13 commentaires sur “Mégantic: la MM&A cherche-t-elle à faire dérailler l’enquête de la SQ?

  1. Si encore leur interdiction concernait le cas des journalistes, mais là ils visent les policiers, la justice! Tu parles d’une compagnie de merde. Et ça roule dans nos campagnes et nos villes, déraillant ici et là.

    Au Téléjournal ils montraient les efforts de récupération du pétrole, tout le nettoyage qui se fait. Ils sont bien organisés et les opérations avancent rondement.

    On ne peut rien dire contre l’intervention sur le terrain. Hormis la compagnie, l’effort a été remarquable et efficace dans la mesure du possible.

  2. @ Spritzer

    Quand c’est rendu que le très fédéraliste André Pratte applaudit le doigté et la gestion de la crise par le gouvernement Marois, tout en ajoutant que le gouvernement Harper a « lamentablement failli » dans son refus de promettre les ajustements nécessaires – qui sont de sa juridiction…

  3. La question, est ce que la police va porté des plaintes et demander un manda d’extradition, j’ai des doute.

    N’empêche quelle bande d’imbécile à la MMA, Être policier, cela ne ferais que m’encourager à fouiller.

    La question que je me pause est si la police du maine va intervenir pour remettre ce malappris à sa place.

  4. @ Alain C.

    Faut pas oublier que si les rails et les pratiques de MMA ne sont pas meilleurs au Maine qu’ils le sont au Québec, c’est quand même au Qc que la négligence entraînant 47 décès est survenue. Il pourrait y avoir matière à poursuivre au Maine en raison de la pourriture des dormants et des « clous » qui arrachent avec un seul doigt quand ils sont censés maintenir un convoi de 70 wagons de fuel, mais il n’y aurait pas de quoi envoyer personne derrière les barreaux. Au Qc, par contre…

    Que Burkhardt fasse du temps ou non, ça ne m’émeut pas vraiment; LA punition des punitions, qui serait en même temps excellente pour les usagers du rail et les riverains, c’est de l’obliger à moderniser et investir sous peine de perdre ses permis au profit d’un concurrent.

    J’imagine que la compagnie rachetée par Rail World avant de devenir MMA n’était pas très rentable au départ, d’où l’excuse d’un sous-investissement. Mais en 2013, les profits sont sûrement au rendez-vous et Burkhardt n’aimera pas en être privé.

  5. @papi je viens de penser à quelque chose l’accident de lac megantic et le courriel même s’il y a un lien contextuel, techniquement parlant c’est deux affaires différentes. Le fait qu’il comète une obstruction n’est pas lier avec les causes de l’accident.

    En tout cas c’est mon opinion de gars ordinaire.

    Par Papi: c’est justement pour ce motif que j’écrivais que son assureur ne pourrait pas invoquer cet « acte criminel » au soutien d’un refus de couvrir l’événement. L’« événement » est survenu AVANT le courriel.

  6. Your comments concerning the email’s contents are misleading, as you claim the email tells employees they require the permission of the company, or do not have permission, to speak to the police. You also imply they were possibly threatened not to speak to the police at all. This was not written in the email.

    The email, in English, advises employees to get legal counsel prior to speaking to the police. It does not tell them not to speak to the police.

    As all MMA employees could be personally sued in civil court, regardless of their resopnsibility for the accident, it is prudent they seek legal counsel before (or during) any interview with police in order to protect their legal interests. As what they say may later be released to anyone seeking to sue them civilly.

    This is their legal right in Canada. If you were working for a company where the executive management made decisions that impacted another department, and those decisions left the company compromised criminally, would YOU like to be interrogated without legal representation if everything you said may be used against you in both criminal and civil litigation?

    And before people start calling everyone at MMA une ‘bande d’imbécile’, perhaps they should consider the many people who worked hard, efficiently, responsibly and honestly, and who had no power to influence the decisions that led to the tragedy in Lac Mégantic. Painting everyone with such a broad brush is the sign of an imbecile as well.

  7. @ Belval

    Où as-tu appris à lire, le twit? Je te cite:

    you claim the email tells employees they require the permission of the company, or do not have permission, to speak to the police. You also imply they were possibly threatened not to speak to the police at all. This was not written in the email.

    C’était pas dans mon billet. C’est toi qui l’as inventé; mais j’ai pratiqué le droit assez longtemps pour savoir que la directive « veuillez répondre qu’on vous a demandé d’attendre un avis légal avant de communiquer avec [la police] » peut être interprétée tout croche par ceux à qui elle s’adresse.

    Je te cite encore:

     » And before people start calling everyone at MMA une ‘bande d’imbécile’, perhaps they should consider the many people who worked hard, efficiently, responsibly and honestly, and who had no power to influence the decisions that led to the tragedy in Lac Mégantic. Painting everyone with such a broad brush is the sign of an imbecile as well »

    Encore une fois, le trou de cul analphabète, c’est toi.

    Je ne parle pas des hommes de train, moi. Je parle de ces enfoirés de « corporate bums » qui ont rogné sur les mesures de sécurité pour pouvoir emplir LEURS poches. Je parle de ces enfoirés qui ont pris la décision de faire passer une bombe sur rails au milieu de communautés qui ignorent le danger qu’elles courent. Les employés sur place? La compagnie les a traités comme du bétail.

    Alors farme donc ta crisse de gueule.

  8. @Papitibi,

    Je ne me souviens pas que cette information ait été divulguée ?????????????????

    http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/05/01/poursuite-contre-nantes-mairesse-lac-megantic-defend-sa-ville_n_5250617.html

    « Les pompiers de Nantes ont combattu le feu dans la locomotive du convoi de la MMA, dans les heures qui ont PRÉCÉDÉ (sic) le déraillement de l’été dernier.

    « La poursuite de la compagnie d’assurance AIG et de Lac-Mégantic contre Nantes allègue que les pompiers cette municipalité n’ont pas complètement éteint le feu, qu’ils ont quitté la scène sans s’être d’abord assurés que le périmètre était sécuritaire et que le train n’allait pas dérailler, et qu’ils n’ont pas inspecté le train et les équipements adjacents avant de quitter les lieux. Ces allégations ne sont toutefois pas encore prouvées. »

  9. @ Gaïa 8:35

    Et de deux, les pompiers de Nantes faisaient partie du pool qui a combattu l’incendie de Lac Mégantic – un pool qui comprenait des pompiers de l’ensemble des villes et villages de la région et même – de mémoire – des pompiers et des équipements venus de Sherbrooke, Montréal, Québec et localités du Maine. Ça, c’est une chose, et personne n’a allégué quelque faute que ce soit à cet égard… surtout que les pompiers ont été laissés dans l’ignorance (sinon même induits en erreur sur la nature du produit transporté par les citernes.

    Et de un, toutefois – et les médias en ont traité dès le début, les pompiers de Nantes avaient été appelés sur les lieux, alors que le convoi immobile était toujours à Nantes et avant qu’il n’entreprenne sa descente infernale vers le centre-ville de Mégantic. Le feu faisait rage dans l’une des locomotives. Les pompiers de Nantes ont suivi le protocole et appelé les gens de la MMA; quand ils ont quitté, le feu était éteint (du moins en apparence) et le convoi était toujours immobile – selon ce qu’il avait semblé.

    Une faute semble alors avoir été commise – le procès déterminera qui en est responsable et dans quelle proportion. Bien sûr, l’application des freins ne relevait pas des pompiers. Mais les pompiers auraient-ils dû s’assurer que les vibrations causées par l’incendie de Nantes n’avaient pas « relancé » le convoi? Devaient-ils s’en ouvrir aux délégués de la MMA appelés sur les lieux?

    AIG Assurances occupe le 4e rang mondial dans le domaine de l’assurance mais sa survie a été compromise par la crise des prêts hypothécaires à haut risque en 2007-2008. Dans l’action intentée en son nom, au nom de son assurée Lac-Mégantic et possiblement au nom de certains proprios de Mégantic qu’elle a pu indemniser, AIG a inclus les pompiers de Nantes… ce qui démontre deux choses: le sérieux de ses avocats, et le fait que AIG n’était pas l’assureur de Nantes.

    Action intentée à l’intérieur des délais de 6 mois… pour se conformer aux délais légaux; mais ça vient de sortir dans les médias, avec emphase démesurée sur l’usage de l’anglais et sur la soit-disant ingratitude des autorités de Mégantic à l’égard de leurs bienfaiteurs de Nantes.

    Perso, j’ai commenté sur le Journal de Mourial. Il y a rien là, et en acceptant d’être indemnisée par AIG, Mégantic a consenti à ce que son nom soit utilisé par l’assureur dans les poursuites.

    Les poursuites, pour l’instant, c’est une non-nouvelle. Le fait d’en avoir parlé, ça témoigne simplement de l’ignorance des journalistes en droit des assurances – un domaine dans lequel j’ai moi-même pratiqué pendant près de 25 ans. Avant de lancer le bon peuple sur des fausses pistes, informez-vous, kâlisses de hournaleux!

  10. Papitibi,
    « Une faute semble alors avoir été commise – le procès déterminera qui en est responsable et dans quelle proportion. Bien sûr, l’application des freins ne relevait pas des pompiers. Mais les pompiers auraient-ils dû s’assurer que les vibrations causées par l’incendie de Nantes n’avaient pas « relancé » le convoi? Devaient-ils s’en ouvrir aux délégués de la MMA appelés sur les lieux? »

    1- Feu
    2- Train dévale la pente
    3- Qui a mis le feu ?
    4- Qui a enlevé les freins ?

    Ça sent l’intervention d’une main criminelle pour faire payer le feu, une nouvelle locomotive (?) par les assurances, mais le coupable a échappé le train.

    Les pompiers de Nantes n’y sont pour rien.

    Par Papi: À ce stade, les avocats de AIG Insurance ne sont pas là pour apporter des réponses; ils sont là pour poser des questions au Tribunal. Never leave a stone unturned! Ne rejetez a priori aucune hypothèse. Let the experts talk. Parmi ces questions qui doivent être posées: le feu cause-t-il des vibrations au convoi et aux rails? Accepter que les moteurs de la locomotive soient éteints pour éviter au feu de reprendre, est-ce aussi accepter que moins de freins soient appliqués? Si les pompiers font en sorte que soudainement les freins soient en quantité insuffisante eu égard au poids du convoi et à la pente, qui doit être tenu responsable?

    En droit de la responsabilité civile, vous ne connaissez pas grand chose. Les ingénieurs non plus. Sur les causes du dévalement de ce convoi, les avocats et le public sont ignorants.

    Mais les avocats et les experts vont se parler. Et vous poourriez être surpris des résultats. Enfin… peut-être. Bref, vous commentez comme un ti-jos connaissant qui ne sait rien. Désolé…

  11. Papitibi,
    Moi ce qui m’intéresse c’est l’origine du feu. Ce n’est pas fréquent des feux de locomotives.

    Ensuite ce qui m’intéresse c’est comment il se fait que le train n’a plus de frein après le feu mais que des cales ne sont pas posées. Tout « brakeman » sait cela.

    Vous avez bien écrit que les hommes de MMA étaient sur place durant l’incendie et après l’incendie. Pas besoin d’un cour de droit pour comprendre que les « Brakes » c’est leur responsabilité pas celle des pompiers qui n’y connaissent rien en « brake » de train.

    J’ai déjà été jugé par un ex-avocat du CN dans une affaire d’un employé italien du CN. J’ai perdu…Bien certain qu’il n’y avait pas de conflit d’intérêts…J’avais refusé de procéder à l’achat d’une maison dans les lagunes contaminées de Mercier, PQ. L’Italien en a fourré un autre…

    Pour moi, c’est une main criminelle qui est derrière cette affaire du Lac Mégantic. Il y a des millions à faire en heures chargeables et je comprends cela aussi, tout le monde comprend cela…le droit c’est une science « molle » pas la mécanique.

  12. @ Gaïa 20h53

    « Vous avez bien écrit que les hommes de MMA étaient sur place durant l’incendie et après l’incendie. Pas besoin d’un cour de droit pour comprendre que les « Brakes » c’est leur responsabilité pas celle des pompiers qui n’y connaissent rien en « brake » de train. »
    le droit c’est une science « molle » pas la mécanique.

    Cecommentaire pue le mépris… et l’ignorance.

    Le droit n’est peut-être qu’une crisse de science molle, sans la connaissance de ses bases il sera impossible au grand érudit que vous êtes de comprendre pourquoi les avocats essaient de trouver un quelconque fondement à une éventuelle responsabilité des pompiers de Nantes.

    Même le plus futé des mécanos aura beau squeezer une roche à l’infini, si il n’y a plus une goutte d’eau dedans, il y a pas d’eau qui va couler. Cela dit, MMA a fait faillite et sa couverture d’assurance était largement insuffisante pour indemniser la perte subie par Lac-Mégantic, ses habitants, les familles des victimes et les gouvernements qui auront déboursé des centaines de millions (la décontamination, notamment).

    Tabarnak. La question n’est pas de savoir si la MMA et ses employés sont responsables; ils le sont. Mais une fois qu’on aura squeezé la roche MMA au maximum, les dollars nécessaires au remboursement des dommages vont cessé de couler.

    Et c’est ici que votre ignorance crasse et votre mépris des juristes vous rattrapent.

    Moi je sais, et les avocats de l’assureur, des victimes et des gouvernements savent une chose que de toute évidence vous ignorez. Que vous l’ignoriez, je m’en crisse. Mais de gra^ce ne venez pas traiter d’imbéciles ceux qui savent.

    Ce dont vous faites totalement abstraction, Chose-Truc, c’est la notion de responsabilité conjointe et solidaire. Les avocats vont devoir plaider – et prouver – que la faute de la MMA (via son personnel) et la faute des pompiers de Nantes appartient à une sorte de continuum inextricable. S’ils y parviennent, et s’ils parviennent à convaincre le juge que les pompiers ont commis une faute – aussi minime soit-elle, alors Bingo!

    La responsabilité civile et le droit des assurances, c’était MON domaine – pendant les 2o premières années de ma carrière. Si les pompiers sont tenus responsables à 0,000000000001% – et vous pourrez mettre autant de zéros que vous voudrez, cela suffira à obliger la municipalité de Nantes et ses assureurs à payer. Bien sûr qu’ils n’auront pas les reins assez solides. Mais ça forcera le gouvernement à mettre la main dans sa poche; il ne laissera pas Nantes faire faillite, pas plus que par le passé il n’a laissé (par exemple) un hôpital abitibien fermer ses portes suite à un jugement en responsabilité qu’il n’avait pas les moyens d’assumer.

    Peut-être qu’ainsi informé par un vulgaire « sciences molles » vous pourrez vous coucher moins niaiseux.

    PS: je pourrais ajouter que les coulisses du jeu judiciaire étant ce qu’elles sont, ça va vraisemblablement se régler hors cour, sur la foi des seules expertises et documents comptables, Et ce, compte tenu de la durée et des coûts probables d’un procès.

  13. Papitibi,
    Vous admettez, cher maître, que ce que j’ai écrit est vrai:

    « Cecommentaire pue le mépris… et l’ignorance.

    Le droit n’est peut-être qu’une crisse de science molle, »

    Par Papi: Vrai qu’il est vrai que le droit soit une science molle. Tout comme était vrai ce commentaire que j’ai lu d’un US citizen sur le site d’un affilié du réseau CBS: « Isn’t PK Subban a nigger? Where’s the problem? ». Le mépris n’en est pas moins présent…

    Je me coucherai plus intelligent, pas moins niaiseux ce qui, implicitement, dit que je serais niaiseux ce que je ne suis pas, loin de là. Ce qui est du mépris et qui renseigne sur la psychologie « molle » du mépriseur. Prenez une respiration profonde dans le ventre, trois fois, voilà!

    Par Papi: désolé, mais il faut être un peu « niaiseux » pour se permettre de suggérer que les avocats qui cherchent à démontrer la responsabilité même infinitésimale des pompiers n’ont pas l’intelligence mécanique des mécaniciens qui eux, savent comment fonctionne le système de freinage d’un train. Dois-je vous rappeler votre propre lien sur le syndrome Dunning-Kruger? 😉

    Je me permettrai de vous « enseigner » que monter sur vos grands chevaux comme cela, peut vous rapprocher de la tombe, mais garder la colère en dedans ça a le même effet alors…évacuez mon cher ami, sans médicaments.

    Nous parlons de « train » c.à.d. de plusieurs wagons de preuves qui tenteront « d’établir une responsabilité conjointe et solidaire, une sorte de continuum inextricable. »

    Ceci dans le but de faire payer le » wouernemaman » dont la municipalité est une créature c.à.d les payeurs de taxes de la province et possiblement aussi le « Dominion » de sa « Queen in right » pour laisser circuler des bombes sur rail.

    Cela occulte l’enquête criminelle. Qui a mis le feu à la loco ? Qui a saboté les freins sur les locos parce que ces « brake » ont une particularité et c’est celle d’être appliqués en permanence en l’absence de pression………………………………………………………………………………..c’est mécanique.

    Nah.

    Par Papi: Heu… que je sache, il y a plusieurs systèmes de freinage sur un convoi long d’un km. Et tous ne fonctionnent pas de la même façon. Nah! J’avais appris ça au début des années 90 quand j’ai hérité d’un méga dossier d’accident ferroviaire.

    Cela dit, je ne vois pas en quoi la poursuite civile peut occulter l’enquête criminelle. La justice peut très bien mener les deux de front… surtout que les acteurs et « experts » ne sont pas les mêmes et ne cherchent pas nécessairement les mêmes bébelles. Le degré de preuve requis au civil et au criminel est d’ailleurs fort différent; au civil, c’est la prépondérance qui prévaut alors que dans un procès pour négligence criminelle il faudra prouver hors de tout doute raisonnable CHACUN des faits qui composent la chaîne de responsabilité criminelle

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s