9 commentaires sur “La succession au trône d’Angleterre… et du Québec

  1. Monsieur Papitibi , l’Australie , n’est-elle pas elle aussi des restes de Judéo-Chrétiens qui osaient protester ? J’espère que l’avenir sera sans  »SANG HUMAIN » , on peut le faire le NOUVEAU MONDE comme ici au Québec , avec des mots et des photos pour dénoncer , pis les  »TI-JEUNES » , peuvent le faire(dénoncer), avec leur cellulaire………
    Jean-Marie De Serre.

  2. Plutôt que de toujours se contenter de dire que la monarchie est archaïque et tatata… Il me semblerait judicieux de prendre pleinement conscience du fait que nous sommes toujours, ne nous en déplaise, au sein de l’ensemble confédéral Canadien, sous les auspices de la Reine d’Angleterre.

    Pour aussi surréaliste que soit cet état de fait au XXI ème siècle, il en découle une impressionnante note de frais. Les institutions du Gouverneur-Général et des Lieutenants-Gouverneurs, tenants de la légitimité de la souveraine, sont assez coûteuses, merci. Le Conseil Privé de la Reine du Canada, une fraterie travaillant dans les coulisses du pouvoir génère aussi sa part de frais, et ses décisions, en amont de Londres, impactent particulièrement l’identité Québécoise, un concept incompatible avec l’identité Canadienne s’il en est un… Par ailleurs, la frontière pointillée séparant le Québec et le Labrador, aux ramifications territoriales et économiques bien réelles dans la perspective d’un Québec souverain, pensons au bas Churchill; cette frontière, c’est à Londres qu’elle a été dessinée et non pas à Ottawa… Et là on parle même pas des terres de la Couronne vestige aussi d’un autre temps…

    Ni constitutionnaliste, ni expert en monarchie, je voulais simplement soulever ici à quel point nous traitons trop souvent de manière désinvolte cette réalité qui dépasse bien largement le visage de la reine sur la monnaie Canadienne… Ce qui me rappelle cette façon que nous avons au Québec de parler du pays comme s’il était déjà fait.

    Ce qui nous évite tout naturellement d’avoir à le faire…

  3. Est-ce que les Québécois s’imaginent vivre dans une province républicaine ou «démocratique» même si la Reine d’Angleterre marque leurs monnaies et que la couronne trône sur toutes les institutions du pays ?

    Euhhh !… Connaissant le côté très autonome, volontaire, bagarreur et fier des québécois je suggère aux «ingleunes» de ne pas se m’éprendre sur les intentions de celui-ci.

    Pour l’instant l’heure de la retraite a sonné pour la génération des babyboomers qui a fait honnêtement ses tentatives d’indépendance.

    La main est passée aux carrés rouges. Ce qu’ils en feront c’est à eux de voir puisque d’ici là les boomers seront mort ou trop vieux.

    Si je devais écrire sur le sujet, je dirais que le Printemps érable a rendu manifestes l’existence et la force d’une « masse critique » au Québec capable de remettre en question les fondements d’un système de domination. La présence dans les rues de centaines de milliers de manifestants nous a permis de constater comment un conflit pouvait se transformer en symbole unificateur d’une série de luttes, dépassant largement une revendication.

    Les étudiants n’ont pas manqué de souligner leurs dégoûts de la politique déconnecté, et surtout tellement pas québécoises.

    Malheureusement un an plus tard, nous avons la mauvaise impression que pour sortir de l’enlisement politique dans lequel était plongé le Québec, ça sera ardue. Aux dernières élections, un peu plus de 55 % de la population a donné son appui à des partis n’exprimant pas les aspirations des casseroliers.

    Le Parti Québécois est tant qu’à lui une véritable risée actuellement. Mieux que les libéraux et leurs organisateurs d’élections on s’entend, mais ils ont quand même les pieds coulés dans le ciment de la mondialisation qui ne fera que les maintenir au fond de l’eau.

    Est-ce que les québécois se disent que la monarchie britannique, n’est là que pour l’apparence et que ça ne dérange pas leurs progressions?

    En réalité, ce qui peut sortir le Québec du trouble c’est la prise de conscience qu’au Canada nous avons deux chefs permanents pour la même Province.

    La Reine qui règne sur les Églises protestantes et sur Ottawa, donc sur nos piastres. (C’est son petit côté cachère (cashier)).

    Le Pape qui fait que le québécois français Catholique est différent du canadien anglais Protestant.
    La langue et la religion c’est ce qui soudait les babyboomers.

    7 millions de canadiens français tenaient tête à 27 millions de canadiens anglais dans le Canada.

    Malheureusement, les jeunes ne comprennent pas que toute l’artillerie psychologique canadienne a été mise en place pour laver le cerveau des québécois. On a travaille à l’éloigner de ses racines. On utilise sur les québécois la médecine que l’on avait appliquée aux autochtones.

    La question est de savoir si les 7 ou 8 millions de Québécois ne préféreraient pas un système plus proche de leur réalité.

    Mais justement, quelle est cette réalité?

    Les bras tatouées, les broches, les pins partout. Le Joual internet, l’électronique, le je veux tout maintenant. Le signe du cornu ?

    J’ai comme le sentiment que ça ne sent pas bon pour la prochaine fois. Et pour dire vraie, je m’en sacre maintenant. 😉

  4. Je suis d’avis avec une partie de texte

    « La langue et la religion c’est ce qui soudait les babyboomers. »

    Ça soudait pas fort, crotté comme on dit dans le métier.
    Les Boomers se moquaient de la religion au début des années 60. En moyenne à l’adolescence, ils ont sacré à la poubelle la religion.

    « Les bras tatouées, les broches, les pins partout. Le Joual internet, l’électronique, le je veux tout maintenant. Le signe du cornu ? »

    Rien à fére, el diable est aux vaches!

    Vous avez oublié le démon Elvis Presley roc an rôle, les Beatles qui criaient, les jeans pour aller à messe et les « jveux long des poullieux » (ils ont mis en faillite les barbiers), les chars sports à 120 milles à l’heure avec des des tailleurs ça de large, ça grosse brosse du samedi souère, pis le joual des années 30 et 40.
    Et pis TV, la maudite TV. Collés su à TV avec leur assiette pour écouter opération mystère, la boîte à surprise la famille Plouffe et Séraphin dans les années 50, pis le capitaine bonhomme dans les années 60. Ben oui, ils l’ont mis à l’heure du souper pour faire souffrir la mère des amateur du yaya.

    Ha la jeunesse d’aujourd’hui.

    Vous me donnez l’impression que vous êtes plus vieux que ma tante Hélène qui à 88 ans. 😉 Elle faisait du parking avec son chum dans les années 40 et envoyait promener l’évêque sur le trottoir.

  5. @Youle

    En une certaine mesure, la génération «carrée rouge» peut avoir une excellente idée der son futur. Elle n’a qu’à réviser l’histoire de la Russie des 50 dernières années.

    Lorsque les murs sont tombé à Berlin, les gens de l’est ont découvert que tous avait un dossier et qu’ils étaient sous l’œil vigilent et athée de la Stasi.

    Tout le monde ne mangeait pas à sa fin et surtout ne parlait pas.

  6. @ Bernard Leblanc

    Pouvez vous être moins évasifs?

    « ne certaine mesure, la génération «carrée rouge» peut avoir une excellente idée der son futur. Elle n’a qu’à réviser l’histoire de la Russie des 50 dernières années. »

    C’est ce qui arrive présentement en Amérique du nord et si les carrés rouges et leurs semblables ne continuent pas à se révolter ils ne mangeront pas à leur faim.

    Les boomers ont fait sauter la baraque bien pire que les carrés rouges tranquilles et ils se sont fait respecter.

  7. @ youlle

    Écrire « En une certaine mesure, la génération «carrée rouge» peut avoir une excellente idée der son futur. Elle n’a qu’à réviser l’histoire de la Russie des 50 dernières années. »,
    c’est l’équivalent de compter dans son propre but après les récentes révélations d’Edward Snowden? Lâches pas mon Bernard, tu « scores » dans le bon but! 😉

  8. @barefootluc

    Comme l’écrit Josée Boileau du devoir :« Dommage que Normand Lester, journaliste aux enquêtes célèbres, ne soit pas ces jours-ci en mesure de suivre l’actualité, car il rigolerait franchement. C’est lui qui, en 1986, fera connaître au grand public l’existence de l’agence de renseignement la plus secrète du pays : le Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CSTC) qui se livre ici»:

    http://www.ledevoir.com/politique/canada/380393/espionnage-a-la-canadienne-pour-nous-endormir

    http://www.01net.com/editorial/586957/un-tatouage-electronique-surveille-les-malades/

  9. Très intéressant le tatouage électronique. À l’hôpital ça m’aurait sauvé d’être attaché après le mur. Je ne sais pas pourquoi ils ça un tatouage, sans doute pour impressionner en fait c’est une sonde ou capteur (sensor) qui peut émettre. C’est comme un capteur pour un électrocardiogramme. Rien à voir avec l’espionage.

    @ barefootluc @ Bernard Leblanc

    C’est pas nouveau que les gens soient fichés, et les gens s’en contre saint cibouère pas mal d’être fichés.

    À mon avis, Edward Snowden, Bradley Manning, des Wikileaks ont risqué leur vies pour rien. Demandez aux gens dans la rue s’ils connaissent ces noms et vous allez avoir peut être 5% de réponses.
    Le commerce fiche les gens aussi. Qui ne connaît pas la fameuse carte èremiles? Un succès, un winner. Expliquez aux gens à la caisse qu’avec èremiles, que vous leur donnez des informations telles que, la marque et couleur de vos bobettes, grandeur et couleur de vos condoms, du soutien gorge, toutes vos maladies, le genre de nourriture que vous mangez, le genre de lectures que vous faites, enfin tout sur votre comportement. Suite à ces explications, les gens s’empresseront de passer leur carte à la caisse pour avoir l’équivalent de leurs timbres Gold Star.

    Je serais très surpris que cette entreprise d’èremiles ne vende pas ces informations à qui veut les acheter y compris les gouvernements. Ils en apprennent tous les jours sur vous depuis mettons 20 ans? Ils savent tout sur vous, bien plus que votre blonde, « et votre con fesseur ».

    Les gens s’en foutent. Ça coûte pas cher acheter du monde.

    À quand la révolte?

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s