9 commentaires sur “Le maire Gilles Va-t-en-cour?

  1. C’est mon maudit maire! Il ne faut pas oublier que les enquêtes en ’95 portaient aussi sur un contrat donné sans appel d’offres pour faire balayer les bureaux du maire pour trouver des micros cachés. Outre le contrat sans appel d’offres, qu’est-ce que le roi Gilles 1er avait à cacher?

  2. @papi

    Je ne ferai pas trop de commentaires. Je suis tellement écoeurée par Vaillancourt, et ce, depuis des années, que mon écoeurantite pourrait me faire dire des choses que je pourrais regréter.

  3. lizzie, Je suis « amanché » un peu comme vous.

    Un de mes oncles pourrait écrire un livre d’histoire épais de 50 ans sur « ses crochitudes » d’affaires et Laval.

    N’ayez aucune crainte pour moi, son cas est bien pire que l’autre du début de la semaine dans sa cuisine.

  4. @youlle

    Ce qu’il a fait avec des iles de la Rivière-des-Milles-iles, c’est écoeurant. J’ai un style de dépotoir à ciel ouvert dans le boisé à coté de chez moi, le Boisé Papineau.

    J’ai beau voter contre lui, ca ne marche pas!

  5. @ Lizzie

    Je ne suis pas de Laval, mais je vous en ai déjà parlé. Vous savez la rue de l’oiseau.

    Voici le pourquoi ma réaction à votre 19:59.

    Vous me parlez de dépotoir.

    Il a commencé avec des laitues et des concombres. Par la suite il a vendu sa terre pour le pont des plouffes qui sont sur la barre.

    Par la suite il a fait toutes les poubelles de Laval. Oui il a ouvert toutes les poubelle de Laval. Étant lassé d’en ouvrir, il a couvert le Québec de contenant à vidange.

    Par la suite voyant que les containeurs prenaient beaucoup de place, il s’est lancé dans l’illicite des substances. Là je ne sais pas si il a fait des affaires municipales, mais sa famille s’en est éloigné.

    Une chose est sûre il était ou est connecté très étroitement à la politique de tout acabit.

    Espérant n’avoir éclaboussé personne excepté la mère.

  6. J’ai donné suite à tous les éléments du rapport sauf un soit »apparence de collusion » disait l’ami de M. Chevrette et ex- maire de Joliette près de Laval. Les preuves pour aller au tribunal de la concurence à Ottawa étaient trop minces et les « apparences de collusions » étaient ténues pour gagner dans tribunal.
    Tous les autres aspects ont fait l’objet de corrections.
    J’ai même retardé l’approbation d’un règlement d’emprunt pendant des moispour m’assurer de l’application des recommandations.

    La cadavre politique de M. Vaillancourt étant encore chaud, il devient inutile de « voler au secours de la victoire » après le décès !

  7. @Rémy Trudel

    Bonjour Rémy, mon ancien compagnon de lutte.

    Je me souviens de la SCNO, tiens. La marche depuis le CEGEP jusqu’à Jacques-Laperrière, où le Comité organisateur avait rassemblé 5000 personnes. les marcheurs qui scandaient « Côté [Albert, ministre des ressources naturelles sous Bourassa] au poteau. » Les maires, le député (Trudel, bin oui), des conseillers municipaux qui battaient la marche. Le regretté Paul Arthur Dickey qui amenait son monde depuis l’entrée Ouest de la ville… Le maire Boisvert et sa gang qui s’amenaient via le Boulevard Saguenay. De beaux moments.

    Je me souviens aussi du Rémy, candidat NPD, qui s’était notamment amené avec Jean Bédard et un caméraman de la SRC dans une brasserie de La Sarre pour recueillir les impressions des électeurs. C’est fédéralo pas mal, ça, Rémy, le NPD! Hé hé, en vous voyant arriver (Rémy, le reporter et son caméraman) dans ce lieu où j’étais apparemment le seul que le candidat Trudel connaissait déjà, j’ai fui vers la salle de bains en laissant mon camarade de broue (un gars de St-Hyacynthe!) répondre au candidat et à l’intervieweur. J’ai laissé passer cette tempête médiatique avant de sortir de mon repère. Suis apolitique, moi, bout d’ciarge! Ma réputation de neutralité, j’y tenais… à ce point-là! 😉

    À vrai dire, j’ai préféré le recteur Rémy et le député Rémy au ministre Rémy, qui, comme la plupart des ministres, tous partis confondus, ne répondait jamais vraiment aux questions. Entéka…

    Pour le reste, et au delà des civilités et des anecdotes, ma VRAIE réponse fera l’objet d’un prochain billet. Pretty soon.

  8. Pingback: En exclusivité: une réaction et des révélations du ministre Rémy Trudel « la page à papi

  9. @Remy Trudel

    « La cadavre politique de M. Vaillancourt étant encore chaud, il devient inutile de « voler au secours de la victoire » après le décès ! »
    _________

    Il n’est pas encore assez mort à mon goût!

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s