80 commentaires sur “La « bombe sexuelle » DSK explose au visage de la justice-spectacle à l’américaine

  1. Moi j’attend la comparution d’aujourd’hui avant de me prononcer. Je n’ai pas toute l’information.

  2. @Lizzie 9h13

    Je suis d’accord sur le fait que le casse-tête n’est pas complet. La comparution de ce jour pourrait fournir des pièces essentielles.

    Toutefois, et au delà du dossier DSK lui-même, c’est la Justice américaine qui subit son procès.
    Oui, le système US me semble de loin préférable, as a whole, au système français.

    Mais pour ce qui est de préserver la dignité des accusés AVANT leur comparution, la justice US fait pitié; qu’on le veuille ou non, la présomption d’innocence en prend pour son rhume quand la photo de l’accusé menotté est publiée à la une de tous les journaux. Un balayeur de rue de Syracuse, ainsi traîné injustement dans la boue, pourra retrouver son emploi. Ou un emploi similaire, ailleurs. Mais un Strauss-Kahn, lui, ne pourra pas trouver un autre emploi de candidat à la présidence… ou de président de la France.

    Quant aux postes électifs, l’affaire DSK démontre tout simplement en quoi ce système est pernicieux: qu’un avocat du genre nigger-blaster puisse être élu au poste de state prosecutor sous la promesse qu’il va veiller à faire condamner tous les accusés de race noire, ça me pue au nez. Que son mandat puisse ne pas être renouvelé à échéance parce qu’il aura failli à sa promesse, ça pue encore plus.

    Et ces fuites, programmées pour mousser une candidature.. ou la couler? Beurk!

    Cela dit, je serais bien le dernier à lui donner l’absolution pour son mode de vie dissolu; sur le plan moral, je suis un ultra-conservateur, moi! 😉

  3. 100% d’accord avec les postes électifs en justice. Ça pervertit la justice.

  4. Bof! Vous savez Papi, si DSK a été injustement accusé et trainé dans la boue pour rien, il retrouvera un très grand capital de sympathie chez les anti-américains, vous vous en faites trop pour lui….je vais être sage comme Lizzie et attendre…

  5. @Darwin, Koval, Lizzie

    Le capital de sympathie des anti-américains, c’est une bien mince consolation pour un type qui, aussi goujat puisse-t-il être dans sa relation avec les femmes, compte maintenant parmi les ex-futurs présidents de la France.

    Et j’ose à peine imaginer ce qu’il adviendrait des relations entre la France et les USA si DSK parvenait à être désigné aux primaires socialistes pour ensuite l’emporter sur Marine LePen au second tour!

    En attendant, je me souviens de cet épisode ridicule des Liberty Fries. Et je me demande si tous les Français qui ont avalé de travers le cirque de la Justice US ne se mettront pas à boycotter à leur tour la haute gastronomie US (McDo, etc).

    = = =

    Cela dit, Cyrus Vance Jr n’abandonne pas. Et le juge dit que c’est pas terminé.

    Cyrus JR n’a pas le choix; l’affaire Strauss-Kahn promettait de le propulser vers une carrière politique de haut niveau chez les Démocrates. Mais pour y parvenir, il lui fallait faire condamner DSK. Là, il va devoir se trouver un autre cheval de bataille. En attendant, il doit éviter de perdre la face. Et cette fuite, qui a coulé dans le NY Times, elle me semble de plus en plus avoir été planifiée par des adversaires politiques… ou encore par Vance lui-même. Explications plus bas…

    Simple opinion de juriste qui en a vu d’autres: s’il est exact que le bureau du District Attorney considère le témoignage de la dame comme non crédible, alors il n’y aura pas de procès. Quand un témoin dont le témoignage est essentiel à la condamnation n’est pas crédible, le procès est perdu d’avance. Surtout que la poursuite devra prouver au delà de tout doute raisonnable que le témoignage de Diallo est plus crédible que celui du bonhomme.

    Deuxième opinion de juriste: un jour, on va nous dire que les fuites auront coulé le procès et rendu impossible la formation d’un jury impartial.
    Cyrus Vance Jr pourra alors lâcher prise en conservant son image relativement intacte: « c’est pas ma faute si on peut pas obtenir une condamnation, c’est la faute aux médias qui ont provoqué un mistrial. »

    Et l’électorat, lui, va gober ça!

    PS: pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué, c’est à un Démocrate que je m’en prends… Pas à un asti de Républicain!

  6. @papi

    il ne pourra se présenter à la primaire socialiste, il doit demeurer aux USA, la primaire aura lieu le 13 juillet et, si je ne m’abuse, il retourne en cour le 18 juillet. Il peut mettre une croix sur sa carrière politique.

    En outre, ce n’est pas parce que le témoin est moins crédible que l’acte délictuel n’a pas eu lieu. Il va toujours subsister un doute.

  7. Papi, vous ne parlez même pas au conditionnel dans votre premier paragraphe, comme si DSK était blanchi, il se peut qu’il le soit dans le futur mais on est loin de la coupe aux lèvres pour le moment….

    Vous jubilez un peu vite à mon goût.

  8. Je ne vois absolument rien dans ces nouvelles révélations qui invalideraient la thèse d’un viol? Ai-je manqué quelque chose?

  9. @koval

    « Ai-je manqué quelque chose? »

    À mon avis non, mais il se peut qu’on soit toutes les deux dans le champ. 😉

  10. «Je ne vois absolument rien dans ces nouvelles révélations qui invalideraient la thèse d’un viol»

    Le problème, c’est que ce n’est pas au clan de DSK de prouver qu’il n’y a pas eu viol, mais à l’autre de prouver qu’il a eu lieu, et ça, hors de tout doute raisonnable. Avec la crédibilité du seul témoin entâché (il semble qu’elle ait menti sur d’autres points), cela est mal parti pour eux, que le viol ait eu lieu ou non. Ça, on risque de ne jamais le savoir.

  11. « Le New York Times publie sur son site internet une lettre datée du 30 juin 2011 et adressée aux avocats de Dominique Strauss-Kahn détaillant les doutes des procureurs de New York sur la crédibilité de la femme de chambre de l’hôtel Sofitel.

    Les procureurs soulignent notamment que «la plaignante a reconnu (…) que son récit était erroné et qu’après l’incident dans la suite 2806, elle avait nettoyé une chambre voisine puis était retournée dans la suite avant de rapporter l’incident à son supérieur». »

    http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/2011/07/01/la-lettre-des-procureurs-aux-avocats-de-dsk/#comment-553936

    Ça ne sera pas facile pour les procureurs.

  12. DSK aussi a menti, au début, il n’avait même pas croisé la fille, ensuite, il avait eu une relation consentie avec elle….

    Deux menteurs!

  13. @Lizzie et Koval

    Qu’il soit menteur ou pas – et je conviens qu’il a menti au début – ne change rien.
    Qu’elle ait menti, elle, par contre, ça change tout.

    Lui, c’est certain qu’il n’a pas menti sous serment; il n’a pas fourni de déclaration à la police (il a les moyens de se payer un avocat qui lui a dit « shut the the fuck up« ).
    Elle, par contre, la police lui a demandé de donner des déclarations et d’en attester la véracité sous serment.
    Dans le cadre du processus de divulgation (obligatoire) de la preuve, avant procès, la défense obtient copie de ces sworn statements..

    Si elle ne témoigne pas, DSK est acquitté. Donc, ils doivent la faire témoigner, pour prouver l’absence de consentement.
    Et les avocats de DSK l’attendent avec une brique pis un fanal:

    – n’avez-vous pas dit à l’Inspecteur Y, à telle date, que…
    – vous reconnaissez votre signature, ici? Et là c’est indiqué « Sworn before Y, NY City, May 15, 2011 »? Right?
    – devant cette Cour, tantôt, vous avez dit ceci: blah blah blah
    – Quand est-ce que vous mentez, madame? Devant cette Cour, alors que vous êtes under oath?
    – ou plutôt, devant l’officier Y qui a pris votre déclaration le 15 mai et vous a assermenté?

    En principe, à ce stade, elle va s’effondrer en braillant, et bon prince, l’avocat de DSK va lui offrir un kleenex et un verre d’eau, en lui tenant le bras dans un geste théâtral. Devant les jurés, c’est dévastateur!

    = = =

    Les avocats de DSK ont le choix de le faire témoigner, ou non. Mais si Diallo n’a vraiment pas pu « performer » pendant son contre-interrogatoire, les avocats de DSK pourraient demander que le procès s’arrête là, sur une « motion de non-lieu » (absence totale de preuve sur un point essentiel à la preuve de la poursuite). Si ça marche pas, ils peuvent renoncer à le faire témoigner, lui, et se contenteraient de démontrer par divers moyens qu’elle est menteuse.

    Auquel cas, les jurés n’auraient même pas le droit de se servir du fait qu’il n’a pas témoigné, ou qu’il a menti, ou qu’il a violé 12 femmes (?) avant celle-là, et il serait acquitté.

    Dans l’hypothèse où elle pourrait avoir bien témoigné, alors les avocats de DSK lui feraient raconter sa version; il serait alors contre-interrogé sur les contradictions entre son témoignage sous serment et ses versions précédentes (« je l’ai jamais rencontrée »), et il va répondre:

    « Excusez-moi, j’avais les menottes, les spots dans le visage, j’avais peur, je leur disais ce qu’ils voulaient entendre, je croyais que ça pourrait m’aider, bla bla bla… »

    Et il va être acquitté par application du droit au doute raisonnable! Comme disait ma mère, c’est de même que c’est faitte, une queue de pomme!
    même pas

  14. @Belle justice!

    Bon alors je vais attendre encore un peu avant de m’inscrire dans le lot des pleureuses de DSK,…..

    PAPI dit: Bof! je pense qu’il va s’en remettre! 😉
    Plus sérieusement, DSK n’a pas besoin de pleureuses…

    Plus sérieusement encore, le droit criminel tiré du Common Law (Grande Bretagne, USA, Canada, Australie…) a été construit sur les bases suivantes

    – droit de ne pas s’auto-incriminer (corollaire: droit de ne pas témoigner)
    – présomption d’innocence
    – droit au bénéfice du doute raisonnable

    Quant aux accusations auxquelles DSK fait face, elles comportent toutes un élément de refus, de la part de la victime. Ce refus de la relation doit être démontré au delà de tout doute raisonnable, comme tous les autres éléments de l’infraction.

    Si on veut éviter que les citoyens soient condamnés à tort et à travers, c’est le prix à payer.

    Et c’est pas la faute de DSK si les enquêteurs de la police ont obtenu ces déclarations incohérentes de la part de la femme de chambre!

  15. @papi

    Je sais comment se passe un procès et je sais qu’en cour, elle va se faire laver. Toutefois, ça ne change pas mon opinion : ils ont menti tous les deux.

  16. Lizzie

    Ils on menti tous les deux mais le système de justice fait en sorte que c’est plus grave mentir après viol qu’avant la présidence, c’est bon à savoir, si je me fais violer, j’ai besoin d’avoir un passé plus que blanc, M DSK par contre, on s’en christ de son passé, même s’il est pas blanc….

    C’est ce que je reprocherais moi au système américain!
    ,

  17. @koval

    C’est le même système dans le plus meilleur pays du monde, sauf pour l’élection des procureurs en chef.

    On dit toujours que tout accusé est présumé innocent jusqu’à ce qu’il soit trouvé coupable. Dans son cas à elle, est est coupable parce qu’elle n’est pas innocente.

    PAPI dit: Non, non non!
    Il y a une différence entre la culpabilité et la crédibilité, mais la crédibilité des uns(e)s aide à déterminer la culpabilité des autres!

  18. Quoi qu’il en soit, il est beaucoup trop tôt….l’avocat de l’accusée dit le contraire

    « Il a qualifié de mensonges les allégations du « New York Times » qui citait des responsables judiciaires selon lesquels sa cliente aurait discuté au téléphone avec un trafiquant de drogue emprisonné des suites à donner à l’affaire DSK peu de temps après avoir porté ses accusations contre le directeur général du FMI. »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110701.FAP0429/dsk-en-liberte-sans-caution-mais-toujours-accuse-d-agression-sexuelle.html

    On en pense une chose où l’autre selon les avocats qu’on écoute, on va attendre encore, il est encore accusé c’est loin d’être la fin…

    PAPI dit: dans un procès criminel, que ce soit au Canada ou aux USA, l’avocat de la victime n’a pas le droit de faire entendre des témoins ou d’interroger ceux de la défense ou de la poursuite. La partie civile, ça existe en France, pas ici.

    Bref, il ne jouera AUCUN rôle dans le procès de DSK ou dans la décision de ne pasfaire de procès, le cas échéant.

    Que l’avocat de Diallo nie, je ne m’en surprends pas. Son job, c’est de protéger la réputation de sa cliente et son droit de demeurer aux USA si jamais ce droit pouvait lui être contesté. S’il est prouvé qu’elle s’est parjurée, ça pourrait regarder mal pour elle.

  19. Oups! Je rectifie

    « Quoi qu’il en soit, il est beaucoup trop tôt….l’avocat de la VICTIME dit le contraire

  20. @Koval et Lizzie

    « le système de justice fait en sorte que c’est plus grave mentir après viol qu’avant la présidence, c’est bon à savoir, si je me fais violer, j’ai besoin d’avoir un passé plus que blanc »

    Non, non, non, non, non! On n’exige pas de la victime qu’elle ait un passé irréprochable. Plus maintenant. Mais en 1950, oui, c’était le cas, les victimes se faisaient rentrer dedans et le procès du « violeur » se transformait en procès de la victime.

    C’est pas ça pantoute, dans l’affaire DSK: n’importe quel témoin, et ça s’applique à l’accusé qui témoigne, va se faire contre-interroger sur ses « déclarations antérieures qui seraient incompatibles avec ses déclarations au procès ».

    Ce serait pareil dans un procès civil: « Aujourd’hui, vous dites que c’est le chien de mon client qui vous a mordu, mais vous avez dit le 3 mai 2010 à Untel que c’était VOTRE chien à vous; vous expliquez ça comment? »…

    Le juge doit évaluer la valeur probante de chacun des éléments de preuve (contrat, facture, testament, témoignage, photo…)
    C’est fait comme ça, et c’est parfait – je parle du principe!

  21. @papi

    « Il y a une différence entre la culpabilité et la crédibilité, mais la crédibilité des uns(e)s aide à déterminer la culpabilité des autres!  »

    Allez voir le NYPost, elle est coupable dans l’opinion publique.

  22. Le 15 mai, c’est lui qui était coupable dans l’opinion publique.
    Aujourd’hui, c’est elle.

    J’ai dénoncé le traitement médiatique, à l’époque.
    Je dénonce encore le traitement médiatique, maintenant que l’opinion publique a fait un 180 degrés.

    Dans le temps, j’écrivais que la présomption d’innocence était bafouée.
    Aujourd’hui, j’écris que le fait de livrer Diallo en pâture aux médias est tout aussi contraire à l’idéal de justice.

    DSK, moi, je n’en ai rien à cirer. En ce sens que je n’ai pas droit de vote en France.
    Ce qui m’intéresse, dans cette histoire, c’est le sort de la Justice.

    Et je dis qu’elle est vraiment malmenée, cette justice-spectacle…

  23. La tournure des évènements me force à considérer la déambulation menottes aux poignets comme un abus pour quiconque et pas que pour DSK. L’humble travailleur d’Elisabethtown ou de Saratoga, qui ne peut guère se soustraire de son milieu en raison de moyens financiers à une hauteur n’excédant probablement pas ses honnêtes efforts, doit lui aussi vivre avec l’opprobre d’une comparution abusive dans ses formes. Pour lui aussi – Le journal local ne l’aurait pas épargné -, il y aura, comme pour la calomnie, des séquelles sous forme incontrôlables de restes. Surtout, l’humble travailleur n’a pas moins de fierté.

    Je suis de ceux qui, pas très au fait du monde judiciaire, se disaient que pour porter de si lourdes accusations, les « responsables » devaient avoir quelque chose comme une preuve très solide. D’où une opinion hâtive qui, toutefois, ne se serait jamais contentée de moins qu’un procès en bonne et due forme pour conclure en la culpabilité de l’intimé.

    Par ailleurs, je ne réfuterai pas de but en blanc les propos de madame Bombardier, vis-à-vis de laquelle je ne puis dire que j’éprouve un enthousiasme inaltérable à l’idée de la défendre. Elle qui s’indignait avec raison d’un esprit de complaisance à l’égard de comportements répréhensibles voire misogynes de la part de la caste dirigeante française, n’a pas, à la lueur des récents développements, moins raison.

  24. @ Papitibi

    «l’idéal de justice.»

    Quand vous parlez de ce concept, pensez-vous en termes philosophique ou judiciaire ? Et ne me répondez pas les deux, car ça, ce serait un idéal d’idéal de justice !

    @ InfoPhile

    «Je suis de ceux qui, pas très au fait du monde judiciaire, se disaient que pour porter de si lourdes accusations, les « responsables » devaient avoir quelque chose comme une preuve très solide.»

    Comme la majorité des gens sont comme vous, c’est de fait ce qui rend cette mascarade encore plus odieuse.

  25. @poulou

    Il a fermé hier. Voici le email que j’ai reçu hier après lui avoir écrit.

    « Le blogue est fermé.

    J’en suis arrivé au constat que vouloir concilier droite et gauche est une utopie de plus. La blogosphère d’opinion est tellement polarisée que le ton monte trop vite.

    Merci pour votre participation.

    L’ambidextre »

  26. Il fallait plutôt dire:

    Introduire Honorable, Respectable, JLP et Gabriel Champagne parmi le monde est impossible, disons pour être plus équitable que Stephane Gaudette était pas reposant non plus même si dans mon camp de gauche, je ne me sens absolument pas responsable de l’échec d’Ambidextre!

  27. @Koval 11h04

    Ce qui est impossible, c’est la cohabitation dans le même aquarium de commentateurs de bonne foi et de piranhas qui visent à vider le « bocal » de ses éléments les plus éclairés. Celui qui se prétend Respectable est un bel exemple de pouésson carnivore, qui débarque avec pour seuls objectifs: faire chier, intimider les autres participants dans le but de les faire taire, les ridiculiser, faire déraper le billet et, objectif ultime, écoeurer le blogueur et l’inciter à fermer boutique. Exit l’Ambidextre

    Ce qui est impossible, c’est la cohabitation, dans une même enceinte, de commentateurs capables de dénoncer aussi bien le Hamas que Tsahal, d’une part, et d’idéologues portant visière, dont l’attachement à leur camp est inconditionnel. Honorable en est l’archétype, bien qu’il soit guidé par ses intérêts personnels.

    À 22 ans, il était trotskyste et (selon ses dires), correspondait avec Chomsky. Au tournant de la trentaine, ses opinions reflétaient déjà celui de l’environnement culturel dans lequel il évoluait: le Lady Davis Institute du Montreal Jewish General Hospital. On me permettra une formulation toute en douceur de ma pensée: la pérennité de son emploi et la qualité de ses relations avec l’institution, du moins dans son esprit, supposaient une répudiation sans équivoque de ses sympathies estudiantines, sinon même une adhésion sans réserve à la cause sioniste.

    Gabriel Champagne? Assez con pour afficher sur sa page Facebook que
    a) il est programmeur chez Rapicalc, 149 Dufferin, Granby
    b) son activité préférée, c’est MÉPRISER LA GAUCHE.

    L’Ambidextre en a été informé; nonobstant, il a refusé de bannir ce petit trou de cul, dont il était évident que le dialogue serein et constructif avec des commentateurs de gauche n’était pas dans ses cordes… de guitare. Pas sa faute, il n’a pas encore vécu un quart de siècle.

    Quant à Jean-Luc Proulx, est-il besoin d’élaborer? Impossible de le qualifier d’idéologue, lui dont les lobes frontaux sous-développés ne lui permettent pas encore de raisonner comme l’homme qu’il croit être… Pas tout à fait simple d’esprit; obtus, plutôt. Pas sa faute, il n’a que 23.08 ans.

    = = =

    Stéphane? Vrai qu’il n’est pas « reposant », pour reprendre l’expression de Koval, mais je dirais que chez lui, il s’agit d’un excès d’enthousiasme. 😉
    J’ai dû le rappeler à l’ordre, mais contrairement aux quatre susnommés, Stéphane accepte de s’amender, lui.

  28. «L’Ambidextre en a été informé; nonobstant, il a refusé de bannir ce petit trou de cul»

    Je n’en demandais pas tant. Il aurait pu mettre tous ses comm en modération ou, comme il le faisait avec vous et d’autres commentateurs plus à gauche, retirer de ses comm les parties inacceptables.

  29. Sur le sujet du billet, maintenant que les enquêteurs ont découvert que la dame a reçu des sommes d’argent de sources inconnues, je soupçonne que ce sont des conspirationnistes qui lui ont versé de l’argent pour prouver que, des complots, ça existe ! 😉

  30. L’ambidextre n’était qu’une p’tite nature!!! On écrit deux billets, pour démonter une partie de sa vision du monde, avec, à la fin, quelques paragraphes qui le concernent directement, et, pouf, il se sauve chez-lui!!!

    À sa décharge, même si je vomis sur son horrible face de vampire, Jocelyn ne s’était pas replié chez-lui, en sanglot, lui, quand je lui avais dédié un billet, l’année dernière!!!

    PAPI DIT:
    EXCEPTIONNELLEMENT, et parce que j’ai moi-même été secoué par la chute de l’Amidextre, j’accepte de publier ce torchon, commis par une tite garnouille qui se prend pour un beu.

    C’est donc toi, avec tes deux textes des derniers jours, qui aurait causé le naufrage de l’Ambidextre???

    J’ai mon voyage!!!

    Mais on sait tous, n’est-ce pas, que tu es assez mégaloparano pour te convaincre que c’est le gros Coderre qui a fait fermer ton premier blogue!!! Et on sait tous, parce que tu l’as « confirmé », que RDI et LCN ont plagié ta source exclusive (le DGE, sacraman!!!) puisque ces gens-là s’informent sur ton blogue!!! De là à dire que la chute du mur de Berlin et la fin de l’Ambidextre, c’est toi qui les a provoquées, il n’y a qu’un pas, que tu franchis allègrement!!!

    Tu devrais consulter; ça se soigne!!!

    Pour ce qui est de la « face de vampire », à vrai dire, si j’avais le choix entre la face et l’intelligence de Jocelyn, d’une part, et ta face de porc et ton cerveau mou, d’autre part, je pense que je choisirais la première option

  31. @Darwin 17h52

    Je pense que le bannissement aurait été approprié, à compter du moment où l’Ambidextre a été informé du but réel de Gabriel Champagne. Quand le mépris de la gauche est la principale activité d’un commentateur, il ne peut en sortir rien de très constructif. Surtout sur un blogue qui cherche à susciter un rapprochement entre la gauche et la droite.

    Voir le 10h56 de Lizzie, où elle cite le motif invoqué par L’Ambidextre dans le courriel qu’il lui a adressé: La blogosphère d’opinion est tellement polarisée que le ton monte trop vite.

    L’Ambi aurait donc pu prévoir que la présence d’un tel irritant (c’est un euphémisme) allait enflammer son blogue.

    Le problème, c’est que le pompier a regardé brûler son propre blogue, sans arroser.

  32. «Quand le mépris de la gauche est la principale activité d’un commentateur, il ne peut en sortir rien de très constructif.»

    Vous avez un bon point. Et je lui avais dit qu’on pouvait lire ça dans le profil Facebook de ce triste sire.

    «Le problème, c’est que le pompier a regardé brûler son propre blogue, sans arroser.»

    Ça, on ne s’obstinera pas longtemps là-dessus…

  33. Les motifs qui m’ont fait quitter la blogosphère sont clairement indiquées sur la page d’accueil de mon défunt blogue. Ne cherchez pas d’autres raisons, il n’y en a pas. 17 000 clics et 1 200 commentaires ont été largement suffisants pour m’apercevoir que tout cela ne menait à rien, sinon à une énième répétition de ce qui se produit partout ailleurs sur la blogosphère d’opinion. N’étant pas «pompier», mais bien accaparé par une vie normale et bien remplie, je me voyais mal gérer cela à temps plein en plus. J’espérais qu’une charte permettrait à tous de saisir les règles dès le départ. J’avais tort. J’ai tiré les leçons de mon erreur.

    Je profite de ce dernier passage pour laisser un mot à ce Jean-Luc Proulx qui s’imagine avoir un rôle dans mon départ. Je laisse notre hôte décider s’il conservera cette partie de mon message.

    Pauvre Jean-Luc. Je vous observe depuis trois ans vous démener à essayer de convaincre chacun et son frère que votre opinion est importante. De grâce, sortez-vous la tête de votre cul et essuyez la merde qui vous cache les yeux : personne, absolument personne, ne vous prend au sérieux, même chez ceux qui, objectivement, devraient vous être favorables. Les blogueurs de droite vous méprisent, comme ils l’écrivent si souvent sur Facebook. Les lamentables torchons avec lesquels vous polluez votre blogue ne sont lus au complet par personne et je suis sûr que même les robots indexeurs de Google se lassent avant d’en venir à bout. Vous êtes une plaie, un enfant-roi que ses parents ont trop gâté et dont le développement mental s’est bloqué à 11 ans. Croyez-vous sincèrement que quiconque se soucie de ce qu’un emballeur de carottes obèse peut bien penser ? Finissez vos études et trouvez-vous un emploi. Vous êtes la risée de la blogosphère, un phénomène de foire qui n’amuse plus personne. Faites-vous oublier et peut-être qu’un employeur avec le sens de l’humour vous offrira autre chose qu’un poste d’assistant-commis emballeur.

    Merci pour votre patience à tous.

  34. @Ambi

    Je suis heureux de ce petit signe de vie…

    Et non, je ne vais pas amputer ce témoignage de sa référence à cet assistant-commis emballeur de carottes, avec laquelle je suis en parfait accord.

    Pour ce qui est de ce blogue disparu beaucoup trop rapidement, je dirai, ami Ambi, que le projet était probablement trop ambitieux pour un seul homme, déjà accaparé par une vie normale et bien remplie.

    Je répète ici ce que je vous ai déjà mentionné plus discrètement, par les voies de ce que j’appellerai la valise diplomatique: oui, j’ai moi-même critiqué sévèrement quelques failles de la modération que vous exerciez. Et je sais que 200 commentaires par jour, c’est de la peau… quand on a une vie à vivre, une femme, et des enfants. Je ne sais pas si j’aurais fait mieux, dans l’ensemble. Mais j’aurais demandé de l’aide, sachant que les ressources ne manquaient pas.

    Qu’un dialogue sain et constructif puisse s’établir entre commentateurs de toutes tendances, moi, j’y crois. Encore faut-il toutefois que les TOUS les commentaires disgracieux soient effacés. Encore faut-il que les éléments ostensiblement perturbateurs soient mis en cage et cessent leur travail de sape. Mais cela, vous n’avez pu vous y résoudre, dans l’espoir de rallier.

    Vous aviez cru que la Charte de l’Ambidextre suffirait à calmer les impétuosités. Mais même après qu’il fut évident que certains commentateurs plus tordus prenaient avantage d’un certain laisser-aller, vous avez persisté à espérer qu’un miracle se produise, là où j’aurais pour ma part guidé la main de Dieu (et son glaive), eu égard aux objectifs très nobles que vous vous étiez fixés.

    Se montrer critique à l’égard d’un blogueur que l’on respecte, ça n’est pas de l’inimitié. Bien au contraire; ça demeure, à mon humble avis, un gage d’amitié. Voilà pourquoi, si c’était à refaire… je saurais me montrer tout aussi critique.

    À la complaisance et à l’obséquiosité, je préfère la franchise. C’est un présent beaucoup plus utile.

    Merci pour ces belles semaines.

  35. Perso ca me fais chier que l’Ambi ferme son blogue …un des rare qui a une foutue belle plume et des sujets variés et qu’en plus tu peut débattre avec

    Il c’est jamais montré condescendant…voir chiant….mais son constat est légitime…mon seul reproche …il tente trop de faire consensus afin que tout le monde s’aime et chante Kumbaya

    Un blogue politique neutre ca existe pas et ca existeras jamais…tout le monde tente de tirer la couverte de son bord…ouais c’est plate mais c’est comme ca

    J’aimerais qu’il fasse un autre blogue ou comme Andrew Sullivan les commentaires sont désactivés…car j’aime bien le lire [par le modérateur: l’allusion à l’identité de l’Ambidextre a été retirée]

  36. Sans commentaires, quel fun y a t-il? C’est punir la majorité pour une minorité de cons.

  37. JLP, tu fais encore une fois preuve d’une prétention sans nom!

    Juste au cas ou tu désires attribuer à ton influence légendaire d’autres événements à venir…

    1) Si le nouveau colisée n’est pas bâti ce ne SERA PAS suite à ton billet sur le sujet

    2) Si l’idée des convois humanitaires pour Gaza n’est pas répétée, ce ne SERA PAS suite à ton billet sur le sujet (en passant, ton « moi, je me tenais fier et je me tenais droit, le poing levé, pour Israël, pour le peuple juif et pour ma civilisation occidentale » est une pièce d’anthologie tragico-comique qui se doit d’être enseigné à l’école… nationale de l’humour)

  38. Arrêtez de répliquer à JLP. Sa connerie ne fait de doute pour personne, inutile de la ressasser. C’est comme les enfants turbulents dans les classes de primaire: faut leur accorder moins d’attention pour qu’ils apprennent à se calmer.

  39. Pour revenir au sujet du billet, l’avocat de la victime prétend qu’elle a des hématomes au vagin et des ligaments déchirés:
    http://www.lemonde.fr/dsk/article/2011/07/01/affaire-dsk-l-avocat-de-la-plaignante-se-dechaine-contre-le-parquet_1543778_1522571.html

    Si ces preuves existent bien, elles me paraissent accréditer la thèse du viol bien plus que les contradictions de la victime ne la discrédite (ou alors, DSK aime le sexe consensuel singulièrement brutal). L’avocat de la partie civile n’existe pas aux États-Unis, d’accord. Mais si les preuves médicales dont il parle existent, je ne vois pas ce qui empêche le procureur de s’en servir au procès.

    Pour moi l’affaire n’est pas close.

  40. papitibi dit : « …….De là à dire que la chute du mur de Berlin et la fin de l’Ambidextre, c’est toi qui les a provoquées…… »

    Le mur de berlin a bien attendu la naissance de ce monsieur, et qu’il puisse se tenir debout, pour tomber, non ?
    Ça pouvait être écrit que ce soit l’un ou l’autre à tenir debout mais pas les 2.
    Pourquoi donnez-vous à penser qu’il n’y serait pour rien ?
    Il y a bien de plus grands mystères que celui-là.

  41. @Ulysse

    Ouin… mais puisque le mur est tombé dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, au moment de sa chute, le p’tit n’était vieux que de 524 jours.
    Une de mes petites filles a cet âge là, à une semaine près; elle fait du trempoline, elle court et elle grimpe, mais de là à dire qu’elle pourrait intimider un garde frontalier…

    À bien y penser, peut-être aura-t-il suffi que Bébé Jean-Luc, suce au bec, s’approche du point de passage de Bornholmer Straße, dans les bras de sa mère et la couche pleine de résidus fécaux, pour que les gardes s’effondrent, vaincus par l’odeur pestilentielle. Et la foule aura alors déferlé…

    Je retiens l’hypothèse comme plausible; après tout, si Jean-Luc tient si fréquemment des propos nauséabonds, c’est peut-être parce qu’il parle avec son cul !!!
    Et son cul, on sait de quelle merde il peut accoucher !!!

  42. Taboire, jlp n’est pas narcissique à peu près, c’est presque délirant son affaire.

  43. Hummmm je dois avouer que les mathématiques modernes ne sont d’aucun recours pour invalider la thèse de la causalité entre la naissance de JLP et la chute du mur de Berlin…

    Le phénomène fondamental de sensibilité aux conditions initiales en théorie du chaos invoque la possibilité qu’un battement d’aile de papillon provoque un cataclysme à l’autre bout du monde. Donc pour moi, un coup de suce de bébé JLP pourrait bien avoir provoqué la chute du mur de Berlin, cela est tout à fait vraisemblable….

  44. @Koval

    Un coup de suce? J’opterais plutôt pour un gros bébé joufflu avec plein de plis, remplis de moult marde molle malodorante. Mmmmm!!!
    J’adore cette figure de style (allitération) qui consiste à répéter les sons, genre « ces serpents qui sifflent sur nos têtes »…

    Le vent aura porté l’effluve jusqu’à Berlin et le mur est tombé.
    Merci, maman Proulx, d’avoir attendu 3 secondes de plus avant de le torcher.

  45. @koval et papi

    Arrêtez, vous allez conforter jlp dans son délire de grandiosité.

  46. Heu… pour revenir à autre chose que ce jlp, il semble que Nafissatou Diallo ait fait partie d’un réseau organisé de prostitution et qu’elle a même vu d’autres clients après DSK.

    Paraphrasant les opinions émises avant celle-ci à propos de quelqu’un d’autre, la chose ne sent pas bon.

    Pôôôôvre Cyrus Vance Jr, une belle carrière qui risque de se terminer prématurément! LOL!

  47. @papitibi
    524 jours le 10 novembre 1989 ?
    Il serait né l’année de l’hippopotame dans le calendrier bantou.
    Selon votre description de l’animal, tout coïncide.

  48. @Lizzie 13h37

    Il me cherche depuis 3 ans… depuis que j’ai refusé de faire la génuflexion devant Clownorable.
    Tiens, un bel échange entre Richard LeHir (que je connais depuis au moins 40 ans), Éxécrable et Clownorable: http://www.vigile.net/L-influence-grandissante-de-l-Etat

    LeHir les a joliment plantés… et j’ai bien aimé la réponse qu’il avait adressée à quelqu’un qui l’accusait de ne pas savoir de quoi il parle quand il parle d’Israël:

     » Je connais Israël. J’y ai séjourné à l’invitation du Comité Canada-Israël en 1993 ou 1994. J’ai rencontré personnellement plusieurs des acteurs politiques passés ou actuels tels Benyamin Netanyahu, Itzhak Shamir et bien d’autres. J’ai compris pourquoi Israël tient tant à conserver les hauteurs du Golan, et si j’étais Israélien, je tiendrais mordicus à les conserver. « 

    J’en connais quelques-uns qui vendraient leur mère pour avoir l’occasion de baiser les pieds de Netanyahu…

  49. « … depuis que j’ai refusé de faire la génuflexion devant Clownorable. »

    J’espère bien, pas obligé de vous rabaisser à son niveau.

  50. Toutes ces niaiseries-là avec DSK, c’est la Conne, la Pute et le Puant.

    La Conne : l’épouse trompée qui paye pour que son estie de mari sorte de prison. Elle a surement payer pour la pipe, non ?

    La Pute : la femme de chambre qui arrondit ses fins de mois en avalant des clients. Elle est devenu encore plus gourmande, la cochonne.

    Le Puant : le gros socialiss qui dirige une banque néolibérale. C’est rendu que même un gauchiste baise la classe ouvrière. On est crissement mal pris ! C’est plus de la lutte des classes, c’est de l’encule des classes !

    MODÉRATEUR:
    Bienvenue sur ce blogue, cher monsieu au langage plutôt… imagé!

  51. Sid rappelle un truc que PERSONE ne ramène, et qui est un peu… Navrant.

    un type qui est supposément socialiste.. mais qui travaille alors à la tête du *FMI*.

    Tabarnak, c’est pas un peu hypocrite, cà?

  52. «Tabarnak, c’est pas un peu hypocrite, cà?»

    DSK a mis fin aux ajustements structurels. Il aurait pu faire plus, mais c’est déjà beaucoup. Je ne l’encense pas, soyons clairs, mais dans le contexte du FMI, cet apport a été appréciable.

  53. On voit tout de suite que le FMI a appris : il allonge le fric aux pays avec des troubles, seulement s’ils coupe dans la moitié de leurs programmes pis sacrent dehors pleins d’employés.

    Une chance que DSK a mis de l’ordre !

    Pis là la moitié des Frenchy veulent qu’ils reviennent pour essayer de devenir Président…. maudit qu’y en a qui aime ça se faire fourrer.

  54. Le texte suivant résume bien mon opinion sur le passage de DSK au FMI : une certaine amélioration, mais il n’est vraiment pas allé assez loin. Ce texte explique bien aussi les dangers de reculs avec sa remplaçante :

    FMI : l’avant, le pendant et l’après DSK

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/2011/05/19/fmi-l%E2%80%99avant-le-pendant-et-l%E2%80%99apres-dsk/

    «Il a, un peu, renforcé sa légitimité démocratique. Il a ouvert le paysage intellectuel en refusant l’ultralibéralisme qui y régnait. Et il a cherché à faire en sorte que les plans d’ajustement tiennent mieux compte de la dimension sociale. Ces orientations vont dans le bon sens. Son successeur devra être choisi de telle sorte à les renforcer. De ce point de vue, le choix de Christine Lagarde serait catastrophique pour l’institution.»

  55. Le problème est que le Parti Socialiste a peut-être un nom hypocrite maintenant.. Mitterand a pas sacré dehors les ‘vrais socialistes » et ammorcé un virage au center et tout dans les années 80s?

    Ils devraient se dire Social-Democrates au moins….

    Sid est rude et cru, mais il a pas tort. Darwin… Ca reste le FMI….
    Strauss-Kahn est comme un Legault.

    PAPI dit: DSK, comme un Legault à l’européenne? Je n’irais pas jusque là, aussi bien DSK que Legault seraient déçus d’etre comparés l’un à l’autre!

  56. «Sid est rude et cru, mais il a pas tort.»

    Je n’ai lu de lui que des insultes et des affirmations gratuites. Vous aimez ? Libre à vous.

  57. M’excuse, mais pousser un iota un colosse de droite comme le FMI ne le fera pas un truc de gauche.

    Il est vulgaire, mais il a pas tord là-dessus.

    Strauss-khan, socialiste? ‘Baloney!’, aurait dit l’américain moyen.

  58. «mais pousser un iota un colosse de droite comme le FMI ne le fera pas un truc de gauche.»

    Ben oui, on est mieux de le laisser retourner à droite, comme ça, on pourra continuer à chialer sans être obligés de nuancer. Que certains des derniers prêts aient moins pénalisé les peuples des pays qui les ont reçus n’est pas important. Qu’ils souffrent davantage, c’est bien plus important que nous puissions continuer à chialer contre cette horrible machine néolibérale…

    Pendant qu’on chiale contre DSK, qui, même selon Alternatives économiques a fait prendre un petit virage positif (je ne prétends pas qu’il soit gros, ni suffisant) à cette machine immense, ne disons rien sur le choix de sa remplaçante qui risque de faire annuler tous les petites améliorations des dernières années. On la préfère, elle, ce n’est pas une traîtresse au moins!

  59. Vaudrait mieux pas juste démenteler la bête? et reconstruire sur des bases plus saines?

    Ton dernier point va dans mon sens. Ca ne mène à rien, ultimement.

  60. @Darwin (4 juillet 2011, 8h36)

    Bon, je récupère enfin la possibilité de dialoguer sur mon propre blogue.
    Mais il me faut utiliser le laptop de Fiston; le mien est incapable de communiquer avec le routeur…

    Je crois que DSK occupait au FMI un poste de Grand Diplomate! En ce sens qu’il devait faire avec diverses tendances et pousser autant qu’il lui était permis de le faire sans rompre l’équilibre.

    J’aurais moi aussi souhaité qu’il en fasse un peu plus pour les pays qui ont besoin d’aide, sachant que la force de l’Euro détruit certaines économies nationales alors qu’elle aide l’Allemagne; sans la zone Euro qui tire vers le bas, une monnaie allemande serait trop forte.

    C’est sans compter sur ces agences de cotation commet Standard & Poor, qui semblent prendre plaisir à rendre la tâche de la Grèce plus dificile encore, avec des taux d’intérêt qui montent en même temps que la cote baisse. C’est pas pour rien que l’Europe semble vouloir réagir en créant une agence supranationale.

  61. Les sciences humaines et en l’occurrence celles qui englobent le droit sont énigmatiques car les comportements humains sont ineluctablement imprevisibles, fluctuantes, instables et en perpétuels changement.

    De nouveaux paradigmes judiciaires doivent renverser les paradigmes judiciaires existant afin d’ameliorer les imperfections de certaines juridictions comme la juridiction americaine où les audiences ne sont pas toujours contradictoires.

    Je veux pour ainsi dire que la contradiction et la confrontation sont des éléments pertinents qui diminuent l’incertitude et qui permettent d’aboutir rapidement à la vérité.

    Modérateur: Je m’excuse du retard à publier votre commentaire, ce pourquoi je l’ai déplacé de manière à lui assurer une meilleure visibilité. Ce délai s’explique par la panne dont je suis victime. Et, bien sûr par le fait que tout premier commentaire est placé par défaut dans la file de modération…

    Cela dit, le droit est une science humaine, mais tote décision judiciaire porte sur deux éléments, dont un seul est aléatoire. Pour un juge, dans la quasi totalité des dossiers qu’il doit juger, l’état du droit est stable, bien fixé par la Loi o la jurisprudence. Reste toutefois une minorité de dossiers où le droit n’apparait pas clairement et doit faire l’objet d’une réflexion, fondée sur des règles d’interprétation qui elles, sont bien connues de la communauté des juristes.

    Ce qui pose problême, c’est l’interprétation des faits, surtout quand le regard posé par différents experts diffère d’un témoin à l’autre. Le cas « Guy Turcotte », par exemple, sur lequel je reviendrai dans un prochain billet.

  62. @ Papitibi

    «En ce sens qu’il devait faire avec diverses tendances et pousser autant qu’il lui était permis de le faire sans rompre l’équilibre.»

    Nous nous rejoignons là-dessus, sauf que, c’était pour moi encore pire, car les tendances n’étaient pas si diverses, mais plutôt allignées sur les fameux ajustements structurels…

  63. @ Stéphane Gaudet

    « J’espère vous nous pondérez un truc sur l’affaire Turcotte bientot….hate de vous lire la dessus »

    Hold on! It’s coming!

  64. @ Papitibi

    «Hold on! It’s coming!»
    Sur le laptop de Fiston ? Y é dont ben fin !

    PAPI dit: yé mieux d’être BIN fin avec son papa

  65. @papitibi

    Comme ça la liberté d’expression de votre ordi est entravée. Avez-vous essayé le bon vieux câble?

  66. Concernant le verdict Turcotte, vous me pardonnerez un commentaire précoce.

    J’ai entendu plusieurs dire que tous ne sont pas égaux devant la loi, que le fait qu’il soit médecin n’est pas étranger à cet aquittement. Personnellement, je serais d’avis que c’est la qualité de son équipe de défense qui a fait la différence, On chiâle souvent contre les avocats mais il en existe qui font une réelle différence pour leur clients. Par conséqient, tous peuvent être égaux devant la loi mais ils n’ont pas tous la chance ou les moyens d’en bénéficier.

    Pour le reste, je vais attendre votre billet sur le sujet. Lorsque vous aurez retrouvé votre liberté d’expression sans doute.

  67. @ Papitibi

    Pour revenir à DSK et à sa remplaçante, celle-ci dit vouloir poursuivre dans le sens des changements apportés par DSK. On verra à l’usage…

    «Elle s’est arrêtée sur des thèmes chers à l’ancien numéro un. «Le chemin qui a été clairement ouvert par mon prédécesseur, Dominique Strauss-Kahn, pour prendre en compte des problématiques telles que l’emploi, les questions sociales, en tant que composantes périphériques du regard économique traditionnel sur la situation d’un pays, doit être poursuivi», a-t-elle affirmé.

    «L’emploi est une question essentielle pour le Fonds», a-t-elle dit. «Le chômage est encore élevé dans de nombreux endroits et par conséquent il reste beaucoup à faire», a-t-elle rappelé. Mme Lagarde a dit vouloir poursuivre la coopération lancée par M. Strauss-Kahn avec l’Organisation internationale du travail à l’été 2010. Après les révolutions en Tunisie et en Égypte début 2011, le directeur général avait invité ses économistes à être particulièrement attentifs au sort des chômeurs.»

    http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/326880/fonds-monetaire-international-la-continuite-sans-etre-un-calque

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s