2 commentaires sur “DPJ Express, ou l’art de tourner les coins ronds

  1. J’ai pour mon dire que tout système peu importe la nature est voué à avoir des ratés. Ce cas en est l’exemple parfait. Un dérapage dont les mesures anti-dérapage ne fonctionne pas. Le problème de la DPJ s’est qu’il est géré par une bébitte à deux pattes nommé Humain (problème récurant dans nos institutions). 😉

  2. Où il y a de l’homme il y a de l’hommerie. Avec les meilleures intentions du monde, un système pensé et repensé, un idéal des plus honorable, la mise en place d’un système nécessite malheureusement une surveillance constante pour éviter les dérives. Ce n’est pas les programmes gouvernementaux aux services des plus vulnérables qui sont le problème, ce sont les dérives possibles. Soyons simplement vigilants et donnons-nous la capacité de remettre en question certaines pratiques. C’est aussi ça la démocratie. Comme le dirait mon grand-père: Le maudit gros bon sens. C’est pas si compliqué!

    Par Papi: Opinion sensée.

    Je m’excuse par ailleurs du délai de publication; WordPress bloque ici, par défaut, tous les commentaires provenant d’une adresse qui lui est inconnue. À moi de bouger… mais je n’ai pu le faire plus tôt.

    Désormais, il n’y aura plus de délais. 😉

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s