16 commentaires sur “Du Berger: islamophobe, plagiaire et lâche?

  1. @Lizzie

    C’est vrai qu’avec un maire comme Rob Ford, un ultra-conservateur opposé aux subventions à l’implantation d’immeubles hébergeant les sans-abris, c’est pas demain la veille du jour où Toronto fera don d’un terrain à un groupe de musulmans pour la construction d’une mosquée…

    Quoique… si le passé de Rob Ford est garant de son avenir (inculpé en 1999 de possession de marijuana, à Miami), peut-être qu’après avoir fumé quelques joints, il deviendra plus influençable!

  2. @Lizzie 08h39

    « Do I need to remind everyone what happened to Jews in communist Russia or Poland? » – transcription de la phrase finale de la savante analyse de Glenn Buck (le U n’est PAS une faute de frappe!)

    Je sens que Pouloutine n’appréciera pas, mais le Québec n’a jamais été aussi judéophobe que sous Duplessis!Et pourtant, Duplessis était aussi communiste que Margaret Thatcher…

    L’antisémitisme n’est pas un phénomène récent en Russie: je reproduis ici la fiche d’un essai publié par Jean-Jacques Marie en mai 2009.

    L’antisémitisme a joué un rôle essentiel et public dans la Russie tsariste où sont nés, sous la plume des policiers et des propagandistes d’extrême droite, les deux grands mythes du « complot juif mondial » puis du « judéo-bolchevisme », repris par les nazis. Après une interruption due à la révolution il a ressurgi, à la fois agressif et honteux – quoique souvent présenté de façon apocalyptique — dans l’Union soviétique de Staline, Khrouchtchev et Brejnev et, après un exode massif des juifs, retrouve une virulence nouvelle dans la Russie dite démocratique du président Poutine.

    Et on trouve dans Wikipedia ce qui suit, au sujet du premier pogrom, survenu en 1903, en Bessarabie (c’est aujourd’hui la Moldavie et non, la Bessarabie n’a rien d’arabe!):

    Le premier pogrom a pour origine la découverte le 6 février 1903 du cadavre d’un jeune garçon chrétien, Mikhaïl Rybachenko, dans la ville de Dubăsari, située à environ 30 kilomètres au nord de Chişinău. Bien qu’il soit clair que l’enfant a été tué par un parent, qui sera d’ailleurs arrêté plus tard, le journal antisémite de langue russe, Бессарабец (Bessarabetz, signifiant « Bessarabien »), publié par Pavel Krushevan, insinue qu’il a été tué par les Juifs. Un autre journal, Свет (Svet, « Lumière »), recourt à l’accusation séculaire de crime rituel contre les Juifs, affirmant que le garçon a été tué pour utiliser son sang dans la fabrication de la matza).

    Le même article souligne toutefois que le phénomène est plus ancien; on y trouve ceci: Tolstoï et Gorki écrivirent des condamnations blâmant le gouvernement russe, une attitude qui change par rapport aux pogroms des années 1880, où la plupart de l’intelligentsia russe était restée silencieuse.

    Et encore ceci:
    In 1543, Martin Luther wrote On the Jews and Their Lies, a treatise in which he advocated harsh persecution of the Jewish people, up to what are now called pogroms. He advocated that their synagogues and schools be set on fire, their prayer books destroyed, rabbis forbidden to preach, homes razed, and property and money confiscated.[16][17]
    Jews, Poles, and Catholics were massacred during the Khmelnytsky Uprising of Ukrainian Cossacks in retaliation for Polish colonialism in 1648–1654,[18] and during the Koliyivshchyna in 1768-1769.

    Que je sache, le communisme n’existait ni au temps de Luther, ni pendant la période 1648-1654 ou celle de 1768-69.

    Alors, Glenny Baby, tu peux aller te rhabiller, avec tes rapprochements entre COMMUNISME et ANTISÉMITISME.

  3. Faut pas trop s’étonner, ce torchon de DuBerger est la suite logique de son torchon de la semaine passée qui voulait qu’on remette l’Église dans l’ÉTat…ça s’ennuie de Duplessis ce ptit monde! Ouf!

    Ce matin je lisais ceci au sujet du mouvement….très intéressant!

    « Roy Eappen, un fondateur du RLQ,
    se définit lui aussi comme un «catholique
    conservateur monarchiste»! Ces théo-conservateurs
    vedettes du RLQ montrent que
    le mouvement sert de tribune à la droite religieuse
    nationaliste et conservatrice, une
    composante désormais essentielle du jeu
    politique dans le ROC (Rest Of Canada)
    nous apprend le journaliste canadien Marci
    MacDonald, dans son livre, non encore traduit
    en français, The Armaggedon Factor :
    the rise of christian nationalism (Random
    House Canada, 2010). Cela rappelle aussi
    les dérapages racistes du Tea Party. Entre le
    «centre-droit» du RLQ2 et l’extrême-droite,
    la pelure est mince. »

    http://www.droitdeparole.org/DDP%20PDF%20WEB/2010/Droit_de_parole_nov_2010.pdf

  4. Ceux qui ont fait du péril Islamiste leur fond de commerce devraient commencer à réfléchir à la meilleure façon de se débarrasser de leurs stocks périmés. Ce qui se passe dans le monde arabe oû les principales revendications sont l’exigence de démocratie et de dignité rend subitement leurs discours totalement anachroniques et ridicules.
    Ils devraient s’inventer un nouveau péril d’une autre couleur. Un péril Belge par exemple avec l’absence de gouvernement consensuel.
    Et qui dit que quand les températures redeviendront plus clémentes et quand il fera +20°C, les canadiens ne vont imiter les arabes pour descendre dans la rue et exiger un gouvernement plus à l’écoute du peuple que des lobbies ?

  5. Il existe un nouveau délit d’opinion, nous dit l’essayiste et le romancier français Pascal Bruckner : la critique de l’Islam!!! On l’a bien vu, en France, avec le cas de Robert Redeker, un professeur de philosophie qui, pour avoir écrit que l’Islam est violent, a été condamné à mort par des extrémistes et qui a été abandonné par le milieu de l’Éducation nationale!!!

    Il a été lâché par sa hiérarchie et tous les intellectuels y sont allés de leur petit couplet contre lui, en disant qu’il était raciste!!! Aujourd’hui, toute critique, poursuit Bruckner, est, immédiatement, vue, comme étant du racisme!!! Ce fameux concept d’islamophobie est pervers, puisqu’il confond la critique d’un groupe humain, avec la critique d’une croyance!!!

    Donc, on ne pourrait plus critiquer le socialisme, le libéralisme, le marxisme, le christianisme, etc., au motif qu’on serait raciste!!! C’est, complètement, aberrant, nous dit Bruckner!!! L’Islam n’est pas une race, c’est un système de croyances qui est historique et qui peut être attaqué, démoli, déconstruit, comme on veut!!! Le concept d’islamophobie a été forgé par les mollahs, en 1979, pour répondre aux attaques des féministes américaines, et ça a très, très bien marché!!!

    Ça consiste à interdire la parole et à saper le langage de l’intérieur, pour empêcher les gens de vous critiquer!!!

  6. 1- « Il existe un nouveau délit d’opinion, nous dit l’essayiste et le romancier français Pascal Bruckner : la critique de l’Islam!!! »

    FAUX….

    Ce n’est pas vrai qu’on ne peut critiquer l’Islam comme ce n’est pas vrai qu’on ne peut critiquer le Judaïsme….

    La preuve?!!? La toile au grand complet est totalement barbouillée de ce genre de critique…

    2-Ce fameux concept d’islamophobie est pervers, puisqu’il confond la critique d’un groupe humain, avec la critique d’une croyance!!!

    Les antisémites disent la même chose que toi, mais ils remplacent le mot « islamophobie » par « antisémitisme ».

    Et bla bla bla….tant que les racistes se mêleront de ces discours, ça va être des discussions de marde….c’est ça le pire, les questions importantes ne peuvent être discutés calmement grâce aux gnoufs racistes….

  7. @proulx

    Le texte controversé de Robert Redeker allait plus loin que ce que tu en dis. Il peut être consulté sur le site 20minutes.fr.

    Un extrait, qui n’est pas nécessairement « méchant », mais qui démontre la mauvaise foi de l’auteur:

    D’autre part, «Muhammad profita de ce succès pour éliminer de Médine, en la faisant massacrer, la dernière tribu juive qui y restait, les Qurayza, qu’il accusait d’un comportement suspect». Enfin, «après la mort de Khadidja, il épousa une veuve, bonne ménagère, Sawda, et aussi la petite Aisha, qui avait à peine une dizaine d’années.

    Mauvaise foi, en ce que l’antisémitisme musulman est sans commune mesure avec l’antisémitisme des Européens, dont j’ai donné un très bref aperçu ici, à 11h24. Mauvaise foi, en ce que l’antisémitisme qui prévalait il y a 13 siècles, alors que « tout le monde » était antisémite, je m’en torche; ce qui compte, c’est l’antisémitisme au 21e siècle. Mauvaise foi, en ce qui concerne Aicha, car les ancêtres de Redeker, les miens et les tiens, Proulx, faisaient la même chose, au temps de Mahomet. Tes ancêtres qui vivaient au Québec en 1660 ou en 1725, Proulx, elles se mariaient à 12 ans. À l’Église, et avec l’assentiment des autorités civiles et religieuses. Quant aux filles engagées, comme on les appelait à l’époque, elles pouvaient avoir 8 ans, 9 ans… et c’est pas pour vider le lave-vaisselle ou pour passer l’aspirateur qu’elles étaient engagées. Si Redeker n’était pas aussi islamophobe, il n’aurait lancé négligemment que Mahomet avait une épouse aussi jeune. C’étaient les moeurs du temps. Même en Europe. Même chez ses ancêtres à lui.

    = = =

    Et encore ceci: « Mais ce qui différencie le christianisme de l’islam apparaît : il est toujours possible de retourner les valeurs évangéliques, la douce personne de Jésus contre les dérives de l’Église. Aucune des fautes de l’Église ne plonge ses racines dans l’Évangile. Jésus est non-violent. Le retour à Jésus est un recours contre les excès de l’institution ecclésiale. Le recours à Mahomet, au contraire, renforce la haine et la violence. Jésus est un maître d’amour, Mahomet un maître de haine. »

    Bullshit! Le Christianisme repose AUSSI sur l’Ancien Testament, la Bible des Juifs, qui n’est pas exempte d’appels à la haine ou au mépris de ceux qui ne sont PAS juifs. Et qui n’est pas exempte de propos que personne n’oserait écrire aujourd’hui. Plutôt misogynes, nos Écritures Saintes, pour le cas où tu l’ignorerais…

    = = =

    Ton philosophe victimisé, par ailleurs, s’est montré particulièrement méprisant:

    La lapidation de Satan, chaque année à La Mecque, n’est pas qu’un phénomène superstitieux. Elle ne met pas seulement en scène une foule hystérisée flirtant avec la barbarie. Sa portée est anthropologique. Voilà en effet un rite, auquel chaque musulman est invité à se soumettre, inscrivant la violence comme un devoir sacré au coeur du croyant.

    = = =

    Sans pour autant endosser la réaction qu’il a suscitée, je dirais plutôt que TON philosophe a couru après le troube.

    Il a craché en l’air; ça lui retombe dans la gueule avant qu’il n’ait pu la refermer. Pôv p’tit choux…

  8. @papitibi
    En l’an 1501 de l’ère Chrétienne, soit quasiment 9 siècles aprés Mahomet, Claude de France, alors âgée de … 2 ans fut mariée au futur Charles Quint.
    Bon, on devine que Charles Quint a du attendre quelques années avant de consommer son mariage, tout comme Mahomet.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_de_France_(1499-1524)

    Quant à Redecker, il a simplement participé au concours « comment devenir célèbre en 2,3 déclarations, 1 caricature ou un Coran brûlé ».
    Bruckner lui s’est distingué comme membre du cercle des rares intellectuels Français qui ont appuyé l’agression contre l’Irak, le bombardement de Gaza, etc… et qui milite pour le bombardement de Téhéran même si cette ville abrite quelques millions de civils. C’est dire combien il peut être objectif quand il parle de ces sujets.

  9. C’est quand même amusant et révélateur il me semble qu’il choisisse ce moment entre tous, pour faire ce copier-coller d’un article paru au mois d’octobre dernier.

    Le monde arabo-musulman est en pleine révolution pour demander la liberté et la dignité au prix de nombreuse vies humaines, il donne un exemple au monde entier qui risque d’avoir des conséquences planétaires – jusqu’où ça ira, nul ne le sait – et ce monsieur ne trouve rien de mieux à faire que de recycler cette nouvelle.

    En soit ce n’est rien de répréhensible, et j’approuve même le geste du ministre Norvégien. Je ne fais pas confiance aux Saoudiens qui ont prouvé à plus d’une reprise qu’ils s’y entendent à diffuser le poison de leur idéologie. Mais ce pauvre DuBerger, lorsqu’il s’agit de nous faire connaitre sa propre pensée avec son « scénario classique » qui fini invariablement par 2 tonnes de nitrate d’ammonium, me prouve, parce que je ne connais pas ce zigoto, qu’il est une bien petite personne.

  10. Le pire est que tous ces ti-culs islamophobe font de la propagande sans le savoir et ils réussissent même à ébranler des gens instruits.

    Le nitrate d’ammonium ce sont les petites boules blanches que l’on met comme engrais sur le gazon en vente chez votre botanixte préféré.

    C’est exactement comme le bombe de penrite du petit du Yémen dans l’avion. Sa prend un détonateur pour le faire partir alors qu’il avait un simple briquet briquet. Que dire de la farce du stationnement à New York.

    Tout cela et l’islamophobie sert des gens.

    On ne fait rien pour rien.

  11. (…) mais le Québec n’a jamais été aussi judéophobe que sous Duplessis! (…)

    Pas plus qu’ailleurs.

  12. @Poulou (18h41)

    Pas plus qu’ailleurs, j’en conviens. Voilà. Vous venez, à votre tour, de réfuter l’argument auquel mon commentaire constituait la réponse.

    Cet $@#¢?% d’enf… de Du Gerbé a relié l’antisémitisme à la gauche. Je lui réponds tout simplement que le Québec des années Duplessis – le bonhomme n’étant pas lui-même très à gauche – était plus férocement antisémite que le Québec des années Lévesque, Parizeau et Landry, pourtant plus à gauche que Duplessis…

    Je lui réponds simplement que l’antisémitisme prévalait dans la Russie de Lénine aussi bien que dans la Russie des Tsars.

    Bref, l’antisémitisme n’est pas un sentiment qui caractérise la gauche.

    Quod erat demonstrandum…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s