6 commentaires sur “Branle-bas de combat en Écosse

  1. MDR!

    Ouch! Mes cotes.
    MDR!

    Messieux petit problème de reproduction? Eh, bien porter le kilt sans sous-vêtement!

    Mais attentions au courant d’air!

  2. Papi merci.

    La spermartogenèse et la température scrotale étant pour moi une constante préoccupation, votre billet m’interpelle tout particulièrement.

    Et dire que ma blonde se foutait de moi lorsque je m’évertuais à lui exposer les doubles mérites de mes bas de combines, une taille plus grande, qui permettent de maintenir un confort optimal en alliant chaleur et ventilation…

    Pourriez peut-être aussi parler priapisme dans un éventuel billet!

    Merci Papitibi de faire contre-poids à la rigidité de nos médias traditionnels. Médias qui semblent encourager une certaine mollesse. En effet, dénonçons leur silence, leur censure ou leur pudibonderie. Ce système dont la mise en place, ou devrais-je dire la lente érection, menace tout autant notre esprit que nos parties.

    Vous êtes précieux Papi…

  3. @ Objecteur

    Je ne vais consacrer un article au priapisme que le jour où ce phare qui guide dans la nuit les grands esprits du Rest of Canada – le National Post – fera de la chose le sujet d’un article bien documenté!

    En attendant, je me contenterai d’aborder le seul épisode dont j’ai été témoin; la victime était un chien – le chien de ma fille, long d’à peine 40 cm et prénommé Ti-Loup. L’animal était particulièrement affectueux et Stéphanie le prenait dans ses bras aussi souvent qu’elle en avait l’occasion. Ma copine du temps – une infirmière – avait couché chez moi; Stéphanie avait invité son amie Évelyne…

    Je ne me souviens plus qui avait fait le constat, mais ce n’était pas moi. Toujours est-il que le pauvre Ti-Loup était demeuré au garde-à-vous pendant des heures, sans que rien ne laisse présumer que ça pourrait cesser. La madame infirmière a bien tenté de mettre ses connaissances de l’anatomie à contribution, mais rien n’y fit.

    Stéphanie et Évelyne étaient penchées presque en permanence vers la chose, et plus Ti-Loup se sentait observé, plus son membre était allongé. De toute évidence, il était souffrant. Il sentait le besoin de se lécher, ce dont on peut conclure que le robinet avait des fuites; ou encore il faisait le traîneau et se frottait ainsi le truc sur le tapis. Pour s’essuyer? Au début, on trouvait ça drôle mais l’inquiétude s’est rapidement emparée de nous. On a fini par envoyer les filles jouer dehors, ce qui a mis Tit-Loup à l’abri de leurs regards indiscrets; finalement, c’est parti tout seul.

    Mais je m’étais assez inquiété pour tenter de rejoindre le vétérinaire de garde, ce samedi ou ce dimanche-là. Peine perdue…

  4. Ce n’est pas une grosse nouvelle. Ça fait des décennies que je sais que les testicules DOIVENT être à plus basse température pour produire des spermatozoïdes et Wiki et plusieurs autres le confirment. Chauffer les testicules à jadis été un moyen contraceptif.

    Asteure, une étude sur les bermudas. Avec ses derniers c’est plus facile de préserver sa pudeur et donc de plus convenable pour Harper et ses grenouilles de bénitier du FarWess.

  5. @youlle

    Ils en parle en bio de secondaire 3

    C’est juste qu’ils en font un article dans le NP qui est drôle.

    Par Papi: Voilà. C’est ce que je voulais souligner quand j’écrivais que pour s’informer des vraies zaffaires, il faut savoir parler anglais et lire le National Post! Comme disait Ferland avant ses 82 retraits de la scène, une chance qu’on s’a!

  6. Bizarre, 82 fois seulement pour Ferland… Merde, ça m’avait semblé bien plus que ça.

    En passant, j’imagine assez bien Jean-Pierre en kilt.

    Le cours de bio semble avoir changé depuis que j’ai quitté le « high » school… Quand j’y étais j’aurais apprécié en savoir plus sur l’optimisation et l’importance de la température scrotale…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s