71 commentaires sur “Hydro-Québécor?

  1. J’avoue que cette annonce me laisse perplexe c’est moins pire que Paul Demarais et Power corp.
    Allons-nous assisté à la privatisation tranquille?

    J’ai beaucoup de question et peu de réponse!

  2. Et on dit que le PQ a pas pris le moule Blairiste-bullshit Third Way… Social-démocrate mon cul, quand on engage le Golden Boy Péladeau… Chef du Groupe Pravda-or et anti-syndicats.

  3. Honêtement, je suis éceuré de voir les souverainistes hardcore enragés contre Desmarais-power Corp, mais des fois ENCENSER Péladeau-Québecor, qui a le ‘bon coté’ d’ètre de la ‘bonne NATIONNNNNNNNNNNNNNNNN’ mais crisse, yé encore plus à droite même!

  4. @Ubbergeek

    Quand tu connais les pratiques de Power Corp, PKP à l’aire d’un enfant de cœur. Si tu saurais la scrap qu’ils font avec leur filial dans les mines et le pétroles, sans parlé des papiers commercial toxique que l’ont c’est fait refiler par la caisse de placement avec la complicité de Henry Paul Rousseau. De plus, Ti-paul à utilisé CDPQ pour financer ses entreprise trop risqué dans les sables bitumineux.

    C’est pas roses au tour de Quebecor, mais c’est rien comparé Power corp.

  5. @Chicoine

    Il reste que Péladeau a la faveur des souverainistes-nationalistes plus à droite ou ignorants, parce que c’est un québecwaaaaaaaaaaaaaaaaaa et supposé un peu nationaliste.

    Mais c’est la même merde, plus dangereux en fais pour moi dans le style danger plus près, plus sournois, moins apparent – Desmarais touche à Ottawa, alors…

  6. @ The Ubbergeek

    Com’on! À Québec y’a une c… de gang qui liche le cul de PKP tout en étant loin d’être souverainistes.

    Desmarais avait un pied si ce n’est les deux dans le bureau du premier sinistre du Québec il n’y a pas si longtemps. Il lorgnait sur pas mal plus qu’Ottawa. D’ailleurs à Ottawa « l’estashblishment » a humilié Desmarais plusieurs fois. Mais comme ton-ton est maso et complexé il en redemande. Le PQ lui a sauvé le derrière et en retour ton-ton a fait des promesses et comme par hasard oublié de livrer la marchandise. Et en France et ailleurs en Europe il a de très belles réalisations sournoises avec son copain en Belgique (Albert Frère). PKP a des croûtes a manger avant d’arriver a faire les dommages qu’a fait Desmarais. Desmarais en a passé une tite-vite à la France. C’est pas rien tout de même.

  7. J’ai jamais compris pourquoi Hydro-Québec N’a jamais utilisé sa position dominante pour passer la fibre optique partout et la louer aux entreprises de TV et télécom.

    PKP si il veut obtenir une meilleure part du marché pour ce qui est de la téléphonie cellulaire il devra s’allier à un joueur meilleur que Rogers. Le réseau de Rogers est à chier.

    Pour ce qui est de Ti-Vi-A Sports il me semble que c’est un secret pour personne que ça ne sera pas rentable sans une équipe de hockey à Québec. Pour ce qui est du succès de RDS aka Reste Dans le Studio j’ai mes réserves car il y a une méchante gang d’incompétents qui sévissent à RDS.

  8. @Ubbergeek

    À Ottawa seulement, tu rigoles Power Corp est éparpillé un peu partout dans le monde
    ce que rend très dur de savoir ce qui se passe.

    Et parlant de distance c’est justement à cause que c’est loin et que c’est dure d’avoir le tout à l’œil que je m’en méfie autant.

    PKP est plus facile à contrôler, moins gros, moins riche, plus concentré dans des secteurs précis.

    L’autre chose PKP quand il fait des mauvais coup ont le voit venir de loin. Ti-Paul ont s’en rend compte lorsque le mal est fait.

    Entre deux démons je choisis le moins pire.

    Dans la vie on se tiens proche de ses amis et ont colle sur ses ennemis.

    PS. Je suis loin d’être un fan de PKP.

  9. @barefootluc

    Vrai, et aussi pourquoi j’ai dit ‘souverainistes et nationalistes, – les deux ne sont pas synonimes. y’a des nationalistes fédéralistes ou neutres (enfin..), et rarement, des souverainistes non nationalistes. Mais mon point est, y,a des souverainistes etc qui disent ‘Péladeau’, pas pareil, ‘meileur’.. La même merde, juste avec une aura ‘de not’ coté’ pour certains, TRÈS dangereux cà.

    Desmarais, on le vois aller 10miles à l’heure..

    Il est à noter, il y a internet par systèmes ÉLECTRIQUES direct. Par les ‘plugs’ de courant, modem electric lines et tout, Pas commun, mais en europe on me dit que c’est pas inconnus-obscur.

    Je me demande si hydro-Québec avait testé et pensé à cette technique internet.

  10. @barefootluc

    J’y est déjà pensé mais les exigences en contrôle et en instrumentation nécessite un réseau de communication entièrement dédié. Le réseau de télécommunication d’Hydro-Québec transmet en temps réel des donnés sur l’état de chaque ligne et de chaque turbine, en plus de leur communication informatique et téléphonique. De plus le passage d’internet sur le réseau le rendrais vulnérable au attaque de hacker.

  11. Tu ne t’es jamais demandé pourquoi Péladeau veut l’indépendance et pourquoi il se colle au PQ (qui lui a donné Vidéotron sur un plateau d’argent au tournant des années 2000) pour se faire??? Franchement Pierre, tu le sais!!!

  12. Non je pensais de profiter du fait qu’ils sont partout sur le territoire de la province de Québec pour passer en plus une fibre optique et non pas utiliser le réseau électrique.

  13. «Ou se pourrait-il, tout simplement, que matante Pauline ait décidé de transformer Hydro-Québec en entreprise cotée en bourse?»

    Tu lui en demandes trop!!! Ce n’est pas demain la veille que Hydro-Québec sera calqué sur le modèle de Statoil en Norvège!!!

  14. Quant à ton-ton Desmarais il se cache presqu’autant qu’un vampire le jour ce qui fait que pour moi il est encore plus hypocrite et dangereux que PKP.

  15. Ubbergeek t’a écrit:
    Il est à noter, il y a internet par systèmes ÉLECTRIQUES direct. Par les ‘plugs’ de courant, modem electric lines et tout, Pas commun, mais en europe on me dit que c’est pas inconnus-obscur.

    Cette technologie ne marche que pour les réseau domestiques de courte distance et bas voltage.
    Sur le plan qualité la vitesse dépasse rarement les 50 mo/s et la qualité est moins bonne que le fil de cuivre ou le câble coaxial.

    Le réseau de télécommunication d’Hydro Québec est constituer de fibre optique logé au centre de câble ultra haute tentions. La communication urbaine se fait par fibre optique dédié.

    Pour les compteur intelligent, c’est la technologie cellulaire 3G pour le rural et le protocole sans fil ZigBee pour les zone densément peuplé

    http://fr.wikipedia.org/wiki/ZigBee

  16. Salut Papi, d’habitude, je suis assez en accord avec vos propos mais cette fois, je trouve que vous y allez pas mal fort dans l’expression de vos sentiments anti-Québecois. Regardez qui siégait sur le CA d’Hydro-Québec sous le régime Charest: des membres de Power Corporation et de l’armée Canadienne en grande partie, et ils ont profité de leur main mise sur le navire amiral de notre économie nationale pour privatiser nos ressource pétrolières et gazières, construire la centrale de privée de Bécancour appartenant à une compagnie Albertaine à qui notre nation devra remettre 20 MILLIARDS de dollars au cours des prochaines années en guise pénalités, offrir un pactole colossal pour acheter des éoliennes à une filiale de Power Crop, sans parler de la réfection factice de la centrale nucléaire de Gentilly 2, ce qui va nous couter près de 2 milliards en perte planifiée… On parle d’environ 150 milliards de ressources nationales détournées. Je ne me souviens pas de vous avoir entendu vous scandaliser pour cette spoliation de notre peuple. Mais voila que se pointe un citoyen Québécois respectable, un homme qui a créé 4000 emplois syndiqués dans le secteur des technologies de l’information alors que ses concurrents expatriaient tous leur développement dans des pays de cheap-labor, et quelle est votre réaction? À bas ce sal Québécois pouilleux, ce rejeton d’un petit peuple minable et nuisible, comme on peut l’entendre régulièrement dans les salons de tonronto ou de régina. Je crois vraiment que le malaise instantané que vous ressentez lorsqu’un membre de votre peuple est appellé à servir les plus hautes fonctions de la nation est causé par un réflexe conditionné de haine de soi. Peut-être que vous lisez trop les journaux de Power Corp?

  17. ???????????J’avais laissé un bref commentaire en deuxième rang des commentaires, et il n’apparaît plus???? Je disais simplement que Péladeau ne renonce certainement pas à ses émoluments présidentiels sans contrepartie à venir.

    Par Papi: Désolé, je l’ai pas vu passer. Je viens de vérifier mes « spams » et il n’y est pas non plus. Merci de l’avoir porté à mon attention; la question que vous dites avoir soulevée me dsemble tout à fait pertinente…

  18. @ proulx 23:59

    Faudrait peut-être que tu te rentres dans la tête que – en vieux plaideur que je suis – il m’arrive de poser des questions quand je connais la réponse!!! Même que ça n’est pas toujours très brillant pour un avocat de poser une question sans en connaître la réponse…

    Cela dit, PKP mange à tous les râteliers. Pas seulement celui du PQ.

    Dans Sun TV News, il s’est adjoint des proches de Harper. Un de ses proches, dans Québécor, est l’ancien conseiller de Mulroney. Il lui a sûrement fallu lécher des raies libérales pour aller chercher les 200M promis pour le Colisée de Québec. Ettetchétéra, comme dirait Léo-Paul Lauzon, ettetchétéra.

    Comme j’ai vécu quelques années de plus que toi, j’ai eu l’occasion de côtoyer du monde que tu pourrais même pas imaginer. Par exemple, j’avais soumis à Pierre Péladeau – le père – un court texte qui l’a fait flipper. Alors le bonhomme avait appelé chez moi – en fait, chez mes parents – pour me demander de venir le rencontrer; c’était à 4 intersections de chez moi, alors 10 minutes plus tard je serrais la main du vieux Péladeau et il m’a envoyé en taxi chez son directeur de l’information. Jean-Denis Lamoureux. Lamoureux avait fait de la prison car c’était un membre du FLQ. Quand je suis arrivé chez Lamoureux – il était en congé ce jour-là -, le gars était déjà au courant des offres qu’il devait me faire; Péladeau lui avait parlé pendant mon 30-40 minutes de taxi.

    C’est moi qui ai refusé les 3 chroniques par semaine. Si le fax ou internet avaient existé, j’aurais pu accepter mais en l’absence de ces moyens-là, il m’aurait fallu faire 5 heures de route par semaine pour rendre mes textes et j’avais estimé que mes études de droit ne me le permettaient pas.

    J’ai revu Péladeau deux fois dans l’année qui avait suivi; il se souvenait de moi.

    Si c’était à refaire, j’aurais accepté.

    BTW, je suis un peu plus documenté que la moyenne des ours sur le père Péladeau; en plus de posséder un exemplaire des ouvrages de Bernard Bujold et de Colette Chabot, j’ai une jolie collection de découpures de journaux.Mais j’imagine qque, érudit comme que t’es, tu dois être capable de m’accoter à ce niveau-là… comme toujours.

    Ton ignorance te rend insolent, Jean-Luc.

  19. @Phil le Moineau

    Hum… Exprimer des sentiments anti-Québécor, ça n’est pas nécessairement anti-Québécois.

    Par ailleurs, la réponse que j’ai laissée à JLP montre qu’entre la famille Péladeau et moi il y a comme un lien dont bien peu de commentateurs pourraient se targuer. Mais disons que j’avais un respect plus grand pour le père Pierre que pour le fils Pierre-Karl. Le premier était un artiste de l’information et la sincérité de ses opinions politiques ne laissait aucun doute; le second perçoit l’info – et l’expression d’opinions politiques -comme un moyen de faire une piastre.

  20. Ils va se repayer c’est sûr, la vrai question est comment?

    Cette grosse affaire doit être en partis une oppération de relation public pour Québecor dont l’image à été ternis avec toute ses grève.

  21. Pappi, le dernier message que tu as transmis à ton alter-égo (proulx) devrait s’adresser à moi. Tu accuses PKP de toutes sortes de maux que tu pardonnes allègrement à quiconque n’est pas affligé de la tare héréditaire dont tu souffre, celle d’être né Québécois. Ainsi, tu ne te formalises pas outre mesure du fait que le clan Power Corp et l’armée canadian accède au pouvoir total sur le fleuron de notre économie nationale, une clique coupable des mêmes ignominies que tu reproches au clan Péladeau mais en 100 fois pire. Mais qu’un vilain pouilleux de la même origine que toi, qu’un minable Québécois nuisible et puant accède au poste les plus élevé de notre nation, ça te scandalise à ce point! Je crois que le petit peuple qu’il y a dans ton cerveau à besoin d’un sérieux électro-choc.

  22. Pappi: « Hum… Exprimer des sentiments anti-Québécor, ça n’est pas nécessairement anti-Québécois » Enfin je te retrouve! C’est vrai que les Québécois sont conditionnés – à coup de centaine s de millions par année – à se mépriser eux même. Par contre nous (et non toi, apparemment) sommes dotés d’une extraordinaire faculté de résilience. Le pire, c’est que nous sommes légion…

  23. Je sais pas à quelle heure Ygreck a publié sa caricature mais c’est avant 21h18. Mon billet a été publié à 22h mais la réalisation du photo-montage a pris 2 heures.
    – identifier, coller, « travailler » les couleurs et inverser l’image de fond (pylônes)
    – trouver la photo de PKP et découper une image sur fond transparent
    – fabriquer le logo Québécor sur fond transparent
    – idem pour le logo HQ, à qui j’ai enlevé le mot Québec pour le remplacer par le logo de Québécor
    – fabriquer un Q d’hydro-Q avec le graphique d’indice boursier à la hausse, à même une image trouvée sur le web. Encore une fois, faire un fond transparent.
    – superposer le « indice boursier » sur le Q Hydro-Qc, faire correspondre les deux dessins et ajouter un effet 3D de même qu’un effet de dégradé
    – zigonner un peu pour faire une image qui fasse « pro »…

    Le temps que je mette tout ça en place, YGreck m’a devancé un peu mais le fait est que sa caricature et mon texte exploitent le même filon. Et comme je présume qu’il a eu le feu vert de ses patrons, mon billet n’a finalement rien de très anti-Péladeau!

  24. Yo, Phil Moineau!

    Péladeau Boy est un néolibéral à droite raide ET un golden boy à la Gordon Gecko de Wall street.

    La merde ca reste de la merde, même dans un bas de laine québecois, dirait Napoléon.

    Rien à cirer des corpos, québecois ou étrangers. Exploité par l’un ou par l’autre….

    Au fond, vous voulez juste changer les maîtres, ou plutôt leurs origines. Simple.

  25. @ Phil 01:17

    Je suis déçu de constater que tu n’as pas perçu dans mon billet son côté essentiellement satyrique.
    Pour ce qui est de Power Corp, tu changerais probablement d’idée si tu savais l’tendue du contentieux qui existe entre le soussigné et la direction de Gesca. Mais je refuse d’élaborer ici.

    Et quand Desmarais a donné sa méga-réception pour l’anniversaire de sa femme, avec concert privé dans une salle construite spécialement pour l’occasion, je me souviens m’être montré particulièrement cinglant mais je ne retrouve pas mes commentaires.

  26. Ouille, ouille, ouille!!!

    Je te parle de Péladeau et tu me parles de son père!!! Ça, c’est un merveilleux faux-fuyant!!!

    Alors, je vais répondre à mon propre commentaire de 23h59 à ta place puisque tu es bouché (ou tu fais semblant de l’être pour te foutre de ma gueule): Péladeau n’est rien de moins que le propriétaire de la télévision d’État d’un Québec souverain!!! Péladeau s’est toujours plus collé au PQ parce qu’il veut l’indépendance pour pouvoir contrôler tout le système médiatique d’un Québec souverain!!! Il se fiche bien du reste!!! Tu l’auras lu ici!!! Au fond de lui, Péladeau est vraiment souverainiste et c’est pour ça qu’il vote PQ et qu’il s’est toujours plus collé à ce parti qu’aux autres (et qu’il préfère un gouvernement péquiste à Québec), mais pas pour les mêmes raisons que les miennes ou que les tiennes!!!

    Pour le Colisée, tu savais que Péladeau est allé à la rescousse du PQ lorsque Charest avait dit (de façon très démagogique) lors de l’événement de propagande libérale «J’ai ma pelle» (backé par la radio-poubelle) la veille des élections que l’élection de Marois nuirait au retour des Nordiques??? C’était une semaine après l’appui public de Julie Snyder à Pauline Marois!!!

  27. Le souverainisme à la Péladeau Fans/droitistes genre Martineau; juste changer la gueule des bouffons sur les billets.

  28. @ Phil Le Moineau (1h17).

    Heu, je ne vais pas te dire ça souvent, mais je suis d’accord avec toi!!! En effet, je préfère être contrôlé par Péladeau que par Desmarais, mais seulement si je suis obligé de choisir!!!

  29. @Proulx 01:50
    « tu es bouché (ou tu fais semblant de l’être pour te foutre de ma gueule): Péladeau n’est rien de moins que le propriétaire de la télévision d’État d’un Québec souverain!!! « 

    = = =

    Only in your dreams. And his, maybe!
    TVA va toujours demeurer une télé privée qui fait du cash; en faire une télé d’état ne serait rentable ni pour l’État (coûterait trop cher à l’achat) ni pour Péladeau (devrait sacrifier trop de profits: La Voix et le Banquier, c’est pas de la télé d’État!)

  30. Honêtement, je préfèrerais Desmarais. Gros sabots et tout, et ‘the bigger they are, the harder they fall’. De plus, si lié à Ottawa et les grands trucs étrangers, il aurais pas la sympathie des nationanlistes de droite etc. Moins de ‘collabos’.

  31. Tant qu’à y être, je profite de cette délicieuse conversation pour rappeler le fait qu’en vertu de la constitution du canada, il est interdit à l’état du Québec de produire un bulletin d’information sur les ondes publiques. C’est le sort qu’on alloue habituellement à ces cochons de colonisés.

  32. Parce que vous croyez qu’un Québec souverain mais à droite serais vraiment si libre?

    Pas grand chose changerais, et on aurais plus Ottawa comme cible accusatoire.

    Les colonisés vendus brainwashés, c’est pas juste les fédérastes.

  33. Qui t’a dit que TVA serait la télévision d’État??? Qui t’a dit que Péladeau sacrifierait sa chaîne de télévision où on peut voir Star Académie, La Voix, Le Banquier et autres conneries du même genre??? Péladeau contrôlerait tout et quand je dis tout, je dis bien TOUT!!! Il peut très bien diriger la télé d’État et ses chaînes privées puisqu’il aurait le monopole absolu!!!

    Par Papi: Si tu penses que ce sera ÇA, le Québec indépendant, je suis bien content d’être trop vieux pour le subir.mais je le répète, tu rêves en couleurs. Ça ne se fera pas comme ça!

  34. @ geek.

    Toi, tu es vraiment prêt à faire la pute devant les Anglais pour ta crisse de gauche!!!

    Par Papi: Tout comme toi tu es prêt à faire la pute devant les Conservateurs pour ta crisse de hantise

  35. @Perruchoulx

    Tu est près comme bien des autres à te mettre à genoux pantalons baissés pour te faire sodomiser avec plaisirs par de nouveaux maitres corporatistes de ‘cheux-nous’.

    Une bitte anglo ou franco, ca reste une bitte.

    Excusez le language vulgaire. Mais c’est cà, le souverainisme de droite. Choisir de nouveaux enculeurs.

  36. @ jeanlucproulx

    « Tu ne t’es jamais demandé pourquoi Péladeau veut l’indépendance… »

    As-tu des références comme quoi Péladeau veut l’indépendance?

    « Toi, tu es vraiment prêt à faire la pute devant les Anglais pour ta crisse de gauche »

    Et toi tu es à plat ventre, quitte à te ridiculiser, devant tes maîtres à penser libertariens.

  37. @ Ubbergeek

    « Il reste que Péladeau a la faveur des souverainistes-nationalistes plus à droite ou ignorants… »

    Ubbergeek, les séparatistes ou indépendantistes ou souverainistes sont issus des libéraux dans les années 60 et des conservateurs un peu plus tard ce qui a sonné le glas du parti des conservateurs, l’Union Nationale.

    La séparation du Québec n’a rien à voir avec la droite ni la gauche et devant, derrière. C’est la population qui fait virer les politiciens à droite ou à gauche.

    Et je ne sais pas pourquoi vous en avez contre le nationalisme québécois au point d’en faire une maladie.

    Pour ce qui est de mononcle Paul qui contrôle ou au mieux qui influence très fort le gouv depuis Duplessis, tout le Québec le sous estime ou l’ignore et il l’a voulu. Démarais fait de la politique par l’argent.

  38. @ barefootluc

    Je ne veux pas vous reprocher, mais il me semble et il faudrait que je relise :

    « Desmarais avait un pied si ce n’est les deux dans le bureau du premier sinistre du Québec il n’y a pas si longtemps. »

    Avec Duplessis, je ne sais pas, mais Désmarais a toujours eu une ligne directe avec le gouvernement depuis Lesage et particulièrement avec ministre René Lévesque. Il en est de même à Ottawa, les référendums gagnés, c’est lui.

    « D’ailleurs à Ottawa « l’estashblishment » a humilié Desmarais plusieurs fois. Mais comme ton-ton est maso et complexé il en redemande. »

    L’establishment Canadien a plus qu’humilié Paul Desmarais. L’establishment ne tolère pas un francophone dans ses rangs. L’establishment ne tolère pas du tout qu’un francophone ait du succès financier influençant le pays.

    Donc ils n’ont pas toléré Paul Desmarais francophone ontarien. Il n’a pas tenu compte de leurs avertissements et l’establishment lui a donné une bonne leçon : ils on fait baisser ses actions de 5% il me semble. Alors il est devenu souple, très souple avec eux, il n’avait pas le choix.

    L’establishment a décidé de faire une exception à la règle; s’il veut être accepté par l’establishment, Desmarais devra faire son possible pour défavoriser les francophones et la séparation du Québec. De plus il a dû élever ses enfants en anglophones pour qu’ils n’aient pas de problème avec l’establishment.

    Comme vous le signalez « Desmarais en a passé une tite-vite à la France.” avec son sembla français et Sarko, un ami, un vrai, il a mis la mais sur Gaz de France. Il faut dire qu’il n’en était pas à ses débuts. Il avait fait la même chose au Québec en mettant la patte sur Power, il y a presque 50 ans.

  39. @ youlle.

    Il a mis des souverainistes de droite parmi ses chroniqueurs (Richard Martineau, Mathieu Bock-Côté, Joseph Facal, Jacques Brassard, feu Daniel Audet et bien d’autres)!!! Les monarcho-fédérastes comme Joanne Marcotte, Michel Hébert et Jean-Jacques Samson sont là pour sauver les apparences!!!

    Star Académie est une belle émission où les chansons-thème (va donc les réécouter) ont de grandes tendances souverainistes avec des artistes-invités qui sont le plus souvent qu’autrement souverainistes, comme Gilles Vigneault, Michel Rivard, Paul Piché, Loco Locass, etc.!!! Lors de la première de Star Académie à l’hiver 2012, Julie Snyder a présenté Vigneault en disant qu’il chante le pays qui reste toujours à faire!!! Julie Snyder a appuyé Pauline Marois avec tambours et trompettes aux dernières élections!!!

    Par Papi: Et de un, Pierre P était souverainiste; Pierre-Karl n’est qu’opportuniste, lui, et les propos qu’il tient à Toronto ou à Calgary sot loin de refléter l’opinion d’un souverainiste. Bien au contraire, les bottines canadiennes et les babines québécoise, ça ne matche pas.

    Et de deux, il n’y a peut-être pas assez d’entertainers francophones ouvertement fédéralistes pour faire un show qui a de l’allure!

    Et de trois, continue de t’informer à Star Académie pendant que je regarde RDI (c’est pour la rime).

    La série Montréal-Québec était backée par Loco Locass et Éric Lapointe avec Stéphane Laporte dans les coulisses et ce sont tous des souverainistes!!!

    Jamais Péladeau dira ouvertement qu’il est souverainiste!!! Mais, il suffit de lire entre les lignes!!!

    Note que ça ne me dérange pas tant que ça que Péladeau soit souverainiste et qu’il contribue à mousser ce projet (en fait, ça m’arrange)!!! Mais, je tiens à dire que ce n’est pas pour des motifs nobles!!!

    «Et toi tu es à plat ventre, quitte à te ridiculiser, devant tes maîtres à penser libertariens.»

    Tu veux rire j’espère!!! Je ne cesse de critiquer Marcotte sur son blogue quand je vais là!!! Je trouve que le portrait qu’elle brosse du gouvernement péquiste est trop noir pour être crédible!!!

    Par Papi: Puisque vous vous dites tous les deux Libertariens, autant le Tatagoniste ne devrait pas s’afficher fédéraliste, autant il est ridicule pour toi de t’afficher pour la souveraineté. Après tout, pour un vrai libertarien, l’État n’est ni Fédération ni Souverain, puisqu’il n’est pas – tout court!

  40. Je ne regarde pas Star Académie!!! La seule ancienne académicienne dont je suis la carrière, c’est Marie-Mai et les autres, disons que je me fiche pas mal d’eux!!!

    Par Papi: Ah oui, Marie-Maiiiiiiiiii!!! Si les Zamis de la Vérité ne l’avaient pas diabolisée, celle-là, tu ne les aurais jamais méprisés à ce point!!! Ma Marie-Mai à moi, elle est juive et son prénom, c’est Chava. Tu peux garder la tienne… Anyway, la mienne, tu n’en as jamais entendu parler sinon sur ce blogue!!!

    La différence entre Péladeau père et fils est que le père était souverainiste pour le Québec, alors que le fils, lui, l’est pour sa poche, car il sait que l’indépendance serait très payante pour son empire!!! Alors oui, PKP est opportuniste, mais pas pour les mêmes raisons que tu avances!!!

    Et je me fiche pas mal du libertarianisme pur et dur à la mouton gris!!! L’État aura toujours un rôle à jouer en ce qui me concerne, ne serait-ce que pour assurer les libertés de chacun d’avoir recours à la justice (par exemple)!!!

  41. Chava??? Non, je n’aime pas le folk!!! Moi, c’est le rock, la pop et l’opéra!!! Il est vrai que le billet des amis de la vérité sur Marie-Mai est la source de mon mépris envers eux, mais je ne lisais pas ce blogue (j’ignorais même son existence, je crois) avant d’avoir eu connaissance de ce billet abject!!!

  42. @Youlle

    L’histoire du monde récente montre bien pourquoi le nationalisme ethnique – québecois OU canadian – est dangereux.

    Regarder les indépendantistes flamands, à droite ou extrème-droite.. urgh.

    Dire que la souveraineté est pas à droite ou gauche est un leurre et une idiocie; de cuba au vietnam en flandres, le souverainisme EST à droite ou gauche, associé à un projet de société.

    Dire ce genre de trucs sers la droite.

    Basta ya à un souverainisme néolibéral-libertarien et/ou nationalisme-conservatisme. No passaran.

  43. @ Proulx

    Chava Alberstein, Consuelo Luz et Yasmin Levy – les deux dernières chantent en ladino (judéo-espagnol) comptent depuis longtemps parmi mon top 5 (top 3?) des voix féminines. Dans le temps où je me déplaçais plus régulièrement, j’avais écumé TOUS les disquaires de Montréal, Ottawa et Toronto pour trouver le CD de Consuelo Luz pour lequel j’aurais été prêt à (presque) toutes les bassesses! Et j’avais fini par le trouver.

    Chava, c’est ça – que j’avais d’abord entendu dans le film israélien Free Zone. By the way, l’antisémite primaire que ta gang de trous de cul m’accuse d’être possède en cd et en dvd toute une collection de films israéliens et de musique yiddish, ladino, klezmer et israeli folk. Ma collection pourrait sans doute rendre jaloux 90% de la communauté juive du Qc…

  44. @youlle 18 avril 2013 à 12:44

    Je suis d’accord que ton-ton Desmarais a un accès au bureau du premier sinistre depuis longtemps. Cependant il faut admettre que certains ont au moins exigé que ton-ton fasse quelque chose en retour pour le Québec tandis que d’autres ont plus fait dans « l’a-plat-ventrisme » sans rien exiger en retour.

    Pour les arnaques en France il ne faut pas oublier la saga Paribas!

    En 1981, pour contrecarrer la nationalisation de Paribas, voulue par François Mitterrand, fraîchement élu président de la République, Paul Desmarais se lance, en compagnie d’Albert Frère et d’autres hommes d’affaires européens, dans l’opération « Arche de Noé ». Il s’agissait de récupérer les filiales belge (Copeba) et suisse de Paribas (Paribas Suisse), en lançant une OPE par l’intermédiaire d’une société suisse, Pargesa.

  45. @ The Ubbergeek

    Nationalisme québécois c’est en gros :

    « Ayant évolué dans une Amérique anglaise, le nationalisme s’est fait d’un sentiment de différence vis-à-vis un autre peuple et d’attachement aux acquis français. » (Wiki)

    Sentiment de différence et attachement au français. Simognac et vous dites que c’est dangereux ça? Veut ou veut pas, c’est comme ça même si des gens ne l’acceptent pas c’est un fait. Il n’y a rien à faire séparé ou pas. C’est comme un homme est un homme et une femme est une femme. Il n’y a rien à faire c’est un fait comme l’hiver et l’été.

    « Dire que la souveraineté est pas à droite ou gauche est un leurre…”

    Avant tout souveraineté est un état de chose. Au Québec c’est le parti québécois qui a marché dans la peur des fait par Ottawa principalement Jean Crétien avec le mot séparatiste et le PQ a mordu.

    Bien moi je n’ai pas peur de dire et d’être séparatiste. Si le PQ avait toujours employé séparatiste pour devenir souverain les gens n’auraient pas peur de ce mot.

    Environ 50% des Québécois veulent un pays. Pour avoir un pays faut être souverain ou on a pas de pays. C’est l’un ou c’est l’autre et pour se faire il faut se séparer du Canada. Un Québec indépendant dans un Canada uni ç’a n’existe pas.

    Le Québec peut être à gauche ou à droite, séparé ou pas. La preuve est que nous sommes toujours une province et un important virage à droite s’effectue. Il y a bien plus de chance de virer à droite dans le Canada qu’a être un pays.

    Il y a toujours une limite à avoir peur des mots.

  46. @ barefootluc

    Tous les premiers ministres à partir de Lesage ont été récompensé et ont eu un travail dans l’environnement de Power corp à l’exception de René Lévesque qui a refusé une job a $100 000 en 1973 et Parizeau. Je pense ne pas en oublier. C’est sans compter les minisses. Il traitait Lévesque de maudit socialiste.

    Depuis que Marois est revenue je me méfie d’elle comme de la peste. Ça sonne faux au PQ et maintenant encore plus faux à Hydro Québec.

    Est pas achetable mais ya de la béznisse en tabarnak a faire avec mononc et pédalo.

  47. Ouf!

    Ça m’en aura pris du temps avant de lire un truc qui cernait avec justesse le beau PKP…

    Et c’est à nul autre qu’à l’hôte de ce blog et auteur du billet qu’on le doit : « ( …) Pierre-Karl n’est qu’opportuniste, lui,(…) « … Bullseye Papi!

    Pierre-Karl Péladeau est d’obédience capitaliste, c’est un opportuniste, c’est un businessman qui n’est pas à veille d’avoir le blues et c’est un homme dont le seul pays c’est l’argent. Thats it…

    PKP n’est pas de la même pointure que grand-papa Paul, dont l’empire a de puissants liens avec les politiques. Les ramifications de Power sont internationales, il y en a tant en fait qu’on a peine à en tenir le compte. La part d’ombre de monsieur Desmarais lui aurait même valu une place au sein de la fraterie Bildenburg, rien que ça. Les amis et les alliés de Power sont nombreux et puissants… Vouloir faire quelque comparaison entre Power et Quebecor est fantaisiste.

    La business, le cash, attirent les deux messieurs mais le pouvoir de faire plier les politiques et d’affecter de manière concrète les institutions comme la Caisse de dépôt et placement du Québec et d’affaiblir le Québec en entier et pour des générations à venir, les efforts concertés que ça aura exigé, ça n’est pas à la portée du premier crosseur venu par exemple… Power joue à l’international tandis que PKP lui évolue en deuxième division. L’inernational il en rêve çé toutte…

    Euh, en passant, un crosseur qu’il soit bleu, rouge ou jaune… ça reste un crosseur.

  48. @ The Ubbergeek

    En polarisant tout selon un axe droite/gauche je crains que vous en veniez à jouer le jeu de ceux pour qui le Québec est incapable de devenir un pays. Entre les deux pôles il y a le centre.

    Je crois bien sincèrement qu’un Québec souverain compterait une majorité de personnes oscillant entre le centre droit et le centre gauche. Les crackpots sectaires que vous n’avez cesse d’évoquer constitue une frange du spectre politique québécois. Si l’on peut s’en désoler, il ne faudrait quand même pas tenter de les présenter comme étant le seul possible d’un Québec souverain…

    Le KKK, la Bible Belt et les milices sont une réalité chez nos voisins du sud mais je ne les vois pas comme étant la plus juste représentation de ce que sont les États-Unis en tant que pays.

    Une sous culture ne suffit pas à définir un pays à mon avis.

    Le Québec n’est pas et ne deviendra pas monochrome parce que devenu pays. Le nationalisme ethnique et toute cette merde n’est pas une représentation juste de ce que le Québec a été ou est aujourd’hui. À le représenter ainsi on entretient la peur. La peur de s’affranchir, de s’émanciper, de grandir et de devenir un État-Nation.

    Respectueusement,

  49. @Objecteur

    En refusant de faire ce débat, on fait le jeu de la droite qui sabre dans le public, met des chomeurs dans les rues, rend le monde plus pauvre etc.

    On peut tu arrêter de focuser autant sur la NATIONNNNN le gars, et s’occuper du petit peuple?

    Le BS dans la misère,. la souveraineté, ca lui donne rien. Belle jambe.

    Je parie dix qu’une maudite bonne raison que la souveraineté stagne c’est de la vouloir juste pour elle. Sans projet de société – droite ou gauche – derrière. Ou des bonus à la con genre PéCul.

    Vous dites que des penseurs comme nous sont des éteignoirs; same for you. Les pauvres passent en second pour la NATIONNNNNNNN.

  50. Sur une note plus légère: je tiens à souligner que je me porte volontaire pour consoler Marie-Mai advenant que cela soit nécessaire, bien sûr.

    Ma blonde comprendra.

    Je le ferai par galanterie et par altruisme…

    Planter Marie-Mai, mais où va donc le monde!

    Et dire que pendant ce temps Marie-Élaine Thibert, elle, sévit en toute impunité… Çé pas jusse…

  51. @ The Ubbergeek

    Trois trucs. Un, l’on ne se connaît pas assez pour dépasser le stade des observations, et sûrement pas assez pour juger de ce qui fait l’autre… Il est utile de le rappeler il semblerait.

    Deux, je vous vois accorder une importance démesurée, me semble-t-il, à la polarisation droite/gauche dans une perspective souverainiste et je soulignais. Je déplorais aussi comment votre peur d’une sous-culture semblait vous faire mettre tout dans le même panier.

    Trois, je ne refuse aucun débat tant qu’il se fait respectueusement et qu’il ne se teinte pas de projection ou de procès d’intention…

    Enfin, relire ce que j’ai écrit et apporter quelques arguments en lient aurait-été apprécié.

    En passant, entre la droite et la gauche j’ai toujours choisi le côté coeur… c’est un indice.

    PS: Notez comment je ne tombe pas dans le ad hominem et utilise les majuscules là où elles vont.

  52. @ jeanlucproulx

    Premièrement je tiens à te dire que j’apprécie que tu sois plus poli.

    Concernant PKP et Désmarais, il y a des nuances, mais ils sont presque pareils.

    Pierre Péladeau était séparatiste et le milieu des affaires lui a appris à se la fermer avec son indépendance. Pierre Péladeau avait un peu de graine d’entrepreneur, mais il faisait des affaires avant tout. PKP est un homme d’affaires. Plus ou moins je ne le sais pas.

    Plusieurs, surtout de droite, disent que Ton Ton Démarais est un bon entrepreneur un grand. « Je ne suis pas entrepreneur… » (P. Desmarais).

    Desmarais est un homme d’affaires un vrai de vrai, même un grand et même si tu ne l’aimes pas. Ils sont tous opportunistes, c’est ça les affaires. On prend le train quand il passe et sale pas sale on ramasse.

    Maintenant; si Désmarais met de l’argent dans le parti libéral et certainement qu’il en a en a mis, ce n’est pas parce qu’il est libéral ou qu’il aime les libéraux. C’est parce qu’il estime que ce sera payant, il est conservateur. Donc il a été gagnant, il a remporté les deux référendums et bien autre chose. Toute sa vie, il n’a qu’entretenu des relations qu’il estimait utiles. C’est son job.

    PKP n’est pas tellement différent. Il exploite les idées des autres, il place ses pions. Quand il embauche les Bock-Coté, Facal, Barassard, Hébert et puis les stars académie, c’est pour que sa rapporte du fric, un point c’est toute, la rentabilité. En plus ce n’est pas sûr qui ait décidé quoi que ce soit.

    Alors si tu pense que Péladeau dépense la moindre cenne pour faire de la politique tu fais erreur à moins qu’il ait de l’argent à récolter. En fait il s’en fout ou peut être, qu’il est fédéraliste pour ses affaires. On ne le sait pas. Désmarais a appris malgré lui à se fermer le clapet pour ses opinions.

    Différent pour Désmarais. Désmarais a toujours fait de la politique avec ses affaires et c’est parce que ça rapportait. Sa lui a rapporté des milliards et ce à quelques années plus vieux que ton âge. Il a déclaré qu’il serait foutu si le Québec se séparait.

    Alors tu ne peu pas savoir si PKP est séparatiste ou fédéraliste. Tu fais des oraisons divinatoires.

    « Tu veux rire j’espère »

    Non! Tu es croyant et très influençable et ça te fais faire des niaiserie et probablement pas juste sur les blogues. Je regrette. Sans rancune. À toi d’en tenir compte ou pas c’est comme tu veux.

  53. @ Objecteur.

    «je tiens à souligner que je me porte volontaire pour consoler Marie-Mai advenant que cela soit nécessaire, bien sûr.»

    Je ne sais pas quel âge tu as (quoique si tu es assez âgé, tu es un christie de vieux cochon de flasher sur une jeune femme qui n’a même pas 30 ans 😉 ), mais je tiens à te dire que Marie-Mai est mariée!!! Tu la consoleras dans tes fantasmes, qui sait!!! 😉

    Pour Marie-Élaine Thibert, je ne suis pas un de ses fans mais elle a déjà été diffamée d’une manière épouvantable par un pseudo-humoriste d’extrême-gauche qui s’appelle Guillaume Wagner!!! Ce même pseudo-humoriste d’extrême-gauche a déjà parlé de Marie-Mai dans un de ses spectacles en mimant un gars qui se tire une balle dans la gueule!!! Comme quoi l’humour-poubelle existe comme existe malheureusement la radio-poubelle que ce même pseudo-humoriste d’extrême-gauche dit détester mais dont il reprend à la lettre le modus operandi dans ses crisses de spectacles cheaps!!!

  54. @ Jeanlucproulx

    Mon cher Jean-Luc, je suis de la génération qui adhère encore au précepte selon lequel « ce qui se passe entre deux adultes consentants » ne regardent que ces derniers… Les mots clés étant ici: adulte et consentant.

    Par Papi: Han-Luc haït tellement Trudeau père qu’il rejette systématiquement TOUTES les lois qu’il avait fait adopter… incluant son bill omnibus qui sortait l’État des chambres à coucher. Pourtant, puisqu’il se dit libertARYEN, il devrait adhérer à cet allègement du poids de l’État dans nos vies!

    Avouez néanmoins qu’il n’y a rien de mal à vouloir consoler une demoiselle en peine, quand bien même elle serait mariée… L’empathie et la sollicitude n’étant pas encore passible, en de telles circonstances, d’amende me semble-t-il…

    En ce qui concerne la blague de cet humoriste, mimant de se tirer une balle dans la gueule en parlant de la dénommée Marie-Mai, elle n’a rien de drôle, mais je crois qu’elle en dit plus sur son mauvais goût et son manque de jugement qu’elle ne relève de la diffamation.

    Selon moi, un humoriste qui fait dans la provocation devant un public restreint, majeur et vacciné, et ayant acheté des billets pour aller le voir et l’entendre ne se compare pas avec l’utilisation des ondes publiques par des matamores qui ne se gênent d’aucune réserve tandis qu’ils utilisent ces mêmes ondes.

    Mes humoristes à moi ce son:t les Cyniques, Paul et Paul et Yvon Deschamp et RBO of course… Côté américain j’aime Lenny Bruce, George CaRlin, Richard Lewis, Larry David en particulier… d’eux je retiens l’utilisation de la langue et ma foi un mélange d’intelligence et d’irrévérence sous couvert de critique sociale qui me semble faire cruellement défaut chez les humoristes bien de chez-nous…

    Salutations,

  55. @ papitibi et @ Objecteur.

    Le Bill Omnibus de Trudeau date d’avant son tournant fasciste qui a débuté avec l’occupation militaire du Québec et de la négation des droits fondamentaux de ses citoyens!!! Tu n’as pas encore compris que le premier paragraphe de mon commentaire à Objecteur était une boutade??? C’était pourtant clair il me semble!!! Un vieux de 60 ans peut bien baiser avec une jeune femme de 28 ans (l’âge de Marie-Mai) si ça lui chante je m’en calisse, mais j’ai le droit de trouver que le vieux de 60 ans en question est un vieux cochon d’agir ainsi!!!

    Par Papi: et de un, tu ne sais rien de l’âge d’Objecteur.

    Et de deux, si je comprends bien, tu es d’accord avec les politiques que Trudeau père a fait adopter alors qu’il était encore un NPD sous un masque de Libéral… Tous ceux qui ont lu Trudeau dans Cité Libre voyaient en lui un socialiste pour les uns, un social-démocrate pour les autres et un marxiste, pour une poignée.

    Il n’y a pas eu de tournant facho chez Trudeau, par ailleurs. Celui qui a fait adopter les mesures de guerre en 70 est le même qui combattait Duplessis aux côtés (notamment) de René Lévesque; ce genre de nationalisme là lui a toujours fait peur et il l’a toujours associé au fascisme, parce que – dans son opinion – c’était lié à l’ethnicité. C’est toujours sous cet angle qu’il a perçu les séparatistes et c’était encore le cas en octobre 70.

    Trudeau était viscéralement opposé à ce que TOI, Han-Luc, tu affirmais être il y a quelques années, i.e. un tit-coune prêt à prendre les armes et à verser le sang pour un Qc blanc, francophone et laïque. À l’époque où tu as écrit ça – 2008, de mémoire – le fasciste, c’était toi. Et en 70, Trudeau a vu dans le FLQ des gens qui partageaient ton opinion de 2008.

    Qui est le fasciste?

    Cela dit, je comprends les motivations de Trudeau mais son analyse partait de prémisses faussées à la base.

    Quand j’avais 13 ans, 15 ans, mon père recevait Cité Libre et moi, je le lisais. La pensée du père Trudeau, c’est pas mal plus complexe que ce que tu as pu en lire dans Wikipédia…

  56. @ papitibi.

    Note que Trudeau a été le premier à violer son Bill Omnibus lors de la Crise d’Octobre!!! Michel Chartrand avait été arrêté illégalement dans sa propre chambre à coucher lors de la Crise d’Octobre alors qu’il n’avait rien fait de mal!!!

    Par Papi: J’ose espérer que tu ironises; sinon, je dirais que tu confonds l’espace physique de la chambre à coucher et le concept de liberté sexuelle entre adultes consentants, mais ça, comment pourrais-je en être surpris?

  57. @ Papi et Jeanlucproulx

    Merde ,me voilà déjà soixantenaire… Le temps a passé vite en clisse!

    En passant, ce qui se passait dans la chambre de Simone et Michel, au moment où pénétrèrent les constables, ne regardait, selon moi, que les adultes consternés de la dite irruption 🙂

  58. @ Proulx

    Tu as encore trois commentaires dans la file de modération.

    Dont l’un, à 15h44, au sujet de l’abonnement de mon paternel à la revue Cité Libre: « Le fait que ton utilisation de cette feuille de chou de deux pages consistait à la lire et non pas à t’en servir comme papier de toilette en dit long sur toi!!! »

    Mon père a dû commencé à acheter Cité Libre quand j’avais 7 ou 8 ans mais à cet âge-là, je ne le lisais pas, évidemment. J’ai commencé à lire la revue à peu près au moment où je commençais mon cours classique et l’une des raisons pour lesquelles je me suis mis à la lire, c’est l’horreur que cette « feuille de chou » (comme tu l’appelles) inspirait aux religieux qui dirigeaient le collège.

    Tout anti-nationaliste qu’ait été Trudeau dans les années 40, 50 et 60, cet anti-nationalisme s’apparentait alors à un anti-fascisme, à un anti-nazisme et ce, à une époque où être nationaliste ça voulait dire « être antisémite », comme l’était d’ailleurs Duplessis. Et d’ailleurs, parmi ses collaborateurs réguliers, Cité Libre comptait un certain René Lévesque. Tu chies sur René Lévesque, maintenant?

    Je n’aurai jamais honte d’avoir eu un père pour qui l’antisémitisme était une tare. Nous recevions ses amis juifs à la maison et, ma foi, je pense bien avoir appris à compter de 1 à 10 en yiddish avant de pouvoir le faire en anglais.

    Mon père avait beau avoir un cousin qui portait le titre pompeux de Monseigneur (la pratique du baise-main, ça venait avec!) mais aussi loin que je me souvienne (je peux remonter à 1953) je ne l’ai jamais vu mettre les pieds à l’église et à l’époque, ça prenait des couilles. Mon père était LI-BÉ-RAL, dans le sens politique oui mais surtout dans le sens éthymologique. C’était un ami d’André Laurendeau. C’est lui qui lisait Cité Libre, et les insultes que tu crois m’adresser, c’est à lui que tu les adresses au premier chef.

    « Ça en dit long sur moi », oses-tu écrire, mon gros crisse? Je te rappelle que j’avais 13-14 ans, et je te rappelle que lire Cité Libre, c’était une manière de faire un pied de nez à ces soutanes qui prétendaient modeler mon esprit sur le leur.

    Alors tu peux aller chier, ma crisse d’ordure!

    Et ça va prendre un crisse de boutte avant que je publie de nouveau tes fientes.

  59. @ jeanlucproulx

    Cité-Libre une feuille de chou, non, non, non… Davantage, un phare dans la grande noirceur à mon avis… et certainement un pavé dans la flaque consensuelle de l’époque. Les intellectuels associés à Cité-Libre ont activement participé à l’entrée du Québec dans l’ère moderne.

    Trahir le passé est un procédé qui dépossède et déshonore tout autant ceux qui sont venus avant nous, que ceux qui s’adonne à cette pratique aujourd’hui. Le devoir de mémoire commande un effort incompatible avec la complaisance, mettons…

    En passant, respecter la sensibilité des participants au blogue me semble être une attitude qui profite à tous.

    Cordialement,

  60. http://www.quebecsolidaire.net/amir-khadir/articles/pkp-et-la-republique-de-bananes/

    Un pays ne vaut pas n’importe quel prix.

    J’ajouterais que les constitutions et lois ne sont pas si neutres, elles réflètent les pensés politiques des auteurs, comme les révolutions. Ce n’est pas neutre. Elles peuvent pencher gauche ou droite, étatiste ou non, pro religions ou laiques, etc.

    À regarder la Française et l’Américaine par example, les constitutions et leurs lois etc.

    Il y a des loups qui entrent dans la bergerie, il y a des diables qui proposent des pactes à grands prix.

    Je refuse de livrer le peuple québecois d’une série de maitres à de nouveaux comme cà.

  61. @ The Ubbergeek

    Vous avez raison d’être préoccupé par ce qui pourrait advenir d’un Québec souverain, l’avenir est incertain et les intérêts des uns pourraient en effet avoir préséance sur l’intérêt de la majorité.
    Le bien commun peut cependant tout aussi bien être desservi à l’intérieur de la proposition politique actuelle -le Canada -, que dans un hypothétique Québec indépendant.

    Nul ne le sait.

    Mais posons-nous la question un instant: N’est-il pas raisonnable de croire que nous pouvons faire mieux collectivement en tant qu’état indépendant, plutôt que de demeurer l’une des provinces d’un état qui en compte déjà dix et qui a déjà démontré les limites de son intérêt à notre égard?

    Pour moi la réponse va de soi mais je me garderai bien d’y répondre pour qui que ce soit d’autre.

    Le processus menant à l’indépendance pose plusieurs défis, cependant il nous offre un moyen légitime et concret d’avoir en mains toutes les cartes pour jouer la partie. Tout en veillant à la pérennité de notre culture et de notre langue. C’est un beau défi, plein de promesses, mais sans doute imparfait… Mais même imparfaite cette voie me semble encore la meilleure.

    C’est à vous, c’est à moi et c’est à nous tous d’en faire quelque chose de mieux. Un pays ça n’est pas figé, c’est la somme de divers intérêts capables de se projeter ensemble vers l’atteinte d’un idéal commun. Nos institutions sont jeunes, nous sommes jeunes, mais j’ose nous croire assez vieux pour surmonter nos peurs, pour nous rappeler que nous sommes plus forts ensemble que divisés…

    Une constitution c’est important par son aspect constitutif des valeurs communes. La constitution américaine pour une démontre bien par ses nombreux amendements, de 1776 à nos jours, comment rien n’est figé. La peur, les inquiétudes et les craintes aussi légitimes soient-elles ne doivent pas nous empêcher d’avancer…

    Le Québec est imparfait, mais, son histoire, sa culture, sa spécificité font qu’il peut aspirer légitimement à mieux que la proposition de 1867.

    Je fais confiance aux gens et j’ose croire que l’indépendance surviendra dans la mesure où elle demeure l’option porteuse d’un plus grand nombre de possibles…

    Pour les plus humbles comme pour les plus nantis par ailleurs. Et ça nous y verrons.

    Cordialement,

  62. Papi a écrit: « …Duplessis…ce genre de nationalisme là lui a toujours fait peur et il l’a toujours associé au fascisme, parce que – dans son opinion – c’était lié à l’ethnicité. C’est toujours sous cet angle qu’il (Ti-Pet) a perçu les séparatistes et c’était encore le cas en octobre 70. »

    Et on a pourtant arrêté les Gérald Godin, Pauline Julien, Michel Chartrand, et tant d’autres qui n’avaient rien de terroriste pas plus que fasciste d’ailleurs. Trudeau pouvait bien voir le fascisme dans les FLQuistes, mais il a bien vu aussi une opportunité de se débarrasser de tous les souverainistes et indépendantistes démocrates en terrorisant lui-même les citoyens du Québec, fasciste lui-même.

    Proutprout a écrit: « Tout anti-nationaliste qu’ait été Trudeau dans les années 40, 50 et 60, cet anti-nationalisme s’apparentait alors à un anti-fascisme, à un anti-nazisme ».

    Par PAPI: C’est moi qui ai écrit ça!

    Il y avait pourtant des nationalistes s’appelant Marie-Victorin, Dansereau et Cie, rien de bien fasciste ni nazi, pas plus que séparatiste d’ailleurs. Je suis convaincu que l’anti-nationalisme de Trudeau s’inspirait davantage de son mépris pour ce qu’il considérait n’être qu’un petit peuple de bouffeux de hot-dogs. Il a toujours eu honte du Québec et ne pouvait concevoir que celui-ci puisse être autre chose que ce qu’il en pensait lui-même. Son élitisme l’orientait vers le Canada anglophôôôône, et ce n’était certainement pas pour élever le Québec à son niveau d’élite Canadian qu’il le souhaitait au sein du Canada, mais simplement parce qu’il n’avait pas d’autre choix que d’en tenir compte.

    Par PAPI: Le Trudeau des années 40, 50 et 60 (avant son arrivée au PLC) était plutôt un défenseur acharné des libertés civiles qu’avait bafouées Duplessis. Il avait dénoncé les pratiques de la « police provinciale » contre les Juifs et les Jéhovah, entre autres. Il avait salué par ailleurs le rôle de la Cour suprême (aux deux-tiers anglo) dans la protection des libertés civiles sous Duplessis. Trudeau enseignait le droit des libertés civiles à l’UdeM jusqu’en 68.

    Mais en 70, il a dérapé, et j’en conviens d’autant plus que ma famille (maternelle) avait été frappée par les arrestations arbitraires; Pauline Julien était d’ailleurs très proche de certains d’entre eux.

  63. Et merde…

    En lisant le blogue d’Amir Khadir, merci à The Ubbergeek, je viens de réaliser que je n’ai pas commenté la nomination de PKP chez Hydro… Eh bien, en court, ça me fait chier.

    PKP c’est le visage probablement le plus laid du Québec Inc moderne, son anti-syndicalisme primaire a illustré son mépris des travailleurs, et sa pseudo convergence a transformé les médias qu’il contrôle en de vulgaires relais idéologiques, au service de ses propres intérêts. Moche sur toute la ligne ou presque…

    Nommer PKP à la tête du Conseil d’Hydro-Québec, c’est un peu comme souligner l’apport du sbire au Québec moderne et ça le conforte dans ses pratiques belliqueuses.

    C’est aussi désolant, en ce que cela illustre malheureusement trop bien la distance qui existe entre la PM et ses premiers commettants. À partir de là, allons-nous éventuellement voir le boss de Couche-Tard être nommé à la tête d’une autre société d’état, question de récompenser, aussi, ses pratiques anti-syndicales…

    Madame Marois et son cabinet nous ont pondu un bien drôle d’oeuf.

    Pas de quoi pavoiser en tout cas…

  64. @ Objecteur

    L’anti-syndicalisme de Péladeau ne semble pas avoir inquiété Marois; un peu plus et j’ajouterais même « Bien au contraire ».

    Je vois là comme une ligne éditoriale!D’ailleurs, au Syndicat Canadien de la Fonction Publique, ils doivent avoir commencé à fourbir les armes en vue des prochaines négos; j’ai l’impression que le nouveau Président du CA va vouloir imposer sa signature anti-syndicale dans ces négos. Était-ce là le but visé par Marois?

  65. Probablement, et on peut peut-être ajouter aussi la frustration du PQ de n’avoir pu museler la Régie de l’Énergie, alors que le ministre Marceau escomptait bien sur une augmentation des tarifs de 3.4% pour équilibrer le budget et atteindre le déficit zéro, quand cette même Régie a rappelé le PQ à l’ordre en ramenant l’augmentation à 2.4%.

    L’arrivée de Péladeau au CA, qui n’est pas un ange, serait-ce aussi pour se livrer à un tordage de bras avec la Régie de l’Énergie dans l’avenir, afin de faire rentrer dans la gorge des citoyens des augmentations tarifaires sous de fallacieux prétextes? La question mérite d’être posé, même si je me trompe ou même si l’arrivée de Péladeau n’aurait rien à voir là-dedans.

  66. @ Mathieu Lemée

    PKP, rien qu’en observant son parcours jusqu’ici, pose en homme d’affaires intransigeant qui, de Canoë au Journal de Mouriale, a affiché une remarquable constance dans son mépris des travailleurs. Comparé à lui Reagan passerait pour une moumounne. Mais au delà de sa rigidité à l’égard des travailleurs dans un contexte de concurrence on est en droit de s’inquiéter de ce que PKP fera à la tête d’un monopole.

    Rappelons aussi que récemment PKP se retirait de la présidence de Quebecor ou de l’une de ses filiales, disant vouloir se concentrer sur d’autres secteurs d’activités etr tatati et tatata…

    Ça fait combien de temps au juste qu’il le savait le bellâtre, qu’il allait obtenir la présidence d’Hydro?

    Plus important, qu’est-ce qu’il apporte PKP en retour au juste?

    Anyway, on verra bien… mais y a pas de quoi faire la fête çé sûr…

  67. PKP, rien qu’en observant son parcours jusqu’ici, pose en homme d’affaires intransigeant qui, de Canoë au Journal de Mouriale, a affiché une remarquable constance dans son mépris des travailleurs. Comparé à lui Reagan passerait pour une moumounne. [ Objecteur Conscient ]

    On pourrait changer le nom PKP pour Labeau-minable-maire-de-Québec, Canoë et Journal de Mouriale pour la Ville de Québec et Expo-Cité et l’affirmation se tiendrait tout autant. En prime je me demande si les travailleurs de Canoë et du Journal de Mouriale sont aussi méprisés et agressés verbalement et ce sur une base journalière ou hebdomadaire que les employés de la Ville de Québec et d’Expo-Cité.

  68. @ Barefootluc

    AH, le verticalement challengé maire Labaume… Petit par son format autant que par ses agissements semble-t-il. Le magistrat L’embaume et PKP ne sont-ils pas copain-copain depuis l’affaire du nouveau Câlisseûm Vidéotruc de Québec. Phénomène d’émulation, peut-être…

    Alliés par leur valeurs autant que par leurs intérêts.

    Plate de lire sur des employés municipaux qui sont méprisés et ciblés par leur maire. Une réalité qui échappait au gars de l’est de l’île de Montréal que je suis. Honnêtement, je préfèrerais être mis en tutelle que d’avoir un individu comme Réglisse 1er en guise de maire… Comme quoi y a toujours pire… Pis çé pas comme si on était choyé en terme de magistrature dans l’ancienne Hochelaga…

    bon dimanche à vous, le printemps m’appelle!

  69. Si vous voulez faire un « finger » à PKP et Hard-peur (quel beau combo!) vous pouvez signer la pétition sur ce site WEB s’opposant à l’obligation de payer pour avoir Sun News dans le forfait de base. Apparemment les « dretteux » sont contre la liberté que j’ai de ne pas m’abonner à Sun News qui est aussi merdique que Fox News.

    http://www.avaaz.org/en/stop_fox_news_north_2013_crtc_2/?bSMXTcb&v=24555

    Il faut faire contre-poids devant le CRTC à la pétition de nos dretteux-puritains-religio-fondamentalistes…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s