109 commentaires sur “Un « petit peuple », ou un petit premier-ministre?

  1. Un « petit peuple », ou un petit premier-ministre?

    Un petit premier-ministre ! Et sa clique de députés et de ministres a eu beau se lever en masse au Salon bleu pour l’applaudir, le Québec va le « toaster » aux prochaines élections. Je me croise doigts et orteils…

    Non seulement un petit premier-ministre, mais je le qualifierais (et je m’excuse auprès des Classels…) de p’tit gros des entreprises privées, le John James, un conservateur de plus en plus bedonnant parachuté d’Ottawa pour sauver le Canada, ce que je ne répèterai jamais assez. Pendant ce temps, il nous fait passer, malgré une opinion publique québécoise totalement en désaccord avec lui, pour « un grand peuple corrompu, inégalé », quand on sait que ce sont ses tendances fédéralistes, conservatrices surtout et libérales, ainsi que ses manigances incamouflables, qui transparaissent, comme celles de l’autre parti libéral, celui du plus meilleur pays du monde de Crétin, et, avec un peu de temps, Harper finira par nous prouver qu’il est aussi un maître dans le genre. Qu’on est mal dirigés, mais on a les politiciens qu’on mérite, finalement, quand on fait passer les beaux parleurs de l’entreprise devant les politiciens dont le principal objectif est la société.

  2. Toujours suivre la piste de l’argent.

    Je ne m’étendrai pas sur ce P.M., ce n’est pas bon pour mon hypertension.

  3. Nous n’en sommes pas à un impair près de Pauline Marois, mais Bof!.
    Charest charrie toujours et continuera de le faire jusqu’au prochain scrutin
    Alors là ce sera à la population de lui demander de se retirer pour laisser la place à quelqu’un d’autre.
    Serait-ce madame Marois ? Je ne le souhaite pas.

  4. Bien entendu, Charest est décourageant mais Mme Marois, c’est pas tellement plus drôle…. Drainville s’est fait prendre à faire un dons à Rhéal Mathieu dans le but d’aider Vigile.net, un site que je trouve nauséabond….pas fort la ptite ligue péquiste….

  5. « un site que je trouve nauséabond »

    ===

    Quelques exemples de ce que vous trouvez « nauséabond » m’aiderait à comprendre. Est-ce pour vous une question de liberté d’expression qu’il faudrait bannir à certaines personnes sur ce site ?

    Jean Émard

  6. @koval
    (Drainville s’est fait prendre à ….et blablabla.
    Drainville n’a rien fait de malhonnête, il n’a fait qu’appuyer un bloguiste qui a toujours été un partisan farouche de l’indépendance du Québec. Il n’y a rien de criminel dans cela.

  7. @Jean Émard
    J’ai moi-même été surpris de cette épithète accollée à ce site. Je la trouve pour le moins exagérée.

  8. Jean Émard

    Je ne parle pas de bannissement ni de censure, je crois simplement que certaines associations, pour un parti, sont à proscrire quand on veut donner une image respectable.

    Pour ma part, je ne lis plus ce site ultra partisan et sans objectivité….

  9. @koval
    Trouve-t-on plus d’objectivité sur les sites libéraux et/ou conservateurs ?
    Poser la question, c’est y répondre et la réponse est non.

  10. Et après on se demande pourquoi la population est cynique face a la politique. Cette loi passe sous le baillon est clairement pas un plus pour le peuple franco-québécois majoritaire de cet état mais plutot pour les nouveaux immigrants. Alors on est en droit de se demander le PLQ est pour qui?….Le peuple ou bien leurs intérêt.

  11. lizzie dit :

    19 octobre 2010 à 10:56

    « …Je ne m’étendrai pas sur ce P.M… »

    MOI NON PLUS 🙂

  12. « Je ne parle pas de bannissement ni de censure, je crois simplement que certaines associations, pour un parti, sont à proscrire quand on veut donner une image respectable.

    Pour ma part, je ne lis plus ce site ultra partisan et sans objectivité…. » koval

    ===

    Vous savez bien que quand on parle de « nauséabond » on parle plus que d’une simple divergence d’opinion. Sinon le National Post et la Gazette seraient eux aussi nauséabond.

    Pouvez-vous nous citer un article en particulier qui mérite l’adjectif de nauséabond ? Je ne vois toujours pas de quoi vous parlez.

    Jean Émard

  13. Pour ma part je consulte à l’occasion Vigile.net.

    Dire que que Vigile.net est excessif est excessif.

     » Je vote QS et je serais gênée si Amir ou Françoise donnait de l’argent à ce site de gauche que je trouve souvent excessif…c’est tout. »

    Je ne veux rien savoir du boute de la gauche et du boute de la droite. Mais le seul fait de fonder un parti où il doit y avoir deux chefs et surtout un homme et une femme est pour ma part un peu excessif. De deux candidats, les meilleurs, s’il sont du même sexe un sera éliminé automatiquement pour le remplacer par un moins bon.

    Je ne dis pas excessif mais j’en ai envie.

  14. Je ne connaissais pas vigile.net. Quand j’ai lu nauséabond j’ai cru qu’on référait à un site néo-nazi. 🙂

    Jean Émard

  15. Koval a écrit:
     » Drainville s’est fait prendre à faire un dons à Rhéal Mathieu dans le but d’aider Vigile.net, un site que je trouve nauséabond….pas fort la ptite ligue péquiste…. »

    = = =

    Je ne partage pas la philosophie de Rhéal Mathieu, du moins celle qui était sienne dans les années 60. Pas plus que Pierre Péladeau (le père) ne partageait les errances idéologiques de Denis Lamoureux, dont il avait fait son directeur de l’info après que Lamoureux eut purgé sa peine de prison.

    Je ne partage pas, en 2010, les opinions que j’ai exprimées en 1965 ou en 1970, et je suis très à l’aise avec ça.

    Pourquoi Drainville devrait-il s’excuser d’avoir « financé » Mathieu?

    Cela dit, j’aime bien Koval, moi. Mais je pense qu’elle exagère un brin. Parfois. Cette fois-là…

    Et j’aime bien m’informer de temps à autre chez Vigile. Ou chez Améribec. Ou à L’Aut Journal… Pour faire contrepoids, tout simplement.

  16. « Mais le seul fait de fonder un parti où il doit y avoir deux chefs et surtout un homme et une femme est pour ma part un peu excesif. »

    Bof, chacun vois des excès où il veut bien! Je suis pas la seule à en voir on dirait!

  17. Il a été mis en accusation pour les feux des Second Cups…mais il a JAMAIS ete condamne pour ca…sa sentence est du au fait qu’ils ont trouve un 12 a canon coupe chez lui…il a eu 3 mois de sentence pour ca…il a fait sa demande pour le 1/6 elle a été refusée…mais il a eu son 1/3

    Comment je sais tout ca?…. j’étais a Bordeaux aussi a ce moment la

  18. « Ce Rhéal c’est tout de même un vandale dangereux, je trouve ça imbécile de la part de Drainville. Il a récidivé souvent… » – koval

    ===

    Est-ce une raison pour qualifier vigile.net de site nauséabond ?

    « ans le but d’aider Vigile.net, un site que je trouve nauséabond….pas fort la ptite ligue péquiste…. » = kobal

    Elle est-où exactement la nauséabpnderie ? Ça fait plusieurs fois que je vous demande des exemples.

    Jean Émard

  19. «… que je trouve nauséabond….pas fort la ptite ligue péquiste…. » = kobal

    ===

    Cette association simpliste est pas loin du genre d’argument foireux qui tente de discréditer le mouvement souverainiste (et le PQ par la bande) parce qu’à un moment donnée il y a eu le FLQ. C’est du calibre des plus insipides « Québec-basheux ».

    Indigne en tout cas de quelqu’un qui veut nous faire croire qu’il partage l’idéologie de Québec-solidaire.

    Jean Émard

  20. J’ai le droit de trouver que ce n’est pas une bonne idée que les péquistes donnent de l’argent à ce gars au passé lointain de terroriste et avec un passé récent (2001) de récidiviste.

    Le procès au sujet de ma dignité mon intégrité etc……bof! M’en saque….

  21. ah my bad…ton article dit vrai…mais y’as pas mal d’accusations qui ont tombées …et bon perso je voit rien de dangereux dans ce qu’il a commis en 2000

  22. On est passé de nauséabond à « pas une bonne idée ». On progresse. 😉

    Jean Émard

  23. Vigile.net, un site nauséabond?

    Moi, je n’en ai rien à cirer de Rhéal Mathieu. À La Presse, il y a Lysiane Gagnon et André Pratte que je n’aime pas, et Pierre Foglia et Serge Chapleau. Je ne me priverai pas du plaisir d’exprimer un sourire coupable à la lecture de Foglia ou de pisser à terre devant une caricature de Chapleau.

    Ce n’est pas Rhéal Mathieu qui m’incite à « feuilleter » Vigile. D’une part, j’y retrouve des textes glanés un peu partout, ce que j’aime bien, et d’autre part j’y retrouve les billets de Louis Lapointe.

    J’ai un parti-pris favorable à Louis. Il a pratiqué le droit à Rouyn-Noranda, où j’ai plaidé contre lui à ses débuts. Il a été directeur de l’École du Barreau jusqu’en 2001. Pilier du mouvement coopératif, son père était un homme respecté et respectable. Ses beaux parents sont des amis à moi, tout aussi respectés et respectables.

    Mais cela ne suffirait pas si Louis écrivait des insanités.Ce qui est loin d’être le cas… Alors oui à Vigile.

  24. Jean Émard

    Ça commence à faire, j’ai associé le terme « nauséabond » à vigile.net, je ne retirerai pas ce que j’ai dit. Je vous ferai un ptit topo sur ça, mais pas sur un claquement de vos doigts, désolée, c’est pas comme ça que ça fonctionne….

    Mauvaise idée de financer l’ex terroriste FLQuiste visiblement récidiviste, ce n’est pas moi qui fait cette association mais bien Charest qui s’en sert en Chambre pour écoeurer Marois. Je suis pourtant d’accord avec vous, je déteste qu’on associe les péquistes aux FLQuistes, une vieille rengaine que je suis tannée d’entendre….C’est pour cela que je trouve que les Péquistes devraient faire plus attention à ne pas réveiller cette bête.

  25. @Jean Émard

    Je ne crois pas que Koval « tente de nous faire croire qu’elle appuie Québec Solidaire ».

    Je lit Koval ailleurs. Parfois sous ce pseudo, parfois sous un autre, et je sais aussi avec qui elle se lie. Et tout cela me fait conclure que Koval est une une jeune quadragénaire intelligente, sincère et parfois… un peu… brutale dans l’expression de sa tendresse.

    Jeune? Faut s’entendre. Assez vieille, quand même, pour être grand-mère, là là…

  26. « Je vous ferai un ptit topo sur ça, mais pas sur un claquement de vos doigts, désolée, » koval

    ===

    Aucun claquement de doigt, une simple demande de supporter ce que vous avancez. C’est l’ABC de l’argumentation il me semble.

    Jean Émard

  27. « Je ne crois pas que Koval « tente de nous faire croire qu’elle appuie Québec Solidaire ».  » papitibi

    ===

    Ben là comment interpréter-vous « Je vote QS » ?

    Jean Émard

  28. Ce que mon commentaire de 18h28 tendait à démontrer, c’est que quand elle l’affirme, ce n’est pas une tentative de faire croire que.

    Les affinités de Koval sont « solidaires », ce que j’ai pu constater ailleurs que sur ce blogue.

    Alors ce n’est pas de la fausse représentation. Allez, donnez-vous un tit-bec sua joue…

  29. Ce n’est pas si simple, vous savez bien, Vigile.net est devenu avec le temps un monstre…

    En fait j’ai été surprise d’y retrouver certains articles et/ou auteurs que je déteste. Ça abrite n’importe qui et n’importe quoi. Jaques Noël par exemple, y m’énarve, archi démagogue assez xéno!…Il n’y a aucun contrôle, on peut y pondre autant de démagogie qu’on veut. Je déteste ce désordre. Je pourrais te faire une longue liste avec des profiles semblables avec ce M Noël, ils y sont bien entendu accueillis à bras ouvert…ayoye c’est plein de réactos, Francine Allard, Grand bis des bloye JPC Allars, Carol Néron…..Évidemment des traces du MLNQ, la gang un peu hard de Patrick Bourgeois d’ex membre de la FLQ…

    Tout cela n’est d’aucun intérêt pour moi….plate poche fade réact!

  30. « Ce que mon commentaire de 18h28 tendait à démontrer, c’est que quand elle l’affirme, ce n’est pas une tentative de faire croire que.  » papitibi

    ==

    C’est que quand quelqu’un parle de « ptite ligue péquiste » ça sent un certain mépris (nauséabond 😉 ) que je ne crois pas être la norme dans l’idéologie de QS… du moins j’espère.

    Jean Émard

  31. Eh bien!
    moi je vous embrasse tous, papi, youle,jean emard et tous les autres qui sont actifs sur ce blogue que je commence à aimer.

    Bonsoir à vous tous.
    Carl.

  32. En ce qui concerne Jacques Noël, je suis entièrement d’accord. Il a été banni des blogues de l’Actualité, et il est de retour sous le pseudo de Hérouxtown, sous la signature de André Plante (Cyberpresse). Mêmes arguments, mêmes thèmes, même manière de s’exprimer, et même nationalisme ethno-centriste. Pu kapab…

    D’ailleurs, mon frère-siamois (Warren Peace) et Jacques Noël ont eu de fort belles engueulades chez feu Michel Vastel et chez Chantal Hébert.

    Pierre JC Allard? Pas toujours en désaccord avec lui. Pas toujours d’accord non plus. Mais je n’oublie pas quel âge vénérable il a atteint; vient un temps où l’âge finit par altérer les facultés? Carol Néron? J’ai déjà soumis quelques commentaires sur son blogue. Les autres? Je ne remarque même pas leur présence…

    C’est vrai que Vigile est devenu une hydre polymorphe dont tous les visages ne sont pas aussi agréables à regarder. Je continue néanmoins d’y lire des commentaires essentiels, parmi les détritus. C’est comme un journal qui publie les opinions des lecteurs, avec en prime les opinions que suscitent les opinions.

    Je persiste et signe: au total, je préfère que Vigile soit, plutôt que ne soit pas.

    Pas pires zamis pour autant…

  33. @koval
    Surprise de ça ?
    Je considère quand même que vigile est très modéré comparativement à certains sites orientaux.

  34. « wiki me donne raison » – koval

    ===

    Vous savez wikipédia ça veut pas dire grand chose. N’importe qui peut éditer et changer pour « courant mou sans colonne » et ça voudrait pas dire grand chose non plus. C’est la dernière modification qui gagne. 😉

    Et les réviseurs décident de ce qui « colle » ou non.

    Wikipedia pour le nom des capitales ou la population d’un pays ou une définition, c’est très bon. Mais dès qu’on parle d’opinion c’est souvent du n’importe quoi.

    Excellent outil mais faut connaître ses limites.

    Jean Émard

  35. Je suis au courant pour wiki, je le site quand je crois que ça fait du sens, je suis d’accord avec la proposition voulant que Vigile représente le courant plus féroce du mouvement, ça concorde avec ce que j’ai vu sur ce site.

    Vous voyez, je suis indépendantiste depuis toujours, je voterai oui à chaque référendum mais quand je lis Vigile.net, ça me décourage quasiment….une façon réact de vendre le projet….

    Si ça vous plait, tant mieux, moi j’aime pas…

  36. Je comprends que vous n’aimez pas vigile.net

    En passant, les mots on peut leur faire dire bien des choses. Pour dénigrer un mouvement on parlera d’extrémiste alors que pour approuver ce même mouvement on dira des convaincus ou des passionnés. Pour discréditer une cause, on utilisera le mot terroriste alors que pour défendre la même cause on parlera de résistant, etc.

    Finalement les mots qu’on utilise en disent souvent plus sur nous même et nos intentions que sur l’objet dont on parle. 😉

    Pour ma part je préfère appeler les gens de vigile.net de passionnés plutôt que de les traiter de « purs et durs », mais ça aussi ça en dit plus sur moi que sur vigile. 😉

    Jean Émard

  37. « le courant plus féroce du mouvement » koval

    ===

    Je dirais « engagé » plutôt que féroce.

    Jean Émard

  38. Écoutez, j’ai utilisé le mot terroriste pour un gars qui a posé des bombes et tué 2 personnes….

    J’en ai assez de vos niaiseries, vous êtes trop chatouilleux, ça m’impatiente, on ne discutera plus.

  39. « Écoutez, j’ai utilisé le mot terroriste pour un gars qui a posé des bombes et tué 2 personnes…. » koval

    ===

    Mon exemple ne faisait pas référence à votre utilisation de ce mot dans le contexte du FLQ, mais dans un contexte plus large d’invasion par une armée étrangère, disons… américaine. C’était un exemple de mot qui a plusieurs sens selon le point de vue où on se trouve et son idéologie.

    Que mes propos vous impatiente ou non, ça me laisse assez froid. Quand papitibi s’impatientera lui aussi à mon sujet, j’aviserai. Pour l’instant, vous avez le loisir de ne pas me répondre et même de ne pas me lire. Par contre j’ai de mon coté, la mauvaise habitude ce commenter ce que je lis sur un blogue. mais ça c’est un peu l’objectif du média.

    Jean Émard

  40. Désolée j’ai réagi un peu vitement mais l’idée d’avoir eu toute cette discussion pour finir par me faire dire « on fait bien dire ce qu’on veut aux mots » ne m’enchante pas….

    Mon commentaire de 19:09 ou je cite des auteurs, avez-vous déjà lu du Jaques Noël qui a édité 200 ou 300 articles sur vigile.net, ouf la démagogie misérable et à saveur xéno, youppi! Je vous invite à le lire.

    Je dis « pur et dur », « féroce », vous dites « passionné », je m’en fous, mais moi je vous jure que vous faites reculer votre cause. On sent bien une certaine radicalisation dans les rangs des péquistes, c’est ce dont j’essaye de vous avertir, moi ça me dérange, et beaucoup d’autres…prenez en pas note, c’est pas grave.

  41. Ma patience est proverbiale!

    Vous me semblez très près l’un de l’autre, sur le plan des idées, mais je vois entre vous deux comme un malentendu, là, Alors comme nous sommes un petit peuple qui n’a pas les moyens de se perdre dans des chicanes « stériles » et qui vient d’hériter un nouveau Saint thaumaturge, implorons, tous ensemble, la guérison de nos âmes souillées, et qu’en sorte le « méchant ».

    Ora pro nobis. 😉

  42. « On sent bien une certaine radicalisation dans les rangs des péquistes… »

    Il y a une chose que je ai souvent dis aux péquiste:

    Jean Crétien est le meilleur politicien que le Québec et le Canada n’ont jamais eu bien meilleur que PET. Évidemment le menton leur baisse de 2 pouces sachant que je suis souvrainiste.

    Si Jean Crétien avait été chef du PQ en 1970 il y aurait plus de 25 que le Québec serait souverain et mènerait ses affaires.

    « Que voulez-vous il n’est pas du bon bord »

    Je me ferais un plaisir d’engueuler Jean Crétien, mais j’en ferais autant avec René Lévesque, mais pas pour les même raisons.

    Juste pour dire qu’il y a du bon dans le mauvais et du mauvais dans le bon.

    Au risque de me répéter, le PQ n’a JAMAIS su s’adresser aux jeans moins instruits et moins cultivés. Crétien est capable lui.

    Le résultat est là et il nous a coûté un pays.

  43. « Désolée j’ai réagi un peu vitement mais l’idée d’avoir eu toute cette discussion pour finir par me faire dire « on fait bien dire ce qu’on veut aux mots » ne m’enchante pas…. » koval

    ===

    C’est assez évident que ce que vous avez fait de l’utilisation des mots dans ce sujet, c’est de les utiliser pour faire du dénigrement.

    « Je dis « pur et dur », « féroce », vous dites « passionné », je m’en fous, …. koval

    ===

    Moi je m’en fous pas. C’est pourtant simple vous dites « féroce » pour dénigrer. C’est assez évident. Vous dites aussi « ptite ligue péquiste » aussi pour dénigrer (c’est d’autant plus drôle quand on sait que le parti que vous supportez à obtenu un fantastique 3.65% en 2007, alors les « ptite ligues » on pourrait en reparler. 🙂 ).

    « On sent bien une certaine radicalisation dans les rangs des péquistes, c’est ce dont j’essaye de vous avertir, » koval

    ===

    Moi je dont je veux vous avertir c’est que QS est un groupuscule marginal à mons de 4% mais dont les membres ont l’outrecuidance de se voir plus gros qu’ils ne sont.

    Jean Émard

  44. « Vous me semblez très près l’un de l’autre, sur le plan des idées, mais je vois entre vous deux comme un malentendu, là, » papitibi

    ===

    Disons que c’est mal parti dans ce sujet précis, mais c’est fort possible que dans un autre sujet que nos opinions se rapprochent baucoup plus.

    Jean Émard

  45. Bon, d’accord, mon père est plus fort que le vôtre alors…

    Vous vous méprenez totalement à mon sujet Jean, je ne suis pas dans ces bataille de cloché, je suis critique envers tous les partis.

    Les QS sont plus lettes que les Péquistes, vous avez raison j’ai tort.

  46. « Si Jean Crétien avait été chef du PQ en 1970 il y aurait plus de 25 que le Québec serait souverain et mènerait ses affaires ». youlle

    ==

    Je mettrai un sérieux bémol suivant à propos des qualités d’homme politique de Jean Chrétien.

    Il a fait carrière à jouer le rôle du Québécois innocent de service auprès du ROC. C’est le genre d’image de Québécois qui faisait leur affaire. J’irais jusqu’à dire que c’était sa principale carte.

    Je vois mal comment il aurait pu faire ce numéro en tant que leader au Québec.

    Jean Émard

  47. « Vous vous méprenez totalement à mon sujet Jean, je ne suis pas dans ces bataille de cloché, je suis critique envers tous les partis. » koval

    ===

    Je suis aussi très critique envers le PQ. Et même que je suis de ceux qui aiment défendre Ignatieff, Enfin je ne suis pas de ceux qui le lapident parce qu’il est un intellectuel un peu austère.

    Donc n’allez pas croire que je suis binaire et ne vois que les bons côtés de mon option ou que les mauvais çotés des autres options. C’est sûr que la politique c’est plus complexe que ça.

    Jean Émard

  48. « Mon commentaire de 19:09 ou je cite des auteurs, avez-vous déjà lu du Jaques Noël qui a édité 200 ou 300 articles sur vigile.net, ouf la démagogie misérable et à saveur xéno, youppi! Je vous invite à le lire. » koval

    ===

    Je vois plusieurs répliques au propos de Jacques Noël. ça me semble sain, en tout cas plus sain que de le faire taire.

    S’il dit des énormités et qu’on lui répond qu’il dit des conneries; je trouve ça tout à fait correct, entre adultes vaccinés.

    Vous savez les débats aseptisés où tout le monde applaudit la ligne du partie, c’est pas mal stérile.

    Jean Émard

  49. Ouf, j’ai eu quelques urgences ce soir, et j’arrive dans un drôle de débat… Drôle entre autres parce que le prochain billet que je signerai chez Jeanne Émard, écrit il y a au moins deux semaines, portera justement sur un des égarements de Jacques Noël.

    Ce gars est dangereux. Les faussetés qu’il répand se propagent malheureusement un peu partout sur Internet, tant sur les blogues que dans les commentaires de journaux. Il est un expert pour se cacher derrière des données qu’il ne sait même pas interpréter correctement. Un genre d’antagoniste de la xénophobie. Il camoufle cette tare derrière un vernis qu’il prétend rationnel, mais qui ne sert qu’à camoufler sa haine viscérale de l’autre.

    Et comme il utilise des chiffres, incorrectement, je le répète, il permet à d’autres ethnophobes de répandre ces faussetés…

    Je ne connais pas grand chose d’autre de Vigile, mais l’accueil qui lui est fait là me fait fuir ce lieu…

    @ Jean Émard

    «Moi je dont je veux vous avertir c’est que QS est un groupuscule marginal à mons de 4% mais dont les membres ont l’outrecuidance de se voir plus gros qu’ils ne sont.»

    Bon, je ne m’obstinerai pas avec les données des derniers sondages qui donnent depuis au moins 6 mois entre 8 et 11 % à QS. Je ne nierai pas non plus que certains membres qui sont habitués de militer dans des groupuscules se voient peut-être plus gros qu’ils ne le sont. Mais, ces gens ne sont qu’une minorité très visibles des gens qui appuient QS.

    Avec le virage de séduction des restes de l’ADQ entrepris par le PQ et sa déclaration d’amour pour la création de richesses, il ne reste plus que QS à la gauche de l’échiquier politique. Le PQ compte, comme depuis 30 ans, sur le désir du pays pour garder sous sa coupe l’aile gauche de son parti. Et force est de constater que sa stratégie fonctionne assez bien du point de vue électoraliste, mais est un fiasco pour l’avancement des enjeux sociaux et qu’elle contribue à nourrir le cynisme déjà trop présent au Québec.

    Quant à QS, le parti est jeune. Il assemble diverses tendances de la gauche, de la plus extrême, très minoritaire, mais très visible, aux socio-démocrates. Il élabore actuellement son programme. Lorsque ce sera fait, on pourra vraiment voir où il se situe. Pour l’instant, les prises de positions des porte-parole me conviennent à plus de 90 %, taux qu’aucun leader de parti n’a jamais atteint pour moi ! Et sa dernière campagne politique, courage politique (http://www.couragepolitique.org/proposer/) contient des propositions que j’appuie presque sans réserve. Ces propositions sont bien loin de la réputation de gauche utopique que trop de gens semblent vouloir lui accoler…

  50. @ Jean émard

    J’allais oublier. En lien avec le billet, je dois ajouter que je me reconnais 1000 fois plus dans la déclaration posée d’Amir Khadir qu’en celle, frôlant le point Godwin (les arrestations lors de la crise d’octobre représentant le point culminant de la répression de l’indépendantisme au Québec, ce qui est d’un tout autre niveau qu’un baillon, déplorable et qu’on doit dénoncer, je suis d’accord, mais auquel on s’attend depuis longtemps), de Pierre Curzi. Et, la position de QS sur le financement des écoles privées a le mérite d’être claire, contrairement à celle du PQ qui tergiverse depuis des décennies à ce sujet.

    http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/AudioVideo-32931.html

  51. Désolée Papi, on a dévié pas mal le sujet du billet…mais la bêtise de ti-Jean et son parti n’est plus à démontrer…

    Bof!, de répondre Papi… Bêtise, mauvaise foi, incompétence, mensonge…

  52. Moi j’ai l’impression que certain souverainiste veulent que toute la démarche soit plus blanche que blanche…pour prouver quoi au juste ? …je ne sais pas

    Ca semble important pour eux qu’on fasse un sans faute et que les fédéralistes n’ais rien a nous reprocher…croyez moi même avec un sans faute ils vont trouver quelque chose…Harper blame Iggy pour son siège a l’Onu…ca vous donne une idée

    Comme Papi a dit Chrétien étais pas du bon bord…eux ils mentent..crossent et font nimporte quoi pour gagner,,,nous on se déchire entre nous parce que certains veulent être plus catholique que le pape…je trouve ca cave

  53. Je ne m’habituerai jamais à cette banalisation par internet de la propagande ethnophobe au nom de la liberté des débats….

  54. « Ces propositions sont bien loin de la réputation de gauche utopique que trop de gens semblent vouloir lui accoler… » Darwin

    ===

    C’est probablement assez utopique de penser qu’une réforme importante de la fiscalité des entreprises passera comme dans du beurre sans « backlash » et sans affet entre autre sur le chômage ?

    Ce que je reproche à QS c’est justement son manque de pragmatisme et sa gestion « sur papier » de l’économie. Je pense bien que comme les autres, au pouvoir, ils auraient à sortir les excuses habituelles pour ne pas avoir pu mettre en place leur programme théorique.

    Jean Émard

  55. « Et, la position de QS sur le financement des écoles privées a le mérite d’être claire, contrairement à celle du PQ qui tergiverse depuis des décennies à ce sujet. » Darwin

    ===

    Les positions sont toujours claire quand on sait qu’on n’aura pas à les mettre en application.

    Les gérants d’estrade ont toujours des positions ultra claires. Du genre: Moi mossieur les problèmes de la santé je vous règlerais ça facilement.

    Jean Émard

  56. « Je ne m’habituerai jamais à cette banalisation par internet de la propagande ethnophobe au nom de la liberté des débats…. » koval

    ===

    Ce n’est pas une banalisation, c’est une réalité qui a toujours existé et à laquelle il faut « répondre » plutôt que de vouloir la faire taire.

    Et non je ne vais pas citer Voltaire. 😉

    Jean Émard

  57. Répondre et tailler en pièce les arguments d’un xénophobe cela a une vraie valeur pédagogique. Pédagogique auprès de ceux (souvent plus jeunes) qui ne disposent pas encore de suffisemment d’arguments solides pour répondre à la propagande raciste.

    Les expulser c’est les faire passer pour des victimes tout en donnant l’impression qu’on ne peut pas réfuter leurs arguments.

    Jean Émard

  58. « Répondre et tailler en pièce les arguments d’un xénophobe cela a une vraie valeur pédagogique. Pédagogique auprès de ceux (souvent plus jeunes) qui ne disposent pas encore de suffisemment d’arguments solides pour répondre à la propagande raciste.  »

    Vrai, mais dans les faits, ce n’est pas ce qui se passe. Ce genre de message est applaudi plus souvent qu’autrement, et ceux qui comme moi s’interposent sont traitées d’imbéciles.

  59. Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis.

    À vouloir trop bien faire on fait pas grand chose. Curzi fait des erreurs, Pauline fait des erreurs, tout le monde font des erreurs mais il faut avancer quand même plutôt que de rester immobile de peur de faire d’autres erreurs.

    Pragmatisme 101.

    Jean Émard

  60. « Vrai, mais dans les faits, ce n’est pas ce qui se passe. Ce genre de message est applaudi plus souvent qu’autrement, et ceux qui comme moi s’interposent sont traitées d’imbéciles. » koval

    ====

    Si c’est applaudi ça veut dire qu’il reste du travail à faire.

    Moi j’ai toujours préféré voir les racistes en plein jour plutôt que caché dans des ruelles. Sur le web c’est pareil, Au grand jour ça veut dire les confronter pas faire comme s’ils n’existaient pas.

    De toute manière si tu les fais taire ils vont dire que tu les fais taire justement parce qu’il dérangent et qu’on ne peut les contredire.

    Étaller leur contradictions au grand jour, c’est ce que je favorise. À moins que leur discours tombe dans la haine pure et dure 😉 et l’incitation a tabasser les gens, è mon avis la pire des solutions c’est de les barrer.

    Jean Émard

  61. @ jean Émard (13h17)

    « Moi j’ai toujours préféré voir les racistes en plein jour plutôt que caché dans des ruelles. Sur le web c’est pareil, Au grand jour ça veut dire les confronter pas faire comme s’ils n’existaient pas.

    De toute manière si tu les fais taire ils vont dire que tu les fais taire justement parce qu’il dérangent et qu’on ne peut les contredire.

    Étaller leur contradictions au grand jour, c’est ce que je favorise. À moins que leur discours tombe dans la haine pure et dure et l’incitation a tabasser les gens, è mon avis la pire des solutions c’est de les barrer. »

    = = =

    J’ai publié sur ce blogue une série d’articles sur la modération. Puisqu’il est largement question de Jacques Noël, ici, je suggère cette lecture:
    https://papitibi.wordpress.com/2010/08/15/lactualite-ou-lillusion-de-la-moderation/

    À l’époque, mes billets étaient plutôt confidentiels. Peu de lecteurs; ce blogue n’avait que deux semaines…

    Je compte compléter cette série plus tard.

    Les propos les plus méprisants ou xénophobes devraient TOUJOURS être effacés; c’est la Loi qui l’exige. Et c’est ce que j’avais tenté de faire comprendre à certains blogueurs de Cyberpresse (1), sans grand succès. Il aura fallu le jugement « Corriveau » (30 juillet 2010) pour les réveiller, encore que le travail de modération demeure bâclé.

    Quant aux propos injurieux et diffamants, plus particulièrement visés par le jugement « Corriveau », ce n’est pas interdit, mais ça peut coûter cher, comme le portail Canoë l’a appris à ses dépens lorsque condamné à $107000 pour propos injurieux et diffamants sur le blogue de Richard Martineau.

    Lequel Martineau connaît bien la clientèle de son blogue et s’organise pour leur lancer les os sur lesquels ils se lancent avec avidité, la bave à la gueule. Faut croire que ça fait vendre…

    __________
    (1) Et au « v-p, affaires juridiques » du groupe Gesca. Quand j’ai entrepris de me plaindre à grande échelle et par les voies officielles des propos xénophobes qu’il oubliait de filtrer, Richard Hétu a réagi en se plaignant, lui, de mon « attitude ». Ce n’est que bien plus tard qu’il a sorti Laughrea et les trolls à coups de pied au cul.

  62. ha ha ha!

    Je rigole un peu à vous lire…..

    Ainsi, le PQ fait plein d’erreur mais ne les regardons pas trop, mettons plutôt nos énergies à taper sur les doigts des QS au sujet d’erreurs qu’ils n’ont pas fait encore…

  63. « ha ha ha!

    Je rigole un peu à vous lire…..

    Ainsi, le PQ fait plein d’erreur mais ne les regardons pas trop » koval

    ===

    Vous rigolez c’est bien mais vous me faites dire ce que je ne dis pas et ça s’appelle un homme de paille et c’est un peu vache.

    Bref je suis aussi critique envers le PQ que je le suis envers n’importe quel autre parti. La différence est que le PQ n’a pas passé sa carrière sur la touche à regarder la « game » et à dire que lui ferait mieux.

    Je vous retourne votre hahaha. 🙂

    Jean Émard

  64. « Bref je suis aussi critique envers le PQ que je le suis envers n’importe quel autre parti.  »

    On voit bien ça! 😉

  65. La diffamation d’une personne identifiable c’est une chose, mais du mépris ou de la diffamation envers une personne qui se cache derrière un pseudo ça peu de conséquence sur la réputation de cet individu.

    Que quelqu’un dise que ramses2.1 ou Jean Émard est un voleur ça n’affecte aucunement ma réputation personnelle.

    Mais je suis d’accord qu’il faut faire attention avec les individus et les groupes « identifiables ».

    Jean Émard

  66. Entièrement d’accord, il est fascinant de voir des types comme ce môssieur Noël déverser leur fiel partout sans aucune barrière.

    « c’est la Loi qui l’exige »

    Exactement…cela m’épate d’avoir à en débattre…

  67. « On voit bien ça! » 😉 koval

    ===

    Mais je vais quand même pas partir un sujet pour dénoncer ce avec quoi je suis en désaccord au PQ ? Quand l’occasion se présentera, j’aurai aucune hésitation à les blaster sur les positions avec lesquelles je suis en désaccord.

    Jean Émard

  68. Personne ne demande de débattre de choses « illégales », on devrait respecter la loi et les retirer.

    Mais les opinions même celle « qui dérangent » sont débattables.

    Si, selon vous, Noël a publié des texte qui sont illégaux alors pourquoi ne les dénoncez-vous pas à la police ?

    Jean Émard

  69. « « c’est la Loi qui l’exige »

    Exactement…cela m’épate d’avoir à en débattre… » koval

    ===

    Si la loi l’exige c’est pas la même chose qu’un texte qui ne passe pas votre seuil d’approbation.

    Si vous n’avez pas matière à porter plainte en justice, c’est que le texte vous dérange mais qu’il n’est pas illégal; donc débattable,

    Jean Émard

  70. J’avais pourtant vérifié il y a une heure ou deux, et il n’y avait que le billet d’une certaine Koval à me mettre sous la dent 😉
    J’attendais ce billet avec impatience; d’ailleurs, j’ai déjà débattu de manière plutôt « virile » avec ce foutu Noël qui-ne-peut-pas-être-raciste-puisque-sa-blonde-est-une-importée! (qu’il dit). Pôv fille…

  71. @jean émard

    « La diffamation d’une personne identifiable c’est une chose, mais du mépris ou de la diffamation envers une personne qui se cache derrière un pseudo ça peu de conséquence sur la réputation de cet individu.

    Que quelqu’un dise que ramses2.1 ou Jean Émard est un voleur ça n’affecte aucunement ma réputation personnelle.

    Mais je suis d’accord qu’il faut faire attention avec les individus et les groupes « identifiables ».

    = = =

    Ce n’est pas si simple. Il y a les propos diffamants, qui ne peuvent pas affecter celui qui se cache derrière un pseudo, et les propos injurieux, qui affectent la perception que la personne injuriée peut avoir d’elle-même.

    J’avais expliqué la distinction, ici: https://papitibi.wordpress.com/2010/08/08/la-moderation-du-blogue-citoyen-les-sources-de-l%E2%80%99obligation-troisieme-d%E2%80%99une-serie/

    À l’époque, leTrès RESPECTABLE sous-fifre du Très Honorable avait cherché à me ridiculiser, genre « if you can’t stand the heath, don’t stay in the kitchen »…

    Sauf que ce n’est pas mon opinion à moi, c’est la Cour d’Appel qui reconnait que, parallèlement au dommage résultant de la diffamation, il existe un dommage différent, INJURY – « blessure morale », que Ramses, Koval, Papitibi, Darwin, Belette-Lachinoise, Lizzie, tous des zanonymes, peuvent ressentir à la lecture d’un commentaire désobligeant qui s’adresse à eux.

    Les dretteux d’Antagoniste.net semblent tous d’opinion qu’ils peuvent y déverser leur fiel sur un nanonyme sans risquer quoi que ce soit. Même Pouloutine, pourtant avocat, mais dont le champs de compétence se limite aux accidents de travail et maladies professionnelles.

    David Gagnon, à qui j’avais adressé un courriel et chez qui j’ai publié des précisions, a comme par hasard retiré des centaines de commentaires (après le jugement CORRIVEAU du 30 juillet) dans lesquels ses écrevisses traitaient Papitibi de tous les noms. Et pourtant, mon identité demeure pour eux une énigme, malgré tous les efforts qu’ils ont mis à ltenter de la percer.

    Quand j’ai suggéré (par courriel) à David Gagnon de faire valider par un avocat de son choix l’opinion que je lui avais transmise, il m’a répondu en « nain bécile »: à son avis, je tentais par là de lui faire des menaces! N’empêche qu’il a semblé saisir, puisque son déversoir à merde et à vomissures sent un peu plus le Lysol depuis le 1 août.

    Mais bien sûr, compte tenu du QI moyen des ours qui fréquentent le dépotoir, ça sent encore la charogne de temps à autre…

  72. « Il y a matière à porter plainte, en masse! » koval

    ===

    As-tu des exemple de textes illégaux ?

    Jean Émard

  73. Je comprend le concept de « blessure morale » pour un individu identifiable.

    As-tu des exemples documentés de « blessure morale » subit par un individu caché derrière un pseudo.

    Darkpeewee qui poursuit alianpumpkin pour blessure morale, j’aimerais bien voir ça. 😉

    Chez les sceptiques du Québec on avait demandé un avis légal à cet effet (pour protéger les modérateurs de leur forum) et ça disait en gros que si quelqu’un se fait attaquer derrière son pseudo ça ne crée pas de véritable dommage, Par contre il fallait être très vigilant pour les attaques dirigées vers ceux qui postent sous leur vrai nom.

    Jean Émard

  74. Je ne connais pas d’exemple d’un nanonyme qui aurait poursuivi pour propos injurieux.

    Je veux bien poursuivre Simon Picotte pour m’avoir injurié 6853 fois (un chiffre, comme ça) sous la trentaine de pseudos que je lui connais (Respectable, Soutasse, Shikatronics, Le_Loustic, Psychic, etc), mais je le crois insolvable. Même chose pour David Gagnon, qui a accepté de publier la marde chiée par le premier. Mais même s’ils étaient solvables, perso, je n’ai pas l’intention de les poursuivre et de leur fournir ainsi la preuve de mon identité sur un plateau d’argent. D’ailleurs, je pourrais poursuivre le Groupe Gesca, pour le même motif. Mais mon cardiologue et moi, nous avons évalué la situation et c’est NON. Mon anonymat (et la sérénité qu’il me garantit) m’est plus précieux que les quelques dizaines de milliers de dollars auxquelles ils seront condamnés.

    J’imagine que d’autres zanonymes sont de cet avis.

    = = =

    « Chez les sceptiques du Québec on avait demandé un avis légal à cet effet (pour protéger les modérateurs de leur forum) et ça disait en gros que si quelqu’un se fait attaquer derrière son pseudo ça ne crée pas de véritable dommage. »

    Pour ma part, après avoir porté la toge pendant plus de 30 ans, je ne partage pas cet avis. Et j’ajouterai: après avoir obtenu une maîtrise en droit des communications, portant précisément sur la responsabilité civile des médias.

    Le droit ne fait aucune distinction entre le dommage subi dans l’anonymat et celui qui aurait été causé sous les projecteurs. Je parle ici de la blessure intérieure, de l’atteinte à la dignité, dont il ne faut surtout pas croire que c’est un vague concept inventé par le soussigné; j’ai d’ailleurs fourni des références et expliqué le raisonnement, dans le cadre de ma série de billets sur la modération.

    Exemple fictif: que je sois anonyme ou non, si on écrit que mes petits-enfants ont 98% de chances d’être atteints de trisomie 21, compte tenu de la qualité douteuse de mes arguments, bien sûr que je ne prendrai pas l’avis du trou-de-cul qui aura écrit ça pour du cash. Et bien sûr qu’il aura eu tort sur toute la ligne. Et bien sûr que ceux de mes petits-enfants qui ont plus de 4 ans sont des bollés. Ce qui ne constituerait aucunement un obstacle à ma réclamation. En passant, il y a quelques bovidés de race holstein ou hereford qui ont écrit de telles vacheries sur ma descendance, notamment sur ma fille, qu’ils ne connaissent pourtant ni d’Ève ni d’Adam. Ma fille, qui suit ma carrière sur les blogues, a elle-même trouvé ces perles, avant de m’appeler en larmes.

    Et vous me dites que l’avocat des « sceptiques » affirme que je n’aurais droit à aucune compensatin, puisque je demeure anonyme? Ça ne m’empêche pas d’avoir des enfants, des petits-enfants, un coeur et la rage au coeur, justement, quand je lis semblables régurgitations de la part de ces ruminants.

    Je comprends de vos propos que vous êtes associé de près ou loin aux sceptiques, auquel cas je me sens autorisé de vous dire que l’avocat auquel vous avez posé la question a probablement confondu entre propos injurieux et propos diffamants. Le propos diffamant s’attaque à la réputation de la victime au sein de la communauté. Le propos injurieux, au contraire, est une atteinte à l’amour-propre, à l’estime de soi, à la dignité.

    La confusion entre les deux concepts s’explique d’autant plus facilement que les mêmes propos peuvent être à la fois diffamants et injurieux.

    = = =

    Un juriste compétent n’a pas besoin d’un cas de jurisprudence pour asseoir son opinion. Les cas d’injures à l’égard de personnes anonymes, sur les blogues, sont un phénomène relativement récent; ce n’est pas comme la diffamation à l’égard d’une personnalité connue, qui existe depuis que la renommée existe. Un juriste compétent partira du principe, de la la notion de droit telle que formulée par la Loi ou par la jurisprudence à l’égard de propos injurieux qui affectent une personne identifiée, et il en tirera un raisonnement et des conclusions qui s’appliquent au cas d’un anonyme.

    Je répète:
    a) la réputation d’un anonyme ne peut PAS être affectée, puisque l’anonyme est un personnage virtuel que personne ne peut associer au personnage réel qui se cache derrière.
    b) si je loue une machine-outil, sous le pseudo de « papitibi », croyez-vous vraiment que si l’outil m’explose au visage et me perce un oeil sans la moindre faute de ma part je serai sans recours? Posez la question à l’avocat des sceptiques, et écoutez bien la réponse…
    c) Si un trou-de-cul chie sa marde sur « papitibi », je devrai faire deux choses. D’une part, prouver que « Warren Peace » (ou tout autre nom légal que je puis posséder) est bien « papitibi ». Et, d’autre part, prouver la faute, le dommage, et le lien causal entre la faute et le dommage.

    Croyez-moi, mon ami, ce n’est pas un problème…

    à

  75. Pas la première ni la dernière fois qu’un blogueur tente de lancer un débat sur l’avenir de notre langue, notre culture et notre pays, et que ça tourne rapidement en procès contre les emmerdeurs de Québec solidaire.

    Pour revenir au coeur du débat, après avoir lu et écouté à peu près tout et n’importe quoi sur le sujet, il me semble évident que la loi 115 est avant tout un geste électoraliste qui n’aura probablement pas grand effet sur l’avenir de notre langue. Car on parle bien ici de québécois francophones qui veulent aller à l’école en anglais, n’est-ce pas? Le font-ils pour s’assimilier à la culture et à la langue dominante ou le font-ils pour avoir l’impression d’accéder plus facilement au succès? Deviendront-ils anglophones? À un degré moindre ou supérieur à ceux qui doivent travailler en anglais (parce que la loi 101 ne s’applique pas à un grand nombre d’entreprises)? Est-ce pire que le québécois qui prend une anglophone comme conjointe?

    Mes deux cennes…

  76. En ce qui concerne Vigile.net, c’est un site intéressant car c’est un peu le « Reader’s Digest » de l’actualité politique québécoise et ça permet à ceux qui ne sont pas abonnés au Devoir de lire bien des articles qui y sont réservés aux abonnés 😉 Du moins, c’est ce qu’on retrouve dans la section du centre. Pour ce qui est des réguliers, je trouve que ça tourne en rond et que les discours se répètent continuellement.

    Pas facile d’y faire entendre le point de vue d’un solidaire… Pourtant, l’idée d’une assemblée constituante permettrait de changer le débat en parlant d’autre chose que du prochain référendum…

  77. « Le droit ne fait aucune distinction entre le dommage subi dans l’anonymat et celui qui aurait été causé sous les projecteurs. » papitibi

    ===

    J’aimerais bien retrouver cet avis juridique, pour citer avec moins de flou. Mais je l’ai peut-être remis au sceptiques sans en conserver une copie.

    Peux-tu me doire où dans le jugement Corriveau:

    http://gayglobe.us/blog/?p=2123

    on fait référence à des dommages que pourrait subir une personne anonyme ?

    J’ai rien trouvé à cet effet. Mme. Corriveau est une personne identifiable et a été diffamée et injuriée sous son vrai nom.

    Jean Émard

  78. Jean Émard

    Je ramène ta question en avant….

    « As-tu des exemple de textes illégaux ? »

    L’oeuvre dans sont ensemble est de l’ordre de la propagande haineuse, toujours à essayer de démontrer que l’Autre est une nuisance….

    En fait, si ce n’est pas de la propagande haineuse, aussi bien dire que ce concept n’existe pas…

    M’enfin, on est rendus loin, vous m’avez demandé pourquoi je trouvais vigile.net nauséabond, j’ai répondu : » à cause de la présence d’individus comme ce môssieur Noël », et maintenant, me voilà obligée de faire son procès !?!?!

  79. « En fait, si ce n’est pas de la propagande haineuse, aussi bien dire que ce concept n’existe pas…

    M’enfin, on est rendus loin, vous m’avez demandé pourquoi je trouvais vigile.net nauséabond, j’ai répondu : » à cause de la présence d’individus comme ce môssieur Noël », et maintenant, me voilà obligée de faire son procès !?!?! » koval

    ===

    Non je te demande simplement d’être conséquent et de dire pourquoi tu ne portes pas plainte à la police si c’est selon toi de la « propagande haineuse ».

    Si tu ne le fais pas c’est assez évident que c’est parce que tu charries et que finalement ce sont des propos qui te choques sans qu’ils soient haineux.

    Jean Émard

  80. Bon bon bon….demande à ton papi alors…..je me désiste avant de péter ma coche….

  81. Tu comprends pas.

    Tu peux décider de ne pas poursuivre quelqu’un pour diffamation, mais si tu es témoin de « propos haineux » (c’est bien ce que tu dis) sur un site québécois tu as l’obligation légale de porter plainte.

    Jean Émard

  82. Je viens de relire les paroles… Alors, en quoi la loi 115 pourra-elle empêcher un québécois de s’exiler au Canada anglais pour gagner sa vie? J’ai moi-même quitté le Québec pour quelques années et je parle toujours le français…

    What’s your point? 😉

  83. « Pas la première ni la dernière fois qu’un blogueur tente de lancer un débat sur l’avenir de notre langue, notre culture et notre pays, et que ça tourne rapidement en procès contre les emmerdeurs de Québec solidaire. » lutopium

    ===

    Si ton commentaire parle de ce sujet précis, je te ferai la simple remarquer que le premier boulet tiré ne visait pas QS.

    C’était ceci: « pas fort la ptite ligue péquiste »

    😉

    Jean Émard

  84. Voilà pourquoi je disais que Chrétien aurait fait la séparation rapidement.

    Le parti québécois dit qu’il faut avoir de pudeur,

    Jean Chrétien lui dit « c’est pas bon être trop scrupuleux ».

    La phrase du parti Québécois est comprise par 4 millions de Québécois et la deuxième est comprise par 7 millions de Québécois.

    Le PQ à toujours refusé de prendre de l’argent dans le coffre des Québécois pour expliquer la souvraineté et Ottawa a mis des milliards de l’argent des Québécois pour la contrer.

    À force de blanchir vote chemise plus que blanche avec de l’eau de javel, vous la perdez.

  85. @jean Émard

    Faut pas me faire dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai jamais dit que la juge Blondin avait écrit quoi que ce soit sur les dommages que pourrait avoir subis un anonyme. Elle n’en parle pas et si elle n’en parle pas, c’est pcq le litige ne portait pas sur ça. Il portait sur la notion de dommages pour cause de propos diffamants et / ou injurieux. Au paragraphe 37 de son jugement, elle écrit:

    « [37] Dans la décision Genex Communications inc. c. Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo[17], le juge Dalphond, ayant rendu l’opinion de la majorité, précise l’utilité de distinguer entre la diffamation et l’injure :

    33 Je crois aussi important de mentionner qu’il existe une distinction en droit civil québécois entre la diffamation et l’injure, deux notions souvent confondues…. »

    33, c’est un extrait du jugement de la Cour d’appel rendue par Pierre Dalphond. Que j’ai connu en 69 ou 70, alors qu’il faisait son droit à l’Université de Montréal en même temps qu’il étudiait en architecture à McGill. Faut le faire… Et je connais aussi la juge Blondin.

    = = =

    Danielle Blondin a étendu aux blogues des principes qui étaient déjà connus mais qu’on avait jamais débattus en matière de blogues. C’est là tout l’art du juriste, mon ami! Partir de principes connus, et les adapter à des situations nouvelles. Et c’est ce que je fais quand j’affirme, d’autorité, que si Corriveau avait été une anonyme, la juge ne lui aurait rien accordé pour perte de réputation (diffamation) mais lui aurait accordé un certain montant pour « douleur morale », suite aux propos injurieux.

    Voici comment Blondin résume le témoignage de Me Corriveau (paragraphe 25 du jugement):

    [25] La demanderesse allègue également avoir été profondément atteinte dans sa dignité, son honneur et sa réputation. Elle a ressenti une vive douleur morale et une grande humiliation suite à la parution de ces commentaires. Elle dit avoir vu s’écrouler du jour au lendemain ce qu’elle a mis des années à bâtir, soit sa réputation et son intégrité professionnelle. Elle considère que les commentaires des internautes l’ont abaissé aux yeux de ses clients, de ses pairs, de la magistrature et du public en général.

    En caractères gras, l’injure. En caractères réguliers, la diffamation. La diffamation ne peut affecter un anonyme, par définition. Mais puisque même un anonyme a un coeur, peut être blessé dans son honneur (ce qu’il pense de lui-même) et peut « verser des larmes », alors légalement, il peut souffrir des propos injurieux. Il lui suffit de prouver la corrélation entre X (le vrai individu) et son pseudo. Et de prouver qu’il a souffert.

    L’exemple de l’anonyme blessé par une machine outil aurait dû suffire à vous convaincre: c’est pas parce que Ramsès (Jean Émard) est anonyme que son oeil ou sa jambe ne sont pas réels et ne peuvent pas être blessés. Même chose pour son amour-propre ou sa dignité: ils sont bien réels. Mais je vois, Johnny, que vous êtes sceptique par définition.

    Trop sceptique, c’est comme trop crédule, finalement. Tout n’est pas vrai. Et tout n’est pas faux. Dans les deux cas, on s’interdit de distinguer le rai du faux.

    Je ne reviendrai pas là-dessus; j’ai l’impression de prêcher dans le désert dans une langue que vous ne comprenez pas. Je suis patient, mais je n’aime pas tourner en rond.

    Sans rancune…

  86. « Je ne reviendrai pas là-dessus; j’ai l’impression de prêcher dans le désert dans une langue que vous ne comprenez pas. » papitibi

    ===

    T’as bien raison on met un terme à ça.

    Mais tu aurais évité de prècher dans le désert et sauvé beaucoup de temps de clavier si tu avais pu fournir des références où on parle clairement de « blessures morales » subit par une pseudonyme (ou par une adresse ip tant qu’à y être).

    Malgré ta culture légendaire sur le sujet, tu ne m’en voudra pas de me fier quand même à l’avis juridque qu’on a demandé et reçu et qui était écrite dans une langue que tout le monde comprenait. 😉

    Jean Émard

  87. « si tu es témoin de « propos haineux » (c’est bien ce que tu dis) sur un site québécois tu as l’obligation légale de porter plainte »

    = = =

    Noooon!

    Cette obligation n’existe pas. Ce que le Code criminel interdit, c’est d’être complice. Mais voir sans rien dire, ça n’est pas être complice…

    On n’est pas obligé de dénoncer le batteur d’enfant ou le batteur de femme qu’on entend à travers le mur ou qu’on voit par la fenêtre; au Qc, toutefois, on a obligation de « porter secours » par application du Code civil. Ça ne s’applique pas aux propos haineux.

    D’ailleurs, quand j’ai dénoncé des propos haineux que j’avais lus sur certains blogues, il m’est arrivé de faire rire de moi, parce que le blogueur (Richard Hétu, Patrick Lagacé, Josée Legault, Michel Vastel, Chantal Hébert, Alouette, n’était pas d’accord avec ma définition.

    À cela j’ajoute que MA définition du propos haineux devrait, en principe, être plus restrictive que celle du public en générale, dans la mesure où contrairement à un profane du droit, je sais au départ, moi, que pour être hauineux au sens des articles 318 et suivants du Code criminel, des propos doivent viser un groupe identifiable.

    « Les italiens du quartier Villeray sont des caves » = propos haineux au sens du code criminel. Mais dire « Giuseppe Antonelli » de la rue Z est un fif, ça, c’est du mauvais goût, du mépris et possiblement de la diffamation. Mais ce n’est pas haineux car ça ne vise que ce crisse de tarla de Giuseppe ». Qui pourrait bien peser 500 kilos… mais ça n’en ferait pas un groupe pour autant! Capice?

    Toute ressemblance avec un quelconque Giuseppe ou une quelconque pesonne du nom de Antonelli ne saurait être que fortuite et résulter du seul hasard. Je ne connais aucun Giuseppe Antonelli…

  88. Dernière chose:

    à partir du moment où tu écris LL.L, LL.M (droit des médias) à coté de ton pseudo tu diminues considérablement la protée de ton anonymat. Je pense que je pourrais trouver tes coordonnés en peu de temps. 😉

    Pour ma part j’ai toujours tenu ça blindé et je doute beaucoup (mais c’est pas impossible) que quiconque puisse m’identifier.

    Jean Émard

  89. Rien à voir avec l’immigration.

    Les dernières paroles de la chanson:

    « Quand Edmond est mort y parlait l’anglais »

    Le rêve d’Elvis Gratton, un rêve qui ne mène à rien, mais pour eux baragouiner l’anglas c’est être supérieur.

    J’ai dans mon voisinage, une petite ville, plusieurs parents qui envoient leurs enfant à l’école « anglaise » pour que leurs enfants maîtrisent l’Anglais. Dans cette petite ville tous les petits groupes qui font de la musique chante en Anglais, tous. Ils ne savent même pas parler en Anglais ne le comprennent même pas.

    C’est le complexe d’infériorité des Québécois. Pour plusieurs mieux vaut maîtriser l’Anglais et négliger le Français alors que les gens qui ne maîtrisent pas leur langue maternelle sont en général piètres dans une autre langue.

    Pourtant mieux vaut maîtriser sa langue maternelle et se débrouiller dans trois autres langue que de dépenser son énergie à en maîtriser une.

    La loi 135 donne un coup de pouce à ceux qui veulent donner la première place à l’Anglais, ce qui ne leur apportera rien même s’ils le croient.

  90. @youlle

    J’aimerais bien voir le niveau de langage parlé des sondés quand on fait ces enquêtes sur le bilinguisme. Un type qui va baragouiner quelques mots en français se dira-t-il bilingue ?

    Quelqu’on peut me diriger vers la méthodologie des sondages sur le bilinguisme ?

    J’espère que c’est plus rigoureux qu’un simple : « Cochez cette case si vous êtes bilingue ».

    Jean Émard

  91. @ Jean Émard dit :
    20 octobre 2010 à 20:01
    @youlle

    « J’aimerais bien voir le niveau de langage parlé des sondés quand on fait ces enquêtes sur le bilinguisme. Un type qui va baragouiner quelques mots en français se dira-t-il bilingue ? »

    Je vous donne simplement mon impression.

    Je vous dirais oui.

    Plusieurs sont tellement fiers de savoir quelques mots d’Anglais qu’ils veulent le crier sur les toits. D’autres croient qu’ils en savent tellement peu qu’ils se considèrent comme poche même s’ils se débrouillent bien en Anglais.

    C’est plein de ce monde au Québec.

  92. « Noooon!  » papitibi

    ===

    C’est vrai que ce n’est pas le cas au Canada, contrairement à la France je crois.

    J’en ferais dans ce cas une obligation morale. Mais je concède la moralité est un concept assez élastique.

    Jean Émard

  93. « D’ailleurs, quand j’ai dénoncé des propos haineux que j’avais lus sur certains blogues, »papitibi

    ===

    Je me rappelle le cas d’un certains Jackwood je crois.

    Jean Émard

  94. @papitibi

    Autre chose

    « 319. (1) Quiconque, par la communication de déclarations en un endroit public, incite à la haine contre un groupe identifiable, lorsqu’une telle incitation est susceptible d’entraîner une violation de la paix, est coupable »

    Groupe identifiable c’est clair, mais « entrainer une violation de la paix » quelle est la porté de ça ?

    Bref si on n’incite pas à la violence ou à troubler la paix je comprends qu’on ne fait pas de propos gaineux ? Erre-je ?

    Exemple:

    1- Il y a une manifestation de (entrez le groupe que vous voulez ici) ce soir, à tel endroit. On devrait y aller pour faire dérapper leur manif et en battre quelques uns.

    Et ceci:

    2- Les (groupe de votre chois) sont reconnu pour leur manque d’intelligence et leur brutalité et c’est causé par une tare génétique dans leur groupe.

    1- Est manifestement haineux. Groupe identifiable + troubler la paix.

    2- Pas d’élément de troubler la paix. Haineux ?

    Jean Émard

    Jean Émard

  95. LL.L, ça c’est très commun.
    LL.M (droit des médias), ça c’est relativement rare.

    Tu crois pouvoir trouver mes coordonnées en peu de temps en raison de cette particularité? Bonne chance! Il y en a qui s’y essaient depuis le printemps 2008…

    Blague à part, j’ai fait ma maîtrise hors-Québec. Et je sais ce que je mettais – et ce que je ne mettais pas sur mon papier à lettre. En Abitibi, ça n’aurait pas servi à grand chose, et ça aurait eu l’air pédant. Alors je n’ai publicisé mon titre que dans le cadre de deux mandats bien précis, pour deux clients dont le dernier est décédé il y a un ou deux ans.

    Si je m’étais affiché dans ma vie professionnelle, je ne l’aurais pas crié sur tous les toits – ou tous les blogues…

  96. @Jean Émard
    « Mais tu aurais évité de prècher dans le désert et sauvé beaucoup de temps de clavier si tu avais pu fournir des références où on parle clairement de « blessures morales » subit par une pseudonyme (ou par une adresse ip tant qu’à y être). »

    = = =

    Quand Danielle Blondin a rendu jugement le 30 juillet 2010, il n’existait pas de précédent, en droit québécois, sur l’obligation de l’éditeur d’un blogue corporatif ou sur l’obligation d’un portail comme canoë, de modérer les commentaires injurieux ou diffamants. La juge a sorti des principes généraux et cité tous les articles pertinents de la Charte des droits et du Code civil, et elle s’est servi de sa cocologie.

    Ce que tu me demande, ça n’existait pas encore quand la juge Blondin a rendu jugement le 30 juillet et ma connaissance, ça n’existe pas encore.

    Et pourtant…

    Depuis ma première incursion sur Cyberpresse, je n’ai jamais raté une occasion de mettre en garde les éditeurs de Cyberpresse, de Voir.ca et de Lactualite.com. Ils m’ont tous envoyé chier. Et la décision Corriveau m’a donné raison.

    Il n’y avait pas encore de jurisprudence. Mais je pouvais prédire dans quelle direction irait la jurisprudence. À mes yeux, il n’y avait pas de doute possible.

    En droit, il suffit pas de dire qu’il n’y a pas de jurisprudence pour confirmer qu’un anonyme n’a pas droit à des dommages pour blessure morale. Il faut construire le raisonnement, pièce par pièce, comme ici, par exemple: https://papitibi.wordpress.com/2010/08/01/si-jetais-daniel-leblanc/

  97. @ Jean Émard

    «C’est probablement assez utopique de penser qu’une réforme importante de la fiscalité des entreprises passera comme dans du beurre sans « backlash » et sans affet entre autre sur le chômage ?»

    Je ne vois pas pourquoi le « backlash » serait pire que celui occasionné par la hausse des tarifs. L’effet sur le chômage devrait être moins élevé que celui occasionné par la hausse des tarifs (les sommes que les plus pauvres et la classe moyenne devront consacrer aux tarifs sont autant de sous qu’il ne pourront plus dépenser ailleurs), car la propension à consommer des membres des classes moyenne et pauvre qui seraient les plus touchées par les hausses de tarifs est plus élevée que celle des gens (il y a toujours de sgens derrière les personnes morales) qui seraient touchés par les hausses d’impôt proposées par QS.

    «Les gérants d’estrade ont toujours des positions ultra claires. Du genre: Moi mossieur les problèmes de la santé je vous règlerais ça facilement.»

    Si vous ne voyez pas la différence entre l’abolition (graduelle) des subventions aux écoles privées (qui a été pendant des années dans le programme d’un autre parti gérant d’estrade, le PQ…) et la démagogie des promoteurs de solutions simples aux problèmes complexes, je suis désolé pour vous.

  98. « Je ne vois pas pourquoi le « backlash » serait pire que celui occasionné par la hausse des tarifs. » darwin

    ===

    Allons donc, l’installation d’un gouvernement QS pour un terme aurait une influence majeure sur les investissements et le chômage.

    C’est malheureux et peut-être injuste mais c’est dans la nature du contexte économique dans lequel on baigne.

    Jean Émard

  99. « Si vous ne voyez pas la différence entre l’abolition (graduelle) des subventions aux écoles privées (qui a été pendant des années dans le programme d’un autre parti gérant d’estrade, le PQ…) et la démagogie des promoteurs de solutions simples aux problèmes complexes, je suis désolé pour vous. » darwin

    ===

    Ne soyez pas désolé pour personne. 😉

    La solution simple aux problèmes complexe c’est justement la base de la plate forme de QS : proposer des solutions théoriques sans en évaluer les répercussions et sans tenir compte des jeux de résistances. En fait, pas besoin d’évaluer les répercussions puisqu’on sait bien qu’on ne prendra pas le pouvoir.

    Jean Émard

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s