33 commentaires sur “Toronto: chassez le libéral, et il revient au galop!

  1. En quoi vouloir couper les taxes et les dépenses, afin d’équilibrer le budget, est-il radical??? À moins d’être un illettré économique, je ne vois pas comment on peut qualifier ça de gaffe (le mot que Radio-Canada a utilisé, hier soir, pour parler de Rob Ford)!!!

    Sinon, ce billet est aussi arrogant que ne l’a été Jean-François Lisée, hier soir, à l’endroit de Tasha Kheiriddin, quand il lui a présenté ses «condoléances»!!!

  2. @Ti-Prooooooot

    As usual, your understanding is quite deficient…

    Ce qui est reproché à Rob Ford, aussi bien par les commentateurs politiques intelligents (dont tu ne fais pas partie!!!) que par ses commettants, ce n’est pas de chercher à équilibrer le budget en coupant dans les dépenses.

    Ce qui lui est reproché, c’est son voodoo economics (expression tirée du Globe and Mail). Ou, en d’autres termes, la promesse d’équilibrer le budget SANS AFFECTER LA QUALITÉ DES SERVICES À LA POPLATION.

    Ce qui lui est reproché, c’est d’avoir menti à ses électeures. Sciemment. Ce que 11 mois de régime Ford auront permis de constater…

    À ce cynisme indécent de Rob Ford, les électeurs ont opposé un NON catégorique à Tim Hudak, qui était pourtant donné gagnant au départ… et par une bonne marge!!!

    = = =

    Ainsi donc, tu juges mon billet arrogant. AR-RO-GANT…

    Pôv tit chou. Tu m’en vois vrrrrraiment désolé. Mais pas pour autant repentant.

    Après tout, j’ai tout simplement mis boutte-à-boutte l’opinion de journalistes du Post et du Globe, ni l’un ni l’autre n’appartenant par ailleurs à ma famille politique.
    C’est pas comme si j’avais cité Huff Post ou, pire, Rabble. Hein???

  3. Dans le cul, le tour du chapeau Conservateurs est botché bein raide!

  4. @ papitibi.

    «la promesse d’équilibrer le budget SANS AFFECTER LA QUALITÉ DES SERVICES À LA POPLATION.»

    Tu n’as pas compris que ce n’était que de la poutine électorale, pour ne pas faire peur, aux ti-vieux???

  5. «À ce cynisme indécent de Rob Ford, les électeurs ont opposé un NON catégorique à Tim Hudak»

    Bla-bla-bla!!! Aux élections provinciales, ce qui compte, ce sont les dossiers provinciaux et non pas les dossiers municipaux!!!

  6. @Prooooot

    Tu n’as pas compris que ce n’était que de la poutine électorale, pour ne pas faire peur, aux ti-vieux??? – 20h48

    Et toi tu ne sais toujours pas lire… J’avais très bien compris, même si je suis moi-même comme un ti-vieux, genre.
    Je ne vote pas en Ontario, moi.
    Je décris la réaction des électeurs Ontariens, telle que vue et analysée par un columnist du Globe.

    C’est quoi que tu comprends pas là-dedans?

    T’en fais pas, ti-bonhomme. Après avoir passé 20 ans à étudier, après avoir obtenu 2 diplômes en droit, après avoir vu à l’oeuvre 14 des 29 premiers-ministres du Québec, après avoir fait de la politique active pendant plus de 15 ans, après avoir participé à l’élection d’un chef du parti, après en avoir rédigé moi-même, je commence (???) à saisir toute la malhonnêteté que peut comporter un discours de politicien.

    Entéka, c’est pas un commis d’épicerie qui vient de terminer son Secondaire (de peine et de misère) qui va me montrer comment ça marche.

    = = =

    Bla-bla-bla!!! Aux élections provinciales, ce qui compte, ce sont les dossiers provinciaux et non pas les dossiers municipaux!!! – 20h50

    Encore là, tit-coune, c’est pas toi qui va m’apprendre ce qui est de juridiction provinciale et ce qui est de juridiction municipale. Ça, je l’ai enseigné aux nouveaux élus, pendant quelques années.
    Et c’est pas toi qui va m’enseigner que dans une élection provinciale on devrait juger les candidats en fonction des enjeux provinciaux.

    Mais ça, mon tit-bonhomme, c’est un voeu pieux. Dans la vraie vie, l’électeur se laisse influencer par des facteurs qui ne sont pas toujours conformes à ce qu’on t’a enseigné en Secondaire III.
    Et dans la vraie vie, quand un Conservateur te ment, tu les assimiles tous à des menteurs. Tu peux remplacer « Conservateur provincial » par « Néo-Démocrate fédéral » ou « Conservateur au niveau municipal »; le résultat sera le même, du moins, pour la plupart des électeurs.
    On appelle ça un AMALGAME. Tu devrais pourtant connaître ça, les amalgames, toi qui n’a jamais appris à raisonner autrement que par des amalgames.
    De kossé ke t’en penses, gros cave?

  7. @prooooo

    « Bla-bla-bla!!! Aux élections provinciales, ce qui compte, ce sont les dossiers provinciaux et non pas les dossiers municipaux!!! » – 20h50

    Je fais allusion, dans mon billet, à cet article de Kuitenbrouwer, du National Post.

    As-tu entendu l’entrevue qu’il a livrée – en français, à 24 heures en 60 minutes (RDI)?
    Le journaliste mentionne qu’il accompagnait des candidats conservateurs dans leur porte-à-porte; il était donc aux premières loges pour entendre les commentaires des citoyens désabusés par Rob Ford, et il confirme, après avoir entendu ce qu’il a entendu des citoyens de Toronto et du 905, que les fausses promesses de coupures de taxes sans coupures de service, par Ford, ont découragé l’électorat àdonner à stephen Harper son hat trick à Toronto.

    Toi qui n’as jamais mis les pieds à Toronto, évidemment, tu nies cette explication. When the facts don’t fit the dogma, ignore the facts. C’est ce que fait Rob Ford (« my name wasn’t on the ballot »). Et c’est ce que fait Jean-Luc Proulx.
    Praffo, praffo, les dretteux!!!
    Tous aussi cons les uns que les autres!!!

  8. @lizzie

    « Comme l’article, est, en Français, peut-être, va-t-il, mieux comprendre!!! »

    Ça va au-delà, des mots, dans son cas. En, français ou en, anglais, le bon sens a, de la difficulté à rentrer, dans sa tête!!!

  9. @spritzer

    À titre de psychologue, j’ai toujours espoir en l’humain, bien que quelques fois, ma foi est ébranlée. 😉

  10. Vous êtes le même monsieur? Le monde est petit. Êtes vous toujours de mauvaise humeur comme ça? Et quel est votre problème avec les juifs?

    Par le modérateur: Quel problème avec les Juifs?

    J’ai moi-même des ancêtres Juifs (cela dit, le pourcentage de sang chrétien qui court dans mes veines est 100 fois plus élevé), les meilleurs amis de mes parents étaient Juifs, mon ex est juive (par conversion), depuis 10 ans j’ai mis les pieds plus souvent dans une synagogue que dans une église chrétienne (catho et orthodoxe), l’un de mes amis est rabbin (à Pittsburgh) et un imbécile vient me dire à moi que j’ai un problème avec les Juifs?

    Je n’aime pas Jean Charest. Ni Pauline Marois. Suis-je anti-québécois pour autant? Pas que je sache. Alors de quel droit une cloche comme toi peut-il inférer de mon rejet des opinions politiques de Benjamin Netanyahou et d’Avigdor Liberman que j’ai un problème avec les Juifs?

    Quand tu auras appris à raisonner, tu reviendras sur ce blogue. D’ici là, tu peux toujours te rincer l’oeil avec ce billet: https://papitibi.wordpress.com/2011/06/21/synagogue-bobov-un-non-qui-pue-la-haine-du-juif/

  11. @ le biscuit faussement cachère

    C’est également contre mes principes d’accueillir sur ce blogue des trous de culs dont le seul propos est d’injurier.
    Quand tu sauras raisonner en adulte, tu reviendras.

    En attendant, si tu veux vraiment chier d’la marde, il y a la bécosse à Gagnon. Ouste…

  12. Sur le net, bloquer-bannir les gens est un principe tout à fais acceptable quand le membre est un con, un troll, un bigot, un spammer, etc…

    En fais, on devrait le faire plus souvent.

  13. @The Ubbergeek: Pourtant, papitibi a déjà affirmer que ne pas le publier étair illicite. Comment explique t-il ce volte-face?

  14. @Varicelle-vermicelle (19h36)

    Un blogue corporatif est soumis au Conseil de presse et à un code d’éthique qui oblige le blogueur à publier la réplique de celui qui a été atteint dans son intégrité.
    Le blogue de Lagacé est un blogue corporatif.

    Mais vois-tu, mon petit Shimou, le présent blogue n’est pas un blogue corporatif. Et de un.

    Et de deux, même les blogues corporatifs n’ont aucune obligation (ni même le droit) de publier un propos injurieux.
    Apprends à émettre des opinions, et je te publierai.

    En attendant, va vomir ailleurs. Strike three. Out.

  15. Et même sur un blogue ou forum officiel de corporation, y’a des règles, des gens se font bannir.
    Je le sais, j’ai vu des posts enlevés sur de tels blogs.

    Ils ont droits d’enlever les posts qui brisent la nettiquette.

  16. À propos de votre soi-disant haine proverbiale du juif, Papitibi,

    Mon Père, je me confesse d’être antisioniste…

    Malgré cela, j’ai des amis juifs, j’aime le smoked meat, Schwartz, les bagels rue Fairmount, les croissants chocolat canelle rue Bernard…

    J’ai même intercédé auprès d’un ami juif pour faire obtenir un emploi à un autre ami juif nouvellement arrivé d’Angleterre.

    J’ai déjà porté la kippa, aux funérailles de mon médecin, de celui de ma femme et de mes parents, une juive très, très compétente, émigrée du Bloc de l’Est, qui ne détestait pas les parties de Noël à la fortune du pot et en redemandait de mon jambon légèrement caramélisé…

    Tout n’est pas que blanc et noir, et, outre les tons de gris, l’humanité a besoin des tons de l’arc-en-ciel chromatique. Certains conservateurs craignent la variété, surtout celle des opinions, évoluées. Leur nom ne débute pas par pareille syllabe pour rien.

    Sur le rapport des opinions variées, je conseille « The Promise », « Le Serment », un document dont ne parlent pas les grands médias états-uniens, car il porte sur Israël et la Palestine depuis 1947… Un document EXCEPTIONNEL. Il s’agit d’un flm, d’une histoire d’amour particulière en fait, présentée dans une série télévisuelle britannique, réalisée par un Britannique, tournée en Israël et en Palestine, offerte sur DVD (3 DVD présentant quatre épisodes, pour une durée de plus de 6 heures [7 h avec les les suppléments]). Il vient en version bilingue (française et anglaise avec sous-titres français), en format PAL cependant (PAL, pour Phase Alternating Line, pour la région 2, soit l’Europe, le Moyen-Orient, le Japon…). Le format PAL ne peut être lu par les lecteurs nord-américains (région 1), conçus pour le format NTSC. Si vous n’avez pas un lecteur multi-région (les lecteurs de DVD sont répartis en 5 régions), vous pouvez télécharger un programme de lecture PAL pour ordis gratuitement. Le document est vendu sur Amazon.fr et est livré en six jours.

    L’autre solution, c’est d’acheter un lecteur PAL pour une trentaine de dollars de ce monstre de l’entreprise privée planétaire, W…marde.

  17. À papitibi,

    Tewksbury : Crime pays… for Police

    Le document ci-dessous est hors-objet, mais c’est son aspect juridique qui prévaut.

    Je comprends les ricains qui veulent quitter leur pays…

    Tiré du Boston Herald :

    Crime pays for police

    By Larry Salzman / As you were saying…
    Monday, October 10, 2011 – Updated 2 days ago

    Patricia Caswell are a hard-working couple who may soon have their American Dream taken from them by the unholy alliance of local and federal law enforcement officials seeking to cash in on the Caswell’s property.

    The Caswells face this dilemma even though they have broken no law and have spent their entire professional career working to combat crime with the very police force that now seeks to take their property though civil forfeiture. What is happening to Russ and Pat, however, is by no means an isolated instance and local law enforcement’s end-run around state laws designed to end the abuse of civil forfeiture should give anyone who owns Massachusetts property pause.

    The Caswells have owned and operated the Motel Caswell in Tewksbury for more than 30 years. They took it over from Russ’s father, who built it in the 1950s. The motel is mortgage-free and the Caswells expected it to provide for their retirement. And it is precisely because they don’t owe on the property that they now face the loss of their life’s work.

    The U.S. Drug Enforcement Agency and Tewksbury Police Department plan to take the entire property — worth well over $1 million — because on some 30 dates since 1994 guests staying at the motel have been arrested for drug-related crimes. During that period, the Caswells have rented more than 125,000 rooms.

    The government doesn’t claim that the Caswells are guilty of any crime. The government only says that federal civil forfeiture laws give them the power to take the property.

    Le reste, ici :

    http://www.bostonherald.com/news/opinion/op_ed/view.bg?articleid=1372187

  18. Pas besoin d’acheter un appareil étranger, on peu switcher ou délocaliser totalement un lecteur dvd je crois. Demandez au nerd-geek de la famille…

    et cette histoire est… Je sais pas quoi dire. Ingratitude des polices?

  19. À the Ubbergeek,

    « Pas besoin d’acheter un appareil étranger »

    Difficile d’en acheter un fabriqué au Canada, aux États-Unis. En Europe, il ne reste que Philips, peut-être. Tout vient d’Asie, et cela a commencé avec le principal fabricant de téléviseurs et de meubles avec système de sonorisation aux États-Unis, RCA Victor, His Master’s Voice (auquel Papitibi faisait référence à propos de Bouchard, le lucide), qui est devenu JVC, Japan Victor Company, and the rest is history, comme le disent les anglos.

    On peut cependant décrypter le DVD en PAL et le graver en NTSC, mais il y aura de la perte dans la qualité des couleurs d’après ce que j’ai lu dans les forums (fora serait mieux indiqué).

    Il n’y a pas que la police qui soit en cause, au sujet des Caswell. L’U.S. Drug Enforcement Agency ne donne pas sa place, car elle est possiblement à l’origine de cette loi, federal civil forfeiture law. La crise économique sera même à blâmer, faute d’argent pour payer les forces de l’ordre et de la… justice.

  20. @Mangouste 14h04

    Si c’est ce genre de démocratie que les États-Uniens (hum, le terme va faire bondir le gros!!!) veulent exporter en Iraq et en Afghanistan….

    Dire que mon papa à moi braillait dès qu’il entendait SON Star Spangled Banner. SON hymne national… Il braillait de fierté; c’était SON pays.
    Aujourd’hui, plus de 35 ans après son décès, j’ai plutôt l’impression qu’il pleurerait de honte devant de telles inepties.

    Les véritables anti-américains, ce sont les législateurs qui ont adopté des lois aussi stupides que celle que dénonce cet article du Boston Herald.
    Et tous ces imbéciles qui estiment que les dénonciateurs de ce genre d’abus sont eux-mêmes des tarés communiss ou pire, des islamiss terroriss.
    De kossé que t’en pense, mossieu le mé-maire?

  21. À the Ubbergeek,

    « Pas besoin d’acheter un appareil étranger »

    Précision : l’appareil en question est le modèle compact Curtis DVD 1046 à télécommande complète, qui lit deux formats : PAL (Europe…) et NTSC (Canada…). Son prix de détail est 24,83 $ (36,97 $, taxes et livraison incluse). On peut essayer d’en deviner le coût de fabrication réel une fois le fabricant, le distributeur et le détaillant ayant fait leur profit et nous l’offrant pour 24,83 $.

  22. À papitibi,

    Il y a vraiment de quoi bondir, n’est-ce pas ?

    Quand je pense à l’hymne The Star Spangled Banner, je revois Jimmi Hendrix le jouant à Woodstock, avec tous les effets sonores de bombardements et d’explosions faits avec sa Fender Stratocaster blanche pour bien montrer ce que l’empire fait de pire depuis la guerre en Corée, la guerre, dont celle du Vietnam de l’ère Hendrix, une époque et une guerre qui ont dû faire se questionner votre père.

    Quant au mémaire, ses appréciations sont aussi limitées que son expérience, son âge, sa taille exceptée… 🙂

  23. @Mangouste

    Quand j’ai atteint l’âge où mon statut de fils de US Born American citizen m’aurait permis de d’acquérir la citoyenneté américaine, j’ai choisi de passer mon tour.

    Je n’avais pas envie de m’enrôler dans les Marines, pour mener une guerre avec laquelle je me sentais si peu d’affinités…. et c’est là un pâle euphémisme. À cette époque, j’appartenais à un groupe de jeunes adultes qui traversait la frontière 4 ou 5 fois par été, dont au moins une ou deux fois jusqu’au Acadia National Park et les villages de pêcheurs des environs, mais il nous arrivait parfois de pousser une pointe un peu plus au sud.

    Si j’avais eu la citoyenneté américaine – le rêve que caressait mon amerloque de père – il eut suffi qu’un douanier zélé m’intercepte pour que je sois enrôlé de force. Et cette perspective ne m’enchantait pas vraiment… un autre euphémisme. À cette époque, mon père fréquentait quotidiennement les milieux universitaires (malgré son âge de post-retraité) et quelques mauvaises fréquentations ont eu raison de son patriotisme militant. Il ne voulait pas me voir embrasser la carrière militaire au sein des troupes US, et il cachait mal son inquiétude.

    C’est ainsi que j’ai pu échapper à cette citoyenneté sans que mon vieux ne m’en fasse le moindre reproche. N’eut été de la guerre au Viet Nam et de la conscription obligatoire des jeunes américains, j’imagine que j’aurais aujourd’hui la double citoyenneté.

  24. À Papitibi,

    L’article suivant vient de surgir, more food for thought. Les empires se bâtissent en faisant des saloperies, maintiennent leur hégémonie de la même façon et font pire encore avant de s’éteindre. Nous n’avons pas tout vu encore. La démocratie à la jlp :

    http://www.techdirt.com/articles/20111010/04043716279/nytimes-sues-federal-government-refusing-to-reveal-its-secret-interpretation-patriot-act.shtml

    NYTimes Sues The Federal Government For Refusing To Reveal Its Secret Interpretation Of The PATRIOT Act

    from the secret-laws-and-secret-interpretations dept

    We’ve been covering for a while now how Senators Ron Wyden and Mark Udall have been very concerned over the secret interpretation the feds have of one piece of the PATRIOT Act. They’ve been trying to pressure the government into publicly explaining how they interpret the law, because they believe that it directly contrasts how most of the public (and many elected officials) believe the feds are interpreting the law. While the two Senators continue to put pressure on the feds and to hint at the feds’ interpretation, just the fact that the government won’t even explain its own interpretation of the law seems ridiculous.

    Given all of this, reporter Charlie Savage of the NY Times filed a Freedom of Information Act request to find out the federal government’s interpretation of its own law… and had it refused. According to the federal government, its own interpretation of the law is classified. What sort of democracy are we living in when the government can refuse to even say how it’s interpreting its own law? That’s not democracy at all.

    Julian Sanchez points us to the news that Savage and the NY Times have now sued the federal government for not revealing its interpretation of the PATRIOT Act, pointing out that if parts of the interpretation contain classified material, the Justice Department should black that out and reveal the rest, but simply refusing to reveal the interpretation entirely is a violation of the Freedom of Information Act. You can bet that the feds will do everything they can to get out of this lawsuit, just as they did with the various lawsuits concerning warrantless wiretapping. Here’s hoping the court systems don’t let them. No matter what you think of this administration (or the last one) and how it’s handling the threat of terrorism, I’m curious how anyone can make the argument that the US government should not reveal how it interprets the very laws under which it’s required to operate.

  25. « ce que l’empire fait de pire depuis la guerre en Corée, la guerre, dont celle du Vietnam de l’ère Hendrix, une époque et une guerre qui ont dû faire se questionner votre père. » (mangouste)

    Moi je ne suis pas vieux (du moins je le pense) et j’ai connu les inquiétudes de la guerre du Viet. C’était la crainte des méchants communisses qui avait été amplifiée par l’affaire des missiles à Cuba. Je me rappelle que les élèves du primaire en pleuraient en classe.
    ========

    « Je n’avais pas envie de m’enrôler dans les Marines » (papi)

    Il y en a une sacré gang de ma famille qui ce sont fait reconduire South of the borders parce qu’ils ne voulaient pas de papiers pour se faire enrôler. Malgré tout ils ont resté aux USA et ils courent encore après le rêve. Compréhensible, depuis le temps ils ont aujourd’hui des petits enfants.

  26. À youlle dit :

    12 octobre 2011 à 19:24

    « et ils courent encore après le rêve »

    Éveil brutal ou cauchemar éminents imminents, d’après vous ?

  27. @ mangouste rieuse
    13 octobre 2011 à 11:48

    « Éveil brutal ou cauchemar éminents imminents, d’après vous ? »

    Je dirais aucun des trois.

    Il y eu des funérailles d’une cousine de la Floride ici dernièrement. Elle a décidée que son dernier repos serait dans sa terre natale du Québec.

    Évidemment il y avait une bonne « trollée » ou  » un trolley » de la parenté floridiène présente.

    De ceux là qui étaient habitués à nous présenter leurs beau char et leur bijoux, ils avaient des habits noirs de funérailles plutôt défraîchis. Moi j’était en beige tout neuf et c’est un pur hasard.

    Vu que nous nous étions pas vu depuis une éternité, les échanges ont été chaleureux. Mais alors quand je posais la question qui tue, « comment sa va les affaires » c’était le silence et puis les confidences.

    Oh, on fait de la rénovation, j’ai perdu 270 K l’année dernière et je fais de la rénovation, on s’arrange du mieux que l’on peut. L’un d’eux qui était habitué à monter des structures de béton de dix étages faisait de la rénovation. À mon avis ils ont presque tous perdu leur vieux gagné dans la bulle. L’un d’eux a été obligé de vendre sa maison d’été ici sur le bord du lac à Carignant.

    Je pourrais en raconter davantage, mais je vous dirais que leur rêve américain est chose du passé pour tous excepté trois ou quatre sur une quarantaine sans compter les enfant et les petits.

    À mon avis le peuple américain risque de se révolter. Ça c’est peut être imminent. Comme Québécois j’encaisserai probablement de cette révolte, mais je serais le dernier à leur en vouloir.

    J’estime que le peuple Québécois a bien plus de ressemblance et d’affinité avec le peuple américain qu’avec le peuple canadien et le passé et la parenté me le prouve.

    Et vous qui êtes américain et qui avez vécu les deux pays, que pensez-vous de la vie au Québec?

  28. mangouste 11h20

    On sait bien que l’État de plus en plus intrusif et qui rend de moins en moins de comptes à ses citoyens est là pour rester, à moins d’un soulèvement populaire…

    youlle

    Vivre aux États-Unis il y a 15 ans et plus pouvait être enviable à certains égards, mais ce n’est plus le cas. Quoiqu’il arrive, j’ai l’impression que nous seront mieux lotis ici au Québec.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s