94 commentaires sur “« Tough-on-crime »: le débat constitutionnel est déjà lancé… avant même l’adoption du projet de loi C-10!

  1. Ce fait divers n’est que la première illustration des injustices entourant cette loi stupide. Il y en aura d’autres, et ça risque de ruer dans les brancards presque à chaque fois. On verra alors si les juges auront autant de courage que Mme. Molloy, et si la population va enfin se réveiller en 2015 aux prochaines élections.

  2. Écoutez-vous les Vendredis policiers à Canal D, comme «Un tueur si proche», «Homicide», «Scène de crime», etc.? Moi, oui! Quand on écoute ça, on peut difficilement être contre C-10. À vous lire, une ordure comme Danny Rolling aux États-Unis s’en serait sorti avec une p’tite tape sur les doigts.

  3. @Majestic

    Pas fort, la comparaison avec un tueur en série! Surtout que personne, au Canada (et j’inclus ici ces mal-aimés de la drouate que sont les avocats et les juges) ne remet en question la sévérité de la peine infligée à un tueur en série comme l’était Danny Rolling aux USA ou comme nos oiseaux de proie bien de « chez nous », Robert Pickton, Paul Bernardo et Clifford Olsen, par exemple.

    Non, je n’écoute pas les « vendredis policiers » du Canal D; je n’ai pas besoin de ça pour me tenir informé et encore moins pour me former une opinion. Moi, le sensassionalisme des front pages du Hournal de Mourial (ou de Québec)…

    = = =

    On peut-tu comparer des pommes avec des pommes? Moi, je ne parle pas de serial killers, je parle d’individus qui ont la malchance de se faire imposer une sentence de marde pour avoir commis un geste qualifié d’illégal alors qu’il n’avait, en soi, rien de répréhensible.

    J’aurais pu parler, par exemple, de tous ces types qui ont consommé de l’alcool et qui, à la sortie du bar, font le choix de roupiller quelques heures dans leur véhicule automobile plutôt que de franchir les 2km qui les séparent de leur lit douillet. Alors si un policier les surprend, on les accuse de conduite en état d’ivresse et ils sont trouvés coupables et condamnés. Techniquement, en effet, ils ont été arrêtés alors que leur taux d’alcool dépassait 0.08 et ils exerçaient alors contrôle d’un véhicule automobile.

    Conduire sur 2 km, ça prend 2 minutes: en deux minutes, tu risques pas beaucoup de croiser une auto-patrouille et si t’es pas trop malchanceux, t’auras pas le moindre accrochage! Bref, pas vu, pas pris. Mais roupiller 3 heures dans son auto, en soi, ça n’a rien de très dangereux… sauf qu’on s’expose à la vue des patrouilleurs de nuit, qui savent où se trouvent les bars et les hôtels et qui ne manquent pas d’en vérifier les environs.

    Alors tu vois, moi j’en connu, de ces gens qui n’ont rien fait de mal et qui se sont retrouvés avec un casier judiciaire. Alors lâche tes serial killers et parle moi du sujet, SVP.

    Et le sujet, c’est: inconstitutionnalité des peines minimums compte tenu des articles 7 et 12 de la Charte des droits dont je rappelle qu’elle transcende TOUTES les autres Lois (puisqu’elle est enchâssée dans la Constitution) et qu’elle ne peut pas être abrogée ou modifiée par le fédéral sans l’accord d’une grooooosse majorité de gouvernements provinciaux. Suffirait que l’Ontario (38% de la population) s’y oppose pour qu’un tel amendement ne passe pas. Ou encore le Québec et le B.C….

    Alors le petit [1] Harper peut bien faire les lois qu’il veut, même une Cour suprême composée de 9 ultra-conservateurs refuserait de le suivre dans ses délires.

    ________
    [1] – « petit », dans le sens de « mesquin », de « petit d’esprit »…

  4. De plus, virgule, c’est plutôt du côté de la législation contre les armes à feu que vous devriez regarder, si de telles peines vous découragent! HA! 😈

  5. Ma belle petite Sombre…

    Le p’tit gars – Smicktruc – doit regarder la teevee de Buffalo, de l’autre bord du Lac: il y voit quotidiennement plein d’agsampes de cette libââârté qui fait la gloire des Zuzessas et qui suscite l’admirâssion humanime (sauf les astis de go-gauches zanti-zamarikins) de notre borre de l’affrontière.

    Il a voulu faire komme ke touttes les bons patriotes Zamarikins font: se pogner en photo ak une AK-47. Kossé ki est pô korrek la-dedans, sti?

    Komme ki dize d’l’aut borre d’l’affrontière, ke Dieu blesse l’Amarike – God Bless Amarika.
    Cé ssa ki é ssa!

  6. @ Madame Sombre.

    «Ça lui apprendra à vouloir faire l’toffe su facebook!»
    Mais, de qui parlez-vous au juste?

    Par Papi: Sombre parle de Smickle, ce qui prouve qu’elle a lu et compris le billet, elle! Smickle, c’est le gars de 30 ans qui s’est mis des culottes de boxeur et des lunettes soleil pour se prendre en photo une arme à la main, à l’aide de sa webcam. Il a eu le temps de se déguiser mais la police a défoncé la porte avant qu’il prenne la photo. J’imagine – tout comme Sombre – qu’il voulait mettre ça sur Facebook…

    @ papitibi.

    «personne […] ne remet en question la sévérité de la peine infligée à un tueur en série comme l’était Danny Rolling aux USA»

    Euh, vous saviez que Danny Rolling est mort par injection létale en 2006, donc par la peine de mort? Et, n’allez pas sur Google ou sur Wikipédia pour vérifier avant de me répondre!

    Si vous appuyez la sentence qu’a reçu Rolling, donc, vous avez des penchants pro-peine de mort, vous, un valeureux gauchiste! 😉

    Et, de ce fait, toujours selon cette logique, la campagne de diabolisation de Rick Perry aux États-Unis par la gauche, juste parce qu’il a signé légalement les permis d’exécution de ceux qui avaient déjà été condamné par un tribunal à la peine de mort, était odieuse. Merci pour cet éclair de lucidité, Me Papitibi! 😉

    Ne vous fâchez pas, c’est juste pour vous rendre la monnaie de votre pièce de la dernière fois! Moi-aussi je peux mettre des mots dans la bouche de mes interlocuteurs, vous savez!

    P.S.: Je suis contre la peine de mort. Je le spécifie, au cas où!

  7. @Majestic

    «personne […] ne remet en question la sévérité de la peine infligée à un tueur en série comme l’était Danny Rolling aux USA»

    Euh, vous saviez que Danny Rolling est mort par injection létale en 2006, donc par la peine de mort?

    = = =

    Je suis CONTRE la peine de mort. Period.
    Et je répondais à TON commentaire: À vous lire, une ordure comme Danny Rolling aux États-Unis s’en serait sorti avec une p’tite tape sur les doigts.

    Une p’tite tape sur les doigts pour des ordures comme Picton, Bernardo, Olsen ou Danny Rolling? Krisse, pousse, mais pousse égal.
    Oui, je savais qu’il avait été condamné à mort. Quand je parlais de SÉVÉRITÉ de la sentence, c’était en réaction à ta p’tite tape sur les doigts: en comparaison, une peine de 10, 14, 25 ans, une « perpète » ou une peine de mort, c’est tellement éloigné de ta p’tite tape sur les doigts que tout ça, ça appartient à l’autre extrême – où on peut parler de SÉVÉRITÉ.

    Une p’tite tape sur les doigts, c’est comme… observer une mouche au microscope.
    Mais que tu parles d’une peine de 10 ans, d’une perpète ou de la peine de mort, faut sortir le télescope.
    Observer l’étoile la plus près ou observer une galaxie invisible à l’oeil nu, c’est sûr qu’il y a une krisse de différence, mais ça reste dans le même territoire: d’une manière ou d’une autre, t’auras pas assez d’une vie pour t’y rendre, alors que si tu lâches ton microscope, la mouche, tu peux lui toucher et l’écraser… si t’es habile.

  8. J’suis fatigué de ce gouvernement, fatigué de toute sa vengeance… Ça n’en vaut plus la peine de se battre. Je réalise que ça va prendre maintenant une bonne trentaine d’année de répression contre les criminels avant que le peuple ne veuille revenir a son coté plus humain. C’est pas étonnant que Harper soit majoritaire aujourd’hui, c’est ce que veut le peuple, beaucoup plus de répression et de vengeance. La gauche sociale-démocrate n’est pas morte, mais mise de coté pour un bon moment…

  9. @ Ekran.

    «Nous, le peuple!»

    Il faudra vous y faire. 😉

    @ papitibi.

    Votre billet, je l’ai lu…en diagonale, car, moi, les méandres juridiques…

    «Non, je n’écoute pas les “vendredis policiers” du Canal D»

    Pour un ancien juriste, je dois dire que ça m’étonne. Vous devriez peut-être vous y mettre. Quand on écoute ça, on comprend un peu mieux la mentalité des Pierre-Hugues Boisvenu de ce monde. Ça vous ferait du bien de le comprendre.

    Par Papi: Ce genre d’émissions, c’est, au mieux, de la vulgarisation pour les profanes. Au pire, de la propagande et du sensationnalisme. Ou encore, entre les deux, un simple divertissement. Que ce soit l’un ou l’autre des deux premiers choix, ça ne m’intéresse pas; et comme divertissement, mes priorités sont ailleurs.

    Je ne suis pas tout à fait un profane, vois-tu… On parle pour parler, là: tu crois vraiment que les émissions du Canal D font partie du programme de formation des futurs avocats, des futurs juges, des futurs criminologues et des aspirants chefs de police?

    Serais-tu étonné et surpris si Yo-Yo Ma tournait le dos à une offre d’un prof de musique de Secondaire 5 de lui donner des cours de solfège destinés d’abord à des ados sans talent ni formation?

    Non. Je ne suis pas le Yo-Yo Ma du droit mais c’est pas une émission destinée à des profanes qui peut me rassasier. Disons, en toute humilité, que je suis rendu plus loin que ça.

    «je parle d’individus qui ont la malchance de se faire imposer une sentence de marde pour avoir commis un geste qualifié d’illégal alors qu’il n’avait, en soi, rien de répréhensible.»

    Euh, le C-10 ne parle pas de quelqu’un qui a oublié de payer son hypothèque ou l’assurance de son char ou des voleurs de banque, mais bien des prédateurs sexuels, des assassins, des pédophiles, des trafiquants de drogues, des p’tits bums en boissons sans permis de conduire (parce qu’il leur avait été enlevé une semaine plus tôt pour avoir fait péter la balloune pour la 36e fois) qui tuent des jeunes et des récidivistes de toutes sortes.

    Ça concerne, entre autres, les Hugo Bernier, les Mario Bastien, les Richard Bouillon, les Richard Bérard, les Camil Girard, les Gregory Bromby, les Jacques Vachon, les Gabriel Cantin, les Guy Turcotte et les Vanessa Tremblay de ce monde. Une belle brochette d’ordures, en ce qui me concerne! Alors, oui: je suis pour C-10! Ras-le-bol de voir le tissu moral de notre société se désagréger de la sorte!

    Tenez, je ne suis pas souvent d’accord avec lui, mais cette fois-ci, je dois dire que JLP reflète bien mon idée là-dessus: http://lecanadadelapréhistoire.blogspot.com/2012/02/le-combat-de-p-h-malvenu-une.html

  10. La monté de la droite brune haineuse…

    Harper, tough on truth, rights and compassion.

  11. Et après, les médias du Canada anglais, par leur manque de nuances habituels, crient au scandale devant le méchant « séparatiste » qu’est devenu Justin, le fils de WhipPET. Le pays bascule vrs le schisme alors que Harper et ses Con’s s’en vont carrément à l’Ouest, et vers l’Ouest, idéologiquement et économiquement.

    La culture canadienne-anglaise n’existe pas et n’a jamais existé, les canadiens-anglais s’imprégnant surtout de culture amerloque. À force de regarder CNN et Fox News, beaucoup de nos généreux et gentils « canadians » ont virés de plus en plus conservateurs, ça parait. Normal que le Québec n’existe plus pour eux.

  12. @ Mathieu Lemée.

    Ben oui! Et nous, on est tellement supérieurs, les Kwébéqwois, que notre beau «modèle» sôôôcial n’est repris par aucun pays dans le monde. Ça commence à faire beaucoup de monde sur Terre qui n’ont pas vu la «lumière» que nous, on aurait supposément vu.

    «La culture canadienne-anglaise n’existe pas et n’a jamais existé, les canadiens-anglais s’imprégnant surtout de culture amerloque.»

    Daniel Lessard (que j’aimais bien) a fini sa carrière en queue de poisson avec ce genre de déclaration à l’emporte-pièces durant la soirée électorale. Sauf qu’il a été assez monsieur pour ne pas cracher le mot «amerloque» en ondes en appelant le peuple américain par son nom. Ben oui, les Américains!

    Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec le gouvernement en place, mais respectez au moins le peuple qui l’a élu. La majorité a parlé et c’est la fin de l’histoire! Jamais je ne signerai un chèque en blanc à des séparatistes ethnocentristes pleins de ressentiments et de hargne, tels que vous!

  13. @Majestic
    « Euh, le C-10 ne parle pas de quelqu’un qui a oublié de payer son hypothèque ou l’assurance de son char ou des voleurs de banque, mais bien des prédateurs sexuels, des assassins, des pédophiles, des trafiquants de drogues… »

    = = =

    T’as vraiment de la difficulté à saisir un raisonnement, toi! Je parle des principes et toi tu t’attardes à des exemples précis – que d’ailleurs tu ne maîtrises même pas! Mon doigt pointe vers la lune et toi tu regardes mon doigt…

    Les trafiquants de drogue, tu dis? Tu crois que la définition ne vise que les groupes mafieux, les motards criminalisés, les gangs de rue? Erreur. La Loi C-10 vise ITOU le tit-coune qui a 6 joints dans ses poches (pour sa consommation personnelle) et qui, sous l’oeil d’un délateur ou d’un policier en civil, en donne un à sa blonde ou à son meilleur chum.

    En droit, donner un joint, ou même passer un joint, c’est assimilé à du trafic. Et en droit, être en possession de 6 joints et en passer un à son chum, c’est de la possession pour fins de trafic.

    Avant d’imposer aux juges l’obligation de condamner à une peine minimum, Harper aurait PU assouplir les règles de la possession pour fins de trafic, mais il ne l’a pas fait.

    Et toi, avant de traiter d’un sujet avec lequel t’es pas familier, aie la décence de t’informer un tit brin. Surtout quand ton interlocuteur est un tit brin plus avancé que toi.

    Et pour la désagrégation du tissu moral de la société, tu fais probablement partie du problème bien plus que moi, qui vis comme un ascétique! Presque une vie monacale: pas de tabac, pas d’alcool, pas de droille. Et encore moins de traffic. Pas de dette, pas d’hypothèque à payer, pas de problèmes financiers, pas de problèmes conjugaux. Tant mieux pour toi si tu peux en dire autant… mais j’entretiens des doutes.

    Et compte tenu de la définition de l’expression « possession pour fin de trafic », comme dirait Legault, on verra bin!

  14. @Le Majestic

    « Et nous, on est tellement supérieurs, les Kwébéqwois, que notre beau «modèle» sôôôcial n’est repris par aucun pays dans le monde. Ça commence à faire beaucoup de monde sur Terre qui n’ont pas vu la «lumière» que nous, on aurait supposément vu. »

    Ben oui! La Suède et les pays scandinaves sont des nations qui appliquent un modèle social qui fonctionne superbement; personne, aucun autre état ne les copie non plus. Votre argument fallacieux simpliste part de nulle part pour aboutir à rien. Et si les USA étaient les meilleurs du monde, tout le monde les auraient suivis, j’imagine? N’importe quoi!

    « Jamais je ne signerai un chèque en blanc à des séparatistes ethnocentristes pleins de ressentiments et de hargne, tels que vous! »

    Ce qui revient à dire que vous viviez toujours chez vos parents? Tel un Tanguy? C’est trop risqué pour vous d’assumer les responsabilités d’une vie adulte?

    Et avant de m’accuser d’ethnocentriste, je vous signale que je suis né de parents immigrants et que j’ai voyagé pas mal. Alors vous avez le jugement aussi facile et prompt que celui des Conservateurs qui sont plus étroits d’esprit que la majorité des méchants séparatisses. Et si vous sortiez un peu de la maison parentale qui couve votre propre étroitesse d’esprit, vous verriez que les séparatistes dont vous parlez sont bien plus ouverts sur le monde que vous ne l’imaginez. Pour l’instant, seuls les dretteux, les libertariens, et le gouvernement conservateur actuel sont ceux qui font preuve de ressentiment et de hargne. Moi, je fais preuve d’indignation et je constate ce que je vois pour avoir voyagé au Canada.

    Toutes les nations du monde seraient ethnocentristes juste parce qu’elles sont indépendantes, et qu’elles ont eu les couilles de le devenir, tout en étant capables d’admettre que l’anglais ne se substituera pas à leur première langue?

    Je préfère m’assumer en tant qu’adulte responsable, plutôt que de continuer à vivre sous dépendance et rester un ado inculte.

    Papitibi a visiblement assez bien cerné votre personnalité. Surtout que quand on se sert de JLP comme référence pour appuyer son point de vue, on voit bien que réfléchir est au-dessus vos forces.

    Votre Majestic, je vous le laisse.

  15. La Loi C-10 vise ITOU le tit-coune qui a 6 joints dans ses poches (pour sa consommation personnelle) et qui, sous l’oeil d’un délateur ou d’un policier en civil, en donne un à sa blonde ou à son meilleur chum.
    – Papi
    ———————————-

    il n’y a pas aussi le truc d’obliger les FAI à fournir des infos sur leurs abonnés à la demande de la police et ce sans mandat maintenant ?

    Laisser la police agir à sa guise en ce sans être encadrés par des juges, s’tie qu’il va y en avoir de l’abus !!!

    Oui il y a de bonnes choses dans C-10 mais il y a aussi de la belle grosse merde. Et dans la tête des dretteux rednecks, si tu es contre C-10, tu es pour les pédos et autres criminels, le top de la démagogie quoi !. Comme si on devait accepter le tout tel quel pour quelques bons points et se mettre la tête dans l’autruche pour le reste…

    ——————————–
    Le Majestic c’est JLP!! Le chat sort du sac
    – Sombredereliction
    ——————————-

    Naannn, notre trou de cul national est un illettré fonctionnel et ce Majestic sait au moins écrire, à défaut de penser…

  16. @ManiHack

    « il n’y a pas aussi le truc d’obliger les FAI à fournir des infos sur leurs abonnés à la demande de la police et ce sans mandat maintenant ?
    Laisser la police agir à sa guise en ce sans être encadrés par des juges, s’tie qu’il va y en avoir de l’abus !!!

    Heu… En plein dans le mille!
    Vous devancez de quelques minutes (de quelques heures?) mon prochain billet, que je devrai possiblement scinder en deux, tant il y a de matériel sur le sujet.

  17. @ Mathieu Lemée.

    La Suède a accepté l’ouverture du privé en santé et dans les régimes de retraite (et ça fonctionne très bien et personne n’est mort), ils ont libéralisé l’équivalent de leur SAQ et leurs syndicats ont refusé de marcher contre la mondialisation. De plus, même si la Suède taxe beaucoup, elle redistribue très peu la richesse (je ne dis pas que je suis pour, je ne fais qu’expliquer). Alors, SVP, trouvez un autre exemple! Et, je n’ai jamais dit que les États-Unis (un pays avec lequel vous semblez vraiment avoir un problème) était LE modèle à suivre. Ça, c’est vous qui me le mettez dans la bouche.

    «Ce qui revient à dire que vous viviez toujours chez vos parents? Tel un Tanguy?»

    Comme Papitibi, vous m’inventez une vie sans me connaître et c’est très malhonnête intellectuellement. Vous discutez à la manière des radios-poubelles de Québec et je crois que le débat mérite d’être à un niveau plus élevé que ça.

    «je vous signale que je suis né de parents immigrants et que j’ai voyagé pas mal.»

    Bien content pour vous, mais ça ne veut pratiquement rien dire! Moi-aussi je peux me targuer d’avoir visité au moins une dizaine de villes américaines et au moins trois villes canadiennes. Et, je peux dire que les Canadiens anglais et les Américains dont vous parlez n’existent pas, ce sont des caricatures.

    «Toutes les nations du monde seraient ethnocentristes juste parce qu’elles sont indépendantes»

    Non, mais quand on fait sécession sur un ressentiment vis-à-vis de l’autre nation dont on souhaite se séparer, c’est une forme d’ethnocentrisme. Les Américains se sont séparés parce que les Anglais les taxaient abusivement sans représentation au Parlement fédéral, pas parce qu’ils se croyaient supérieurs aux Anglais. Si le projet de séparation était porté par des gens crédibles qui ne parlent comme de vulgaires populistes avec des slogans soixante-huitards («Faisons payer les riches», franchement, comme si le Québec en était remplis!) et que le projet n’était pas basé essentiellement sur la haine des méchants Anglais, mais bien sur un projet collectif qui a du sens et qui permettrait d’enrichir le Québec, je serais séparatiste.

    Mais, puisque ce n’est pas le cas, je suis fédéraliste. Par défaut, devrais-je ajouter! Moi, les Canadiens anglais ne m’oppresse pas et je n’ai aucun ressentiment vis-à-vis d’une guerre terminée depuis 250 ans.

    En passant, je ne suis pas vraiment de droite, mais je ne suis pas vraiment de gauche non plus. En fait, j’aime bien jouer les avocats du diable. Puisque ce blogue en est un de gauche, il est tout à fait normal que je sorte mes idées plus de droite. Si j’écrivais sur un blogue de droite, il serait tout à fait normal que je sorte mes idées plus de gauche.

    Pour ce qui est de JLP, je le lis quelques fois. Au moins une fois aux deux semaines pour savoir ce qu’il débite et, en ce qui me concerne, il n’est pas une référence. Je suis souvent en désaccord avec lui mais, sur C-10 et Boisvenu, je me surprends presque à être d’accord avec lui. Si j’ai mis le lien vers son billet, c’est parce que tout ce que je pense sur C-10 est là. Quoique, je n’aurais pas utilisé le même langage que lui et je n’appuie pas sa partisanerie conservatrice.

  18. @Majestic

    « Moi-aussi je peux me targuer d’avoir visité au moins une dizaine de villes américaines et au moins trois villes canadiennes. Et, je peux dire que les Canadiens anglais et les Américains dont vous parlez n’existent pas, ce sont des caricatures. »

    Au moins trois villes canadiennes? C’est vraiment impressionnant! Comme St-Georges de Beauce, Ste-Marie de Beauce et St-Joseph de Beauce? Ou comme Pointe-Calumet, Ste-Marthe sur le Lac et St-Eustache? Ou comme Toronto, Mississauga et Hamilton? À vrai dire, avoir visité AU MOINS trois villes canadiennes, ça peut vouloir dire 50 km carrés!

    Moi j’ai vu le Québec de Kuujuak aux « lignes » américaines et de Vaudreuil-Dorion à Gaspé. Pas vu les Îles de la Madeleine, ni la Côte-Nord. Et visité « au moins » 8 provinces canadiennes. Et tous les États à l’Est du Mississipi (sauf Ohio et Indiana) et plusieurs à l’Ouest (Texas, toute la côte Ouest, Kansas…). J’ai trempé les orteils dans la Méditerranée depuis les 3 continents qui l’entourent (pour l’Asie, c’était Tel-Aviv) mais je considère néanmoins avoir trop peu voyagé. Mais si tu as vu 3 villes canadiennes et une dizaine de villes amaricaines, là, je m’incline!

    Cela dit, si t’as jamais vu un orangiste bouffe-canayen, à l’oeil, comme ça, je dirais que ta culture canadian n’a jamais été très approfondie! Quand j’étais plus jeune, il me suffisait, à moi, de faire quelques km à vélo pour en trouver! Un ami à moi – un bon péquiste malgré ses origines irlandaises – s’est fait vandaliser deux fois sa pharmacie dans le « West Island ». J’ai moi-même été victime deux fois de mes origines québécoises à Toronto – à plus ou moins 25 ans d’intervalle. Et si j’ai pas vu la Saskatchewan, mon oncle Eugène y a vécu une trentaine d’années, où il militait au sein d’associations de producteurs agricoles: c’était pas toujours bien vu d’y causer français… ou même d’être connu pour être francophone. Pourtant, Eugène était un half-breed Lakota, né aux USA!

  19. @ Madame Sombre.

    «Le Majestic c’est JLP!!»

    Non! Mais je vais quand même vous faire une confidence (ne le dites à personne! 😉 ): si j’ai découvert la blogosphère, c’est un peu grâce à JLP! C’était en septembre dernier. Puisque c’était le dixième anniversaire du 11 septembre, je faisais une recherche sur les Truthers afin d’approfondir mes connaissances sur ces gens que je qualifie de sectaires. J’ai donc tapé «escroquerie conspirationniste 11 septembre» sur Google et je suis tombé dès le premier lien sur un site qui s’appelait Le Québec de demain. Son auteur, Jean-Luc Proulx, détruisait littéralement les Truthers et les faisait paraître pour ce qu’ils sont: des escrocs, des anti-américains, des sectaires et des fanatiques.

    Par Papi: Beaucoup trop d’enthousiasme pour un commentateur de si peu de substance. Proulx y pourfend le sectarisme, tu crois? Shit! Il s’est même fait fermer son premier blogue par ce qu’il appelle le « CRTC des blogues »!Pire, il militait pour un Québec blanc, catholique et sans immigrant, comme je l’ai lu de mes yeux lu (sur un site tiers). Alors si il y a quelqu’un au Qc qui mérite le qualificatif de « sectaire »… Tout ça pour dire: tiens-toi loin des idées de ce gars-là!!!

    Il citait ce blogue comme faisant partie du mouvement truther et je voulais en avoir le coeur net. Puisque j’avais remarqué qu’il avait le site de Ygreck (que je connaissais car je voyais ses caricatures dans le JdQ) dans ses favoris, je suis allé voir ça également. Pendant des mois, je n’ai fait que vous observer, vous JLP, Papitibi et les autres commentateurs de ce blogue. Certains propos m’hérissaient le poil des jambes de par leur irréalisme, tandis que d’autres m’ont plu. En gros, je ne visite que deux blogues de façon régulière (celui-ci et Ygreck) et celui de JLP de façon plus occasionnele. Mais, je ne commente qu’ici pour le moment.

  20. Le vrai souverainiste se voit DIFFÉRENT des anglos, égal et DISTINCT, pas SUPÉRIEUR.

    Je me vois égal aux anglos. J,aime bien les américains, en fait même.

  21. @ ManiHack.

    «il n’y a pas aussi le truc d’obliger les FAI à fournir des infos sur leurs abonnés à la demande de la police et ce sans mandat maintenant ?»

    Le projet de loi C-30? Bon ça, ça mérite d’être dénoncé! Vous voyez, quand on ne se bat pas contre des moulins à vent… 😉

  22. @ papitibi.

    «Mais si tu as vu 3 villes canadiennes…»

    Toronto, Ottawa, Calgary!

    «…et une dizaine de villes amaricaines»

    Boston, New York, Washington, Tampa Bay, Détroit, Miami, Dallas, Las Vegas, Los Angeles, Chicago!

    Par Papi: Parmi celles-là, il y a Dallas et Vegas que j’ai pas visitées. Vegas, par choix: je ne joue pas! Dallas, non, mais Houston, oui. Et j’ai pas visité ça à l’âge de 7 ans, moi! C’est moi qui en ai pris la décision… avec ma femme, parfois!

    «si t’as jamais vu un orangiste bouffe-canayen, à l’oeil, comme ça, je dirais que ta culture canadian n’a jamais été très approfondie»

    Il y a un mouvement séparatiste au Québec qui veut couper leur pays en deux. Je comprends les Canadiens anglais d’être méfiants. Leurs attaques étaient plus contre les séparatistes que contre le Québec en tant que tel, par contre. Mais, aux États-Unis, je n’ai jamais rencontré d’orangistes. Bien au contraire, car ils savent que nos deux pays partagent beaucoup de choses.

    Par Papi: Tu n’y es pas; un Orangiste, c’est un mange-catholique! Au Canada anglais, très protestant, ça voulait également dire « anti-canayen », donc anti-francophone, les Francos étant plutôt cathos

    Les attaques contre le Qc ne sont pas le résultat mais plutôt l’une des causes principales du mouvement souverainiste, avec chez l’abbé (Lionel) Groulx un fond de lutte entre cathos francos et anglo-protestants

  23. @ papitibi.

    «Il s’est même fait fermer son premier blogue par ce qu’il appelle le “CRTC des blogues”!»

    Il a déjà eu un autre blogue? Est-ce que vous connaissez la cause de cette fermeture?

    «Pire, il militait pour un Québec blanc, catholique et sans immigrant, comme je l’ai lu de mes yeux lu (sur un site tiers).»

    Là, c’est plus grave! Mais, je n’ai jamais que j’étais toujours d’accord avec lui. Je suis rarement d’accord avec lui.

  24. Oups: «…je n’ai jamais dit que j’étais toujours d’accord avec lui.»

  25. @Majestic

    La cause de la fermeture de son blogue? Il a sa version, l’organisme qui l’a fermé de force en a sûrement une autre! Le nom de cet organisme? Je l’ai à la fois su’l bout d’la langue et dans mes archives, mais à 2h00, j’ai ni le goût de me gratter la langue ni le temps d’interroger mes banques de données personnelles.

  26. STOP! SPAMMING TIME!

    Il y a des limites aux trucs qui sont autorisé sur le net, of course.

  27. En passant, les Orangistes sont des protestant anglos (ou autres, y’a en encore en Hollande peut-être) très… activistes disons.

    Ils ne passent pas souvent pour ouvert d’esprit encvers les francos etou cathos – des orangistes se battent avec les irlandais en Northern Irland.

    Tu devrais te renseigner un peu.

  28. Le Majestic
    Le projet de loi C-30?
    ————————————-

    Je vois partout C-30 pour ce projet de loi et pourtant quand je cherche sur le net je tombe sur ça:

    Projet de loi C-30 : Loi sur des questions d’éthique (Sénat)
    http://www.parl.gc.ca/About/Parliament/LegislativeSummaries/bills_ls.asp?Language=F&ls=c30&source=library_prb&Parl=40&Ses=2

    et Lundi j’ai entendu dire que ce projet de loi visant à donner plus de pouvoirs aux forces policières ou à des agences gouvernementales qui font de la surveillance sur Internet serait mit dans le fourre-tout C-10.

    merde je suis tout mêlé là…

  29. tu regardes mon doigt…

    Mes huskies font la distinction. 🙂

    Excellente analogie.

    Parcours parfait. Déjà lu ça qque part…

  30. @ManiHack 10:53

    pourquoi y a t-il différentes lois sous le même “numéro”

    Bonne question! Mais la réponse n’en est pas moins facile, pour le grand juriste que je suis! 😉

    D’abord, si le projet est numéroté C-??? plutôt que S-!!!, c’est parce qu’il émane de la House of Commons. Un projet de Loi qui naîtrait dans la caboche d’un Sénateur serait numéroté S-!!!

    Cela dit, ils fonctionnent par sessions et par législatures. Depuis le 2 mai 2011, c’est la 41e législature de l’histoire du Canada (depuis 1867). La session ouverte après cette élection était la Première session de la 41e législature. Arrivent les vacances, ou une prorogation inopinée (comme celle qu’avait acceptée Mikaële Jean quand Harper avait peur d’un coup d’État ( :mrgreen: ) par la Coalition; les projets de lois qui n’ont pas eu le temps d’être adoptés meurent au feuilleton: le gouvernement doit les présenter de nouveau à la session suivante.

    Résultat: le projet de Loi C-315 de la première session de la future 42e législature pourrait demeurer en plan. Faudra le présenter de nouveau, alors qu’il pourrait être devenu le projet de loi C-14 de la deuxième session de cette même 42e législature. Et si encore une fois il ne franchit pas toutes les étapes (« lectures ») pendant la deuxième session, il pourrait être présenté de nouveau et devenir – par hypothèse – le projet de Loi (ou Bill) C-52…

    Une chatte pourrait y perdre ses chats. Heureusement, il y a les avocats – dont certains ont depuis longtemps accroché leur toge – pour démêler tout ça. Mais j’en connais, qui pratiquent depuis 5, 10 ou 15 ans, qui n’arrivent pas encore à s’y retrouver…

  31. @Le Majestic

    « La Suède a accepté l’ouverture du privé en santé et dans les régimes de retraite (et ça fonctionne très bien et personne n’est mort), ils ont libéralisé l’équivalent de leur SAQ et leurs syndicats ont refusé de marcher contre la mondialisation. De plus, même si la Suède taxe beaucoup, elle redistribue très peu la richesse (je ne dis pas que je suis pour, je ne fais qu’expliquer). Alors, SVP, trouvez un autre exemple! Et, je n’ai jamais dit que les États-Unis (un pays avec lequel vous semblez vraiment avoir un problème) était LE modèle à suivre. Ça, c’est vous qui me le mettez dans la bouche. »

    Primo, si j’ai pris la Suède comme exemple, c’est pour vous montrer qu’un modèle qui fonctionne n’est pas forcément imité par d’autres, en réponse au fait que vous avez mentionné que le modèle québécois était pourri parce qu’il n’était pas suivi ailleurs. C’était donc en réponse à votre argument qui ne tenait pas la route, alors cessez de lire les textes en diagonale, comme vous dites, et ne deviez pas le sujet pour vous valoriser.

    Secundo, le modèle de protection sociale en Suède n’est pas avant tout une stratégie réformiste de droite, mais une compréhension ontologique du capitalisme et du socialisme comme collaboration de classe, c’est-à-dire l’idée que le socialisme se développe à partir du capitalisme, de l’intérieur, avec la socialisation de la consommation et de la grande distribution. Le socialisme est considéré comme l’issue « rationnelle » du capitalisme, comme la réalisation « complète » ou « radicale » des idées libérales de liberté et d’égalité qui ont échoué jusqu’à présent.

    Le « socialisme » peut donc être réalisé de concert avec le capital plutôt qu’en opposition avec lui. Dans cette optique, l’opposé de la collaboration de classe n’est pas la révolution mais l’ontologie de la lutte des classes, c’est-à-dire l’idée que le socialisme ne peut être réalisé que contre le capital – comme renversement total des relations sociales capitalistes. Là réside la véritable divergence de l’opinion au sein de la gauche et de la droite aujourd’hui, en ce qui concerne le rôle de l’État-providence et de la place du privé. C’est donc bien plus nuancé que ce que vous affirmez.

    Par exemple, vous mentionnez les syndicats. Saviez-vous que les travailleurs suédois sont 85% syndiqués. C’est 38% de plus que le Québec que la droite trouve déjà trop syndiqué. L’État n’imposera pas non plus de loi spéciale pour forcer les travailleurs à retourner au boulot en cas de grève, et au contraire, encouragera la négociation de bonne foi. L’État suédois garde donc une certaine autonomie par rapport aux entreprises. De plus, le mode électoral est depuis longtemps le suffrage universel et cela en a fait une démocratie plutôt saine dans son histoire. En fait, son intervention se veut plutôt néocorporatiste en comparaison avec le modèle québécois plus néolibérale.

    « Non, mais quand on fait sécession sur un ressentiment vis-à-vis de l’autre nation dont on souhaite se séparer, c’est une forme d’ethnocentrisme. »

    D’abord, je n’ai manifesté que mon indignation envers le parti Conservateur au pouvoir et les Canadiens qui ont voté pour eux, pas le Canada en entier. Arrêtez de généraliser.

    Ensuite, ma volonté de voir le Québec devenir un jour souverain est bien plus fondée sur des bases constructives que de la haine. Je constate également que les mentalités francophones et anglophones, en dépit de nos volontés de rapprochement, ne sont pas du tout sur la même longueur d’ondes. Je préfère donc échanger avec eux en bons voisins, d’égal à égal, que de rester soumis à son bon vouloir.

    Laisseriez-vous quelqu’un décider de la moitié des habits que vous devez porter, des aliments que vous devez manger, des pas à faire pour marcher? Ou bien préférez-vous assumer librement vos gestes et responsabilités? Tout est là.

    Votre « fédéralisme par défaut » n’est qu’un aveu d’échec, de faiblesse et de soumission où vous attendez de subir les conséquences des actions des autres sur votre vie. Il n’y a pas de quoi en être fier.

    « et que le projet n’était pas basé essentiellement sur la haine des méchants Anglais, mais bien sur un projet collectif qui a du sens et qui permettrait d’enrichir le Québec, je serais séparatiste. »

    Encore une fois, informez-vous mieux que les clichés médiatiques en usage pour voir vraiment ceux qui désirent faire du Québec un pays et le bâtir, au lieu de juger sur des oui-dires ou les chefs péquistes. La souveraineté n’est pas une fin en soi, mais un commencement pour décider nous-mêmes ce que nous voulons pour notre avenir, avec les qualités et les défauts qui viennent avec, comme dans n’importe quel nation indépendante. Cela va au-delà de la politique et des partis qui véhiculent l’idée souverainiste. si vous avez vraiment voyagé, comme vous dites, vous en auriez vu des traces concrètes.

    Apprenez à assumer votre vie en adulte de même que vos propres réflexions pour évoluer, au lieu de faire ici des commentaires simplistes sous prétexte de jouer à l’avocat du diable, et d’attendre un projet où vous aurez tout cuit sur le bec sans que vous ne fassiez aucune effort dans le confort, la paresse et l’indifférence, sous prétexte que le « message ne passe pas ».

  32. Après Pierre-Hugues Boisvenu et Marc Bellemare, Isabelle Gaston et la policière Sandra Dion appuient le projet de loi C-10: http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2012/02/20120223-204125.html

    Me Papitibi, vous devez le reconnaître: dans ce dossier, vous et Jean-Marc Fournier ne parlez pas au nom de tous les Québécois et certainement pas au nom des victimes d’actes criminels et de leur famille. Que je sache, les quatre individus susmentionnés sont tous des Québécois.

  33. @Majestic

    « Me Papitibi, vous devez le reconnaître: dans ce dossier, vous et Jean-Marc Fournier ne parlez pas au nom de tous les Québécois et certainement pas au nom des victimes d’actes criminels et de leur famille. »

    Si je m’oppose au bill C-30, c’est en raison de son volet intrusif dans la vie privée des honnêtes gens; que je sache, mon opinion à cet égard rejoint celle de nombreux libertariens. Par contre, à l’intérieur de C-30, il y a des choses avec lesquelles je suis d’accord… dont la définition plus large faite à la notion de crimes haineux à l’article 319 du Code criminel.

    Mais C-10 et C-30, c’est deux trucs bien différents. Et encore là, il est certaines dispositions de C-10 avec lesquelles je suis d’accord. Dont, en particulier, des peines plus lourdes aux profanateurs de corps d’enfants.

    Vois-tu, au cours de ma carrière, j’ai défendu UN père qui violait ses enfants, mais j’ai surtout défendu des dizaines et des dizaines d’enfants de 3 à 17 ans qui avaient été agressés sexuellement par des adultes (père, mère, beau-père, mononc vicieux, étrangers… name it!

    Quand j’ai défendu ce père violeur, je ne savais pas. Il niait. Et j’avais l’impression que la DPJ s’acharnait sur lui. J’ai planté la DPJ et mon client a pu récupérer ses enfants. Sauf que, 3 ou 4 ans plus tard, mon client est venu me revoir, il y avait de nouveaux signalements contre lui et la DPJ lui retirait de nouveau ses enfants. Cette fois là, j’ai cuisiné le bonhomme et il a confirmé qu’il ne pouvait pas s’empêcher de sucer ses deux p’tits gars. Et le fils du voisin. Alors j’ai accepté la cause, à la condition qu’il accepte de se faire soigner et qu’il renonce à la garde de ses enfants.

    Des enfants agressés sexuellement, ça, vois-tu, je connais trop bien. C’était mon job de les sortir du milieu où ils étaient agressés, ou de les sortir des griffes et de la langue de leurs agresseurs. Je répète, le plus jeune avait 3 ans; sa mère l’a forcé à lui brouter le minou pendant que son chum filmait… pour internet. Sa mère lui a demandé d’avaler son chum, pendant qu’elle filmait.

    Il y avait ce tit-coune de JLP qui me qualifiait de complice de la DPJ, cette voleuse d’enfants qui les arrachait à ses parents. Et aujourd’hui, toi, voilà que tu m’accuses au contraire d’être complice de ces gestes abjects en m’opposant à ce qu’on leur impose des peines plus sévères?

    Si tu avais ce bagage de vécu qui est mien, il ne te viendrait même pas à l’idée de t’opposer à des peines dignes de ce nom pour de tels monstres.

    À ce propos, je me suis déjà prononcé à plusieurs reprises sur la sentence-bonbon infligée par le juge Jean-Pierre Gervais au frère pédophile du Cardinal Ouellet: ICI, et en termes encore plus violents sur d’autres blogues.

    je rappelle toutefois que Paul Ouellet, frère du Cardinal Marc Ouellet, a lui-même écopé d’une sentence-bonbon après avoir plaidé coupable à l’accusation d’avoir eu une relation sexuelle complète avec une adolescente de 14 ans, et à l’accusation d’avoir fait un cunnilingus à une autre adolescente, âgée de 13 ans: 15 mois, à être purgés dans la communauté! Rappelons ici qu’en droit canadien, le consentement donné par une adolescente n’est pas une défense; en d’autres termes, Paul Ouellet, alors dans la mi-quarantaine, avait VIOLÉ deux adolescentes.

    Et encore ICI, le 30 octobre 2010.

    Tabarnak! J’avais-tu l’air d’un gars qui était d’accord avec cette sentence ridicule? Kâlisse! Des viols à répétition sur des fillettes 30 ans plus jeunes que lui, et ce trou de cul de Ouellet a purgé sa peine DANS LA COMMUNAUTÉ. Chez lui, dans le confort de son salon!

    = = =

    Par contre, je me suis opposé à C-10 – non pas pour les peines minimum aux violeurs d’enfants mais pour l’élargissement du principe des peines minimum à des cas où je demeure convaincu que le juge doit continuer d’exercer sa discrétion.

    Je me suis exprimé récemment sur ce dernier volet; je ne vais donc pas me répéter.

    = = =

    Majestic, je n’entends pas à rire quand quelqu’un soulève un doute sur mon intégrité.
    Et laisser entendre que je suis en faveur des sentences bonbons en matière de pédophilie, désolé, mais ça vient jouer dans mes cordes sensibles, surtout après toute la marde qu’a chié sur moi cet imbécile de Jean-Luc Proulx parce que j’ai osé affirmer que la DPJ avait raison de « voler » leurs enfants à des parents qui les violent!

    Informe-toé, calvaire, avant de me vomir dessus. Capice? Mes pages te sont ouvertes, mais n’abuse pas de ma tolérance. Stu clair?

    Oui, ton comm. était tombé dans les spams, ce pourquoi il n’avait pas été publié… comme deux entroudecuttages de Jackwood, par ailleurs. Moi, pas responsable. Désolé quand même.

    Tu me réciteras 3 dizaines de chapelet pour avoir mis en doute ma condamnation des sentences-bonbon aux pédophiles. À ces conditions, nous, Pape Itibi, t’accorderons l’absolution. Mais ne pèche plus!

  34. @ papitibi.

    Bon, bon bon! La colère est mauvaise conseillère dans un débat. On respire par le nez, on inspire calmement, on expire calmement, on médite un peu et, en guise de chapelets, chantons la foi avec le républicain qui m’a le plus inspiré depuis Ronald Reagan!

    Si il n’y avait pas eu cette sordide campagne de salissage contre lui, il serait en voie de remporter l’investiture républicaine aujourd’hui. J’en suis sûr.

  35. Bon, je vois que ma p’tite vidéo est tombée dans les spams. Et je n’ai pas la souvenance de vous avoir fait porter la responsabilité lorsque des commentaires inoffensifs tombent dans les spams.

  36. Comment voulez-vous que l’on se réconcilie vous et moi, si vous ne me laissez pas parler?

    Rien ne vaut un bon vieux Disney comme dans le temps!

  37. Suis-je banni ou quoi? Je ne peux plus publier ici. Bon, ben, je ne répondrai pas à votre commentaire dans ce cas.

    Par Papi: On respire par le nez et on se calme le pompon…

    Et de un, je n’ai aucune idée du pourquoi du comment Le susnommé Majestic a passé la nuit dans les geôles de la spammitude.

    Et de deux, à 1h00, je dors. Enfin, parfois. Et comme le geôlier ne me sonne pas quand il identifie un visiteur comme un spam, il est probable que je rêvais alors à ma belle Lise.

    Et de trois, au réveil, mon premier réflexe, c’est d’aller donner à boire d’abord au cabinet d’aisance, ensuite à mes chats.

    Ensuite, je me fais à déjeuner, et comme à presque tous les matins, il y a ma grande fille qui appelle son papa, qui est aussi le papy de sa fille.

    Les spams? Mon logiciel a l’habitude d’intercepter tout ce qui me parvient en polonais ou en ukrainien, et tout ce qui me dit que mon billet est extraordinaire, toutes langues confondues. Qu’il s’empare des clips du Majestic, ça c’est aussi nouveau qu’incompréhensible…

    Alors voilà!

  38. @Majestic

    « Si il n’y avait pas eu cette sordide campagne de salissage contre lui, il serait en voie de remporter l’investiture républicaine aujourd’hui. J’en suis sûr. »

    Ce ne sont pas les Democrats qui ont lancé ce que tu appelles une « sordide campagne de salissage ». Ce sont les autres candidats à l’investiture républicaine. Et Hermann Caine lui-même, dont la valse-hésitation qui a précédé les aveux partiels semble avoir dégoûté les Républicains eux-mêmes – dont une bonne partie se disent de bons chrétiens, opposés à l’adultère.

    De toutes façons, les candidats qui demeurent en lice passent leur temps à s’autodétruire les uns les autres; Obama regarde passer le train, et il sourit.

    Il a raison de sourire: tous les candidats déclarés, qu’ils soient présents ou disparus (à l’exception d’un seul, un modéré disparu des écrans-radar) sont des tarés, à des degrés divers, comme en font foi leur quotes. Period.

  39. Hors-sujet: on sait maintenant ce qui clochait dans la qualité de l’information à Radio-Canada.

    Bon débarras!

    Pour le reste, je reviendrai répondre, quand j’aurai le temps et si le blogue (et non le blogueur) me le permet.

  40. Pour une fois, a shitload de persones furent d’accord avec le fameux commentaires de Castro sur les candidats du GOP…

    Des nuls ou pires, comme Santorum le fanatique.

  41. @Le Majestic

    Vous criez « bon débarras » pour un ex-communiste! Si la personne licenciée avait été un ex-libertarien, vous auriez dit quoi? Qu’on le met dehors pour qu’il soit privé de sa liberté de parole?

    Gaussez-vous autant que vous voudrez, mais le jour où les tenants de ceux que vous appuyez subiront le même sort, ne nous accusez pas de faire de même à leur égard.

  42. @Majestic
    « Hors-sujet: on sait maintenant ce qui clochait dans la qualité de l’information à Radio-Canada.
    Bon débarras! »

    Je m’inscris en faux. En matière d’enseignement du journalisme, mes modèles ont pour noms Mario Cardinal, Florian Sauvageau, feu Louis Martin; ils m’inspirent davantage que Mario Dumont.

    Je me permets de répéter ici un commentaire que j’ai fait sur un blogue tiers et dont j’attends qu’il soit enfin « validé »:

    « Radio-Canada est sensée être une radio d’état, pas la chose du gouvernement. » – Serge Gingras

    Radio-Canada était davantage une radio/télé publique qu’une radio d’État. Mais ces limogeage (Alain Saulnier), rétrogradation (Pierre Duchesne) ou retrait des ondes (J-F Lisée), qui surviennent tous au même moment, ça sent mauvais.

    Je ne déchirerai pas ma chemise pour Lisée – que j’aime bien, à la fois pour ses talents de communicateur, son érudition et sa capacité de raisonner; les apparences jouent contre lui, et en ces matières, les apparences comptent. On le dit attaché au PQ par des liens qui dépassent la seule idéologie. Stratège (bénévole ou non), candidat pressenti par le PQ?

    Mais Pierre Duchesne est un journaliste de qualité. Et Alain Saulnier aura été un gestionnaire inventif, efficace et intègre…

    Saulnier, congédié pour une faute de Ginette Lamarche (vilipendée par le nouvel ombudsman Tourangeau à la suite d’une plainte des lobbys juifs); que la plainte soit fondée ou non, Saulnier, lui, n’avait rien à se reprocher dans cette histoire.

    Imputabilité du « boss »? Bon bin si c’est comme ça que ça fonctionne, le Parti Conservateur s’en tire vraiment à bon compte, suite à cette manoeuvre qui a provoqué le congédiement d’un tricheur Conservateur, responsable d’avoir fait appeler des électeurs pour leur donner de fausses indications quant à l’endroit où ils devaient aller voter.

    Le tit-gars est blâmé et congédié. Harper s’en dissocie et hop! il s’en tire!
    Deux poids deux mesures?

  43. Môöôôssieur Majestic, JLP.
    Sachez que vous pouvez prendre au jeu les quelques petits avatars naïfs que l’on peut trouver par ici, mais pas moi, l’intraitable Anne, aux prises elle-meigne avec ce trouble de personnalité bloyales multiples. Vous êtes m’sieur JLP en personne que cela vous plaise ou non!
    Pour ce qui est des truthers, sachez que l’on en trouve de plutôt sympa, sur la bloyosphère, comme par exemple cette franche canaille d’Yvon Thivierge sur Cyberpresse!

    Par Sombre (0h03): Ah! Flûte alors! J’ai oublié de mettre au pluriel mon “aux prises”. Siouplaît M’sieur papi pourriez-vous faire un DARWIN et me corriger ça?? 😉

    Par le lutin des claviers: Où ça? Ou ça?`

    Par Papi: Eille, le lutin! « Où ça », ça pragne l’acsagne, meigne la deuxième fois, peuchère!

  44. @ Mathieu Lemée.

    Contrairement à ce que vous pouvez pensez, je ne suis pas «teindu». J’ai déjà voté pour plusieurs partis différents, aussi bien des partis plus à droite que des partis plus à gauche. Je n’ai juste jamais voté pour des partis extrémistes, qu’ils soient de droite ou de gauche (je ne suis ni communiste, ni libertarien), et encore moins pour des partis séparatistes. Je vais prendre en exemple les deux dernières élections fédérales, les deux dernières élections provinciales et les trois dernières présidentielles américaines.

    Je ne me cache pas d’avoir voté NPD pour pouvoir déloger le bloquiste aux dernières élections fédérales (et j’ai réussi de ce côté-là) et aussi parce que le programme de Layton avait le mérite d’être issu d’un courant de gauche populaire et je voulais y croire. Il n’y a que Mulcair qui pourrait me redonner le goût de voter NPD, car il est pragmatique.

    Je ne cache pas avoir voté conservateur en 2008 dans une tentative infructueuse de déloger le bloquiste et aussi parce que je considérais à l’époque que Harper avait fait, dans l’ensemble, un excellent premier mandat, sauf peut-être du côté environnemental, mais je ne me voyais pas voter pour Dion et Layton ne m’apparassait pas suffisament crédible pour que je puisse voter pour lui.

    Au provincial, je ne me cache pas d’avoir voté ADQ en 2007 et PLQ en 2008 (c’est le vote que je regrette le plus).

    Aux États-Unis, j’ai appuyé Obama en 2008, Kerry en 2004 et Gore en 2000. Mais, Obama est tellement un bon parleur et il incarne un tel désastre économique que je ne peux pas l’appuyer cette année sans trahir ce que je crois être les principes fondamentaux d’une économie de marché, principes dont je persiste toujours à croire qu’ils sont le gage de la prospérité économique et d’une société en santé. La lutte des classes et les fameux slogans soixante-huitards du genre «Faisons payer les riches» et qui sont repris par QS et par le PQ ne m’allument pas. Je trouve que c’est trop facile de tomber dans un tel populisme de bas étage, lorsque nous faisons face à un problème complexe. Surtout que les riches, eux, ont l’argent pour aller ailleurs, là où les taux d’imposition sont si bas que ça en est ridicule. Ce faisant, ce fameux slogan soixante-huitard échoue toujours dans la réalité.

    Une société, ne vous en déplaise, ne peut pas se passer des idées de la droite économique si elle veut prospérer, tout comme elle ne peut pas se passer d’une gauche sociale réaliste pour maintenir un certain filet social. Et, moralement, je suis tout ce qu’il y a de plus à gauche.

  45. @ papitibi.

    Il n’y a que trois politiciens qui m’ont vraiment inspiré: Mario Dumont, Jack Layton et Herman Cain. Pourquoi? Parce que tous les trois essyaient de faire comprendre aux gens que tout était possible et qu’ensemble, nous pouvions changer les choses. Je regarde le Québec de 2012 et je constate que nous aurions bien besoin d’un Mario Dumont tel qu’il l’était en 2007 à la barre.

    Par Papi: Mario Dumont, Jack Layton et Herman Cain? C’est comme si je mettais dans le même panier Mère Térésa, une actrice porno et un tueur en série, comme Pickton ou Olsen, tiens. Quoique Mère Térésa pourrait toujours espérer « transformer » la porn star et le serial killer, alors Jack Layton et Herman Cain t’auraient poursuivi en diffamation pour les avoir embarqué dans la même chaloupe!

    Je regarde le Canada de 2012 et je constate que nous aurions bien besoin d’un Jack Layton tel qu’il l’était en 2011 à la barre. Je regarde les États-Unis de 2012 et je constate qu’ils auraient bien besoin d’un Herman Cain tel qu’il l’était en 2011 à la barre. Cela peut sembler contradictoire pour un ancien juriste, mais pas pour moi. Question d’équilibre! Question du juste retour du balancier! Question de contrôle du politique par le peuple pour le peuple!

    Par Papi: … pour un ancien juriste? Je suis peut-être un ancie plaideur, je ne serai « ancien juriste » que quand je serai couché dans mon cercueil! Cela dit, y a pas qu’à un juriste que ton affirmation pourra sembler contradictoire!

    Pour moi, quelqu’un qui a incarné le changement et l’espoir et qui se sont présentés devant nous par conviction et presque par devoir (ce qui fait changement des politiciens de carrière qui nous ont tellement menti et volé) comme Dumont ou Layton ou Cain (je ne compte pas le rendez-vous manqué d’Obama) est plus crédible pour me raconter ce qui ne va pas que quelqu’un comme Saulnier qui fait partie de l’élite médiatique (une oligarchie non-élue, soit dit en passant) et dont les idées qu’il représente sont déjà assez spéciales (le communisme, franchement) que je ne vois pas en quoi cela ne peut pas influer sur la ligne directrice du média qu’une telle personne dirige.

    Cela donne, par exemple, le biais (prouvé) de Radio-Canada sur le conflit israélo-palestinien. Notamment, car, et la question se pose: si Radio-Canada a pu mentir aussi souvent sur le conflit israélo-palestinien, nous a-t-elle menti sur autre chose? Si oui, sur quoi?

    Par Papi: Radio-Canada « ment » probablement par omission dans l’autre sens, et ce, encore plus souvent: il n’y a personne pour rapporter à nos yeux occidentaux toutes les humiliations, tous les problèmes administratifs, toute la discrimination dont sont victimes les « West-Bankers » aux dépens des colons Juifs à qui Israël a donné les terres volées aux arabes. Les seuls qui en parlent, ce sont les Juifs qui ont des amis palestiniens et qui en font des films. Par exemple, The Promise / Le Serment.

    Mais aussi longtemps qu’il y aura au Canada des organismes comme HONEST REPORTING – promoting fairness – ensuring accuracy, il n’y aura de plaintes que dans un seul sens et l’info sera biaisée en faveur d’Israël, quoique tu puisses en penser. Il ne peut pas y avoir d’infos CONTRE Israël qui soit « crédible », puisque Israël empêche l’info de circuler… sauf si elle lui est favorable.

    Pour Herman Cain, je ne reviendrai pas vraiment là-dessus, puisque j’avais déjà dit le fond de ma pensée ici même avec liens à l’appui. Si je dis qu’il serait aujourd’hui sur le point de gagner l’investiture républicaine, c’est parce que, avant que sa campagne ne soit plombée par les fausses accusations d’harcèlement sexuel et d’adultère, Cain était fortement en tête en Iowa, en Caroline du Sud et en Floride et il était à quelques points de Romney au New Hampshire. Si les démocrates (que vous le vouliez ou non, tout ce que je vous ai dit la dernière fois converge vers David Axelrod qui est tout, sauf un républicain), Cain se serait sûrement maintenu.

    J’ajoute que cette sordide campagne de diffamation (se référer ici au commentaire où je prouvais mon point) reflète tout ce qui me fait décrocher de la politique, car c’est bel et bien un exemple d’une vieille façon de faire de la politique et dont il faudra bien se débarrasser un jour.

    Par Papi: Fausses accusations? Bullshit! Quant à David Axelrod, que je sache, il n’a jamais débattu avec les candidats Républicains sur les ondes de CNN. Et si Cain est incapable de se défendre quand il est attaqué sur sa réputation, quel président vulnérable au chantage il aurait fait! Let’s get SERIOUS, calvaire! If you can’t stand the heat, get off the kitchen.

    La façon dont Cain a été éliminé est extrêmement grave et elle crée un précédent qui aura de très lourdes conséquences.

    Un homme a été chassé de la campagne des élections primaires républicaines et même du champ politique américain par des injures, par des procédés diffamatoires et par des accusations infondées et avilissantes. Cet homme a été tout particulièrement visé parce qu’il est Noir, parce qu’il incarne le rêve américain et parce que, et c’est un fait, le rêve américain peut s’accomplir pour une personne, quelle que soit son origine ethnique ou la couleur de sa peau. Il a été visé essentiellement par les Noirs «politiquement corrects» et par les Blancs de gauche, mais aussi par les grands médias qui eux-mêmes penchent à gauche et sans lesquels les paroles de quelques femmes qui étaient sans aucun doute rémunérées pour jouer un rôle qui était aussi sordide n’auraient pas eu le moindre écho.

    Par Papi: Cain, tout particulièrement visé parce qu’il est NOIR? T’as pas vu les caricatures d’Obama-avec-les-oreilles-de-chimpanzé, toé? Et ça venait pas des Dems, mais des Reps. Le racisme, c’est l’affaire de la droite, et le respect des droits de la personne, c’est une notion gauchiste. Capice?

    Si ce qui s’est passé en reste là, cela signifiera que n’importe quelle dénonciation calomnieuse et que n’importe quelle campagne qui comporte des odeurs d’égout pourront se trouver à être menée contre un candidat, afin de l’éliminer, et cela signifiera aussi qu’un candidat peut être effectivement éliminé de cette façon. Cela signifiera, puisque ce genre de manoeuvre touche en général le camp conservateur, que tout candidat conservateur qui est considéré comme étant gênant pourra subir ce type d’élimination. Bonjour la démocratie que l’on aura par la suite!

    Cela signifiera surtout qu’un Noir qui a réussi, qui se déclarerait à être un conservateur et, pire, croyant pourra être victime, comme le fut Herman Cain (que l’on a, en plus, entre autres, traité de Noir de service, d’Uncle Tom et d’Oreo Black, alors que cela n’aurait jamais été accepté une seule seconde, et avec raison, si ces insultes racistes avaient visé Obama), de ce que celui-ci a appelé à juste titre un «lynchage médiatique».

    C’est tout ce que j’aurai à dire de nouveau sur ce sujet. Je sais, bien sûr, que je ne vous aurai pas convaincu.

    Par Papi: Très perspicace!

  46. @Majestic 0:30

    « Il n’y a que Mulcair qui pourrait me redonner le goût de voter NPD, car il est pragmatique. »

    Le problème, c’est que Mulcair est aussi Néo-Démocrate par conviction que moi je suis Likoud de coeur!
    L’étiquette, ça ne traduit pas toujours les convictions. Après tout, le très fédéraste Jean Lapierre est né Libéral, il a siégé PLC avant de retourner sa veste et de représenter le Bloc… pour la retourner de nouveau et redevenir Libéral avant de devenir TiViAste.

    Sans compter Jean-Charest, ministre sous Mulroney, chef du PPCC après que le parti de Ma’ame Campbell eut été rayé de la carte à l’ouest de Sherbrooke! El le voilà PM LI-BÉ-RAL

    Je pourrais toujours affirmer qu’il n’y a qu’Amir Khadir et Françoise David qui pourraient me donner le goût, à moi, de voter Libeertarien, si bien sûr ils acceptaient de se présenter sous cette bannière!

    = = =

    Mais, Obama est tellement un bon parleur et il incarne un tel désastre économique que je ne peux pas l’appuyer cette année sans trahir ce que je crois être les principes fondamentaux d’une économie de marché, principes dont je persiste toujours à croire qu’ils sont le gage de la prospérité économique et d’une société en santé.

    Et si j’avais pris la citoyenneté US (à laquelle j’avais droit et à laquelle j’ai renoncé), quel choix s’offrirait à moi en novembre 2012? Gingrich, incapable de confirmer le lendemain les positions qu’il adoptait la veille?
    Ron Paul, dont le seul mérite est l’isolationnisme militaire qu’il professe et qu’il tient des Reps qui l’ont précédé (avant Bush père et Reagan)?
    Romney, qui souffre aussi de Gingrichite (girouette)?
    Santorum, dont le passé est truffé de citations toutes plus ridicules les unes que les autres et aux yeux duquel c’est parce qu’elle tolèrel’avortement et les amours contre nature (lire: gay) que l’Amérique a été frappée par les ouragans, la sécheresse, la récession et le terrorisme! Sans compter les relations adultères de Gingrich et de Cain!

    Il y a « ça », et il y a Obama.

  47. Santorum est pire que cà – sur AH.com, il y a des propos de lui fréquement, et.. crisse,.. Les mots me manquent.

    Par Papi: AH.com? Vraiment?
    Je finirai bien par publier ce billet sur Santorum dont j’ai trouvé le titre, l’image qui l’accompagnera (et qui va avec le titre du billet!) et quelques citations dignes d’u candidat Républicain à la présidence (et donc indignes d’un être humain).

    Le problème, c’est que j’étais sur le point de l’enterrer, et il est vivant! J’attends donc les résultats du Michigan…

  48. @ Madame Sombre.

    Je réitère que vous vous méprenez complètement sur mon compte. Quoique, je suis très content de pouvoir enfin mettre un prénom sur ce si joli minois (si votre avatar vous représente vraiment).

    Yvon Thivierge? Qui c’est, lui?

  49. @ Madame Sombre.

    Bah, oubliez ma question, j’ai fait une recherche sur ce Yvon Thivierge et voici sur quoi je suis tombé: [désolé mais le lien vers le blogue de Jean-François L a été bloqué]

    Assez intense, le bonhomme! [commentaire diffamant, retiré par le modérateur]

    = = =

    Par Papi: contente-toi de dire que Thivierge est « intense ». Le reste, c’est de trop.

    Pour ce qui est du blogueur JFL, vers lequel je n’autorise pas le lien, disons qu’il se montre particulièrement méprisant, aussi bien à l’égard de Thivierge que de Richard Hétu.

    Yvon Thivierge, un « collaborateur de Richard Hétu »? C’est à la fois mesquin, trompeur et destiné à salir Hétu, pour des motifs abjects.

    Hétu avait l’habitude de laisser ses lecteurs traduire les extraits qu’il publiait. Thivierge, qui est traducteur, en a traduits plusieurs. Moi-même je l’ai fait. Et je connais l’identité et les coordonnées de la plupart de ceux qui ont donné de leur temps pour le bénéfice de l’ensemble des lecteurs du blogue de R Hétu; à ma connaissance, aucun de ceux qui ont « contribué » bénévolement n’est libertarien. Sont-ils moins bilingues? Je ne crois pas. Plus égoïstes, et moins portés vers le « bénévolat », par contre…

    Oui, Hétu mentionnait: « traduit par Yvon Thivierge, l’un de nos collaborateurs ». Était-ce là la reconnaissance d’un statut de « collaborateur » (comme les collabos des Nazis sous Pétain?). Non. Mais c’était la manière élégante qu’avait trouvée Hétu pour remercier ces traducteurs empressés et, peut-être, en recruter d’autres.

    Alors quand un trou de cul de la droite profonde trouve le moyen de chier sur un individu (Thivierge) parce qu’il est en même temps marxiste et homosexuel assumé, tout en éclaboussant (en prime) Richard Hétu, un esti de nèg gauchisss (!), là, vois-tu, moi je n’embarque pas la-dedans.

    Transparence totale:
    a) Je n’ai aucune empathie à l’égard de Thivierge, qui m’a chié dessus parce que je suis pas assez à gauche pour lui.
    b) pour ce qui est de Richard Hétu, je faisais partie des meubles, sur son blogue; j’ai quitté en claquant la porte en novembre 2009 et depuis, je commente en moyenne 2 fois par mois, et jamais plus pour des commentaires de fond, comme j’avais l’habitude d’en publier des dizaines par semaine.

    Les infos à portée juridique? No way! Hétu n’a pas eu l’intelligence de retenir sur son blogue ceux qui en faisaient une source d’information particulièrement riche. Des commentateurs intelligents, il en reste plusieurs, chez Hétu. Mais des commentaires qui vont là pour INFORMER et fournir des opinions de fond – basées sur leur formation et expérience professionnelle, ça, il n’en reste plus beaucoup, sauf erreur. Son blogue n’est plus que l’ombre de LA référence qu’il était devenu en 2008 dans l’ensemble de la francophonie, en matière de politique US.

    Hétu a ouvert la porte aux trolls et aux injurieurs professionnels; qu’il en paye le prix.

  50. Oui Papi, les amateurs d’ « uchronie » semble bien s’intéresser à la politique – des gens des fois assez ‘lettrés’, et comme la politique influence l’histoire aussi… DIscussions assez étoffées – et des fois TRÈS chaudes (mais les mods sont autour)…

    Une bonne source de news et trucs intéressants des fois.

    Voici le lien, mais faut être membre pour voir le tout – Ian a du vouloir faire cà contre les trolls je suppose… Et c’est en englais.

    alternatehistory.com/discussion/

  51. @ papitibi.

    «Et si j’avais pris la citoyenneté US (à laquelle j’avais droit et à laquelle j’ai renoncé), quel choix s’offrirait à moi en novembre 2012?»

    Je serais presque tenté de vous répondre que mon candidat (Herman Cain) et mon deuxième choix (Rick Perry) ne figurent plus dans cette course républicaine, alors je m’en fiche pas mal maintenant. Celui qui ressemble le plus à Reagan (dans les idées) est Gingrich, mais il est plombé par son passé. Reagan lui-même, si il était encore vivant, cracherait sur le travail de consultant de Gingrich pour Freddy Mac. Santorum est le Mike Huckabee de 2012. Il ressemble un peu à Reagan dans les idées, mais je ne crois pas que ses idées socialement et moralement conservatrices l’aident dans des États plus modérés. Il pourrait, en revanche, aller chercher les votes de l’Amérique ouvrière (Pennsylvanie, Ohio, Indiana, Michigan, Wisconsin), connaissant bien mieux que Romney les préoccupations des habitants de ce coin des États-Unis.

    Romney est l’anti-thèse d’un créateur d’emploi et d’un véritable homme d’affaires qui prospère par ses seuls mérites. Il s’est enrichi en achetant les autres, en licenciant les employés des entreprises qu’il achetait et en ramassant le magot. C’est une technique à la Paul Desmarais, ça!

    Paul, lui, est un idiot de premier ordre. À l’ère du XXIe siècle, les États-Unis ne peuvent pas se permettre de retourner à l’époque de la doctrine Monroe, ce que veulent Paul et ses p’tits partisans libertariens à gogo. Ceux qui veulent que les États-Unis retournent à cette époque, ce sont ceux qui veulent un affaiblissement des États-Unis et de leur influence dans le monde, influence dont je persiste à croire qu’elle a été plus positive que négative durant tout le long du XXe siècle.

    Sachez, Me Papitibi, que, malgré que je sois un adepte de l’équilibre sur l’économie (plus à droite qu’à gauche) et le social (plus à gauche qu’à droite) et que je sois moralement très à gauche, en politique étrangère, je suis encore plus néo-conservateur que Dick Cheney. Je pense que l’idée même de la dignité humaine vaut pour tous les hommes, qu’il existe à tout le moins un devoir moral d’ingérence dans les pays où des dictateurs massacrent ou encore exterminent littéralement leur propre peuple et que des valeurs d’éthique fondées sur la démocratie et sur les droits de l’Homme doivent guider la politique étrangère de tous les pays qui se disent évolués. Pour ce faire, cette politique étrangère doit reposer sur des forces armées efficaces.

    Aucun candidat républicain n’est parfait et j’ignore qui est le moins pire des trois, Paul étant le pire des pires depuis….depuis personne en fait. Mais, Obama ne mérite pas d’être réélu non plus. Si il l’est, c’est parce que son adversaire républicain sera trop faible. Ce ne sera pas un vote pour Obama comme ce fut le cas en 2008, mais bien un vote contre le républicain, quel qu’il soit.

  52. @ papitibi.

    «désolé mais le lien vers le blogue de Jean-François L a été bloqué»

    Pourquoi? Vous connaissiez ce blogueur aussi? M’enfin, «blogueur», c’est vite dit, ça fait trois ans qu’il ne se passe rien par là, selon ce que j’ai pu voir. Il y en a vraiment qui ont la fâcheuse tendance à laisser traîner leur blogue mort dans la blogosphère comme ils ont l’habitude de laisser traîner leurs chaussettes sales par terre dans leur appartement. Aucun civisme! Et, ça, je crois avoir le droit de le dire.

    Pour Thivierge, je ne crois pas que ce soit de la diffamation de publier sa biographie et de la commenter, puisqu’il l’a rendu publique. Franchement, avoir reçu la visite de la GRC pour avoir menacé de mort le président américain sur un blogue, je ne m’en vanterais pas. Avoir une éducation catholique et diffamer le pape de cette façon démontre bien qu’il n’a pas toute sa tête. Si il déteste tant que ça le représentant suprême de l’Église catholique romaine, que faisait-il à travailler dans des institutions religieuses? Une crampe permanente au cerveau?

    Désolé, mais je persiste à croire que ce JFL a été très soft, comparativement à ce que ce Thivierge a fait contre le pape et le président américain.

  53. @Majestic 15h15

    « l’idée même de la dignité humaine vaut pour tous les hommes, qu’il existe à tout le moins un devoir moral d’ingérence dans les pays où des dictateurs massacrent ou encore exterminent littéralement leur propre peuple et que des valeurs d’éthique fondées sur la démocratie et sur les droits de l’Homme doivent guider la politique étrangère de tous les pays qui se disent évolués. Pour ce faire, cette politique étrangère doit reposer sur des forces armées efficaces. »

    Je suis tout à fait d’accord avec l’idée de botter le cul des Hussein, Kadhafi ou Al-Hassad de ce monde… mais je suis pas d’accord pour qu’un pays quelconque – autoproclamé police du monde – s’en charge unilatéralement.

    Trop souvent les USA ont agi de manière unilatérale; peu importe quel dictateur ils ont pu déposer – le cas échéant – ça n’était pas approprié.
    Les Libertariens comme Antajauniste.net placardent sur leur site un bandeau – screw the UN!

    Ridicule. Que l’ONU ait été rendue inefficace par les droits de véto que s’étaient attribué les vainqueurs de la guerre 39-45, c’est une chose. Mais il faut pas pour autant mettre l’institution à la poubelle. Faudrait la repenser et remplacer le véto par une majorité à 75% du Conseil de sécurité, et au cas de blocage, prévoir un droit de déblocage par l’Assemblée Générale. Pas nécessaire d’accorder le même poids à un pays de 234 habitats mais attention au corollaire: la Chine et l’Inde, c’est plus lourd que l’Europe et les Amériques réunies!

    Et dans 20 ans, qui sait si c’est pas la Chine qui disposera de la plus grande puissance militaire? Les USA auront-ils encore les moyens financiers pour rivaliser avec la Chie, dans 20 ans? Qui, en 2012, serait prêt à plébisciter la Chine de 2035 comme police du monde et comme gardienne de la démocratie?

    = = =

    Obama ne mérite pas d’être réélu non plus. Si il l’est, c’est parce que son adversaire républicain sera trop faible. Ce ne sera pas un vote pour Obama comme ce fut le cas en 2008, mais bien un vote contre le républicain, quel qu’il soit.

    Et que peut-on reprocher à Obama? S’il n’a pas réalisé son programme, est-ce lui – ou la majorité Républicaine en Chambre – qui en est responsable?

    Si l’économie US est encore faible en 2012, est-ce à cause des politiques d’Obama, ou parce qu’il a reçu en héritage un pays dont l’économie était déjà délabrée?

    Les bailouts? C’est Bush, ou Obama? Cela dit, au moment où le système bancaire, GM et Chrysler ont été réchappés, je suis de ceux qui affirment que c’était, ou bien une injectio massive de fonds là-dedans, ou bien l’effondrement total. Si rien n’avait été fait, ça serait 10 fois pire aujourd’hui. Mais peut-être que si ça avait été mieux fait, ça serait un peu mieux en 2012.

    Je rappelle ici au Conservateur économique que tu dis être que Stephen Harper a puisé dans TA poche et la mienne pour participer au sauvetage. Quant à nos banques, si elles ont mieux résisté, c’est qu’elles étaient mieux réglementées, ce que font mie d’ignorer les Libertariens.

  54. @Majestic 16h26

    « Pourquoi? Vous connaissiez ce blogueur aussi? « 

    J’avais déjà suivi un lien vers cette page il y a quelques années; sous cette réserve, non, ne ne connais pas Jean-François L.

    = = =

    Franchement, avoir reçu la visite de la GRC pour avoir menacé de mort le président américain sur un blogue, je ne m’en vanterais pas. Avoir une éducation catholique et diffamer le pape de cette façon démontre bien qu’il n’a pas toute sa tête.

    Il n’y a rien de répréhensible dans le fait de recevoir la visite de la GRC. Ce serait différent si des plaintes avaient été portées ET s’il avait été trouvé coupable.

    Que Thivierge s’en soit vanté, bof! C’est sans doute puéril, mais c’est une manière comme une autre de faire un pied de nez à la police…

    Diffamer le pape? Re-bof. Ça e démontre pas qu’il n’a pas toute sa tête; ça démontre plutôt qu’il est « intense ». Avec des opinions bien arrêtées. Cela dit, sauf erreur de ma part, j’ai déjà moi-même critiqué Thivierge « avec intensité », non pas parce qu’il dénonçait le pape, mais parce qu’il en faisait une fixation. Et cette fixation n’arrange en rien sa crédibilité.

  55. Il se passera sans doute quelques années avant que les systèmes provinciaux s’adaptent à la loi C-10, mais disons que dans un avenir pas trop lointain, nous allons découvrir les bienfaits de ce projet de loi intelligent.
    Le party de gaugauche est fini, faudra marcher DROIT dans l’avenir!

  56. Projet de loi intelligent? Et en quoi l’est-il?
    Pour le juriste que je suis, c’est d’ailleurs tellement intelligent que dans un avenir prévisible, il y a un juge – peut-être même un ultra-conservateur -, quelque part au Canada, qui va déclarer inconstitutionnelles certaines des réformes qu’il apporte.

    C’est vrai qu’un juge, aux yeux du libââârtarien moyen, ça connaît rien.

    Des peines plus sévères pour les Vincent Lacroix et autres trous de cul qui siphonnent les économies de toute une vie et poussent leurs victimes au suicide, tout le monde est en faveur. J’allais dire « même les gogauches » (que vous semblez mépriser), mais je dirai plutôt: surtout les gogauches!

    Des peines plus sévères pour les abuseurs d’enfants? Ou bien vous connaissez déjà mon opinion et vous me trollez, ou bien vous ne la connaissez pas, auquel cas je vous dirai simplement que pour avoir agi à titre d’avocat de victimes de tels abus (dont certaines avaient TROIS ans!!!), j’étais l’un de ceux qui hurlaient le plus fort pour que la sévérité des peines infligées aux pédophiles soient accrue.

    J’ai d’ailleurs dénoncé à plusieurs reprises, sur ce blogue, la « sentence » ridicule qui a été infligée à un « artiste multidisciplinaire » de la région d’Amos (Abitibi); le bonhomme, alors dans la quarantaine, a été séduit (c’est ce prétend cet enfoiré!) par deux ados. Cuni et fellation avec une jeune fille de 13 ans, et relations sexuelles complètes avec une autre de 14 ans; la relation a duré des années. Le pédo s’en est tiré avec une peine à purger dans le confort de son salon.

    Pourquoi j’en parle aussi souvent, de celui-là? Parce qu’il est le frère du cardinal Marc Ouellet, qui sera peut-être le prochain pape, ciboire!

    = = =

    Il paraît que je suis de gauche. Et pourtant, j’appuie cette partie de C-10. Alors votre allusion à la fin du party des go-gauches, c’est de la merde. À quoi pouvais-je m’attendre de plus, de la part d’un bébé gâté libertarien qui a tout reçu de l’État et qui est devenu libertarien quand il a commencé à retourner l’ascenseur par ses impôts?

    Je n’ai consommé aucune drogue – mis à part celle qu’on m’injecte par soluté à l’hôpital – depuis, heu… plus ou moins 40 ans. Ça remonte à 1973, sauf erreur, et c’était un joint inoffensif. Je n’ai plus d’enfants à la maison et aucun de mes enfants ne consomme; faut dire qu’ils ont tous des responsabilités familiales (je serai bientôt grand-père pour la 8e fois).

    Cela dit, je considère qu’il est complètement ridicule de mettre un jeune de 18 ans en prison pour « trafic »; il faut savoir – ce que vous ignorez sans doute (tous les libertariens sont des ignorants) – que légalement, passer un joint à son voisin de table, c’est faire trafic de droille. On vous trouve en possession de 6 joints et vous avez échangé une puff avec le frère de votre blonde: vous croyez vraiment que vous mériteriez la prison pour si peu?

    Ce sera pourtant le résultat de ce projet de loi que vous qualifiez d’intelligent.

    Ça me donne une bonne idée de la profondeur de votre réflexion.
    Oui, je sais, vous êtes libertarien. Mais ça n’excuse quand même pas la bêtise et l’ignorance crasse.

    PS: qui sème le vent récolte la tempête… voilà pour la chaleur ce mon mot de bienvenue!

  57. LIBERTARIAN BADASS, est-ce que ton papa et ta mama te laisse utiliser leur pc comme cà? parce que tu a l’air fou comme cà, c’est pas pour les djeunes oufs d’esprits.

    Dégage de d’la, pauv’ naze!

  58. En passant, pauv’ nouille, tu approuve un projet de loi ÉTATISTE, qui augment le pouvoir de l’état et punir des choses que l’usage de pot et son traffic – des choses que biens des libertariens et anars sont pour LEGALISE IT.

    You are a faillure at Science Po.

  59. @UbberGeek

    Les libertariens d’obédience minarchiste sont – pour la plupart – en faveur du maintien des fonctions régaliennes de l’État, telles que la police, la répression du crime, l’armée. C’est un retour vers le Moyen-Âge! L’État qu’ils veulent, c’est celui qui existait en 1300 ou en 1400, avant que les rois ne commencent à envoyer des explorateurs chercher la route maritime vers l’Inde et la Chine.

    Et en 1400, il n’y avait pas encore de prestations d’aide sociale: ce sont les communautés religieuses qui s’occupaient des pauvres. Le privé, quoi…

    Paraît même que les libertariens sont sur le point d’inventer le bouton à quatre trous!
    Si c’est ça, l’avant-garde de la droite, alors Bravo!

  60. Ouaip, un état minimaliste – et en effet, c’est pas des trucs comme le wellfare qui seraient gardés.

  61. Ayn Rand’s ideas have become the Marxism of the new right.
    By George Monbiot, published in the Guardian 6th March 2012.

    It has a fair claim to be the ugliest philosophy the post-war world has produced. Selfishness, it contends, is good, altruism evil, empathy and compassion are irrational and destructive. The poor deserve to die; the rich deserve unmediated power. It has already been tested, and has failed spectacularly and catastrophically. Yet the belief system constructed by Ayn Rand, who died 30 years ago today, has never been more popular or influential.

    Rand was a Russian from a prosperous family who emigrated to the United States. Through her novels (such as Atlas Shrugged) and her non-fiction (such as The Virtue of Selfishness(1)) she explained a philosophy she called Objectivism. This holds that the only moral course is pure self-interest. We owe nothing, she insists, to anyone, even to members of our own families. She described the poor and weak as “refuse” and “parasites”, and excoriated anyone seeking to assist them. Apart from the police, the courts and the armed forces, there should be no role for government: no social security, no public health or education, no public infrastructure or transport, no fire service, no regulations, no income tax.

    Atlas Shrugged, published in 1957, depicts a United States crippled by government intervention, in which heroic millionaires struggle against a nation of spongers. The millionaires, whom she portrays as Atlas holding the world aloft, withdraw their labour, with the result that the nation collapses. It is rescued, through unregulated greed and selfishness, by one of the heroic plutocrats, John Galt.

    The poor die like flies as a result of government programmes and their own sloth and fecklessness. Those who try to help them are gassed. In a notorious passage, she argues that all the passengers in a train filled with poisoned fumes deserved their fate(2,3). One, for example, was a teacher who taught children to be team players; one was a mother married to a civil servant, who cared for her children; one was a housewife “who believed that she had the right to elect politicians, of whom she knew nothing”.

    Rand’s is the philosophy of the psychopath, a misanthropic fantasy of cruelty, revenge and greed. Yet, as Gary Weiss shows in his new book Ayn Rand Nation, she has become to the new right what Karl Marx once was to the left: a demi-god at the head of a chiliastic cult(4). Almost one-third of Americans, according to a recent poll, have read Atlas Shrugged(5), and it now sells hundreds of thousands of copies every year.

    ….

    http://www.monbiot.com/2012/03/05/a-manifesto-for-psychopaths/

    Je le pense de même – le Libertarisme est le Marxisme ((ou une ‘parodie du Marxisme’ tourné 180 degré)) du 21ème siècle, coté droite.
    Il y a des analogies.

  62. Faut être mélangé en calvinsse pour mettre Ayn Rand et Marx dans la même poche, visiblement Geek vous manquez de culture!

    C’est louable de votre part de vouloir faire la chasse aux libertariens mais je vous le dis sérieusement, il vous faudra vous armer mieux!

  63. @Koval

    Il y a quand même un point commun entre les libertariens et la théorie marxiste: les deux prônent l’abolition de l’État. La différence étant surtout ce qui doit être constitué après pour que leur « monde meilleur » puisse exister.

  64. Dans le sens ‘On a LA vérité, blablabla’, oui, il y a des lieux commun.

    Les libertariens ont un air d’arrogance et de sufficance, catéchisme de Vérité.

    Dans ce sens – stéréotypé, oui. Lisez bien ce que je poste avant de conclure.

  65. J’ai bien lu Geek

    Rand est lu par les américains seulement, c’est de la science fiction non admis dans les universités, Marx est une référence philosophique-politique-économique mondiale et cité dans tous les universités dignes de ce nom…

    Lisez Marx avant d’en parler!

  66. @Mathieu Lemée

    Si je voulais être pointilleuse je dirais que les libertariens veulent un État policier très fort! Ce n’est pas tellement du marxisme….

    Enfin, je pense qu’on convient que comparer Rand et Marx c’est du relativisme intellectuel inintéressant!

  67. HEY! The Ubberqueer, t’as entendu ce que t’a dit la jolie dame??? You better be armed if ya wanna mess with THA LIBERTARIAN BADASS! Bitch!

    Bon ce n’est pas compliqué à comprendre pourquoi les jeunes générations confondent Marx et Ayn Rand. C’est tout simplement un effet pervers du multiculturalisme. Tsé quand tu mange du halal pis du kosher sans vraiment savoir que c’est en fait des OGM, ça te déplace le kirpan dans l’turban pas rien qu’à peu près, faque tu finis par confondre les GUÉDILLES qui devraient pendre en t’sous du c avec des accents graves qui coiffent le a!

    C’est pour ça d’ailleurs que je préfère boire comme un saint tabarnak de trou au lieu de manger puisque c’est impossible de trouver de la bière HALAL sur le marché. Ce qui veut dire que l’orge n’est jamais égorgé, mais plutôt ÉCRABOUILLÉ, c’est plus clean!

  68. @Mathieu

    Les Marxistes prônent l’abolition de l’État?

    Les LIBERTAIRES, plutôt, qui se réclament de Proudhon et de Bakounine… que j’ai lus dans le temps, c-à-d dans les années 60. Et dont la pensée avait séduit – un temps – le jeune étudiant que j’étais.

    J’ai lu Mao, aussi. Et Lénine, Marx et Engels, Mais ça ne m’a jamais allumé – peut-être parce que les modèles du marxisme que j’avais sous les yeux (Kroutchev à Moscou, Mao à Pékin, Castro – et j’en passe – étaient plutôt des éteignoirs.

    Cela dit, avec du recul ma perception de Marx a changé; comment aurait-il réagi, lui, s’il avait pu voir les atrocités commises en son nom (au nom du « marxisme-léninisme » à la Staline)?

    M’est avis que Marx aurait été en tabarnak. C’était pas un homme de terrain, c’était un sociologue, un historien – bref, un théoricien, dont je ne crois pas qu’il puisse être tenu responsable des « déviances » que ceux qui se sont inspiré de ses écrits ont pu commettre.

    C’est un peu comme si aujourd’hui on condamnait les inventeurs d’Internet pour tous les abus qu’autorise le web – dont l’intimidation, la diffamation, etc.

    = = =

    Ce qui m’amène au parallèle entre Ayn Rand et Marx. Marx avait une générosité et un altruisme que Ayn Rand n’a jamais eu…

  69. @Bad Ass

    Plus je vous lis, et plus vous me semblez afficher ici un pseudo qui vous sied bien.

    Agent provocateur, cé-tu bin payant?

  70. Voir la magnifique Koval pourfendre mon sordide agresseur, ma fait chaud au coeur… Ça vaut bien du BACON KOSHER c’te sensation là… Elle aura beau trainer Ma Pauline en t’sous de la chaise percée de Jean-Marie Lepen, pis je pourrai jamais lui en vouloir longtemps à mon égérie d’bloye!! 😳

  71. Il est à noter que l’étatisme est entrée dans la pensée communiste avec Lénine au minimum – si on lit des pré-Lénine comme Proud’hon, actuellement, le communisme est ANTI-étatiste, près d’un Anarchisme de gauche. Comme papi le sous-tand.

    Bah, je suis aussi bien éduqué aussi.

    Et Badass, la ferme djeune con.

  72. Geek, tu sais pas parler québécois, c’est toujours un z qu’on doit mettre après un d pas un j!
    On dit dzire au lieu de dire
    Dzidzier au lieu de Didier etchetera etchetera…
    On met un d avant le j, quand on essaye de faire amaricain comme dans Djames dean, ou Djimmy!
    Fait donc un p’tit effort boutcrisse! 😡

  73. @BadAss

    Me semble que l’avenir s’annonce plutôt SOMBRE pour un Libertarien qui fait de l’oeil à la douce égérie…

  74. Ouaip! Un dur de dur ce BAD ASS! La légende veut qu’il ait réussi à abolir l’ÉTAT à mains nues dans son pays… Il a, parait-il, dans sa fougue abolit meigne les fonctions régaliennes, sans l’vouloir! 😯
    Y a meigne oublié son apostrophe entre son m et son a! 😯
    J’ai bien ri en lisant votre longue réponse, un bon texte qui m’a fait comprendre qu’on est pas si éloigné dans nos positions pour c-10.
    Punir plus sévèrement les crimes graves contre la personne, mais pas les vendeux d’pot, ça m,convient! 🙂

  75. Le fait est, je ‘singeais’ l’argot moderne (du nord?) français, Bass Ass.

    Plus sérieux, C-10 est un attrape-nigauds, dirait-on en France. On les des trucs défendables dans la pâte, pour que ceux qui refuse le pain/loi on l’air de ‘nouilles folles aux couilles molles’ dans les yeux du Joe Moyen.

  76. *On laisse des, désolé.

    Putaing, je suis inspiré des fois…

  77. @papitibi

    Je cite sur le marxisme:

    « Puisque l’État est une machine répressive qui va à l’encontre des libertés, il faut la suppression de l’État, condition incontournable pour l’avènement d’une société égalitaire et juste. Le dépérissement de l’État doit passer par plusieurs étapes :

    -Prise du pouvoir par le prolétariat : celui-ci soit s’empare des principaux leviers de commande de l’État (armée, police, administration, capitaux, banques), soit supprime l’État (divergence au sein des marxismes sur ce point).
    -Ensuite, il faut passer par une phase où les travailleurs détiennent l’ensemble du pouvoir (parfois appelée « dictature du prolétariat »). Cette dictature du prolétariat est doublement légitime d’après le marxisme, parce qu’elle est le pouvoir des anciennes masses exploitées, et qu’elle permet de mettre fin à la division de la société en différentes classes sociales, permettant ainsi une véritable égalité.
    -Dans l’hypothèse léniniste de « l’État prolétarien », il faut que ce dernier disparaisse peu à peu. Seulement, on rencontre là un problème très difficile : comment gérer la vie sociale sans dominer, comment organiser sans exploiter ? Au fond, comment réaliser une vraie démocratie ? Pour cela, Lénine disait s’inspirer des mesures prises par la Commune de Paris en 1871 qui étaient les suivantes : tous les représentants politiques de la collectivité étaient élus au suffrage universel direct (moins de représentativité politique), étaient révocables à tout instant (les mandats politiques étant les plus courts possibles) et considérés comme personnellement responsables de leurs actions. Leurs charges politiques ne leur apportaient aucun avantage particulier : le ministre ayant le même salaire qu’un ouvrier.
    -Le but est de parvenir à une société libre, égalitaire et fraternelle, débarrassée des rapports de hiérarchie, du travail salarié, des États et des frontières, et de toute forme d’aliénation.

    On voit ici la différence avec les anarchistes et les libertaires. J’ai d’ailleurs fait mention de cette différence de vision sur l’abolition de l’État dans mon précédent commentaire

    Lire également ce lien: http://www.matierevolution.fr/spip.php?article1473

    Évidemment, comme pour le libertarianisme, il y a une grande différence entre l’exposé théorique et l’application pratique. 😉

  78. La ressemble encore une fois est pas l’idéologie, qui, d’une certaine facon, ne compte par sur le sujet – en fait, c,est plus la ‘culture marxiste’ et les marxistes.

    Une certaine image d’un évangéliste de la bonne parole rouge, sur d’avoir la vérité, et quand tu a le malheur de t’opposer à certaines parties de l,idéologie, ou d’être différent…

    Le social-démocrate est accusé par example ‘d’avoir les couilles molles face au capitaisme, un cataplame au mieux, sinon des ‘collabos’, etc.

    Et il y a des philosophies marxistes-communistes etc probablement, comme il y a une École Marxiste de l’Histoire, peut-être une sociologie et autres trucs. Comme l,Objectivisme pour le Libertarisme, une philosophie radicale basée là dessus.

    Voilà où il y a en effet une GRANDE et troublante ressemblence avec le Libertarisme, ou plutôt les Libertariens, des fois.

  79. Et une image de ‘rebbelles’ sans ‘compromis’, etc.

  80. Arrrghhhhhh! Faut être vulgaire pareil pour pleurer après Marx!

    On ne parle de Marx que pour les dérapes que ça a occasionné pourtant, quand on lit Marx, il n’y a rien de sanglant ni de très radical dans ça!

    Lâchez donc votre nonosse, cessez de démoniser Marx et lisez-le.

    Le manifeste par exemple est un texte encore très actuel. Il y a bien des idées dans cela qui sont reprises par les indignés, c’est pas si compliqué à comprendre.

    Encore une fois , réduire Marx aux quelques totoches communistes radicaux qui déblatèrent sur la place publique est enfantin, on s’tanne!

    Marx, tu ne peux pas jeter ça dans les poubelles crasseuses de la désinfo, Marx nous a tous marqué, il fait parti de l’histoire, des références politiques et philosophique c’est tout!

    Non, nous ne sommes pas marxistes, oubliez ça, ce sont les libertariens la droite désinhibé qui nous botte le cul!

    Rand, tu christ ça au vidange pis ça dérange rien, ce n’est pas une référence qui contient des connaissances….point barre.

  81. Papi

    Je suis d’accord avec Mathieu Lemée, à la faim de l’histoire du roman de Marx ben y’a plus d’État!

    C’est ça le punch de la final! On dirait que vous l’avez oublié!!!

  82. Je me replonge dans le contexte de ces années où j’ai lu, puis digéré Marx, Mao et tous ces bouquins alors publiés chez Maspéro.

    À cette époque, l’État constituait à mes yeux une structure dont chaque individu pouvait se passer. Et au fond, ça pourrait être encore vrai, si les individus n’entraient pas en relation les uns avec les autres. Mais là où il y a relation entre les individus, il y a des abuseurs, et il y a des abusés. Aujourd’hui, je vois l’État – IDÉALEMENT – comme l’arbitre suprême de ces relations entre individus (ou entre individus et corporations).

    Mais entre ±1965 et la crise d’Octobre, l’État me semblait plutôt un acteur de la lutte des classes; je le percevais comme le gardien des privilèges de ceux qui savaient graisser la patte des commis de l’État. J’étais au rassemblement « McGill français ». J’étais au Parc Lafontaine, pas très loin de l’estrade d’honneur où Trudeau a nargué la foule à la St-Jean. Alors l’État, pour moi, c’était l’arrogance de Trudeau, c’était le patronage à la Duplessis, c’était la corruption à la Taschereau. Bref, l’État, c’était l’ennemi.

    Il fallait donc l’abattre.

    Parallèlement à tout cela, il y avait eu Staline et ses sous-fifres. Il y avait derrière le Rideau de fer des « dictatures du peuple » qui ne me disaient rien qui vaille: le peuple? Bullshit! C’était une dictature VOLÉE au peuple par des êtres ignobles qui se réclamaient de lui.

    Et moi je lis Marx, dans ce contexte là.

    La dictature du prolétariat, peut-être Marx l’a-t-il cru possible, dans une forme de continuité avec les Communards, en France, mais moi, avec l’exemple des dictatures répressives qu’était devenu l’État des Soviets et ceux qu’il avait asservis, j’ai eu ce réflexe: NON, MERCI!

    Voici qu’il est temps de citer la référence de Mathieu: « Puisque l’État est une machine répressive qui va à l’encontre des libertés, il faut la suppression de l’État, condition incontournable pour l’avènement d’une société égalitaire et juste.

    Société égalitaire et juste? Mais qui, à part l’État, peut veiller à ce que la société soit égalitaire et juste?
    Il me paraît plus facile d’éliminer le caractère répressif de l’État que de parvenir à une société juste sans que l’État ne joue un rôle dans le processus.

    Entre l’État et l’Institut Économique de Montréal, je vais prendre l’État.

    = = =

    Aurais-je oublié la conclusion de Marx? Oui et non. Mais j’avais surtout conclu, à l’aboutissement de ma réflexion, qu’il valait mieux exercer un contrôle sur l’État que de l’abolir et le voir remplacé par « autre chose ».

    Quand l’URSS est tombé, l’État s’est effondré. « Autre chose », ça voulait alors dire la mafia russe (les mobsters), et cette mafia économique qui est née de ses cendres.

    La nature a horreur du vide. Et la Russie en a fait la démonstration, aux deux extrémités du 20e siècle.
    .

  83. J’avoue ne pas avoir lu Marx au complet, c’est colossal comme ouvrage. Cependant , j’en ai lu des bouts, et j’ai reconnu les propos d’un être brillant et articulé et je suis pleinement consciente de la portée de cet ouvrage, de son influence, du fait que ça a façonné l’histoire de l’humanité.

    Sans être nécessairement d’accord avec tout! Marx, n’est pas pour moi une simple opinion avec laquelle on doit être en accord ou pas.

  84. @Koval 8:47

    Bien d’accord.
    Surtout que moi non plus je n’ai pas lu Das Kapital dans son intégralité. Vraiment monumental, au propre comme au figuré. Et beaucoup trop complexe pour que l’on puisse se dire opposé à l’ensemble de l’oeuvre, ou entièrement en accord.

    Sec et dry pour un jeune homme de 20 ans. Mais mon prof de sciences po – lui-même plutôt marxiste sur les bords – nous avait dit quoi lire. J’en avais lu pas mal plus mais comme je cherchais alors à m’approprier la pensée de bien d’autres penseurs, j’ai du couper un peu. Je ne retrouve plus mon exemplaire annoté au crayon de mine; il a dû disparaître lors d’un déménagement…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s