Un commentaire sur “Un aveu troublant de Conrad Black

  1. Sans bémol ni tromperie. Eh ben !

    Sir gros égo qui exprime sa gratitude loyalement. Finalement, il y a peut-être du Sir dans ce monsieur.

    P.S. Je salue Papitibi le prolifique, sans lequel Black n’aurait pas entrepris cette improbable remontée dans l’estime que je lui porte.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s