2 commentaires sur “L’étau se resserre sur le PLQ?

  1. Papitibi,

    Pensez-vous que le proprio du Touch, la barquette en manchettes à répèt, réussira à faire traîner l’affaire suffisamment longtemps pour que JJ (en anglais) Charest ait le temps de soit se faire remplacer à la tête du PLQ en tirant sa révérence, soit essayer de se faire réélire aux prochaines élections, à sa convenance, si soupçon de convenance il lui reste, entre autres soupçons ?

    Je sais que ma question est, disons, « loadée », mais j’essaie de trouver l’alternative, la solution, la porte de sortie que JJ, qu’on dit très habile (après tout, il est avocat), prendra pour sauvegarder le peu de réputation positive qu’il lui reste en ce qui ressemble définitivement à l’approche d’une fin de carrière politique, débutée en 1984 dans le Parti progressiste conservateur (fédéral), avant de passer au Parti libéral du Québec en 1998 sous la pression politique (du libéral fédéral Chrétien notamment) et de l’establishment affairiste CANADIAN en tant que « sauveur du Canada ». Nous connaissons son Plan Nord, mais rien de son Plan Dehors.

    Curieux de lire vos opinions juridique et politique sur le sort de JJ.

  2. Un admirateur anonyme, que j’appellerai ici Lèche-vitrine à défaut de pouvoir décemment le qualifier de Lèche-hémorroïdes – m’envoie à 9h09 ce commentaire qu’il convient de déconstruire.

    On peut faire du mal en voulant le bien. Demande à Fidel Castro, Poutine et tous les dictateurs que tu admires. Et n’oublies pas que c’est l’unité à Charest qui l’a inculpé ton « bénévole ».

    Fidel, Vladimir et tous les autres dictateurs, mes héros? De toute ma vie, je n’ai jamais applaudi ni appuyé un dictateur… ce pourquoi d’ailleurs, en 1956, j’exprimais à mes parents ma colère pendant que Radio-Canada affichait les résultats électoraux: Duplessis l’emportait, calvaire!

    À vrai dire, aucune de ces ordures n’aura échappé à mes commentaires vitrioliques.

    Je mets d’ailleurs quiconque au défi de retracer UN seul commentaire où j’aurais affiché la moindre petite parcelle d’admiration ou de sympathie à l’égard d’un seul d’entre eux.

    Et je rappelle à mon respectable correspondant anonyme que les hémorroïdes qu’il vénère appartenaient autrefois à un trotskyste.

    = = =

    Mon bénévole? C’est pas MON bénévole. C’est le bénévole de l’année, tel que désigné par Jean Charest. Et Jean Charest, c’est pas tout à fait mon politicien préféré. Et n’est-ce pas ce même Jean Charest qui a manifesté cet enthousiasme délirant à déclencher une enquête digne de ce nom sur le financement des partis politiques… dont celui qu’il dirige? Tellement d’enthousiasme qu’il aura pris plus de 2 ans et demie avant de donner suite?

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s