15 commentaires sur “中国的语言符号: l’affichage unilingouale à Vancouver

  1. Ahhhhhhhhhhh le multiculturalisme…

    Le texte du Vancouver Sun on devrait le conserver précieusement, et le servir au besoin à tous les émules de Richard Bain qui grouillent à l’est et à l’ouest de la rivière des outaouais…

    En passant, elles en sont où les enquêtes policières ayant fait suite aux réactions et commentaires haineux tapissés dans les réseaux sociaux suite à l’attentat du métropolis, où un locuteur francophone a été lâchement assassiné par un locuteur de l’autre solitude?

    Par Papi: bonne question!

  2. C’est certain que beaucoup d’anglophones de Richmond pourront constater combien il peut être insécurisant de voir son identité culturelle ne plus occuper la majorité du paysage.

    Mais je crois que la droite francophobe argumentera que c’est différent dans leur cas puisque la langue chinoise est asiatique et que nous sommes en amérique du nord où l’anglais est la langue prédominante. Je sais pas pourquoi, mais je les entend déjà nous dire que c’est différent de la situation qui prévaut au Québec.

    Peut-être que c’est pas correct de ma part de leur prêter autant de mauvaise foi. Mais j’assume. 🙂

  3. « Ahhhhhhhhhhh le multiculturalisme… » (Objecteur Conscien)

    « Je sais pas pourquoi, mais je les entend déjà nous dire que c’est différent de la situation qui prévaut au Québec. » (Blink)

    Ah les Canadians du Cainadaaa et du Quééébec méritent de SE faire dire par le multiculturalisme:

    Tu m’as voulu…

  4. @ Blink 9:37

    « nous sommes en amérique du nord où l’anglais est la langue prédominante. Je sais pas pourquoi, mais je les entend déjà nous dire que c’est différent de la situation qui prévaut au Québec. »

    Bien sûr qu’ils vont dire ça.

    Mais au fond, lire un affichage unilingue chinois à Richmond, B.C ou à Longueuil, Qc, c’est la même frustration, ressentie pour la même raison: on s’offusque de constater qu’une minorité décide de s’isoler et de ne plus faire affaires qu’avec les seuls membres de sa communauté culturelle. Mais surtout, on s’offusque de constater qu’une minorité se contrecincibouèrise de la langue de la majorité… quoique la force d’attraction de la majorité francophone du Québec et de la majorité anglophone en Amérique du Nord soit difficilement comparable.

    Dans les deux cas, ce sont les droits individuels qui s’opposent ici aux droits collectifs. Et pour certains, les droits d’une collectivité d’imposer une langue, une morale ou une religion commune existent alors que pour les autres, c’est moins évident. Langue commune? Ça, OUI. Mais morale et foi communes? No fuckin way. Voilà pourquoi je condamne la récitation de la prière par le maire Là Là, ou l’imposition d’une religion d’état au Maghreb et au Moyen-Orient, ou l’interdiction de l’avortement ou whatever.

    La langue, c’est une forme d’expression culturelle, certes, mais une langue commune c’est aussi le mortier qui permet aux membres de communautés culturelles de communiquer avec les membres d’une autre communauté.

  5. « La langue, c’est une forme d’expression culturelle, certes, mais une langue…  »

    Aussi: La langue d’un peuple forge sa façon de penser, sa philosophie.

    Un anglophone ne pense pas comme un francophone.

    Un Québécois ne pense pas comme les francophone hors pays et différemment des anglos.

    Pour cela les Québécois sont uniques dans le monde et c’est cette différence qui lentement leurs apporte le prospérité.

  6. @Youille

    grosse erreur. Nous ne sommes pas si unique sur certains points (VRAIMENT rare en fait par example sons les pays unilingue, uniculturel – même des pays homogènes comme le Japon a des minorités unusuelles (Okinawans-ryukyuans qui ont eu dans leur passé un royaume et état distinct, et une langue qui est de nos jours passée de dialecte par les linguistes à langue soeur du japonais, et les ‘amérindiens’ du Japon, les Ainus, et une minorité coréenne). Humilité, valeur si oubliée..

    Et attention à cette dangereuse et nationalisme-ethnisante idée que la langue fait une psychologie différente… La théorie de Sabir-Worf est encore très débatu.
    (À écouter certains ‘nationaleux’ genre PI, la langue Englaise donne une culture ‘impérialiste’ et ‘égoiste’…)

    SVP, attention à ce genre de trucs.On à pas tomber dans le chauvinisme réactionaire pseudointellos pour défendre nos droits.

  7. @ GEEK 23:37

    Youlle n’a pas tort, si j’ai bien compris ce qu’il a écrit à 18:00.

    Et TOI, tu as raison de souligner que la situation de la langue et de la culture québécoise n’est pas unique dans le monde: il y a plein de cultures orphelines dans le monde – notamment des cultures autochtones. Et ces langues et cultures sont menacées.

    Sauf que – à mon avis – vous ne parlez pas de la même chose.

    La culture et la langue québécoises sont pas mal plus menacées que la culture et la langue des Chinois, des États-Uniens ou des Espagnols. Ou même la culture et la langue des Slovènes, des Grecs, des Finnois ou des Suédois, par exemple. Les locuteurs de ces langues ne sont pas plus nombreux que « nous ». La différence, et elle est de taille, c’est que personne ne remet en question l’obligation factuelle de parler le grec et d’afficher en langue grecque en Grèce. Pourquoi? Parce que si le grec [le suédois, etc] est une langue très minoritaire sur l’ensemble de l’Europe, cette langue n’est PAS, sur le territoire national, en concurrence avec une langue qui elle prédomine sur l’ensemble du continent.

    Comme c’est le cas de l’anglais ici, dont le pouvoir d’attraction constitue pour la pérennité de notre langue et de notre culture un danger de tous les instants. Les anglos de souche, à Richmond BC, n’ont pas à craindre pour la survie de leur langue et de leur culture. Cela dit, ils ont raison de se plaindre de la prolifération de l’affichage unilingue chinois!

  8. The Ubbergeek

    “Aussi: La langue d’un peuple forge sa façon de penser, sa philosophie.“ (youlle)

    Je ne parle pas de situation ni ne pays, mais d’individus.

    Ce que je voulais dire par les Québécois francophones sont uniques, c’est par leur mentalité, leur façon de penser. Un Québécois francophone ne pense pas comme un Chinois, un Japonais ni comme un Canadien du ROC. Nulle part ailleurs dans le monde, on retrouve le type du Québec et c’est un fait. Nous n’avons pas de jumeau.

    Les Québécois sont latins comme en Europe, mais ils sont aussi Américains comme aux États-Unis.

    Les Québécois ont de la facilité à communiquer avec les États Uniens d’où les échanges économiques depuis des siècles. En vacances les Québécois vont aux États-Unis pas en Ontario. Il en est de même pour l’Europe. Nous avons de la facilité à communiquer avec les Français, avec les Anglais, avec les Italiens etc…

    Quarante pour cent des Québécois sont bilingues et vingt autres pour cent se débrouillent bien en anglais. C’est la langue qui fait tout ça. Il y a la situation géographique bien sûr, mais elle n’est pas du tout menacée.

    Sur le plan économique c’est un énorme avantage en Amérique et sur le plan culturel aussi. C’est ça que nous avons a perdre par la langue.

    ——————-

    Pour ce qui est de tomber dans le chauvinisme, à mon avis les Québécois en sont très loin. Ils ne se font même pas respecter et plusieurs ont honte de leur coin de pays et de ce qu’ils sont. Ils sont plutôt en admiration devant les autres peuples comme des Elvis Grattons.

  9. MISE À JOUR

    Une pétition d’un millier de noms a été présentée au Conseil de ville de Richmond pour lui demander de bannir l’affichage unilingue en mandarin. Un seul des membres du Conseil a voté en ce sens.

    Reportage sur le Réseau de l’Information, 19 mars [Le National]: voir ce topo de la SRC, région BC

    En entrevue, le conseiller Chak Au a affirmé envisager l’idée de soulever le dossier devant le conseil municipal. Il est d’avis que pour des raisons de sécurité, il est important que les citoyens puissent lire les affiches qui les entourent s’ils devaient se trouver en situation d’urgence.

    Avant que la pétition ne soit déposée, le conseiller Derek Dang avait affirmé que les affiches unilingues chinoises sont rares à Richmond et que les démarches des citoyens sont une forme voilée de racisme.

    Pour leur part, les deux résidentes qui ont présenté la pétition affirment qu’elles se préparent à la présenter à la province et au gouvernement fédéral.

  10. Monsieur Papitibi , je serais supposé de passer , je ne connais absolument rien de la région BC.

    Par contre dans l’encadré , et j’ai lu 2 fois j’ai vu conseil Municipal. Est-ce que ce serait que les Anglos commencent à comprendre , ce que les  »CANAYENS>> leur enseignent depuis 400 ans ? Qu’il faut se réveiller au Municipal d’abord ……….Que le Clergé et la Queenne , faut crisser cela dewors et ça presse. Par contre il y a une réserve , faut le faire doucement.

    Pourquoi je dis cela , j’ai tenté de rejoindre le Barreau du Quebec hier , histoire à suivre , je les ai rejoints , par contre ils ne savent pas la-bas , que je ne suis pas habile sur le Web , et que je suis toujours à quémender de l’aide.

    Imaginez les 7 milliards comme moi , lorsqu’ils sauront.
    Jean-Marie De Serre.

  11. @Jean-Marie de Serre
    Le Clergé à RIEN à voir là dedans, zip, nada. On se calme.

    Pas si mal l’autre point cependant – il y a des Républicains (dans le sens anti-monarchistes) dans tout le Commonwealth, et de ce que je me rappelle, ils étaeint pas mal nombreux en Australie. Mais au Canada, c’est un truc minoritaire pas mal.

  12. Et je rappellerais que oui, on est assez ouvert, mais y’a des limites, et on a bien vue depuis quelques années qu’il y a un Québec de droite chauvin, xénophobe, etc… Qui commence à grenouiller de plus en plus ouvertement….

    Des trucs genre la vieille excuse bullshit ‘je suis pas raciste, mais…’…

  13. Pingback: In English, s’il vous plait | la page à papi

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s