16 commentaires sur “Mascouche: au delà de la présomption d’innocence…

  1. Si on avait un système de recall au Québec (ou, à tout le moins, pour le municipal), Marcotte ne serait peut-être plus maire, aujourd’hui!!!

  2. @JLP

    Si on avait eu un système de recall pour les élus municipaux, jamais je ne me serais lancé en politique municipale; ça aurait été plus facile de lancer un référendum contre le maire pourri que nous avions et il aurait débarqué. Pourri dans le sens de « unethical » et pris dans un conflit d’intérêt évident. Quand la secrétaire-trésorière avait refusé de contre-signer une série de chèques de la municipalité dont lui ou sa famille seraient bénéficiaires, il l’a congédiée. Illégalement. Cela m’a été raconté et j’ai décidé de me présenter à l’échevinage pour venir lui faire la vie dure.

    Il a paniqué et ne s’est pas présenté à l’élection en 83. Un autre maire a été élu par acclamation; après la fin de notre mandat de 4 ans, j’ai rallié les 5 autres conseillers à ma cause, on lui a fait livrer une mise en demeure dans laquelle on le menaçait de convoquer une conférence de presse et il a préféré démissionner et garder ses malversations entre nous. Sauf qu’il a remboursé 90% de ce que j’exigeais qu’il rembourse. Comme il restait moins d’un an avant l’élection, on a co-opté un maire entre nous: un vieux prof d’université…

    = = =

    La procédure de rappel, je suis contre et de toutes façons, le remède serait pire que la maladie; il faudrait gérer pour faire plaisir plutôt qu’administrer de manière responsable.

    J’ai quand même débarqué deux maires et la procédure de rappel n’existait pas. Suffit d’avoir un Conseil fort pour bien entourer son maire. À un moment de la vie de cette municipalité qui n’existe plus, nous avions sur le Conseil un ingénieur en environnement, une enseignante au niveau collégial, un haut-fonctionnaire qui avait lui-même enseigné, une étudiante en gestion, un comptable agréé détenteur d’un MBA et un avocat. L’autre, j’me souviens pas. Ensemble, on était payés $6 ou $7000; le maire gagnait $200 par mois et les autres, 3 fois moins.

    Mais sacraman qu’on était efficaces! Et pourtant, on était plusieurs à perdre de l’argent: l’enseignante était la conjointe d’un ingénieur en voirie, dont l’employeur n’avait donc pas le droit de soumissionner pour nous. Le bureau du CA ne pouvait pas faire nos « audit » annuels, alors qu’il faisait la vérification d’une quinzaine d’administrations municipales en Abitibi-Témiscamingue. Même chose pour moi.

    = = =

    Avec une procédure de rappel, je pense qu’on se serait fait débarquer en bloc quand, à mon initiative et parce que je savais que la LOI nous en faisait l’obligation, nous avons dû prendre une mesure très impopulaire, mais légalement, on avait pas le choix; j’ai demandé qu’on obtienne l’opinion écrite de notre avocate avant de prendre le vote. L’avocate m’a donné raison et les autres conseillers n’ont pas eu le choix de se rallier à mon opinion.

    Si bien que cette année là, le Conseil avait cessé de faire l’entretien d’été ET l’entretien d’hiver de plusieurs chemins privés. Le bon peuple était en tabarnak mais quelques années plus tard, on avait réussi à obtenir un bill privé et des centaines de milliers de dollars en subventions pour nous permettre d’acquérir et de refaire ces chemins comme du monde.

    Résultat: en disant non au bon peuple, on a réussi à faire pour le bon peuple bien plus que ce qu’il avait espéré. Alors que si on avait cédé à la pression ou si on avait été soumis à la procédure de rappel des élus (recall), rien de cela n’aurait pu être fait et ces chemins seraient demeurés des trails à vache où les autos s’enfonçaient au printemps.

    Il est arrivé quoi à l’élection suivante? Les gens qui voulaient nous arracher la tête nous ont tous réélu par acclamation (sauf l’environnementaliste qui avait démissionné quand son employeur l’avait muté ailleurs).

    = = =

    Au niveau fédéral ou provincial, j’aimerais bien pouvoir sortir Jeannot Mouton de Québec et Stephen Harper d’Ottawa mais le résultat, ce serait peut-être un gouvernement encore plus populiste et démagogo.

    Alors thanks but no thanks…

  3. @Geek 2h32

    Faudrait pas simplifier à l’extrême! 😉
    Il y a quand même des tons de gris. Très foncé pour la CAQ, un peu moins pour le PLQ et pas mal moins pour le PQ.
    Mais on est quand même loin de la blancheur immaculée de QS, hein !!!

  4. PLQ et CAQ, c’est un given. Et quand tu observe Marois et ses sbires…

  5. « Mais on est quand même loin de la blancheur immaculée de QS, hein !!! »
    Faut dire qu’à côtoyer le PAJU et les membres du PCQ, y a de quoi blanchir. 😯

  6. Pour cet excellent article papi, je vous seconde dans votre critique envers Lessard… mais quand des allégations de corruption pèsent contre un élu, il devrait être suspendu sans solde, surtout quand on prend en compte la durée aberrante des procédures judiciaires dans ce genre de dossier! À cet égard, la situation mascouchoise est ridicule

  7. @ papitibi.

    Belle tranche de vie!!!

    «À un moment de la vie de cette municipalité qui n’existe plus»

    Ce ne serait pas McWatters, par hasard??? Oui, Respectable me l’a littéralement donné sur Antagoniste.net

    Je sais que la municipalité de McWatters s’est fusionnée à Rouyn-Noranda, en 2001-2002!!!

    😉

  8. Quel singe savant, ce lèche-hémorroïdes qui semble affecté d’une obsession maladive pour ma modeste personne; je soupçonne d’ailleurs ce psychopathe d’avoir le boutte du gland usé à force de se crosser en rêvant qu’il se fait enculer par un stud.

    À l’origine, il y avait 17 administrations municipales dans cette MRC devenue une ville. Oui, j’étais quelque part dans ce périmètre de 6435 km carrés, ce qui est plus grand que l’Ile-du-Prince-Édouard et un peu plus petit que l’île d’Anticosti…

  9. Aucun libertarien sérieux ne voudrait s’entourer d’un personnage aussi insignifiant que ce respectable!

  10. @Tous ,je pense que si McWatters éveille tant de chose en :2001/02 , imaginez ce que j’ai à vous raconter en 2012………………..

    J’ai été sur McWatters , et je me suis ramasser sur les Têtesaclaques.tv , et sur le fantôme et la grosses pepites. Sûrement que Jean Charest a vu lui aussi les têtes-à-claques. Donc je me dois de lui dire que ce n’est pas vrai  »OSISKO » et le grand NORD.
    Jean-Marie De Serre.

  11. @Tous ,je pense que si McWatters éveille tant de chose en : 2001/02 , imaginez ce que j’ai à vous raconter en 2012………………..

    J’ai été sur McWatters , et je me suis ramasser sur les Têtesaclaques.tv , et sur le fantôme et la grosses pepites. Sûrement que Jean Charest a vu lui aussi les têtes-à-claques. Donc , je me dois de lui dire que ce n’est pas vrai  »OSISKO » et le grand NORD.

    Monsieur Papitibi , en 2001 et peut-être avant(je vois que vous êtes au courant) est-ce qu’il y avait toutes ces nouvelles règles de Déontologies et d’éthiques Municipales , 2012 et surtout la ligne de parti ?

    Monsieur Papitibi , vous les Maires n’étaient pas correct , mais moi c’est les conseiilers(6) et la DG. Pis sacrament qu’ils en arrachent , personnellement , je trouve qu’il a été correct mon Maire depuis qu’il est là………………… Monsieur Patitibi , la ligne de parti des PI-KIOUS , dégueulasse.

    Je vais me rendre compte mieux au prochain conseil Municipal de la Municipalité si je ne peux , si non , ce seras en septembre. === Comme je l’ai dit à l’avocate(mon avocate) , cela fait 40 ans que j’attends.
    Jean-Marie De Serre.

  12. En passant libertarian, BETTER RED THAN DEAD.

    Je prèfère encore ces clowns commies au haineux de droite…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s