22 commentaires sur “Le lobby des machines à tuer se lance à l’assaut du Parlement

  1. En 1982, à l’âge de 16 ans, mes parents ont eu envie de faire d’une pierre deux coups: calmer les ardeurs de l’ado que j’étais tout en m’aidant à parfaire mon anglais. Appelons ça un demi succès, mon anglais devint impeccable mais mes ardeurs elles ne perdirent par contre rien de leur vigueur au grand dam de mes parents…

    J’ai donc vécu et travaillé pendant un été dans un petit village de la Nouvelle-Angleterre où je découvris le racisme, la culture des armes à feux, les dures conditions de travail auxquelles s’astreignaient mes hôtes. Sur une note plus positive j’ai également pu prendre la pleine mesure de l’hospitalité et de la générosité des gens qui m’accueillirent.

    L’expérience fut riche d’enseignements pour le tit-cul de l’est de Montréal provenant de la « grosse » classe moyenne. J’en garde encore de beaux souvenirs.

    Par contre, le choc des valeurs: le racisme ô combien présent du nord et surtout la violence… celle des armes m’ébranlèrent quelque peu.

    Mon hôte, cousin éloigné de la famille, me fit faire le tour de la maison à mon arrivée. Le tour terminé, il me montra l’armoire où il rangeait ses armes en me disant:  » If Someone Comes In Uninvited, Shoot Him.  » qui se traduirait par  » Si quelqu’un rentre dans la maison, pis qu’il n’est pas un invité: tire-le. « …

    Son armoire contenait de quoi impressionner: outre les fusils et carabines de divers calibre s’ajoutait ses armes de service – il était vétéran du Vietnam – il y avait donc son pistolet 44 magnum et surtout son fusil mitrailleur M-16 – que l’on voit entre les mains du petit garçon sur la photo en fin de billet -…

    De telles armes n’ont pas leur place ailleurs que dans une caserne où une armurerie de Police (pis encore). De mon séjour j’appris aussi deux ou trois trucs relativement aux armes: un, les vétérans ramènent « leurs » armes chez eux après avoir servi le pays. Deux, les soldats sont mis en terre avec leur arme. Et trois, le square habituellement au coeur de chaque petite bourgade, du nord au sud et d’est en ouest aux États-Unis, et qui abrite généralement un mât au bout duquel flotte le « Stars and Stripes »…

    Eh bien, j’ai appris, qu’on y enterrait à quelques pieds sous terre une arme chargée juste au cas où?!?

    (…)

    Le cousin négociait avec les Teamsters et se baladait avec un gun, il laissait aussi traîner de vieilles copie de « Soldier of Fortune » et de « Car & Driver » pour faire joli dans la salle de bain. Feuilleter « Soldier of Fortune » constitue une expérience en soit, trust me…

    Je souhaite simplement démontrer ce qu’est une culture d’armes à feu.

    Si le Canada, et par extension, le Québec sont incapables d’assumer leur différence, leur culture, voire leur souveraineté, en restant imperméables aux lobbys voulant, de plus en plus, nous faire ressembler à nos voisins américains ça en dit moins sur les américains que sur notre mollesse identitaire à nous, que l’on se définisse comme québécois ou canadien…

  2. Ronald Regan aurais l’aire d’un gauchiste comparé à la droite américaine d’aujourd’hui.
    Ce que je trouve le plus triste est que la NRA à ses début faisait la promotion de la règlementation sur le port d’arme. Mais j’ai l’impression que la fin de la guerre froide au début des année 90 à poussé les manufacturier d’arme vers une autre clientèle que les forces militaires dans le but de maintenir le volume de production et pour ces fin elle a piraté la NRA pour en faire une organisme de propagande du port d’arme.

  3. Merci pour cette alerte sur un sujet sensible Papitibi, avec des références en béton.

    Le culte des armes à feu a toujours existé aux US, et le point qu’Objecteur amène dans son intéressant témoignage, à savoir que les militaires ramènent leurs armes chez eux après leur service me fait penser que la guerre du Vietnam a été un facteur déterminant pour magnifier ce culte, en plus d’introduire le goût des armes lourdes en les introduisant à grande échelle sur le territoire. Si on y ajoute la savante rhétorique de la NRA, la recette était infaillible pour créer le phénomène de la prolifération qu’ils connaissent.

    Dans l’article de La Presse: « Ce membre de la puissante National Rifle Association (NRA) des États-Unis estime que les propriétaires d’armes à feu du Québec sont une force politique en puissance qui n’attend que d’être mise à profit. »

    Leur cible au Québec serait les données du registre des armes à feu. Personnellement je pense qu’Ils surestiment le poids politique des propriétaires d’armes à feu d’ici qui pourraient se mobiliser pour cette, ou ces causes. Sur ce sujet, je pense qu’on peut dire avec raison que nous sommes distincts par rapport au reste du continent.

  4. Petit HS mais, Papi, je pense que vous allez rire, héhé

    http://blogues.journaldemontreal.com/jeanmartinaussant/politique/endettement-qui-dit-vrai/#comment-5011

    ***************************************************************
    Jackwood_2 dit :
    17 mai 2013 à 21 h 42 min

    C`est sûr que le Québec serait viable économiquement indépendant. Mais ça m`intéresse pas. Je déteste pas le reste du Canada et j`aime surtout pas les politiciens qui prônent l`indépendance du Québec.

    Ce que je veux c’est une dictature policière, pas de taxe ni de programme sociaux, du développement peu importe l’incidence environnementale (en plus des dettes, aussi bien laisser une dompe aux génération future), pro-rectitude, pro-esclavagiste et nos héros militaires contrôlant nos déplacements dans les rues. Ils devrait être interdit de mettre sur pieds un boycott ou un mouvement populaire. Tout ce qui s’attaque à la légitimité du gouvernement devrait être illégale, voire même associer aux terrorismes. Le droit de propriété souterraine prévalant toujours sur le droit des propriétaires terrien. Dès la découverte de quoique ce soit de monnayable dans le sous-sol, l’expropriation devrait être un automatisme. Comme certain pays d’Europe, il devrait être interdit à un agriculteur de semer ces propre semence. Ça fait perdre de l’argent aux Mosanto de ce monde. Même si je suis contre l’intervention gouvernementale, je considère que le gouvernement devrait contrôler et enregistrer tout le trafic internet, pour des raison de sécurité. Il devrait aussi fouiller tout ce qui transite par courrier conventionnelle. Le droit de fouille sans mandat est une évidence à mettre en place, ça suffit la bureaucratie!!! Faut enrayer la monnaie papier au plus vite. Il faut protéger les banques d’un «bank run» éventuelle. Posséder d’autre monnaie, comme l’or ou l’argent, ou même faire du troc, devrait être passible de peine d’emprisonnement sévère!

    Non, moi ça m`intéresse pas d’être libre!

    ***************************************************************

    Kamarade Jack, Garde À Vous !

  5. @ Christian

    Hum… un Jackwood2 qui malgré (ou à cause de…) ses inepties apparentes semble mille fois plus articulé que Han-Luc?
    Un Jackwood 2 qui ose même répondre au seul et authentique Jackwood-qui-a-un-gravatar, le même gravatarque celui qu’utilise le Jackwood qui signe Jackwood dans cette bécosse 5-étouèles tenue par le Grand Dâvide.

    Hum… De quoi soulever en moi un léger doute! 😉

  6. @Papi

    Sockpupet’ing ou parodie trolling? Hard to guess!

  7. Monsieur Papitibi , je l’ai vu cet avant-midi et c’est affreux. On obl;ige les jeunes à manger de la merde , pour sauver moins de trente sous en échange de moins d’une fortune en soin de santé , plus tard et c’est  »LIVE ».

    Je ne peux dire plus pour l’instant , mais si en quelque part ce commemntaire peut faire le tour de la  »PLANÈTE » , cela pourrait aider : L’argent , mène le Monde………..
    Jean-Marie de Serre.

  8. @ Alain Chicoine

    Article intéressant ( probablement inspiré du film The Corporation http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Corporation ) qui m’aura mené sur un autre chose comme la réponse à l’article que vous citez:

    http://quebec.huffingtonpost.ca/philippe-labrecque/reponse-a-bruno-masse_b_3289970.html

    J’adore la thèse du relativisme à outrance qui voudrait que tout n’est qu’interprétation! Ce qui pourrais (peut si on vit aux USA?) nous amener à enseigner le « Design Intelligent » dans nos écoles primaires et secondaires. Ça en rajoute sur CQFD. 😉

    Et aussi cet article concernant Daniel Laprès l’éditeur préféré de mon ex-ministre PQ défroqué préféré c.-d.-à-d. Brassard. 😉

    http://www.vigile.net/Pour-en-finir-avec-Daniel-Lapres

  9. @barefootLuc

    La réponse de M. Labrecque est intéressante dans le genre où non seulement elle n’invalide pas la théorie de M. Masse mais au contraire va carrément fournir un exemple concret qui renforce le premier article.

    Quand on dit que mieux vaut ne rien dire et avoir l’air d’un imbécile que de parler et de le confirmer notre stupiditer.

    Marie-france Bazzo devais être morte de rire.

    La droite à besoin d’intelligence (enphémisme)

  10. « no dretteux ont l’aire d’une bande papillons de nuit qui vont se bruler sur une ampoule 100W »
    Votre seul argument pour tenter d’expliquer ce que vous ne comprenez pas, vous ne comprenez pas les idées de la droite à ce que je vois…

  11. @THE LIBERTARIAN BADASS

    Ok et c’est quoi qu’il y a comprendre?

  12. Que l’instinct de liberté est si fort chez le mâle occidental que rien, RIEN ne pourra jamais le détruire. On aura beau nous imposer toutes les lois environnementales possibles, tous les registres sur les armes à feu et tous les programmes sôôôôôôôciaux imaginables, il restera toujours, fier et combatif, le libertarien, celui qui a COMPRIS la constitution américaine, prêt à défendre ce principe si précieux dont les étourdis étatiques ont oublié jusqu’à la moindre signification.

  13. @ THE LIBERTARIAN BADASS

    Enfin, vous nous parlez en digne libertarien mâle, le grand mâle, celui qui a peur de l’ombre de sa femme.

    « Que l’instinct de liberté est si fort chez le mâle occidental que rien, RIEN ne pourra jamais le détruire. On aura beau nous imposer toutes les lois environnementales possibles, »

    Moé, je me suis toujours amusé des déclarations des mâles occidentaux surtout libertariens.

    À l’école ils imitaient leur pères en déclarant que; je l’ai eu celle-là (en parlant de la plus belle bien sûr.)
    Moi, en 50 ans je n’ai jamais parlé de ce que j’ai fait avec ma gardienne à onze ans.

    Ça c’est du passé, mais aujourd’hui, loin de chez-eux, un dretteux, de drette, surtout libertarien de drette qui se vante, comme anciennement, d’avoir le tour avec les tites pitounes me fait rire. Quand je menace de le dire à leur femmes c’est la panique, je dois les rassurer comme des enfants.

    Une exemple:

    « Beaucoup de gens curieux parmi les passagers et, notamment, une kyrielle d’américaines absolument odieuses, pleines de morgue; des pestes qui empoisonnent les lieux qu’elles fréquentent, bien pire à bord d’un bateau qu’à terre.

    La plupart d’entre elles sont affublées de minuscules chienchiens, mais ce sont leur maris qu’elles tiennent en laisse, comme des agneaux bêlants. » (Francis David Millet peintre essayiste à bord du Titanic)

    Pou ha ha ha!…des pissous…Pou ha ha ha!

    Les mâles dretteux libertariens ont la même attitude qu’avec leurs femmes face à la défense de constitution américaine: ils viennent tout en sueur s’excusants face aux arguments. N’étant pas capables d’espérer avoir le dessus avec la constitution prennent les armes.

    Mais ils sont braves…Pou ha ha ha!

  14. @ THE LIBERTARIAN BADASS

    Vraiment superbe ta parodie de libertarien, mais j’ai l’impression qu’ils manque de quoi pour la rendre plus réel! Ils manque un peu d’arrogance?

    😉

  15. J’ai parfois l’impression que plus personne ne me prend au sérieux en ce bas monde… Je voudrais tant inspirer le respect comme antagoniste seul sait le faire.

  16. @ THE LIBERTARIAN BADASS

    Je vous comprends; moi aussi parfois je me sens incompris.

  17. Youlle: « Moi, en 50 ans je n’ai jamais parlé de ce que j’ai fait avec ma gardienne à onze ans.«

    Hahaha! Vous devriez dire à tous le monde pourquoi monsieur Youle . 😉

  18. Houps, ma photo n’a pas passé? Sauver par la cloche monsieur Youlle! 🙂

  19. @ Yves ,

    Moi non plus je ne vous parlerez pas de ce que j’ai fait avec la mienne(Pierrette) à 5 ans , car à cet âge si cela ne fait pas mal , on est toujours en amour  » Bin raide »……….
    Jean-Marie De Serre.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s