8 commentaires sur “Jean Charest: une image vaut mille maux

  1. Il n’a pas fini de nous entuber, sans lubrifiant ni prélude ? Est-ce bien le message ?

    Mille maux et plus, en effet.

    Surveillez vos arrières.

    Au ROC, on dira de lui : He never leaves his friends behind! 🙂

  2. Ce qui est drôle, c’est que la juxtaposition laisse croire qu’il aurait pris la photo (le montage) sans pantalons.
    Mais sa posture sur l’affiche du haut correspond parfaitement avec celle du bas.
    Et bon, c’est drôle, mais je ne sais pas si ça reflète plus son propre plan de match ou ce qu’il fait subir au Québécois.

  3. je suis peut etre casse pied .. tant pis c’est mon avis … alors comme on peut dire notre opinion je le dis alors ne me lancer pas des roches

    mais je n’aime pas les caricature qui ridiculise les gens et ce meme si je n’ai pas de respect pour Charest que je n’ai pas voter pour lui et que je ne voterais pas plus pour lui car il est a mon avis un mauvais premier ministre
    mais les caricatures sont grotesques et vulgaires et ceux qui font ce genre de chose ne sont a mon avis guere mieux

  4. @Nuage 10:19
    « je n’aime pas les caricature qui ridiculise les gens »

    = = =

    Et de un, la photographie originale – sans mots en surimpression – a peut-être été arrangée avec le gars des vues, mais je n’en sais rien. Je me souviens de l’affiche du PLQ, sans me souvenir pour autant de l’année où elle a pu être diffusée.

    Je ne me souviens pas de la seconde affichette, qui pouvait tout aussi bien faire la promotion d’un film que servir à démontrer le ras-le-bol des citoyens… ou de certains citoyens.

    La juxtaposition des deux affiches ne me semble pas être le fruit du hasard (surtout pas à Ottawa – si c’est bien là qu’elle a été prise – mais elle n’était pas vulgaire.
    Moqueuse, oui. Cocasse, oui. Mais pas vulgaire…

    Le slogan Je suis prêt est une création des stratèges du PLQ, tout comme, d’ailleurs, le thème électoral de 2008, les deux mains sur le volant.
    Jusque là, ça va?

    Su ‘l’ volant? Simple transcription phonétique de la langue parlée au Québec.
    Jusque là, ça va?

    Quoi? Le choix des couleurs et la disposition du texte suggèrent la présence d’un sexe mâle?
    Moi, je n’en ai pas parlé. Vous, vous l’avez vu. Comme je l’avais prévu…
    En quoi saurais-je être coupable d’une image disgracieuse qui n’existe que dans votre cerveau? 😉

    = = =

    Cette juxtaposition – telle qu’elle apparaît sur ce blogue, constitue un exemple assez probant du « dire sans qu’on puisse être accusé d’avoir dit« , largement utilisé par les agences de publicité. De même que par les politiciens…

    L’art de ne rien promettre, tout en laissant le lecteur ou le spectateur se convaincre lui-même de l’existence d’une véritable promesse ou garantie, quant aux qualités d’un produit. Aucune fausse représentation, finalement, non?

    Moi, je n’ai rien dit de très méchant au sujet de Jean Charest. J’ai repris des slogans du PLQ, sans plus. C’est un peu comme si un commentateur sioniste devait affirmer que les femmes palestiniennes se reproduisent comme des truies. L’exemple n’a rien de fictif; il est tiré des archives de Cyberpresse. Les a-t-il qualifiées de truies? Bien sûr que non…

    Ai-je qualifié Jean Charest d’empapaouteur? Pas davantage. Mais c’est comme ça que vous l’avez compris.
    Quod erat demonstrandum…

    Cela dit, oui,

  5. À nuage1962
    3 novembre 2011 à 10:19,

    Est-ce votre avis pour toutes les caricatures et tous les caricaturistes ?

    En passant, il s’agit de deux photos, et d’un ajout à la main, si l’on peut dire. Une branle-bas, branle bas, qui nécessite un branle-bas.

    On peut jouer sur les images, comme sur les mots, et c’est d’abord un jeu, spirituel ou non, social ou non, politique ou non, diplomatique ou non, scientifique ou non, mais humain, un fait de l’intelligence, discutable ou non.

    Autrement dit, il faut savoir apprécier tout cela à sa juste valeur, et, comme on le dit en médecine, un bon rire masse les (LES) organes (internes, bien sûr).

  6. @ papitibi.

    «Je me souviens de l’affiche du PLQ, sans me souvenir pour autant de l’année où elle a pu être diffusée.»

    C’est une affiche électorale des libéraux, lors des élections québécoises de 2008!!! Pour ce qui est du truquage de la photo, je l’avais vu en masse, sur différents blogues, à l’époque!!! J’avais tellement ri, la première fois où je l’avais vu!!! Je l’ai, également, revu, lorsque ce gouvernement était dans l’eau chaude (la plupart du temps, quoi), depuis 2008!!!

    En ce qui concerne la propagande des stratèges libéraux, je ne crois pas qu’elle va marcher, aux prochaines élections!!!

  7. @Jean-Luc

    On aura été d’accord sur au moins une chose, finalement.

    Mais si tu veux vraiment comprendre le sens de cette image, telle que publiée ici, c’est mon commentaire de 10h46 qu’il faut lire.
    Parole de politicien retraité…

  8. @ Nuage1962

    « je n’aime pas les caricature qui ridiculise les gens »

    Ça dépend lesquelles, je ne saurais généraliser. Mais, pour celle-ci, je suis tout à fait d’accord avec vous.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s