16 commentaires sur “Tabassé, le tabac! C’est assez!

  1. J’aurais pu ajouter la liste des arguments que fera valoir la coalition des cigarettiers en défense à chacune des réclamations individuelles.

    Et j’aurais pu parler de la difficulté qu’avaient éprouvée l’équipe derrière le recours collectif contre les fabricants de la mousse isolante d’urée formaldéhyde (MIUF). Les réclamants n’avaient pas réussi à établir par une preuve prépondérante l’existence d’un lien de causalité entre la MIUF et les dommages (dégradation de l’état de santé, etc).

    Le lien entre le cancer des poumons et certaines autres maladies, d’une part, et d’autre part l’usage de la cigarette sera peut-petre plus facile à établir at large mais chaque victime qui réclame devra faire la preuve d’un lien entre SON usage de la cigarette [fréquence, durée, inhalation ou non, autres habitudes de vie ou facteurs de risque particuliers à un mineur (les mines!), par exemple].

    À supposer que le recours collectif soit maintenu, il est loin d’être certain que chaque victime pourra satisfaire son fardeau individuel de preuve.

    = = =

    trouvé ceci: [HYPERLIEN]:

    After review of the transcripts, defendants’ arguments were grouped into seven categories: (1) there is no scientific proof that cigarette smoking causes lung cancer; (2) the plaintiff did not have lung cancer as claimed; (3) the plaintiff had a type of lung cancer not associated with cigarette smoking; (4) the plaintiff had cancer that may have been associated with cigarette smoking or smokeless tobacco use, but tobacco products were not to blame in this particular case; (5) the plaintiff had cancer that may have been associated with cigarette smoking, but the defendant’s cigarette brands were not to blame; (6) the defendant’s cigarettes (or smokeless tobacco) may have played a role in the plaintiff’s illness/death, but other risk factors were present that negate or mitigate the defendant’s responsibility; and (7) the defendant’s cigarettes may have been a factor in the plaintiff’s illness/death, but the plaintiff knew of the health risks and exercised free will in choosing to smoke and declining to quit. Use of the argument that smoking is not a proven cause of lung cancer declined in frequency during and after the period when tobacco companies began to publicly admit that smoking causes disease. Corresponding increases occurred over time in the use of other arguments (namely, presence of other risk factors and “free will”).

    Conclusions: Despite the vast body of literature showing that cigarette smoking causes cancer, and despite tobacco companies’ recent admissions that smoking causes cancer, defendants used numerous arguments in these cases to deny that their products had caused cancer in plaintiffs.

  2. Petite correction à apporter: le cinéaste qui a réalisé le film THE INSIDER sur le cas Wigand à 60 Minutes, est Michael Mann, et non pas James Mann. 😉

    Merci. C’est corrigé.

    Pour le reste, surtout pour avoir suivi moi-même l’affaire Wigand à l’époque, je suis entièrement d’accord avec tout vos points dans cette affaire de recours collectif et des paroles peu édifiantes de l’avocate défendant les compagnies de tabac.

    Le fumiste Du Haine, pendant ce temps dans les pages du Jounal de Mourial, qui publiait également son dessin de monstre tentaculaire étatique pour faire sa sale propagande démagogique (négligeant de parler de son propre monstre tentaculaire qu’est l’empire Quebecor), continue de se caler sur cette question , en confondant actionnaires et contribuables. Il a beau parler sans filtres, il s’y connait en écran de fumée pour lecteurs sots.

  3. Ah maître Côté… Elle était passée à l’émission de débat de Télé-Québec, La Joute. Eh qu’elle me tapait sur les nerfs. L’émission n’avait jamais reçu tant de vote envoyés par téléphones cellulaires… Non, ce n’était pas des étudiants ( 😉 ) , mais sûrement des collègues avocats. Et ses fans dans le publics n’arrêtaient pas de huer les autres ou de faire du bruit pour les déranger. Cela m’en a appris beaucoup sur l’éthique de ses fans (pour ne pas dire des avocats!). Et Stephan Bureau qui laissait faire…

    Chu-tu hors d’ordre? 😉

  4. @Darwin

    Nous étions donc deux à regarder La Joute? J’aimais bien ce genre de débats, où certains des participants choisissaient (parfois) de camper un personnage et feignaient de défendre une position qui n’était pas vraiment la leur. Ça me rappelait mon job de plaideur. 😉

    Je me souviens du passage de Me Côté, qui ne correspond pas vraiment à ma perception d’un plaideur. Pour ce qui est de l’image qu’elle projette des avocats, je fais appel à mon privilège de conserver le silence.

    Cela dit, La Joute consistait à essayer de séduire aussi bien le téléspectateur que l’auditoire présent, par l’intelligence et l’à-propos des réparties et arguments. Tenter de gagner par l’humour et l’intelligence de ses réparties et arguments.

    J’avais eu l’impression que Me Côté n’avait pas considéré la Joute comme un jeu, mais comme une compétition d’où le fair play était absent. Comme si elle avait eu peur de perdre et de nuire ainsi à sa réputation de plaideur.

    En principe, les plaideurs de profession partaient avec une longueur d’avance: ils ont l’habitude des effets de toge et de la séduction du juge ou des jurés. J’aurais bien aimé qu’on m’y invite, d’ailleurs!

    Disons que Me C. était passée très loin de ce que moi j’attendais des participants.

  5. @ Papitibi

    «Cela dit, La Joute consistait à essayer de séduire aussi bien le téléspectateur que l’auditoire présent, par l’intelligence et l’à-propos des réparties et arguments»

    C’était souvent le cas, mais pas toujours. Avec certains invités, il était clair que le résultat du vote dépendait davantage de l’organisation que de la qualité des plaidoyers ou des arguments. Ce fut le cas avec Mme Côté. C’est d’ailleurs ce que je voulais dire par « L’émission n’avait jamais reçu tant de vote envoyés par téléphones cellulaires… ». Ce fut la même chose avec la reine de la radio poubelle du Saguenay, Myriam Ségal (je ne me souvenais plus de son nom, Google m’a aidé…).

    En passant, nous écoutions cette émission à trois, ce qui correspond au nombre d’ordis chez nous… Et nous votions avec chacun notre ordi!

  6. Dans ce cas, comptez un quatrième qui regardait cette émission et qui y votait par ordinateur. 😉

  7. Papi

    Ce n’est pas un sujet qui me captive mais j’ai lu attentivement et je dois dire que le tout est très bien ficelé…

  8. @Koval

    Ni le tabac ni le tabagisme ne me touchent, ne serait-ce que parce que j’ai cessé de fumer avant la naissance de la majorité des Libertariens!
    Par contre, ma fille a commencé à fumer il y a 20 ans… et elle n’a pas encore 30 ans! Non, je savais pas. « Dis-le pas à papa, ce sera notre secret ».

    Big deal! J’ai aussi un fils qui fume… Pour lui aussi, ça fait plus de 20 ans.

    Quand je fumais, par contre, je fumais HARD: des gauloises bleues et des Gitanes, alors fabriquées par Bastos.

  9. « Quand je fumais, par contre, je fumais HARD: des gauloises bleues et des Gitanes, alors fabriquées par Bastos.  »

    Ça j’ai du respect pour ça. Avez vous déjà bu? Vous allez un peu sauté.

    Donc votre fille a commencé à fumer à 8-9 ans? Précoce la petite.

  10. « Warren peace dit papitibi »

    Votre surnom c’est warren peace et vous avez piqué le pseudo d’un autre type?

  11. @Vexxeux

    T’as tout compris. C’est la femme d’un de mes chums – Hilda, quelle s’appelle – qui m’en a fait la suggestion.

  12. @ papitibi

    J’ai lu il y a longtemps que même si les Gitanes était fortes au goût, qu’elles étaient moins dommageables pour les poumons.

  13. «des gauloises bleues et des Gitanes»

    J’ai déjà fumé des Gitanes en rouleuses. C’était moins dur pour la gorge que les toutes faites.

  14. Ça me rappelle ce lien au sujet du docteur Robert Proctor qui a fait une petite compil des pages évoquées dans votre 2ème point.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/02/25/les-conspirateurs-du-tabac_1647738_3224.html

    Où l’on apprend que des scientifiques allemands ont établi le lien entre cancer et tabac dans les années 20, et que l’industrie des cigarettiers l’a établi en 1953.
    Où l’on apprend que plus de 80% des fumeurs sont dépendants (alors que seuls 3% des buveurs d’alcool en sont dépendants).
    Édifiant.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s