23 commentaires sur “Hermil Lebel: profession – antisémite

  1. Petite question, comment vous faites pour lire des pages de conneries sans avoir la nausé après le premier paragraphe, que ce soit tatagoniste, les zoufs de la vérité, J’arrive à lire ce qui à d’écrit dans le réseau des lobotomisé du Québec.

    Quand c’est trop cons, je bourre vite.

    Par Papi: La sagesse vient avec l’âge, l’âge vient avec les poils blancs, et le bonhomme plein de poils blancs au dessous du nez et au dessus des sourcils est connu pour ses Ho! Ho! Ho! bien sonores.

    Mais les Ho! Ho! Ho!, il faut bien leur trouver une source d’inspiration, non? La lecture des fientes de rat, ça finit par dilater la rate!

    Publier ces bêtisiers, c’est une manière de recycler la bêtise!!! (les trois !!! ne sont pas anodins)

  2. @Papitibi

    «Hey misère»! Qu’est-ce que c’est que ce salmigondis qui fait office de texte?

    On dirait les manigances de cet islamiste intégriste invité à une entrevue de Denis Lévesque et qui avait une pile de feuille devant lui et qui n’arrêtait pas de répondre en mimant le geste du gars qui va sortir une preuve dans ce lot de papier qu’il tripotait comme un diable pris en défaut. (Dans un reportage, nous l’avions vu avec ses suiveuses dans ce fameux village (Hérouxville) ou une (CHARTE) avait été concoctée).

    Alors, je ne tente même pas de classer vos assertions que vous déversez en ratissant tellement large que même le Pape irait se confesser d’être peut-être anti quelque chose!

    Cela dit, est-ce que Bernard Lugan a tord dans ces propos sur Mandela?… Je ne pense pas!… En tout cas il est assurément plus clair et mieux documenté dans son exposé.
    ——————————————————————————————————————-
    Bernard Lugan est un africaniste consommé. Il a mené des fouilles archéologiques au Rwanda, pays où il a enseigné pendant onze ans (1972-1983) à l’Université nationale. Cet auteur de l’Histoire de l’Afrique, des origines à nos jours, parue en 2009, fait aussi des conférences à l’Institut des hautes études de défense nationale et à l’École de guerre au sein du module Histoire et géostratégie de la francophonie. Et par-dessus le marché il est docteur en histoire et docteur d’État ès lettres. En 1988, il a également décroché le prix M. et Mme Louis Marin de l’Académie française pour son livre Huguenots et Français, ils ont fait l’Afrique du Sud. Le moins que l’on puisse dire c’est que la mort de Mandela l’a laissé on ne peut plus perplexe sur la nouvelle page de l’histoire sud-africaine. Voici ce qu’il en pense.
    ——————————————————————————————————————-
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Umkhonto_we_Sizwe

    Tandis que de votre côté vous gagnez le championnat de l’amalgame et des mises en situations hors contexte.

    Détendez-vous un peu! 😉

    Dans ce que vous avez fait ressortir, vous avez du travail de recherche pour les prochaines années. Alors comment peut-on participer à ce type de bourrage de crâne limite propagande à encenser les « Jack Teitel, (le « terroriste juif », condamné à perpétuité») de se monde?

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/04/09/le-terroriste-juif-condamne-a-perpetuite-pour-le-meurtre-de-deux-palestiniens_3156798_3218.html

    En terminant! De mettre Mère Teresa dans le même lot que Mandela c’est proprement offensant.

    « Afin qu’une lampe continue de brûler, il faut y ajouter de l’huile.» de Mère Teresa

    «Une lampe à l’huile c’est fait pour éclairer, et non pour mettre le feu!» de Bernard Leblanc

  3. @ Bernard

    Quel était l’objet du présent billet, déjà? Ah oui, la dénonciation du racisme. D’abord celui d’Hermil Lebel, qui reproduit servilement une image particulièrement méprisante d’un Juif « typique« . Typique, du moins, dans l’esprit des vrais antisémites – ne pas confondre avec « opposé à l’expansion illégale d’Israël en territoire occupé ».

    Et ensuite, le racisme qui transpire des propos de Bernard Lugan. Que le bonhomme soit lettré, qu’il soit reconnu comme un spécialiste de l’Afrique, ça me va. Il n’en est pas moins un monarchiste, anarchiste de droite de tendance mousquetaire (tel qu’il se décrit lui-même) et trop attaché aux grands empires blancs et coloniaux pour demeurer « objectif » dans son analyse du nègre.

    = = =

    « Alors comment peut-on participer à ce type de bourrage de crâne limite propagande à encenser les « Jack Teitel, (le « terroriste juif », condamné à perpétuité») de se monde? »

    En quoi aurais-je encensé ce trou de cul de Yaacov Teitel? Un raciste, fut-il Québécois, Canadian, bantou, zoulou, juif ou palestinien, n’en demeure pas moins un raciste et TOUS les racistes me font vomir. Period. Alors, pourquoi devrais-je m’abstenir de dénoncer Bernard Lugan pour sa propension à casser du nègre?

    Ph.D? Je m’en contrecincibouèrise… Ce ne sera pas le premier Ph.D à s’asseoir sur ses titres pour s’autoriser à pisser puant.
    = = =

    « En terminant! De mettre Mère Teresa dans le même lot que Mandela c’est proprement offensant. »

     »
    Offensant? Pour qui? Et pourquoi?

    Vous n’aimeriez pas être comparé à Mandela? Ah, j’oubliais, il avait été qualifié par Lady Thatcher de communiste et pire, de terroriste; à chaque fois qu’elle devait évoquer le nom de cet avocat nègre, elle devait se boucher le nez.

    Ah oui, j’oubliais, l’African National Congress, dont il avait été l’âme et le coeur, est aujourd’hui un parti corrompu. Soit. Mais est-ce là un motif pour chier sur Mandela (comme le fait ti-zoune Lugan)?

    Une question toute simple pour vous, qui me semblez un bon chrétien: s’il existe aujourd’hui des prêtres pédophiles, cela m’autoriserait-il à vomir sur Jésus-Christ? Same for Mandela…

  4. @Papitibi

    Par Papi: Tout ce qui apparaît en rouge ci-dessous est de moi; ce qui est en noir, c’est de Bernard. Pas moyen de corriger les erreurs de mise en page. ! Quit!


    Comme vous l’avez sans doute remarqué j’apprécie généralement vos interventions puisque vous n’hésitez pas à vous «mouiller»! Mais entre se «mouiller» et se noyer dans une plaidoirie fleuve sur un ramassis de bout de faits historiques planter à la va comme je te pousse, ce n’est pas sérieux, ça relève d’une conférence démagogique financé par les Carrières Miron.

    Comme vous le devinez je plaisante là, mais c’est «border line» la vérité! 😉
    …………………………………………………………………………………………………………….
    À votre question : Offensant? Pour qui? Et pourquoi?
    …………………………………………………………………………………………………………….
    Alors introduire Mandela dans le Panthéon des personnes ayant œuvré totalement pacifiquement c’est offensant pour la mémoire des intéressés d’abord!

    Je m’explique: Pour les humains il y a deux attitudes fasse à un conflit grave. Il y a eu celle de Gandhi, Mère Teresa et il y a eu celle de Mandela.

    Je connais bien les parcours de Gandhi et de Teresa. Et j’ai le plaisir d’avoir participé au dévoilement de l’arnaque» de Serge Larivée, professeur au département de psychoéducation de l’université de Montréal qui titrait une supposé recherche : <>

    Le bonhomme c’est aperçu assez rapidement qu’il n’y a avait pas que des abrutis au Québec lorsqu’il a été démontré que cette pseudo recherche avait comme source une majorité de magazine athée et que les propos n’étaient pas fondés.
    …………………………………………………………………………………………………………….
    Mandela, a fait son combat à sa manière!… C’est son choix. Je n’ai rien à ajouter là-dessus. Mais il ne peut pas être mis dans la même catégorie que Mère Teresa.

    On pourrait sans doute le mettre dans le panthéon des grands personnages ayant usé des armes, où avoir été un meneur de groupes armées anti-apartheid, mais il n’a pas choisi la voie pacifique.

    Par Papi: Pas choisi la voie pacifique? Parce que, dans sa jeunesse, il a refusé de tendre l’autre joue à ce régime fasciste des Afrikaners? Malheureusement, et je le déplore, un peuple opprimé n’a pas toujours le choix des moyens qui lui permettront de secouer son joug.


    …………………………………………………………………………………………………………….
    Cela me conduit à Bernard Lugan!… La découverte de ses compétences attestées par des diplômes, sont venu après que j’aie pris connaissance de ses propos. C’est grâce à votre texte par ailleurs que j’ai pu me rendre à ce bonhomme extraordinaire.

    (Vous voyez, votre œuvre n’est pas complètement perdu) 😉

    Pour que j’y consacre deux heures d’écoute vidéo, c’est que le gars n’est pas piqué des vers. À ce propos je mets à la fin la première partie de quatre d’une de ses conférences à Lyon.
    ……………………………………………………………………………………………………………..
    Maintenant, au début de votre texte vous posez la question suivante (de papitibi)«Quel était l’objet du présent billet, déjà? Ah oui, la dénonciation du racisme. D’abord celui d’Hermil Lebel, qui reproduit servilement une image particulièrement méprisante d’un Juif « typique ».»

    Aucun problème avec ça puisque c’est votre marque de commerce!

    Alors, si je ne suis pas content je vais voir ailleurs si j’y suis. Sauf que mon intervention concerne le noyage de «baleine» dans un salmigondis de références historiques saupoudrés pèle mêle dans un champ d’épuration au point que non seulement, une chate n’y retrouve pas ses chatons, mais elle s’est perdue elle-même et a terminé à l’asile pour félins.
    ……………………………………………………………………………………………………………..
    Je ne critique pas votre intention, je critique le fait qu’à vouloir tout incorporer dans un texte le résultat est que c’est du n’importe quoi. Alors si c’est ça que vous voulez que l’on bouffe!… Qu’il en soit ainsi. 😉

    Chaque élément doit-être analysé un à un. Différencier faits, de l’opinion de la personne qui l’incorpore dans son texte.
    ……………………………………………………………………………………………………………..
    Avez-vous déjà écoutez le pseudo philosophe français Bernard Henri Lévis concernant ses positions sur La Palestine, sur la Libye? Puisqu’il est sioniste vous le préférez peut-être à Bernard Lugan?

    Par Papi: Si j’ai bien compris, Bernard, quand vous faites allusion à ce que vous appelez ma marque de commerce quelques lignes plus haut, c’est à mes sentiments pro-sionistes que vous référez. Si tel est le cas, je pense que votre avis ne sera pas nécessairement partagé par un certain Simon. Shimou, pour les intimes…

    Sinon, quel est votre intérêt à sous-entendre que je préfère l’opinion d’un sioniste à celle de Lugan?
    ……………………………………………………………………………………………………………..
    Vous terminez votre texte comme ceci :« Une question toute simple pour vous, qui me semblez un bon chrétien: s’il existe aujourd’hui des prêtres pédophiles, cela m’autoriserait-il à vomir sur Jésus-Christ? Same for Mandela…»:

    L’étiquette bon chrétien, venant d’un agnostique je le perçois comme du cynisme et de l’ironie. Surtout que parmi ceux et celles qui s’intéresse au christianisme, jamais ils ne se donne ce genre d’épithète. Autant m’étiqueter «bon nègre blanc d’Amérique» ça m’apparaitrait plus approprié.

    Cela dit: qui a vomit sur Mandela en un premier temps, et qu’elle est le lien entre JC et Mandela?

    Par Papi: Agnostique je ne fus pas toujours, Bernie! D’ailleurs, à moins d’être vous-même curé ou diacre, vos états de service dans l’Église sont probablement moins significatifs que ne l’auront été les miens. Le curé qui a baptisé le plus jeune de mes fils était un ami personnel – un Oblat, aujourd’hui décédé. Le prêtre qui a officié les funérailles de ma fille il y a 11 mois est un aussi ami personnel.

    Qui a vomi sur Mandela, me demandez-vous? Lugan, crisse! Logan, qui le pourfend pour avoir « échoué ». Que je sache, même Jésus-Christ a échoué dans sa tentative de rédemption; la preuve, c’est que nous avons eu au 20e siècle des ordures comme Hitler, Staline, Pinochet, PolPot, des génocides (Arméniens, Rwanda, ex-Yougoslavie), quelques dictateurs sanguinaires de mémoire plus récente (Al Assad, Saddam Hussein, Kadhafi…)

    Quel est le lien entre Mandela/ANC et Jésus-Christ/prêtres pédophiles? Le lien, c’est que si vous me refusez le droit de reprocher au Christ les exactions des prêtres pédophiles au cours des 20 siècles qui ont suivi sa crucifixion, acceptez au moins que je m’objecte au lien tordu que tisse Lugan entre Mandela et la corruption qui a miné l’ANC depuis la fin de sa présidence.

    Bref, soyez cohérent. Voilà.


    Ce n’est pas parce qu’un historien donne l’heure juste qu’il vomit sur le sujet.

    Je cite B.Lugan :« Le culte planétaire quasi religieux aujourd’hui rendu à Nelson Mandela, le dithyrambe outrancier chanté par des hommes politiques opportunistes et des journalistes incultes ou formatés ne changeront rien à cette réalité (lire le texte que vous donniez en référence).»:

  5. @Papitibi

    Actuellement, tous les grands de se monde encense Mandela. Un gars que l’on a cassé avec 26 ans de prison, qu’il a écopé pour son implication dans une organisation anti-apartheid que l’on a étiqueté de terroriste alors que nous savons très bien que cette organisation incorporait des noirs qui suite à un massacre avaient choisi de venger «les massacrés» et par la suite retourner l’intimidation contre les blancs Afrikaners que l’on pourrait qualifier de néonazi. Jusque là, on s’entend que c’est une réaction humaine d’autodéfense.

    Le symbolisme du drapeau «Ligue des frères Afrikaners» fait foi de leurs dangerosité, le fameux 777 qui n’a rien de rassurant.

    Mais qui sont ces Afrikaners?

    Les Afrikaners (initialement des Boers) sont les descendants des colons d’origine hollandaise, allemande et française qui, à partir du XVIIe siècle, vont progressivement occuper la région du cap de Bonne-Espérance.

    Ils ont pratiquement la même histoire que les québécois, sauf qu’ils sont d’origines hollandaise, allemande et française et majoritairement protestant, planter dans un continent noir, alors que les premiers québécois sont d’origine française catholique, planté dans un continent amérindien.

    Au printemps 1652, moins de 100 pionniers fonde le Cap, la cité-mère de la future République d’Afrique du Sud, alors simple comptoir commercial sur la route des Indes.

    Ces afrikaners (les fameux Boers) vont avoir les mêmes problèmes que les québécois (frogs) avec les «blokes»! 😉 En 1806, les Britanniques succèdent aux Néerlandais au gouvernement de la colonie du Cap. Comme pour le Québec les «afrikaners» vont exprimer leurs patriotismes de différentes manières, ils sont chez eux (du moins selon la notion du j’habite ici alors je suis chez moi) et les colonialistes vont chercher à les réprimer pour ne pas perdre leurs «POUVOIRS» de faire de l’argent sur leurs dos.

    Ce qui différencie les afrikaners des québécois, c’est le type de christianisme. Les protestants louvoient dans leurs compréhensions des intentions qu’avait notre Teresa juif, Yéshoua (Jésus). Ce qui va permettre l’implantation d’une organisation secrète franc-maçonne, recrutant un nombre croisant d’instituteurs, de professeurs, d’universitaires et de politiciens.

    Ici, pas besoin de préciser que la franc-maçonnerie pour le Vatican, est une organisation qui est antichrétienne, malgré ses apparences. Pour en savoir plus à ce sujet on peut lire le docteur Maurice Caillet, ex-Vénérable du Grand Orient de France.

    Voilà un des motifs qui fait que les québécois Catholiques se sont généralement comportés de manière pacifique malgré les injustices coloniales. (Les Patriotes furent marginaux).

    Les années 70 et le petit groupe felquiste, n’aura été qu’une histoire de marxiste en devenir piloté par Moscou qui ont joué sur les aspirations des jeunes étudiants où travailleurs à vivre en français etc. mais sans oublier que le divisé pour régner qu’ont toujours utilisés les marionnettistes internationaux (Puissances financières) a obligatoirement joué (chacun sa job). Ils n’ont certainement pas abdiqués cette méthode qui fonctionne alors qu’ils peuvent continuer leurs «business as usual» en douce alors que les citoyens sont occupés ailleurs contrôlé par la sous-traitance, relevant des sécurités nationales. On ne construit pas un canal de Panama sans plan d’envergure.

    L’invasion des militaires canadiens en sol québécois ne pouvait être qu’un test afin de vérifier la réaction de la population, mais aussi un moyen d’intimidation impressionnant. Il n’y a personne qui peut insinuer que le FLQ constituait une menace au point qu’il était nécessaire d’envoyer l’armée au Québec.

    Les sources (antennes) de prise d’informations étaient jusqu’au cœur des partis politiques et les coups d’éclats étaient majoritairement des actes de la Sécurité Nationale . Pensons à Morin la source, et à l’agent Samson le pétard!

    Donc que les afrikaners aient instauré un climat d’apartheid résulte de plusieurs choses. Pour le comprendre, le même phénomène se passe entre Israël, la Palestine et certains autres pays arabes qui sont savamment menotté actuellement par la Haute Finance qui parasite toutes les ressources y compris humaines!

    Ce n’est pas un secret historique qu’Israël a pour fondement le résultat du terrorisme sioniste qui n’est rien de moins qu’une résurgence néo-nazi. Demandons aux élites américaines si elles sont intimidées par les nazis? Beaucoup de ceux-là ont été à la solde des E.U. après la guerre. On pourrait aussi parler du financement du parti nazi!

    Bref, qui a intérêt à nous faire croire que Mandela est le saint sauveur de l’Afrique? Est-ce que vous voyez une Afrique pacifié actuellement? Mandela n’arrive même pas à la cheville de Martin Luther King! Mais, il est noir et il symbolise la résistance.

    Paul Rose symbolise la résistance, mais est-ce que l’establishment l’a sanctifié? Pourquoi deux poids deux mesures? D’accord le Québec n’a pas vécu le même type de racisme. Alors prenons l’apartheid israélien! L’ONU a décrété qu’il était du même type que l’apartheid des Afrikaners! Que font les élites? Obama qui s’est rendu faire un show en Afrique est celui qui représente le pays qui finance Israël! On appelle ça comment?

    Pour terminer vous écrivez :«même Jésus-Christ a échoué dans sa tentative de rédemption»:!

    Mais c’est ce que pensent les sionistes qui ne connaissent pas leurs histoires religieuses! 😉

    Je vous recommande de faire un peu de lecture sur le sujet de la rédemption. Le juif du temps de JC, croyait au départ que le Messie allait être un genre de chef militaire qui allait assujettir le monde et apporter gloire et richesse au Peuple Élu. Le reste est à lire.
    …………………………………………………………………………………………………………

    Vous avez écris:« Par Papi: Agnostique je ne fus pas toujours, Bernie! D’ailleurs, à moins d’être vous-même curé ou diacre, vos états de service dans l’Église sont probablement moins significatifs que ne l’auront été les miens»:

    En réponse à votre interrogation, je suis un québécois type très ordinaire, baptisé de culture, ayant eu 36 boulots, 36 misères, et qui s’intéresse à ce qui se passe. 😉

    genocide-anti-blancs-s-t_news

  6. @ Bernard 13:52

    « qui a intérêt à nous faire croire que Mandela est le saint sauveur de l’Afrique? Est-ce que vous voyez une Afrique pacifié actuellement? Mandela n’arrive même pas à la cheville de Martin Luther King!


    Bernard, tout le monde SAIT que l’Afrique est loin d’être pacifiée, mais peu nombreux sot ceux qui se posent la VRAIE question: pourquoi?

    Partout où il y a eu des puissances coloniales, ce sont des territoires qu’elles ont conquis. Pas des entités « politiques » ou socio-linguistiques. Anglais, Français, Belges, Italiens, Allemands, Portugais, Néerlandais et Espagnols ont découpé l’Afrique à la hache, sans se soucier de diviser les groupes que leurs affinités culturelles avaient unis.

    Puis les vaincus de la guerre 39-44 ont cédé leurs possessions africaines aux vainqueurs. Et, au tournant des années 60, même les vainqueurs ont quitté mais bien sûr, ni les Anglais, ni les Belges, ni les autres n’avaient pris le temps de former des élites locales. Ni de reconfigurer les frontières.

    Ça donne ce que ça donne: les locuteurs de la langue Kinyarwanda – dont les Hutu et les Tutsi, ont été « séparés », le Rwanda-Burundi est passé à la Belgique et le Kenya, aux Anglais. Faut pas se surprendre que des groupes armés traversent du Rwanda vers le Kenya, au grand dam de ce dernier… Faut pas se surprendre non plus si la guerre a « pogné » entre tutsis et hutus. Les colonisateurs allemands (puis belges) ont non seulement DÉCRÉTÉ des distinctions entre les deux groupes mais en plus, ils ont décrété que les Tutsis sont supérieurs aux Hutus. C’est la politique coloniale qui a fait des Tutsis l’élite du futur Rwanda, aussi ne faut-il pas se surprendre de ces pogroms anti-tutsis.

    Bref, les Européens ont créé des conflits, avant de les exacerber, et les voilà maintenant (dont votre ami Bernard Lugan) qui s’autorisent de ces conflits pour affirmer que ces sales nègres sont incapables de s’entendre entre eux.

    L’info ci-dessus est tirée de Wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethnisme_au_Rwanda
    Il y est question de la position exprimée par Lugan sur les différences ethniques entre tutsis et hutus.

    Cela dit, ça fait plus de 40 ans que je m’intéresse à la question Rwandaise. Vous savez, Bernard, j’ai eu l’opportunité d’assister aux cérémonies de clôture d’Expo 67 à Montréal, muni d’un laisser-passer émis par le gouvernement Rwandais! Je le tenais d’un médecin Belge, avait longtemps pratiqué la médecine au Rwanda et qui, pendant la dizaine d’années qu’il a vécues à Montréal, était devenu un ami de mon père… On avait jasé pas mal, le Doc et moi.

    = = =

    Paul Rose symbolise la résistance, mais est-ce que l’establishment l’a sanctifié? Pourquoi deux poids deux mesures? D’accord le Québec n’a pas vécu le même type de racisme. Alors prenons l’apartheid israélien! L’ONU a décrété qu’il était du même type que l’apartheid des Afrikaners!

    La présidence Sud-africaine a invité Barack Obama et 5 ou 6 autres dignitaires étrangers à prendre la parole lors des cérémonies d’adieu à Mandela. Pourquoi inviter un Chinois, et pas Mulroney? Qui a fait le plus pour casser l’apartheid en Afrique du Sud? La Chine, ou Mulroney, qui a fini par tordre un bras à la Thatcher et à Ronald Reagan?

    Pourquoi l’Afrique du Sud fait-elle ce pied de nez au Canada? La seule réponse qui me puisse sembler logique, c’est – comme par hasard – l’appui à Israël, dont, encore par hasard, le PM a décliné l’offre de se rendre aux funérailles pcq ça aurait coûté trop cher! J’ai comme l’impression qu’Israël rappelle de douloureux souvenirs aux leaders de l’ANC; Harperland a choisi son camp… et l’Afr. du Sud nous envoie paître.

  7. @Papitibi 16:57

    Vous écrivez :«La présidence Sud-africaine a invité Barack Obama (…) un Chinois, et pas Mulroney? (…) Pourquoi l’Afrique du Sud fait-elle ce pied de nez au Canada? La seule réponse qui me puisse sembler logique, c’est – comme par hasard – l’appui à Israël!»:
    ……………………………………………………………………………………………………………
    Dites donc, êtes -vous en hypoglycémie aujourd’hui? 😉

    Qui est celui qui représente le plus le soutiens à Israël? N’est-ce pas Barack? Alors, désolé votre hypothèse ne s’applique pas ici. Les EU cherchent toutes les manières pour conserver une image de respectabilité et pourtant s’il y a un pays raciste. Alors l’establishment est parvenu à placer son nègre de service en avant et hop le Jello prend et la population blanche des EU est contente. Bye, bye Mulroney le portier du Québec.

    Je propose un texte comme conclusion.
    http://www.voltairenet.org/article181394.html

  8. Oups! J’ai appuyé inopinément sur le bouton «laisser un commentaire», alors que j’allais insérer cette partie! :«Bye bye le fret du Canada, le premier ministre Stephen Harper accompagné de son épouse Laureen envolé vers l’Afrique avec les copains pour rendre un dernier hommage à Nelson Mandela ainsi qu’une délégation canadienne à laquelle se sont joints trois anciens premiers ministres, Jean Chrétien, Kim Campbell et Brian Mulroney le portier du Canada. S’est t’y pas beau l’entente de famille.»:.

  9. MANDELA : un des plus grand antisémite et anti israelien de notre époque.
    http://www.terrepromise.net/archives/8622

    Par Papi: Impossible, puisque Jean-Luc Proulx est un admirateur de Mandela!!!


    …………………………………………………………………..

    Nelson Mandela était non seulement un ami personnel et un réél admirateur de Yasser Arafat, mais pire encore, il n’hésitait jamais à prôner publiquement et conseiller ouvertement les arabes-palestiniens à recourir à la violence et au terrorisme pour lutter contre Israël.
    http://www.terredisrael.com/infos/73664/

    Par Papi: source fiable et dénuée de tout parti-pris??? J’ajoute que l’opposition aux politiques plus ou mois éthiques de l’État d’Israël n’est PAS de l’antisémitisme, pas plus qu’il n’est anti-Canadien d’être opposé aux politiques de Stephen Harper.


    ….
    Lui qui a lutté avec l’aide de nombreux Juifs contre l’Apartheid en Afrique du sud, a laissé par son incrédulité, son aveuglement et son soutien au terrorisme, se développer une machination abjecte qui consiste à accuser d’apartheid le seul pays démocratique du Proche-Orient. Voici une déclaration de Nelson Mandela qui par son ignorance des faits sur le terrain salit et déshonore la cause pour laquelle il a lutté toute sa vie.

    http://www.israel-flash.com/2013/12/nelson-mandela-un-homme-en-blanc-et-en-noir/#axzz2nEFSvFbb

    Par Papi: Encore une fois, source fiable et impartiale??? Et « ignorance par Mandela des faits sur le terrain« ??? C’est sûr que des israéliens basés à Tel Aviv ou à Jérusalem sont mieux informés sur l’Afrique du Sud que les Sud-Africains!!!


    ….
    Mandela a débuté sa carrière comme terroriste et n’a jamais tourné le dos à des monstres comme Arafat et Castro, qu’il considérait comme ses frères d’armes.
    http://www.europe-israel.org/2013/12/nelson-mandela-1918-2013-et-tout-ce-bordel-quil-a-laisse-derriere-lui/

    Par Papi: source toujours aussi impartiale, hein!!!


    ….

    Ainsi l’ecclesiastique Desmond Tutu, autre prix nobel, figure aussi de l’ANC, n’hésita pas à confirmer les rapprochements les plus hasardeux et à prendre une part pleine et entière aux campagnes de déligitimisation de l’état d’Israël.

    Or, proche de Mandela, ce dernier n’a jamais eu le moindre mot de rectification à des prises de position particulièrement choquante de cet évèque qui « sert » l’amour en pronant la haine, si celle-ci bien sur est celle du juif.

    Arafat et Mandela

    Le paroxysme de cette situation se trouva à Durban en 2001 quand dans un effort concentré, les pays arabes et inféodés voulurent assimiler une fois de plus le sionisme au racisme au mépris du bon sens, et 6 000 ONG de mouvance gauchistes firent feu de tout bois pour salir Israel, les juifs et le sionisme.
    http://jssnews.com/2013/12/06/nelson-mandela-est-mort-a-durban/
    ….
    Enfin, on n’aura pas souvent entendu Mandela dénoncer les génocides perpétrés par des noirs contre d’autres noirs. Et sur Israël, Mandela a souvent repris à son compte la propagande soviétique…
    http://www.dreuz.info/2013/12/mandela-cryptocommuniste-et-alter-chretien/
    ….
    Nous sommes tous antisémites… et fiers de l’être!
    http://blogs.mediapart.fr/blog/koszayr/070313/antisemite-usage-et-attribution-dune-notion-devoyee
    ….
    Nelson Mandela : un homme en blanc et en noir
    Lui qui a lutté avec l’aide de nombreux Juifs contre l’Apartheid en Afrique du sud, a laissé par son incrédulité, son aveuglement et son soutien au terrorisme, se développer une machination abjecte qui consiste à accuser d’apartheid le seul pays démocratique du Proche-Orient. Voici une déclaration de Nelson Mandela qui par son ignorance des faits sur le terrain salit et déshonore la cause pour laquelle il a lutté toute sa vie. Et une vidéo d’un membre du congrès sud-africain qui lui, explique ce qu’est le véritable apartheid.
    http://www.aschkel.info/article-nelson-mandela-un-homme-en-blanc-et-en-noir—video-israel-les-bedouins-et-les-propagandistes—les–121466008.html
    ….
    Il est parfaitement établi que l’indépendance de l’Afrique du Sud et l’arrivée au pouvoir de Nelson Mandela avaient mis fin à une idylle de plusieurs décennies avec Israël. L’isolement politique imposé par les pays arabes avait contraint Israël à rechercher des alliances tout azimut pour trouver des débouchés économiques à son industrie. Jusqu’alors florissantes, les relations étaient devenues quasi inexistantes.
    Il a fallu attendre la tournée du ministre des affaires étrangères, Avigdor Lieberman, en septembre 2009, pour voir la diplomatie israélienne tenter de reprendre pied dans le pays et contrer le rapprochement entre l’Iran et l’Afrique. Le ministre comptait sur le développement des relations économiques dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture, de l’irrigation, des infrastructures et de la sécurité.
    http://benillouche.blogspot.ca/2013/12/mandela-ou-la-fin-de-lidylle-avec-israel.html

    Dès 1952 et ses premiers entretiens avec Albert Luthuli, il milite pour le passage à la lutte armée : « La résistance passive non-violente est efficace tant que notre adversaire adhère aux mêmes règles que nous. Mais si la manifestation pacifique ne rencontre que la violence, son efficacité prend fin. Pour moi, la non-violence n’était pas un principe moral mais une stratégie. Il n’y a aucune bonté morale à utiliser une arme inefficace ».
    http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/nelson-mandela-entre-ombre-et-137119
    ….
    Quand on n’a que l’accusation d’antisémitisme pour disqualifier un adversaire, c’est qu’on est quand même assez peu sûr de son fait.
    http://www.bvoltaire.fr/edouardfremy/pour-p-berge-les-anti-mariage-gay-sont-antisemites,9946
    ….

  10. Excellent exposé de ce qu’est M.Lebel ! Si je puis-je ajouter ma touche personnelle, j’ajouterais dans la liste des qualificatifs; misogyne. Y’a pas de doute, Hermil a le profil d’un néo-nazi.
    Il fût jadis mon ami Facebook, avant que je l’envoi visiter le fond des égouts.

    Merci à vous, M.Papitibi

  11. @ papitibi.

    J’admire Mandela pour son combat contre l’apartheid en Afrique du Sud et pour ce qu’il a fait pour son pays, autant politiquement qu’économiquement!!! Mais, ça n’empêche pas qu’il a déjà dit des choses qui sont à mes yeux impardonnables sur Israël bien que, je le répète, il était moins pire que Desmond Tutu!!! Je ne crois pas que Mandela était lui-même antisémite, mais il était très mal informé sur Israël et son copinage avec Arafat en est une belle preuve!!! À ça, il était un idiot utile!!! C’est triste de voir un homme de cette trempe agir ainsi!!!

    Par Papi: C’est surtout triste de voir un universitaire (???) et ensacheur de sacs d’épicerie de ta trempe écrire si mal. À ÇA? J’aurais plutôt écrit « En cela » mais bien sûr, t’es pas obligé d’avoir l’air aussi érudit que mon moi-même!!!

    C’est plus triste pour moi qui a déjà écrit personnellement à Mandela (devoir d’Enseignement religieux au primaire) alors qu’il était président de l’Afrique du Sud!!! Je n’élaborerai pas ici!!! Peut-être le ferais-je sur mon blogue!!!

    Par Papi: Dans quelle langue lui as-tu écrit? En Afrikaner? En Anglais? En Français de Lévis? En Français de Lyon? Ou dans sa langue maternelle?

    J’y suis: en yiddish de Limoilou!!! Et c’est pour ça qu’il ne t’a pas répondu!!!
    Comme c’étions triste!!!

  12. @ papitibi.

    C’était un devoir d’Enseignement religieux et j’étais au primaire, c’est sûr que je lui ai écrit en français!!! La prof nous avait parlé de lui et de son combat pour la liberté en Afrique du Sud!!! On a étudié Mandela dans ce cours (ainsi que Martin Luther King, Terry Fox, Jean Vanier, etc.)!!! C’est dans mes cours d’Enseignement religieux au primaire que j’ai entendu parler de ces personnages pour la première fois!!!

    Elle nous avait demandé d’écrire une lettre à Mandela pour le féliciter pour son combat!!! Nos lettres ont été envoyées en Afrique du Sud par l’école et quelques mois plus tard, notre classe a reçu une réponse de Mandela (la prof en a fait des copies pour que chacun de nous en ait une)!!! La lettre (tout le monde avait la même) était écrite en français (il avait eu recours à un traducteur pour l’écrire)!!! Bien sûr, je ne me rappelle plus vraiment du contenu de cette lettre, mais hey, elle était signée Nelson Mandela!!!

    Par Papi: C’est peut-être au Haut-Commissariat du Canada (ou Ambassade) que vos lettres avaient été transmises et la traduction vient peut-être de là aussi. Pas sûr que Mandela ait lu vos lettres. Mais ça demeure possible qu’il les ait signées, sous la recommandation et à la demande du Haut-Commissaire du Canada.

    Le Canada pesait lourd sous la présidence de Mandela.

  13. Nous sommes tous en position d’être «ANTI-QUELQUE-CHOSE» un jour où l’autre. «ANTI TABAC», «ANTI-VIOLENCE», «ANTI-MINES-ANTPERSONNELLES», L’exploitation des gaz d’ANTI-COSTI! 😉

    Ce sont de bonnes lignes marketing puisque nous comprenons très bien le sens.

    Mais «ANTISÉMITE»?… De quoi parles-t-on? De la confession juive?… Il faudrait d’abord qu’ils soient tous sémites, puisque des sémites de souche ça n’existe pour ainsi dire plus en ce qui concerne les citoyens de confession juive européens qui sont majoritairement des convertis.

    Alors parle t’on des citoyens de confession juive israéliens? On a le même phénomène, ils sont majoritairement d’origine européenne et donc converti. Évidemment, certains illuminés se sont dit que par le sang on pourrait peut-être…. Bla bla! La réponse est non!

    Les authentiques sémites sont d’origine palestinienne toutes religions confondues.

    L’architecture du projet d’un Gouvernement Global est mis à mal par des imbéciles qui pour quelques malheureux dollars cherchent à créer leurs petits mondes!

    Mandela a joué son rôle, mais il y en a, en Israël qui ont oublié que la vanité peut tout faire basculer et c’est ce qui risque d’arriver, si les jeunes parvenus de la LICRA, du CRIF et autres antennes sayamims, ne font pas comme ils doivent, c’est-à-dire être pro.

    Les jaloux qui ont ordonné d’assassiner Yitzhak Rabin à Tel Aviv le 4 novembre 1995, a quoi ont-ils pensé? À leurs nombrils les copains. Ils se sont dit, autant agir maintenant sinon il ne nous restera que des miettes. Ce qui est faux! C’est tordu comme réflexion. La preuve, tous les potes ,’, se sont retrouvé dans un stade d’Afrique pour un dernier hommage au frère Mandela.
    http://www.ufctogo.com/L-Afrique-des-presidents-francs-094.html

    La mise en place d’un GG est stoppée par des cons. Il y avait là une occasion en or de faire progresser le chantier. Clinton avait tout donné, Arafat avait accepté l’offre.

    Pendant ce temps là, des petits génies s’amusent à faire tout un boucan avec la «POLLUTION» à l’antisémitisme. Ils ont écrit Mandela «antisémite»? Comme si être contre les abus sioniste n’était pas légitime et relevait de la haine des juifs.

    La cabale à l’antisémitisme va retarder le projet. Les jeunes d’aujourd’hui se torchent le cul avec ces histoires de grand-mère. Ils sont sur le «world wide web» et ça n’a rien à voir avec des conneries talmudiques ou de kabale».

    Mandela a laissé sous-entendre que la communauté a la mission d’inviter les agitateurs qui jouent la provocation actuellement, à la retenu parce que c’est certain que le règne des «BERNARD HENRI-LÉVY» et des ELIE WIESEL sont terminé maintenant qu’ils ont été dévoilé.

    Le professeur de confession juive IsraëI Shahak sur l’histoire juive affirme notamment « que lorsqu’un «goy» parvient à saisir que des juifs talmudiques ont toujours su s’offrir aux tyrans de toutes nations et de toutes époques comme auxiliaires volontaires de l’oppression et de l’exploitation des peuples», c’était le début de la fin.

    Shahak critique sévèrement la façon « dont, en Israël, des groupes droitistes ou orthodoxes, dans le prolongement direct du passé «juif» justifient par certaines interprétations talmudiques de la Tora la politique raciste-chauvine envers les non juifs en général et les Arabes en particulier ». Ce n’est plus un secret, c’est le début de la fin, il y a trop d’erreurs causés par des parvenus se croyant au dessus de la mêlé parce qu’ils leurs manque un bout de prépuce.

    Le philosophe Alain Finkielkraut qui se croît très brillant en accusant l’Europe entière pour la Shoah. Il a tout foutu en l’air en une seule phrase.

    Pas besoin d’être une lumière pour comprendre qu’il y a sans doute bien d’autres choses qui se cache derrière les problèmes d’instauration d’un GG .

    Par exemple, l’institut Carnegie, de Washington, a rassemblé et publié de nombreux écrits datant de l’époque du trafic d’esclaves, tels que correspondances et documents maritimes.
    Ceux-ci prouvent que le vaste trafic d’esclaves fut nettement un monopole juif sur lequel les non juifs n’avaient à peu près aucune prise.

    Le port de Newport devint un des centres principaux du trafic d’esclaves, on l’appela longtemps « le Newport juif », centre mondial du trafic d’esclaves avec l’Afrique. C’est de là que les bateaux gagnaient l’Afrique de l’Ouest par l’Atlantique, pour y prendre leur cargaison humaine noire. D’après des sources authentiques, 128 bateaux qui débarquaient des esclaves à Charleston appartenaient à des Juifs de Newport et de Charleston. La traite des esclaves était un monopole juif!

    Pour comprendre la suprématie juive dans la traite des esclaves on nous donne à lire sur les entreprises du Juif Aaron Lopez. On apprend que celui-ci joua un rôle très important dans ce « commerce ». De 1726 à 1774, soit «48 ANNÉES DURANT» DONC «UN DEMI SIÈCLE» il contrôla personnellement 50% de la traite des êtres humains dans toutes les colonies américaines.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Aaron_Lopez

    Mais le mec, était avec les potes ,’, !

    En 1749, 90% des membres de la première loge maçonnique étaient de confession juive. Sachant que seules les personnalités influentes étaient acceptées, on peut voir l’importance des Juifs dans la jeune Amérique. Aujourd’hui ils obtiennent leurs bagues à la loge maçonnique « King David », exclusivement juive.

    Si Mandela avait eu encore 25 ans à vivre il aurait peut-être demandé ce que comptent faire les politiciens de confession juive, mais particulièrement les sionistes, pour entretenir la Mémoire des mauvais traitements et de l’esclavage des noirs. Démontrent-ils annuellement un sentiment de culpabilité juive envers les noirs ? Est-ce que, dans les programmes quotidiens de la télévision et de la radio, dans toutes les revues, périodiques et magazines, on songe à rappeler ce génocide ? Est-ce qu’à des congrès religieux, des aveux publics de culpabilité sont prononcés par des dirigeants juifs ? Des politiciens juifs demandent-ils constamment pardon aux Noirs ? Conduit-on des écoliers juifs sur les lieux du crime et à des expositions ? Célèbre-t-on des jours publics de deuil sous direction juive ? Les programmes d’études dans les établissements juifs d’enseignement primaire, secondaire, supérieur, universitaire et postscolaire sont-ils établis de sorte que ce génocide ne tombe jamais dans l’oubli ?

    Pourquoi le feraient-ils pensez-vous puisque le génocide et l’esclavage des noirs ne sont dus qu’à quelques individus qui se targuent d’être de confession juive. Ça n’a rien à voir avec les juifs en général et les Israéliens en particulier. Ça a à voir avec des trous-du-cul comme les Bernard Madoff de se monde qui ont tenté un coup de poker sur le dos de leurs coreligionnaires.

    Voilà la vraie raison d’être de l’industrie de la Shoah qui profite à quelques fumistes qui en tirent profit grassement au dépend d’un GG qui n’est qu’un écran de fumée pour eux.

    Ils sont du même type qui ont vendu l’Allemagne au cours de la guerre 14-18 faisant en sorte de modifier le vrai cours de l’histoire et qui a conduis à l’extrême droite. Évidemment les blonds ont exercé une vengeance aveugle puisque les vrais Madoff de se monde, ce sont poussé avec le pognon sur une plage des Antilles, pendant que les coreligionnaires y laissaient leurs biens et leurs vies.

    Qu’est-ce qu’il en a à cirer de tout ça Madoff?

    Alors je termine là-dessus! Oui Mandela était contre le sionisme nazifié, celui-là même que les Afrikaners avaient adopté. Oui Mandela était franc-maçon ce qui signifie qu’il faisait partie de la famille ,’, Oui Mandela usait des mêmes armes que s’est ennemis, mais au bout du compte, c’est Mandela qui a eu raison et c’est lui qui a été reconnu pendant que les clones de Madoff sont en taule ou en terre.

  14. @ Bernard 23h44

    Je suis tout à fait d’accord avec le début de votre long commentaire… jusqu’à l’hyperlien.

    Ensuite, ça se gâte lentement, mais sûrement! 😉

    La vaste majorité des adultes réprouvent la pédophilie; en cela, j’appartiens à cette majorité… mais mon expérience en protection de la jeunesse, et plus particulièrement ces histoires que m’ont racontée des bouts-de-chou à qui leur papa faisait couler du pipi blanc (!!!) dans le visage, ou qui ont été contraints de promener le zizi de papa dans leur bouche, disons que ça a fait de moi un « témoin privilégié » de cette barbarie.

    Le trafic de la chair humaine? Vous savez, Bernard, ça se pratique encore chez nous. Deux de mes clientes adolescentes qui avaient fugué ont été rattrapées juste à temps, à Montréal, et ramenées en Abitibi. Oh, bien sûr, elles ont rouspété et la Loi m’obligeait à faire valoir leurs revendications – avec lesquelles j’étais en total désaccord! Toutes deux se sentaient « libres » et « en sécurité », au milieu des gangs de rues qui leur fournissaient drogue et fringues de guedoune en échange de… en échange de « considérations futures », comme on dit dans le monde du sport.

    = = =

    Mais je dénonce tous ces islamophobes qui rappellent continuellement que Mahomet (qui vivait au 8e siècle) était un pédophile, lui qui a copulé avec une petite Aïcha âgée de 9 ans. By our own standards, ça fait vomir. Mais justement, « by our own standards »… alors qu’au 8e siècle, « tout le monde le faisait ». Tout les « pure-laine » ont des ancêtres québécois qui ont enfanté à 12 ou 13 ans mais à moins d’avoir fait des recherches généalogiques, ils l’ignorent… et ils dénoncent Mahomet! Et quand ils sont devenus veufs, bon nombre de nos ancêtres ont eu des « filles engagées », âgées de 6 à 9 ans. Le fait est attesté par les recensements de l’époque.

    Question: que pouvaient faire de plus que les filles de la maison ces « filles engagées »? Auraient-elles été engagées pour distraire le pauvre veuf? Heu…

    = = =

    Tout ça pour dire que votre diatribe contre les Juifs des siècles passés – et même votre allusion à Madoff ne me semblent pas « politically correct ». Les Juifs de 2013 ne peuvent être tenus responsables des exactions commises par leurs ancêtres, pas plus que les musulmans d’aujourd’hui ne doivent être méprisés pour la « pédophilie » de Mahomet (dont nos ancêtres ont été des clones, par leurs pratiques « dévoyées »!).

    Un dénommé Fukasawa a épousé une de mes amies d’enfance vers 1970; NOTRE bon gouvernement fédéral avait emprisonné ses grands-parents et les avaient dépouillés de tous leurs biens pendant la guerre 39-45. Pourtant, les grands-parents étaient nés au Canada mais ils portaient le stigmate d’un patronyme d’origine nippone.

    Notre BON gouvernement a présenté des excuses officielles, au nom du peuple canadien auquel, par ailleurs, ils appartiennent. Please, Bernard, ne sombrez pas dans ce genre d’abus. Please, cessez ces amalgames…

  15. @Papitibi 13 décembre 2013 à 12:07,

    Vous écrivez :«Tout ça pour dire que votre diatribe contre les Juifs des siècles passés – et même votre allusion à Madoff ne me semblent pas « politically correct »»:.

    Vous n’êtes pas sérieux!… Où est-ce que j’ai écris «LES JUIFS DES SIÈCLES PASSÉS»! J’évite justement d’inclure le groupe pour pointer les véritables coupables que l’on peut compter sur les doigts de la main. Madoff a fait plus de mal à ses coreligionnaires à lui seul que n’importe quel bandit célèbre.

    Nettoyé vos lunettes! Relisez le paragraphe ou je précise qu’il n’y a que quelques personnes qui font chier la masse:« (…) Pourquoi le feraient-ils pensez-vous puisque le génocide et l’esclavage des noirs ne sont dus qu’à quelques individus qui se targuent d’être de confession juive. Ça n’a rien à voir avec les juifs en général et les Israéliens en particulier. Ça a à voir avec des trous-du-cul comme les Bernard Madoff de se monde qui ont tenté un coup de poker sur le dos de leurs coreligionnaires.

    Voilà la vraie raison d’être de l’industrie de la Shoah qui profite à quelques fumistes qui en tirent profit grassement au dépend d’un GG qui n’est qu’un écran de fumée pour eux.(…)» :.

  16. @ Bernard L (00:32)

    Vous écrivez:

    Vous n’êtes pas sérieux!… Où est-ce que j’ai écris «LES JUIFS DES SIÈCLES PASSÉS»! J’évite justement d’inclure le groupe pour pointer les véritables coupables que l’on peut compter sur les doigts de la main.

    Ce que vous me reprochez alors, c’est MA réponse à votre commentaire du 12 décembre, 23:44. J’y dénonçais « votre diatribe contre les Juifs des siècles passés »

    Dans ce commentaire, vous fîtes référence – vous-même, en personne, et qui plus est, par deux fois! – au rôle joué par les Juifs dans l’importation des esclaves aux USA. Et vous faisiez référence, à un autre endroit, aux Juifs de… 1749. Vous me permettrez de vous citer de nouveau:

    « En 1749, 90% des membres de la première loge maçonnique étaient de confession juive. Sachant que seules les personnalités influentes étaient acceptées, on peut voir l’importance des Juifs dans la jeune Amérique. »

    À votre avis, Bernard, parler des juifs qui faisaient la traite des esclaves et de ces autres juifs qui avaient monopolisé le membership de la première loge des Francs-Maçons en 1749, est-ce que ce n’est pas là une « diatribe contre les Juifs des siècles passés »?

    Vous vous offusquez: « Moi, Bernard Leblanc, je n’ai JAMAIS utilisé l’expression « Juifs des siècles passés ». L’expression dans ces mots-là, non. L’expression, dans son essence, oui!

    Vous me faites penser à ce dividu qui, après avoir laissé les empreintes indélébiles de ses pas sur un trottoir fraîchement coulé, répondra au contremaître en colère: « Cé pô moué, cé mes pieds ».

    Ou à ce Sulpicien, directeur du Collège de Montréal, qui fit à un « surveillant des études » dont la voiture avait été lourdement endommagée par la chute d’un énorme glaçon depuis la frise du toit du Collège: « On est pas assurés, doc on n’est pas responsables« .

    Le jeune surveillant terminait alors son bacc en droit. Et la réponse de ce bon prêtre de St-Sulpice ne l’avait pas vraiment satisfait. En êtes-vous surpris?

    Alors vous ne serez pas surpris du sort que ce vieux bouc de juriste réserve à votre « Vous n’êtes pas sérieux!… Où est-ce que j’ai écris «LES JUIFS DES SIÈCLES PASSÉS»! […] Nettoyé vos lunettes« .

    Soyez sans crainte: mes lunettes ont été bien astiquées. Mais les vôtres, là, je ne sais pas! 😉

  17. Mr. Papitibi, vous faites un lien que je ne fais pas entre les quelques propriétaires de bateaux de confession juive qui faisaient la traite des noirs, la première loge maçonnique et les juifs dans leurs ensemble.

    Le lien que j’ai fait et qui de toute évidence vous échappe, est que les «négriers» de confession juive faisaient des profits au point d’être considéré digne d’intégrer une institution où on acceptait des personnalités influentes dans la jeune Amérique.

    Quel nombre cela représente-il? Une centaine peut-être?

    Selon votre propos, une centaine de maçons représenteraient l’ensemble des juifs de la planète! N’est-ce pas ce que vous insinuez? 😉

  18. @ Bernard

    « N’est-ce pas ce que vous insinuez? », écrivez-vous à 13:17.

    Je n’insinue rien. Je constate simplement que vous m’accusez de vous avoir imputé une expression que vous n’auriez pas tenue – « Juifs des siècles passés », et je vous remets sous le nez ces quelques paragraphes que vous aviez écrits sur les négriers juifs et sur les Juifs de la loge maçonnique en 1749.

    Les négriers, les esclavagistes et 1749, ça appartient aux siècles passés. Peut-être auriez-vous dû le reconnaître dès le départ, ce qui nous aurait évité un débat stérile et des procès d’intention. Vous pensez pas?

  19. Lugan en passant, c’est un petit réac’ nostalgique des temps coloniaux à la Lepen, Guerre d’Algérie, Francafrique, etc.

    il défendais l’idée d’un état Boer pour les protéger d’un ‘payback time’ des ‘marxo-fascistes’ de l’ANC et poussait la droite noire genre Zulu Incata(?) comme ‘cleave tactic’. Un peu comme certains fachos américains blancs à la KKK s’entendent des fois avec des Nation of Islam et cie.

  20. @ Papitibi

    Vous parlez de débat stérile et des procès d’intention où je vois plutôt une recherche de la vérité.

    Tout au long de mon parcours de vie j’ai entendu des pleurnicheries concernant le sois disant génocide juif. Pourtant à l’ouverture d’archives on se rende compte que Oh!… Hitler n’était pas le seul modèle de despote.

    Dans mon texte de 12 décembre 2013 à 23:44, il est question du professeur de confession juive IsraëI Shahak qui relate que des juifs talmudiques ont toujours su s’offrir aux tyrans de toutes nations et de toutes époques comme auxiliaires volontaires de l’oppression et de l’exploitation des peuples.

    Shahak critique sévèrement Israël, qui justifie par certaines interprétations talmudiques de la Tora la politique raciste-chauvine envers les non juifs en général et les Arabes en particulier.»:

    JUIFS TALMUDIQUES – AUXILIAIRES VOLONTAIRES DE L’OPRESSION ET DE L’EXPLOITATION DES PEUPLES. ISRAËL (ESTABLISHMENT) JUSTIFIANT LE RACISME ENVERS TOUS CEUX ET CELLES QUI N’ONT PAS L’ÉTOILE DE DAVID D’IMPRIMÉ DANS LE FRONT»: N’est-ce pas un modèle raciste?

    Ce n’est pas moi qui le dit.

    Je n’étais pas née dans les années des camps allemands. Est-ce que ça me disqualifie d’apprendre l’histoire?

    Tout au long du Billet sur Mandela il a été question de l’Apartheid des Afrikaners et des sionistes (Apartheid) israéliens vertement critiqué par Mandela, lui-même salie par les sionistes.

    http://www.terrepromise.net/archives/8622

    J’ai mis le lien historique entre Mandela, l’Apartheid et l’esclavage des noirs en parallèle avec les deux siècles précédents et là centaine de «négriers» de confession juive ayant les mêmes origines que les Afrikaners et se situant à la même période et apportant le même résultat.

    Peut-être que ça vous ne voulez pas le voir parce que ça dérange?

    Déjà à l’époque des tractations avec Balfour, Rothchild le «money maker» vendait l’idée du sionisme (fondée en 1897 par Théodore Herzl) par intérêt, et évoquait l’Afrique du sud comme possibilité de l’instauration d’un foyer sioniste.
    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_Balfour_de_1917
    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
    On ne le dit pas assez souvent que pour les sionistes, Israël n’était pas une priorité. Israël est devenu l’excuse pour faire accepter les abominations sionistes.

    Autre chose dont-il est rarement question et se sont les dates.

    On prétend que c’est la «Shoas» qui a conduis des juifs vers Israël, alors que la vérité est tout autre.

    Si le sionisme fur fondée en 1897 par Théodore Herzl par quelle magie peut-on prétendre que c’est la guerre 39-45 qui en est la cause ?

    Le contrat a été signé le 2 novembre 1917, donc 28 ans avant la fin de la guerre 39-45. Il est peut-être temps pour certain de s’ouvrir les yeux, si les lunettes elles sont bien nettoyées. 😉

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s