14 commentaires sur “Les Satans Barbus au Palais des Congrès

  1. Personnellement, je me pose plusieurs question sur des point de droit. La première est dans le domaine des douanes. Est-il possible de refuser un visa si une personne est soupçonnés d’avoir commis un acte criminel sans toute fois avoir été accusé telle que incitation à la violence. Dans notre cas incitation à la violence envers les femmes.

    L’autre serait-il possible de considérer les propos homophobes et misogyne comme une forme de libelle diffamatoire à l’encontre des femmes et des homosexuels. (J’avoue l’avoir tiré par les cheveux )

  2. Je me demande finalement si la meilleure solution ne serait pas de les laisser venir, de respecter la liberté d’expression parce que je ne pense pas qu’ils tiendront des propos haineux à Montréal, mais de publiciser leur venue comme cela se fait présentement et qu’il y ait des manifestations pacifiques pour dénoncer leurs positions. S’ils viennent, il y aura probablement des musulmans à ces manifestations, ce qui sera une bonne chose.

  3. Dès le départ, nous savons que ces «preacher» sont cautionné par l’Arabie Saoudite. (Le wahhabisme est la doctrine religieuse officielle de l’Arabie saoudite. « Dès lors, le salafisme devient une idéologie politico-religieuse dont la pensée sera largement diffusée»).

    À deux semaines de la commémoration du 11 septembre 2001, l’occasion est bonne pour rappeler que les auteurs présumés des attaques étaient saoudiens. Pour ceux et celles qui ont besoin de confirmation, il est possible d’écouter les déclarations d’un «général américain à la retraite» Dr. Bob Bowman (Aeronautical and Nuclear Engineer) – 9/11 Explosive.

    L’Arabie Saoudite fait partie de la trilogie «néocons» avec les sionistes américains et israéliens.

    Alors que viennent faire au Québec ces «preacher»?

    Sur plusieurs possibilités j’opte pour la diversion. Ils seraient des agents provocateurs qui viennent donner une mauvaise image de l’Islam afin de motiver les québécois à vouloir éradiquer le «MAL» personnifié par tout ce qui a un lien avec l’Islam.

    Grotesque résolution qui ne passe pas le test de la parabole évangélique concernant l’ivraie et le bon grain nous en convenons. Nous avons tous une tendance au «MAL» alors, devrions nous nous éradiquer soi-même devrait-être la question?

    Bref!… Cette mise en scène islamiste, peut-être associé à plusieurs choses, mais la principale serait d’attiser la haine contre l’Islam au profit des sionistes qui sont «grosso merdo» comme dirait Dieudonné des athées qui font de la politique guerrière dans un objectif hégémonique.

    http://www.vigile.net/Y-a-toujours-ben-un-boutte-a

  4. Woups!… J’ai inversé la vidéo du Dr. Bob Bowman relatif au propos liant l’Arabie Saoudite au 11 sept.

  5. @ Spritzer 8h39

    « S’ils viennent, il y aura probablement des musulmans à ces manifestations, ce qui sera une bonne chose »

    = = =
    D’accord… en théorie!

    Mais il y a 200000 Musulmans dans la grande région de Montréal et ils seront pas mal moins nombreux à aller manifester. Surtout avec la crainte des conséquences des lois et règlements anti-manif; quand t’es musulman, tu portes un stigmate, alors je crains que « nos » musulmans jouent low-profile.

    Conséquence? S’il n’y avait que 300 ou même 3000 musulmans pour manifester contre ces quatre preachers salafistes homophobes partisans de la domination du mâle, j’imagine déjà les commentaires chez Martineau, Poste de Veille et autres dretteux islamophobes: pourquoi les musulmans qui sont pas venus sont-ils restés chez eux, hein??? J’va vous l’dire, moé. Cé passque les musulmans pis les islamisses cé toute pareil!

    = = =

    Cela dit, j’ai entendu Blaney – le ministre conservatif de la sécurité publique – sur RDI ce PM. Tout ce qu’il dit, c’est « Le Canada est un pays de droit ». Et ça, il le répète deux fois. « Quand pourrez-vous nous faire part de votre décision« , insiste la journaliste? Je sais pas, répond Blaney.

    Les conférenciers doivent parler le 7 septembre; le ministre devrait donc rendre sa décision le 8…

    = = =

    Je connais les mots de Voltaire:

    je suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’à la mort pour protéger votre droit de les dire.

    Mais ici ça va plus loin que la liberté d’expression. Ici, il y a des enjeux de société. Ici, on a un gouvernement qui est proprio de l’édifice où des islamousses fanatiques sont attendus; et ce gouvernement prétend faire adapter une loi contre le port de symboles ostentatoires dans l’espace public. Ostentatoire, c’est juste bon pour les yeux, ou si ça va aussi pour les oreilles?

    Ma question n,a rien d’anodin: les cloches des églises vont-elles pouvoir résonner encore pour annoncer des funérailles religieuses ou célébrer Pâques? Le muezzin pourrait-il s’adresser aux fidèles du haut d’un minaret?

    Autre question: on fait quoi avec les signes religieux COLLECTIFS, comme un érouv qui ceinturerait un quartier complet? À ma connaissance, ce sont les Juifs qui ornent leurs résidences de signes d’appartenance religieuse, soit sur leur balcon, soit plus discrètement sur le cadre de leur porte extérieure. Cela dit, on fait quoi de toutes ces statues du Sacré-Coeur ou de la Vierge Marie qui ornent le terrain du voisin? Je sais, tout ça, c’est sur un terrain privé mais c’est mis là pour être visible de l’espace public, bazwell!

    Ça risque de susciter de beaux débats, tout ça. Et je n’ai pas encore abordé la question des croix de chemin et de ces mausolées créés le long des voies publiques pour honorer d’une croix la scène d’un accident; on aura compris que dans ce dernier cas, je risque de me placer en situation de conflit d’intérêt (j’ai perdu 4 membres de ma famille dans un accident de la route en ce début d’année 2013… mais planter une croix, ce serait VRRRRAIMENT un symbole religieux?)

  6. Papitibi écrit:«Mais ici ça va plus loin que la liberté d’expression. Ici, il y a des enjeux de société. Ici, on a un gouvernement qui est proprio de l’édifice où des islamousses fanatiques sont attendus»

    J’avoue que ma préoccupation actuelle à propos de ces islamousses sulfuriques projetant de venir déverser leurs propagandes en sol catholique (l’inverse serait mortel pour un preacher québécois désirant faire sa prêche en Arabie. Le gars sortirait cul par-dessus tête de ce pays) est de savoir qui les a invités?

    La clique policière GRC en tête, n’a-t-elle pas fait tout un plat avec les barbus qui voulaient supposément jouer à faire dérailler un train au nom de je ne sais quelle cause «Al Quanadienne»?

    Malheureusement pour nos sbires de la grande famille sécuritaire canadienne, c’est un «asti de pollock amaricain à marde » qui a terroriser la communauté de Lac Mégantic via sa compagnie de broche à foin, MMA que notre grand pays a laissé vaqué avec ses bombes sur rails en abaissant le niveau de sécurité.

    Mais par contre le Canada espionne Facebook et Cie pour trouver des terroristes.

    Pourtant les vrais terroristes qui sont en action actuellement ne sont de toute évidence pas arabes, ni islamistes.

    Au risque d’être fatiguant avec mes hypothèses, je crois que ces «preachers» ont pour objet de donner raison à nos agents 007 d’investir autant d’argent pour surveiller des possibles terroristes et d’alimenter une propagande alors que des problèmes autrement plus cruciaux d’ordre écologique par exemple (les BPC de la nouvelle du jour) et autres accidents évitables risque de nous péter à la figure à plus où moins, moyen terme.

    http://www.vigile.net/Daniel-breton-fait-le-bilan-de-9

  7. @Papitibi

    C’est vrai qu’avec le gouvernement Marois, ils vont surement tout faire pour les empêcher de venir s’ils veulent être conséquent. N’empêche qu’une bonne manifestation avec beaucoup de mousselimes, ça aurait frappé fort! Mais c’est vrai aussi qu’il est difficile d’évaluer l’ampleur que ça aurait. Si 3000 comme vous le dites étaient sortis, c’eut été un gros turnout à mon avis mais il y en aura/aurait moins que ça je crois. Mais qui sait!

    À noter que les positions de ces individus sur les femmes, les homosexuels etc. on les retrouve dans le judaïsme orthodoxe. J’imagine le déchirage de chemise de certains quand un rabbineux sera interdit de séjour pour les mêmes raisons.

  8. À quoi ça sert un moustiquaire si les bébittes rentrent??? Mr Harper y a des trous dans ta frontière, sort le tube de silicone pis colmate-moi ça!!

  9. LE DEVOIR

    LES CONFÉRENCIERS MUSULMANS NE SONT PAS RADICAUX, SELON LES ORGANISATEURS DE LA CONFÉRENCE ISLAMIQUE.

    30 août 2013 18h11 | Bahador Zabihiyan | Actualités en société

    http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/386383/les-conferenciens-musulmans-ne-sont-pas-radicaux-selon-les-organisateurs-de-la-conference-1ndependance

    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
    http://www.pointdebasculecanada.ca/articles/10003108-%C3%A0-d%C3%A9faut-de-percer-compl%C3%A8tement-le-myst%C3%A8re%E2%80%A6-des-informations-au-sujet-des-organisateurs-de-la-conf%C3%A9rence-islamiste-1nd%C3%A9pendance.html

    POINT DE BASCULE CANADA

    QUELQUES FAITS DIGNES DE MENTION

    Les ambitions des conférenciers étant éclaircies, nous publions cet article pour essayer d’apporter un peu de lumière sur les organisateurs de cette troisième édition de la conférence 1ndépendance à se dérouler à Montréal. Cet aspect des choses est beaucoup moins clair que les motivations des conférenciers.

    Quelques faits survenus avant que la conférence 1ndépendance ne fasse récemment les manchettes sont dignes de mention pour comprendre la suite des choses.

    1.Le 25 janvier 2013, le Centre islamique Badr (CIB), déjà au Registre des entreprises du Québec depuis 1999 (NEQ 1148317689), a fait inscrire dans son dossier deux autres noms d’organisations qu’il compte utiliser : Conférence 1ndépendance et Institut Rissala. Le CIB fut le principal organisateur d’1ndépendance 2011 et d’1ndépendance 2012. Son nom est bien en évidence sur les affiches de ces événements reproduites plus bas. Des transactions financières lient le CIB à l’infrastructure des Frères Musulmans, notamment un transfert de 4 055$ de la MAC vers le CIB en 2010 et une série de transferts totalisant 70 300$ du CIB vers IRFAN, le collecteur de fonds du Hamas au Canada, entre 2004 et 2010. La MAC est la principale organisation des Frères Musulmans au Canada. Point de Bascule vient d’ailleurs de révéler que quelques jours après avoir démissionné de son poste de président de la MAC en décembre 2012, Wael Haddara s’est retrouvé aux Nations Unies pour représenter l’Égypte alors dirigée par Mohammed Morsi et les Frères Musulmans. Quant au Hamas, l’article 2 de sa charte précise qu’il s’agit d’une des ailes des Frères Musulmans à Gaza. Le CIB a également signé plusieurs déclarations communes avec des organisations liées aux Frères Musulmans dans le passé, dont une notamment pour dénoncer l’adoption unanime d’une motion anti-charia par l’Assemblée nationale en 2005.

    2.Le 10 mai 2013, le Collectif 1ndépendance est inscrit au Registre des entreprises du Québec (NEQ 1169137842). Ses administrateurs désignés sont Jalil Tazi, Younes Ziyat et Reda Guerboukha. Cette année, c’est le Collectif 1ndépendance qui se présente comme le principal responsable de l’organisation de la conférence. Bien que le Collectif 1ndépendance et la Conférence 1ndépendance soient des entités formellement distinctes, on peut les relier via Reda Guerboukha. En 2011, c’est lui qui a enregistré le site internet 1ndépendance.com. À ce moment-là, il donna comme adresse le 8614 Langelier à Montréal. À l’époque, c’était l’adresse du Bureau associatif pour la diversité et la réinsertion (BADR). D’après le Progrès Saint-Léonard, «le BADR a été créé en avril 2005 pour organiser les activités socioéconomiques, culturelles, de loisir et d’éducation populaire offertes (auparavant) par le Centre islamique BADR». Bien que les leaders du BADR affirment que son administration soit distincte de celle du Centre islamique Badr (CIB), on note plusieurs recoupements entre les membres des deux conseils d’administration. En se présentant comme une «organisation communautaire» plutôt que comme une «organisation islamique» associée au CIB, le BADR a pu obtenir plusieurs subventions des différentes instances gouvernementales dans le passé.

    3.Sur une affiche de la conférence 1ndépendance 2013 publiée le 27 juillet 2013, Human Concern International et Islamic Relief Canada étaient identifiés comme partenaires de l’événement. Les deux entités ont le statut d’organismes de bienfaisance auprès de l’Agence du revenu du Canada et sont associés à l’infrastructure internationale des Frères Musulmans. Sur le site officiel de la conférence 1ndépendance.com, on ne fait cependant plus aucune mention du rôle d’Islamic Relief.

    4.Le Centre islamique Badr (CIB) qui joua un rôle-clé dans l’organisation des deux premières éditions de la conférence ne s’affiche pas dans la publicité de la troisième édition de la conférence.

    Pourquoi deux entités liées à l’infrastructure des Frères Musulmans sont allées enregistrer deux noms d’entreprises utilisant le terme 1ndépendance à quelques mois d’intervalle?

    Pourquoi le Centre islamique Badr, principal organisateur des deux premières éditions d’1ndépendance, refuse de s’associer publiquement à l’édition 2013?

    Pourquoi Islamic Relief était-il identifié comme partenaire d’1ndépendance 2013 le 27 juillet 2013 et que son nom n’apparait plus sur le site officiel de l’événement quelques semaines plus tard?

    Nous sommes tentés de spéculer que ces faits attestent d’une dissension parmi les acteurs islamistes que nous avons identifiés. Puisque les faits que nous mentionnons sont survenus avant que la conférence ne fasse récemment les manchettes, l’éventuelle dissension aurait été causée par des considérations internes et non par les pressions médiatiques.

  10. À TOUS: alerte Centre Islamique BADR (voir commentaire de B.L. à 19h00)

    Coïncidence?

    En lisant le dernier commentaire de Bernard Leblanc, je suis tombé sur l’expression « Centre Islamique Badr »…

    Ça ne fait pas encore très longtemps mais je me souvenais avoir publié un billet sur ce Centre Badr. Le 19 août dernier.

    Faudra peut-être mettre un journaliste d’enquête là-dessus, qui pourra, lui, aller au delà du simple fait divers. Certains lecteurs du Hournalle de Mourialle affirmaient en réaction à cette affaire de clôture en travers du Boulevard Langelier que le Centre Islamique (Mosquée) Badr débordait de fidèles et en accueillait un plus grand nombre que sa capacité le permet.

    Sur le coup, ça m’avait semblé constituer un point pour les pompiers et pour le service de circulation de la Ville de Montréal. Mais si ce centre islamique est aussi fréquenté, alors le contenu de l’article de Point de Bascule pourrait inquiéter.

    À noter que le Centre islamique Badr (la mosquée) est au 8625 Langelier; l’autre organisme BADR [Bureau associatif pour la diversité et la réinsertion (BADR)] logeait pour sa part au 8614 Langelier, du moins en 2011.

    En conclusion: je me méfie de Poste de Veille. Je ne dis pas qu’ils mentent au sujet de BADR; je dis qu’ils sont systématiquement islamophobes.

  11. @ Blink 16h01

    Ils ne viennent plus… au Centre des Congrès. Mais les organisateurs seraient à la recherche d’une solution de rechange.

    Ça pourrait être difficile, though! S’il est le moindrement avisé, le proprio d’un espace capable d’accueillir 1000 à 2000 mousselimes alors que d’autres pourraient s’opposer à la tenue de l’événement va d’abord vérifier si son assureur est d’accord et s’il est d’accord, à quelles conditions; s’il ne le fait pas, et s’il y a de la casse, le propriétaire risque de voir son assureur nier couverture sur la base d’une aggravation non déclarée du « risque ».

    C’était là mon domaine d’expertise. Ça n’est pas celui des propriétaires d’aréna ou autres lieux de rassemblement qui pourraient recevoir un appel des organisateurs. S’il y en a un qui accepte de dépanner les organisateurs mousselimes, il va peut-être apprendre à la dure ce que sont les fondements du droit des assurances.

  12. Fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiouuuuuuuuuuuuuu! Nous sommes sains et sauf! Mais pour combien de temps??? 😮 😮

  13. http://www.journaldemontreal.com/2013/09/07/la-conference-islamique-sest-finalement-tenue-a-montreal

    ————————————————
    Photo Jean-Marc Gilbert / Agence QMI – 08.09.2013

    La mosquée Al-Omah Al-Islamiah, située au centre-ville, a accueilli les conférenciers.

    Trois des quatre conférenciers islamistes invités à la conférence «Entre ciel et terre», qui devait se tenir ce week-end au Palais des congrès de Montréal avant d’être annulée à la dernière minute, ont finalement pu livrer leur message. La mosquée Al-Omah Al-Islamiah, située au centre-ville, a accueilli les conférenciers samedi après-midi.

    Dans une invitation lancée sur Facebook, notamment par l’entremise de la page Montréal Masajid (Guide du musulman montréalais), on demandait aux gens intéressés à assister aux conférences à se rendre directement à la mosquée située sur la rue Saint-Dominique, près de la rue Sainte-Catherine, les 7 et 8 septembre, entre 13 h et 19 h.

    Mohamed Patel, Mohamed François et Farid Mounir, qui devaient initialement se retrouver à la conférence «Entre ciel et terre», qui était organisée par le collectif 1ndépendance, étaient présents.

    Seul Nader Abou Anas, qui a été décrit par certains médias comme le prédicateur le plus radical du groupe, manquait à l’appel. Abdul Malik Clare, un converti de Nouvelle-Ecosse, a accepté de prendre sa place.

    Des bénévoles près de l’organisation ont accepté que l’Agence QMI assiste à la conférence, à condition de ne pas prendre de photos.

    Organisé à la dernière minute

    En milieu d’après-midi, à l’intérieur, une centaine de jeunes hommes et femmes sont venus écouter l’enseignement de Mohamed Patel. Les femmes devaient s’asseoir dans le fond de la salle et les hommes en avant pour éviter d’être distraits par les femmes et pour pouvoir se concentrer sur les paroles du cheik Patel.

    La mosquée était loin d’être pleine. Elle aurait facilement pu accueillir 300 personnes, mais l’événement a semblé être organisé à la dernière minute.

    Pendant la demi-heure à laquelle l’Agence QMI a assisté, Mohamed Patel n’a tenu aucun propos pouvant susciter la controverse ou considéré comme dégradant et humiliant pour les femmes, comme certains le craignaient.

    Il a plutôt insisté sur l’importance de la prière tout en enseignant comment devenir un «bon musulman».

    «Pour être un bon musulman, il faut être une personne positive et bénéfique pour la société», a-t-il notamment dit.

    Les organisateurs de la conférence, qui étaient réticents à émettre des commentaires, n’ont pas retourné les appels de l’Agence QMI.

    Il était impossible de savoir si la conférence allait réellement se poursuivre, tel que prévu, dimanche.

    Des bénévoles ont laissé entendre, samedi après-midi, que l’organisation reconsidérait la question

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s