2 commentaires sur “Ottawa – la chasse aux taupes

  1. Hein ? Est-ce qu’un politique peut vénalement en venir à accepter de se faire graisser la patte par un avionneur, une pétrolière ou une agence de communication de ce monde ? Voyons, il est inconcevable qu’un élu, un ministre de surcroît, trahissent ainsi ses compatriotes. Soyons sérieux et ne cédons pas à ces scénarios aussi loufoques que malveillants. (1)

    Les manoeuvres harperiennes procèdent, hélas, de cet esprit qui privilégie l’opacification. Les changements climatiques ? Congédions les scientifiques chargés de les estimer. Puis passons à l’étape suivante: Quels changements climatiques ? Qu’est-ce que c’est que cette ridicule idée ? Voir si Dieu nous laisserait ainsi à ce triste sort !

    Il y a de l’effronterie d’inspiration stalinienne sous le règne de sieur Harper.

    Génético-familialement programmé pour «carrrièrer» en filouterie, euh, sc’usez, en politique, un homme comme Peter McKay songe davantage à succéder au Premier suspect Harper qu’à remettre sa démission pour avoir menti à la population. Quand le déshonneur ne vous répugne pas le moins du monde, on fait le dos rond et on attend que ça passe. Les gens étant oublieux et ayant l’éponge bonnasse.

    Faut dire que l’homme à la valise, mister Brian Mulroney, n’a pas fixé la barre très haut dans l’échelle de la moralité. Que voulez-vous, on s’habitue tant et tant au faste qu’il en devient déprimant de seulement mener une vie normale à la hauteur de ses réels moyens. Un petit calin avec ça Brian ? Oh, un bon shopping à Mila, là !

    Qu’en est-il du bellâtre Maxime Bernier ? Qu’est-ce que ce libertarien auto-proclamée fait dans le parti conservateur ? Il n’est pas plus à sa place dans ce parti que ne le serait un communiste convaincu au sein du NPD.

    Eh que je ne comprends pas vite ! Mais voyons, c’est pourtant simple ! Les conservateurs ne veulent pas conserver les valeurs canadiennes acquises de longues luttes, non ! Au fond, ce sont des progressistes qui oeuvrent pour un temps nouveau. Ils veulent revenir aux temps néo-bibliques. Savez, du temps où la prospérité était fonction de l’effort et mesurable aux gouttes de sueurs ? T’as une terre et il n’appartient qu’à toi de bien faire vivre ta «feumme» et tes enfants. Encore faut-il une terre, mais passons sur ce détail.

    Ah, ce temps de liberté où il n’y avait pas de maudits syndicats ni de gouvernemaman et où avait pour seule horloge que nos ambitions et de limites que l’horizon. Un petit épisode des Belles Histoires des Pays d’en Haut avec ça ? À moins que ce n’en soit un de La Petite Maison dans la Prairie ?

    Mince ! Est-ce qu’on pourra faire un tour de dinosaure aux temps néo-bibliques ?

    (1) « Selon le chef intérimaire du Parti libéral, Bob Rae, le ministre de la Défense n’a plus la crédibilité pour occuper ses fonctions. «Je ne vois pas comment le ministre de la Défense peut continuer [à occuper son poste]. Il représente Lockheed Martin, c’est un vendeur, depuis qu’il est entré en poste», a affirmé M. Rae vendredi à Toronto. »

    http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201212/07/01-4601860-f-35-la-demission-de-peter-mackay-reclamee.php

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s