67 commentaires sur “Harper gouvarne… et ment

  1. Qand on a des amis comme ça, on n’a pas besoin d’ennemis. Pauvre vérité! Elle en prend un coup en temps de guerre et en période électorale.

  2. Papi avez-vous écouté la pub de Harper sur leur site : en français ça donne «Le Canada est et a toujours été notre pays» bravo pour le révisionnisme,
    « Le Canada doit être une pays nordique [peut-être que je comprends mal ici] fort et libre DE TOUTES LES FAÇONS QUI COMPTENT.»

    qui définit les manières d’être libres, les policiers du g-20?

    «le Canada doit refléter le vrai caractère de ses habitants»
    «un guerrier courageux et un ami passionné»

    «C’est juste quand le Canada est ce qu’il est supposé d’être qu’il peut s’accomplir»

    On es-tu en 1984? On dirait du novlangue!

    Ça ne s’invente pas : http://www.youtube.com/watch?v=8rEkFG5MNTk&feature=player_embedded

  3. Je vois que votre blogue est plutôt calme ces jours-ci. Il semble toutefois que monsieur Harper est en viste aujourd’hui dans votre coin de pays. Est-ce pour charmer vos concitoyens?

  4. Le 18 avril, Jack Layton s’est pointé à Val d’Or (Abitibi-Baie James). Mais pas dans le comté voisin, qui est le mien (Abitibi-Témiscamingue). Le 19 avril, c’est Stephen Harper. Val d’Or a eu droit à des ministres, à des députés libéraux ministrables (Garneau, Coderre). À rouyn, nyet!

    La raison en est fort simple. Dans Abitibi-Témiscamingue, le seul candidat d’envergure, c’est le député sortant Marc Lemay (BQ), autrefois membre du Colité olympique canadien et très actif dans les fédérations nationales et internationales de vélo. Lemay est parti à Moncton pour quelques jours, ce qui démontre à quel point il se sent « menacé ».

    Dans Abitibi-Baie James, le PC est représentépar le maire de Senneterre et président de la Conférence régionale des élus. Gros candidat, à sa 2e tentative; en 2008, il n’était pas très loin derrière le Bloc.

    Le PLC est représenté dans Abitibi-Baie James par un candidat de grande valeur, Léandre Gervais, ingénieur, très impliqué. Le NPD est représenté par Roméo Saganash, leader cri très connu aux quatre coins du Qc. C’est l’un des comtés que le PC et le NPD « travaillent » fort, car le député bloquiste Yvon Lévesque est très faible. Je sais que, au sein du Bloc, il ne fait pas l’unanimité.

    Ceci explique cela. Le comté est prenable, alors ça grenouille.

  5. La lutte sera chaude. La soirée du 2 mai devrait être intéressante.

  6. @Poulou

    Sondage Léger Marketing commandé par Radio-Nord pour la région d’Abitibi-Témiscamingue-Nord du Qc. Résultats publiés aujourd’hui.

    Je suis l’évolution des tendances sur Threehundredeight (ci après 308).

    Abitibi-Baie James (Val d’Or, Chibougamau): Avant la publication de ce sondage, 308 donnait 37.5% au Bloc, 28.4 au PC, 16.1 au PLC et 14.1 au candidat-vedette du NPD, Roméo Saganash. Léger Marketing donne plutôt 30% au Bloc, 24% au PC, 22% au NPD et 20% au PLC.

    Abitibi-Témiscamingue (Rouyn, Amos, Ville-Marie, La Sarre): 308 donnait 46.2 au Bloc, 18.5 au PLC, 18% au PC et 14.6 au NPD. Léger Marketing donne plutôt 45% au Bloc, 21% au NPD, 16% au PLC et 15% au PC.

    Le NPD avait donc été sous-évalué de 7 ou 8%, ce qui est énorme. Quand au PC, j’ai toujours affirmé ici qu’il peut prendre Abitibi-Baie James, où son candidat (fort) affronte un bloquiste contesté (localement) dans son propre parti. Dans MON comté, par contre, le PC présente un gars de 22 ans, qui travaillait pour le député du PLQ (!) à Val d’Or. Il « pogne » pas. Saganash « sous-performe pour le NPD, si je le compare à sa collègue dans MON comté, peu connue en comparaison. Chez les Libéraux, candidate inconnue et low-profile dans MON comté; dans Abitibi-Baie James, par contre, le PLC présente un candidat de grande valeur.

    Les médias montréalais connaissent mal les candidats dans les régions; leurs prédictions sont donc un peu fantaisistes, mais Léger Marketing donne un portrait conforme à ce que je ressentais.

    = = =

    Qui sera PM? Y a pas photo, ce sera Harper… à moins d’une série de 28 gaffes monumentales! Mais il y aura des luttes intéressantes. Comté par comté.

    Même si le NPD confirmait sa remontée au Qc, il n’y remporterait que 2 sièges, 3 ou 4 avec beaucoup de chance. Le PLC va sans doute faire i ou 2 gains, le PC ne gagnera pas de nouveau siège… sauf peut-être là où les Montréalais ne les voient pas venir: Chicoutimi et Val d’Or.

    Et le Bloc va poursuivre sa chute, à mon avis.

    = = =

    le sondage est ici.

  7. @ Papitibi

    «Même si le NPD confirmait sa remontée au Qc, il n’y remporterait que 2 sièges, 3 ou 4 avec beaucoup de chance.»

    Hum… Pas étonnant que 308 ait sous-évalué le vote chez vous. Ce n’est juste que les «médias montréalais connaissent mal les candidats dans les régions», il y a aussi quelque chose de spécial qui se passe… et qui était difficilement prévisible. Cela dit, le sondage de la Presse (Crop) en met peut-être un peu… De toute façon, soyons prudent, ça peut bouger rapidement !

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/elections-federales/201104/20/01-4391998-le-npd-prend-la-tete-au-quebec.php

  8. C’est vrai que Cyberpresse annonce ce matin que le NPD a pris la tête dans les sondages au Québec, dépassant le Bloc 38%-34%. Ce sont les libéraux qui s’estompent, qui se désintègrent peu à peu. Les enjeux sont maintenant devenus droite-gauche au Québec, le BQ ayant toujours tenté de jouer dans les plate-bandes idéologiques du NPD pour justifier le maintien de son existence alors que celle-ci ne devait être qu’éphémère dans le cadre de sa mission originale.

  9. « Quiconque qui veut influencer le bureau du premier ministre se frappera à une porte cadenassée.» » (M. Soudas)

    J’imagine mal monocle Paul D être obligé de prendre un rendez-vous pour entrer dans le bureau du pti Harper. Le cadenas lui appartient.

  10. « Quiconque qui veut influencer le bureau du premier ministre se frappera à une porte cadenassée.» » (M. Soudas)

    Mais on s’est assuré que tous les groupes évangélistes de droite ont la clé!

  11. La meilleure chose qui puisse survenir est un gouvernement PC majoritaire avec le NPD comme opposition officielle. Un paysage politique clair, gauche-droite. Je souhaite la disparition définitive de ces trublions jurassiques que forment le Bloc et le PLC avec leurs discours édulcorés et fades.

  12. Herr Duceppe se débat comme un diable dans l’eau bénite, face à la remontée du NPD au Québec, en affirmant que les pauvres québécois ne sont pas assez intelligents pour saisir le piège diabolique que leur tend Layton. Le dinosaure syndicaleux est-il en train de sombrer dans l’abime?

  13. @ Me Pouloutine

    «La meilleure chose qui puisse survenir est un gouvernement PC majoritaire avec le NPD comme opposition officielle. Un paysage politique clair, gauche-droite.»

    Le paysage serait en effet clair, la droite dure au pouvoir. Il n’y aurait aucun débat, que des gestes vous plaisant et nous horripilant.

    «Herr Duceppe»

    Encore au point Godwin avant même d’écrire votre idée…

    Le dirigisme et la manie du contrôle sont pourtant nettement plus poussés chez votre héros, mais cela ne semble pas vous déranger. Si Duceppe mérite la particule «herr», laquelle reste-t-il pour Harper ? Je n’en vois qu’une mais ne vous imiterai pas en banalisant les horreurs de la deuxième guerre mondiale comme vous le faites.

  14. Au contraire, Darwin. Les débats n’en seraient que plus intéressants, enfin débarrassés de ce quémandage constitutionnel provenant du Bloc et visant plutôt des enjeux plus fondamentaux.

    De toute façon, cette polarisation politique constitue actuellement une tendance occidentale assez claire, abandonnant sur le carreau les politiciens strictement affairistes.

    Imaginez, Darwin, les heures de plaisir dont vous bénéficieriez dans les blogues si Harper est majoritaire: durant 4 ans, vous auriez le loisir de diaboliser ad infinitum ce « personnage sinistre », adoptant le rôle d’un preux héros sans peur et sans reproche vivotant au sein d’une courageuse opposition citoyenne, versus le totalitarisme pur et dur qu’il est selon vous susceptible d’étendre à l’ensemble du pays.

    Harper n’est pas mon héros, contrairement à ce que vous pensez. Ne cherchez pas les politiciens parfaits. De tels oiseaux rares sont éteints depuis belle lurette. Tout au moins sont-ils déifiés a posteriori. Mais il dirige, selon moi, la seule formation qui est mesure d’affronter avec plus d’efficacité les sombres années qui s’annoncent. Que voulez-vous, je déteste les utopies.

    Quant au titre de « Herr Duceppe », c’est une façon d’attirer l’attention sur le caractère essentiellement dictatorial de cet individu, alors que l’on impute ce trait de caractère comme étant l’apanage unique du PM. Et contrairement à ce que vous pensez, « le dirigisme et la manie du contrôle » sont tout autant présents chez l’un ou l’autre.

  15. @ Me Pouloutine

    «Les débats n’en seraient que plus intéressants»

    Déjà que votre «pas héros» ne débattait guère avec un gouvernement minoritaire, je ne parviens pas à l’imaginer débattre davantage à la tête d’un gouvernement majoritaire.

    «cette polarisation politique constitue actuellement une tendance occidentale assez claire»

    Je n’ai rien contre ça, car peu de gouvernements sont majoritaires en occident. Ils doivent tous faire des coalitions, chose qui donne des boutons à votre poulain, enfin, dans son discours qu’il utilise seulement parce que ses sondages lui disent que c’est une déclaration gagnante.

    «durant 4 ans, vous auriez le loisir de diaboliser ad infinitum ce « personnage sinistre »»

    Vous ne me connaissez pas ou me connaissez mal. Il est vrai qu’il y a des gauchistes et des nationalistes qui rêvent du pire en espérant que cela nous raprocherait du «grand soir». Depuis mon antique jeunesse, je combats cette vision du pire pour le mieux. Je préfère, et de loin, les petites améliorations qui, à la longue, en devienne de grosses.

    Il n’y a que dans le dossier environnemental que je trouve que les petits pas ne seront jamais suffisants…

    «De tels oiseaux rares sont éteints depuis belle lurette.»

    Ça prend bien un utopiste comme vous pour imaginer qu’ils ont déjà existé…

  16. Quant au titre de « Herr Duceppe », c’est une façon d’attirer l’attention sur le caractère essentiellement dictatorial

    Si Duceppe a un caractère dictatorial…chose crissement impossible car il ne peut en aucun cas avoir le pouvoir au Canada….Qu’en est il de Harper qui lui muselle la presse et veut fermer les contributions politique publique

  17. Proulx mérite d’entrer dans le livre de records Guiness, lui qui m’a transmis à 0h07 un commentaire qui se limite à un hyperlien.

    Vers un de ses billets, bien sûr. Où je retrouve ceci, enfoui au milieu de milliers de mots.

    «  À la lumière des révélations du Mouton Marron, ce n’est, donc, plus étonnant qu’un député bloquiste de l’Abitibi ait tenu des propos racistes, à l’égard du candidat autochtone du NPD, dans son comté!!! »

    Je répète donc, pour les cons, les imbéciles, les crypto-fédérastes fachos, les trous de cul et autres péteux de proulx – et je ne vise personne en particulier:

    a) Yvon Lévesque est probablement le pire de tous les députés du Bloc;
    b) Nonobstant, et aussi poche soit-il, il n’a rien d’un raciste;
    c) Quand on vit à Québec, on est mal informé des gaffes et des faits d’arme du député dont les électeurs vivent à Val d’Or, Chibougamau, Chissasibi, Kuujjuak ou Kangiksujuak ou Kuujjuarapik. À Québec, on ne capte pas les bulletins de nouvelles de Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue ou de CKRN, et on ignore par conséquent que Yvon Lévesque, malgré tous ses défauts, est très respecté au sein des communautés autochtones… avec lesquelles il a toujours entretenu de bonnes relations.
    d) À Québec, on ignore sans doute que le comté d’Abitibi-Est, au provincial (dont les électeurs sont représentés au fédéral par Yvon Lévesque) a élu Alexis Wawanoloath pour un court mandat. Wawanoloath, premier député autochtone à l’Assemblée Nationale, représentait le PQ. Le PQ. Le PQ, Jean-Luc.
    e) à Québec, on ignore que Alexis Wawanoloath s’est porté à la défense d’Yvon Lévesque, dont il est bien placé pour savoir qu’il est un ami des communautés autochtones.
    f) à Québec, on ignore également que Val d’Or compte une importante minorité d’origine crie, et que une bonne partie de la communauté « blanche » réagit très mal à cette présence autochtone; on ignore également, à Québec, que Val d’Or compte de nombreux itinérants, parmi lesquels les Cris sont particulièrement visibles, remarqués, dénoncés et craints
    g) À Québec, on ignore également que les Cris des communautés du Nunavik viennent dépenser leur argent à Val d’Or, ce qui augmente d’autant la visibilité des autochtones… et le sentiment de répulsion qu’éprouve à leur égard une partie de la communauté blanche.

    Alors les propos d’Yvon Lévesque traduisaient sa perception d’une situation bien réelle, que les Québécois de Québec ignorent. À Québec, on peut serrer la main d’un Huron Wendat sans se rendre compte du fait qu’il est un Wendat. Mais à Val d’Or, quand un Blanc serre la main d’un Cri, il n’est pas difficile de reconnaître les traits du second et de l’identifier à la communauté crie. Les Wendats sont une communauté « invisible », qui se fond facilement dans la majorité. Les Cris constituent une minorité VISIBLE.

    Avec les conséquences que l’on peut deviner.

    Les propos de Lévesque n’avaient rien de raciste. Mais ils étaient inopportuns… surtout en campagne électorale.

    Mais il ne faut pas demander à Jean-Luc Proulx de comprendre; il n’en a ni la capacité, ni la volonté. Ça fait tellement de bien à son gros cul de « souverainiste » de qualifier le Québec de Culbec, et de chier sur tous les partis souverainistes…

  18. Le côté dictatorial de Duceppe se retrouve dans la manière de gérer ses ouailles, ses propres députés. Il n’est décisionnel qu’à ce niveau mais c’est révélateur de ce qu’il pourrait être si jamais la fantaisie de devenir chef du PQ lui reprenait un jour.

    Harper a tout à fait le droit d’abolir les contributions politiques publiques (ce qui serait loin d’avantager le Bloc, ça c’est vrai), mais ce n’est pas dictatorial. Il n’empèeche personne d’être présent sur la scène politique canadienne. Le Bloc n’a qu’a s’auto-financer (comme Obama l’a fait avec grand succès). J’ai personnellement payé ma carte de membre du PC et il m’arrive, bien que rarement, de contribuer à leurs campagnes de financement de façon très modeste. C’est mon froit le plus strict. Si les supporters de Duceppe, qui sont loin de tous faire partie du lumpenprolétariat, sont trop radins pour le financer, c’est tant pis. Rien de dictatorial là-dedans.

  19. @ Me Pouloutine

    «Harper a tout à fait le droit d’abolir les contributions politiques publiques (ce qui serait loin d’avantager le loc, ça c’est vrai), mais ce n’est pas dictatorial»

    Vous avez raison, ce n’est pas dictatorial, C’est juste anti démocratique.

    Savez-vous que les crédits d’impôts pour les dons au partis politique coûtent plus cher à l’État que les contributions politiques publiques ? Pourquoi Harper ne propose-t-il pas de les abolir s’il vise vraiment, comme il le prétend, à laisser aux citoyens le choix de financer un parti sans l’intervention de l’État ?

    La réponse est simple, parce que son parti reçoit environ 75 % des dons, tandis qu’il ne reçoit que 38 % des contributions politiques publiques. Il continue à appuyer le financement des partis par les moyens qui entraînent le plus de magouilles, mais pas le moyen de financement le plus démocratique.

    Par ailleurs, je ne trouve pas que Harper est plus doux avec ses troupes que Duceppe, bien au contraire. Il leur impose encore plus sa ligne et le silence.

    Faut dire qu’avec les candidats qu’il a, je le comprends un peu !

  20. « Harper a tout à fait le droit d’abolir les contributions politiques publiques (ce qui serait loin d’avantager le Bloc, ça c’est vrai)… »

    Loin d’avantager le Bloc. Pourquoi vous ne dites pas la vérité directe plutôt que de la contourner. On voit très bien que ce n’est pas à votre avantage de dire directement pour quoi Harper veut abolir le financement des partis. J’ai été habitué à une certaine hypocrisie du côté maternel et je la sens à des kilomètres.

    Si Harper abolit le financement il deviendra le seul parti à avoir beaucoup d’argent. C’est croche et malhonnête et mafieux. Les pétrolières et les Power Corp ne mettront pas d’argent dans les autres partis.

    Ce n’est pas le financement des partis par le gouvernement qui devrait être abolit, c’est le financement des entreprises et des associations de guns.

    Juste pour ça Harper mérite d’être mis à l’ombre du pouvoir et qu’une coalition passe une loi pour interdire sous peine de forte amande le financement par les entreprises et les associations avec l’obligation d’obtenir 80% des voix pour l’abolir. Ce serait fini le pouvoir pour lui et ses créationnistes.

    Il faut être je ne sais quoi pour voter pour des créationnistes.

  21. (…) Il faut être je ne sais quoi pour voter pour des créationnistes.(…)

    Youlle,

    Est-ce que c’est en raison des croyances personnelles de quelques députés PC qu’il faut vouer aux gémonies tout le reste? Je m’en fous qu’il y ait des créationnistes. Ou qu’un député fasse des fixations sur ses traitements d’irrigation du côlon ou d’urinothérapie me laisse indifférent.

    Est-ce que c’est en raison du comportement qu’avait adopté un jour Carolyn Parrish que l’on doit conclure à la débilité généralisée de tous les députés du PLC?

    Est-ce que les npmbreuses maladresses de Duceppe invalident la qualité de tous les députés bloquistes?

    Je n’ai pas d’affinités avec le NPD, mais je sais reconnaître la qualité intellectuelle et politque de quelques uns de ses députés, notamment Mulcair.

    Ce n’est pas hypocrite de vouloir faire cesser ce financement odieux. Vos convictions devraient pourtant suffire pour que vous ouvriez vos propres goussets afin de financer un tant soit peu le parti de votre choix. Qui vous en empêche?

    Mes impôts n’ont pas à financer quelque parti que ce soit. Ensuite, PowerCorp ne financera certainement pas le PC. Historiquement, PowerCorp est PLC jusqu’à la moëlle.

    Quant aux « associations de guns » (???), j’ai de la difficulté à vous suivre. Il n’y a pas ici d’équivalent de la NRA. Bien sûr qu’il y a quelques associations-maison genre NFA ou CSSA, mais elles n’ont mis-sur-pied aucun mécanisme de financement de partis politiques. Elles n’offrent entre autres que des rabais sur des assurances-responsabilité pour les club de tir. Faudrait peut-être que vous songiez à relire ce que vous énoncez dans ce blogue.

    Votre immaturité politique transparaît de la façon dont vous aimez diaboliser quelqu’un. Ça vous prend un gros méchant sur qui taper comme un enfant. Un peu comme Pépinot sur Panpan.

    Faites-vous à l’idée: Harper sera vainqueur et vous devrez prendre votre mal en patience, et pour très, mais très longtemps.

  22. Parce que Harper controle pas son caucus et donne pas le droit de parler aux médias qu’a 3-4 ministres?

    Barnak Poutine…t’aime ca prendre le monde pour des cons ou quoi?

  23. Mon p’tit Stéphane,

    Où donc ai-je affirmé qu’Harper ne contrôle pas son caucus?

  24. « Faites-vous à l’idée: Harper sera vainqueur et vous devrez prendre votre mal en patience, et pour très, mais très longtemps. » pouloutine

    Cher pouloutine, ça va aller tellement vite que vous n’y verrez rien… comme d’habitude d’ailleurs.

  25. @Poulou
    « Où donc ai-je affirmé qu’Harper ne contrôle pas son caucus? » (13h09)

    Voyons, voyons, mon bon ami… Quand vous diabolisez Duceppe pour le contrôle qu’il exerce sur ses propres troupes, vous sous-entendez, par nécessaire implication, que c’est différent chez Harper, à qui vous ne vous cachez pas de donner votre appui.

    Je ne plaide plus. Mais j’ai déjà plaidé, vous savez! Je ne fais plus de politique, mais j’en ai déjà fait, pendant de longues années. Bref, j’ai déjà vu neiger. Et je sais ce que c’est que suggérer sans dire.

  26. Papi

    Merci d’expliquer avec des mots ce que ma tête pense mais que je suis pas capable d’écrire par manque de vocabulaire

  27. Poulou

    « Est-ce que c’est en raison des croyances personnelles de quelques députés PC qu’il faut vouer aux gémonies tout le reste?”

    De quelques députés vous dites?
    Surtout du député ministre de la science et conservateur Gary Goodyear et ministre de l’Industrie et donc de la haute technologie dans l’industrie?
    Celui qui croit que les dinosaures ont été créés il y a 6000 ans.
    Celui qui ne croit pas à la datation au carbone 14.
    Celui qui croit que la terre a été créée il y a 6000 ans.
    Celui qui refuse de dire qu’il croit à la théorie de l’évolution.
    Celui dont vous dites que les croyances personnelles n’influencent pas les décisions.

    Bien oui il partira à pleines jambes pour aider ceux qui font des preuves à partir du carbone 14.
    Bien sûr qu’il fera tout pour comprendre le climat d’il y a 10 000 ans afin d’expliquer ce qui se passe aujourd’hui.
    Bien oui il est convaincu que le Mont Royal est très jeune de 6000 ans et quand la science dira cette autre construction est vieille de 11 000 ans il applaudira la science.

    Et vous appuyez les conservateurs pouloutine.

    Vous soutenez aussi plusieurs députés qui ont soignés des gens ou une personne victime d’une allergie grave avec une grimasse et une imposition des mains. Wow! Mais oui vous en foutez d’être mené par ces fous brac religieux.

    Finalement ces religieux aux croyances farfelues et dangereuses sont une bonne partie de nos gouvernants.
    ============

    « Ce n’est pas hypocrite de vouloir faire cesser ce financement odieux.”
    Hé bien là vous n’avez pas compris mais pas « pentoute » Monsieur, je parlais de vous.

    =====
    « Mes impôts n’ont pas à financer quelque parti que ce soit. »

    Et ma tank à gaz payé avec mes dollars n’a pas à financer Harper même si sa fait votre affaire.

    =============

    « Ensuite, PowerCorp ne financera certainement pas le PC. Historiquement, PowerCorp est PLC jusqu’à la moëlle.”

    Pauvre Poulou. Mon oncle Paul est conservateur jusqu’à l’os et s’entend bien avec Harper. Vous avez la preuve par votre écrit qu’il ne faut pas se fier aux apparence. Si mon oncle devait financer le parti des sorcières mal élevées pour faire du fric et être reconnus par l’establishment canadien il le ferait, mais il est conservateur. Tous les PM du Canada du grand slack à Trudeau à Mulroney et ceux du Québec depuis 1960 sont passé par lui excepté Lévesque qui a refusé et certainement pas Parizeau qui n’a pas besoin de lui pour vivre.
    =====================

    Même si j’ai mentionné guns qui ne sont certainement pas blanc, si vous relisez, je parles surtout d’associations et d’entreprises.
    ========

    « Harper sera vainqueur et vous devrez prendre votre mal en patience, et pour très, mais très longtemps. »

    On voit que vous en jouissez. Pour le très longtemps il serait illusoire que l’est accepte de se faire varloper très longtemps, du moins sans qu’il vous en coûte très cher. La séparation du Québec est très loin d’être morte.

  28. le monde censé être « évolué » me font capoter quand ils disent vouloir voter conservateur…la plupart du temps c’est pour 3-4 trucs dans TOUT leur programme qu’ils trouvent bon

    C’est comme si je vous disais que le buffet chinois Le Mandarin est un excellant resto a cause que les egg-rolls pis les spearibs sont délicieux…calvaire y’as 75 autres mets qui sont pas mangeable

  29. Youlle,

    Heureusement qu’il y a mononcle Paul dans votre famille.

  30. @ Me Pouloutine

    «Heureusement qu’il y a mononcle Paul dans votre famille.»

    Est-ce un argument ou une attaque personnelle ?

    Pas fort…

  31. Ben non ce n’est pas personnel, ne soyez pas aussi susceptible. Vous savez, il n’y a pas de parti parfait ni de chef parfait. Mais la très profonde religiosité de certains me laisse indifférent du fait que ça ne me concerne pas et, surtout, que ladite religiosité ne m’est pas imposée par quiconque ou par quelque décret. Bien que je sois un boomer du Québec et athée*, jamais la religion ne m’a brimé ne serait-ce qu’un seul instant au cours de mon existence. La maturité implique de savoir remettre les choses dans leur juste perspective. Si des députés ressentent des besoins mystiques et qu’ils ajustent leurs croyances sur une lecture terre à terre de la Bible, grand bien leur en fasse. Ça ne me fait pas un pli.

    À l’instar de notre hôte, je suis contre l’avortement mais aussi contre sa criminalisation. Sur ce point, je fais confiance à Harper lorsqu’il dit qu’il n’est pas question de réouvrir cette question au Parlement. Que lui aussi soit contre, eh bien c’est tant mieux. Quant au fait qu’il voudrait cesser le financement public de l’avortement, outre que j’ignore s’il en a réellement exprimé l’intention en ce qui a trait au Canada, il n’y aurait rien de répréhensible dans ce geste car ça n’équivaut pas à un interdit.

    * Je n’y peux rien, je suis athée, mais j’estime essentiel et éminemment précieux notre héritage judéo-chrétien. Je ne suis pas non plus souverainiste, mais je m’affaire quand même à remplir avec passion mon devoir de mémoire relativement à des personnes qui ont marqué l’Histoire culturelle et politique du Québec. Sur cette question, je n’aurais de leçon à recevoir de personne.

  32. (…) mais je m’affaire quand même à remplir avec passion mon devoir de mémoire relativement à des personnes qui ont marqué l’Histoire culturelle et politique du Québec (…)

    Même que des proches qui sont des souverainistes purs et durs s’interrogent sur l’utilité de mon travail de mise-à-jour d’archives québécoises!… ça me fait irrémédiablement conclure que ce projet de souveraineté ne signifie plus rien, la mémoire n’étant plus désormais un facteur important pour lesdits souverainistes et qui préfèrent maintenant de loin la maestria politique d’un certain Guy-A. et qui forment sérieusement leurs opinions politiques à partir de Laflaque.

  33. @ Me Pouloutine

    «ne soyez pas aussi susceptible»

    Bof, ça ne s’adressait pas à moi, alors je ne vois aucune susceptibilité dans mon commentaire. Je pensais surtout aux échanges entre ceux qui vous ont connu hargneux ailleurs et Papitibi qui prétend que vous vous comportez correctement ici. J’aimerais que cela continue, mais le petit commentaire que j’ai souligné («Heureusement qu’il y a mononcle Paul dans votre famille.») ressemble plus au Pouloutine qui commente ailleurs. Du picossage inutile et contre productif. Et vous parlez de maturité…

    «jamais la religion ne m’a brimé ne serait-ce qu’un seul instant au cours de mon existence»

    Tant mieux pour vous ! Ce n’est pas le cas de tout le monde. Mais, cela n’a rien à voir avec le fait de dénoncer la nomination d’un créationniste à la tête d’un ministère à portée scientifique.

    «je fais confiance à Harper lorsqu’il dit qu’il n’est pas question de réouvrir cette question au Parlement»

    Grand bien vous en fasse. Personnellement, je n’ai aucune confiance en lui. Il a par le passé utilisé toute sorte de moyens détournés pour remettre cette question à l’ordre du jour législatif, que ce soit par des projets de lois privés ou l’appui de législations touchant d’autres points qui y sont pourtant liés directement (droit juridique des foetus, à tout le moins). Le retrait de la subvention à des organismes qui aident les femmes à avorter au pays et à l’étranger ne vous dérange peut-être pas, mais moi, si. Cela demeure de l’ingérence idéologique empreinte de morale religieuse.

    Cela dit, ce n’est vraiment pas le dossier où sa réélection, surtout si elle était majoritaire, m’inquiète le plus. Il agit en matière de lutte à l’intervention étatique de la même façon, par des moyens détournés. Il annonce par exemple vouloir réduire de 11 milliards $ le coût de l’appareil de l’État sans mentionner comment il compte le faire. Et non, ce n’est pas de la pensée magique, comme certains le disent, c’est simplement son style de tout cacher et de se foutre du débat démocratique. Pourtant, prétendre que cela se fera sans toucher des programmes est un autre mensonge éhonté.

    Voir à ce sujet l’excellent article de Manon Cornellier dans le Devoir d’hier :

    Un projet de l’équipe de Stephen Harper – Des coupes douloureuses
    http://www.ledevoir.com/politique/elections-2011/321808/un-projet-de-l-equipe-de-stephen-harper-des-coupes-douloureuses

  34. Nous nous dirigeons, et je parle ici de l’Occident, vers un désastre économique causé essentiellement par l’endettement tant personnel que public. Les coupes seront inévitables. Bien des programmes qui étaient considérés comme des acquis intouchables seront mis au rancart. Il est évident que nous sommes en période électorale et qu’un parti politique, quel qu’il soit, ne peut songer à dire maintenant de telles choses alors que le NPD et le PLC, ainsi que le BLOC, se vautrent dans les milliards faciles pour faire miroiter des promesses auxquelles ne croiront que des esprits faibles, ceux-ci formant malheureusement un bloc non négligeable de voteurs.

  35. @Poulou 10h41 et 10h49
    « Je ne suis pas non plus souverainiste, mais je m’affaire quand même à remplir avec passion mon devoir de mémoire relativement à des personnes qui ont marqué l’Histoire culturelle et politique du Québec. »

    Eh bien moi, je vous en sais gré. Que des générations complètes vous semblent se désintéresser de leurs icônes culturelles, faut-il s’en surprendre? À leur âge, vous et moi, nous n’avions ni Internet ni ces I-Pods.

    Les Cajuns de Louisiane ont commencé à perdre leur identité culturelle le jour où la radio de langueamerican a pu franchir les bayous. Jusqu’alors, leur isolement géographique les avait protégés de toute assimilation, et les Ricains ou Néerlandais qui s’aventuraient en pays cajun s’assimilaient à la communauté francophone. J’ai vécu quelque temps parmi eux, et j’ai développé des liens étroits avec, notamment, une famille au nom très néerlandais de Voorhies. Assimilés depuis quelques générations au Cajuns. J’avais connu là-bas un doctorant Cajun qui avait perdu l’usage de sa langue (il la comprenait, par contre); sa thèse portait justement sur l’américanisation des Cajuns.

    Au Québec, je ne dis pas qu’il y aura louisianisation des francophones, mais faute d’efforts législatifs et réglementaires, ça pourrait bien se produire. Qu’est-ce qu’on leur enseigne, à nos jeunes? Les noms de Duplessis, Lesage, Lévesque et Bourassa leur sont inconnus. Gaston Rochon, Luc Cousineau, Gilles Vigneault, ce sont des noms qui n’ont aucune résonance auprès des 15-30 ans. Et possiblement au delà de cette barrière des 30 ans. Ils vont plutôt écouter du métal islandais (chanté en anglais) ou des rappers du Mississipi.

    Leurs enseignants, ils les trouvent dans leur I-Pod, et leur I-Pod ne leur retourne pas leur propre image.

  36. «Nous nous dirigeons, et je parle ici de l’Occident, vers un désastre économique causé essentiellement par l’endettement tant personnel que public.»

    Que Harper et son parti veuillent réduire la taille de l’État, je ne suis pas d’accord, mais je n’ai rien contre le fait qu’ils le proposent. Par contre, qu’il ne présente pas précisément ses intentions, ça, c’est une attaque à la démocratie.

    Par ailleurs, même si je ne partage pas votre lecture économique, ce n’est sûrement pas en accordant de nouvelles baisses d’impôt aux entreprises et en achetant des avions dont on ne connaît pas le prix que le problème que vous décrivez sera solutionné. Au total, ses dépenses fiscales et pour la défense ne sont pas inférieures à celles des autres partis et, selon le prix des avions qu’il tient absolument à acheter, elles leur sont même supérieures. Et je préfère personnelleemnt des dépenses qui aideront les citoyens plutôt que les sociétés.

    «Les coupes seront inévitables»

    Alors, qu’il coupe ses achats d’avion et ses cadeaux aux entreprises !

    «Bien des programmes qui étaient considérés comme des acquis intouchables seront mis au rancart»

    Lesquels ? Qu’il nomme ceux qu’il veut abandonner !

    «esprits faibles»

    Pas mal votre deuxième partie de commentaire ! Vous justifiez le mensonge et la dissimulation en période électorale par la bêtise d’une partie «non négligeable» du peuple ! Dénoncez carrément la démocratie, tant qu’à y être !

    Alors, les esprits forts seraient ceux qui appuient un parti qui ne dit pas ce qu’il fera parce qu’il trouve que les voteurs ont l’esprit trop faible pour comprendre ? Ben condonc…

  37. Vous faites des procès d’intention, Darwin. Tous les partis savent que les finances publiques sont menacées d’effondrement mais aucun des partis ne proposera aux électeurs du sang, de la sueur et des larmes. Le Bloc et le PLC préfèrent s’acoquiner hypocitement avec sa Majesté Labeaume pour promettre l’ingestion de fric public dans des machins somptuaires. Bien sûr que la question des F-35 est discutable, mais n’oublions pas qu’il y a lieu de remplacer les vieux F-18 et que d’une façon ou d’une autre (on l’a vu avec Chrétien) une modification quelle qu’elle soit à ce projet sera certainement plus onéreuse.

    Oui, les promesses ça fonctionne tout le temps et les journalistes québécois ont même eu le culot d’accuser Harper de faire des promesses qui ne pourraient se réaliser qu’en 2013 et si les conditions économiques le permettaient. Voilà qui était somme toute réaliste mais nos scribouilleurs sont tellement habitués à tout vouloir obtenir sur-le-champ comme des enfants gâtés qu’ils n’ont pas trouvé çà très gentil de la part du PM de promettre quelque chose en fonction de la réalité économique.

    À notre hôte, oui c’est dommage (bien que j’utilise moi-même à satiété ces nouvelles technologies que sont Internet et le IPod) mais je mentionnerai que cette indifférence au passé est aussi l’apanage de bien des gens de notre âge qui, pour des raisons qui m’échappent, éprouvent pour ce qui les a précédés une indifférence teintée de mépris. Comment donc compter sur eux pour transmettre ce qui doit être transmis?

    Il y aura définitivement une louisianisation des francophones à moyen terme, faute de fierté en regard de ce qui s’est produit avant leur mise au monde.

  38. Je ne parle pas uniquement de musique mais aussi de culture politique. Je suis en train de terminer la collection d’archives à propos d’un de mes ascendants qui fut un très célèbre collabrateur de Maurice D. et dont les faits d’armes, brièvement documentés dans quelques livres d’histoire du QUébec, ont contribué grandement à l’amélioration de la condition des québécois des régions. Je prépare donc une bio de ce personnage qui a joué une rôle-clé entre 1930 et 1954, et qui fut nommé ultérieurement conseiller législatif.

    Oui, c’est un devoir de mémoire. Mais c’est aussi une grande satisfaction.

  39. @Poulou
    « À l’instar de notre hôte, je suis contre l’avortement mais aussi contre sa criminalisation. Sur ce point, je fais confiance à Harper lorsqu’il dit qu’il n’est pas question de réouvrir cette question au Parlement. Que lui aussi soit contre, eh bien c’est tant mieux. Quant au fait qu’il voudrait cesser le financement public de l’avortement, outre que j’ignore s’il en a réellement exprimé l’intention en ce qui a trait au Canada, il n’y aurait rien de répréhensible dans ce geste car ça n’équivaut pas à un interdit. » – 10h41

    = = =

    Ma position sur l’avortement est un peu plus complexe.

    D’une part, mon éducation judéo-chrétienne a laissé des traces; j’ai fait des études classiques dans deux institutions dirigées par des religieux. D’autre part, j’ai été élevé par des parents qui auraient eu l’âge d’être mes grand-parents; ils m’ont inculqué une éducation très stricte.

    Ça a fait de moi un jeune homme très conservateur sur le plan moral. Opposé, donc, à l’avortement.

    D’un autre côté, et c’est probablement là mon petit côté libertaire (Pas libertarien. Libertaire!), je suis réfractaire à une gestion des utérus par l’État. Tout comme je suis plus pragmatique que dogmatique. Je sais très bien que si la jeune femme qui veut avorter n’a pas accès à une clinique aseptisée, elle se tournera vers des faiseurs d’anges improvisés, qui l’avorteront par des méthodes susceptibles de mettre sa santé en danger. Et c’est ce qui a fait de moi un Pro-Vie qui fait campagne pour le libre choix…

    … à la condition, toutefois, que l’avortement ne devienne pas l’équivalent d’une pilule du lendemain.

    = = =

    Ma pratique professionnelle m’a mis en contact avec des adolescentes qui attendaient un enfant de leur frère, de leur oncle saoul, ou encore du chum de leur mère. J’ai parlé à ces adolescentes, qui percevaient la vie en elle comme le douloureux souvenir du viol dont elles avaient été la victime. Vaut mieux, dans ces cas-là, retirer ce cancer qui ronge leur esprit.

    J’ai trois enfants. Ma fille en a un. Mais avant d’être enceinte de ma fille, ma femme s’était fait avorter. Et avant d’accoucher l’été dernier, ma fille avait été avortée deux fois, dont une première fois alors qu’elle n’avait que 15 ans.

    Autant l’avortement de mon ex (à mon insu) m’avait fait serrer les dents et maugréer, autant j’ai été soulagé quand mon adolescente de fille s’est fait avorter.

    Ah, mais bien sûr, elle aurait pu le donner en adoption, son bébé, mon ado. Bien sûr. C’est ce qu’avait fait une amie à moi, il y a 40 ans. Vingt ans plus tard, elle se morfondait de ne pas avoir pu serrer sa fille dans ses bras. Et ça s’est terminé par un suicide.

    Mon opinion sur l’avortement? Heu…

  40. «Vous faites des procès d’intention, Darwin. »

    Ah oui ? Où ça ? Expliquez alors davantage ce que vous voulez dire par «un parti politique, quel qu’il soit, ne peut songer à dire maintenant de telles choses» et par votre mention sur les esprits faibles qui croient n’importe quoi !

    «des promesses qui ne pourraient se réaliser qu’en 2013»

    En 2013 ? Il parle plutôt de 2015-2016… si le déficit est éliminé ! Ce qui est loin d’être fait, surtout avec les cadeaux aux entreprises et aux constructeurs d’avions des États-Unis !

    C’est quand même original de faire des promesses précises pour des actions qui ne seront pas entreprises dans le mandat actuel et de ne pas préciser les actions qui seront entreprises dès le début du prochain mandat !

    @ Papitibi

    «Ma position sur l’avortement est un peu plus complexe.»

    Complexe, oui, mais pas contradictoire. Je ne connais pas grand monde qui est pour l’avortement en soi. On peut très bien être contre et ne pas imposer ses croyances aux autres. Les opposants à tout avortement ne semblent pas comprendre le concept du libre-choix et qu’il est différent de la promotion de l’avortement.

    En plus, les expériences personnelles que vous racontez montrent bien que, devant des faits réels, notre position intellectuelle et morale peut fléchir…

  41. Darwin,

    Encore une fois, ce serait un suicide politique que de ne promettre que des coupures tout azimut pour assainir les finances publiques. Les esprits faibles sont ceux et celles qui ne voient pas que toute promesse coûte de l’argent et qu’il n’y a en plus, notamment quand tout un pan desdits esprits faibles quémande un stade et autres babioles et que certains politiciens (Duceppe et Ignatieff, pour ne pas les nommer) les exploitent sans vergogne et sans sourciller en donnant leur appui au capitaine Labeaume et ses monuments sportifs. Mais rien n’empêche les esprits faibles de voter.

    Notre hôte soulève par ailleurs de belle façon (non je ne suis pas ici obséquieux) les dilemnes qui se posent sur la question de l’avortement. C’est pour cette raison que je suis contre sa criminalisation, mais que je n’appuie ni sa promotion, ni son financement public.

    À propos de l’incidence de la technologie sur la culture, je ne peux que m’incliner face à toutes ces merveilles qui nous sont présentées jour après jour, comme le Blu-Ray et le remastérisation numérique. Moi qui suis un fan des bons vieux péplums, je me suis procuré Les 10 Commandements de Cecil B. de Mille, film qui date de 1956, récemment remastérisé en Blu-Ray. Quelle merveille! jamais même le réalisateur n’aura pu contempler ainsi la beauté de son chef d’oeuvre sous cette forme: clarté fantastique de l’image comme si ce film avait été tourné hier, contrastes saisissants, bande-son remaniée. Mëme chose pour un autre péplum: King Of Kings de Nicholas Ray, tourné en 1961, remastérisé en Blu-Ray. La technologie permet de tels prodiges. Et çà se fait aussi dans le domaine de l’audio. Nos capacités de stockage sont illimitées. Mon IPod Touch contient 34 jours (oui oui) de musique et je n’ai pas terminé d’en transférer.

    C’est mon âge, et mon intérêt « légendaire » pour la haute-fidélité (depuis que j’ai 7 ou 8 ans) qui me fait voir l’importance de ces progrès. Mais on ne peut demander un tel recul à celui qui est né alors que le CD existait déjà depuis 20 ans.

  42. @ Me Pouloutine

    Nous tournons en rond…

    «Encore une fois, ce serait un suicide politique que de ne promettre que des coupures tout azimut pour assainir les finances publiques.»

    Et moi je trouve contraire à la démocratie de le planifier sans en parler.

    « Les esprits faibles sont ceux et celles qui ne voient pas que toute promesse coûte de l’argent»

    Comme promettre de baisser les impôts des entreprises et d’acheter des avions sans en connaître le prix.

  43. Darwin, qui en a parlé franchement jusqu’à maintenant?

    Et les F-35 sont un machin haut-de-gamme seulement dépassé par le F-22 Raptor que les USA n’exportent pas. Pourquoi ne pas profiter d’une flotte aérienne de qualité plutôt que du cheap? pourquoi ne pas faire confiance là-dessus à l’Armée canadienne?

  44. «Pourquoi ne pas profiter d’une flotte aérienne de qualité plutôt que du cheap?»

    Faudrait s’entendre sur la définition de «cheap» ! Parce que, comme vous le disiez, «Les coupes seront inévitables.». Je préfère couper là-dedans que dans les services à la population.

    « pourquoi ne pas faire confiance là-dessus à l’Armée canadienne?»

    Parce que ces gens voudrons toujours plus et n’en auront jamais assez ! Vous préférez écouter l’Armée canadienne, moi les plus démunis. C’est une question de valeur, c’est tout.

  45. Nos valeurs sont malgré tout similaires sauf que nous ne nous entendrons jamais sur le rôle que doit assumer un gouvernement quant à leur défense ou l’importance de leur prise en charge.

  46. Pourquoi 65 F-35 quand grace a notre position géographique on a aucun ennemi?

  47. Coupures dans des programmes inutile?….Bien moi je vient de trouver 5 millions a garder dans nos poches drette la

    « Le chef conservateur Stephen Harper a profité de la fin de semaine de Pâques pour revenir sur l’idée de créer un nouveau «Bureau sur la liberté de religion». M. Harper a précisé samedi matin qu’il fera de la défense de la liberté de religion partout au monde une «priorité» de la politique étrangère canadienne.

    Doté d’un budget annuel de 5 millions $, ce Bureau relèvera du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, a indiqué M. Harper. Cette mesure avait déjà été annoncée dans le programme conservateur. »

    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/federales2011/archives/2011/04/20110423-141318.html

  48. Voilà qui résume bien la situation:
    http://www.cyberpresse.ca/opinions/201104/24/01-4393010-la-fin-du-consensus-liberal.php

    ADMIN: j’ai modifié le lien, en supprimant tout ce qui vient après « .php ». En somme, j’ai supprimé les indications du chemin que vous aviez pris pour trouver l’article de cyberpresse à partir d’un autre article sur lequel se trouvaient sans doute des « Voir aussi: **** et #### ».

    Le lien fonctionne tout autant, et ça évite de voir apparaître parfois 8 ou 10 lignes de codes inutiles. Petit truc, comme ça… Il me vient d’un économiste gauchiste (les gens de gauche ont toujours l’esprit pratique! 😉 )

    Ce réalignement politique s’en venait à grands pas depuis des années, mais ô combien de gens ne voulaient pas y faire face. Pour Duceppe et le PLC, c’est le crépuscule des dinosaures. Et à moyen terme la disparition de la question nationale, les « valeurs québécoise » à la sauce Duceppe étant exactement les mêmes que celles qui sont professées par la gauche canadienne.

  49. @Poulou

    « Au conservatisme fiscal et économique qui plaît aux vieux tories de Bay Street et séduit les libertariens de l’Institut économique de Montréal se sont ajouté un conservatisme social plus affirmé et une politique étrangère complètement nouvelle. » [extrait de l’article vers lequel pointait votre hyperlien]

    Hein? L’IEDM n’est qu’une bande de libâââârtariens égocentriques? Je ne savais pas [toussotements répétés].

  50. Je crois que la formulation utilisée signifie « ceux qui sont libertariens » au seins de l’IEDM. Peut-être sont-ils nombreux, peut-être pas. Je n’ai pas cette info.

  51. @ Papitibi

    «Il me vient d’un économiste gauchiste»

    Enfin, on m’écoute parfois ! Je pensais que j’avais donné ce conseil pour rien ! 😉

  52. La question qui va très probablement se poser lundi soir, vers 9h30, c’est l’avenir de Gilles Duceppe. Est-ce que ce sera l’écrasement final et bruyant d’un gigantesque saurien? Va-t-il tenter un retour vers Québec en grenouillant de novo dans les plates-bandes de Pauline? se fera-t-il alors rasseoir par le tandem Amir & Françoise? Suspense.

    Le Bloc était essentiellement tributaire de l’existence des partis mi-figue mi-raisin. Il se nourrissait abondamment de chicanes qui avaient trait au choix des fonctionnaires qui allaient être responsables de certains dossiers. Soit qu’ils soient traités par un monsieur McGregor du 613 ou d’un monsieur Ouellet du 418. Et ça a duré comme çà des décennies.

    Pour être né à Québec et y avoir passé les 34 premières années de ma vie, je connais assez bien la mentalité de ce coin-là pour affirmer sans me tromper que Duceppe y est détesté car il symbolise entre autres le syndicaleux montréalais qui vient faire du prêchi-prêcha à ses ouailles.

    Je connais des gens de Montréal qui furent enchantés d’aller vivre à Québec, mais le contraire est rarissime. Même mes amis « de gauche » de Québec adorent casser du sucre sur Montréal et détestent devoir y aller lorsque leur travail les y oblige.

  53. En conclusion, Duceppe n’a toujours été représentatif que de la région de Montréal.

  54. «Pour être né à Québec»

    Ça explique bien des choses… 😉

    «Je connais des gens de Montréal qui furent enchantés d’aller vivre à Québec, mais le contraire est rarissime»

    C’est vrai, c’est d’ailleurs pourquoi la population de Québec est tellement plus élevée que celle de Montréal. Ceux qui restent à Montréal ne sont que des masos, j’imagine…

    «En conclusion, Duceppe n’a toujours été représentatif que de la région de Montréal.»

    C’est d’ailleurs pourquoi c’est la région du Québec, mis à part la Capitale nationale et Chaudières-Appalaches, où le Bloc obtient proportionnellement le moins de sièges…

    C’est rendu que, pour la droite, toute la région de Montréal a la lèpre, pas seulement le Plateau.

  55. @ Me Pouloutine

    « Youlle,
    Heureusement qu’il y a mononcle Paul dans votre famille. »

    Là Pouloutine vous vous êtes surpassé.

    Puisque vous parlez de mon monmoncle Paul je vous fais part de ce que je pense qu’il fait présentement et ce même si je parles rarement de ma famille.

    Même si vous êtes convaincu que mononcle Paul est plutôt libéral, certainement que présentement il finance les conservateurs et les libéraux è grand frais.

    L’affaire est très simple du moins pour moi. Si j’étais mon mononcle je financerait le PC à grand frais. Dans un même temps je sortirais mon fric (ça c’est quelque chose que l’on trouve dans une enveloppe brune (elle peut être blanche) ou dans une bonne job assurée) pour qu’Ignatieff fasse l’insignifiant afin perdre.

    Voyez-vous, si l’insignifiant gagne, ce n’est pas grave.

    Là si vous ne comprenez pas je comprends pourquoi vous appuyez Harper et mon moncle anti-Québécois jusqu’à l’os et ce même s’il à fait son argent au Québec dans lequel il n’a jamais réinvesti une maudite cenne noire de ses proffits. Il à drainé de Québec. En êtes-vous fiers de mon mononcle?

    Le pire c’est que j’en ai un qui lui ressemble avec juste un peu moins de fric mais aussi anti.

  56. « C’est rendu que, pour la droite, toute la région de Montréal a la lèpre, pas seulement le Plateau. » (Darwin)

    Finalement il ne reste pas grand chose pour dire que c’est tout le Québec. Excepté quelque chose comme environ 11 comptés.

    Typique des politiqualleux fédéraleux.

  57. Darwin, sur la question de Québec je ne fais qu’exposer les faits. Je ne donne pas d’opinion.

    Il n’existe de mystère à Québec. Il y a toujours eu un vieux fond bleu à Québec. Un vieux fond bleu que les Rouges ont toujours eu de la misère à vaincre. Longtemps ces vieux bleus, lorsque l’Union Nationale disparut, ont préféré appuyer des partis comme le Bloc ou le PQ, à leurs débuts, plutôt que d’apostasier et d’aller chez les Rouges. Une vieille connaissance de souche bleue est même devenue député du Bloc dans Bellechasse.

    Montréal a toujours été rouge, d’Est en Ouest, mais le PQ est venu mêler les cartes avec la question constitutionnelle. C’est plus tard que le PQ et le Bloc ont embrassé la culture de centre-gauche. Tout comme le PLC, le Bloc a cru devenir un genre de « natural governing party » pour le Québec, mais sans « governing ». Erreur fatale. Duceppe a voulu se faire aussi gros que le boeuf en hurlant sur tous les toits qu’il savait ce qu’étaient les fameuses « valeurs québécoises ». Il confondait bien sûr (inconsciemment?) les valeurs syndicales de la CSN avec les désirs des québécois dans leur ensemble.

    En passant, j’imagine que l’appui qu’a offert Dominique Michel (pour qui, compte tenu notamment de mes malheureuses expériences en la matière, j’éprouve une très grande sympathie) à Ignatieff lors de l’émission « Tout le monde en parle » hier soir va encore enfoncer un autre clou dans le cercueil du Bloc.

  58. @Poulou 17h35
    « Montréal a toujours été rouge, d’Est en Ouest, mais le PQ est venu mêler les cartes avec la question constitutionnelle. »

    Attention à ce genre de généralisations. Cette affirmation ne correspond pas à ce que j’en sais. Ou à ce que je croyais en savoir, avant de vérifier plus avant.

    À l’élection de 1948 (au provincial), l’Île de Montréal vote massivement Union-Nationale, un parti fondé par Duplessis sur les ruines du Parti Conservateur provincial. Pire: en 1935 encore, les campagnes étaient « libérales » et les villes, « conservatrices ». Dès 1939, ce sera l’inverse ».

    Pour l’élection (provinciale) de 1936, « Montréal constitue toujours le château-fort de l’ancien Parti Conservateur. » Pour l’élection de 1931, « l’île métropolitaine demeure le point faible des libéraux et la forteresse des Conservateurs »

    Source: Les élections provinciales au Québec de 1927 à 1956, Paul Cliche, mémoire de maîtrise, Université Laval, 1960
    http://www.erudit.org/revue/RS/1961/v2/n3-4/055094ar.pdf

    = = =

    Vous me direz que ces résultats intéressent les élections provinciales. Soit. Mais mon but était de démontrer que vous êtes trop jeune (!) pour vous rappeler de cette époque. So am I… mais pour ce qui est de la res publica, j’ai une mémoire d’éléphant et les souvenirs que j’avais conservés de mes lectures et conversations avec (notamment) quelques vieux ministres de Duplessis, au début des années 70, à… Miami.

  59. « Vous me direz que ces résultats intéressent les élections provinciales. Soit. » (papitibi)

    Mais il faut tenir compte que si on recule les gens plus souvent qu’autrement étaient du même parti à Québec qu’au fédéral.

    Anecdote:
    Mon grand père agriculteur était conservateur et quand la loi du conda a été appliqué, il n’a jamais plus voté conservateur de sa vie ni à Ottawa ni à Québec qui n’avait rien à voir. En fait il est devenu un des seuls libéraux de son coin.

  60. (…) j’ai une mémoire d’éléphant et les souvenirs que j’avais conservés de mes lectures et conversations avec (notamment) quelques vieux ministres de Duplessis, au début des années 70, à… Miami. (…)

    Là vous piquez vraiment ma curiosité.

  61. @Poulou

    Je n’ai jamais caché mon appartenance à une vieille famille libérale… du côté paternel. Famille qui a compté un ministre dans ses rangs. Cela dit, cette famille (nombreuse) comptait quelques organisateurs bleus. Une cousine de ma mère avait épousé, dans les années 40, un entrepreneur dont je dirais que sa fortune lui venait des mamelles de Duplessis. Le couple, sans enfant, hébergeait pendant les vacances tous les enfants de la parenté.

    J’étais à leur (immense) domaine des Laurentides le jour où on annonça la mort de Duplessis. Je m’y trouvais encore quelques mois plus tard, le jour du décès de Paul Sauvé. Bien sûr, j’étais TRÈS politisé pour mon âge, mais je n’avais pas encore compris à quel point la fortune d’Oncle Lucien était liée à l’Union Nationale, dont bien sûr il ne manquait pas de nous dire, à nous, les enfants, beaucoup de bien.

    Rouge ketchup, mon paternel s’appliquait à me remettre dans le « droit chemin ». The world according to Lesage and Pearson, en somme. Puis vint Trudeau, que je n’aimais pas, et Robert Stanfield, que j’aimais bien. Alors quand j’eus l’occasion de passer quelque temps chez la veuve d’Oncle Lucien, en Floride, je suis parti à sa rencontre… sans savoir qu’elle demeurait très liée à quelques vieilles reliques de « votre » bon Maurice.

    C’est ainsi que je suis entré en contact avec deux de ses anciens ministres, dont l’un me semblait posséder des connaissances encyclopédiques sur tous les députés et les majorités qu’ils avaient obtenues.

    À l’époque, ça m’avait surpris, ces soit-disant succès de l’Union-Nationale à Montréal. Mais depuis, j’ai pu vérifier; le bonhomme avait raison, l’Île de Montréal a déjà été très bleue!

  62. Cher hôte,

    En guise de pause durant cette campagne électorale…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s