux pois chiches : le Réseau Liberté-Québec

  1. Le 23 octobre prochain, toutes les forces de gauche sont conviées de se présenter devant leur lieu de rassemblement! Nous y serons!

  2. C’est même pas assez intello pour JLP qui a titré

    « les anti intellectuels du Réseau Libâââârté….

    Semblerait, toujours selon JLP, que la NRA est plus intello! C’est peu dire!

  3. Jacques Brassard qui va « ébranler les théories du réchauffement climatique et remettre en question l’influence des groupes environnementalistes au Québec » ? Ça promet… Stay tuned.

    Les climato-sceptiques auraient plus de succès et plus d’écoute médiatique s’ils avaient des arguments solides. Ils se contentent de spinner les mêmes informations (qu’ils ne comprennent généralement pas ou très peu), sans égard pour le poids écrasant des études qui pointent vers l’influence de l’humain sur le climat. Mais ce qui me fait toujours rire, c’est la prétendue « conspiration des scientifiques » qui fait frétiller les climato-sceptiques: les scientifiques du climat seraient en fait des imposteurs qui cachent la vérité au grand public afin de se remplir les poches… C’est bien mal connaître la psychologie du scientifique, dont le rêve est plutôt d’être en mesure de contredire tout le monde (ce qui amènera invariablement un grand succès, un lot de citations, et si l’étude est solide, une place de choix dans Nature ou Science) plutôt qu’être le 10 000e à répéter la même chose…

  4. Ceux qui ne savent pas affirment péremptoirement qu’ils savent, et ceux qui savent sont trop modestes pour affirmer qu’ils savent. 😉

    Les GO (Gentils Organisateurs) de ce rassemblement d’adéquistes orphelins ont-ils au moins fait l’effort de contacter des institutions de haut savoir pour s’informer de l’existence – et éventuellement de l’identité et de la disponibilité – de scientistes capables de soutenir la thèse des climato-septiques et de l’expliquer à des « congressistes »?

    Si ça existait (ces bibittes-là) on le saurait! – Normand Brathwaite, au nom de Réno-Dépôt…

  5. @ koval.

    Tu viens de prouver que tu me lis très mal.

    Je cite le passage-clé de mon billet sur le RLQ:

    «Il y a deux jours, j’ai laissé un commentaire chez les 5 amigos du blogue Les Analystes, là où, en réaction à ce billet de Guillaume S. Leduc, j’avais énoncé mes propositions, que j’avais déjà envoyé en commentaire sur le blogue de Christian Rioux, pour réduire la taille de l’État!!! Or, Ian Sénéchal, l’un des administrateurs du blogue, a refusé de publier mon commentaire, sous prétexte qu’il était trop long!!!

    Moi, de lui répondre bien calmement que je suis prêt à parier n’importe quoi avec vous qu’il ne l’a même pas lu!!! Je crois bien que mes propositions sont trop «de droite» pour un Réseau qui se dit «de droite»!!! Même le Parti libertarien des États-Unis me considère comme étant trop libertarien pour lui, ce n’est pas peu dire!!!

    Censurer un commentaire parce qu’il est trop long ou trop intellectuel (la longueur d’un texte est la marque de l’intellectualisme) est une pente très glissante vers l’anti-intellectualisme!!! En fait, ce n’est même pas un argument solide pour la censure!!! Lorsque des blogueurs se permettent de jouer à la censure avec une aussi piètre raison, cela trahit leur haine de la liberté!!!

    Bref, je viens de prouver que le RLQ est un groupe qui est anti-intellectuel et anti-liberté!!! Merci, bonsoir, je n’embarquerai pas dans ce train-là!!!

    Ce commentaire-là se voulait, en fait, un test pour le RLQ et je vous annonce qu’ils ont récolté la note de E pour «échec»!!!»

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/09/les-anti-intellectuels-du-reseau.html

    En passant, ce n’est pas parce que tu bouches les trous, en invitant 3-4 intellectuels, comme Jacques Brassard, Reynald Du Berger, Maxime Bernier et Frédérick Têtu, à ta Grand-Messe que, subitement, ton mouvement se trouve à avoir acquis la crédibilité suffisante pour pouvoir se vanter d’avoir une base intellectuelle cohérente, afin de présenter ses idées à la population!!!

    Prendre des intellectuels au pied levé et nous les garrocher en pleine face, pour avoir l’air plus intelligent que le pape, est complètement ridicule, quand tu refuses de publier des propositions intelligentes de tes alliés idéologiques, propositions qui pourraient être appliquées pour changer les choses au Québec!!!

    On ne censure pas les commentaires de ses alliés idéologiques, tab…..!!! C’est tout, sauf intellectuel!!! C’est renier des éléments qui, un jour ou l’autre, pourraient nous être essentiels!!! Sénéchal avait le choix de m’avoir avec son mouvement ou contre son mouvement et il a choisi la deuxième option!!!

    Tant pis pour lui!!! Son anti-intellectualisme et son action anti-liberté à mon endroit rejaillissent sur tout son mouvement!!! Ne t’en fais pas, koval!!! Ce n’est pas demain la veille que tu verras la formation d’un Tea Party québécois!!!

    Pour la NRA, je n’ai pas employé le mot «intellectuels», mais bien le mot «résistants»: http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/09/information-spectacle-partisane-radio.html

    Ce n’est pas pareil pantoute, ça, koval!!!

    AJOUT PAR L’ADMINISTRATEUR: C’est moi qui ai reformaté ce texte (mode citation, italiques et caractères gras), sans toutefois y changer une seule virgule.

    Question de lisibilité. Fin de l’intervention.

  6. Jean Luc

    Moi les braillards qui réclament des écoles mur à mur anglos pour les enfants, et qui nous traitent de BS à la solde des autres provinces, tout en étant enragés contre toute idée de l’indépendance, j’appelle ça des ptits chieux….

  7. Jean-Luc

    « Censurer un commentaire parce qu’il est trop long ou trop intellectuel (la longueur d’un texte est la marque de l’intellectualisme) est une pente très glissante vers l’anti-intellectualisme!!! « 

    = = =

    Je pense, au contraire, que Koval a raison, en ce sens que tu confonds le contenant et son contenu.

    Contrairement à ce que tu écris péremptoirement, cé pô la longueur d’un texte qui est « la marque de l’intellectualisme ». Si tu avais parlé de densité du texte, ou si tu avais parlé de qualité de l’argumentation de l’auteur ou même d’originalité dans le propos, là, j’aurais été d’accord avec toi.

    Bref, un texte peut être à la fois long et vide, Jean-Luc.

    Je vais prendre exemple sur mon billet Si j’étais Daniel Leblanc, que j’avais déposé sur le site de Belette avant de le rapatrier sur MON blogue. Voilà un raisonnement qui procède de ce que tu appelles l’intellectualisme: à partir du texte de certaines décisions de la Cour d’appel et de la Cour suprême, et à partir de textes de loi, j’en suis arrivé à une conclusion méthodique et ordonnée.

    Ça fait un texte plutôt aride aux yeux d’un profane, mais ça reste un raisonnement très intellectualisé.

    = = =

    Cela dit, ma définition d’un intellectuel inclut la « culture ». On peut être très versé dans un domaine particulier (le VIH Sida, tiens!) et être en même temps un inculte. Laughrea écrit des textes très riches et très inspirés en matière de VIH; il y expose des raisonnements scientifiques d’une grande valeur. Mais sa « culture » se limite à Israël, la judéité, les textes à la base du judaïsme (Torah, Talmud) et les statistiques sur les prix Nobel.

    Ce n’est donc pas un être cultivé, au sens où on l’entend généralement. Et ses textes portant sur le « droit international » n’ont rien de très intellectuel; il n’y connaît rien, et comme tous les ignorants, il ignore même qu’il est ignorant.

    Tout comme toi, qui te prétends aujourd’hui immensément plus cultivé politiquement à 22 ans que tu l’étais à 19 ans, tu ignores encore l’étendue de ton ignorance. Je ne t’en fais pas reproche; moi aussi, j’ai eu 16 ans, 19 ans et 22 ans… dans les années 60. Et depuis mes 22 ans, si tu savais comme j’ai appris!

  8. « Tout comme toi, qui te prétends aujourd’hui immensément plus cultivé politiquement à 22 ans que tu l’étais à 19 ans, tu ignores encore l’étendue de ton ignorance. »

    Lors de ma cérémonie de graduation à l’université, vous savez ce que mon père m’a dit ? Je descendais fièrement l’estrade avec mon diplome dans les mains et un sentiment d’avoir accompli quelque chose de grand. Lorsque je suis arrivé face à mon père, il m’a serré la main et il m’a dit avec le plus grand sérieux de monde : Mon fils, maintenant tu sais que tu ne sais rien. Je n’oublierai jamais cette phrase.

    Mon commentaire est innutile dans le débat mais voyez le comme un petit clin d’oeil à JLP 🙂

  9. @ koval.

    1) Je ne réclame pas du tout des écoles anglophones mur à mur!!! Les écoles (primaires, secondaires, Cégeps, universités) publiques doivent être en français et être soumis à la loi 101!!!

    Les écoles privées doivent cesser d’être subventionnées et, ce faisant, elles pourront enseigner dans la langue qu’elles voudront!!! Ça m’est égal, puisque je ne les financerai pas de force avec mon argent!!! Mais, le réseau public d’éducation doit être 100% francophone, puisque c’est notre langue nationale!!!

    2) Je suis souverainiste.

    3) Oh que oui que je nous traite de BS à la solde de l’Alberta!!!

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/08/le-quebec-doit-changer-de-mentalite-et.html

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/01/larrogance-est-canadienne-causera-t.html

  10. @Fogg

    Merci pour cette intervention en réponse au commentaire de Jean-Luc Proulx.

    Et non, elle n’est pas « inutile »; vous êtes trop modeste!

    Je comprends de votre intervention que vous êtes maintenant d’accord avec le constat de votre père. D’ailleurs, vous n’êtes pas seul…

    Savoir qu’on ne sait encore rien, c’est un grand pas vers la connaissance; c’est quand on croit qu’on est déjà « intellectuel » ou déjà possesseur d’une riche culture politique, à 22 ans, qu’on devient sclérosé…

    Pauvre Jean-Luc… il apprendra, s’il est intelligent.

    @youlle: Merci pour le lien. Mais je vous avais devancé, dans le cadre d’un billet consacré à notre jeune ami!

    C’est en répétant le message qu’il finit par passer!

    Signé: un autre vieux!

  11. Jean-Luc

    Je sais bien qu’il y a des Québecois qui n’ont aucune estime d’eux et qui se disent, à tort : « Chuis juss un gros BS chieux entretenu par les Albertains. » Mais le comble du ridicule pour les gens qui font ce constat est de cracher ensuite sur les séparatissss….

    C’est le sydrôme Tangy, ça braille de ne pas avoir d’autonomie mais ça ne se séparera jamais de son pôpa…à un moment donné, faut être cohérent….des fédérates aussi comiques, j’avais jamais vu ça….

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s