15 commentaires sur “Affaire Boisclair: le PQ, condamné à l’excrémence (Merci pour le flash, Martin Matte)

  1. Comme vous le dites si bien: « Un Parti incapable gérer et de faire fructifier l’immense capital de sympathie qui aurait dû lui échoir en raison des tuiles qui se sont abattues sur le PLQ de Jean Charest. »

    Le PQ pouvait toujours de cacher derrière l’excuse de sa « minorité » pour reculer sur ses promesses. Mais dans ce cas si, je ne vois pas comment ils pourront réellement justifier cette double embauche. En fait, ils l’ont justifié, mais il n’y a pas grand monde qui achète l’excuse du « gars qui aura de la grosse misère à se retrouver un emploi ».

    Et maintenant, compression budgétaire de 140 millions dans les cégeps et universités… Si il fallait que se produise un « Hiver » érable, le PQ aurait, à mon avis pas mal plus de difficulté que le PLQ. Parce que c’est une chose assez facile d’haïr celui qui nous méprise, c’est encore plus facile d’haïr ceux qu’on croyait de notre bord et qui vire capot une fois au pouvoir.

  2. Ok, et pour qui je devrais voter maintenant??? Je te signale qu’il n’y a pas de parti souverainiste de droite au Québec!!!

    Par Papi: T’as pas cherché longtemps, mon chou!

  3. @ proulx

    Pôôôv ti-pit qui se croit politiquement orphelin. Toi qui prônes depuis l,époque de la fée des dents un Québec blanc, laïque et francophone, et toi qui t’endors tous les soirs en suçant ton pouce au son de Radio-Poste-de-veille, tu aurais pourtant dû y penser. Un parti indépendantiste de droite? Ton organe favori – conjointement avec les chiures de Guy Milière – avait pourtant publié ce cri du coeur, que je reproduis juste pour toi:

    Le Parti indépendantiste est le seul parti politique à dénoncer publiquement et combattre l’Islam radical. Tous les autres partis politiques québécois, engagés dans une course aux votes ethniques, le cautionnent par leur silence honteux. Pour le P.I., dans le Québec indépendant, la Constitution républicaine garantira notamment la séparation de l’État et des religions, la laïcité de l’État et de l’espace public tout en protégeant notre patrimoine culturel et historique catholique, l’égalité de tous devant la Loi, incluant l’égalité des hommes et des femmes, et la dignité humaine. L’octroi de la citoyenneté québécoise sera conditionnel à la maîtrise du français, le respect de nos valeurs occidentales et le serment d’allégeance à la Nation et à la Constitution. Fini le multiculturalisme canadian et ses accommodements religieux, fini l’immigration massive et la sélection d’extrémistes religieux comme les islamistes. Tous les immigrants seront sélectionnés en fonction de leur maîtrise du français et du partage de nos valeurs afin de garantir la cohésion nationale et la paix sociale.

    Éric Tremblay, Chef du Parti indépendantiste

    Ça me semble taillé sur mesure pour toi, ce Parti-là. Contre l’immigration massive –> Québec blanc. Conditionnel à la maîtrise du français ==> francophone. État laïque = état laïque.

    Assume-toi, et sors du placard: be a proud PI supporter…

  4. @ papitibi.

    La note de Éric Tremblay à laquelle tu fais référence me rejoint, certes, mais je suis mal à l’aise à appuyer un parti dont le chef scande «fini l’immigration massive», alors que le problème n’est pas vraiment l’immigration mais bien l’intégration de ces immigrants!!! Si on a des problèmes avec l’immigration, c’est juste parce que notre système d’intégration des immigrants est en panne!!! Là est toute la nuance que je ne comprenais pas en 2007, mais que je comprends, maintenant!!! Pour le reste de cette note, oui, je suis d’accord, mais je me souviens que le PI boycottait Le Marcheur aux côtés de Amir Khadir et de ses amis antisémites du PAJU!!!

    Par PAPI: « ses amis antisémites du PAJU!!! » Heu… Le jour où tu auras compris que le rejet des politiques annexionnistes de Netanyahu est à l’antisémitisme ce que le rejet des politiques de Jean Charest est au Québec-bashing, ce sera un tout petit pas pour l’humanité mais un grand pas pour Jean-Luc Proulx…

    Charest te faisait chier et pourtant tu n’es pas anti-Québécois. Pourquoi considères-tu alors que la simple opposition aux politiques de Netanyahu mérite aux opposants le qualificatif d’antisémites? Si tu pouvais apprendre à être cohérent, me semble que tu comprendrais.


    En ça, je me demande comment on peut défendre les valeurs occidentales tout en crachant sur Israël, le seul rampart de notre civilisation d’exception en terre ennemie!!! Djemila Benhabib l’a compris en choisissant le PQ plutôt que le PI et moi-aussi d’ailleurs!!! Et, sur le plan économique, le PI est encore plus à gauche que le PQ, ce qui, avouons-le, est une prouesse!!!

    Et, je me méfie des ayatollahs de la laïcité à tous crins, à présent: [hyperlien bloqué]

  5. De plus en plus contente de ne pas avoir voté PQ. C’est vraiment Québec inc./HEC inc. (le côté sombre de la Force, surtout) au pouvoir. Et Desmarais/Total est vraiment décidé à avoir le pétrole et le gaz québécois, lui qui a recruté Charest, Bouchard (les deux bleus partisans du shrink the beast) et Boisclair sur lequel courent des rumeurs assez…. mmmm…

    Le Parti indépendantiste a des fréquentations peu recommandables http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_ind%C3%A9pendantiste#Pol.C3.A9mique_d.27extr.C3.AAme-droite (dommage, le site de Facho-Watch est fermé).

  6. @ Proulx 15h45
    « En ça, je me demande comment on peut défendre les valeurs occidentales tout en crachant sur Israël, le seul rampart de notre civilisation d’exception en terre ennemie!!! « 

    = = =

    NOTRE civilisation d’exception? De quelle civilisation parles-tu? La civilisation occidentale? Ça n’existe pas. J’ai des ancêtres arméniens – oh, très loin derrière. Or l’Arménie, c’en est Asie. Patrick Masbourian et Charles Aznavourian sont Arméniens: des occidentaux? J’ai aussi des ancêtres normands – comme toi d’ailleurs – et leurs ancêtres à eux étaient des vikings coupeurs de têtes. À partir de quelle année doit-on considérer nos ancêtres normands comme « occidentaux »?

    Les Juifs sont des occidentaux et les Arabo/musulmans, des barbares? Soit. mais en Allemagne, quand un juge a interdit la circoncision à des fins religieuses l’an dernier, les communautés juive et musulmane ont protesté, en invoquant les mêmes droits religieux. Bon bin alors, où s’arrête la civilisation occidentale? Quelque part entre les Juifs ultra-religieux de Jérusalem (il y en a aussi à Outremont et à Boisbriand!) et mes anciens profs Herbert Marx ou Harvey Yarovsky?

    Il y a en Israël des Juifs qui ont les mêmes valeurs que toi. Mais il y en a d’autres – les ultra-religieux – dont les tabous vestimentaires pour la femme ressemblent en tous points aux tabous en vigueur dans plusieurs communautés musulmanes. Alors à ton avis, la frontière entre NOTRE civilisation occidentale (et ses valeurs) et les barbares, où passe-t-elle? Entre les ultra-religieux de Jérusalem et les ultra-religieux de Téhéran, ou quelque part entre Jérusalem et Tel Aviv?

    Essaie d’y réfléchir.

    « Ma civilisation » s’étend jusqu’à Vancouver, jusqu’à Houston, jusqu’à Berlin. Et jusqu’à Tel Aviv. Mais est-ce que je peux l’étendre jusqu’aux quartiers hassidiques d’Outremont – que j’ai fréquentés quotidiennement pendant mes années de collège – ou de Jérusalem?

    Moi, les juifs hassidiques, je les aime bien – j’ai même cultivé quelques amitiés autrefois -, j’éprouve envers eux un profond respect, mais non, je ne suis pas prêt à dire que nous appartenons à la même civilisation dite occidentale; leurs valeurs – et les miennes – sont trop éloignées. Pas parce qu’ils sont Juifs. Pas parce qu’ils pratiquent le judaïsme. Mais tout simplement en raison de l’importance qu’ils accordent trop d’importance à la religion, parce qu’ils s’attardent à des pratiques moyen-âgeuses (la perruque des femmes, la barbe et les boudins pour les adultes mâles), parce qu’ils passent trop de temps à étudier le Talmud, et parce que je ne partage pas leur conception de l’égalité hommes-femmes.

    Les talibans et autres fondamentalistes de l’Islam? Le même fossé… avec en prime l’absence totale de respect.

  7. Marois de justifier le traitement à Boisclair: « il a presque été premier ministre »!!!! J’hallucine!! So what? Tous ceux qui se sont présentés à une élection au Québec mériterait donc le même traitement (ils auraient pu être élu!), surtout considérant la déconfiture de Boisclair aux élections en question: la pire performance du PQ, qui a été relégué au 3ème rang. Boisclair a été rejeté par le peuple québécois; en quoi doit-on lui payer ce salaire indigne et révoltant.

    En passant, toutes mes salutations à Lisée Le Tricheur!!

  8. @ Jean turgeon

    Heu… la tricherie de lisée, pour peu que Lisée piisse être qualifié de tricheur pour avoir occulté la nature du contrat avec Boisclair, me semble une ou deux coches en dessous des tricheries de Jean charest, non? Et je n’ose même pas parler de ces trois maires de Laval – tous d’allégeance libérale – qui auraient empoché jusqu’à un million par année de règne, sinon davantage.

    Alors pour la tricherie…

  9. Papi , je tente de coller ceci , mais dites-vous que je n ustuor a às eacle,mi ali u eclecl ulu at,fc ebuknapsvuu,sri-lu im er
    J et ecle , cela n’a pas marché , les sacraments , ils ont chier dans leurs bobettes……
    Jean-Marie De Serre.

  10. @ Papi encore,

    je rencontre Monsieur le Juge demain entre 9.00 et 16 heures. J’espère que cela ne sera pas le Juge Lacoursière qui m’a dit en entrée : faut que tu plaides coupable. === Mais voyons donc sacrament , je suis un innocent , encore un ti-peu ignorant , mais sacrament que je suis compétent , un Ti-Peu.

    Dommage que plus haut cela n’aie pas coller , vous auriez vu un vraie  »CANAYEN » 2012.
    Jean-Marie De Serre.

  11. @ Papi , permettez encore An other litthel time , je dis à tous ceux qui dirigent les  »GOUVERNEMENTS » , Hé, Hé, Hé , Goud bye !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Jean-Marie De Serre.

  12. @ Papi , ma soeur qui a remplacé , mon frère Lionel qui est décédé voila pas si long , a télé just before that I whrite , this. === She d’ont know that me I am eleven(11) Bleu , when that me speak , to her.

    Mais c’est dégueulasse pier 2 en sacrament de ce qui ce passe sur cette planeyetet.

    Papi , merci de m’avor peris de dire ,
    Jean-Marie De Seree.

  13. @ papitibi.

    (politiques annexionnistes de Netanyahu)

    De quoi tu parles, toi??? Israël est un pays souverain qui peut bien faire ce qu’il veut avec les territoires qui lui appartiennent de plein droit!!! Si tu détestes tant Netanyahou, c’est parce qu’il agit en homme d’État et que son gouvernement se comporte comme le ferait le gouvernement d’un pays souverain qui est soumis à des attaques quotidiennes de la part des terroristes qui l’entourent!!!

    Tiens, va lire ça avant de l’effacer: [effacé, justement!]

  14. @ proulx 14h36

    « De quoi tu parles, toi??? Israël est un pays souverain qui peut bien faire ce qu’il veut avec les territoires qui lui appartiennent de plein droit!!! « 

    De quoi je parle? mais de droit, voyons! et bien sûr, c’est un domaine que tu crois connaître à fond, toi qui a suivi une dizaine d’heures de cours en droit du travail dans le cadre de ton certificat…

    Israël est un pays souverain… Pas de problème avec ça!
    qui peut bien faire ce qu’il veut avec les territoires qui lui appartiennent de plein droit!!!

    C’est là que t’es dans le champ! Israël n’est PAS propriétaire de plein droit du territoire de la Cisjordanie. Si il l’était, les USA ne protesteraient pas avec une telle vigueur à chaque fois que Netanyahu annonce des nouvelles colonies. Et je ne parle pas des autres pays!

    Le territoire est ce qu’on appelle en langage diplomatique un « disputed territory ». Et si c’est un territoire « disputé », c’est parce que le texte de la Résolution 242 du Conseil de Sécurité a un sens différent dans ses deux versions officielles, la française et l’anglaise. En français, Israël s’engage à se retirer DES territoires – ce qui veut dire: évacuation T-O-T-A-L-E. Ce qui veut dire que les territoires ne lui appartiennent pas. En anglais, Israël s’engage à « withdraw from territories »; ce qui veut vouloir dire « se retirer DES territoires », ou, comme l’interprète Israël, « se retirer DE territoires » – ou en d’autres mots, de CERTAINS TERRITOIRES, à sa seule discrétion. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9solution_242_du_Conseil_de_s%C3%A9curit%C3%A9_des_Nations_unies#Controverse_sur_l.27interpr.C3.A9tation_de_la_r.C3.A9solution_242

    Plusieurs langues sont utilisées à l’ONU mais officiellement, il n’y a que 2 langues officielles, l’anglais et le français; aucune des deux n’a préséance sur l’autre, et les versions anglaise et française ont même valeur. Que se passe-t-il quand il y a divergence? Là est toute la question…

    Au Canada il arrive que le texte d’une loi fédérale ait un sens différent en français et en anglais. J’avais fait une recherche dans les bsanques de données il y a 2 ou 3 ans et j’avais trouvé 44 cas (de mémoire), où les tribunaux avaient dû intervenir pour clarifier le sens de la Loi. Exemple tiré de la jurisprudence de la Cour Suprême: « shall do something » VS « pourra faire quelque chose ». Ou inversement. SHALL, c’est une obligation. PEUT, c’est un choix discrétionnaire. La cour tranche et le problème est réglé.

    À l’international, il n’y a pas de Cour suprême des Nations. Que des tribunaux nationaux. Or, qu’un tribunal israélien puisse avoir confirmé le droit d’Israël, ça n’a aucune valeur en droit international. Pas parce que c’est Israël, mais parce que c’est comme ça. Tu l’ignores peut-être mais le Canada et les USA se disputent encore quelques territoires terrestres et marins. Un jugement américain confirmant que le territoire disputé appartient aux USA n’aurait aucun effet. Pas plus qu’un jugement canadien. C’est ça, le droit international. Encore faut-il en posséder les notions de base, ce qui, manifestement, n’est pas ton cas.

    = = =

    Je vais te servir un exemple dont j’espère que tu seras assez bright pour le comprendre:

    Supposons que deux voisins, Israël Goldstein et Paul Esteen, se disputent la propriété d’un chêne centenaire aux limites de leur terrain respectif. Israël invoque le rapport de l’arpenteur X pour affirmer que l’arbre se trouve sur SA propriété et il veut creuser un fossé après avoir fait sauter un immense rocher; Paul conteste le droit d’Israël de creuser le fossé et invoque pour sa part le rapport de l’arpenteur Y, qui confirme que s’il était creusé, le fossé empiéterait sur son lot et que c’est bien lui qui est propriétaire de l’arbre et que par conséquent il a le droit de le couper.

    Exemple tiré de mes dossiers; j’ai déjà plaidé des trucs comme ça. Bin oui, il y a une solution, qu’on appelle un bornage – une procédure qui va plus en profondeur qu’un arpentage.

    Supposons maintenant que Paul s’amène avec avec une équipe de bûcherons et une skiddeuse. A-t-il le droit de débiter le chêne dont il se prétend le propriétaire? Qu’il soit de bonne foi ou non importe peu: il doit attendre le procès-verbal de bornage et l’enregistrement de ce PV au bureau de la publicité des droits.

    = = =

    Aussi longtemps que le chêne et les quelques mètres de part et d’autre sont en « disputed territory », Israël n’a pas le droit de dynamiter le rocher et de creuser le fossé, et Paul n’a pas le droit de débiter le chêne.

    Qu’ils attendent un peu, avant que l’un ou l’autre place son voisin dans une situation qui ne pourra pas être corrigée.

    En droit international, Israël se retrouve dans cette situation où ses actions pourraient placer le voisin devant le fait accompli et l,empêcher de faire valoir ses droits éventuels.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s