9 commentaires sur “Mourir dans la dignité: un projet perfectible?

  1. Avez-vous entendu l’entrevue qu’a fait Anne-Marie Dussault sur ce sujet hier soir? Je bouillais lorsque j’ai entendu l’un des invités prononcer le mot homicide et par la suite oser dire « On nous accuse de manquer de compassion! ». Dussault lui a demandé si elle avait fait une telle accusation. Pour ensuite lui reprocher que ses bottines (de l’invité) ne suivent pas les babines car il venait de prononcer le mot homicide. Et l’invité qui nie avoir prononcé le mot homicide.

    Quel pitoyable spectacle donné par cet invité!

    Une démonstration éloquente que cet invité n’hésiterait pas à invoquer au nom de la personne concernée

    la charte pour des motifs d’ordre moral ou religieux pour le voir mourir dans des souffrances atroces…

    . 😦

  2. Je me demande si ça aurait changé quelque chose dans le cas du couple du juge Delisle si cette loi avait existé à l’époque.

  3. Je crois que l’avant-dernier Pape avait tord sur un point TRÈS apparenté…

    On vit pas dans une culture de mort, mais de VIE – à tous prix. QUELQUES soient les conséquences, genre être pogné dans un corps paralysé et impotent de tout, OU être bourrés d’anti-dépresseurs X pour continuer à être productif.

    Il y une nouvelle classique de science-fiction d’Hellisson(?), I have no mouth and I must scream – et je pense à cà quand j’entend les ‘pro-vie à tout prix’…

    Je suis pour le droit au suicide assistée, et même pour le suicide tout court. Des fois oui, très rarement, mais ca arrive, la vie ne mênera plus à rien, et la mort est naturelle. Mais si craint et combatue de nos jours…

    Et même que je ne vois pas de problème religieux avec. Regarder le bouddhisme, il est clair que la vie est sacrée etc, MAIS aussi, il faut aider la souffrance humaine.
    Dieu ne voudrait pas que tu souffre en vain, croyant.

  4. @ Spritzer

    Pour ma part, j’ai toujours cru en la thèse que madame Delisle n’était pas capable de se suicider sans aide. Le juge l’aura donc suicidée (ou fait suicider par un tiers) tout en essayant de maquiller ça – lui qui savait que la défense de meurtre par compassion n’était pas offerte dans notre droit.

    En somme, s’il l’a tuée par compassion, comme je l’estime probable, il n’avait pas le choix de maquiller son « crime ». Le bill 52 aurait-il pu être invoqué? Je sais pas si l’état de madame était suffisamment irréversible et incommodant (douleurs physiques et psychiques) pour justifier le recours au suicide assisté en vertu des critères de l’article 26.

    La maîtresse du juge? So what! Ça ne l’empêchait pas d’avoir de l’affection pour madame. L’héritage? Il n’en avait pas besoin.

  5. Je dois dire que je suis déchiré sur cette question!!! On demande à nos médecins de sauver la vie et de la préserver (ils en ont fait le serment, non???) et on ergote sur le droit à la vie alors qu’on veut l’abréger en faisant appel aux médecins!!! D’un autre côté, je ne sais pas si j’aurais le courage de tolérer la souffrance d’être décompté ou de voir un de mes proches l’être!!! Parfois, la mort est mille fois préférable à l’acharnement thérapeutique (Terri Schiavo, Nelson Mandela, Ariel Sharon, Gilles Carle, Claude Léveillée) pour sauver une vie sans aucune qualité de vie!!! Car, si le droit à la vie mérite d’être protégé et d’être défendu, on doit aussi tenir compte de la qualité de vie sinon ça ne vaut pas le coup!!!

    Je ne cracherai jamais sur les soins palliatifs!!! Mon grand-père en a eu recours avant sa mort et j’ai été son aidant naturel durant tout l’été 2007!!! Mais parfois, ça ressemble à de l’acharnement thérapeutique et lorsque ça en devient, on pourrait s’en passer!!! Ça serait une libération, autant pour la personne décomptée que pour ses proches qui ne font qu’assister à ce triste «spectacle»!!!

    Je ne suis ni pour ni contre ce projet de loi!!! Bien au contraire, je ne sais pas quoi en penser, car je suis déchiré!!! Hivon devrait former une sorte de Commission Bouchard-Taylor pour étudier plus en profondeur cette question avec le grand public et les intellectuels et en laissant les militants et les porteux de pancartes des deux camps à l’écart, car je suis sûr que je ne suis pas le seul à me retrouver déchiré sur cette question!!! Je veux qu’on réfléchisse, je ne veux pas de militantisme car ce débat doit en être totalement dénué!!! Lorsque ça concerne le droit à la vie et la qualité de vie d’une personne décomptée, on ne porte pas de crisses de pancartes!!!

  6. @ papitibi.

    «Le juge l’aura donc suicidée (ou fait suicider par un tiers) tout en essayant de maquiller ça – lui qui savait que la défense de meurtre par compassion n’était pas offerte dans notre droit.»

    Tout de même, il aurait pu le dire clairement durant le procès!!! Robert Latimer ne s’en ait jamais caché!!! Et puis, en supposant que madame avait encore toute sa tête et qu’elle pouvait encore parler, elle aurait pu enregistrer une vidéo ou une cassette dans lequel elle explique pourquoi elle a demandé à son mari qu’il l’aide à mettre fin à ses jours (je pense qu’elle voulait mettre fin à ses jours puisqu’il me semble qu’elle avait déjà fait une tentative de suicide) et qu’elle lui pardonne!!!

    Bref, le juge Delisle n’est coupable que d’une chose: ne pas avoir planifier l’après-meurtre de compassion avec sa femme avant d’appuyer sur la gâchette!!!

  7. @Jean-Luc

    Ce n’est pas moi qui vais te blâmer pour ce déchirement que tu exprimes.

    Par contre, laisse-tomber ta suggestion d’une Commission itinérante qui étudierait plus en profondeur et sonderait le pouls de la population: c’est déjà fait! Et pour l’étude en profondeur, il y a déjà eu des comités de philosophes, de médecins, d’éthiciens, de juristes, chacun de ces comités étant chargés d’une analyse en profondeur dans sa sphère de compétence.

    Moi aussi, crois-moi, je suis déchiré sur la question et je suis d’autant plus déchiré que j’ai l’âge et la fragilité qu’il faut pour avoir déjà rédigé – et modifié APRÈS le décès de ma fille il y a quelques mois – des instructions concernant les soins auxquels j’étais prêt à renoncer. D’autant plus déchiré, par ailleurs, que je revis tous les jours, en pensée, un accident qui m’a enlevé quatre être chers et dont il aurait suffi de modifier très légèrement un seul paramètre pour qu’il laisse plutôt des victimes quadriplégiques ou dans un état de conscience indéfini.

    Ça aiguise la réflexion.

  8. @ Jean-luc 01:25

    La différence entre Latimer et le juge Delisle, c’est que Delisle savait, lui, que la défense de compassion n’est pas retenue en droit canadien. Latimer n’a jamais cherché à se cacher, c’est vrai. Mais lui, il a sans doute cru qu’il lui suffirait de démontrer que c’est par amour qu’il a abrégé les souffrances de sa fille. Delisle, lui, savait que ça n’aurait pas empêché la Cour de le trouver coupable de meurtre.

    Même si il avait mis en preuve un extrait vidéo dans lequel sa femme l’aurait supplié de mettre fin à ses souffrances, ça n’aurait pas suffi à l’innocenter. Delisle le sait, moi je le sais, mais Latimer ne l’aurait pas su, ni toi non plus.

    Le droit n’est pas toujours conforme au « bon sens »; il s’en éloigne ici – question de satisfaire une certaine idéologie.

  9. @jeanlucproulx ,

    cela a déjà discuté et je ne change pas d’avis , mon testament est prêt en conséquence.

    Le jour où je ne suis pas capable de prendre mon byke et de monter au centre de ma terre , pour voir et entendre , et que mon bras ne pourras plus porter ma bleu , ni ma soupe tue moi. === Mon cerveau a autre chose à faire dans  »L’UNIVERS ».

    J’ai vu quelque part , Ariel Charon est-il toujours vivait ? Mandéla , oui.

    La dernière fois que j’ai entendu parler de Ariel Charon , c’était sûrement une joke , mais il n’était pas dans le coma et c’est lui qui personnellement passait le fouet à Saddam ses 2 fils et Ben Laden……..pour qu’il se grouille le cul pour écurer ses beu.

    Tsé la face d’une personne se modifie très aisément.

    Bon après-midi ,
    Jean-Marie De Serre.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s