16 commentaires sur “Amish Country: Le moutt’ d’la barde !!!

  1. «Le mot « engourouter » est un néologisme de bon aloi, d’origine abitibienne, qui signifie littéralement: introduire (in) le gourou.»

    Hilarant!

  2. @Qui ça? Moi?

    Le thème de l’amisheté m’a servi de prétexte; le noeud du billet, c’est la lutte à l’intégrisme des mousselimes… vue à travers la lorgnette d’un éditorialiste politique qui ne se prend pas toujours au sérieux… contrairement à Jack-la-langue-de-veau ou à Jean-Luc Badaboumboum

  3. La langue de veau c’est bon d’une seule façon : dans le vinaigre.

    😀

  4. « Aux yeux desquels le seul mode d’exorcisme qui soit reconnu est celui que pratiquait le Jésuite Lankester Merrin dans le film The Exorcist. »

    Ah oui? Moi je pensais que ça s’inspirait plutôt du film « Amishtyville la maison du diable » 😉

  5. the Ubbergeek dit :

    25 novembre 2011 à 17:05

    « Welcome to Absurdistan – please stand up for the national anthem… »

    Vous avez oublié le reste :

    Please remove your hat, stop chewing gum, splashing saliva on your neighbours and scratching your crotch and ass…, you turds!

  6. @ Qui ça? Moi?

    27 novembre 2011 à 20:41

    « La langue de veau c’est bon d’une seule façon : dans le vinaigre. »

    C’est aussi excellent cuit lentement au four.

  7. La langue de veau dans le vinaigre , est-ce qu’il faut la faire cuire lentement avant de la mettre dans le vinaigre ?

    Je ne connais pas non plus le goût d’une cuite lentement au four. === Je vais en parler à Marie-Claire.

    La langue Française je balbutie encore un peu , mais j’arrive à me faire comprendre des  »FRANÇAIS » de la vieille Europe.

    Par contre , il y a une langue qui a réussie à m’allumer à tous les coups c’est celle d’Angélique. Vous allez me dire que cela fait ancien un peu , mais c’était l’expérience la  »DAME ». === Si tous les hommes en auraient connu une semblable , il y aurait beaucoup moins de  »FEFINES ».

    Angélique , aussitôt que mes vaches sont vendus , je vais revenir te voir et si jamais tu n’es plus quelque part dans la Baie-des-Chaleurs en Gaspésie , je vais rester là quand même.

    Jean-Marie De Serre.

  8. @ Jean-Marie De Serre

    « La langue de veau dans le vinaigre , est-ce qu’il faut la faire cuire lentement avant de la mettre dans le vinaigre ? »

    Certainement puisqu’elle est cuite dans le pot avant la dégustation.

    « Je ne connais pas non plus le goût d’une cuite lentement au four. === Je vais en parler à Marie-Claire. »

    Soyez-en certain, une langue cuite au four vous séduira à jamais. Plus tendre que du filet mignon plus goûteuse que le faux filet, elle se tranche presque aussi facilement que la morue de la baie.
    ===================

    « Par contre , il y a une langue qui a réussie à m’allumer à tous les coups c’est celle d’Angélique. »

    Ha oui?

    « Vous allez me dire que cela fait ancien un peu , mais c’était l’expérience la »DAME ». === Si tous les hommes en auraient connu une semblable , il y aurait beaucoup moins de »FEFINES ». »

    Tout dépendant; si vous voulez dire qu’elle parlait la langue avec tendresse dans votre micro, il n’y a rien d’ancien là-dedans, si vous comprenez ce que je veux dire.

    NB. Un de mes oncles disait : « Une langue de bœuf c’est bien meilleur qu’une langue de vache. » si vous comprenez toujours.

  9. J’aime bien la langue de porc, et les abats…

    Par Papi: Euh. Vighsny zak potrül mastushbrizky napotopul sczynsboëk szabryskÿe. Nyet cochonskïe lulululul.

    Pour ce qui est des abats, c’est ça qui a abattu ma maman à moi il y a plus de 30 ans… et j’ai la mémoire longue!

    PS: il n’existe pas de dictionnaire pour cette langue que j’ai apprise en croisière aux îles Aléoutiennes. Mais ça dit: les langues de porc, no thanks! 😉

  10. Monsieur youlle dit : la tendresse dans le micro : (J.M.) je ne vois aucune tendresse de la part d’une  »FEMME »de me parler au micro. === C’est sûr qu’il y a des hommes qui ont le cerveau à cet endroit , mais moi c’est au-dessus de mes épaules que ça se passe en premier.

    Votre oncle qui disait qu’une langue de boeuf c’est bien meilleur qu’une langue de vache , je ne saurais vous dire , je ne connais que les langues d’Angélique , de Nadia ou de Joyce etc.etc.etc. === De toute façon une  »FEMME » qui s’abaisse à parler au micro le 29 novembre 2011 et qui ne met pas une copote sur le micro , elle courre des risque en plus d’en faire courrir à d’autres.

    P.S. Début des années 2000 , j’ai parlé de la 1002 ième position et je disais qu’aucune  »TAPETTE NI FEFINE modifier  », ne pouvaient espérer atteindre l’orgasme dans cette position. === J’en avais parlé à Mesdames Louise-Andrée Saulnier , Soeur Marie-Paule Ross , mais pas à Soeur Angèle. === On parlait de pitons et de bouton dans ce temps là.
    Jean-Marie De Serre.

  11. Eh ! Jean-Marie De Serre !

    « …il y a une langue qui a réussie à m’allumer à tous les coups c’est celle d’Angélique…

    La langue d’Angélique ne vous appertient pas en exclusivité, okay !

    Jolie, enlevante et élevante Dame, à l’époque…

  12. @JMdS et Mangouste

    Angélique, marquise des anges? Dieu, ce qu’elle était belle, Michèle Mercier! Elle a dû prendre 2 ou 3 rides, depuis 45 ans!
    Dommage pour les Amish, privés de la télé! 😉

  13. À Papitibi,

    « Angélique, marquise des anges? Dieu, ce qu’elle était belle, Michèle Mercier! »

    Assez belle pour envoyer bien des hommes en enfer…

    Elle a eu un succès fou dans le rôle d’Angélique.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s