9 commentaires sur “« bavure » américaine en Afghanistan, bullying sur la blogosphère

  1. Evidemment qu’il vas y avoir un backlash…et quand ca se produiras comme d’habitude nos tenants de droite vont être surpris et se dire « mais pourquoi ils nous frappent?…ils doivent être jaloux de notre mode de vie »

  2. Le commentaire d’Infophile dit tout. Après 10 ans ils en sont pratiquement au même point, ils ne contrôlent pas plus de grandes portions du pays et présentement leur présence là-bas leur coûte 300 millions par jour alors que l’Empire se désagrège économiquement.
    http://www.defencetalk.com/afghan-war-costs-300-million-a-day-pentagon-32041/

    Et c’est sans compter les bavures de toutes sortes qui résultent en massacres de femmes, d’enfants, de vieillards. C’est à vomir.

    Oui, « la guerre c’est la guerre ». Et c’est justement pour cela qu’il faut y mettre fin.

  3. Bon billet Papi, ça fait pas mal de monde sué bloyes qui voient des anti-américains partout!

    J’aime bien le message d’Infophile.

    J’ai déjà écrit moi aussi mon inquiétude, comme vous le faites, à savoir si on n’est pas en train, avec cette guerre, de radicaliser les fanatiques…

  4. J’aimerais bien que l’on explique clairement pourquoi les États unis et le Canada sont en Afghanistan sans que l’on sorte le compte de fée que c’est pour que les ti enfants aillent à l’école, malgré que j’en ai une bonne idée.

    Ils disent une bavure. Il est presque impossible que ce soit une erreur. Selon mes très minimes connaissances ces hélicos sont dotés de très bon yeux. Si quelqu’un en connais plus sur ses joujoux j’aimerais bien en savoir un peu plus.

    Dans l’autre vidéo où ils descendent des journalistes on pourrais voir une souris au sol.

    Selon moi c’est prémédité ou volontaire.

  5. @ Koval

    « …ça fait pas mal de monde sué bloyes qui voient des anti-américains partout!  »

    Et des go-goche. À un point tel qu’ils tournent toujours en rond dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

    Pour les fanatiques je pense qu’ils sont déjà radicaux, mais les hélicos sont probablement plus dangereux.

  6. Je le dis sans rire ni blaguer depuis toujours : on ne peut gagner les guerres du type guérilla sans détruire des régions et des pays entiers, et l’on sait que cela a été tenté au Vietnam, à un point tel qu’un sondage de la population des É.-U. a révélé que plus de 66 % de celle-ci voulait mettre fin une fois pour toutes à cette guerre, qui a traîné près de 15 ans, de 1961 à 1975, en utilisant des bombes nucléaires contre les Vietnamiens et le Viet Cong.

    La guérilla est la guerre du pays pauvre contre le pays riche qui trop souvent veut l’envahir et l’occuper à des fins contraires aux intérêts de la population envahie. Évidemment, le pays envahisseur va immédiatement qualifier de terroristes les combattants résistants du pays assailli, parce qu’ils ne portent pas d’uniformes, n’ont pas d’armée désignées, etc.

    Qui aurait oublié la Résistance française et ce qu’elle a dû organiser contre l’ennemi nazi, sans uniformes ni armées désignées ? Personne, j’imagine, du moins de ma génération. Eh bien, n’en déplaise aux défenseurs des pays occidentaux, le grand autoproclamé policier universel en premier, les résistants, où qu’ils soient, sont dans leur droit comme ils l’étaient en France, entre 1939 et 1945. Cela dit, les saloperies faites par des résistants sont punissables et condamnables, mais plus encore les personnes qui dictent et imposent ces SALOPERIES, en Afghanistan et partout ailleurs.

    La seule fin que je vois dans cette guerre en Afghanistan, sera le retrait des forces ONUSIENNES occidentales, de l’OTAN majoritairement, devrais-je préciser, ce qui met en doute le bien-fondé des objectifs de cette guerre, surtout une fois que l’on a appris qu’un projet de construction de deux oléoducs panafghans avait, deux ans avant la soi-disant « entrée » des pays occidentaux en Afghanistan, été signé notamment par UNOCAL, une pétrolière californienne pour laquelle travaillait un ancien collaborateur afghan de la CIA contre les Russes, à l’époque de la guerre des Russes en Afghanistan, collaborateur qui est devenu depuis, avec tout le soutien diplomatique et géopolitique états-unien, premier ministre de l’Afghanistan, Hamid Karzaï.

    Ils sont très regrettables et condamnables sans tergiversation les actes horribles perpétrés par certains résistants afghans contre certains pans de la population afghane, particulièrement contre les jeunes filles. Toutefois, si les forces de l’OTAN combattant pour l’ONU n’arrivent pas à une solution pacifique négociée avec les résistants, Talibans, Al-Qaïda, Seigneurs de la guerre et autres…, ces agissements condamnables, aussi condamnables que les bavures à répétition des soldats onusiens, vont une fois de plus radicaliser le pays entier contre ceux qui sont censés aider le pays, Talibans, Al-Qaïda, Seigneurs de la guerre et soldats occidentaux. On n’impose pas la démocratie de force par la guerre. Cela a été essayé, supposément à cette fin, maintes fois, et la guerre, la violence, la tuerie semblent persister longtemps après le départ des défenseurs de la démocratie et libérateurs. On gagne le soutien des populations par les cœurs et les bras humanitaires, non par les bras armés.

  7. Merci Mangouste!

    « On gagne le soutien des populations par les cœurs et les bras humanitaires, non par les bras armés. »

    Pas besoin d’aller bien loin pour le constater. La guerre de 1760 n’est même pas encore terminée au Québec, bien que certains coeurs ont été gagnés.

  8. Erratum :

    et imposent ces saloperies,…

    Papi dit: je l’ai corrigé dans le texte.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s