12 commentaires sur “Charest « accepte » avec humilité la défaite du 29 novembre, avant de lancer un SOS: Same Old Shit!

  1. Moi, je rêve du jour où je verrai un gouvernement aller en appel d’offre pour tout, même pour acheter du papier-cul!!!

    Je ne plaisante pas, là!!!

    ADMIN: Jean-Luc, j’avais résolu de prendre congé de tes contributions pour le mois de décembre. Mais puisque tu as décidé de flusher antagoniste.net après que Gnognon t’y eus malmené, je vais te donner une chance.

  2. Charest est a la politique ce que le Téflon est au poêlon. Rien ne colle dessus, mais il devient cancérigène quand on s’en sert trop longtemps.

  3. Attention, Jean-Luc. Tu apprendras avec les années qu’il ne suffit pas d’aller en appel d’offres. Encore faut-il que l’appel d’offre ne soit pas truqué. Si le gouvernement va en appel d’offres pour 1000000 de caisses de papier-cul portant le logo de Walt Disney, un seul fournisseur va pouvoir soumissionner, et ce sera celui qui aura au préalable négocié avec Walt Disney et accepté de payer des royautés de $3 par paquet de 12 rouleaux.

    Au final, il n’y aura aucune économie, car les caractéristiques extravagantes du produit le rendront plus cher que tous ses concurrents. On a vu ça, ces dernières années, dans les appels d’offres pour du gazon artificiel sur les terrains de soccer ou les pistes d’athlétisme. Le fournisseur dominant a manoeuvré pour « amadouer » tous ceux qui rédigent les appels d’offres, si bien que de Rouyn-Noranda à la Côte-Nord, tous les appels d’offres incluent une exigence que seul ce fournisseur peut remplir… C’est du moins ce que laissait entendre la SRC.

    Je fournis ici un exemple extrême et complètement farfelu. Mais c’est souvent comme ça que ça fonctionne. Et c’est d’ailleurs la même chose avec les appels de candidature. Quand tu veux placer le candidat X, tu lui demandes ce qui le distingue de ses collègues et tu plantes ça dans les exigences reliées au poste.

  4. @ Papitibi

    «Tu apprendras avec les années qu’il ne suffit pas d’aller en appel d’offres.»

    Le concept de l’appel d’offres repose sur le principe du libre marché. Comme je l’ai dit souvent (et j’ai écrit des billets là-dessus), ce principe n’est que théorique. Il n’existe aucun libre marché dans la vraie vie, les conditions de la concurrence parfaite étant impossibles à satisfaire. Bref, les marchés existent, mais sont imparfaits. Et comme vous le dites dans vos exemples «farfelus», certains marchés sont encore plus imparfaits que d’autres.

    L’erreur de bien des économistes et autres promotteurs du libre marché est de penser que leur théorie puisse s’appliquer dans la vraie vie. J’irai même plus loin. Il est fort possible que l’explication donnée pas Hydro (on est mieux de négocier avec les seuls qui peuvent réaliser le contrat que de lancer à l’aveuglette un appel d’offres qu’une seule firme peut réaliser) soit juste ! Bon, ils auraient pu aussi investir pour conserver une cellule d’ingénieurs pour réaliser ce type de contrats, mais, comme il ne l’ont pas fait, il est trop tard pour rebâtir cette expertise à court ou moyen terme.

    On oublie souvent que la sous-traitance, en plus de favoriser la corruption, a aussi comme conséquence de transférer une expertise qui appartenait à tous les Québécois à des firmes privées qui profitent ensuite du fait que, cette expertise, c’est maintenant eux qui la possèdent, et, trop souvent, de façon monopolistique (ou à tout le moins oligopolistique…).

  5. Lagacé écrit sur nos amis populistes aujourd’hui.

    http://tiny.cc/82uqh

    Je suis en désaccord avec lui. Ce n’est pas la clique de « Limoilou ». C’est plutôt la clique de la haute-ville. Les locaux de CHOI 98.1 sont installés en face du Bois de coulonge, tout près du siège social de la RAMQ. Quant au FM93, il réside au coin du chemin Ste-Foy et de la côte Saint-Sacrement, dans le quartier du même nom, vieille banlieue cossue de la capitale.

    Quant au reste, il a parfaitement raison. Denis Gauthier et Sylvain Bouchard sont de pures caricatures, follement drôles à écouter tant leurs esprits sont saturés par les conneries populistes.

    Peut-être que Lagacé faisait référence à Limoilou en raison de la présence de la papetière ? Celle-ci dégage une odeur d’œufs pourris à cause de l’utilisation de produits blanchissants. L’incinérateur à déchets est aussi localisé dans ce quartier de Québec et dégage un fumet incomparable.

    La clique de Limoilou, combinaison savante de propos écœurants et d’idées bonne pour le dépotoir.

  6. @ papitibi.

    Ce sont les liens qui existent entre le gouvernement et les grandes entreprises (corpo-fascisme) qui permettent de truquer les appels d’offre!!!

    Qu’on nous montre comment ça fonctionne, pour trouver le moyen de se débarasser de ces liens-là, afin d’instaurer la libre-concurrence au Québec!!!

    Pour Gagnon, je compte écrire un billet là-dessus, et ce, très prochainement!!! Il a été le premier blogueur politique citoyen québécois que j’ai connu et il a été un élément très important dans ma décision de lancer mon propre blogue et, surtout, de m’ouvrir à d’autres idées!!!

    Je ne serais pas le blogueur que je suis aujourd’hui, sans lui!!! Je ne serais pas l’homme que je suis aujourd’hui, sans lui!!! Je n’aurais, sûrement, pas les convictions que j’ai aujourd’hui, sans lui!!! Je n’aurais, sans doute, pas connu une telle évolution, sans lui!!!

    À la mort de mon grand-père, alors que je croyais que ma vie était terminée, il m’a, indirectement, donné une raison de continuer!!!

    C’est pour ça que je le respectais, que je le défendais, que j’ai lu tout ce qu’il me demandait de lire, que j’ai écouté toutes les vidéos qu’il me demandait d’écouter!!! Il a vu, de ses yeux vus, cette évolution!!!

    ADMIN: Que dire de plus, Jean-Luc? Tu as foncé tête baissée et, comme plusieurs ont essayé de t’en convaincre, tu as manqué de discernement dans le choix de tes « amis » ou alliés, et dans le choix de tes lectures.

    Tu sais que je ne compte pas parmi les plus grands admirateurs de Gnognon. Je déplore, notamment, son incapacité à interpréter correctement les commentaires de ses adversaires – dont moi-même -, et j’en conclus que s’il est incapable de comprendre les réponses qui lui sont adressées, il n’est pas davantage en mesure de comprendre ce qu’il a pu lire (politique, sciences économiques, etc).

    Cela dit, j’estime qu’il a raison d’affirmer que ton idéal autonomiste/nationaliste/souverainiste (appelle ça comme du voudras) s’accommode mal de l’idéal libertarien. Et inversement. Peut-être devras-tu choisir entre les deux. De mon côté, et je ne m’en cache pas, un État souverain qui ne serait pas en même temps un État de droit, respectueux de ses minorités, je n’en voudrais pas; mieux vaudrait demeurer dans un Canada qui respecterait le Québec, ses spécificités, et son droit d’assurer sa pérennité par des législations contraignantes. J’ai établi un ordre de priorités entre mes idéaux de justice et de souveraineté, et c’est la justice qui a pris le dessus. Ce qui inclut la justice sociale… (à ne pas confondre avec socialisme).

    C’est pour ça que, quand il m’a reproché, en guise d’arguments, de vieux préjugés que j’ai déjà eu, à mes tous débuts sur la blogosphère, ça m’a considérablement blessé!!! Il a sauté un plomb et sa flèche a atteint sa cible!!!

    J’ai aimé et j’ai respecté cet homme, parce qu’il a tant contribué à faire de moi ce que je suis, aujourd’hui!!!

    J’ai aimé et j’ai respecté un monstre sans-coeur, dogmatique, grossier, salopard et hypocrite!!! Maintenant, je comprends pourquoi ce type-là compte autant d’ennemis sur la blogosphère!!! Sa réputation est faite et il m’aura fallu du temps pour voir ça!!!

    ADMIN: Quod erat demonstrandum! Ce que tu as mis tant de temps à comprendre, tu vois, d’autres l’avaient compris plus rapidement. Les membres de la « coterie » du Hétutistan, notamment, l’avaient compris. Et d’autres, que tu peux lire ici: Darwin, Hérétik, Koval, Luto… Je ne te fais pas reproche de tes 22 ans; comme tous ceux qui en ont 30, 40, 50 ou 60, j’ai déjà eu 22 ans, et je me souviens des hérésies que j’ai pu proférer à cette époque, par excès d’enthousiasme ou d’idéalisme.

    Ce que je te reproche, Jean-Luc, c’est de penser, à 22 ans, que tu as déjà atteint le nirvana de la pensée politique. Tu n’en es encore qu’au seuil; la porte commence à peine à s’entrouvrir. Tu auras des désillusions, tout comme Gagnon en a eu il y a quelques années.

  7. Charest accepte avec humilité…

    John « Bullshit » James Barrow.

    Écoutez-le montrer son humilité à Tout le monde en parle ce soir.

    Si vous voulez un aperçu, allez dans le site de Radio-Can, Télévision, Émissions, Tout le monde en parle, vidéo. Voilà !

    Comme je l’écrivais la semaine dernière le couple Charest-Normandeau est à surveiller de très près.

  8. @ Jean-Luc Proulx

    « J’ai aimé et j’ai respecté un monstre sans-coeur, dogmatique, grossier, salopard et hypocrite!!! Maintenant, je comprends pourquoi ce type-là compte autant d’ennemis sur la blogosphère!!! Sa réputation est faite et il m’aura fallu du temps pour voir ça!!! »

    Jean Luc tu as oublié menteur et manipulateur.

    « J’ai aimé et j’ai respecté un monstre… »

    Te rend tu compte de ce que tu as écrit? Il t’a eu et manipulé.

    Il t’as rejeté comme le réseau libarté. Tu ne faisais plus l’affaire.

    À moins que tu ait couché avec, tu as aimé et respecté un fantôme, un être imaginaire comme si tu avais lu un roman. Ce n’est qu’une connaissance sur le WEB, juste une connaissance virtuelle. Il faut être adroit pour avoir une certaine connaissance de Grognon.

    Ne fais pas comme une femme battue.

    ********************

    Je ne t’ai jamais vu et même si tu ne m’aimes pas tu ne m’as jamais vu.

    Mais je peu te dire une chose mon gars, à moins que tu ait menti, tu n’es pas sorti de l’auberge avec la confiance.

    Tu risque la même expérience autant avec les femmes qu’en relations de travail et d’affaires qu’avec Grognon.

    Une réflexion de sang froid et en douceur s’impose.

    *********

    En terminant je te laisse avec un témoignage:
    Ce que j’ai appris dans la vie, je ne l’ai pas appris par moi-même, je l’ai appris des autres et presque toujours des plus vieux, en commençant par mon grand-père 60 ans plus vieux que moi.

    Juste un exemple:
    Question d’âge, je suis un boomer.

    Je sais comment souder à l’ancienne une « conecting rod » cassée d’une locomotive à vapeur.

    Je le tiens par personne interposée, d’un gars né vers 1860 qui l’a montré et expliqué en 1905. Et oui ce gars l’a montré à une personne qui elle me l’a expliquée, mon grand-père.

    Cette expérience de 1905 a servi à mon frère cadet pour modifier une pièce d’une machine avec l’aide de métallurgistes d’une université et ce, 90 ans plus tard.

    Avec un Grognon de 25 ou 30 ans une telle chose ne se serait jamais réalisée.

  9. Apres la construction de quelques eoliennes experimentales de grande puissance dans les annees 1980 et 1990 notamment aux Iles-de-la-madeleine et a Cap-Chat Hydro-Quebec choisit de se retirer de ce secteur..En effet ces eoliennes a axe de rotation verticale pouvaient produire jusqua quatre megawatts denergie. Mais elles souffraient de nombreux problemes techniques convainquant ainsi la societe dEtat que cette filiere energetique netait alors pas rentable..Puis les succes de lenergie eolienne au Danemark et en Allemagne les difficultes economiques de la Gaspesie et la pression croissante des ecologistes poussent le gouvernement du Quebec a repenser ses investissements dans la filiere eolienne. En effet le premier appel doffres 2003 comportait des exigences obligeant les promoteurs retenus a depenser 60 des immobilisations en Gaspesie les obligeant par le fait meme a creer de toute piece des usines de fabrication de pieces dans cette region..Le succes de cet appel doffre etonna la direction dHydro-Quebec des projets pour pres de 4000 MW furent deposes et le cout des projets retenus fut inferieur aux previsions..A la suite de la contestation publique qui a mene a labandon du projet de centrale thermique au gaz du Suroit le gouvernement fait prendre au Quebec le virage de leolien..Source .

  10. Sacré John James!!!

    Avant même d’imposer une hausse des droits de scolarité qui allait déclencher une crise étudiante sans précédent, le gouvernement Charest avait en main une étude suggérant que les universités québécoises ne sont pas sous-financées.

    Un rapport daté de mars 2011 et remis à La Presse canadienne jeudi suggère que les universités québécoises ont sensiblement les mêmes revenus par étudiant que celles du reste du pays, et qu’elles dépensent davantage pour chaque étudiant. [Le Devoir]

    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/363527/charest-avait-une-etude-suggerant-que-les-universites-ne-sont-pas-sous-financees

  11. Merci, je l’avais déjà posté ailleurs hier, mais ca vaut la peine!

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s