12 commentaires sur “Lettre ouverte au Sénateur-qui-dit-parler-au-nom-des-sans-voix

  1. Le sénilateur devrait savoir que les armes d’épaule sont des armes redoutables pour qui sait s’en servir ne serait-ce qu’un peu, surtout si elles sont montées d’une lunette de visée…

    Je ne retournerai pas aux données que j’ai insérées dans un commentaire précédent à l’intention du p’tit joe connaissant du blogue qui, par la grâce de Papitibi, sévissait et s’embourbait dans les sables mouvants du présent blogue presque chaque fois qu’il faisait un pas en avant avec un de ses commentaires. Grosso modo, je préciserai que les armes d’épaule puissantes, les carabines de chasse puissantes, peuvent atteindre leurs cibles avec une précision suffisamment grande pour tuer un animal, de l’espèce homo ou autre de grande taille, à un demi-mille, ou à 0,8 km de distance et plus…

    Détails pour celles et ceux que la chose intéresse :

    http://www.riflebarrels.com/articles/longrange_shooting/shooting_hunting.htm

    Certains choix de projectile, de poudre, de marque de cartouche permettent des vitesse de sortie de canon de 4 000 pi/s et plus. J’ai même lu 12 000 pi/s pour des cartouches très, très spéciales, du genre qui élimine l’ennemi à plus d’un mille de distance, comme cela s’est produit en Afghanistan… Disons qu’à 4 000 pi/s, la balle frappera théoriquement en une demi-seconde une cible distante
    de 2 000 pieds. Une arme de poing ne peut rivaliser avec une arme de chasse pour les tirs longue portée.

    De la lecture qui devrait assagir Harpeur-de-rien-faute-d’expérience, mais qui a eu une tournure inattendue (un tir concluant à une distance de 2 430 m, presque 2 1/2 kilomètres) :

    http://www.macleans.ca/canada/national/article.jsp?content=20060515_126689_126689

  2. Shame on you!

    Tu utilise l’âme de ta fille pour la monté d’une droite Sarkoside! Quand c’est pas du degré Front National !

    Tu la salis! Serait-elle de ton coté, père indigne?

  3. J’avais juré ne pas écrire de nouveau ici. Je ne peux le faire car le « maître de ce blogue » connaît mon identité. C’est sa seule supériorité sur moi. Je m’abstiendrai donc de commenter les horreurs innommables que je viens de lire plus haut. Ce n’est que partie remise. Dès que je serai à la retraite, je m’en donnerai à coeur joie. Dans mon propre blogue. Miao!

    Par Moustache, maître de ce blogue: tu miaules un peu rauque, le chat.
    Et si tu l’as pas remarqué, Papi et moi on a modifié ton miaulement de manière à protéger l’anonymat de celui qui remplit ta gamelle.

    On a pensé que tu t’étais mêlé dans tes pitons. Miao!

  4. @Poulou le chat

    « C’est sa seule supériorité sur moi. »

    Tu veux vraiment sortir les griffes?
    D’accord, tes deux géniteurs formaient l’un des rares couples de chats qui aient été décorés pourleur maestria du piano, alors que mon pelage indique que je suis un chat de gouttière.

    Ça, c’est le seul avantage que toi, tu as sur moi.

    Moi, Poulou le chat, j’en sais assez sur toi et sur tes miaulements infects que si j’avais vraiment te faire virer de ton job de chasseur de rats à Valleyfield, tu aurais été jeté dehors à coups de pieds dans la croupe. Mais je me suis dit que même s’il t’arrive de manquer de classe dans certains marécages, t’es un vieux chat, et ça serait bin platte de te faire virer juste avant ta pension de vieux chat.

    Alors je l’ai pas fait.
    J’aurais pu faire virer un nunivarsitaire de McGill, aussi. Surtout que quand lui il a l’occasion d’uriner sur les poils de Cuccialetta, il ne s’en gène pas.

    On appelle ça de la classe et de la grandeur.
    Et ça existe chez les chats de gouttière. Mais peut-être plus rarement chez les chats d’exposition, nés pour se pavaner…

    Dans cette vie-ci, je me qualifie de « chat de gouttière ». Mais dans l’une de mes vies antérieures, Néfertiti, c’était moi.
    Tu essaieras d’en dire autant, matou zalem.

    Tiens, j’ai pensé à un nouvel avatar pour toi, chat mal éduqué, couché sur une table que ton humain reconnaîtra sans peine.

    Ton ami Moustache

    Le vrai visage du chat Poulou

  5. Ha Ha Ha

    Se chat la mange les araigné?
    Je peut pas resté lontemps. il fait peur

  6. Ayoye! J’ignore ce qu’il a avalé Moustache mais à mon avis, il faudrait vérifier un ti-peu ses signes vitaux!

  7. @Prooooooooooooooooooot 22h59 (ce commentaire n’est pas ni ne sera publié)

    « P.S.: Ta soudaine amitié avec poulou, c’est fini??? »

    Pour le bénéfice de tous les lecteurs, je publie de nouveau ce commentaire que j’avais émis le 10 juillet 2011. Commentaire que Poulou n’a pas apprécié. C’est quand même pas de ma faute s’il a raisonné comme un pied de céleri.

    Réalisez-vous pleinement la qualité de ce raisonnement?
    C’est comme si, une semaine après que André Arthur eut parlé de cette grosse aux dents sales qui l’a battue aux dernières élections, il affirmait: J’avais raison de le dire, la preuve, c’est qu’elle m’a pas poursuivi, la crisse de vache!

    Poulou, j’ose espérer que, quand vous plaidez devant les instances de la CSST, vos arguments sont de meilleure qualité…

    Au lieu de reconnaître le ridicule de son argument et d’en rire avec moi, il a préféré claquer la porte.
    Son problème. Pas le mien.

    J’en ai été peiné, dans la mesure ou – d’habitude, du moins sur CE blogue – il savait argumenter avec intelligence.
    Mais, comme le dit le proverbe, Chassez la démagogie et elle revient au galop!

    = = =

    « Toi qui affirmes ne pas censurer les idées, alors, prouves-le, en publiant les liens que je te donne, si gentiment, parce que tu fais pitié en tabarnac, dans le fond!!! »

    Très gentiment en effet, comme tu viens d’en faire la démonstration.

    Pourquoi tiens-tu tant à les publier ici? Va donc plutôt les chier dans ta propre bécosse, où, avec un peu de chance, ils seront vus par une foule de 2 ou 3 personnes. Tes liens n’intéressent personne. Même pas Jean-Luc Prooooooooooooooooot, qui me les envoie sans même avoir vérifié s’ils sont pertinents à LA cause qu’il défend. Alors je le répète, tu peux te les fourrer dans le cul. De toute façon, c’est d’la marde…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s