13 commentaires sur “Tribunaux britanno-colombiens et (non) accommodements raisonnables à l’égard des francophones

  1. Personne ne sais ça au Québec, encore moins les francophones.

    Quand je dis qu’ils faut faire la promotion de la séparation et de la souveraineté c’est ce cela que je parles. Informer constamment les gens qu’ils perdent des droits ou qu’ils n’en ont pas sur certains points. Choquer la population. Sinon ils pensent que tout est beau.

    Que vont dire le PQ et QS?

    RIEN!

  2. @ YOULLE ,

    Que vont dire le PQ et QS ?

    Ils ne diront rien , ils ont entendus dire , que les  »CITOYENS » savent qu’ils ne sont rien d’autres ques des merdes ceux qui dirigent et ce du Municipal au Clérical.

    Monsieur Youlle , et Papi , si vous permettez je vais actualiser le billet de Papi du 29 octobre 2012 ici.
    C’est suite à mon commentaire du 25 juillet 2013.

    Monsieur Youlle , je vous disais que j’allais y revenir ici , tant que c’est permis par Papi.

    Tingwick a été une première pour le Code d’Éthique et de Déontologie des Élus Municipaux du Québec : entre Monsieur le Maire et un conseiller les oreilles énormément enflées : un architecte.

    Peut-être que j’ai fait une 2e première pour Tingwick , j’ai présenté à mon Maire une plainte à l’endroit de la Directrice Générale.

    Elle sait que j’ai porté plainte , et selon le Code d’éthique et de Déontologie et des Affaires Municipales , je n’avais pas à lui remettre rien. Tout se passe entre moi et Mr Le Maire en personne , de cette façon il n’y a pas de recel ni Magouille avec les autres conseiller.

    Monsieur Youlle , le linge sale cela se lave en famille  »D’ABORD » , mais dans les petite Municipalité , personne n’est au courant de beaucoup de chose à l’endroit des problèmes . Dans le Rassembler de Tingwick , la Directrice Générale , dit aussi quoi mettre.

    Personnellement , je crois que trop de fonctions d’une DG cela apporte des problèmes que Me Pelletier et Giguère de Monty Coulombe = John James et Zivon avec leur Code d’Éthique et de Déontologie , n’arrive même pas à comprendre eux-mêmes.

    J’aimerais coller ce que j’ai présenté à Mon Maire Paul-Émile Simoneau……………
    Jean-Marie De Serre.

  3. @youlle

    Le problème c’est que le sort des francophones hors-Québec n’a jamais beaucoup stimulé les indépendantistes. Il reflète pourtant l’attitude du ROC envers les francophones, et donc envers nous, mais dans notre cas ça reste de l’intangible puisqu’ils ne s’attaquent pas directement à nous.

  4. @Jean-Marie

    Tant qu’à parler de Tingwick, ce serait bien si un jour vous faisiez un résumé, très concis et clair, de ce qu’est le problème exactement parce que moi j’en ai pas idée, malgré vos nombreux commentaires sur le sujet. 😉

    Sans rancune.

  5. @ Spritzer 17:43

    C’est vrai que le sort des francophones hors-Qc n’émeut guère les indépendantistes.

    J’oserai même surenchérir, moi qui habite à moins d’une heure de la frontière ontarienne et qui compte encore de vieux chums d’l’aut’bord des lignes.

    J’ai aussi des cousins en Saskatchewan – des descendants d’une soeur de mon défunt père – et en Nouvelle-Angleterre, où il est né et où il comptait plein de cousins.

    Mes cousins fransaskois parlaient français. Mais c’est pas le cas de leurs enfants et descendance. La parenté du Masssachussett, de la grande région de Boston/Providence, pfttt: le français n’a pas survécu à ceux qui étaient nés au Québec.

    Sans un apport constant et régulier d’immigrants francophones en provenance du Québec, d’Europe ou d’Afrique), les communautés francophones hors-Qc ne sauraient survivre. À Ottawa, Sudbury ou Timmins, ils adoptent l’accent de leurs voisins et les LAROCQUE deviennent (phonétiquement) des LE-WROK. Résultat des mariages/unions mixtes et d’un environnement média d’où le français est absent.

    C’est un francophone – un dénommé Lavigne – qui a lancé la télé dans le nord de l’Ontario: Sault St.Marie, Elliott lake, Timmins, Sudbury, North-Bay. C’est à la CBC qu’il s’est affilié, ça lui permettait de rejoindre les anglos (alors tout juste majoritaires!) et les francos, qui eux, étaient bilingues. Finalement, aucun réseau francophone n’a ouvert la moindre télé sur ce territoire: tu veux du français? T’écoutes les nouvelles de Toronto! Tu veux des nouvelles locales? Tu switches en anglais… et tu délaisses le français.

    L’Université Laurentienne de Sudbury a commencé dans un environnement 100% french. Puis, elle est devenu belingwale. Aujourd’hui, la plupart des programmes sont offerts en anglais seulement. C’est ça, la coexistence: only the strong survive!

    = = =

    Aucun des francos hors-Qc que j’ai connus n’appuie la lutte des Québécois pour l’indépendance; ils y sont viscéralement opposés et la voient comme une sorte de trahison. À leurs yeux, la sortie du Québec, c’est la fin du Canada « bilingue ». Le pire, c’est qu’ils ont déjà été avalés par la masse anglophone, sans même s’en rendre compte. Ils parlent français mais, à vrai dire, c’est de l’anglais avec des mots français. Syntaxe anglaise, accent tonique déplacé vers les syllabes où les anglos le placent eux-mêmes, etc.

    De l’autre coté de la Ottawa River, même quand le propriétaire de la franchise est lui-même francophone, Subway ou Canadian Tire affichent en anglais seulement. Et dans les clubs vidéo qui ont survécu, les films en français – une denrée rare – sont classés dans « foreign language ».

    On se contera pas d’histoires; la réalité, c’est ça!

  6. @Papitibi

    « Aucun des francos hors-Qc que j’ai connus n’appuie la lutte des Québécois pour l’indépendance; ils y sont viscéralement opposés et la voient comme une sorte de trahison. À leurs yeux, la sortie du Québec, c’est la fin du Canada « bilingue ».

    On ne peut que leur donner raison sur la fin du Canada « bilingue » si le Québec se séparait. En même temps, les indépendantistes ne se sont jamais soucier de leur sort. Dans les jours plus glorieux du BQ, je n’ai pas souvenance de batailles qu’ils ont livrées pour leurs droits dans le Canada. De toutes façons c’est au niveau provincial qu’ils sont menacés, et le Québec n’y peut pas grand chose.

    Comme vous dites, seul un apport démographique extérieur pourrait assurer leur pérennité et à part un exode des Québecois – peut-être les jackwood, gagnon et autres mécontents 😉 – je ne vois pas d’où ça viendrait.

  7. Dans les jours plus glorieux du BQ, je n’ai pas souvenance de batailles qu’ils ont livrées pour leurs droits dans le Canada. [ spritzer ]

    Et l’argent des députés du Bloc Québécois qui aura permis à SOS Monfort de faire de la publicité? C’est le premier exemple qui me vient rapidement à l’esprit.

    Je suis fier de voir mes amis du Québec venir appuyer notre campagne. Je lance un gros merci à tous les membres du Bloc québécois. [ Jean-Robert Gauthier, président d’honneur du Fonds de la résistance S.O.S. Montfort ]

  8. @ spritzer

    Si ma mémoire est bonne, après l’élection de 1976 René Lévesque c’était fait virer de bord par les francophones canadiens en voulant un système d’entraide ou je ne sais quoi.

    « On ne peut que leur donner raison sur la fin du Canada « bilingue » si le Québec se séparait. »

    C’est où ça, le Canada « bilingue »?

    57 280 de francophones en Colombie
    68 545 de francophones en Alberta
    16 280 de francophones en Saskatchewan

    112 105 Même pas 2% de francophones dans l’Ouest canadien. Même pas le population de Sherbrooke.

    Plus un gros 493 300 de francophones en Ontario.
    605 405 de francophones à l’Ouest de la frontière du Québec et sa baisse d’année en année.

    J’ai une cousine du Québec en Alberta. Sons fils de 12 ans ne parle pas un mot de français. Le conjoint de la nièce à coté des lignes en Ontario, mieux vaut pas en discuter avec.

    Techniquement, la fin du bilinguisme, c’est-à-dire l’assimilation, dans le Roc est arrivée bien avant le bilinguisme à Trudeau. Alors on ne peut pas le provoquer et de toute façon ils s’en foutent plus que nous à l’exception du NB. Si les francos Canadiens supportent le fédéralisme c’est pour les mêmes que les anglos.

    De toute façon l’Ouest canadien n’a aucune idée de ce qui se passe au Québec. Ils travaillent en anglais et ils écoutent la TiVi américaine. Ne soyez pas surpris qu’ils me laissent indifférent.

    Mon point était qu’il faut renseigner les Québécois à savoir que les francos du ROC se font déconcrisser et que le même sort les attend.

    Renseigner des inconvénients en la promotion des avantages d’un pays.

    Je répète si on ne bouge pas, c’est le même sort qui nous attend et c’est déjà commencé.

  9. @ SPRITZER ,

    Comment vous dire Monsieur , uniquement résumer les 2 derniers mois que je viens de vivre , il y a de quoi écrire un livre. Depuis 10 ans que je demande que l’on me paye un journaliste d’enquête.

    Il est là quand même sur le Web le résumé , dont le problème  »RÉCENT » se situe aux alentours d’un puits , et d’une haie de cèdres.
    Je n’ai pas vérifié l’année , mais c’est après 2009…… Tapez jm2bleu == > Article en bleu == > descendez à Avocat , si vous avez aimé en remontant allez directement à Dieu , les Limbes et les Gouvernements , j’y parle d’arpentage. Je n’ai plus le droit de dire là depuis que la DG m’a envoyé en prison avec ses Ti-Namis , suite à de fausses accusations du propriétaire du Puits et de la haie.

    Pour depuis 2 mois et avant , j’ai mon profil Facebook , vous devez sûrement connaître le côté droit quand vous ouvrez ici.
    Par contre depuis une semaine cela va vite , et ne puis redire avant la prochaine séance du conseil de Tingwick qui sera le 5 août prochain. === Jean-Marie devrait commencer à les éclairer.

    La PARADE , est le 3 août.
    Le Rodéo Mécanique sera le 10 août , je le dis pour SOMBREDERELICTION……..
    Jean-Marie De Serre.

  10. @youlle

    « De toute façon l’Ouest canadien n’a aucune idée de ce qui se passe au Québec. Ils travaillent en anglais et ils écoutent la TiVi américaine. Ne soyez pas surpris qu’ils me laissent indifférent.

    Mon point était qu’il faut renseigner les Québécois à savoir que les francos du ROC se font déconcrisser et que le même sort les attend. »

    Je comprends votre point de vue youlle, je me demande simplement si c’est éthique d’utiliser leur situation à nos fins, alors qu’au fond, cette même situation nous laisse indifférent, plus ou moins.

  11. @ spritzer

    « Je comprends votre point de vue youlle, je me demande simplement si c’est éthique d’utiliser leur situation à nos fins,… »

    Vous êtes un bon diable spritzer. Vous économisez les anglos. 😉 En quoi ça les dérangerait? Ils s’en foutent.

    « …cette même situation nous laisse indifférent, plus ou moins. »

    C’est dommage parce que nous nous assimileront par nous même sans aide comme les francos canadiens.

    Si c’est le cas, que j’en vois pas un accuser les anglophone.

    Contrairement au dicton populaire; « y vont nous awère les anglas ».
    anglas ».

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s