12 commentaires sur “La Cour d’appel se pliera-t-elle à la prière de Là-Là Tremblay?

  1. Cher hôte,

    Le jugement de Me Pauzé est juridiquement correct, cela ne fait aucun doute. Au surplus, on n’y sent aucunement la présence d’activisme judiciaire. Elle a en effet appliqué ce qui devait être appliqué. No question about that.

    Mais là n’est pas la question. Ce que j’estime responsable d’une grave fracture sociétale, c’est l’activisme du MLQ. Vous ne pouvez faire rentrer de force la laïcité dans la gorge des gens. La laïicité pure et dure peut être un modus vivendi à Montréal, mais on sous-estime trop souvent le ferment religieux de bien des personnes ou des collectivités qui ne sont pas toutes rurales et mal embouchées. L’immense majorité de ceux qui « endurent » les frasques du MLQ et de ses clones le fait en silence. Cette même majorité n’en pense pas moins que le Droit s’est approprié un pouvoir dans un domaine qui ne lui sied aucunement. D’où, et vous ne pouvez le nier, la perte de confiance envers les institutions et la res politica. La fracture s’installe.

    À ce propos, que puis-je dire de la décision d’un organisme parapublic qui gère un lieu historique de ne point accepter la présence à cet endroit de l’urne funéraire contenant les cendres de mon père (décédé le 22 mars dernier), la cérémonie devant s’y tenir, de peur d’offenser les croisés de la laïcité (car l’exposition d’une urne fait pour eux une référence insupportable à une cérémonie religieuse…) et devenir à son tour une partie défenderesse au Tribunal des droits de la personne?

    D’où la fracture.

  2. @Me Pouloutine

    C’est avec tristesse que j’apprends le décès de votre père; je suis solidaire de la douleur qui vous étreint… et tout aussi solidaire de votre sourde colère face à une décision plus ou moins bien motivée, de la part d’un organisme parapublic.

    = = =

    Cela étant, vous avez raison de souligner cette fracture sociétale. Elle est bien réelle.

    Mais tous ces « amis du maire », qui justifient leur appui à Jean Tremblay pour des motifs plus ou moins misogynes, plus ou moins xénophobes, plus ou moins « nationaleux » et donc plus ou moins reliés à la Foi catholique, sont-ils conscients du fait que, un jour, certains conseils de ville pourraient avoir été « envahis » par des Québécois d’origine maghrébine, de foi musulmane?

    La démographie est en constante évolution, et les revirements peuvent être rapides et fort spectaculaires, en périphérie de Montréal, par exemple. Des nouveaux quartiers poussent comme des champignons, et peut-être, pour toutes sortes de raisons, les musulmans pourraient-ils devenir majoritaires au sein d’un conseil de ville.

    Dites-moi, Poulou, croyez-vous vraiment que les actuels opposants à la laïcité accepteront avec joie que le maire et les conseillers (majoritairement musulmans, par hypothèse), se tournent vers La Mecque et se prosternent avant la séance du Conseil, en présence de la population?

    Poser la question, n’est-ce pas y répondre?

    Pour des motifs qu’il n’est pas pertinent de commenter, les catholiques sont de moins en moins fervents, et la moyenne d’âge des catholiques pratiquants augmente sans cesse. Parallèlement, l’islam – en tant que religion – parvient davantage à rassembler ses adhérents et ceux-ci, de plus en plus nombreux, font preuve d’une ferveur religieuse qui ne se dément pas.

    Si les cathos et xénos essayaient de penser plus loin que le bout de leur nez, peut-être pourraient-ils accepter plus facilement que l’interdiction des symboles religieux et de la prière dans l’espace public constitue le rempart ultime à cette islamisation qu’ils redoutent tant?

    Une petite question, comme ça…

  3. Je vous remercie pour vos bons mots. Je crois qu’il n’a pu voulu survivre trop longtemps au départ de sa muse et compagne.

  4. @Poulou 15h49
    « Je crois qu’il n’a pu voulu survivre trop longtemps au départ de sa muse et compagne. »

    Ce à quoi je m’avancerai à ajouter que votre père n’était pas nécessairement à l’aise avec sa nouvelle situation d’amputé. Vieillir, passe encore, mais vieillir SEUL, et dans un certain état de dépendance, ça doit être particulièrement pénible. Qui plus est, pour un homme de sa génération. Mon père à moi, pour un, n’aurait jamais pu survivre très longtemps au décès de ma mère, tout comme son père à lui n’a survécu que 6 mois au décès de sa Virginie.

    Et quand mon second beau-père a lui-même perdu sa compagne, il s’est rapidement désorganisé; sans doute parvenait-elle à le faire bien paraître, même à son insu.

  5. Papi, vous avez l’art de nous dégoter des agités du bocal!?!

    J’ai lu un peu les bons voeux des amis du maire, je crois qu’il faut leur présenter les amis de la vérité…

  6. @ Me Pouloutine

    J’arrive un peu en retard (gros congrès en fin de semaine…), mais je me joins aux autres pour partager votre tristesse…

  7. @ Me Pouloutine

    Si je me fie à votre témoignage passé et présent au sujet de votre père, je n’accepterait pas moi même de vivre dépendant des autres ou dans une institution semblable à celle ou ma compagne travaille.

    Même si je ne vous connais que par écrit cela me fait un pincement au coeur.

    Mes condoléances pour le décès de votre père.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s