Un commentaire sur “Sénat: Brazouille la fripouille terrassé par ses couilles

  1. Une brute, même avec le « prestigieux » titre de sénateur demeure une brute.

    Je lui souhaite une bonne thérapie et un centre de désintox, histoire qu’il rêgle ses bibittes.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s