51 commentaires sur “NPD: Anybody but Mulcair?

  1. Ce n’est pas pour noircir le portrait mais vous avez oublié la fois (assez récente) où il voulait être un bon conservateur….

    PAR PAPI: J’en parle – « Sont-ce les Conservateurs qui ont cherché à débaucher Mulcair, ou est-ce Mulcair qui a offert ses services? » (extrait du billet)

    Moi, quand Turmel est indépendantiste un jour et NPD plus tard, ça ne me pose pas trop de problèmes, je peux comprendre, mais quand un jour tu convoites un poste chez les Cons et qu’ensuite tu veux remplacer Jack, ben là, t’as du sable dans l’engrenage des neurones ou t’es un sacré opportuniste…..

    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2011/07/20110728-182426.html

    Bonne chance, perso, je ne regrette pas d’avoir voté BQ 😉

    Si vous voulez mon avis franche, je vous la donne gratos, une jolie pute ce Mulcair!

  2. Oups! Désolée, je ne vous avais pas lu au complet……vous parlez bien de ce flirt de Mulcair avec les Cons,…..

  3. Je partage votre vue sur Mulcair et sur les libéraux handicapés par leur récente histoire. Toutefois mon attention a été attirée comme par un trou noir par une phrase lourde de sens pour moi. Vous avez évoqué 2020.

    Je devine (vous ne vous en êtes jamais caché d’allieurs) à quelle étape de votre parcours vous êtes et lorsque vous parlez de 2020, vous touchez à ma plus grande peur. Pas la mort mais plutôt la prise de conscience que le voyage se termine bientôt. Un peu comme l’avant-dernière journée des vacances. Elles ne sont pas terminées mais elles achèvent et bientôt ce sera le retour au travail. Je trouve cette journée très triste et c’est ça que j’ai lu dans votre 2020.

    Papi, si vous me le permettez, comment aborde-t-on cette dernière journée de vacances? Peut-on l’aborder avec sérénité ou doit-on être malade et espérer une délivrance? J’imagine que le temps file à une vitesse effroyable.

    Finalement, Papi, vous le savez j’en suis certain mais je vous le dirai quand même, la haine que certains vous témoignent démontre que vous avez réussi à brasser l’arbre de certaines certitudes et votre contribution, dont je suis témoin depuis peu, cette contribution est utile et appréciée.

    Merci Papi.

  4. Mulcair ne m’a jamais enthousiasmé, mais il faudrait que je repasse sa carrière au peigne fin pour en avoir une meilleure idée. Si vous dites, Papitibi, qu’il peut livrer la marchandise, i.e. dégommer Harper, alors là vous éveillez mon intérêt. Cependant, mon humble intuition de profane me dit qu’il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

    +++

    Belle contribution monsieur Letight. Moi aussi ça m’a frappé et fait réfléchir que Papi mentionne ce chiffre 2020.

  5. Je pense comme vous Spritzer, je ne vois pas le NPD au pouvoir à Ottawa, pas plus que je vois QS au pouvoir ici au Québec.

    En plus, si le NPD dégonfle au Québec, ça sera au profit du Bloc que j’ai bien hâte de voir se relever….

  6. J’ai aussi des sentiments mêlés à propos de Mulcair, mais je reconnais qu’il aurait probablement plus de chance de dégommer Harper.

    Ce n’est pas au Québec que je vois son rôle le plus important, car, tant que les conservateurs demeurent moins d’une dizaine, ça ne me dérange pas trop que ce soit le NPD ou le Bloc qui les batte. Je dois dire ici que mes sentiments sont encore moins positifs envers Paillé qu’envers Mulcair. Ah, si Maria Mourani l’avait emporté…

    Et je crois vraiment que c’est en dehors du Québec qu’une victoire de Mulcair pourrait avoir le plus d’impact. Sa position plus près du centre et surtout ses talents oratoires pourraient permettre au NPD de tasser les libéraux et de concentrer les votes anti Harper pour le NPD. Et cela, c’est la meilleure chance de se débarrasser de Harper.

    Cela dit, je le répète, je ne suis pas en amour avec lui. J’ai pensé un temps prendre ma carte du NPD pour pouvoir voter dans cette course, mais j’ai laissé tomber. J’ai beau conclure froidement que sa victoire serait positive comme je viens de le dire, j’ai trop de bémols envers sa personne et ses positions pour l’appuyer directement!

    Par Papi: je n’ai pas songé à prendre ma carte, mais pour le reste, c’est une autre manière d’exprimer ma propre pensée!

  7. @Koval 7h30 et 7h32
    « Si vous voulez mon avis franche, je vous la donne gratos, une jolie pute ce Mulcair! »

    Je partage cette opinion! Mais entre deux maux, je choisis le moindre.
    Entre un NPD plus à gauche mais boudé par l’électorat, je préfère un NPD qui attire plus de votes… dans le contexte Harper. Mais sous un gouvernement Trudeau, Mulroney, Chrétien, Martin, Pearson, etc… je préférais un NPD plus près des valeurs du NPD. Parce que le NPD plus à droite, à l’époque, c’était le PLC et il parvenait à se faire élire.

    Depuis les commandites, le PLC est « mort ». Peut-être qu’il va ressusciter un jour mais tant que ce sera pas fait, je préfère que le NPD puisse devenir une alternative aux Conservatifs.

  8. @Letight

    « Toutefois mon attention a été attirée comme par un trou noir par une phrase lourde de sens pour moi. Vous avez évoqué 2020.
    Je devine (vous ne vous en êtes jamais caché d’allieurs) à quelle étape de votre parcours vous êtes…

    2020 demeure une approximation, bien sûr. Mais quand je considère que mes grands-parents (nés dans les années 1850 et 1860) ont vécu en moyenne 85 ans, je les envie …

    Comment aborde-t-on cette dernière journée de vacances? Dans mon cas, c’est davantage « journey » que « journée »… mais bon. Je suis fier de mon parcours professionnel, fier de ce que j’ai accompli pour la communauté. Ça aide… Mes enfants ont grandi et je n’ai pas à m’inquiéter pour eux. Reste des tas de petits-enfants, dont 5 seront nés en moins de 2 ans et demi entre 2010 et 2012. Ceux-là, je ne sais pas ce que j’aurai eu le temps de leur transmettre. Mais aux deux aînées, je fais don de leurs racines. Lentement, le temps qu’elles assimilent et qu’elles en redemandent.

  9. @Koval 8h50
    « En plus, si le NPD dégonfle au Québec, ça sera au profit du Bloc que j’ai bien hâte de voir se relever…. »

    Moi aussi. Mais je ne serais pas mécontent de voir le NPD ramasser les miettes du PLC, dont j’ai l’impression qu’elles étaient grignotées par le PC. Je pourrais survivre avec un scénario de 40 députés du Bloc et une trentaine du NPD… surtout si de cette trentaine il faut en choisir quelques-uns pour intégrer le Conseil des ministres!

  10. Koval

    « En plus, si le NPD dégonfle au Québec, ça sera au profit du Bloc que j’ai bien hâte de voir se relever…. »

    Moi de même. Une nouvelle fournée du Bloc comporterait également son lot d’individus inexpérimentés, comme le NPD présentement, mais au moins je ne me poserais pas de questions sur ce qu’ils veulent défendre exactement.

  11. Un autre point de vue dans le Devoir de ce matin :

    La tentation rétrolibérale ?
    http://www.ledevoir.com/politique/canada/344497/lettres-la-tentation-retroliberale

    L’auteur résume bien mes réticences, mais je trouve qu’il en met un peu (enfin, j’espère) et écrivant : «Si Thomas Mulcair est élu chef le 24 mars prochain, il risque de mener le parti vers le centre-droit pour recueillir l’appui d’une fraction de la classe moyenne.»

    Le centre-droit? C’est un peu fort… Avec une telle hypothèse, on peut arriver à des conclusions tout aussi extrêmes et prévoir un shisme!

  12. Ca reste un peu décevant – j’espère que si le NPD prend un tournant Blairiste-Third Way, il y aura un ‘splinter’, un parti de gauche vraie qui émergera pour reprendre la niche écologique.

    Ca vous dérenge pas de voir cette uniformisation de la polique? le monde A BESOIN de gauches et droites affirmées comme oppositions au moins, pour l’équilibre de la politique surtout quand, pire, l’uniformisation ne ce fais pas au centre, mais vers un des poles… comme ceci, la droite.

  13. @Darwin

    « Je dois dire ici que mes sentiments sont encore moins positifs envers Paillé qu’envers Mulcair. Ah, si Maria Mourani l’avait emporté… »

    Heureusement, ce n’est pas arrivé. Je sais que des gens de gauche on cru que Maria était la candidate de la gauche parce qu’elle semblait vouloir faire un rapprochement avec QS. Cependant, c’est un fantasme. Maria Mourani n’est pas plus à gauche que Paillé. L’aile la plus à gauche du Bloc supportait Jean-François Fortin. En fait le positionnement de Mourani sur un rapprochement avec QS et ON n’était pas idéologique mais bien stratégique vu la presque absence d’appuis à l’intérieur du parti et chez les anciens députés.

    Paillé n’était pas mon choix, mais entre lui et Mourani il n’y avait pas l’ombre d’un doute dans mon esprit. À défaut d’être aussi à gauche que je le voudrais, c’est un indépendantiste proche de Parizeau.

    Pour ce qui est du NPD, Mulcair est le choix rationnel à court terme pour conserver le Québec. Cependant, je crois qu’avoir un chef québécois avec une aile parlementaire majoritairement québécoise pourrait nuire au NPD dans le reste du Canada en créant la perception qu’il s’agit d’un parti dirigé par le Québec. Ne pas s’y attarder c’est oublier le fort sentiment anti-Québec dans le ROC et qui est aussi présent chez le NPD (Ryan Cleary, Pat Martin).

  14. Oui, il y a un nationalism Canadian dans la gauche – ceux qui connaissent rabble.ca l’on vu des fois, cette hostilité maccarthiste au souverainisme québecois, MÊME quand bien à gauche.

    Nycole Turmel en a fais les frais.

  15. @ Ubbergeek

    « j’espère que si le NPD prend un tournant Blairiste-Third Way»

    D’accord avec vous, mais je ne pense pas que ça va arriver…

    @ Pragmatisme

    Pour faire changement, nous n’avons pas la même lecture des choses et des gens! Mais, bon, c’est comme ça…

  16. Espérons que les craintes qu’il serait près à… ‘réformer’ le NDP/NPD vers le centre pour le ‘vendre mieux’ aux canadiens ne se réalisent pas exactement.

  17. Envoyé par Yves Hebert de Gatineau
    24 mars 2012 à 21 h 21 HAE
    Va-t-on voir Thomas Mulcair, ancien directeur des affaires juridiques du groupe de pression anglophone Alliance Quebec (Regroupement qui visait à affaiblir l’application de la loi 101), devenir chef du NPD ?
    En tous les cas, les Québécois ont la mémoire fort courte !

    Je suis pas trop ce genre de souverainistes, mais si c’est vrai, Mulcair risque de saper la Loi 101 indirectement au moins.

  18. Il ne sapera rien du tout. Trop opportuniste. Sa base élue Québécoise (Ok, d’accord, en réaction à la déconfiture du Bloc, à l’aversion envers Harper et au lent cheminement post-commandites des libéraux) est trop importante. Il ne se mettra pas les francophones à dos. On est un peu son pain et son beurre.

  19. @Ubbergeek

    M’est avis qu’il n’aura pas trop le choix de recentrer le parti s’il veut ratisser plus large au pays et espérer déloger Harper, et que c’est aussi dans la nature de Mulcair d’agir ainsi. En même temps, s’il recentre trop, ce qu’il gagnera ailleurs il le perdra au Québec au profit du Bloc. Quel dilemme!

    Je peux me tromper évidemment 😉 mais c’est la façon dont je vois les choses.

  20. Il faudra qu’il soit très habile pour ne pas perdre ce qu’il a au Québec et espérer prendre le pouvoir à Ottawa. Je ne suis pas certain qu’il ait l’envergure nécessaire pour y arriver.

  21. @spritzer
    J’avoue que la vague orange Québécoise était plutôt circonstancielle. Le type est assez opportuniste comme je le disais plus tôt. Ses « pôteaux » (comme plusieurs se plaisaient à qualifier les députés Néo-Démocrates) sont assez fragiles. Si les nouveaux appuis venaient de Toronto, je crois aussi qu’il suivrait la direction du vent.

  22. Je e crois pas non plus que Mulcair va ressortir son petit lézard Alliance-Québec, trop occupé qu’il sera à terrasser le dragon du Reform – Canadian Alliance dirigé par Harper.

    Surtout que non seulement la vigueur du NPD au Qc est-elle son pain et son beurre, mais elle constituera l’épicentre de tout éventuel raz de marée orange dans le RoC. J’ai déjà écrit – et je maintiens – qu’aux yeux d’un électeur Ontarien qui hésiterait entre le PLC et le NPD, le fait de savoir que le PLC est « brûlé » au Québec pourrait le faire pencher vers le NPD. Surtout si le glissement du NPD vers le centre devait créer un « overlap » entre le PLC et le NPD.

    Un électeur essaie souvent de donner son vote à celui qu’il croit gagnant. Je suis d’opinion que s’il joue bien ses cartes, Mulcair n’aura pas besoin de fusionner le PLC ou de l’intégrer au NPD; il pourra compter sur les électeurs traditionnels du PLC pour joindre lentement la vague orange, quitte à ce que le NPD occupe en 2020 le créneau qu’occupait le PLC sous Trudeau et Chrétien. Le PLC deviendrait alors une coquille vide. N’oublions pas que Trudeau était lui-même un Néo-Démocrate pur et dur avant de se joindre au PLC avec deux autres « colombes » dont le profil idéologique était assez semblable au sien (Pelletier et Marchand). Que les trois colombes aient par la suite glissé vers la droite (la crise d’Octobre a favorisé le glissement), ça, c’est une toute autre affaire!

  23. Mais si le NPD ‘meurt’ au Québec, et le coeur se déplace en Anglistan Canuck?

    Trudeau en fais était pas si ‘pur et dur’, il était en fais plus modéré pragmatiste, je crois – aile ‘droite’, et assez pragmatique pour réaliser que si il voulais le pouvoiir, c’est *pas* le NPD qui lui donnerait, mais les libéraux.

  24. Le problème TRÈS dangereux c’est la naiveté peut-être de croire que la Temptation Blairite vas se retourner de bors un jour, et revenir à gauche. GROS paris, et la france, uk a montré qu’en fais… le parti reste là.

    Un NPD au pouvoir… mais qui serais au fond la même chose que les Libéraux, ca change tu une crisse d’affaire au fond? Y,aurait des différences mineures, mais chats blancs, blancs chats.

    Si vous avez vu la fin de Tintin chez les Picaros (je crois), ca montre bien mon example, si on veus… Tapioca et l’autre.

  25. @UbberGeek

    Anybody but Harper.
    Mais tant qu’il y aura deux buddies pour challenger en même temps le requin, le requin va demeurer maître de son aquarium.

  26. Je suis ambigue. D’un coté, faut être pragmatique et en effet, Harper est pire, mais..

    Peut-être pas.

    Je m’explique – par example, il y a une vieille stratégie de négociation, qui consiste à demander plus que ce l’on veut actuellement, dans l’optique de ‘tromper’ l’autre coté et d’avoir actuellement par compromis ce que l’on veus.

    Avec cà, on pourrait avoir un Parti Libéral à la Charest + Chrétien. Pour longtemps.
    Un peu moins de poison néolibéral, ca fais quand même que le drink est empoisoné.

    Comprenez vous?

    C’est comme les naifs aussi un peu qui pour combatere SOPA, ACTA et cie, sont près à tout – si le gars est un Libère-a-rien comme Ron Paul…

    Papitibi, ‘anyx but y’ est TRÈS, TRÈS dangereux, Dans la vie, il y a des fois pire en effet, ou un autre mal aussi mauvais, mais différent, genre comme on dit au Québec ‘changer 4 trente’ soux pour une piasse’.

    Par example, Obama aussi décevant qu’il est, est mieux que tout les Républicains réunis PLUS le candidat des Libertariens (mais moins que les verts et cie).

    Ou paradoxalement, un moins pire mais aussi mauvais. qui a une image de ‘bon gars’, et qui fera mieux pour le 1% et Néolibéralisme, par la stratégie du demander plus pour avoir avec certitude ce que l’on veus.

    Be warry, be very warry… Des fois, les rêves se réalisent. En cauchemards.

  27. Un autre example?

    Un Québec avec un référendum passé avec ce ras-le-bol anti-Harper,,. MAIS capturé/poussé par une DROITE souverainiste non-droite morale probablement, plus anti-étatiste par example, mais qui serais au fond plus ou moins aussi droitiste… Et la fabrication de la constitution, règle de l’état et tout cà est possiblement sous influence.

    (Il serait improbable qu’ils arrivent à se maintenir au pouvoir toujours, vous répondrez, bien sur, mais…. Oui, constitutions et compagnies peuvent avoir un biais idéologique.)

    « Tomber de Charybde en Scylla »

    http://www.expressio.fr/expressions/tomber-de-charybde-en-scylla.php

    D’une certaine façon, Dumont, ADQ, CAQ et cie avaient/ont une portion de vérité (mais la mauvaise conclusion)… Les débats souverainisme-fédéralisme, Québec VS Ottawa ont caché d’autres parts importantes de la politique, comme Droite VS Gauche. Comma la monté d’une droite dans le Canada, et dans le mouvement souverainiste.

    Un Québec serait-il indépendant si plus ouvert aux pouvoirs corporatistes? Si – SI! (ne jamais dire jamais… Je ne suis pas défaitiste, mais il faut se préparer à cette possibilité, Vox populi, vox dei et tout) – l’indépendance est techniquement impossible au moins pour le moment, on se bat-tu au moins pour virer le truc à gauche un peu, plus vers le centre?

    Food for thoughts.

  28. Bonjour Papi. Je suis tout à fait d’accord avec votre commentaire de 1:44. En fait, Mulcair va solidifier son équipe au Québec, quitte à perdre quelques nobodys et les remplacer par des candidats vedettes. Surtout lorsqu’on approchera des prochaines élections. Car des chances de pouvoir attirent toujours des « intéressés » et, c’est plate à dire, la politique et ainsi faite, ça prend des grosses pointures pour aspirer au pouvoir. Ceci étant dit, ce n’est pas au Québec qu’il va mettre son énergie mais en Ontario.
    Les ontariens s’arrangent toujours pour garder le pouvoir au fédéral. Pensez-vous que c’est par idéologie conservatrice que Toronto a voté PC? Aucunement. C’est par pragmatisme politique afin de s’assurer le contrôle de la machine vu que leur « véhicule naturel » n’avait aucune chance de gagner. Pas question de laisser le pouvoir à ces foutus rednecks de l’Alberta ou les maudits frogs du Québec (qui, comme on le sait, sont tous plus ou moins souverrainistes. Des pas fiables). Aucunement question de revenir comme à l’époque de Mulroney où Toronto mangeait ses bas en souhaitant un Sauveur. Ce qui arriva avec notre impayable Chrétien auquel l’Ontario a longtemps assuré ses réélections. Et Mulcair le comprend très bien. Il va recentrer son discours, qui ressemblera au PLC centre – gauche ( d’ailleurs qui resemble de plus en plus au NPD avec le sympathique Bob a sa tête), absorber la clientèle « naturelle » du PLC (et ses bailleurs de fond) et offrir une alternative nationale aux Conservateurs.
    Ce sera le Canada centriste-un-tantinet-à-gauche, Ontarien et en prime le Québec contre l’empire du mal, le PC d’Harper. Les Démocrates versus les Répus, version canadian. Deux choix simples et distincts. Plus d’empêcheurs de touner en rond comme le Bloc ou de piètres leaders molassons du PLC post Chrétien. Du solide! ça va jouer tough, comme dans le sport préféré des habitants du plusse-beau-pays-au-monde : le Canada!

  29. À vous lire Ubbergeek, il faudrait être complètement figé par la peur en prévision de nos prochains choix politiques. Au fédéral, on ne votera pas NPD pour défaire Harper parce que le parti de Mulcair pourrait être pire! on ne sait jamais…

    À un prochain référendum au Québec, on vote NON parce que le parti que le tiendra sera plus à droite que le PQ des années 70, alors la situation pourrait être pire que maintenant! on ne sait jamais…

    En général les sociétés sont plus conservatrices qu’elles ne l’étaient il y a 20 ans. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose à mon avis quand ça concerne des aspects comme la saine gestion et l’imputabilité des décideurs et des individus.

    Je pense qu’il faut se faire à l’idée que ce courant plus conservateur, plus responsable est là pour rester, qu’elle que soit le parti qui sera au pouvoir. Du moins c’est ce que la société semble demander. Dans les faits, l’incompétence et la corruption ont encore de belles années devant eux…

    Ça ne veut pas dire cependant qu’il faut s’accommoder d’un gouvernement à la Harper! L’exemple que vous donnez d’Obama aux US est intéressant dans le sens qu’effectivement, sous certains aspects il est allé plus loin que Bush. Mais Obama n’aurait possiblement pas déclenché la guerre d’Irak en 2003. Et si c’était Bush et sa clique qui étaient au pouvoir aujourd’hui, les US auraient peut-être déjà procédé à des frappes contre l’Iran.

    Ce que je veux dire c’est qu’à mes yeux, Harper doit être dégommé parce qu’il est un extrémiste. Celui qui le remplacerait, si c’était Mulcair, gouvernerait sans doute plus au centre que certains le voudraient, mais c’est la réalité d’aujourd’hui c’est mieux que ce que Harper propose, à mon avis.

    Un gouvernement socialiste comme celui de Lévesque en 1976, on est mieux d’oublier ça. Pour le reste, c’est à nous, la population, d’être vigilant.

  30. @ spritzer

    «En général les sociétés sont plus conservatrices qu’elles ne l’étaient il y a 20 ans. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose à mon avis quand ça concerne des aspects comme la saine gestion et l’imputabilité des décideurs et des individus.»

    L’association entre la saine gestion et les partis de droite est un des mythes les plus tenaces. Pourtant, que ce soit aux États-Unis, au Canada ou en Europe, les gouvernements de droite ont plus souvent des déficits que ceux de gauche. Ils baissent les impôts et dépensent plus en armement et en prisons, ce qui débouche inévitablement sur des déficits. Cela s’est passé avec Reagan, Bush, Harper et bien d’autres.

  31. @Darwin

    Je ne pensais pas tant aux gouvernements de droite qu’à la mentalité de la société qui est plus conservatrice qu’à l’époque, dans le sens de plus consciente des limites qu’on peut se permettre comme société. Par exemple, un chantier comme celui des installations olympiques de Montréal en 1976 avec l’ampleur de ses abus et de sa corruption serait difficile à imaginer aujourd’hui. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de corruption de nos jours, loin de là, mais les cas portés à notre attention indignent la population comme jamais, et elle demande des corrections.

    Les exemples sont nombreux où on constate que la société demande une plus grande rigueur dans l’application des règles, moins de permissivité. C’est cet aspect du conservatisme, si on peut appeler cela ainsi, qui est là pour rester et que les gouvernements, de droite ou de gauche, doivent prendre en compte.

  32. « Par exemple, un chantier comme celui des installations olympiques de Montréal en 1976 avec l’ampleur de ses abus et de sa corruption serait difficile à imaginer aujourd’hui. »

    On s’en reparlera après le Plan Nord mon ami!

    C’est étrange d’associer « la saine gestion » au conservatisme! Mulroney nous a pourtant volé en christ!

    Le contraire de « conservatisme » c’est le « progressisme »….ainsi, même chez Papi, le progressisme est louche…on n’est pas sortis du bois!

  33. @ spritzer

    «Je ne pensais pas tant aux gouvernements de droite qu’à la mentalité de la société qui est plus conservatrice qu’à l’époque, dans le sens de plus consciente des limites qu’on peut se permettre comme société.»

    C’est une des grandes forces du néolibéralisme d’avoir réussi à convaincre même les gauchistes qu’on n’a pas le choix, ou, à tout le moins, peu de choix. Pensons aux nouvelles gauches à la Blair et, dans une moindre mesure, à la Lisée.

    Je ne m’ennuie pas des projets du genre de celui du stade olympique (qui serait mauvais à toutes époques), mais plus de la recherche d’une société plus juste et plus égalitaire.

    «Les exemples sont nombreux où on constate que la société demande une plus grande rigueur dans l’application des règles, moins de permissivité.»

    Rigueur dans le Plan Nord et dans le financement de l’amphithéatre de Québec? Rigueur dans les nombreux sophismes véhiculés dans le débat sur les droits de scolarité? Rigueur dans le fait que les entreprises reçoivent plus de subventions qu’elle ne paient d’impôts direct au gouvernement provincial? Rigueur dans l’achat d’avions de combat? Rigueur dans la construction de plus de prisons? Je vois plus le résultat d’une idéologie où la «juste part» est devenu un slogan appuyant une justice centrée sur l’individu, la compétition entre les citoyens et la responsabilité exclusivement individuelle, et le rejet du bien-être collectif.

  34. Le conservatisme n’est peut-être pas le bon mot. Dans ma tête, sur ce sujet, ce n’est pas une question de droite ou de gauche, mais la conscience, de nos jours, qu’il faut faire les choses de la bonne façon.

    À l’application d’un programme progressiste, on ne pourrait pas avoir la même nonchalance sur les coûts et les dépenses qu’on avait il y a 30 ans. Ça n’empêche pas d’être progressiste, mais il faut être plus intelligent que dans l’temps.

  35. @Darwin

    Rigueur dans l’application des règles, moins de permissivité, pour moi ça s’applique d’abord aux gouvernants abuseurs, aux dirigeants de tout acabits abuseurs, et éventuellement, oui, aux citoyens abuseurs.

    Là où il y a un manque de rigueur, quel que soit le sujet, je le déplore. Et ça englobe les exemples que vous donnez. Je ne pense pas faire de concessions aux forces du grand capitalisme en disant cela parce que eux, je les veux tenus en laisse, rigoureusement. Je dis simplement que j’aimerais voir la société dans son ensemble, plus consciente de l’interdépendance qui existe entre ses membres. Que les folies et les abus de l’un affecte l’autre, de la même façon qu’une vie juste et raisonnable est au bénéfice de tous.

  36. @Koval 14h01

    « Le contraire de “conservatisme” c’est le “progressisme”….ainsi, même chez Papi, le progressisme est louche…on n’est pas sortis du bois! »

    Ho? Hé? Hein? J’ai dit ça, moi, que le progressisme est louche? 😉

  37. Ben non, pas vous Papi! Spritzer le laisse entendre en disant que le conservatisme est moins corrompu, mais comme il dit, et je suis prête à le croire, il n’utilise pas le bon mot.

    En fait, j’ai rien compris à son propos….

    Et je vais m’abstenir de radoter à propos de ce qu’écrit le Geek….avec des Geek de même, le web peut dormir sur ses deux oreilles! La révolution, c’est pas d’main!

  38. L’expression « chez Papi » désignait un certain commentateurs de gauche de ce blogue, pas vous.

  39. Thomas Mulcair ancien député, mal aimé de Charest?? DAMN!
    Je ne crois pas me tromper en affirmant que nous avons un EXCELLENT gouvernement et le fait d’avoir une opposition aussi peu crédible ne peut que le faire paraître meilleur encore! N’est-ce-pas Mister Geek? 🙂

  40. @Ass

    Un excellent gouvernement? Quand je vois quels abrutis ont eu la chance d’accéder au Cabinet des minusses et qui sont censés représenter la crème, j’ose à peine imaginer le niveau intellectuel des ceusses qui font partie du p’tit lait et qui ont été laissés pour compte.

    Un QI de MOINS 40, ça existe?

  41. Sachez, infâmes que l’intelligence est loin d’être le seul critère valable, en fait à certains égards ça peut même devenir encombrant… Prenez par exemple un bon vieux général pro-conservateur qui s’apprêterait à BOMBARDER les installations nucléaires Iraniennes pour protéger la TERRE PROMISE au PEUPLE ÉLU qui serait menacée par ces mêmes installations. Bon, si au moment de passer à l’action notre général se met à RATIOCINER comme le fait le Geek dans son commentaire de 4:40, ben des plans pour qu’il se fasse envahir les Plaines d’Abraham sans avoir eu l’temps de lever le petit doigt. L’intelligence c’est comme la bouèsson, la modération a ben meilleur goût!

  42. Bon ben je dois vous laisser car je m’en vais dans un meeting masculiniste donné par JEFF PLANTE, y a des gars qui l’ont vraiment pas eu facile là bas comme par exemple ce gars que sa femeniste de femme est parti avec la moitié de sa maison. Déjà que c’était un semi-détaché, yé rendu maintenant avec un quart détaché! 😯

  43. « Sachez, infâmes que l’intelligence est loin d’être le seul critère valable »

    Qui parle d’intelligence? On parle des conservateurs!

    Faudrait pas tout mélanger les concepts là! Déjà que Geek est tannant à suivre!

  44. Je suis des fois confus, mais aussi clair souvent. Ca deviens fatiguant de devoir s’expliquer fréquemment.

  45. D’accord Geek, j’admets qu’il vous arrive d’avoir de bonnes idées, ….ne vous fatiguez pas, votre point de vue a au moins le mérite de nous faire réagir et parler….

  46. @ Bad Ass

    « L’intelligence c’est comme la bouèsson, la modération a ben meilleur goût! »

    À ce que je vois, vous êtes intelligent. Mais comme dirait Duplesis pour bouesson, vous ne portez pas ça.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s