41 commentaires sur “Burn the Qur’an, feed the Taliban

  1. Ils sont peut-être juste assez ignorants pour ne pas se rendre compte qu’ils sont maintenus dans une certaine ignorance par une frange armée afghane, honorée de tous pour avoir foutu les envahisseurs russes hors du pays quelques années avant l’arrivée de l’envahisseur états-unien, mais ils ont appris, surtout par l’expérience des explosions d’obus, de bombes, de grenades, de mines russes, alouette ! comment reconnaître un envahisseur quand ils voient les C-135 d’assaut, les bombardiers B-52, les hélicoptères d’assaut, les avions d’assaut et de chasse, les chars, les Howitzer 155, les M-16, les drones, realouette ! Il ne manquait plus que l’arrivée par voie aérienne de quelques groupes de porte-avions, de destroyers d’escorte, de navires amphibies et de navires ravitailleurs. Oups… J’ai oublié les sous-marins nucléaires stratégiques lanceurs de missiles balistiques, et George Dubya Bush, accompagné d’haut blabla nobélisé.

  2. Y’a pas que les USA.

    Il y a la montée d’une extrème-droite en Europe, monde russe… Le Pen fille, par example, le meurtrier de Norvège, Jirinovski(?)….

    Je prédis dans un siècle minimum des pogroms anti-musulmans. La Russie probablement, les tchéchènes par example…

  3. @Geek

    Les Juifs ont pu être victimes de pogroms au début du 20e siècle (et dans les siècles précédents) parce que, peu importe où ils étaient, ils étaient largement minoritaires mais plus influents que ce que leur nombre aurait pu justifier. Si bien que la plupart des sociétés occidentales ont connu de fortes vagues de judéophobie. Et dans certains cas, ça a dérapé et il y a eu pogrom. Ici, au Qc comme au Canada, les années ’30 et ’40 (surtout) ont constitué (si je puis dire!) l’âge d’or de l’antisémitisme.

    Cette situation les fragilisait et elle continue de les fragiliser. Quinze millions de Juifs dans le monde… contre 1,5 milliards de Musulmans; on ne parle pas des mêmes rapport de force et surtout, désormais, l’information circule plus rapidement, alors des exactions ici contre ceux de là-bas seraient suivies d’exactions là-bas contre ceux d’ici. Ou inversement…

    Quoique n’est-ce pas au Nigéria que des populations chrétiennes ont été massacrées par des Mousselimes, récemment?

    Bref… finalement tout est possible, avec cette haine qui est cultivée ici comme là-bas.

  4. Oui, en effet, bon point…

    Mais, papi, beware.. comme la judéophobie est de.. mauvais ton ces jours ci, le FN, BNP (British National Party me semble), les parents suédois (je connais un suédois),etc… le muslim est le nouveau juif, et un message des fois plus subtil, insidieux.. mais aussi haineux.

    Un coin du globe rarement mentioné sur le sujet…. L’Australie (et peut-être NZ). Il y un fond raciste de la part de certains envers les immigrants, surtout les malais je crois…. Je connais des australiens sur le net, et des choses ditent là bas des fois…

  5. @Geek
    « le muslim est le nouveau juif, et un message des fois plus subtil, insidieux.. mais aussi haineux. »

    Cela, je ne le nie pas. Au contraire, rares sont les semaines où je ne le dénonce pas!
    Des Juifs, il y en a toujours eu, et il y en avait presque partout. Mais en quantités très limitées, sauf en Russie, en Pologne, au Belarus, en Roumanie (et ailleurs), où il y avait de fortes concentrations.

    Ici, au Québec, quand l’antisémitisme était à son paroxysme, il n’y avait pas plus que quelques centaines de musulmans. On pouvait pas les haïr: 99% des Québécois n’avaient jamais rencontré un Arabe, un « Paki » (à l’époque, c’était encore l’Inde) ou un Perse et ne savaient même pas qu’il y en avait chez nous (le cas échéant!). Bref, ils ne dérangeaient pas.

    Mais aujourd’hui, ils sont (relativement) nombreux. Plus nombreux que les Juifs. Et ils dérangent, puisque, contrairement aux Juifs (sous réserve des Hassidim), ils sont « visibles », de par leurs coutumes. Et leurs coutumes, parfois ils y tiennent au point où certains « de souche » les considèrent encombrants. Envahissants.

    Ça génère des Hérouxville et des Jackwood.

  6. Ca marche des deux coté – le cliché raciste paranoide (et démonté) « Eurabia », par example…

    (Je cite souvent Le faneux administrateur de AH.com, IAN, qui est TRÈS dur aussi sur les islamophobes freaks; il ne tolère pas les propos haineux, Zero tolerance. (Ca vas aussi aux rares trolls d’extrème-gauche si il y en a….))

    All in all… Antisémitisme (quoiqu’il est bon de rappler que tout les arabes (des ‘sémites ‘aussi!) ne sont pas musulmans, et tout les musulmans ne sont pas arabes….)

  7. @Geek

    Tous les arabes ne sont pas musulmans, en effet. On pense d’abord aux Chrétiens du Liban et aux Coptes d’Égypte… mais il y en a ailleurs! Je pense en particulier à une amie à moi, née en Algérie, éduquée en France (où elle a vécu plus de 25 ans), retournée en Algérie après son mariage à un Kabyle; depuis qu’elle est veuve, elle a abjuré l’islam (ce qu’elle n’a révélé qu’à ses enfants et à certains membres de sa famille – ils vivent tous en France). Mais elle n’a pas le choix: elle jeune pendant le Ramadan et fait comme si. Et quand elle visite ses beaux-parents, elle pousse le mimétisme encore plus loin, soustrait ses (belles +++) jambes au regard concupiscent des hommes du village et couvre ses cheveux.

    À part les formules de politesse, elle ne parle pas arabe et ne le lit pas davantage! Secrétaire de direction, elle a toujours travaillé en français, une langue qu’elle parle avec un délicieux accent parisien!

    Personne ne peut dénoncer l’islam avec la virulence d’une « musulmane défroquée », qui a abjuré par écoeurement de ses règles trop strictes! Et personne ne peut être mieux informé du caractère abusif de l’islam dans la vie de tous les jours et dans la JUSTICE que celui qui, comme moi, l’a appris d’une musulmane fâchée contre l’islam.

    Je n’aime pas Djemila Benhabib (l’auteure de Ma vie à contre coran) mais je connais les racines de sa colère contre l’islam. Ma copine (nous étions très près l’un de l’autre!) a vécu sensiblement les mêmes horreurs en Algérie et m’a tout raconté.

    Alors non, je ne suis vraiment pas, mais alors pas pantoute, sur le point de me convertir et de prier le cul en l’air, comme le décrit si bien cette larve sans cervelle qu’est Jackwood.

    S’il savait la moitié de ce que je sais sur l’islam politique, il prendrait les armes!

    Mais tout ça ne m’empêchera pas de dénoncer les colonies juives en Cisjordanie et ce gros lard qu’est Netanyahou.

  8. Meh, miss Benhabbib en beurre ÉPAIS….

    La ‘menace islamiste’ est risible (le peuple aurais juste à se soulever, ou la justice frapper fort, partie…).
    Le VRAI problème est l’extrème-droite native, chrétienne ou séculière, qui utilise ce genre d’épouventails pour des ‘brownies points’ et pousser leurs agendas xénophobes…

    Il est à noter qu’au Maghreb, Iran, etc, la religiosité du peuple est genre comme aux states par example… ce qui veut dire que biens d’entre eux sont ‘culturels’ et des fois ouvertement athées-agnostiques, si ils peuvent parler avec sécurité.

    Non papi, la vrai menace est locale…

  9. @ papitibi.

    «Je n’aime pas Djemila Benhabib»

    Pourtant, elle est très soft, comparativement à d’anciennes musulmanes qui critiquent l’Islam un peu partout ailleurs sur la planète. Pensez seulement à Ayaan Hirsi Ali ou à Taslima Nasreen! Finalement, notre «musulmane défroquée» à nous n’est pas si pire que ça.

  10. @Majestic

    Je préfère Irshad Manji (lien vers SON site), dont le « Trouble with Islam » est un cri du coeur. Manji, qui est canadienne, est une musulmane féministe et lesbienne. Elle a été ostracisée à l’intérieur de sa propre communauté (pakistanaise); le féminisme et les « déviances sexuelles » n’y sont pas bienvenus! Mais ce qu’il y a de remarquable chez elle, c’est qu’elle demeure musulmane et essaie – avec plus ou moins de succès – de réformer sa communauté de l’intérieur.

    Ma conjointe juive et moi-même (surtout madame, qui est PhD en sociologie) avons eu des contacts avec Irshad après la publication de « Trouble with Islam ». Trio surréaliste: une juive homophobe, plus sioniste que l’honorablissime Laughrea, une musulmane lesbienne et croyante, et un ancien catho ENGAGÉ qui a tourné le dos à sa religion avant de devenir agnostique. De quoi en faire le sujet d’un roman!

    Irshad a commenté l’affaire Shafia sur CNN. À 3:50 sur ce clip, elle demande aux Musulmans de distinguer entre leur culture et leur religion, sans quoi ils s’exposent à beaucoup de ressentiment de la part des sociétés qui les accueillent.

  11. @ the Ubbergeek.

    «miss Benhabbib en beurre ÉPAIS….»

    Et vous en savez quoi, vous? Vous êtes musulman? Un ancien musulman qui a apostasié? Pauvre vous, si c’est le cas, j’espère que vous avez engagé des gardes du corps! Savez-vous au moins ce qu’elle risque pour seulement avoir élevé la voix avec son livre «à contre-Coran»? Si ils ont été assez (auto-censure) pour lancer une fatwa contre Salman Rushdie et tuer Théo Van Gogh, imaginez un peu ce que risque Djemila Benhabib qui a vécu l’Islam de l’intérieur, le tout pour un geste moindre que celui des deux personnes susmentionnées!

    Vous avez un témoignage marqué par une expérience de vie qui pourraient réfuter son témoignage marqué par son expérience de vie? Non! Alors retournez faire vos devoirs!

  12. Quitte à me faire fouetter la couenne, bien que je sache me défendre, j’abhorre toutes les religions, et l’histoire de l’« humanité », ainsi que vos propos informés, Papitibi, Ubber, confirment ce choix qui est mien depuis ma sortie de la puberté, plus précisément depuis la fin de mes humanités (gréco-latines). L’histoire servait à quelque chose, alors : dans mon cas, la révélation de l’agnosticisme, sport de contact très dangereux pour les neurones des autres à cette époque éloignée, celle de la grande noirceur…

  13. Une irascible a écrit ce qui suit dans un autre blogue sur les outragés afghans, en réponse à un épineux dont le message était :

    « Criss… donc votre camp de là, et arrêter de vous immisser dans des conflits qui ne vous concerne même pas. »

    Le premier problème est que le problème les concerne. Ils ont, avec d’autres pays et par le biais d’un dénommé Hamid Karzaï, ancien employé de la pétrolière californienne UNOCAL, conçu un projet de construction d’un double pipeline transafghan deux ans avant leur arrivée, entrée, début de bombardement, invasion (au choix du lecteur) en Afghanistan.

    Le second problème est qu’ils ont oublié que les Russes s’y étaient essayés et qu’ils ont échoué, justement avec l’apport de missiles sol-air US et l’entraînement US donné aux Afghans pour combattre les Russes et les renvoyer dans leurs steppes sibériennes.

    Le nouveau projet de construction d’un pipeline entre l’Iran, le Pakistan et l’Inde semble en assez bonne voie pour que les É.-U. et les autres participants au projet de double pipeline transafghan aient mis ce dernier sur les tablettes.

    Voilà qu’un troisième problème a surgi : la découverte de minerai rare et de qualité en Afghanistan. Une chose est assurée : en l’absence de l’envahisseur US, les drones pourraient faire de la protection minière, mais pas d’exploitation. Donc, une autre décision difficile en vue pour les États-Unis.

    De toute façon, si Israël déclenche une guerre contre l’Iran et force ainsi les É.-U. à intervenir, ceux-ci seront probablement trop occupés pour se préoccuper de l’Afghanistan, et les Coran ne s’en porteront que mieux, en Afghanistan bien sûr.

  14. Les talibans sont pas feedé par le brulage des Corans, ils sont feedé par la volonté de tout controlé en Afghanistan. Et par le trafic de drogue. Renseigne toi.

  15. «Finalement, notre «musulmane défroquée» à nous n’est pas si pire que ça.»

    Comme elle n’a jamais été musulmane, elle ne peut pas être qualifiée de musulmane défroquée…

  16. @Darwin

    Bien sûr, comme son nom l’indique, elle est née en Ukraine, d’une mère Chypriote grecque.

    Mais son père, lui, était algérien et la famille a vécu en Algérie, où elle milité dans un parti d’extrême gauche viscéralement opposé aux islamistes radicaux qui faisaient alors du bruit en Algérie. Si son papa était opposé à l’islam radical, et si sa maman était orthodoxe, j’imagine qu’elle n’a pas été élevée dans l’islam.

    C’est en France qu’elle vivait avant de quitter pour le Québec, ce qui explique sans doute pourquoi sa bio nous est fournie par le Conseil des femmes francophones de Belgique!

  17. Et j’ajoute que le parcours de la famille BenBibitte démontre par A+B que l’islam radical et la gauche radicale sont mutuellement exclusifs.

    Messieurs Jackwood et Jean-Luc Proulx, prière de prendre note!

  18. La paranoia et les rumeurs folles des pundits de droite envers Khadir sont un bel example de l’islamophobie larvée… Iranien? de gauche? Must be a commie-slamist! Mais il est juste un ti-député seul? DON’T SUFFER EVEN ONE TO LIVE!

  19. Gauchistes et islam radical= même combat

    http://www.bivouac-id.com/billets/video-priere-islamique-a-wall-street-occupe/

    Tant veux tu d`autres. Pas juste en Afghanistan qu`il y a des talibans, en Suède aussi. Et bientôt en Amérique du Nord grâce aux imbéciles de gauchistes multiculturalistes :

    http://www.theblaze.com/stories/video-shows-swedish-artist-egged-during-lecture-on-muhammad-cartoons-free-speech/

    Par Papi: la lecture des billets de Bivouac-id est une source reconnue d’Omega 14 et de fibre de cartron. L’American Medical Association recommande toutefois d’en interdire l’accès à tous les faibles d’esprit qui choisissent une tête de veau comme avatar, la lecture répétée de ces âneries étant susceptible d’induire l’encéphalopathie spongiforme bovine (maladie de la vache folle).

  20. Je ne nierai jamais que Djemila ait pu souffrir de la religion musulmane, comme je nierai jamais les souffrance de P-H Boisvenu .

    Ces souffrance ne transforment pas par enchantement P-H encriminologue et Djemila en experte de l’Islam.

    J’en parlais ici…

    http://jeanneemard.wordpress.com/2011/10/22/l%E2%80%99islamophobie-decomplexee-du-dimanche-a-parle-parle-jase-jase/

    Je cite un échange à son dernier passage à TLMEP

    Guy A demande:

    « Vous croyez que l’islamisation de la société québécoise est un danger réel, vous mettez en lumière des accointances entre une certaine gauche et l’islamisme, comment la gauche québécoise participe-t-elle à l’essor de l’islam politique? »

    Djemila réponds:

    « Ben, la gauche québécoise euuuh…participe malheureusement à banaliser et à dépolitiser certains problèmes, comme par exemple le problème sur le voile islamique. Le voile islamique c’est un symbole politique. Or la gauche, essentiellement, euuhhh, la FFQ et Québec Solidaire, euuuh, nous disent que c’est un vêtement comme tous les autres vêtements, qu’il ne s’agit pas d’aliénation, qu’il ne s’agit pas d’asservissement des femmes. Or, euuuuuh, dans le Moyen-Orient, ce vêtement-là, il est imposé aux femmes, donc on ne peut pas le considérer comme un simple vêtement, il est le symbole d’une idéologie, c’est pour ça que Khomeiny l’a imposé aux femmes de son pays, je pense que c’est un élément dont il faut tenir compte dans toute analyse. »

    Entre vous et moi, elle fait parti des clowns démagogues qu’il faut surveiller..les amalgames qu’elle fait sont dangereux et ternissent la gauche. À ranger parmi les Ti-Bock Coté et Duhaime….

  21. @Koval

    Faut faire attention, là. Contrairement à Ti-Bock Côté et à Ti-Bouc Duhaime, Martineau n’est pas un intellectuel, lui, comme l’avait souligné Dany Laferrière à TLMEP: « Richard Martineau vit intellectuellement au-dessus de ses moyens. Il dépense plus qu’il ne possède. Un jour, il fera faillite! »

    C’est pas gentil de l’assimiler aux deux premiers.

  22. De toute façon, les Ti-Bouc, Ti-Bock et les têtes de veaux de ce monde ont le cul plus près du paradis que nous de la gauche, que voulez-vous… à force de marcher à genoux et à quatre pattes….

  23. Martineau…

    Dire que dans les 90s,. je le trouvais rebelle hot, creed intello…

    mais il est tourné bourgeois droitiste. Belle trahison du lecteurat de Voir (pas de gauche toujours, mais un journal franc…).

  24. Papitibi a bloqué les liens. La preuve que t`es t`un pourri nazislamiste. HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA HOHOHOHOHOHOHOHOHOHO HIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHI

    Par Papi: j’ai bloqué un lien, moi? Où ça? Quand ca? Comment ça? Je les bloque pas, tes liens; au contraire, j’explique comment leur lecture a fait de toi une vache folle. On appelle pas ça de la censure; c’est une MISE EN GARDE.

    « t`es t`un pourri »… Merci de confirmer que la lecture de tes sites de cul a fait de toi tout un TOTON de TÊTEUX titanesque de T’es T’un. J’aurais pu parler de Teuton, mais t’ara pô compris.

    Bon, retourne sucer ton Anjem.

  25. HAHAHAHAHAHA, Papitibi n`a pu d`arguments. Pas capable de défendre sa secte islamiste, il se reprend sur les fautes d`ortographes. Typique d`un gauchiste-islamonazi. HHOHOHOHOHOHOHO HIHIHIHIHIHIHIHIHI HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

    Par Papi: T’as une opinion sur l’objet du billet, le toton de têteux de t’es t’un?
    Si ton problème se limitait à l’orthographe, j’en parlerais même pas.

    La preuve que ton problème est plus profond, c’est que t’as jamais été capable de commenter le moindre billet, tous blogues confondus, sans faire appel à ton dictionnaire d’injures.

    Alors va têter ta bière, grosse vache folle à marde molle.
    By the way, aussi longtemps que tu n’émettras pas ici un commentaire intelligent, tes vomissures de taureau en rut, tu peux te les fourrer dans le cul. Ou su Antagooniste.nul, ce qui est pareil.

    Fin des émissions, en ce qui te concerne.

  26. Ok la guerre c’est plate et c’est dégueulasse mais c’est nécessaire pour déloger un dictateur

    Merci aux journalistes qui risquent leur vie pour nous montrer ca

  27. Outre le fait que les talibans ont été formés par les services de renseignement pakistanais et la CIA, armés par les États-Unis pour détruire les hélicos d’assaut blindés russes (ce qui a grandement accéléré le départ des russes d’Afghanistan) et financés par les États-Unis par l’entremise du Pakistan, Flonase, je sais à quoi carburent les talibans depuis leurs débuts de groupe orphelin abandonné par la CIA. Je suis un brin renseigné et j’ai même goûté à l’un des réputés produits afghans d’origine biologique des décennies avant la création des talibans et l’arrivée des ruskovs en Afghanistan. Mouche-toi, morveux !

  28. Un réveil hâtif, une p’tite tisane. Tiens, me dis-je, allons faire une petit tour du côté de Papi. Je lis ses phrases, lumineuses, comme d’habitude, puis je tombe sur la caricature, ou la photo de «raoul»! … ! …! …! …!

    Pif, paf! Fou rire étouffé! On m’entendra, tant pis! Je m’expliquerai ce matin. Rapidement on sera deux à rire!

    Si ce n’était de l’heure je hurlerais tout mon soul, amusé comme jamais, je pense, par quelque chose représentée par des pixels. Non! Non! Non!

    Celle-là, là, elle ne vaut pas trois cloches. Non, elle vaut un festival de cloches jouant le thème de Juste Pour Rire!

    Franchement, franchement, pissant au dernier des degrés! Le genre à me faire rire longtemps après, juste à y repenser!

    Je félicite son auteur talentueusissime! Pas de doute, la grâce vous a frappé! Faut répandre ce coup de génie!

    Je n’en reviens pas encore!!!

    Triple H exposé au carré! rien de moins! Hi, hi, hi, hi, hi, hi, hi, hilarant, hallucinant!

    Je remercie l’auteur pour ce moment d’humour exceptionnel!

  29. Un poster d’alternate history.co semble assez calé sur ces idéologies, et dit que les talibans ne sont pas des *Islamistes*, enfin, une tout autre forme que celle disons des Frères Musulmans. Je poste ici le texte, en englais. (Trop long..)

    (Au fond, il argue que les ‘Islamistes’ sont un peu comme une forme plus ‘rough’ de trucs comme les ‘Démocrates chrétiens’, je suppose.. moins démocratiques, mais plus révolutionaires?)

    « Originally Posted by Wolfpaw
    The Taliban are not Islamist, they are neo-fundamentalist. There is a HUGE difference.

    okay, define neo-fundamentalism please. »

    « There are four big differences between Islamism and neofundamentalism.

    The first is that Islamists believe that society can only be Islamized through social and political action: it is necessary to leave the mosques and intervene directly in political life. The economy and social relationships are not seen as subordinate activities that grow out of pious acts or the sharia, but are considered to be key areas. Neofundamentalists, as a rule, loathe politics. They believe that change is best effected through the mosque and the community, that sharia and piety are enough to overcome an « apostate sovereign » and deal with societal ills.

    This leads to the second major difference, which is anti-clericalism. Apart from Iran, clerics do not lead the Islamist movement. Islamists also demand for the right to individual interpretation of the Qur’an and condemn the nitpicking legalism of mullahs and ulamas, outright denying the latters’ claims to legitimacy: religious knowledge and clerical function as judges. Neofundamentalists, on the other hand, are almost always led by a cleric and place supreme import on the role of the ulama and fiqh in Islamic life. In many ways, one could say that the Islamists are the radical revolutionaries and the neofundamentalists are the conservative reformers.

    (It is worth noting that Islamism’s anti-clericalism is not absent from Iran; the bureaucratized clergy is a pet peeve, and mullahs are far less popular than we in the West are led to believe. The pejorative term for mullahs–akhund–is not at all unknown within Iranian circles of power.)

    This takes us to point Three, the place of sharia within society. Whereas neofundmentalists see the application of sharia as key to the Islamization of society, Islamists–without for a moment doubting the principles of sharia–see it as more of a project. Sharia can only be implemented in an Islamic society, therefore the society must first be made Islamic through the aforementioned sociopolitical action. Indeed, both Khomeini and Qutb (radical Islamists both) acknowledged the necessity of the revolution as superior to the implementation of sharia.

    The fourth and most glaring difference between Islamists and neofundamentalists is the role of women. Islamists tend to favor the education of women and their participation in social and political life. Islamist women militate, study, have their own associations, and have the right to work (albeit in chador). Neofundamentalists…well, a quick glance at a burqa and female literacy/legal rights in Afghanistan, Saudi Arabia, and (to a degree) Pakistan, paint a pretty good picture.

    I suppose an easy way to frame it is that neofundmentalists usually want to change the laws of a society; Islamists want to change society totally. »

  30. « The thought of giving a piece of our land to others is horrible. To those who talk about two states for two people I say: Sure, many states for many peoples, but not in in the Land of Israel. The Land of Israel is not intended to be a state for another people … » – Rabbi Haim Druckman, new recipient of one of the highest honors in Israel, the Israel Prize.

    Previous recipients have included S. Y. Agnon, Golda Meir, Martin Buber, Naomi Shemer, Yad Vashem, and the Israeli Philharmonic. This is not the Israel some people think they know.

    Update: a reader notes that Druckman has also been accused of covering up child-abuse.

    http://andrewsullivan.thedailybeast.com/2012/03/qu.html

  31. Et cependant, des analyses génétiques et historiques, me semble-t’il,. on démontrés que bien des palestiniens… descendent de juifs convertis dans un passé lointaint. Direct à l’Islam, ou par le Christianisme.

    Ironie du sort, qui a plus de droit sur les terres alors? des juifs européens, maghrébiens, etc, ou des descendants d’habitants originels, assimilés?

  32. je pense que tte ces betise sont a même des ameriques des années coloniales qui exterminait les indiens pour aucunes raison

  33. @Libre Penseur

    Vous habitez la France septentrionale, ce qui vous vaudra, bien sûr, un mot de bienvenue.

    Il semble toutefois que les manuels d’Histoire dans lesquels vous avez glané un peu de votre culture comportent certaines imprécisions.

    Vous parlez DES Amériques. Or toutes les parties de l’Amérique ne partagent pas nécessairement la même Histoire.
    Les Espagnols sont responsables du génocide partiel des Mayas, Incas et Aztèques, des civilisations dont la richesse n’avait rie à envier aux Européens. Sauf que… ils ne connaissaient pas les armes à longue portée (mousquet). Plus au nord, Français et Britanniques ont reproduit dans l’Est de ce qui est aujourd’hui le Canada et le centre des USA d’aujourd’hui la guerre dite de Cent ans qui sévissait en Europe; les Iroquois, alliés des Anglais, ont combattu les Français et leurs alliés Hurons et Algonquins. Au 17e siècle, mes ancêtres n’étaient pas encore « Canadiens » ou « Américains »; ils étaient Français.

    Et au 17e et 18e siècle, les Français ont exterminé les Beotuks (Amérindiens de Terre-Neuve) et après 1860, les Anglais ont achevé leur éradication totale.
    À compter de 1755, les Anglais ont déporté les Acadiens – de descendance française; je suis moi-même de descendance acadienne (à hauteur de 20%). Les conditions de cette déportation en ont fait un génocide – heureusement incomplet. Et au 19e siècle – et là ce sont des CANADIENS qui en sont responsables – les métis du Manitoba ont été décimés; ils étaient francophones, ce qui ne plaisait pas…

    Les Américains (Yankees) sont responsables d »avoir décimé leurs Amérindiens, surtout dans le MidWest; l’opération s’est poursuivie jusqu’après 1880.

    Tout ça pour dire que contrairement à ce qu’on a dû vous enseigner, vos ancêtres ne sont pas sans tache.

  34. NOS ancêtres itou.

    Un gros tabou qui vas un jour exploser de facon mauvaise je le crains que dans le mouvement nationaliste et souverainiste, il y a une certaine idéalisation de notre passé colonial, et passé tout cour des fois. On veut se croire ‘meilleur que les anglais’.

    Mais les français et canadiens (nos ancêtres) bien que moins pires finallement, ont fais des choses pas très clean… Comme la réalité historique qui est revenue sur le plancher il y a quelques années par un historien célèbre, les ‘panisses’. Les esclaves amérindiens.

    Nos ancètres ont jamais pratiqué le même esclavages que les colonials anglais et américains au sud, mais il y en a eu. ET des amérindiens.

  35. Peut-être que par example, l’antipathie que les mohawks et cie ont envers les ‘français’ des fois est pas juste les manipulations d’Ottawa.

  36. @Geek

    Les Mohawks ont mangé dans la gamelle des « Anglais », en même temps que Hurons et Algonquins faisaient de même avec les « Français ». Ils ont donc été anglicisés – tout comme les Hurons de L’Ancienne-Lorette (Wendake), les Innus, etc, ont été françisés au contact des Français.
    Les Mohawks lisent les journaux anglophones – pour la plupart. Après 10 ans de lecture de The Gazette, les Francos, on les aime pas toujours.

    J’ai fait mon arbre généalogique et je sais que certains de mes ancêtres ont été massacrés par les Iroquois. Je sais aussi que d’autres de mes ancêtres ont eux-mêmes tué des Iroquois (Mohawks, pour notre ami Libre Penseur). Mais j’ai aussi des ancêtres amérindiens… souvent des jeunes filles qui ont servi de bonne (et d’esclave sexuelle?).

    Il y a eu quelques Africains, aussi. Mon paternel, né à la fin du 19e siècle en Nouvelle-Angleterre, avait un père francophone mais ce sont des Irlandais qui l’ont élevé jusqu’à ce qu’il ait 6 ans. Il avait besoin d’un interprète pour parler à sa mère! Ce couple d’Irlandais avait engagé une nounou qui, dans les faits, était une vieille Afro-Américaine émancipée à la guerre de sécession.

    On doit pas être très nombreux, au Québec, à avoir un père dorloté par une ancienne esclave noire! Au Canada Français, les Afro-Américains étaient beaucoup plus rares mais il y en avait et leurs parents (ou eux-mêmes) avaient été esclaves; évidemment, c’est un sujet tabou…

    Pour ce qui est des moeurs sexuelles… tous les Québécois de souche ont eu des aïeules mariées à 12 ans mais qui souvent avaient servi de fille engagée dès l’âge de 9 ans; c’est confirmé par les archives de l’état civil… et mes recherches m’ont mené jusque là, à travers (notamment) la banque de données de l’Université de Montréal (PRDH) qui couvre les années 1608-1800. Ce sont des retranscriptions de l’original. Mais j’ai lu beaucoup là-dessus, dans des revues spécialisées entre autres. Alors quand je vois nos tit-counes qualifier Mahomet de pédophile parce qu’il a pris pour épouse (il y a 14 siècles!!!) une fillette de 6 ans (qu’il a pénétrée 3 ans plus tard)… je me console à l’idée qu’ils auraient honte de leurs propres ancêtres s’ils se donnaient la peine d’ouvrir les yeux!

  37. « Un gros tabou qui vas un jour exploser de facon mauvaise je le crains que dans le mouvement nationaliste et souverainiste, »

    Non!

    Ce n’est pas un tabou et figurez-vous donc que les historiens québécois honnêtes, fédéralistes ou pas, le savent….

    Vos craintes sont non fondées mon cher, les Québécois ne sont pas des ignares pour ce qui concerne l’histoire…

  38. @ the Ubbergeek

    Oui il y eu des esclaves au Québec et de ce que j’ai appris c’était surtout des noirs. Il y a eu aussi des Amérindiens à cause d’alliances. Les Amérindiens eux aussi avaient des esclaves blancs. Mais là il ne faut pas charrier 1 400 esclaves en Nouvelle France, 250 000 dans les Antilles environ 11 000 à New York. Sans compter que parait-il que c’était du gâteau être esclave au Québec comparé aux autres. La France ne voulait pas d’esclaves au Québec, c’était plus payant de les garder pour les Antilles. Pour les quelques esclaves qui ont exploités au Québec ils l’ont été par des Français qui sont demeurés ici temporairement.

    De plus les si vous pensez que l’esclavage va péter à la face des souverainistes, il est de mon avis que ce seront les fédéralistes qui voient les anglophones supérieurs à eux et qui auront honte d’être éclaboussés. Sous le régime français et surtout vers la fin il y aurait eu tout au plus un maximum de 400 esclaves dont la majorité ont été emmenés ici par les anglais, les dominateurs.

    Alors les Québécois francophone n’ont pas tellement à avoir honte de leur passé d’esclavagistes,
    parce qu’il n’en ont simplement pas. Évidemment les All visse Québécois pelteux de marde sont d’un tout autre avis.

    Il faut toujours vérifier ce que l’on nous raconte de l’histoire du Québec, sa fait 250 ans que les Canadians la déforment pour nous. Et surtout ne vous fiez pas à moi, vérifiez par vous même. Pas facile mais faisable.

    Un jour l’histoire du Québec au complet sera dans un seul livre.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s