12 commentaires sur “La ministre de la rumination… ou l’orchestration du chaos

  1. Pour l’ensemble de vos « j’accuse », Amen !

    ————————-
    Cette crise aura fait de Bureau-Blouin et de Nadeau-Dubois, en particulier, des bêtes de scène, à l’aise devant les micros et les caméras.
    ————————-

    Moi celle qui commence à m’impressionner drôlement depuis 2-3 jours ce serait plutôt Martine Desjardins de la FEUQ, chapeau ma jeune dame.

  2. @Christian 15h24

    Les deux gars à nom composé, pour l’ensemble de leur prestation, depuis le début, alors que les deux filles étaient plus effacées.

    Jeanne Reynolds a beaucoup de charisme, mais il m’aura fallu plus de temps pour m’en rendre compte; elle était plus discrète que son porte-parole associé, G N-D.

    Martine Desjardins ne prenait pas beaucoup de place dans les médias, alors que les deux gars semblaient courir après les micros! Par contre, depuis qu’elle a commencé à cracher son indignation, j’ai découvert en elle une jeune femme tout à fait capable de tenir son bout.

    J’ai fait affaires avec Line Beauchamp à la fin des années 80, dans le cadre de l’un de mes dossiers. Je lui ai fait la bise en février 2003, alors qu’elle était en campagne électorale; c’est une amie commune, chez qui je séjournais, qui m’a amené vers elle. Depuis, j’ai suivi sa carrière avec un certain intérêt et je dois confesser qu’elle m’a vraiment déçu, ces derniers mois.

    J’ai l’impression qu’elle atteint son seuil d’incompétence (principe de Peter). What goes up must come down. Et parfois, d’une manière un peu abrupte.

  3. Vous faites votre Zola. Ça me plaît.

    Le SPVM, dans un surprenant mouvement d’honnêteté, a avoué publiquement que ce ne sont pas les manifestants qui font du vandalisme, mais des groupuscules qui profitent de la situation. Mais bien sûr nos deux zouaves n’en parlent jamais.

    Et puis, pourquoi les recteurs d’université sont-ils en voyage de promotion à l’étranger?

    Et puis, pourquoi les universités payent-elles des salaires faramineux aux administrateurs (et à certains profs?) tout en sous-payant les chargés de cours et correcteurs d’examens, etc., ces derniers étant souvent des étudiants?

    Pourquoi dans le Plan Nord le gouvernement Charest offre-t-il des redevances avantageuses aux minières et des routes et de l’électricité à bas prix QUE NOUS ALLONS PAYER – comme Duplessis, un autre Bleu – tout en endettant nos enfants à vie? S’il pense que les nouveaux diplômés vont pouvoir consommer et stimuler l’économie… C’est looooong rembourser un prêt avec un salaire de débutant, de pigiste, de temps partiel ou de gagne-petit. Car les étudiants et nouveaux diplômés sont aussi (souvent) des gagne-petit. Tour de force: ils s’exploitent eux-mêmes. La belle vie!

    Les minières ont souvent la charmante habitude de prendre les subventions et de partir ou de déclarer «faillite» lorsque les conditions ne sont plus assez odieusement avantageuses, en laissant les dégâts environnementaux aux locaux. Elles ont aussi souvent des pratiques allant de déplorables à criminelles dans le domaine des droits de la personne, entreprises canadiennes comprises (Barrick Gold!).

    Les banques sont également ravies d’avoir tous ces clients avec des prêts ASSURÉS PAR L’ÉTAT. Elles ne peuvent pas perdre. C’est une machine à imprimer de l’argent. Charest se cherche-t-il une job à un CA de compagnie?

    Alors pourquoi cette folle envie de dévaster notre Nord? Y aurait-t-il des enveloppes brunes électorales là-dessous? Je ne saurais le dire…

  4. « Charest se cherche-t-il une job à un CA de compagnie? »

    Vous n’y avez pas pensé longtemps.

    Charest travaille pour la « jobbe » d’une multitude de CA et de PDG de compagnies.

    Scusez-la!

  5. @Qui ça?

    J’avais pensé à la lettre ouverte de Zola mais en voulant vérifier quelques trucs sur le site Wiki, j’ai trouvé une belle petite image… que j’ai intégrée au billet.

    « Les minières ont souvent la charmante habitude de prendre les subventions et de partir ou de déclarer «faillite» lorsque les conditions ne sont plus assez odieusement avantageuses, en laissant les dégâts environnementaux aux locaux. »

    À Val d’Or, le gros trou à l’entrée Est de la ville a nécessité le déplacement de la route transcanadienne et le réaménagement partiel de la voie de contournement … aux frais du gouvernement. Un jour, le promoteur de la mine cesse de payer ses employés, avant de faire faillite. McWatters Ressources déclare forfait, une minière américaine reprend la mine… avant de faire patate à son tour. Arrive un autre; même résultat.

    Le trou, lui, on en fait quoi? Si la minière n’avait pas les moyens de le remplir ou de le revitaliser de quelque autre manière? À l’époque où il a été creusé, la Loi ne prévoyait pas de garantie financière pour compenser les dommages au cas de fermeture… et la fermeture dépend souvent d’une baisse imprévue du prix de la matière (or, cuivre….)

    À Malartic, je n’oublie pas, moi, que les minières East Malartic et Canadian Malartic avaient creusé des galeries sous les quartiers résidentiels, empoché les profits et disparu dans la brume après avoir vendu leurs actifs à des compagnies également disparues. Quand ces galeries sous-terraines ont menacé l’intégrité des maisons construites au dessus, la Société d’habitation du Québec a dû déménager à ses frais une vingtaine de résidents. Ce qui inclut le déménagement de la bâtisse. Mais dans certains cas, c’était pas déménageable alors le gouvernement a payé une nouvelle maison. Ce sont donc les contribuables qui ont payé.

    À Rouyn, la Noranda est responsable de la majorité des dégâts mais comme la minière est toujours là (de Noranda à Falconbridge à Xtrata), elle assume. Mais il reste des dégâts à réparer, des trous de mine à combler, des bassins acidifiés à revitaliser et à revégéter. Aux frais des contribuables… À Duparquet, la Eldorado Gold Mines et la Beattie ont disparu… mais les barils de matières toxiques entreposés près du Lac Duparquet ont commencé à rouiller. Encore un fardeau pour les contribuables.

    = = =

    Ma question aux gouvernements (tous partis confondus): pourquoi vous-êtes-vous poigné le beigne toutes ces décennies, alors que vous saviez que les minières disparaissant en laissant aux gouvernements un fardeau financier considérable?

    Et après, il y a encore des trous de cul pour qualifier les esprits critiques de sales communistes? Ciboire!

  6. « Cette crise aura fait de Bureau-Blouin et de Nadeau-Dubois, en particulier, des bêtes de scène, à l’aise devant les micros et les caméras. »

    Moi aussi, comme Christian, j’ai tiqué là-dessus, Martine a défendu beaucoup plus, dommage que vous l’ayez oublié….

    Sinon, j’aime bien le billet, la réalité pure!

    Vos billets sur la crise s’améliorent! 😉

  7. @Koval 7:43

    Martine Desjardins a mis du temps à s’imposer; les deux gars étaient des grandes gueules – et il n’y a rien de péjoratif dans ce constat. Ils parlaient beaucoup, et avec aisance. Martine était plus effacée. Plus discrète. Peut-être que les journalistes s’intéressaient moins à elle? Elle était plus « drabe », ce qui ne veut pas dire qu’elle était moins bonne plaideuse.

    C’est un peu une « late bloomer », à mon avis.

    C’est quand elle a commencé à offrir deux places à la CLASSÉ au sein de sa propre délégation qu’elle s’est démarquée de Bureau-Blouin. Tout comme Bureau-Blouin avait soulevé l’intérêt des médias quand il avait laissé entendre que peut-être, on pourrait laisser la CLASSÉ de côté. À ce moment, on avait assisté à une sorte de (bref) combat de coqs entre les deux gars et Desjardins intéressait moins les médias.

    je n’ai pas porté un jugement qualitatif sur Martine. Elle avait moins d’exposure, voilà tout. Mais dans la dernière semaine, on lui a mis beaucoup plus de micros sous le nez et elle a montré autant d’étoffe que les deux gars.

    Tout ça pour dire que même si Charest et Beauchamp sont deux adultes et deux politiciens expérimentés, et même si leur expérience professionnelle à tous les deux (lui avocat, elle psychologue) aurait pu leur permettre d’embouteiller leurs vis-à-vis étudiants, ce sont les étudiants qui ont présenté le meilleur argumentaire et qui ont semblé les plus articulés.

    Charest est une bête politique, et il a la réputation d’être un debater redoutable. Or sa « présentation » (Assemblée Nationale et points de presse) ne fait pas le poids devant celle des étudiants. Quant à Beauchamp, elle s’est peinturée dans le coin et a perdu sa crédibilité en reconnaissant (à TLMEP) qu’elle haït à ce point Gabriel Nadeau-Dubois.

    Si une instance indépendante avait eu à déterminer OBJECTIVEMENT le poids relatif des arguments (incluant l’association Nadeau-Dubois = violence) des parties, le tandem Charest-Beauchamp aurait été battu à plate couture.

    = = =

    Je note, au passage, la rétractation du ministre Dutil, qui avait lui aussi accablé G N-D hier; il reconnaît aujourd’hui s’être mis un doigt dans l’oeil. Se pourrait-il qu’il ait eu une discussion avec le directeur du SPVM? Je prends pour acquis que le « cheuf » de la police de Mtl a parlé, lui, à ses hommes qui sont sur le terrain.

    Pourtant pas difficile de distinguer un Black Bloc d’un étudiant… surtout que les black-bloc sont fichés, identifiés et connus des corps de police. Ils n’ont pas voulu donner la proportion étudiants-casseurs professionnels parmi les arrestations des 11 dernières semaines mais la police le sait, elle.

    Si il y avait des tonnes d’étudiants là-dedans, il me semble qu’on se serait empressé de nous le dire.
    Mais puisque ce gouvernement de merde aime bien faire l’amalgame CASSÉ = violence, bin… ils nous disent pas.

    = = =

    Les annonces de ce midi par Batman Charest et Robin Beauchamp? Let wait and see. Mais à première vue, c’était une bonne opération de relations publiques de la part du gouvernement. Si j’étais étudiant, pas sûr que je voudrais donner à Charest l’occasion de déclencher des élections qu’il a des chances de gagner (bataille de l’opinion publique).

    Mais si j’étais un parti d’opposition? Maudites belles pubs en perspective, mettant en vedette Louise Otis (ex juge Cour d’appel), Jean Cournoyer, Claude Castonguay – tous des communistes notoires!)

  8. « je n’ai pas porté un jugement qualitatif sur Martine. Elle avait moins d’exposure, voilà tout. Mais dans la dernière semaine, on lui a mis beaucoup plus de micros sous le nez et elle a montré autant d’étoffe que les deux gars.  »

    On est dans le monde des appréciations personnelles papi, moi j’ai toujours trouvé Léo un peu trop jeune mou et versant. Martine m’a toujours semblée plus déterminée, j’ai toujours senti qu’elle savait plus où elle allait. Evidemment, c’est le cas. Elle est universitaire, lui Cégèpien….à cette âge, la différence compte. J’ai trouvé GND est pas mal bon et courageux, Léo, bof….

    Pour l’expoxure, je n’ai pas vu la même chose que vous, je ne regarde que RDI et RC cependant….

    Anyway!

  9. Pour ce qui est de la violence, rendu où on en est, il est très difficile de démêler tout cela.

    Il se peut que des flics déconnent

    Il se peut qu’un ptit vert libéral verse de la peinture rouge partout pour faire chier les rouges.

    Tout est possible, on accuse beaucoup sans faits!

    Une chose est certaine, mépriser ainsi les jeunes provoque la colère et la colère engendre la violence. C’est bien beau le ptit monde sans violence à la saveur passe-partout qui pleure contre les gros méchants étudiants de lettres et arts mais dénoncer ainsi nos jeunes c’est en soi la plus grande des violences!

    Accuser le camp qui s’oppose à nous de quasi terroristes est la pire des violences actuelles et c’est un truc de plus en plus utilisé par les idiots qui nous gouvernent.

    Hier, on accusait les musulmans de terroristes, ensuite on a pointé du doigts les écolos, les réfugiés et maintenant ce sont les étudiants! C’est ça la « big picture », c’est ça qui met le feu aux poudres et j’en suis fort aise!

  10. Charest est une bête politique, et il a la réputation d’être un debater redoutable.
    – Papi
    ——————————————-

    Je me demande vraiment d’où lui vient cette réputation vraiment overated.

    À toutes les fois que je l’ai vu à la période de questions, il ne répond jamais aux question ne faisant qu’attaquer le messager ou le PQ en général. Ce Premier Sinistre est vraiment méprisable dans son ensemble.

  11. On va lui faire rentrer son rire méprisant dans la gorge, au Frisé.

    Il est bien possible que les élections soient déclenchées en fin de semaine. JJ nous a déjà fait le coup, alors qu’il était censé aller en Chine.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s