23 commentaires sur “Rona Ambrose et la condition féminine: un hyatus… (MISE À JOUR: réactions)

  1. Je comprends mieux maintenant l’irritation des gens de l’Ouest lorsque le gouvernement fédéral étaient aux mains des Libéraux dont les assises étaient dans l’Est. On a tout simplement pas la même vision des choses!

  2. Faut croire que l’on pas tous la même définition de ce que doit être le rôle de la ministre de la condition féminine…

  3. La réponse est dans le dernier paragraphe : « religious and moral values » c.à.d. l’intégrisme.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Political_positions_of_Hillary_Rodham_Clinton#Abortion

    Abortion
    Clinton has expressed that even if she is personally opposed to abortion, she does not believe it should be illegal.[140]
    Clinton has been a staunch supporter of the legal right of women to end their pregnancies by abortion as determined in the Roe v. Wade Supreme Court decision of 1973. Clinton believes that the acceptance and availability of birth control and sex education will reduce unwanted pregnancies and the number of abortions.
    In a speech on January 24, 2005, to the New York State Family Planning Providers, Senator Clinton outlined her stance on abortion. « When I spoke to the conference on women in Beijing in 1995 – ten years ago this year – I spoke out against any government interfering with the reproductive rights and decisions of women and families. So we have a lot of experience from around the world that is a cautionary tale about what happens when a government substitutes its opinion for an individual’s. There is no reason why government cannot do more to educate and inform and provide assistance so that the choice guaranteed under our constitution either does not ever have to be exercised or only in very rare circumstances. » She emphasized that, « I believe we can all recognize that abortion in many ways represents a sad, even tragic choice to many, many women. » She praised the role of moral values in preventing unwanted pregnancies while supporting continued research into the most effective means of preventing these pregnancies.

    « Research shows that the primary reason that teenage girls abstain is because of their religious and moral values. We should embrace this – and support programs that reinforce the idea that abstinence at a young age is not just the smart thing to do, it is the right thing to do. But we should also recognize what works and what doesn’t work, and to be fair, the jury is still out on the effectiveness of abstinence-only programs. I don’t think this debate should be about ideology, it should be about facts and evidence. »[141]

  4. @ J-F

    L’opinion de Hillary Clinton rejoint la mienne, du moins dans ses grandes lignes.

    À l’époque de l’encyclique Humanae Vitae, de Paul VI, je n’avais encore eu l’occasion de mesurer TOUS les impacts de l’avortement. À 20 ans, on ne sait pas grand chose, mais on est tellement enivré par notre modeste savoir que l’on ne mesure pas encore l’étendue de notre ignorance. Bref, à 16, 20 ou 24 ans, j’étais opposé à l’avortement – viscéralement opposé – et j’avais d’ailleurs commis un texte là-dessus… que peut-être je reproduirai un jour.

    Moralement, j’y demeure opposé. Et d’autant plus opposé quand les parents utilisent l’avortement à des fins de sélection du sexe de leur enfant, comme c’est notamment le cas dans certaines communautés d’origine est-asiatique. Ou quand l’avortement est utilisé comme « pilule du lendemain ». Et cet avortement comme moyen de contraception, j’en ai été témoin dans ma famille immédiate; mais je ne vais pas revenir là-dessus.

    Moralement opposé, oui, mais… il y a le cas des femmes et des fillettes qui ont été violées. Et il y a le cas des enfants dont les examens révèlent qu’ils seront lourdement handicapés. Pendant 24 heures, j’ai craint que l’une de mes petites filles ne soit trisomique (18, pas 21; elle n’aurait pas vécu au delà de ses 3 ans); mais nous avons été rassurés. Aurais-je été d’accord pour que cette enfant soit avortée, dans les circonstances? OUI. Le fardeau aurait été trop lourd… surtout que la maman avait déjà 4 enfants à l’époque.

    Après avoir encensé l’encyclique de Paul VI à l’aube de la vingtaine, j’ai compris beaucoup plus tard que, avec ou sans l’accord des autorités, l’avortement avait été pratiqué, était pratiqué et serait pratiqué. Traduction: ou bien le crime est commis sous des conditions optimales (en clinique), ou bien il est commis par des arrache-bébé dans des conditions qui mutilent aussi bien le foetus que le corps de la femme.

    Mais il y a pire encore. Une femme – que j’ai connue – a simulé trois accidents. Trois fois, elle a ainsi mis sa santé sinon même sa vie en danger. Trois fausses-couches. Bingo!

    Alors ou bien on retourne aux concoctions des charlatans, aux cintres et aux aiguilles à tricoter, ou bien on laisse les médecins procéder sans crainte d’être accusés de meurtre. C’est ça, l’enjeu.

    Voilà pourquoi je suis moralement mal à l’aise (c’est un euphémisme!) avec l’avortement, tout en étant pro-choix.
    Et puis, même s’il y a dans chaque foetus une gouttelette de mâle, c’est dans le corps d’une femme qu’il est nourri et logé, le foetus. Alors…
    Mais ça, c’est trop subtil pour les quelques ordures dretteuses qui m’ont déjà fait reproche de mon « laxisme moral ».

  5. @ BarefootLuc 6h58

    « Faut croire que l’on pas tous la même définition de ce que doit être le rôle de la ministre de la condition féminine… »

    Probablement Rona se voit-elle simplement comme un exemple de belle poupoune avec plein de beaux cheveux longs et un beau sourire.

    La condition féminine? Toutes les femmes n’ont-elles pas déjà été un foetus? Rona est donc la ministre de la survie du foetus.
    Logique, non?

  6. Si le député Woodworth proposait un bill privé pour avorter rétroactivement (!) Gary Bettman, je suis pas certain que je m’y opposerais très vigoureusement. 😉

  7. @papitibi

    http://matricien.org/

    Cette tendance très lourde fera que les seuls pères seront des pères fonctionnels tel que décrit par Aldo Nouri. L’avenir est à la pipette de sperme congelé de « mousseline » perfectionnée en Israël.

    « Mais nous, nous serons morts, mon frères » air connu.

  8. Monsieur J-F B , j’ai été sur matricien , pourquoi ne pas avoir promotionner une  »femme » avec des roses dans les mains , au lieu d’un Ti-Counne avec le bras en l’air et je ne sais quoi dans sa main ?
    Jen-Marie de Serre.

  9. Monsieur J-F B , tous les Calicuas ont été et sont encore au  »CANADA », au Québec on peut voir encore mieux , en plus que de se faire enculer par les Anglais , et les Français , on voit présentement
    à la télé qu’il y a des Italiens de  »ROME » en sourdine qui sont mêlé à cette afaire de corruption.

    Toute la  »PLANÈTE » doit avoir un oeil sur le Quéec , surtout l’  » ONU  » . L’  »OTAN » , cela me semble eux les foutters de trouble 2012 mais lls ne cachent pas leur intention : toutes la planète qui n’avez pas d’argent , mettez-vous à genoux.

    Par contre ils ont oubliés que l’on a le Web au Quebec , et beaucoup de Canayens et que l’on les envoyent , chier à l’ONU.

    L’ONU , à quoi cela sert ? On sait que depuis la guerre en Irack , il y a 30 pays de l’Otan ,qui ont été d’accord pour celle-ci. === On pourrais tu finir par en finir avec les guerres , après on pourrait passer , à aute chose ,
    Jean-Marie De Serre.

  10. @ J-F
    Le lien que vous avez mis en ligne à 15h38 est loin de me convaincre, et la distinction entre « masculiniste » et « masculiste » est loin d’être acceptée, d’un strict point de vue sémantique.

    Brooks est un « philosophe » autodidacte. Ses quatre cours de philo au niveau collégial, je les ai suivis avant lui. Il a complété sa « maîtrise » – un terme particulièrement trompeur parce qu’il laisse entendre un diplôme universitaire de deuxième niveau; or Brooks n’a aucun diplôme en philo. Pas deux. AUCUN.

    Déjà là, ça me laisse une impression de charlatanisme.

    Moi, j’ai eu pour conjointe une Ph.D en philo. Pourrais-je décemment affirmer qu’elle a profité de nos années de vie commune pour me dispenser un bacc en philo? Noooon! Évidemment, j’ai appris à son contact, mais c’est un apprentissage qui ressemble à un fromage gruyère. Plein de trous.

  11. À 20 ans, on ne sait pas grand chose, mais on est tellement enivré par notre modeste savoir que l’on ne mesure pas encore l’étendue de notre ignorance.

    WOW j’adore cette phrase

  12. Le masculinisme est pas un calque du féminisme (idéologie mal nommée qui veut l’égalité des genres, pas la suprémacie féminime (of course, y’a toujours une ultraminorité de radicalles, mais..) – les vrais défendeurs des droits des hommes au fond.. sont des féministes), mais une bullshit idéologique anti-féminisme de droite.
    End of the line.

  13. Papitibi 17:46

     » Moi, j’ai eu pour conjointe une Ph.D en philo. Pourrais-je décemment affirmer qu’elle a profité de nos années de vie commune pour me dispenser un bacc en philo? Noooon! Évidemment, j’ai appris à son contact, mais c’est un apprentissage qui ressemble à un fromage gruyère. Plein de trous  »

    Peut-on blâmer un enfants pour être plein de trous ? Peut-on blâmer les élèves pour être plein de trous? Nous avons eu des parents et des prof et des conjointes pleins de trous.

    20% de nos trous causent 80% de nos problèmes.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alice_Miller

    C’est elle ma « mère ». Pas seulement bardée de doctorats, mais libérée des apparences de plénitudes de ses parents, de ses profs, de sa profession, et des « Institutions ».

    Je me rappelle une citation hébraïque dans Nouri : « pierre que le fer n’a pas touché » et je trouve qu’il y a contradiction entre cet enseignement et la circoncision rituelle. Les « trous » religieux ont toujours le don de créer exactement le contraire du bon sens ?

  14. À tous , Rona Ambrose , je l’aimais beaucoup plus , le temps que ses cheveux étaient noir.

    TSÉ . on peux-tu faire une remarque. Elle ne remplacera jamais Madame Bélinda Stronach dans ma Mémoire.
    Jean-Marie de Serre.

  15. Et si le problème était plus simple.

    Moi les « bâtonnets » je ne connaissais pas. Le lien suivant et les quelques extraits est clair :

    http://hosted.ap.org/dynamic/stories/U/US_MED_HEALTHBEAT_FREE_BIRTH_CONTROL?SITE=FLTAM&SECTION=HOME&TEMPLATE=

    Oct 5, 3:32 AM EDT

    Study: Free birth control leads to fewer abortions
    By LAURAN NEERGAARD
    AP Medical Writer
    The project tracked more than 9,000 women in St. Louis, many of them poor or uninsured. They were given their choice of a range of contraceptive methods at no cost – from birth control pills to goof-proof options like the IUD or a matchstick-sized implant.
    When price wasn’t an issue, women flocked to the most effective contraceptives – the implanted options, which typically cost hundreds of dollars up-front to insert. These women experienced far fewer unintended pregnancies as a result, reported Dr. Jeffrey Peipert of Washington University in St. Louis in a study published Thursday.

    The effect on teen pregnancy was striking: There were 6.3 births per 1,000 teenagers in the study. Compare that to a national rate of 34 births per 1,000 teens in 2010.

    There also were substantially lower rates of abortion, when compared with women in the metro area and nationally: 4.4 to 7.5 abortions per 1,000 women in the study, compared with 13.4 to 17 abortions per 1,000 women overall in the St. Louis region, Peipert calculated. That’s lower than the national rate, too, which is almost 20 abortions per 1,000 women.

    In fact, if the program were expanded, one abortion could be prevented for every 79 to 137 women given a free contraceptive choice, Peipert’s team reported in the journal Obstetrics & Gynecology.
    The findings of the study, which ran from 2008 to 2010, come as millions of U.S. women are beginning to get access to contraception without copays under President Barack Obama’s health care law. Women’s health specialists said the research foreshadows that policy’s potential impact.

    « As a society, we want to reduce unintended pregnancies and abortion rates. This study has demonstrated that having access to no-cost contraception helps us get to that goal, » said Alina Salganicoff, director of women’s health policy at the Kaiser Family Foundation.

    « It’s just an amazing improvement, » Dr. James T. Breeden, president of the American College of Obstetricians and Gynecologists, said of the results. « I would think if you were against abortions, you would be 100 percent for contraception access. »
    ———————————————————————————-

    Ceci me démontre qu’ici il y a non congruence.

  16. Les « theo cons » n’accepteront jamais un accès gratuit à la contraception.

  17. Le 5 octobre 2012

    Je vous salue madame la Ministre,

    Je vous tiens plus bas un lien à propos de l’objet en exergue.

    Le tout soumis avec déférence et anticipation d’un commentaire.

    Greetings Madame Minister,

    You will find below a reference concernig the above object.

    http://hosted.ap.org/dynamic/stories/U/US_MED_HEALTHBEAT_FREE_BIRTH_CONTROL?SITE=FLTAM&SECTION=HOME&TEMPLATE

    « It’s just an amazing improvement, » Dr. James T. Breeden, president of the American College of Obstetricians and Gynecologists, said of the results. « I would think if you were against abortions, you would be 100 percent for contraception access. »

    Submitted with respect et hoping for your personnal comment.
    —————————————

    @ barefootluc

    C’est resté sans réponse, même pas d’accusé réception.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s