60 commentaires sur “Napoléon Badabeaume, le Waterloo de la Pauline?

  1. « Napoléon Badabeaume, le Waterloo de la Pauline? »

    Kaizer Peter Karl, le naufrage de la Pauline, sans même un petit pédalo pour asseoir son siège et ne pas couler…

  2. « Le problème, c’est que, eu égard à sa petite taille, il faut descendre bien bas pour lécher le cul de Badabeaume. »

    Sans vouloir entrer dans une autre dimension, celui du Kaizer est plus haut sur pattes, donc plus facile à… contenter.

  3. Ouin, ben, euh???
    Pour une fois, je suis d’accord avec [VOUS]!!!
    Calvaire, mais qu’est-ce qui m’arrive!!!

    Papi réplique: Qu’est-ce qui t’arrive? Kalvaire, as-tu déjà oublié que t’as maintenant 23 ans et 3 jours? Tomber d’accord avec moi, c’est probablement un dommage collatéral de ta maturité toute nouvelle!

    J’te souhaite sincèrement d’être d’accord plus souvent, ça va te faire du bien. 😉

  4. Trois députés qui se tiennent debout. Non, mais le projet de loi a pour objectif d’empêcher la contestation d’un contrat. Ne vit-on pas dans une société de droit?

  5. @ Lizzie

    «Ne vit-on pas dans une société de droit?»

    Bien sûr ! Y aurait-il une légère confusion entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire ?

  6. Papi, une petite coquille j’imagine, vous avez écrit
    « Le caucus libéral n’éclatera pas;  »

    Papi réagit: Non, c’est bien du caucus LIBÉRAL que je voulais dire qu’il n’éclatera pas, et ce, tout simplement parce que aucun libéral ne va renoncer à sa limousine ou à ses privilèges ($$$) d’adjoint parlementaire. Alors les Libéraux vont respecter la ligne de parti, en serrant les dents par en dedans et en souriant par en dehors, pour les kid kodak

    Ma réaction que j’ai mis chez Lisée:

    « Enfin!

    Le seul problème, le 93% de Marois, elle va s’y accrocher ferme….misère….

    J’ai été très pro-péquiste pendant toute ma vie d’électrice jusqu’en 2007, je demeure très souverainiste, mais Marois, jamais!

    Que ce parti se ré-enligne comme du monde et redevienne cohérent! »

    Landry a dit sensiblement la même chose….

    C’est le temps que ce parti qui s’en allait sur la bum se fasse secouer. Même si ce n’est plus mon parti, je ne désire certainement pas qu’il disparaisse….

  7. Ah! Bonne fête en retard JLP! Déjà 23 ans! Tu vas commenter encore longtemps, t’es si jeune!

  8. Je voulais dire aussi que c’était une excellente mise en perspective ce billet de Papi, j’avais lu trop vite, vous avez raison, pas coquille, un sans faute.

  9. Pis ma fête à moi? chu de l’a marde moi à vos yeux?

    Papi dit: Le jour où j’accrocherai des ballounes pour célébrer l’anniversaire d’Ahmadinedjad tout en ignorant l’anniversaire du très respectable « Simon Picouille », (désormais connu sur Cyberpresse sous le pseudo de « papitibi.avocat »), tu pourras râler.

    Je n’ai jamais souligné l’anniversaire de sa Très Gracieuse Majesté, ni celui de madame la sénatrice Céline (Hervieux-Payette, pourtant une vieille connaissance); personne ne m’a adressé une note de protestation pour ces oublis impardonnables…

  10. J’ai souvent discuté avec mes collègues – à l’époque lointaine où je travaillais dans un cabinet – de cette fameuse ligne de parti et de son utilité. Moralement difficile à justifier (on contraint souvent des individus à voter contre leur conscience) elle est politiquement essentielle. Le chef et sa garde rapprochée ne peuvent pas tolérer une dissidence qui s’expose au grand jour, donnant une apparence d’instabilité et de manque de cohésion au sein du parti. Les sondages internes réalisés par les partis démontrent tous que le manque de cohésion et d’unité est un des principaux facteurs qui amènent les électeurs à juger négativement un parti politique.

    La dissidence s’exprime plutôt généralement lors des comités ou lorsque le caucus se réunit, loin des caméras et des micros. Là, c’est souvent terrible. J’ai assisté à des conflits particulièrement émotifs et des démissions fracassantes, suivies de réconciliations tardives. Une fois l’ouragan passé, le caucus se range derrière le chef, surtout si celui-ci a nuancé sa position et pris acte de la grogne dans ses rangs. Dans le cas de Pauline Marois, il est assez clair qu’elle n’a pas respecté cet élément crucial du système de partis et qu’elle en paie le prix aujourd’hui.

  11. @Ambidextre 20h47

    Moralement difficile à justifier (on contraint souvent des individus à voter contre leur conscience) elle est politiquement essentielle.

    Un ami à moi a déjà travaillé au cabinet d’un ancien ministre de la Justice… qui a quitté la politique, sans doute parce que cette politique politicienne là ne lui convenait pas.

    Il s’agit néanmoins d’un éclairage intéressant .

    Je n’en pense pas moins que le député n’est pas au service du parti, mais – du moins, théoriquement – au service de la population qui l’a élu. Faut dire que mon intervention devant la Commission Béland remettait en question, sur un mode purement théorique, la pertinence du maintien des partis politiques, justement en raison de cette situation de conflit permanent entre les intérêts du parti et ceux des commettants.

    Ce que je déplore, en somme, c’est que le maintien d’une ligne de parti rigide occulte tous les enjeux locaux qui ont pu faire élire un candidat plutôt que son adversaire; une fois élu, par l’effet de cette crisse de ligne de parti, il va renier (parfois) ceux qui l’auront élu… et qui pour ce motif ne le rééliront pas.

    Il y a aussi que j’ai toujours été réticent à me mettre au service d’une idéologie. Je préfère évaluer à la pièce.

    J’avais, en 2002 (Béland) proposé un compromis qui aurait favorisé la transparence et surtout, une réflexion entre deux élections, de la part des concepteurs de programme: selon ma suggestion, un parti aurait pu orienter le vote de ses élus sur un nombre limité d’enjeux, tous annoncés dans un programme déposé au bureau du DGE.

    Quand je vote QS ou PQ, je sais que je vote pour la souveraineté. Mais je n’aimerais pas voter pour Jean Charest, le sachant fédéraliste, et voir 2 ans plus tard le parti qu’il dirige adopter des politiques souverainistes et imposer la ligne de parti à mon député, que j’aurai (hypothétiquement) élu parce qu’il me garantissait le maintien dans la fédération.

  12. >>>Je n’ai jamais souligné l’anniversaire de sa Très Gracieuse Majesté, ni celui de madame la sénatrice Céline (Hervieux-Payette, pourtant une vieille connaissance); personne ne m’a adressé une note de protestation pour ces oublis impardonnables…
    ________

    Tu mets des oranges dans la tarte aux pommes, je me suis ton premier vrai ami sur la blogosphère.

    PAPI réplique: si tu y tiens, alors pourquoi ne me ferais-tu pas parvenir par courriel copie de l’extrait du registre des naissances, tel qu’émis par le Directeur de l’État civil, de même que tes coordonnées. Je parle, bien sûr, de l’extrait te concernant. Je t’enverrai un clown, avec plein de ballons. Et le clown m’enverra des photos que je promets publier. Deal?

    Je constate que toi non plus, tu n’as jamais souligné mon anniversaire; à mon âge, cette indifférence de ta part me semble bien cruelle. Pourtant, ça ne m’empêche pas de publier cet excellent blogue.

  13. L’ennui avec les programmes, c’est que parfois, on ne sait plus s’il s’agit d’un exercice rigoureux de planification, ou d’un simple exercice de relations publiques. Je dirais que plus le parti s’adresse à une vaste clientèle, plus la deuxième option s’avère exacte.

    J’ai participé à l’élaboration d’une plate forme et j’ai pu en observer les rouages. Au niveau des comités de réflexion et de la base militante, les principes démocratiques sont à peu près respectés et les échanges donnent lieu à de vrais débats. Mais dès qu’on dépasse cet étage, d’autres considérations – appelons-les de «marketing politique» – entre en jeu… et prennent finalement toute la place.

    Ce sont les sondeurs et les hommes de terrain qui dictent la manière dont le programme sera monté et présenté. Leur argument est imparable : si on veut avoir la moindre chance d’être élu, il nous faut un programme «vendeur», capable de rejoindre une majorité d’électeurs (qu’on appelle les «sables mouvants» entre initiés). Une fois élu, on aura quatre ans pour appliquer les idées retenues, et les autres qu’on a gardé dans le tiroir.

    Un ami de l’époque, un senior qui avait au moins 20 élections derrière la cravate, m’a dit qu’un programme, ça sert à présenter l’orientation générale d’un parti. Ce n’est pas une liste d’épicerie. Une fois élu, les membres du parti doivent faire face à d’innombrables imprévus qui les amènent à faire de choix, souvent difficiles, qui les éloigne du programme. Crise économique, contestations, négociations syndicales, etc. Quatre ans, c’est court pour un individu, mais pour un parti politique, c’est une éternité.

  14. @ L’ambidextre

    «Ce n’est pas une liste d’épicerie.»

    Je n’arrête pas de répéter ça. Avoir trop d’objectifs, c’est comme n’en avoir aucun!

  15. C’est un réflexe clientéliste et c’est aussi vieux que la politique partisane elle-même. En promettant un peu tout à tout le monde, on se donne une solide base de fidèles. Et si certaines promesses n’ont pas été remplies, tous les partis ont des excuses en réserve… Et ils vont tous demander un autre mandat pour réaliser les promesses qu’ils n’ont pas tenues auparavant.

  16. « …il nous faut un programme «vendeur», capable de rejoindre une majorité d’électeurs… »

    La solution est que sa prend des vendeurs. Le PQ n’a plus de vendeur et rien à vendre.

    Un bon chef sa sait vendre sa camelote à tout le monde y compris aux députés. Un chef qui essaye de garder le loup, la chèvre et le choux dans le même enclos est foutu. Sa prends deux enclos.

    Y a pas de BOSS au PQ.

    De plus les souverainistes devraient s’accaparer du PQ plutôt que de se diviser en plusieurs partis.

    Ya trop de chefs et pas assez d’indiens.

  17. «C’est un réflexe clientéliste et c’est aussi vieux que la politique partisane elle-même.»

    Dans le cas dont je parlais, c’est un peu l’inverse… Les porte-parole essaient de convaincre les membres d’exactement ce que tu dis à propos du programme, que ça sert à présenter l’orientation générale (je te jure, ce n’est pas une blague; bon, ils disent les orientions principales, mais ça se rejoint), mais les membres tiennent à ce que toutes leurs revendications historiques soient dans le programme. Au moins, la plateforme (qu’ils appelaient «engagements») de la dernière élection ratissait moins large.

  18. Ambidextre: La droite est sombre et la gauche ensoleillée. « Vous ne verrez pas grand PH.D de Yale ou de Bishop. »

    MODÉRATEUR: Des PhD de Bishop, non, on n’en verra sans doute pas beaucoup sur le blogue de l’ambidextre. As a matter of fact, how many of those have been seen on the Tatagonist.net site?

    Des PhD de Yale, diplômés en biophysique moléculaire, tu sais, mon petit Simon, ça pourrait forcer mon admiration dans un labo ou dans une salle de classe. À la rigueur. Mais quand ça se met à prêcher dans des domaines complètement étrangers à leur domaine de spécialisation, ça m’impressionne pas pantoute.

    De la même façon, j’aurais beau être le juge en chef de la Cour suprême du Canada, des USA ou du Tatagonistan, une tite fille de 7 qui aurait suivi deux heures de cours de violon livrerait une meilleure prestation que moi avec son archet. Alors ton PhD en biophysique, quand il nous joue son violon hasbariste sur des sujets qui font appel au droit international, à titre d’exemple, ça sonne pas comme un Stradivarius, mais comme une boite à chaussures.

    La comprends-tu ou dois-je ajouter les points sur les « i »?

    = = =

    By the way, puisque tu abordes la question des PhD, dis-moi, ils sont nombreux en Tatagonistan? À part celui de Yale qui raisonne comme un pré-pubère, il y en a d’autres?

  19. @ Youlle

    Toute l’histoire du PQ est marquée par ce genre de conflits. Même sous René Lévesque, les ministres poids lourds lui tenaient tête. Pauline Marois a cru possible de discipliner son parti à l’image des Libéraux, mais le Parti Québécois est une collection de chapelles, avec l’aile gauche, les nationalistes intransigeants, les modérés pragmatiques, qui sont très difficiles à réconcilier en période difficile et qui ont chacun leur agenda et leurs priorités.

    Trop de chefs, en effet. Et de moins en moins d’indiens.

    @ Darwin

    Cette situation est plus fréquente dans les partis qui n’ont jamais exercé le pouvoir.

  20. @ Respectable

    Raisonnement puéril. Je pourrais vous affirmer que l’individu, selon sa perspective, est à droite de l’arbre.

  21. Il ne faut pas trop connaître le système universitaire pour glorifier Bishop!

  22. En fait, le plus comique, c’est qu’il n’y a aucun programme de doctorat à Bishop!

  23. À L’ambidextre

    « Toute l’histoire du PQ est marquée par ce genre de conflits. »

    C’est bien vrai. Ce parti a été à son origine composé de gens de la droite et de la gauche et surtout du centre. En fait l’objectif premier dont il devrai toujours parler est la souveraineté. C’est au moins 40% des ventes sans compter d’un autre 20% potentiel.

    Je viens d’apprendre la démission de Jean Martin Aussant, personnage que je connais. Il estime que la leader péquiste devrait démissionner et je pense qu’il a raison.

    J’aimerais bien le rencontrer pour une petite discussion pour lui dire à lui aussi de s’accaparer du PQ.

  24. L’avenir de Pauline Marois m’apparaît aussi en suspend. Je ne vois pas comment elle pourra se sortir de se pétrin, dans lequel elle s’est elle-même glissée. Pour une chef, ça manque clairement de… clairvoyance !

    Désolé de ploguer mon site (encore) mais je tente d’amorcer une discussion sur ce sujet là-bas. J’espère que notre hôte me le pardonnera. Vous êtes le bienvenu dans ce débat également.

    http://ambidextre.org/2011/06/07/ambidexpress-crise-au-parti-quebecois/

  25. Je me demande si Curzi et Beaudoin pourait faire un saut à QS… les idéologies sont pas si imcompactibles, quoique plus différent avec la femme de Parizeau je suppose.

    Labeaume? Je regarde un documentaire un jour sur la version Franco-française du cannal Planète, sur le Congo.. et ca m’a apparut. C,est peut-être Godwin, mais Labeaume, c’est… le Roi des Belges.

  26. Finalement, Khadir, Beaudoin, Curzi, Lapointe et cie, ils n’étaient pas si enragés que ceci :

    « Le maire a indisposé des libéraux dès le début de février, lorsque Le Soleil a révélé que l’amphithéâtre serait construit sans apport financier du privé ni du fédéral, mais plutôt grâce à un appui important du gouvernement du Québec. Le député de Vanier, Patrick Huot, a manifesté son mécontentement à un membre de son entourage dans un courriel aux propos vulgaires.

    «Hostie qu’on est des mauvais gestionnaires! On avait baissé nos culottes, maintenant on écarte les fesses!» a-t-il écrit le 9 février. Le lendemain, le gouvernement Charest a confirmé qu’il paierait 50% de la construction jusqu’à concurrence de 200 millions. Malgré ce qu’il a dit en privé, Patrick Huot – ancien conseiller municipal – s’est dit «très heureux» de participer à l’annonce. L’amphithéâtre sera construit à côté de sa circonscription. »

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201106/01/01-4405160-projet-de-loi-sur-le-nouveau-colisee-les-liberaux-divises.php

  27. Et pourtant, sur certains blogues (celui de Josée Legault, notamment), des libéraproutes notoires se pètent les bretelles devant ce PQ si facilement divisible… en oubliant que ce maniement de leurs bretelles leur fait baisser les culottes devant Badabeaume…

    Misère!

  28. Peut-être suis-je naïve, non je sais que je le suis mais, j’ai l’impression que JC (oui le gros christ en personne !) ne serait pas si génial que semble l’entendre Patrick Lagacé dans son papier Disons-le franchement… On a beau déplorer qu’il y a souvent dissidence au PQ mais, en bout de ligne, ce sont les députés sortants de ce parti qui sont perçus comme des personnes intègres. On ne peut pas en dire autant des voisins d’en face.

    En ce qui concerne les fédérastes qui se pavanent chez Josée Legault, ce n’est que du pettage de broue propre aux lèches-culs qui s’estiment heureux de pouvoir continuer ce qu’ils font de mieux : lécher des culs.

  29. @ the Ubbergeek

    «Je me demande si Curzi et Beaudoin pourait faire un saut à QS…»

    Oubliez ça, ces députés quittent leur parti parce qu’ils y croient encore. Et c’est bien correct de leur part, cela mérite notre respect. Je ne crois pas que Amir Khadir a tout fait ce qu’il a fait dans un but électoraliste. Bon, comme les gens ont apprécié ses démarches, j’espère bien sûr que cela ne nuira pas à QS.

    Je trouve un peu irrespectueux certains militants qui pressent ces députés à se joindre à QS. S’ils le voulaient, ils le feraient ! Laissons-les faire leur deuil en paix…

  30. Je fais que poser une hypothétique situation; ils risquent de changer d’idées avec le temps….

  31. Darwin, il reste aussi un problème avec un certain purisme angélisme en politique – c »est beau avoir des principes, il faut le pouvoir pour les appliquer pour le bien de tous.. L’oposition a un pouvoir, mais…

    Qel grand politicien n’a pas fait en fait de concessions pragmatiques-utilitaristes pour la cause? Indira Ghandi, par example, a été plutôt ferme… Mitterand a ignoré son aile gauche, etc…

    Je parle en facon général. QS devrait peut-être jouer la game un peu, si on veut le vrai changement à la fin… Parce que c’est beau être fin et put, les autres équipes ne jouent pas toujours fair play, et ils peuvent briser des réglements…

  32. «ils peuvent briser des réglements…»

    Bien sûr, on le voit avec Éric Duhaime, par exemple. Avez-vous lu la chronique de Denise Bombardier samedi dans le Devoir ?

    Dans le contexte actuel, ces attaques se retournent plus contre ceux qui brisent les règlements qu’elles ne nuisent à QS. Comme le dit L’ambitextre, c’est plus facile d’être pur dans l’opposition. N’empêche que, pour moi, le fond de commerce de QS est actuellement l’intégrité. Et ce n’est pas en jouant le jeu des autres formations qu’il progressera.

    Je ne vois vraiment pas ce que cela donnerait d’inviter les démissionnaires, comme cela n’aurait rien donné d’inviter les membres du SPQ libre (le PQ peut bien les garder !) quand Marois leur a enlevé leur statut.

    Je le répète, saluons-les et laissons-les vivre leur deuil et choisir s’ils veulent faire un pas de plus par eux-mêmes.

  33. QS a GRAND BESOIN de vedettes. Pour sur.

    Et je suis fatigué de cet idéalisme qui ne gagne JAMAIS le pouvoir… si il faut se salir les mains un peu pour un grand bénéfice pour tous..

  34. @ the Ubbergeek

    «Et je suis fatigué de cet idéalisme qui ne gagne JAMAIS le pouvoir»

    Le PQ l’a pris en 1976 avec ce même genre d’idéalisme, et en grande partie grâce à lui.

    Nous ne sommes pas d’accord, c’est tout.

  35. «Ca marche pas toujours…»

    Ça ne rate pas toujours ! QS à 17 % dans la Presse ce matin, devat l’ADQ…

    «Le PLQ gagne quant à lui 4 points et passe de 23 à 27%. L’Action démocratique, absente du débat cette semaine, piétine à 15%. En revanche, le champion des adversaires de l’amphithéâtre, Amir Khadir, fait grimper les actions de Québec solidaire, qui récolterait 17% des suffrages dans un scrutin, par rapport à 12% en mai.»

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/dossiers/crise-au-pq/201106/07/01-4407021-un-choix-couteux.php

  36. Eurydice dit :

    7 juin 2011 à 19:10

    « En ce qui concerne les fédérastes… »

    Eh bien, moi qui me croyais seul à utiliser ce terme il y a une vingtaine d’années… Cela me conforte de voir que d’autres ont eu cette même idée.

    Je n’ai pas vu ni lu l’objet de votre référence, les fédérastes qui se pavanent dans le site de Josée Legault, mais je vais fouiner pour trouver.

  37. Es-tu Hourst?

    Modérateur: Non, je ne suis pas Hourst. Quand j’ai envie de commenter, je commente sous l’une ou l’autre des identités suivantes: Papitibi, Warren Peace, Sacapusse. Point barre.

    Et je n’éprouve aucune envie de commenter dans la swamp à tatas/goonies où j’ai récemment jeté un oeil, à la suggestion d’un autre lecteur très occasionnel. J’ai pu constater que tu t’adresses à ce Hourst en l’appelant Papi.

    Ton ami le tatagoniste, dont on ne peut pas dire qu’il est l’inventeur de l’honnêteté intellectuelle, devrait pourtant savoir, lui qui a accès à l’adresse IP de ce Hourst qui signe « Gobe ».

    Si je comprends bien, chez le Tata, tout ce qui vient de l’Abitibi ne peut être que Papitibi. Et si quelqu’un écrivait de la planète Mars, tu vas encore le confondre avec moi si ce quelqu’un est plus à gauche que la gang de fous furieux qui hante le marais du Tata.

    On appelle ça de la parano? De l’obsession maladive? Je m’en crisse, c’est pas moi qui t’endure 24/24…

  38. Mangouste,

    C’est Papi qui le dite à 7 juin 2011 à 18:39. Quant à moi, je tente d’éviter les lectures nauséabondes !

  39. Comment ça tu parles anglais alors que tu habites le québec profond?
    T’as pas appris l’anglais en volant des du blédingue sur pie 9 calisse

    Papi réplique:

    On écrit Pie IX. Pas Pie 9.

    Pour ce qui est de la parlure, je le répète pour une 162e fois, mon poupâ, d’origine française, was born and raised in the US, and he died as an American Citizen. Mon grand-poupâ a eu 14 enfants, et comme la maison n’était pas assez grande, il a confié mon poupâ à des immigrants Irlandais. Quand mon poupâ est arrivé au Québec en 1906, il ne parlait pas français.

    J’ai appris l’anglais à la maison avant d’aller à l’école, mais c’est l’école française que j’ai fréquentée…

    Quand j’avais l’âge vénérable de Jean-Luc Proulx, je pensais le plus souvent en anglais.

    Le Québec profond? C’est pas Trois-Rivières icitte. Ni l’île d’Orléans. Vingt pour cent de ma clientèle était autochtone, bilingue. Algonquin et Anglais; je ne parle pas très bien l’algonquin, alors devine…Rouyn-Noranda est aujourd’hui francophone, mais dans les années 50, 60, les Italiens, Ukrainiens, Finlandais, Serbo-Croates, Russes, Polonais de la place, ça parlait anglais entre eux.

    Ah oui, j’oubliais, mon mémoire de maîtrise… en anglais.

    Et tu me demandes comment un trou de cul du Québec profond peut parler anglais?

    = = =

    « Je te lécherais les Hémorroïde pour que tu puisses évacuer ta haine. C’est ça un ami »

    Thanks but no thanks. Je vas passer mon tour. Je crains que tu ne me transmettes une infection, surtout que tu dois déjà t’occuper des hémorroïdes du Dr Diarrhea.

  40. « Thanks but no thanks. Je vas passer mon tour. Je crains que tu ne me transmettes une infection, surtout que tu dois déjà t’occuper des hémorroïdes du Dr Diarrhea. »

    J’en suis crampé, Papitibi. De la répartie dans le ton. Je le savais sciant, le Dr, et je sais aussi pourquoi, maintenant.

  41. Thanks but no thanks. Je vas passer mon tour. Je crains que tu ne me transmettes une infection, surtout que tu dois déjà t’occuper des hémorroïdes du Dr Diarrhea.

    hahahahaha…le pire c’est que ca rime avec son nom

    Papi dit: Ça rime? Ah bin, j’avais pas remarqué. Toute ressemblance avec un quelconque PhD en biophysique ne saurait être que fortuite et résulte du hasard.

  42. Class One Max Troll. Finest intrawebz product, worthy of Anonymous.

  43. @Geek

    Ça, un troll? Hé Hé, il m’a adressé 4 autres commentaires en l’espace de 8 minutes, en fin d’après-midi.Seront pas publiés.

  44. Cest des choses comme cà, un troll.

    J’ai un pote troll (complexe à expliquer…). :/ alors..

  45. Master es scatophilie?

    Des Hémorroïdes d’un Ph.D de Yale ça rend intelligent.

    Je suis passé de 95 à 105 de QI

    MODÉRATEUR: Pour que le léchage des hémorroïdes d’un PhD puisse augmenter ton QI, il doit y avoir transfert de fluides. En français de tous les jours, ça veut dire que, de deux choses l’une: ou bien le trou de cul a-t-il les hémorroïdes saignantes, ou bien tu les lui mords avant d’en sucer le sang.

    Selon une étude publiée dans le Harvard Journal of Medecine en mars 2006, le transfert de QI par le transfert de sang hémorroïdal permet au receveur un gain appréciable, mais il demeurera toujours en deçà du QI du donneur, par une marge de 7 à 10 points.

    Merci du renseignement; il me permet d’évaluer le QI du donneur à un minimum de 112 et à un maximum de 115. Tu as dû tomber dans le piège des vices rédhibitoires; exige un remboursement, tu y as droit.

    Honte aux sciences humaines

    MODÉRATEUR: Tu as bien raison de mépriser ainsi les sciences humaines, surtout quand on sait a quel point les sciences ont su modifier ton destin par suite d’un transfert de fluides hémorroïdaux.

    N’empêche que ça prenait un diplômé en sciences humaines pour comprendre à quel point tu t’es fait fourrer. Excuse ce terme scatologique, respectable scatophage.

  46. Parlant de trolls, il y en a qui ont surgi dans le site de jeleveux.com, dont l’hôte a donné l’impression qu’il modérait les ardeurs des racistes anti-iraniens antiKadhir, des blogueurs-la terreur qui menacent de passer sur le corps de de Belleval. Ça promet, tout ça… RDI en parlait ce matin.

  47. Hé bien on en apprend tous les jours.

    J’ignorais qu’un troll pouvait avoir jusqu’à 105 de QI.

    Mais je n’en crois rien!

    Ils doivent certainement être deux ensemble pour atteindre un tel niveau.

    Le pseudo du pseudo Respectable devrait s’écrire avec un « s » à la fin.

    Docteur, reste à trouver le deuxième.

  48. Papi, moi qui croyait m’adresser à toi (Hourst) sur antagoniste…. pardonez-moi. Ton vocabulaire me semblait être famillier.. Plus j’y pense, comment pourrait tu avoir le temps de troller et d’entretenir un blog comme celui-là… C’est sur que dire dla marde prend pas bcp d’temps

    Majestueux

    MODÉRATEUR: T’as bin raison, Simon. Dire d’la marde prend pas bcp d’temps, comme tu dis. Juste une question: tu as consacré combien de temps à la rédaction de ton commentaire?

    Et ton Hourst, tu peux te le fourrer où je pense, ça va te nettoyer les hémorroïdes.

  49. Un instant toi là. Je viens de penser à ça. Pourquoi ta mémoire de maîtrise en anglais?
    Essaie tu de nous faire croire que tu as fréquenté Mc Gill, Yale, Princeton ou Harvard?
    Y’a pas un prof qui accepte de mémoire en anglais à L’UduM ou l’UduQ.

    MODÉRATEUR: On dit pas UNE mémoire de maîtrise. On dit UN mémoire. Pour ce qui est de mon bacc, si j’avais voulu le faire à McGill, je l’aurais fait à McGill. J’avais fait trois demandes d’admission, McGill avait été la première à accepter ma candidature, mais j’ai choisi de faire mon bacc en français. Pour ce qui est du Master, ai-je déjà mentionné kek part que je l’ai fait au Québec? Au Canada? Mais non, ça n’est ni à Yale, ni à Princeton, ni à Harvard. Un peu plus au sud…

    Shout moi ton travail en biffant ton nom. Je veux lire ça de mes yeux vus.
    Tout comme les pièces jointes, je vais garder ton travail confidentiel.
    Tu sais que tu peux te fier sur moi au niveau de la discrétion.

    MODÉRATEUR:
    a) si j’avais voulu publier ou rendre accessible ce mémoire, je l’aurais fait.
    b) Tu es LA dernière personne à qui je ferais confiance, côté discrétion.
    c) Pas vraiment intéressé à scanner mon travail pour te le faire parvenir. De toutes façons, tu ne lis pas l’anglais, puisque tu viens du Québec profond (je te retourne ton argument).
    d) L’exposé ne serait pas à ta portée. Même après avoir léché les hémorroïdes de tu sais qui, ton QI n’a pas suffisamment progressé. Anyways, même avec un QI supérieur, et même avec une bonne maîtrise de l’anglais, tu n’y parviendrais pas sans une solide formation en droit; un mémoire de maîtrise, ça n’est pas un ouvrage de vulgarisation.

    = = =

    Extrait de ton commentaire de 9h31, non publié

    Tu n’as pourtant pas la culture Irlandaise?!? C’est du 100% pure laine ton affaire.
    Merci d’expliciter ce point.
    ______
    Aussi, je te pose une simple question légitime: es-tu hourst? par curiosité.

    Shabbat ce soir,
    Bon repos et sérénité à tous.

    MODÉRATEUR:

    T’es pas vite sur tes patins! Mon père a été élevé au sein d’une famille d’immigrants irlandais de la région de Providence, RI. Ses parents, francophones, ont vécu au Connecticut et au Rhode Island. J’ai des racines irlandaises (très diluées) mais pourquoi serais-je de culture irlandaise? Cé pô mouâ qu’avions été élevé au Rhode Island, c’étions mon pére.

    Shabbat ce soir? Pour un juif, oui. Pour toi, non. Si toi tu es un juif néo-converti, alors Avigdor Liberman est musulman.

    Non, je ne suis pas ce Hourst.
    Perso, je m’en crisse que tu l’appelles Papi.
    Sauf que ci Hourst existe vraiment (il pourrait bien être Simon Picouille, n’est-ce pas?), je ne vois pas pourquoi tu l’accablerais pour des propos ou des opinions qui m’appartiennent à moi.

    Mais évidemment, avec ton QI de raisin sec boosté au jus d’hémorroïdes, ces considérations là, ça dépasse tes capacités d’entendement.

  50. c) Pas vraiment intéressé à scanner mon travail pour te le faire parvenir.
    __________
    Tu as tapé ta maîtrise à la Dactylo? Car en 2008 tu m’as dit que tu envisageais de faire un master et ton mémoire serait les blogues. Me souviens très bien.

    Deuxio: Tu es Hourts. Et tu sais très bien que j’ai cessé de t’appeler papi. Et tu sais que j’aime le personnage du troll hourts. Y’a pas 50M de troll en abitibi qui ont une obsessions sur antagoniste. Qu’en penses tu?

    Tercero: Qu’est-ce que ça t’enlève à toi que je sois juif néo-converti? Tu m’insultes. Serais-je indigne d’être juif à tes yeux? Tu ne cherches qu’à me faire du mal sur ce point. Si oui c’est réussi car oui tu me blesses car j’ai dû faire des gros effort en matière de travaux religieux . Allez en Israël pour la conversion etc

    J’y retourne bientôt pour mon documentaire.

    salut

    simon

  51. Cré respectable picotte majestueux du doc lapelote aux hémorroïdes.

    Il travaille sa mémoire dans la grosse marde et pas à peu près. Sa ne doit pas coûter cher de papier au bon doc.
    =====

    « C’est du 100% pure laine ton affaire. » (respectable picotte majestueux etc etc etc etc )

    Tiens le mardeux vient de découvrir un ti boutte de la culture québécoise. Le pire c’est qu’il ne le sait pas encore.

    Un troll ou c’est un fou du roi ou c’est un imbécile.

  52. @Respectable 12h46

    « Tu as tapé ta maîtrise à la Dactylo? Car en 2008 tu m’as dit que tu envisageais de faire un master et ton mémoire serait les blogues. Me souviens très bien. »

    Et de un, on ne tape pas une maîtrise; on rédige un mémoire de maitrise.
    Et de deux, je ne t’ai jamais dit en 2008 que j’envisageais de faire un master sur les blogues; je t’ai dit en 2008 que ma conjointe (juive depuis 85, PhD en philo et PhD en socio) et moi, nous avions formulé le projet de publier un essai (et non pas « une maitrise ») sur le phénomène des blogues. Un mémoire de maitrise, t’écris pas ça à deux, tête de noix!
    Et de trois, je répète – car je l’ai déjà mentionné – que j’ai obtenu mon master avant d’entreprendre mes cours à l’École du Barreau, avant de faire mon stage, et avant d’être reçu avocat. Toutes choses accomplies avant la mise en marché du Vic 20 et de son grand frère le Commodore 64.
    Et de quatre, mon mémoire a été tapé sur la Smith-Corona familiale, dont mon père avait fait l’acquisition en 1954 ou 1955. Je l’ai encore… mais j’ai aussi quelques ordis. Tapé en deux exemplaires; moi, j’avais conservé la copie carbone.

    J’ai quand même vécu avant ta naissance, nabot.

    = = =

    Deuxio: Tu es Hourts. Et tu sais très bien que j’ai cessé de t’appeler papi.

    Tu m’apprends que je suis Hourts. Et tu m’apprends que tu ne l’appelle plus Papi. Tu penses vraiment que je lis ce torchon libertarien 12 fois par jour? Une visite aux deux semaines me suffit, le temps de prendre connaissance des dernières idioties qui y sont publiées.
    Eh bien moi je te confirme que David Gagnon, c’est toi. La preuve? Vous habitez tous les deux à Longueuil.

    Serais-je indigne d’être juif à tes yeux? … j’ai dû faire des gros effort en matière de travaux religieux . Allez en Israël pour la conversion etc

    Oui, Picouille, tu es indigne d’être juif à mes yeux. Tu as dû te rendre en Israël pour ta conversion? Bullshit. C’est pas à moi que tu vas passer passer celle-là.

  53. Le Simon a l’air bizarre et instable.
    Pour combler le manque d’affection qu’enfant il a connu,
    il a été jusqu’à lécher le cul de son docteur père d’adoption,
    et pour lui faire plaisir, se convertir à sa religion.
    A ce train-là, il ne faudrait pas s’étonner s’il devient musulman.
    Aprés avoir fait une pipe à un imam qui lui aurait manifesté
    un brin d’amour et beaucoup d’attention.

    Et tel que c’est parti, il y a fort à parier qu’il finira bouddhiste.
    A quel prix ?

  54. « La preuve? Vous habitez tous les deux à Longueuil. »

    Y me semblait que sa sentait kec chose itout.

    =========

    « Et tel que c’est parti, il y a fort à parier qu’il finira bouddhiste.
    A quel prix ? »

    Vous voulez probablement dire comment sa paye.

  55. « Eh bien moi je te confirme que David Gagnon, c’est toi. La preuve? Vous habitez tous les deux à Longueuil. »

    Oups!

    Je suis aller voir le site gazeux à Gagnon.

    À mon avis il y a plusieurs Davids Gagnons.

    Parmi eux il y en a un qui ne sais pas écrire et qui ne maîtrise pas la langue. française. Il se fait corriger.

    Il y en a un autre qui sait écrire du bla bla.

    Un autre peut être? Deux?

  56. @Youlle

    J’ai autant de preuves de ce que j’avance que Picouille en a de ses affirmations. Il me confond avec ce « Hourst » comme il m’avait confondu avec YHWH (en réalité, c’était Duquette!), ou comme il m’avait confondu avec DEEP, comme d’autres m’avaient confondu avec… Youlle. Et j’en passe! En réalité, je m’en crisse, mais puisque le licheux d’hémorroïdes du Dr Diarrhea (et ses chums) me prennent pour le yab en personne, je trouve ces amalgames un peu plattes pour ceux qu’il accuse d’être moi.

    Quand on veut garrocher d’la marde, on peut tirer toutes sortes de conclusions aussi niaiseuses les unes que les autres.

    Tiens, mon dernier billet est consacré à un échange que j’ai eu ces dernières heures avec un minarchiste, Philippe David. Drôle de coïncidences, Picouille et PD sont tous les deux techniciens en informatique, et tous les deux habitent la rive sud de Montréal.

    Si je me mettais à raisonner comme le roi des trolls et dégustateur d’hémorroïdes, j’affirmerais que Simon Picouille, ses 473 pseudos et Philippe David, c’est une seule et même personne. Mais comme je ne suis pas en froid avec Philippe David (Pas encore?), je ne lui ferai pas ce coup de cochon…

  57. @youlle
    « Vous voulez probablement dire comment sa paye. »

    Je pensais plus à ce qu’il lècherait à un oncle de substitution bouddhiste qui lui manifesterait attention et affection.
    Il en veut à son père, à sa mère à ses soeurs. Il lui faut trouver toute une 2ème famille d’adoption.
    il me semble avoir lu qu’il a traité toutes les femmes de sa famille, y compris sa mère, de ramassis de putes. Il est complètement cinglé l’animal.

  58. @ Papitibi

    «Il me confond avec ce « Hourst » comme il m’avait confondu avec YHWH (en réalité, c’était Duquette!), ou comme il m’avait confondu avec DEEP, comme d’autres m’avaient confondu avec… Youlle»

    Je connais un blogueur qui prétendait que Koval, Lutopium et moi étions la même personne !

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s