31 commentaires sur “Des accommodements déraisonnables et de la zizanie planifiée…

  1. @Papitibi
    Vous avez écris :«C’est vrai que l’invention de l’automobile n’avait pas été prévue au temps de Moïse»:

    Mais vous oubliez le Le « char de Yahvé »!

    Le « char de Yahvé »
    «Je regardai : c’était un vent de tempête soufflant du nord, un gros nuage, un feu jaillissant, avec une lueur autour, et au centre comme l’éclat du vermeil au milieu du feu. Là où l’esprit les poussait, les roues allaient et l’esprit du vivant était dans les roues » (Ézéchiel 1, 4.20).

    Si je comprends bien le char faisait fondre la neige, donc pas besoin de le déplacer. ;¬))
    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

    How The Government & Media Cheated Ron Paul

  2. Malgré que je sois péquiste, j’estime que le Ministre Drainville «fait un esclandre» pour une affaire qui relève du municipale et plus particulièrement du quartier.

    C’est de la petite politique de caquetage.

    Serais-ce un Ministre qui cherche peut-être une occasion pour semer le vent au moment où il manque de visibilité.

    Si j’avais été lui je me serais rendu assister à un office du Chavouot plutôt que de me mettre des citoyens à dos. Il y a beaucoup d’espace pour le dialogue au Québec. Faire le premier pas est-ce trop demandé?

    À Montréal que les citoyens du coin s’entendent majoritairement pour ne pas déplacer leurs voitures le jour de la Pentecôte juive, et bien du point de vue démocratique c’est eux qui ont l’avantage de la majorité, après tout ils paient leurs taxes.

    La seule réserve que j’ai, concerne le conseiller de confession juive Marvin Rotrand, de l’arrondissement Snowdon qui à mon point de vue est tombé dans le piège du Ministre.

    Je crois que Mr. Rotrand aurait pu répondre très simplement qu’il n’y a pas de problème puisque c’est réglé du point de vue service municipale et qu’il sera très heureux de fournir des informations pertinentes au Ministre.

    Répondre que Mr. Drainville a des problèmes avec un Québec plus cosmopolite, c’est un manque de tact et cela ouvre la porte à une confrontation inutile.

    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

    Cette année, le Chavouot est célébré aux dates suivantes, suivant le lieu :
    Israëldu mardi 14 mai au soir (21h06) au mercredi 15 mai 2013 à la nuit tombante (22h24).Diasporadu mardi 14 mai au soir (21h06) au jeudi 16 mai 2013 à la nuit tombante (22h26).

    Origine de Chavouot (PENTECÔTE JUIVE)

    Chavouot est une fête juive prescrite par la Bible pendant laquelle on célèbre le commencement de la saison de la moisson du blé. D’après la tradition rabbinique on célèbre également le don de la Torah sur le mont Sinaï.
    Chavouot, ou fête des semaines [par Papi: Fête des semailles???], est aussi appelée Fête de la moisson, Jour des prémices, Cinquantième jour, Jour du rassemblement et Atzeret. C’est une fête de pèlerinage, l’une des trois évoquées par la Bible, avec Pessa’h et Souccot formant le Shalosh Regalim (LesTrois Fêtes du Pèlerinage).

    Célébration de Chavouot
    Chavouot fait partie des fêtes juives les moins fêtées. Malgré tout, on dénote plusieurs rites propres à cette fête à l’image de la nuit d’étude des textes sacrés, la Torah, le livre des splendeurs…

  3. @ Jean-Luc

    Le point de vue de Lise Ravary est intéressant… mais il passe à côté de LA question.

    L’intolérance à « ceux qui sont pas pareils« , c’est une caractéristique de la famille politique à laquelle tu appartiens – la droite.
    Ravary, contrairement à ce que tu peux croire, je l’aime bien. Mais à mon avis, la question n’est pas de savoir si la suspension de l’interdiction de stationner est – OBJECTIVEMENT – raisonnable ou non.

    La question est plutôt de savoir: Pourquoi les médias-à-Péladeau en ont-ils fait tout un plat, si ça dure ainsi depuis 30 ans? Si les médias à Péladeau n’en avaient pas parlé, il y a personne à Amos ou à Gaspé qui l’aurait su et qui se serait mis à chiâler sur les juifs. Ni dans le quartier Limoilou à Québec. Ni dans le quartier St-Michel à Montréal.

    La question, c’est aussi de savoir si la communauté juive pourrait s’abstenir de poser des gestes qui sont susceptibles t’attiser la haine et le mépris de cette même communauté par ses voisins. Lis les commentaires publiés chez Ravary. Lis ceux que j’ai moi-même reproduits.

    La question de l’interdiction de la production d’énergie? Crisse, quand ils lâchent une toute petite flatulence, ils en émettent, de l’énergie. Quand ils s’essuient les pieds sur un tapis, ils libèrent de l’électricité statique. Quand ils respirent, ils libèrent un air plus chaud que celui qu’ils avaient inhalé. C’en est, ça, de !’énergie.

    Il serait peut-être temps que les Juifs pratiquants soient plus accommodants avec leur propre pratique et qu’ils l’adaptent à l’évolution des connaissances scientifiques. Moïse, lui, savait pas ce qu’est l’électricité statique, et il savait pas qu’il émet du méthane inflammable quand il y a de l.air qui lui passe entre les deux fesses. Et il ne savait pas non plus que quand il mange il produit de l’énergie… Aujourd’hui, on le sait. Et pourtant les Juifs ne s’arrêtent pas de respirer, non? Ce qui veut dire qu’il y aurait moyen – s’ils le voulaient – de stretcher la règle et de l’adapter aux exigences de la vie moderne.

  4. Qu’est-ce qui est le plus hypocrite: la communauté juive qui se bat pour maintenir la tradition judaïque dans ce cas-ci, mais qui reste muette comme une carpe devant le comportement d’Israël qui bafoue la Torah dans ses relations avec les Palestiniens, ou encore un membre du gouvernement péquiste qui réagit au quart de tour sur un sujet mineur, mais dont le parti semble s’être amouraché d’Israël qu’ils ne critiquent jamais et avec qui ils passent même des accords.

  5. @Papitibi

    Bonne question : Chavouot Fête des semailles ou fête des semaines?

    Chavouot où Shavouot est appelée par les chrétiens la pentecôte juive. Les deux fêtes sont à la fois totalement différentes, mais imbriquées.

    La Pentecôte chrétienne, commémore le rassemblement des Apôtres avec Marie, la mère du citoyen de confession juive Yoshua pour célébrer le Shavouot.

    Le groupe est enfermé quelque part non loin du Temple car ils ont peur depuis la crucifixion et la mort de Yoshua (« Sauveur » pour se conformer avec Matthieu 1, 21: « Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (Yoshua) ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés »).

    Bref, alors qu’ils commémorent le «Don de la TORAH» et la Résurection du Maître, vient un fort vent et il y a comme des langues de feu qui se dépose sur leurs têtes. Soudainement ils sont envahie par une grande joie, et les Apôtres comme ivres de bon vin sortent dehors et se mettent à proclamer le Messie.

    Les pèlerins de toutes provenances et de toutes langues en visite au Temple ce jour là, comprennent ce qu’ils racontent.

    Shavouot, vient de Shavouah, la semaine. Parceque la fête se déroule 7 semaines après Pessah (7 X 7=49jours) et Shavouot se déroule le 50ème jour.

    C’est le jour de commémoration du Don de la TORAH sur le Mont-Sinai. On honore la fête en décorant la Synagogue par des fleurs et on mange des douceurs, les plus religieux (ou les plus courageux !) vont étudier la Torah toute la nuit.

    Bien que l’évènement soit historique, c’est une fête un peu délaissée. Car il y a peu de «mistvots» (obligations religieuses) liées à la fête.

    La plupart des citoyens de confession juive, se contenteront de manger des petits gâteaux au fromage et du miel. Cette fête est liée au Temple de Jérusalem. À l’époque, il convenait de faire un pèlerinage; le Temple étant détruit, certains citoyens de confession juive se sente un peu perdu par rapport à cette fête.

    Pour les Chrétiens le nouveau Temple c’est Jésus-Christ, voilà pourquoi la Pentecôte est une fête importante pour la chrétienté.

    Tout comme Shavouot est une fête historique pour les citoyens de confession juive, car pour eux le Don de la Torah, représente le commencement de la culture et la tradition judaïque basé sur la spécificité de ses lois. La Pentecôte est pour les citoyens de confession chrétienne la contemplation de l’accomplissement de la Torah, c. à d. le Messie (Joshua- Jésus) qui a déclaré :«Je ne suis pas venu pour abolir la loi de Moïse, mais l’accomplir» :.

    La Fête des Semailles

    Les fêtes publiques du Moyen âge ont été avant tout des fêtes religieuses. La plupart des fêtes populaires des populations européennes coïncident avec ces manifestations de la religion officielle (Les fêtes chrétiennes). L’Église a pris soin de s’arranger pour cela.

    Grégoire le Grand, constatant la difficulté qu’avait le christianisme à être imposé à des populations attachées à leurs anciens cultes, prescrivait aux missionnaires qu’il envoyait chez les Anglo-Saxons d’adopter ainsi leurs fêtes, comme leurs temples en les transformant et les appropriant au culte chrétien.

    Dans l’Europe latine, on retrouve donc au Moyen âge, à côté des fêtes du christianisme, sous leur manteau, d’anciennes fêtes des Celtes, des Germains, des Grecs, des Romains; en même temps, soit assimilées aux grandes fêtes officielles, soit subsistant à côté d’elles, se conservent des fêtes populaires nationales.

    Parmi celle-ci, la fête analogue des bourrées de la Saint-Jean; la vieille fête des Semailles, placée sous l’invocation de saint Mamert avec sa procession noire des têtes humiliées; Charlemagne y prit part, pieds nus, cheveux dénoués saupoudrés de cendres.

    Tradition maintenant perdue organisée pour protéger la nouvelle récolte. Cette ancienne coutume religieuse, venue jadis de France, consistait en trois jours de jeûne, processions, bénédictions et prières afin de protéger les récoltes et d’obtenir des récoltes abondantes.

    Aussi, on demandait souvent aux enfants de semer les premières graines. Ces semences étaient lancées aux quatre points cardinaux. C’est une période importante car c’est la qualité et l’abondance de la récolte qui déterminera un garde-manger rempli ou une disette pour le prochain hiver.

    Hag sameah (bonne fête)!

  6. @Papitibi

    En ce qui concerne l’argument à l’effet que «la fête de Chavouot interdit la production d’énergie, et que par conséquent les membres de la communauté de confession juive soutiennent qu’ils ne peuvent déplacer leurs voitures pour se conformer à la réglementation», là ça ne va plus.

    C’est tenté de nous faire accroire que la communauté ne peut pas faire la cueillette de ses fidèles via un autobus afin d’éviter justement le déplacement des voitures. De plus, comme c’est la fête du pèlerinage, pourquoi ne pas marcher pour se rendre à la synagogue?

    Les règlements municipaux ont absolument préséance sur les lois religieuses dans une société laïque dans le sens qu’ils existent pour le bon fonctionnement sociale de l’ensemble des citoyens.

    YOM TOV
    La demande de dérogation se base sur le «Yom Tov» (La Torah indique six yamim tovim, six convocations saintes au cours desquelles toute réalisation de melekhet avoda (« œuvre servile ») est interdite )

    Un jour de «yamim tovim» comme le Chavouot par exemple, éteindre un feu est interdit!…

    Évidemment, n’importe qui de moindrement sensé ne peut pas accepter ce type de délire religieux qui met les autres citoyens en danger.

    COSMOPOLITE
    En ce qui concerne la réplique du conseiller municipale Marvin Rotrand qui a déclaré publiquement ceci :«Je sais que M. Drainville a des problèmes avec un Québec plus cosmopolite, où les gens vivent bien ensemble.» :

    À mon point de vue, Mr. Rotrand ne comprend pas le sens élargi du mot cosmopolite.

    Le mot cosmopolite se dit de quelqu’un qui refuse l’existence des frontières, qui ne se considère pas comme citoyen d’un État particulier et c’est justement ce que les québécois de souche reprochent à certaines dénominations de la communauté de confession juive.

    «Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins. — (Jean-Jacques Rousseau, Émile, ou De l’éducation, Livre premier)»

    Les Catholiques ont leurs religieux consacrés qui n’ont jamais présenté de contradiction dans leurs vivres en société.

    Alors Mr. Rotrand, on aimerait que vous sachiez participer à la vie québécoise en vous prêtant volontairement et avec aisance aux usages, aux mœurs sociale du pays où vous vous trouvez et non pas en agissant comme des êtres supérieurs se faisant croire être des élus pouvant mépriser les êtres inférieurs.

  7. Deux ou trois trucs en pensant…

    Un: plutôt que de prêter à Quebecor l’intention d’attiser les braises d’une certaine intolérance ou d’une intolérance certaine; pourquoi ne pas y voir plutôt un fait d’actualité, traité et rapporté comme tel, point. En ce qui a trait au silence des autres médias, il me semble trahir simplement un manque de courage pour adresser un sujet sensible plus que toute autre chose…

    Deux: l’intolérance par ailleurs me semble être bien partagée ici, tant par certains québécois de souche y voyant une belle occasion pour valider leurs préjugés – les commentaires repris l’illustrant bien -, que par la communauté juive elle-même qui semble, à mon avis, peu désireuse de vivre « ensemble », conformément aux eus et coutumes et aux règlements propres à la société québécoise…

    Trois: comme l’a bien relevé un autre commentateur, M. Rotrand manque effectivement de tact lorsqu’il s’adresse à M.Drainville; son commentaire tendancieux renforçant au passage les préjugés de sa propre communauté face à l’option souverainiste…

    Enfin, sur la question du religieux: j’aime assez la vision républicaine qui sépare l’espace privé de l’espace public. Je souhaite vivre dans une société où les institutions et l’espace public est partagé par tous et où tous et toutes sont soumis aux mêmes règles de vie. Le religieux c’est privé et ça a sa place à la maison, au temple, mais pas dans la rue.

  8. @ spritzer.

    «un membre du gouvernement péquiste qui réagit au quart de tour sur un sujet mineur, mais dont le parti semble s’être amouraché d’Israël qu’ils ne critiquent jamais et avec qui ils passent même des accords.»

    Moi ça me convient parfaitement!!! Je serais scandalisé que mon parti ne reconnaisse pas que le mouvement souverainiste québécois a plus à voir avec Israël qu’avec les «Palestiniens»!!! Ça tranche avec le Bloc québécois de Duceppe qui se faisait le racoleur des brigades islamistes avec Maria Mourani et Marcel Lussier!!!

  9. @ papitibi.

    «La question est plutôt de savoir: Pourquoi les médias-à-Péladeau en ont-ils fait tout un plat, si ça dure ainsi depuis 30 ans»

    Parce que l’antisémitisme fait vendre de la copie et que les Québécois sont très mal informés sur les Juifs, sur Israël et sur le judaïsme en tant que tel!!!

    Regarde tous ces idiots qui se basent sur Radio-Canada pour s’informer sur Israël, alors que la correspondante Ginette Lamarche (une militante pro-palestinienne enragée) collectionne les blâmes pour manque de neutralité, falsification de l’information et ignorance crasse comme les animateurs de la radio-poubelle de Québec collectionnent les procès en diffamation ou comme d’autres collectionnent les cartes de hockey!!!

    Regarde tous ces idiots qui lisent Le Monde pour s’informer sur Israël, alors qu’il ne s’agit que de l’ancien journal collaborationniste et antisémite Le Temps sous un autre nom et sous une ligne de presse plus présentable (l’anti-sionisme) mais qui n’en demeure pas moins orientée contre les Juifs et contre leur État, l’anti-sionisme n’étant que l’antisémitisme des temps modernes!!!

    Tout ça donne des Bernard Leblanc ou des candela sur Hétu qui nous vomissent leur fiel sur les Juifs et sur Israël!!! Et ces gens sont légion chez le p’tit peuple sous-informé!!!

  10. @ Proulx 19h36

    « Je serais scandalisé que mon parti ne reconnaisse pas que le mouvement souverainiste québécois a plus à voir avec Israël qu’avec les «Palestiniens»!!! « 

    Je comprends maintenant pourquoi tu ne crois pas en la criminologie… après tout, la grosse-vache-à-Mourani – comme j’ai déjà lu – est criminologue, alors bien sûr ette science-là, ça peut pas vraiment être crédible…

    Pour ce qui est du parallèle entre les peuples Israéliens et le Québécois, non merci.

    Et de un, ils savent même pas jouer au hockey!

    Et de deux, considérer le Tanakh (Bible hébraïque) comme un traité d’Histoire, c’est un peu comme si on se mettait à considérer The Flintstones comme le reflet réel de la vie de l’homme de Cro-Magnon… Il y a quelques « embellies » dans les Pierràfeu, comme il y en a dans la Bible.

    Et de trois, le Québec n’a pas d’armée, lui. Tu peux lire entre les lignes, si tu veux…

    Enfin, si tu persistes à comparer les minables Québécois à ces valeureux Israéliens, certains de tes amis du Tatagonistan vont finir par mettre ta tête à prix… 😉

  11. Et regarde tous ces idiots sur NBC News qui ont chié sur le pape François parce qu’il a osé canoniser des martyrs de la violence islamique au Moyen-Âge!!! Comment peut-on avoir des peuples occidentaux qui savent ce qui se trame contre leur civilisation quand les médias sont les idiots utiles des ennemis de cette même civilisation d’exception???

    Par Papi: civilisation d’exception? Tu parles de quels juifs au juste? De Karl Marx? D’Albert Einstein? De Schlomo Sand? Ou de ces troglodytes qui lancent des pierres aux femmes qui osent porter le châle, les rouleaux de la Torah ou le phylactère au front?

  12. @ Proulx 20h48

    « Regarde tous ces idiots qui se basent sur Radio-Canada pour s’informer sur Israël, alors que la correspondante Ginette Lamarche (une militante pro-palestinienne enragée) collectionne les blâmes pour manque de neutralité… »

    Ahem…

    Si les Palestiniens avaient eux aussi l’équivalent d’un David Ouellette pour s’occuper de faire des plaintes, et si tes sources habituelles – Dreuz.shit et JSS News, à titre d’exemple – étaient soumises à la discipline de l’ombudsman de Radio-Cacanne ou de tout autre organisme le moindrement objectif et neutre, fais-toi pas trop d’illusions: il tomberait sur eux des torrents de blâmes tous plus sévères les uns que les autres.

    Pour le reste, je vais laisser Bernard se défendre tout seul; il est assez grand. Mais évite de te frotter à Candela. Côté jugement politique, côté connaissances générales et érudition, tu ne lui vas pas à la cheville…

  13. Bof pour candela, «Obama and the Democrats can do no wrong»!!! Il a perdu toute sa crédibilité à défendre Obama pour l’IRS-gate et l’AP-gate!!!

    «Si les Palestiniens avaient eux aussi l’équivalent d’un David Ouellette pour s’occuper de faire des plaintes»

    Tu trouves ça normal que David Ouellette en sache plus sur Israël et le Moyen-Orient que la correspondante de Radio-Canada dans la région??? Tu trouves ça normal que l’ombudsman de Radio-Canada soit toujours obligé de lui donner raison au détriment d’une «journaliste professionnelle qualifiée», pour reprendre le titre pompeux que Christine Saint-Pierre a donné à ses anciens chums journalistes quand elle était ministre pour les protéger de la compétition des blogues alors que leur problème est leurs biais et rien d’autres!!!

    «si tes sources habituelles – Dreuz.shit et JSS News, à titre d’exemple»

    Mes sources ont l’Histoire et le Droit de leur côté!!! Les sources de Leblanc ne sont que de la propagande et des théories du complot!!!

  14. «civilisation d’exception? Tu parles de quels juifs au juste?»

    Je te parle de la civilisation occidentale dans son ensemble ici!!! Et Israël fait partie de la civilisation occidentale!!!

    Par Papi: La civilisation à laquelle j’appartiens est aussi éloignée de ces enfoirés qui crachent sur les femmes à Jérusalem qu’elle l’est de ces autres enfoirés qui les lapident en terre mousselime.

    Un Juif qui enseigne à Princeton appartient à la civilisation occidentale. Un Juif qui crache sur les femmes à Jérusalem, pas sûr; je me sens pas mal plus prêt de certains musulmans que je connais.

  15. @ papitibi.

    «Ou de ces troglodytes qui lancent des pierres aux femmes qui osent porter le châle, les rouleaux de la Torah ou le phylactère au front?»

    Il y a même des Juifs qui sont contre l’existence de Israël également mais ça, tu n’en parles pas alors!!! Mais ça, ce sont des Juifs ultra-orthodoxes et des Juifs d’extrême-gauche!!! Et, on peut être Juif et antisémite en même temps tout comme on peut être Québécois et cracher sur le peuple québécois, l’un n’empêche pas l’autre!!! Des Juifs tels Noam Chomsky, Shlomo Sand et Richard Falk sont des Juifs antisémites!!! Ces Juifs crachent sur leur propre peuple et sur les racines historiques de celui-ci sur sa terre ancestrale, à l’image des fédéralistes extrémistes comme Joanne Marcotte, Justin Trudeau et les animateurs de la radio-poubelle de Québec font avec le peuple québécois, ce peuple dont ils sont pourtant les fils!!!

    Décidément, je serai toujours déçu de voir des souverainistes québécois (genre toi, là) dans le camp des «fédéralistes» juifs (le sionisme est le mouvement de libération nationale du peuple juif), alors que nous, indépendantistes, devrions pourtant être solidaires de tous les mouvements de libération nationale qu’il y a à travers le monde!!! Or comme je l’ai déjà dit ici et ailleurs, le «peuple palestinien» a été inventé de toutes pièces par le KGB Bla Bla Bla Bla

    Par Papi: Le reste de ton commentaire, tu peux te le fourrer dans le cul. Tu viendras pas me diffamer icitte, mon p’tit crisse. Quant aux Palestiniens, tu t’en tireras pas de même, kâlisse d’ordure: ou bien les Palestiniens SONT un peuple distinct des Arabes, ou bien ils ne le sont pas. Peu importe quelle est leur origine, ils ont droit à leur pays. Comme les kurdes. Comme les Catalans. Comme les Québécois.

  16. @Proulx 21:28

    « Tu trouves ça normal que David Ouellette en sache plus sur Israël et le Moyen-Orient que la correspondante de Radio-Canada dans la région??? Tu trouves ça normal que l’ombudsman de Radio-Canada soit toujours obligé de lui donner raison au détriment d’une «journaliste professionnelle qualifiée», »

    David Ouellette est né à Jérusalem d’une mère juive marocaine; ses liens avec Israël ne datent pas du début de son emploi actuel – tous employeurs confondus. Cela étant, aussi bien Lamarche que Ouellette savent sur ce qui se passe vraiment là-bas des choses qu’ils ne disent pas -pour des motifs différents, bien sûr. Alors non, je ne dirais pas que Lamarche ne sait pas grand chose…

    Il est possible par ailleurs qu’elle ait affirmé des trucs avec lesquels les Palestiniens seraient en désaccord. Sauf que personne n’occupe pour l’État Palestiniens au Québec le rôle d’agent de liaison que joue Ouellette, si je puis dire.

    = = =

    « Mes sources ont l’Histoire et le Droit de leur côté!!! Les sources de Leblanc ne sont que de la propagande et des théories du complot!!! »

    Je ne suis pas toujours d’accord avec Bernard. Mais affirmer que tes sources ont l’histoire et le droit de leur côté, là? Ouf…

  17. @ Proulx 21:45

    Il y a même des Juifs qui sont contre l’existence de Israël également mais ça, tu n’en parles pas alors!!! Mais ça, ce sont des Juifs ultra-orthodoxes et des Juifs d’extrême-gauche!!!

    Des Juifs d’extrême gauche, tu dis? Des Juifs qui s’attachent à des valeurs aussi surannées ne peuvent pas être de gauche. Period…
    J’écrivais sur ce blogue, le 12 mai:

    D’abord, un groupe relativement marginal de Juifs qui considèrent l’État d’Israël comme illégitime, parce que les conditions posées par Dieu pour autoriseer les Juifs à réintégrer Israël n’ont pas toutes été accomplies. Des juifs dont l’anti-sionisme repose sur des motifs religieux, en somme. Ce sont des rabbins de ce groupuscule-là qu’Ahmadinejad avait invité en Iran pour une visite… et surtout pour pouvoir inonder les médias de belles photos de Juifs embrassant un Iranien…

    Et t’as le culot d’affirmer ici du haut de tes trois pommes et quart de tit-coune mal dégrossi (!) que je n’en parle pas?
    Non, je n’en parle pas tous les jours. mais quand j’en parle, t’es trop con pour le lire, ou trop plein de marde pour le reconnaître.

  18. @Papitibi

    Vous répondez à (jeanlucproulxx) «Pour le reste, je vais laisser Bernard se défendre tout seul; il est assez grand.»

    Effectivement s’il y avait quelque chose à défendre dans ce que j’ai partagé concernant le sujet je me prêterais à l’exercice, mais pourquoi est-ce que je répondrais à un personnage qui sort directement d’une bande dessiné?

    Il n’y a rien à répondre à un citoyen incapable de cibler ce qui est faux dans mes interventions et de le relever avec un contre argument.

    Jacob Cohen, juif marocain ancien sioniste engagé, ex-franc maçon le dit ouvertement :«Ne perdez pas votre temps avec les (jeanlucproulxx) de se monde, ils ne sont là que pour agresser, accuser, produire de faux témoignages, détruire etc.

    De plus, je ne fréquente des gens que ce comédien n’admire pas nécessairement. 😉
    Shlomo Sand,
    Norman Finkelstein,
    Noam Chomsky,
    Jacob Cohen,
    George Galloway,
    Ilan Pappe,
    Etc.

    Bref! Il n’y a rien à défendre finalement!

    George Galloway Destroys Jewish Zionist Argument In One Swipe.

  19. « Des Juifs tels Noam Chomsky, Shlomo Sand et Richard Falk sont des Juifs antisémites »

    Mr Point d’exclamation melange anti-semite et anti-sioniste…mais bon il se melange dans bien des choses le pauvre

  20. SVP en passant, les Francs-Maçons quand même… ridicule…

    Les cathos hardcores sont encore dessus? La ‘Grande et Franche Maçonerie qui tire les ficelles’?

  21. On dirait que proulx était sous pression, et de se faire enlever le bâillon lui a permis d’évacuer le trop plein qui bouillait depuis longtemps. Il a dû bien dormir cette nuit. 😉

  22. @Stephane Gaudette
    Pour reprendre ma dernière intervention, je fréquente régulièrement les spécialistes suivants :
    Shlomo Sand, Norman Finkelstein, Noam Chomsky, Jacob Cohen, George Galloway,
    Ilan Pappe, Etc. Et vous?

    @The Ubbergeek
    En ce qui concerne Jacob Cohen il a obtenu une licence en droit à la faculté de Casablanca, il a obtenu son diplôme de Science-Po à Paris ainsi qu’un DES en droit public. Il a émigré à Montréal, puis à Berlin. En 1978, il retourne au Maroc et devient maître-assistant à la faculté de droit de Casablanca jusqu’à 1987. Par la suite, il s’installe à Paris où il se consacre à l’écriture. Il est adhérent à l’Union juive française pour la paix.

    Il dit ouvertement que jeune il a été recruté pour œuvrer dans un mouvement pro-sioniste, et qu’il a pratiqué leurs méthodes. Il a été franc maçon pendant 17 ans et il est fier de son expérience. Il n’en fait plus partie pour des motifs personnels.

    Cela dit Mr. Ubbergeek, comme d’habitude vous procéder par association malveillante et petite phrase assassine. Vous écrivez :« Les cathos hardcores sont encore dessus? La ‘Grande et Franche Maçonerie qui tire les ficelles’? »:

    De quoi parlez-vous au juste? Votre hamster vous ramènes toujours et encore aux deux seul mot de votre vocabulaire étroit :«Complot et Antisémite»:

    Vous voulez en savoir plus sur la F.M. versus le catholicisme, pourquoi ne pas écouter ou lire un maître en la matière.
    Le docteur Maurice Caillet. http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Caillet_(m%C3%A9decin)

    Pour le reste, quelle opinion avez-vous sur le sujet du post intitulé : « Des accommodements déraisonnables et de la zizanie planifiée» ?

    Je remarque que votre type de participation n’apporte absolument rien aux échanges.

  23. @ Papitibi

    Votre argument selon lequel « Les Pierrafeus » ne sont pas une juste représentation de la vie des Cro-Magnons a piqué plus fort qu’une guêpe…

    Vous voulez donc dire qu’il n’y aurait pas eu de carrière Mirock? Pas de brontoburger? Pas d’ordre du Buffalo? Pas de Mammouth domestiqué crachant de l’eau pour fins de douchage à la maison?

    Tant qu’à y être Bedrock n’a jamais existé, cé ça?

    La carrière Mirock et son sympathique proprio du même nom, précurseur de la main invisible, ne serait donc qu’un dessin animé… Cé ça?

    Les « Pierrafeus » sont une référence fiable Papi au même titre que l’excellent documentaire sur Moïse ayant pour titre « Les Dix Commandements » et plus localement je pense aussi à l’inestimable contribution de Marcel Gamache dans la définition de l’identité québécoise…

    Sans rancune Papi…

  24. @ papitibi.

    «Tu viendras pas me diffamer icitte»

    Il faudra vraiment que tu comprennes un jour la différence qu’il y a entre diffamer quelqu’un et afficher sa déception à l’endroit de quelqu’un!!! La nuance semble t’échapper complètement!!!

    «Non, je n’en parle pas tous les jours (NDLR: des Juifs qui sont contre l’existence de Israël). mais quand j’en parle, t’es trop con pour le lire, ou trop plein de marde pour le reconnaître.»

    C’est que venant de toi, c’est clair que c’est pour donner du crédit à leur thèse et non pas pour la condamner!!! Arrêtes donc d’en parler, tu es brûlé et casé par trop de gens concernant Israël!!! Et SVP, ne me ressors pas tes histoires sur ton ex juive et tes amis juifs, ça a le même effet qu’un raciste qui dit qu’il a des amis Noirs pour se défendre (ex: le Doc. Mailloux à Tout le monde en parle)!!! Tu te cales en faisant ça!!!

    Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla…

    par Papi: j’ai coupé le reste…

  25. @proulx

    Va te torcher le cul, tu sens la marde.

    « Il faudra vraiment que tu comprennes un jour la différence qu’il y a entre diffamer quelqu’un et afficher sa déception à l’endroit de quelqu’un!!! La nuance semble t’échapper complètement!!! »

    T’es sûr que tes deux heures du cours d’introduction au droit des affaires t’autorisent à évaluer tes connaissances comme supérieures aux miennes? La différence, mon tit-nomme, j’ai pas attendu le jour béni de ton expulsion de l’utérus de ta mère dans un pot de pisse pour savoir de kossé. Cé kom kan tu ékris que « la nuance semble m’échapper ».

    Quand tu chies que « Il y a même des Juifs qui sont contre l’existence de Israël également mais ça, tu n’en parles pas alors!!! », c’est du persiflage. C’est de la médisance. Et surtout, ça laisse entendre faussement que je ne suis qu’un kâlisse d’antisémite et ça, mon crisse de trou de cul, c’est de la diffamation destinée à susciter le mépris.

    Dans ton présent commentaire, tu chies encore « C’est que venant de toi, c’est clair que c’est pour donner du crédit à leur thèse et non pas pour la condamner!!! ».

    T’as vu ça où, toi, le raisin, que je me prononce en faveur d’un groupe religieux extrémiste, moi qui affiche ouvertement mon agnosticisme? Tous ces extrémistes sont des andouilles. Ceux qui tirent de la fable biblique une conclusion, tout comme ceux qui en tirent la conclusion contraire.

    Tu veux me faire passer pour un raciste, et ça, C’EST de la diffamation; et non, je ne vais pas laisser les porcs chier leur marde sur mon perron.

    Et toi, pour m’avoir d’abord reproché de ne pas traiter d’un sujet avant de me reprocher d’en avoir traité (mon propos était tout à fait neutre, je précise), bin… t’es le roi des crétins.

    Et non, je vais pas te laisser chier ta marde icitte.

  26. @Papitibi

    Aujourd’hui dimanche 19 mai, les citoyens de confession chrétienne commémore la Pentecôte, qui est la résurgence spirituel de là Chavouot que les citoyens de confession juive ont célébré le 14 mai et qui a donné lieu à un esclandre du Ministre Bernard Drainville à cause d’une dérogation de la Ville de Montréal pour un secteur près d’une synagogue concernant les stationnements afin de respecter les règles du «Yom ton» juif.

    Cela dit j’avais saisi l’occasion pour jeter un éclairage sur la corrélation entre la Chavouot et la Pentecôte. Mon explication était bonne, mais incomplète si je me réfère au texte que j’ai lu se matin sur une page web d’une communauté chrétienne de France.

    Alors, pour ceux et celles qui aiment approfondir voici ce qu’écrit l’auteur.
    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

    Les racines juives de la Pentecôte

    Le livre des Actes des Apôtres, au chapitre 2, relate des événements qui se sont passés lors de la fête juive de la Pentecôte quelques semaines après la mort et la résurrection du Christ. La Pentecôte juive, appelée Chavouot en hébreu, célébrée aujourd’hui encore par les communautés juives, a donc précédé la Pentecôte chrétienne.

    Les deux noms donnés à cette célébration ont le même sens, ou presque : pentecôte signifie en grec cinquante (sous-entendu : jours après Pâque) et Chavouot évoque les (sept) semaines, soit quarante-neuf jours, la célébration de la fête survenant le jour suivant, le cinquantième.

    Des similitudes dans les récits

    Les liens qui unissent la fête juive et la fête chrétienne vont bien au-delà du calendrier : quand Luc raconte, dans le livre des Actes des Apôtres, ce qui s’est passé à Jérusalem le jour de la Pentecôte, il se réfère non seulement à la Bible (dans le livre de l’Exode, chapitre 20) quand Dieu donne à Moïse les tables de la loi, mais aussi aux traditions juives qui déploient le récit biblique en lui donnant des orientations théologiques insoupçonnées.

    Un enseignement destiné à tous les hommes… Dans ce passage de la Bible, il n’est question que des Hébreux : « Le troisième mois après leur sortie d’Égypte, les Fils d’Israël arrivèrent ce jour-là au désert du Sinaï » (Exode 19,1). Eux seuls sont rassemblés au Sinaï, mais une tradition juive raconte que tous les peuples de la terre étaient convoqués en ce lieu désertique n’appartenant à aucune nation (1).

    En effet, l’enseignement que Dieu veut inscrire sur des tables de pierre, avec sa Parole de feu, est destiné à tous les hommes : mais seul Israël a répondu présent. ..que chacun entend dans sa langue

    Si, cependant, quelque étranger se trouvait dans le voisinage, il aurait pu entendre la voix de Dieu résonner en diverses langues : celle des Hébreux naturellement, mais aussi la langue des Romains, celle des Arabes et celle des Araméens. Plus encore, précise Rabbi Yohanan, la voix de Dieu, prononcée au milieu d’un feu, s’est séparée en soixante-dix langues parlées par les soixante-dix peuples dispersés sur toute la terre depuis Babel (2). Rabbi Yohanan poursuit : « Quand chaque peuple entendit la voix dans sa propre langue, tous défaillirent, sauf Israël » (3).

    Comment ne pas penser que Luc évoque cette tradition quand il décrit la manifestation du Souffle de Dieu, l’Esprit Saint, se séparant en langues de feu pour se poser sur les disciples du Christ ?

    Attirée par le bruit, une foule se rassemble à la montagne de Sion, où est bâtie Jérusalem : il y avait des Juifs pieux venus de toutes les nations qui sont sous le ciel (Actes 2,5) et qui s’interrogeaient : « Nous les entendons proclamer, dans nos langues, les merveilles de Dieu » (Actes 2,11).

    L’acceptation d’une alliance

    Après avoir écouté Pierre qui explique à la foule ce qui vient de se passer, ces gens demandent : « Que devons-nous faire ? », comme les Fils d’Israël avaient dit à Moïse : « Nous ferons ce que le Seigneur a dit » (Exode 19,8). C’est l’acceptation d’une alliance, une alliance d’amour comme la décrit Rabbi Eliezer qui compare la venue de Dieu au Sinaï à la venue d’un fiancé : « Moïse sortit dans le camp et leur dit : “Émergez de votre sommeil, déjà le fiancé est arrivé”. »

    L’Esprit de Dieu passe le matin

    Le texte biblique situe la scène « au matin » (Exode 19,16), mais Rabbi Eliezer précise : « Israël dormit jusqu’à la deuxième heure du jour » (4) : il était temps de se préparer, peut-être pour la troisième heure. En tout cas, à Jérusalem, Pierre rappelle à la foule que la venue de l’Esprit se passe à une heure matinale, « la troisième heure » (Actes 2,15).

    Vers la Pentecôte définitive

    La fête chrétienne de la Pentecôte trouve son origine dans la fête juive de Chavouot. Le chrétien ne peut rester indifférent à la méditation de son frère juif, son “frère aîné” dans la foi, méditation nourrie de la Bible et des traditions. Cette même fête, déclinée et dans la communauté juive et dans la communauté chrétienne, préfigure la Pentecôte définitive quand le Fils de l’Homme rassemblera toutes les nations de la terre et qu’à chacun il dira : « J’avais faim, soif, j’étais un étranger, nu, malade, en prison… et tu m’as accueilli » ou au contraire « et tu ne m’as pas accueilli » (Mt 25,31-46). « Qu’as-tu fait de ton frère ? » (Genèse 4,10).

    Toutes les langues de la terre se retrouvent dans une langue unique, comprise par tous les hommes : le langage de l’Amour. Tous ceux qui parlent cette langue œuvrent pour le Royaume de Dieu. Ceux qui reconnaissent que cette langue universelle vient de Dieu, comme don de son Esprit d’Amour, sont membres de l’Église, celle d’Israël qui accueille la Torah à Chavouot « le jour de l’ecclésia » (Deutéronome 9,4 ; 18,16), et qui s’élargit à tous les peuples dans l’Église de Jésus-Christ, au jour de Pentecôte.

    Père Pierre Hoffmann, bibliste

    (1) Mekhiltra Vitro 67a (2) Targum Jo, Genèse 11,8 (3) Exode Rabba 5,9 (4) Pirqé de R.Eliezer 41

    http://www.catholique-sens-auxerre.cef.fr/spip1.9/Les-racines-juives-de-la-Pentecote.html

  27. Bonjour Papi,

    J’ai essayé de passer outre, mais je trouve le propos trop raide pour ne pas le dénoncer.

    Votre: « j’ai pas attendu le jour béni de ton expulsion de l’utérus de ta mère dans un pot de pisse ». M’apparaît excessif et me semble relever de la même médisance dont vous vous dîtes victime et que vous condamner à juste titre.

    La fange dans laquelle baigne un intervenant ne me semble nullement une invitation à l’y rejoindre.

    Je suis désolé que l’on vous ait attaqué. Mais si l’attaque n’avait rien d’honorable, la réplique aussi n’honore guère.

    Respectueusement,

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s