22 commentaires sur “Indignes de s’indigner, les adeptes du camping urbain?

  1. «The accumulated filth of all their greed and sociopathy will foam up about their waists, and all the right-wingers and corporate ass-kissers will look up and shout ‘Save us!’… and I’ll look down and whisper, ‘No.’ They had a choice, all of them. They could have followed in the footsteps of good men, decent men who believed in helping their fellow man and freedom and justice for all. Instead they followed the droppings of greed-mongers, corporate apologists, anti-regulation «libertarians» and «traditional values» hucksters, and didn’t realize that the trail led over a precipice until it was too late. Don’t tell me they didn’t have a choice.»

    «La saleté accumulée de leur cupidité et la sociopathie débordera de leur taille, et tous les droitistes et adorateurs des entreprises vont s’inquiéter et crieront « Sauvez-nous! »… Et je vais les regarder et murmurerai, «Non . « Ils avaient le choix, chacun d’eux. Ils auraient pu suivre les traces des hommes bons, braves gens qui croyaient aux principes de l’aide à leur prochain, de la liberté et de la justice pour tous. Au lieu de cela, ils ont suivi les crottes des cupides, des apologistes d’entreprise, des libertariens anti-réglementeurs et les promoteurs des «valeurs traditionnelles», et n’ont pas réalisé que la piste qu’ils ont suivie nous a conduit au dessus d’un précipice jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Ne me dites pas qu’ils n’ont pas eu le choix ».

    -Vu à Deviantart (inspiré par Watchmen)

  2. Ha, ha!!! Je l’avais manqué, celle-là!!! Tous ceux qui divergent un tant soit peu d’idée, avec Gagnon, sont, automatiquement, des gauchistes, pour lui!!! Je crois qu’il est devenu paranoïaque (quand on sait que l’emblématique paranoïaque, sur le Web, n’est nul autre que Michel Lauzon, alias 911allo, sur Youtube, ce n’est pas un compliment!!!), avec le temps!!!

    Au tout début du blogue, ce n’était pas comme ça!!! Je crois que de se faire «challenger», par autant de gauchistes, a fini par lui attaquer quelques fonctions cérébrales!!! Et, après, on s’étonne que je l’aie largué, après qu’il m’est traité comme un chien, il y a presque un an, jour pour jour??? Il est le seul droitiste avec qui j’ai eu ce genre de problème!!!

    Moi, un gauchiste??? Oui, c’est vrai que je suis, plutôt, à gauche, pour quelqu’un qui prône, entre autre, la possession d’armes à feu, avec ou sans permis, la privatisation de la SAQ et celle de Loto-Québec, un système de santé mixte public-privé avec le choix du type d’assurance-santé (publique ou privée), le système de flat tax, la fin de tous les bailouts, la destruction créatrice et l’abolition de toutes les subventions aux entreprises et aux zartisss!!!

    Je suis, tellement, gauchiste, que j’ai voté conservateur, en 2008 et en 2011, et ADQ, en 2007!!!

    Il n’y a pas à dire, je devrais, carrément, me faire pousser une barbe et rejoindre l’insurrection gauchiste, sur Wall Street!!!

  3. @Proooo

    « Ha, ha!!! Je l’avais manqué, celle-là!!!  »

    Moi je l’avais vue passer, j’attendais le moment propice pour t’apprendre ta nouvelle identité!!!

    Dans les heures qui avaient suivi le jugement rendu dans l’affaire Susan Corriveau c. Canoë le 30 juillet 2010, j’avais publié 3 commentaires chez l’Antagoniste; en réalité, je lui en ai transmis une bonne dizaine mais il avait préféré ne pas montrer montrer tout ça ses lecteurs. Je lui avais offert ma collaboration underground – au niveau de la définition de ses responsabilités; mais comme je lui suggérais de faire valider l’information générale que je pouvais lui fournir, par un avocat de son choix, j’ai retiré mon offre quand il m’a accusé par courriel de chercher à l’intimider.

    Mais dans les heures qui ont suivi, tous les commentaires comportant le mot « papitibi » avaient été effacés du blogue. Tires-en tes conclusions.

    Je suis pas venu sur la blogosphère pour faire chier; j’étais venu, avant tout, pour partager mes connaissances. Je suis pas né bagarreur mais j’ai reçu une formation qui me permet de riposter à tous les coups. Alors quand je me suis fait écoeurer par les évadés d’Antagoniste sur Cyberpresse…

  4. @Proooo

    Avoue, quand même, que tu t’es pissé dessus, quand tu as vu passer la perle de Gagnon, à mon endroit!!!

    Tu as (presque) raison; c’est mon café que je me suis renversé dessus!

    Pour le reste, je dirai simplement que tu manques de mesure ET de discernement.

    Je serais flatté d’être le Stéphane Hessel québécois, vois-tu; ses prises de position, je les partages pour ce qui est de la direction générale vers laquelle elles tendent, mais pas nécessairement dans les détails.

    Le bonhomme a milité au sein de la Résistance et il a combattu les Nazis.
    Tu chies sur le bonhomme.
    En vertu de ta propre manière (plutôt simpliste) de raisonner, je comprends que, ennemi d’un ennemi du nazisme, te voilà promu au rang d’antisémite!!!

    Essaie de grandir un peu et de te montrer plus costaud dans tes raisonnements.
    Évite surtout de tenir ce genre de raisonnement:

    A- Les amis de mes ennemis sont mes ennemis
    B- Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
    C- JLP est un ennemi de Stéphane Hessel
    D- Stéphane Hessel est un ennemi des nazis

    Donc: JLP est lui-même un nazi

    E- Les nazis étaient antisémites
    F- JLP est un nazi puisqu’il méprise l’un des plus grands adversaires du nazisme
    G- Donc JLP est antisémite

    Évidemment, grosse dinde, je ne te considère pas comme un antisémite. Mais toi, c’est comme ça que tu fais tes associations d’idées. Et c’est pour ça que tu passes pour un con.

    Penses-y un peu. Et apprends à raisonner. La leçon est gratuite…

  5. Papi, vous êtes vraiment une grande âme. Alors que JLP fait son important, vous vous contentez de l’instruire gentiment.

  6. Moi ce que j’arrive pas a comprendre est que comment 2 personnes peuvent interpréter les faits différemment…ca m’échappe

    Gagnon fait constamment du cherry picking et il oublie des faits qui viendrais contredire son idéologie….ce qui me fascine c’est de voir quasi personne de sa gang le challenger face a ca…j’pas mal sur que si un de nous avancais une théorie face a l’immigration qui serais erronée quelqu’un le dirais

    Weird pareil qu’ils se tiennent autant ….un peu comme le PLQ quoi

  7. « Penses-y un peu. Et apprends à raisonner. La leçon est gratuite… » (De papitibi pour JLP)

    Encore une fois il retourne piteux le dos courbé et la queue entre les deux jambes.

    =======
    @ L’engagé

    « Papi, vous êtes vraiment une grande âme. Alors que JLP fait son important, vous vous contentez de l’instruire gentiment. »

    Voyez-vous l’engagé, sa en instruit bien d’autres itou.

  8. À Papitibi,

    Long commentaire… Désolé !

    « Sous ce seul billet, on peut lire les commentaires de bon nombre de gauchistes notoires, tous des mollusques si l’on en croit le sympathique Honorable. Tous psychopathes. »

    Je rappelle et rappellerai à honorable que c’est un juif, Stéphane (né Stefan) Hessel, un grand homme et diplomate français, qui, en 2010, a clamé par écrit : « Indignez-vous ! »

    Sa biographie (Wikipédia) :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phane_Hessel

    EXTRAIT :

    « En 2010, le livre de Stéphane Hessel, « Indignez-vous ! », devient un phénomène littéraire et un succès d’édition avec un tirage record de 950 000 exemplaires à la mi-janvier 2011. Stéphane Hessel y explique que la situation en Palestine est pour lui sa « principale indignation » dans le monde56.

    « Début janvier 2011, naît une polémique à propos de l’annulation d’une rencontre organisée à l’ENS avec Stéphane Hessel. Le CRIF demande, en janvier 2011, au ministre des universités, Valérie Pécresse, et au rectorat de Paris, d’empêcher la tenue à l’École normale supérieure, d’un colloque-débat auquel devait participer Stéphane Hessel mais aussi Leïla Shahid, Haneen Zoabi (députée arabe au parlement israélien), Michel Warschawski, Élisabeth Guigou, Gisèle Halimi et Benoist Hurel (secrétaire général adjoint du Syndicat de la magistrature), ce parce que son objet serait de promouvoir un boycott anti-israélien57. Monique Canto-Sperber, directrice de l’ENS, annule ce débat le 12 janvier 2011, provoquant une polémique. Mediapart, en première ligne, dénonce les pressions revendiquées du CRIF et l’attitude de la direction de l’ENS58,59 : plusieurs personnalités, dont Alain Badiou, Jacques Rancière et Esther Benbassa60 dénoncent un acte de censure et une atteinte à la liberté d’expression59. Pour sa part, niant toute influence extérieure dans sa décision, Monique Canto-Sperber a expliqué avoir annulé l’événement dans la mesure où, d’après elle, au lieu d’une simple rencontre entre Stéphane Hessel, quelques normaliens et les élèves de l’école, il se préparait un meeting ouvert à un large public extérieur autour d’une association pro-palestinienne appelant au boycott des professeurs israéliens61. Un rassemblement « pour soutenir la liberté d’expression », auquel a participé Stéphane Hessel, a eu lieu place du Panthéon62. Au mois de mars 2011 des universitaires américains, canadiens et britanniques signent une pétition contre l’interdiction de la conférence de Stéphane Hessel63. »

    Le CRIF est le Conseil Représentatif des Institutions juives de France
    http://www.crif.org/

    Dès le début du mouvement Occupons Wall Street, de nombreux opposants au mouvement, dont honorable (j’en mettrais ma main au feu), qualifiaient ces indignés d’antisémites, car ils s’attaquaient aux banquiers de Wall Street, notamment. Wall Street se tient au sommet de la pyramide financière mondiale, et certains de ses dirigeants sont juifs, d’où le quolibet d’« antisémites » automatique pour les indignés.

    Est-ce que les termes « antisémite » du début et « psychopathe » d’aujourd’hui sont censés faire oublier la crise mondiale de 2008 ? On ressent encore et probablement pour quelques années de plus les dangereux soubresauts de cette crise, causée notamment par les malversations des banquiers et financiers de Wall Street, dont certains ont empoché des milliards en profits, depuis la crise, ET les ont transférés pour éviter la taxation, après avoir été sauvés par l’État, la classe moyenne et les moins munis, dont les indignés, ces psychopathes nouveau genre…

    EXTRAIT SUR LES ÉMOLUMENTS DES BANQUIERS DE WALL STREET :

    http://www.project-syndicate.org/commentary/taleb1/English#ixzz1XCYMv8y8

    « NEW YORK – For the American economy – and for many other developed economies – the elephant in the room is the amount of money paid to bankers over the last five years. For banks that have filings with the US Securities and Exchange Commission, the sum stands at an astounding $2.2 trillion. Extrapolating over the coming decade, the numbers would approach $5 trillion, an amount vastly larger than what both President Barack Obama’s administration and his Republican opponents seem willing to cut from further government deficits.

    « That $5 trillion dollars is not money invested in building roads, schools, and other long-term projects, but is directly transferred from the American economy to the personal accounts of bank executives and employees. Such transfers represent as cunning a tax on everyone else as one can imagine. It feels quite iniquitous that bankers, having helped cause today’s financial and economic troubles, are the only class that is not suffering from them – and in many cases are actually benefiting… »

    Curieux, l’emploi récent du terme « psychopathe » par les défenseurs de Wall Street et de ses bonze$$$ pour décrire les indignés. À propos du terme psychopathe, il y a près d’un mois paraissait un article d’un ancien résident des États-Unis, Bob Alexander, qui a récemment émigré au Canada pour se refaire une vie familiale dans un pays « civilisé ». Le titre de l’article est : « The Trick » (Thursday, 27 October 2011 16:33 Bob Alexander)

    EXTRAIT :

    http://tvnewslies.org/tvnl/index.php/editorial/bob-alexanders-commentary/21305-the-trick.html

    « Most people aren’t capable of doing whatever it takes to make money. The problem is … some people are.
    « It takes a unique kind of individual who can dismiss the massive air, water, and land pollution caused by pumping millions of gallons of water and thousands of tons of poisonous chemicals deep underground to get at the trillions of dollars worth of natural gas entombed in the Marcellus Shale.
    « It takes a keen business mind to knowingly sell mortgage-backed securities filled with loans that were going to fail while simultaneously making side bets that paid off when the toxic time bombs blew up. As soon as the entire house of cards collapsed, taking our economy with it, these geniuses of Wall Street reaped trillions in bailouts from U.S. taxpayers and awarded themselves billions for bonuses on top of that.

    « Socrates said over two thousand years ago, “All wars are fought for money.” Over the last 60 years the United States has spent well over 27 trillion dollars on the military. With that kind of incentive it still takes a special breed of businessman to line up to get a share from that bloody trough.

    « All of these actions are prime examples of psychopaths at work. Professor Robert D. Hare, renowned in the field of criminal psychology, wrote of psychopaths,  » … Lacking in conscience and empathy, they take what they want and do as they please, violating social norms and expectations without guilt or remorse.” »

    Les deux hyperliens suivants vous amèneront aux deux articles de B. Alexander et sur les motivations de son exil au Canada :

    « Why We Left the United States »
    http://tvnewslies.org/tvnl/index.php/editorial/guest-commentary/20758-why-we-left-the-united-states.html

    « From The Land Beyond Beyond: Life After America »
    http://tvnewslies.org/tvnl/index.php/editorial/guest-commentary/20758-why-we-left-the-united-states.html

    Ce que Bob Alexander ignorait quand il est venu s’établir en Colombie-Britannique, c’est qu’il vit dans un pays « civilisé en sursis ». Avant son exil, il ne connaissait manifestement pas les politiques impérialistes « majoritaires » des Harpeur, MacKaykett, Boismenu, Berné, Moronofnothing, Bairdéblindé et de tous ces autres complices conservateurs fédéraux, vendus et achetés, qui ne puent jamais du Q, mais qui font des efforts énorrrrrmes de transparence pour changer notre niveau de civilité pour de bon malgré toute l’opposition des Québécois et du ROC, soit plus de 60 % de l’électorat.

    Juste pour rigoler un peu, voici ce que l’élu con Jacques Gourdevide ânonnait à répèt vendredi midi à RDI, au Match des élus, sur les projets de loi C-10 et C-19, projets qui ne sont rien d’autre que des lois en attente d’être adoptées, le temps que vous preniez une respiration et que vous expiriez…

    CELA VAUT LE VISIONNEMENT :

    http://www.radio-canada.ca/audio-video/#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2011/RDI/LeMatchDesElus201111181230.asx&pos=0

  9. Morale de cette histoire :

    Victoire morale, dixit James Fallows

    (James Fallows is a national correspondent for The Atlantic and has written for the magazine since the late 1970s. He has reported extensively from outside the United States, and once worked as President Carter’s chief speechwriter.)

    http://www.theatlantic.com/national/archive/2011/11/the-moral-power-of-an-image-uc-davis-reactions/248778/

    « The Moral Power of an Image: UC Davis Reactions »

    EXTRAIT :

    Nov 20 2011, 11:15 AM ET

    Apart from the updates that a variety of readers sent yesterday about the affectless sadism of a UC Davis policemen, let me mention a few more links and resources:

    1) Notice the crowd. This is a point I wish I had made the first time around. While the first 60 seconds of the 8-minute YouTube video are dominated by the shockingly calm brutality of the policeman, the rest of it is remarkable mainly for the stoicism and resolve of the protestors. You don’t have to idealize everything about them or the Occupy movement to recognize this as a moral drama that the protestors clearly won. The self-control they show, while being assaulted, reminds me of grainy TV footage I saw as a kid, of black civil rights protestors being fire-hosed by Bull Connor’s policemen in Alabama. Or of course the Tank Man in Tiananmen Square. Such images can have tremendous, lasting power. (Classic AP photo from the early 60s below, followed by Brian Nguyen photo from Davis.)

    L’image de la lance à incendie est dans l’article.

  10. Images pour tous

    http://photogallery.thestar.com/1090977

    Comment avoir son moment de gloire universelle sur le trottoir d’un campus universitaire californien, mais avec les mêmes aptitudes requises dans la prison de Guantanamo, dans celle d’Abou Ghraib ou dans n’importe quelle autre prison où la torture se vit jour et nuit…

    Quel gros porc ! N’importe quel(le) étudiant(e) aurait pu lui causer un arrêt cardiaque juste en le faisant courir durant quelques minutes après lui ou elle…

    Par Papi: Ha Ha! Le diaporama reprend la technique de Gérard D Laflaque, dans ses « Restants de Beaux Dimanches »

    Mais ces images lancent un message plus… préoccupant.

  11. article exact : http://martinvaillancourt.info/post/13153201722/ils-etaient-la-parce-que-vous-ny-etiez-pas

    Par Papi: Martin Vaillancourt commente ici un texte de Daniel Paquet, publié chez les Zanalystes

    Extrait :

    Ah, les lucides et leur pragmatisme qui tire à droite. Comme s’il fallait vraiment s’attendre à voir les « zindignés » arriver en veston-cravate et repartir au bout d’une heure, dans leurs grosses bagnoles. Comme si les indignés devaient réellement avoir « réussi » pour avoir le droit de demander aux voleurs d’arrêter de tous nous voler. Comme si les indignés devaient être n’importe quoi d’autre que des victimes, chacun à leur manière. Quand on se tient à droite, quand on se tient du bon bord, les victimes, ça n’existe pas. C’est dans la tête. Tout est dans la tête. Nous, on est des battants; des vrais winners qui se lèvent tous les matins pour gagner notre pitance…parce qu’on est forts dans notre « mental ». Mental toughness : la dureté du mental. T’es victime si t’es looser. Si t’es faible dans ta tête ou dans ton corps, ou pire, dans les deux; là, t’es vraiment looser. T’es un criss de parasite-faible de BS crotté qui vit aux dépends des forts pis qui se fait soigner la cervelle ou la bebelle…gratos. T’es une dépense inutile. Point. Faut pas se conter des salades comme les pelleteurs de nuages de la go-gauche; la vie, c’est la loi de la jungle. Seuls les forts ont le mérite de survivre. C’est ça, la vie. La VRAIE vie. Rien d’autre que ça. Ok. Le monde va mal. Mais, selon nous, deux ou trois parvenus dehors pour manifester, le temps d’une petite demi-heure, c’aurait été vachement plus crédible et surtout moins malodorant! New-York? Quoi, New-york? Quessé qui se passe, à New-York? Duhaime n’en parlait pourtant pas, tantôt. Shit! Encore une passe de loups gauchistes déguisés en brebis, on en est certain…hein, Dominic? Allez-donc vous chercher une job, pouilleux!

    Chers analystes de la droite, vous n’avez rien compris. Vous pointez du doigt les indignés en vous moquant allégrement de leurs faiblesses. Vous écumez d’un plaisir sadique, et combien pathétique, à vous moquer des « poqués » de la vie. Et pourtant, s’ils sont dehors, c’est bien à cause que vous, les forts, n’y êtes pas. Vous vous moquez sans vergogne de ceux qui livrent le combat que vous devriez mener à leur place. Oh, oui, vous êtes trop occupés à les faire vivre, j’oubliais.

    N’empêche. Si vous possédiez un gramme de vrai courage, c’est vous qui prendriez la rue. La rue serait propre, non? Vous placeriez votre force vive, celle de votre bonne santé, celle de votre volonté, celle de toutes vos aptitudes et vos énergies, à réclamer un monde où une honnête répartition des richesses – seulement honnête. pas communiste. pas socialiste. seulement honnête. – serait garante d’une bien meilleure qualité de vie, pour tout le monde. Peut-être, alors, que des maudits pouilleux sans travail, il n’y en aurait plus et que vous pourriez garder tout votre argent pour vous, bien gagné à la sueur de votre front.

    Mais, non. Au lieu de ça, vous vous laissez laver la cervelle par ceux qui ne souhaitent qu’une chose, c’est de bien vous convaincre qu’il vaut mieux ne rien faire. Que le vrai courage, c’est se regarder le nombril en profitant de la vie. Qu’on est vraiment forts quand on utilise son gros bon sens pour ne rien faire, sauf pour rire des faibles, de rire de ceux qui ont le courage de se tenir debout, à notre place. Pire encore. Que le vrai courage est bien d’aller arracher des mains le maigre chèque d’assistance sociale du maudit BS, en le regardant bien dans les yeux tout en le traitant de sale voleur-parasite, pour ne pas avoir à le faire face aux puissants corrompus qui saignent à blanc toute la nation en évadant des milliards vers des paradis fiscaux inatteignables.

  12. Le pire c’est pas cà – c’est les Teabaggers aux States qui ont essayé soit de discréditer et blaster le tout OU d’en faire un truc libertarien de droite, de coopter Occupy. C’est plus dangereux.

  13. Anyway….

    Occupy-Indignés, c’est plus ou moins finis…

    Mon coté cynique avait raison. La montagne a accouchée d’une souris.

  14. @ the Ubbergeek

    «Mon coté cynique avait raison.»

    Sur combien de blogues vous vantez-vous de votre cynisme? C’est la troisième fois que je lis ça (sauf que là, vous ne dites pas que vous êtes un éteignoir!)…

    Je vais aussi répéter ce que j’ai dit ailleurs. Comment peut-on dire qu’un mouvement n’a servi à rien quand il a permis d’initier une réflexion importante dans la population? Rarement une petit groupe d’inconnus n’a permis une telle chose.

    Et en plus, peut-être souhaitez-vous que ce soit terminé pour avoir raison, mais rien ne permet d’appuyer cette conclusion…

  15. Je crois que l’occupation avais fait son temps….plus ca allais plus les indignes passait dans l’indifférence

    C’est un signal aux ploutocrates de rester réveiller….il pourrais y avoir une révolution armée si ca continue

  16. Je ne crois pas trop à une révolution mais si la crise qui s’annonce finit par s’installer, ça risque, en effet de brasser.

    Soyons certains que les dirigeants n’ont pas pris trop trop acte de cette manifestation pour l’instant, mais ça les tanne un peu quand même .

    Suffit de voir l’ardeur à diminuer le mouvement dans la grosse presse pour s’en convaincre…

  17. @Darwin

    Ca va prendre une SÉVÈRE empiration de tout cà… On est ‘gras dur’ pour la plupars, ou vendus aux idées de…

    En passant, comme les blogues ont pas tous les mêmes publics et visiteurs, je me permet de donner mes posts partout si je juge nécessaire. Tant que je ne brise aucune nettiquette…

    Et Master of Spin Duhaime a rien compris, ne vois rien, et veut réécrire les choses.

    Enjoy reading (or not);

    http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/chroniques/ericduhaime/archives/2011/11/20111128-103219.html

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s