28 commentaires sur “La Charte-à-Drainville et la « dictature des juges »

  1. Il n’empêche que la Constitution du Canada est imposé au Québec sans que le Québec l’ait majoritairement approuvé, ni signé, et cela préoccupe plus de 70% des Québécois, ce qui n’empêche pas le ROC de bomber le torse et de refuser d’écouter les revendications du Québec.

    Nommez-moi un autre endroit au monde où une Constitution s’applique sans que la population ne l’ait approuvé ou signé? Et comment en droit les termes d’un contrat peuvent-ils s’appliquer si on ne l’a pas signé? Même Michel Lebel est incapable de répondre à ça.

    N’oublions pas non plus lors de la grêve étudiante comment certains égoïstes se sont servi du droit pour passer par dessus la tête des votes démocratiques tenus dans les assemblées étudiantes par des requêtes judiciaires afin soi-disant de défendre leur droit individuel à l’éducation, au mépris des droits collectifs, que des juges leur ont accordés, et permettant ainsi de judiciariser un conflit politique et social et de mettre en lumières les trous dans certaines lois et droits des étudiants.

    Les lois et le droit devraient être un baromètre, pas une fin en soi, ni quelque chose de figé dans le temps, et c’est je crois ce qui énerve certaines personnes. Et je dis cela sans être un pro-charte.

  2. J’ai vu – cette semaine – l’excellent documentaire Québeckoisie.

    https://fr-ca.facebook.com/quebekoisie

    Je n’ai pu m’empêcher après ma sortie de la salle de cinéma de me faire cette réflexion:

    Bon sang! Mais où était la fameuse charte du Plusse-Meilleur-Pays-Du-Monde (et invoquée par Mourani pour justifier son virage à 180 degrés) pour que l’on puisse encore faire ça aux Peuples qui étaient là bien avant nous? [ barefootluc ]

    Quand je lis les citations de Michel Lebel, je me dis que pour ce qui est de protéger la spiritualité des peuples autochtones, on leur accorde peut-être moins de droits que les animaux? 😉 Vouloir être sarcastique et de mauvaise foi « à la Médias-Poubelle-De-PKP » j’écrirais que j’attends avec impatience de voir un agent de la GRC porter une partie de son costume de Pow Wow lorsqu’il est « on duty » dans le « ROC ». 😉

  3. @ Mathieu

    « Les lois et le droit devraient être un baromètre, pas une fin en soi, ni quelque chose de figé dans le temps, et c’est je crois ce qui énerve certaines personnes. »


    Les lois évoluent; c’est ainsi que le Code civil de 1866 a été remplacé le 1 janvier 1994!
    Blague à part, entre-temps, des modifications y avaient été apportées plusieurs fois par session parlementaire à l’Assemblée Nationale…

    N’en demeure pas moins que les Lois ont du mal à suivre l’évolution de la société, tellement plus rapide depuis les années ’40 qu’elle ne l’avait été au cours des millénaires précédents. C’est le processus, plutôt que l’absence de la volonté d’adaptation, qui est en cause… sauf à Ottawa sous Harper, où prime l’idéologie.

    L’idéologie. Voilà, le mot est lâché; est-ce que, oui ou non, le droit doit lui être inféodé? Ma réponse, c’est NON.

    Les lois DOIVENT instaurer un équilibre entre les souhaits de la majorité et la protection des droits des minorités, et ça, c’est loin d’être facile. Surtout que les circonstances évoluent constamment.

    C’est ainsi qu’on voudra maintenir le droit à l’injonction – et le droit d’expression des opinions, tout en en évitant les dérapages. Arrive un événement que CERTAINS qualifient de dérapage; on fait quoi? On applique le droit – c’est encore ce qu’il y a de mieux à faire, mais on DOIT réfléchir aux possibilités de le modifier!

    Le droit – j’aurais dû dire la notion d’État de droit, est un rempart contre l’arbitraire. Il est nécessaire à la protection de l’intérêt public. Ìl faut être en mesure de savoir ce qui est permis à chacun de faire et ce qui lui est interdit, de manière à éviter que le GRAND CHEUF (un Duplessis, par exemple) ne donne aux uns des droits qu’il interdit aux autres. L’affaire Roncarelli (dont j’ai fourni un hyperlien vers le jugement de la Cour Suprême) en est un exemple probant, que tous les étudiants en droit ont appris à décortiquer.

    = = =

    Carrés rouges VS carrés verts? Le problème est plus complexe qu’il n’y paraît. Par exemple, à l’UQàM, le module sciences juridiques avaient voté CONTRE la grève, à l’intérieur d’un département (Philo et sc. juridiques) qui lui avait voté EN FAVEUR. La ligne, on la trace où? Au niveau du module? Du département? Du pavillon? De la constituante (UQàM)? du réseau? En somme, c’est quoi, ici, l’unité d’accréditation – pour employer une analogie?

    Mais surtout, qu’est-ce qui justifie – ou qu’est-ce qui doit empêcher – que des mécanismes prévus pour régler des conflits de travail puisse être étendu aux conflits étudiants? Je suis de ceux qui souhaitaient une Loi pour encadrer tout ça apporter des réponses aux questions sans réponse.

    Sur les injonctions prononcées pendant le conflit étudiant de 2012, j’ai lu toutes sortes de choses mais à ma connaissance, aucun journaliste ni aucun blogueur – à part moi! – n’avait relevé la faille que voici. Par ignorance des mécanismes de l’injonction, j’imagine.

    La faille, la voici: quand le juge interdit (exemple) aux associations étudiantes du Cégep du Vieux-Mtl ET à chacun des étudiants qui en sont membres ou qui fréquentent le collège de manifester à moins de 500 mètres des édifices qu’il occupe, ça n’empêchera pas Papitibi ou Mathieu Lemée de manifester drette devant la porte principale. Pourquoi? Parce que ni vous ni moi ne sommes visés!

    Cela dit, Mathieu, si l’on devait importer mutatis mutandis les règles du droit du travail, heu… la règle (au Qc), justement, c’est que le droit de manifester devant les établissements de l’employeur pendant la grève ou le lock-out n’autorise pas les grévistes à BLOQUER les accès.

    Dès lors, de quel droit les carrés rouges pouvaient-ils interdire l’accès à leurs cours par les carrés verts?

    Et si on veut pousser l’analogie plus loin, devrait-on parler d’un droit de mise en lock-out des étudiants par les collèges et universités? Ça va japper, car les étudiants ont un droit, pour lequel ils ont payé (en partie!): celui d’étudier.

    Tout ça pour dire qu’avant de transposer, il va falloir réfléchir.
    Or, personne ne semble y réfléchir.

    Autre probl


  4. Quant aux juges, leur rôle est, somme toute, plutôt passif. Les Lois, c’est le Parlement qui les vote à Ottawa et l’Assemblée Nationale, à Québec; sauf que… puisqu’elle est enchâssée dans la Constitution, la Charte canadienne a préséance sur toute autre Loi.
    [ papitibi ]

    Pour ce qui est du rôle, somme toute, plutôt passif, il peut être mis en perspective avec ce que l’on a appris sur le processus de rapatriement de la Constitution.

    http://www.lactualite.com/opinions/le-blogue-dalec-castonguay/rapatriement/

    Je suis tombé sur mon derrière quand j’ai lu ce que PET avait écrit dans un texte [Lettres de Londres – Réflexion sur une démocratie et sa variante, Notre temps, Montréal, 14 février 1948] qui est devenu tabou dans le Plusse-Meilleur-Pays-Du-Monde. PET y condamne cette loi

    tyrannique

    qui

    viole les principes les principes fondamentaux de la société des égaux

    . Je vous laisse deviner de quelle loi il s’agit et vous souhaite bonne chance pour trouver l’intégralité de ce texte sur internet. 😉

    Je vais aussi parier que PET Jr n’a pas lu ce texte écrit par son père. 😉

    Plus tard, certains politiciens du ROC utiliseront des arguments similaires pour condamner le même genre de Loi que Trudeau fera.

    Je trouve particulièrement ironique que ce même personnage nous donne la Plusse-Meilleure-Charte-Du-Monde (ayant permis à Mourani de justifier son virage à 180 degrés) tout en s’assurant que concrètement on ne puisse modifier la Constitution dans laquelle est est enchâssée. Non seulement elle est enchâssée dans la constitution mais PET s’est assuré qu’elle la constitution ne pourrait jamais être modifiée facilement. Ne reste donc guère plus concrètement comme espoir de changement que l’interprétation que les juges en font change.


  5. Mais surtout, qu’est-ce qui justifie – ou qu’est-ce qui doit empêcher – que des mécanismes prévus pour régler des conflits de travail puisse être étendu aux conflits étudiants?
    [ papitibi ]

    À tout le moins, ce que l’on ne peut empêcher c’est ce que Laurent Proulx aura fait, convanincre les juges de la justesse de sa cause pour par la suite abandonner son cours. 😉

    Comportement tellement noble que ça lui aura permis de se faire élire conseiller municipal dans l’Équipe Labeaume à Québecor oups excusez à la ville de Québec et aussi sévir entre autres choses au Conseil d’arrondissement, à la CMQ, au CA du RTC… 😉

  6. @ Barefoot 11:20

    « Pour ce qui est du rôle, somme toute, plutôt passif, il peut être mis en perspective avec ce que l’on a appris sur le processus de rapatriement de la Constitution. »

    Vous marquez un point… sans le marquer vraiment.

    Oui, le juge semble avoir joué un rôle d’entremetteur politique (ou de pute, selon le point de vue!) dans cet épisode.
    Sauf que moi j’ai lu des dizaines de jugements qu’il aura rédigés et signés ou auxquels il aura participé. Des jugements qui couvrent, au total, plusieurs centaines de pages. Et ce que j’en retiens, c’est que tout ce qu’il a fait là, c’est LIRE des lois que d’autres avaient écrites et leur donner une interprétation parfaitement logique et cohérente.

    C’est ce que j’appelle « jouer un rôle passif ».

    Cela dit, les tribunaux d’appel (comme la Cour suprême) PEUVENT, bien sûr, orienter le droit par leur interprétation; le rôle n’en est pas moins PASSIF, en ce sens que leur interprétation coule dans le sens de la rivière!

    Si la rédaction des lois pouvait être comparée au geste que poserait un gouvernement en traçant le lit et la profondeur d’un cours d’eau, le juge pourrait alors être comparé à l’eau qui s’y sera accumulée. Le St-Laurent coule de Montréal vers Québec plutôt que l’inverse, et compte tenu des lois (de la physique!), l’eau n’en a pas vraiment le choix.

    Cela dit, oui, le courant risque de causer de l’érosion. Tout comme le jugement des tribunaux, d’ailleurs.

  7. @ paptibi

    C’était un épisode très important dans ce qu’est devenu le Plusse-Meilleur-Pays-Du-Monde, avouons que c’était un mauvais « timing » pour montrer qu’il était lui aussi un humain avec ses faiblesses et ses démons. 😉

  8. Trudeau = 68,2% des votes en 1980 avec 147 sièges dont 74 sur 75 au Québec!!!

    Marois = 31,95% des votes en 2012 avec 54 sièges sur 125!!!

    C’est ça, ton argument-massue??? Il ne vaut pas mieux que les billets simplistes de l’Antagoniste que tu dénonces pourtant!!! De toute façon, si il n’y avait pas eu cette histoire de «deal» entre la FTQ et mononcle Claude, matante Pauline se dirigeait vers une victoire facile grâce, justement, à la Charte des valeurs québécoises!!!

    Par Papi: I don’t give a damn. C’est pas MON argument-massue, c’est le tien. C’est toi qui invoque le soutien majoritaire au gugusse-à-Drainville. Pas moi.

    Et moi, j’ai voté Conservateur (Joe Clark) en 80 et pour Québec Solidaire en 2012, mais toi, t’es tombé dans le piège: tu viens nier l’importance de la majorité « démocratique » obtenue par Trudeau en 80, tout en te pétant les bretelles de la majorité qu’obtiendrait la Charte-à-Drainville au sein de la population.

    Tu viens de te tirer dans le pied… comme d’habitude. Alors que moi, j’ai TOUJOURS dénoncé la dictature de la majorité (la majorité des cathos était d’accord avec Duplessis pour mettre les Jéhovah en prison!), comme dans cette victoire écrasante de Trudeau en 80 et comme dans l’appui à la Charte Drainville aujourd’hui.

    Et puisqu’un parallèle a déjà été tracé par Lemée (dont j’appuie les trois quart du commentaire) avec les carrés rouges, je tiens à rajouter qu’au printemps 2012, on pouvait croire que c’était tout le Québec qui portait le carré rouge, qui mettait Montréal à feu et à sang et qui tapait sur des casseroles en manifestant tout nu, bras dessus bras dessous avec l’Anarcho-Panda, l’Homme-Banane et les disciples québécois de Anonymous!!! Or, sondage après sondage, on pouvait voir que la majorité silencieuse se cristallisait derrière le gouvernement libéral sur cette question, peu importe ce que l’on pensait de lui, de son piètre bilan et de sa corruption!!! Même des gens qui ne votaient pas libéral et qui n’ont pas plus voter libéral pour autant appuyaient le gouvernement sur ce sujet-là!!!

    Aujourd’hui, c’est la même chose: on peut croire que c’est tout le Québec qui rejette la Charte des valeurs québécoises!!! Or, sondage après sondage, on peut voir que la majorité silencieuse se cristallise derrière le gouvernement péquiste sur cette question, peu importe ce que l’on pense de lui, de son piètre bilan et de sa corruption (si l’on fouille et d’ailleurs, c’est déjà commencer)!!! Même des gens qui ne votaient pas péquiste et qui ne voteront pas plus péquiste pour autant appuient le gouvernement sur ce sujet-là!!!

    Une seule conclusion s’impose: c’est un fossé qui sépare le peuple québécois de ses élites intellectuelles car, dans les deux dossiers (carrés rouges et Charte), le peuple québécois était en porte-à-faux avec l’opinion de ses élites intellectuelles qui sont restées figer dans le socialisme et le multiculturalisme délétère, deux plaies dont le peuple québécois doit se débarrasser si il veut retrouver sa fierté qu’on lui a volé depuis, justement, 1981-1982!!! Ce fut la même chose lorsque Harper a fait adopter la Loi C-10 et aussi lorsqu’il a aboli la partie du Registre des armes à feu qui concernait les armes de chasse et l’obligation de répondre à la version longue du recensement!!!

    Joseph Facal arrive à la même conclusion que moi dans l’un de ses précédents articles sur le sujet!!! Le fossé existait déjà bien avant la Charte des valeurs québécoises, mais on pouvait encore dire que c’était une fracture sociale!!! Or aujourd’hui, c’est clairement un fossé qui sépare le peuple de ses élites!!!

    Le peuple (donc le gouvernement démocratiquement élu) n’est pas obligé de se courber devant des experts qui nie à ce peuple le droit de faire ses propres lois par l’intermédiaire du Parlement qui le représente!!! Lui seul est légitime pour faire les lois qui sont tout, sauf coulées dans le béton pendant 1000 ans (ce que Trudeau disait de sa Charte)!!! Personne ne doit respecter une opinion juridique qui nie ce droit découlant de la souveraineté populaire!!! Il est temps de revenir à notre conscience et d’obéir à notre conscience plutôt qu’aux ordres d’experts lobotomisés par des idéologies anti-québécoises!!! Au nom de ce peuple qui ne demande qu’à être entendu depuis trop longtemps chez-lui sur sa terre ancestrale et dont les lamentations montent jusqu’au ciel et sont chaque jour plus fortes, il faut pour une fois l’écouter!!!

    En passant, ton gouvernement des juges est corroboré par l’historien Frédéric Bastien sur la «Bataille de Londres» où on nous dévoile l’Affaire Bora Laskin!!! Les archives britanniques, ça parle et en plus, ça donne raison à Margaret Thatcher sur les inquiétudes qu’elle entretenait concernant la Charte à Trudeau!!!

    Claire L’Heureux-Dubé a une toute autre vision du Droit, tout comme Fatima Houda-Pépin qui a remis Couillard à sa place à Tout le monde en parle!!!

  9. On peut même ajouter que c’est toujours une p’tite clique qui dirige le Québec par en-arrière!!! Cette clique essaie de faire taire l’opinion populaire depuis déjà trop longtemps!!! J’estime que ça suffit!!!

  10. @ papitibi.

    L’écrasante majorité de Trudeau ne lui donnait pas le droit de mener une attaque frontale contre le Québec!!! Un gouvernement élu de façon aussi écrasante doit justement éviter de devenir tyrannique!!! C’est le cas de tous les gouvernements mais cet adage est encore plus vrai dans le cas des gouvernements élus de façon aussi écrasante!!! Mulroney a lui-aussi obtenu une victoire écrasante quatre ans plus tard et il n’est pas devenu tyrannique!!! Peut-être parce que Mulroney, contrairement à Trudeau, c’était un gars du peuple!!! Une élection écrasante n’est pas un billet gratuit pour faire rentrer dans la gorge du peuple une réforme aussi importante et qui ne lui convient pas!!!

    On ne saura jamais ce qui se serait passé si Clark n’avait pas été renversé sur une stupide mesure budgétaire de taxe sur l’essence ou si il avait réussi à convaincre les Canadiens de lui donner une chance complète, mais je crois depuis longtemps que ça aurait été le meilleur des scénarios pour nous, surtout lors du référendum de 1980!!! On n’aurait sans doute jamais entendu cette démagogie du «NON qui est un OUI», cette campagne de peur sur les pensions de vieillesse des p’tits vieux et sur la perte des Rocheuses et la «Bataille de Londres» qui en a suivi!!! Qui sait, peut-être qu’on se serait même dit OUI!!!

    D’un autre côté, un gouvernement élu avec une faible minorité ou élu par la peau du cul (comme le PQ en 2012) ne s’empêchera pas de gouverner et d’essayer de faire adopter les mesures-phares de son programme électoral qui plaisent justement à la population afin de laisser un patrimoine en cas de défaite aux élections suivantes (ce qui est toujours possible pour le PQ)!!!

  11. @ Proulx 20:38

    « L’écrasante majorité de Trudeau ne lui donnait pas le droit de mener une attaque frontale contre le Québec!!! »

    C’est en plein ça que j’essaie de te faire comprendre, gros béta!!!

    Cela dit, si l’écrasante majorité de Trudeau ne lui a donné aucun droit de mener une attaque frontale CONSTITUTIONNELLE contre le Qc, peux-tu comprendre pourquoi j’affirme qu’à plus forte raison une majorité toute relative dans les sondages sur le port des signes ostentatoires ne saurait conférer à Lady PoPo le droit de mener une attaque frontale contre les médecins juifs du Jewish General ou les infirmières qui portent le foulard islamique au CHUM.

    S’il n’est pas légitime pour Trudeau de traiter la minorité québécoise (le Qc, c’est 23% du Canada) comme il l’a fait avec l’appui de la majorité anglophone du RoC, pourquoi serait-il légitime pour le PQ de traiter Juifs, Sikhs et Musulmans comme il le fait, avec cette fois l’appui de la majorité franco-catho?

    Cette majorité franco-catho, c’est aussi bien les silencieux (catégorie qui inclut les croyants non pratiquants, les athées et les agnostiques) que les Là-Là Tremblay et autres ultra-cathos qui croient aller au ciel plus vite s’ils cassent du mousselime et du juif.

    Peux-tu être cohérent au moins une fois dans ta vie et dénoncer TOUTES les formes d’abus d’une majorité sur les minorités qui vivent dans le même espace?

    Cela dit, il y a eu le Trudeau du coup de force constitutionnel, des gars de Lapalme et des mesures de guerre; celui-là me fait vomir. Mais il y a eu aussi le Trudeau qui appuyait les mineurs de l’amiante en 49 contre la dictature à trois têtes (Johns Manville, haut clergé et Duplessis) et qui a libéré les gays avec son bill omnibus.

    « D’un autre côté, un gouvernement élu avec une faible minorité ou élu par la peau du cul (comme le PQ en 2012) ne s’empêchera pas de gouverner et d’essayer de faire adopter les mesures-phares de son programme électoral qui plaisent justement à la population

     »

    C’était dans le programme électoral du PQ de fusionner de force Rouyn-Noranda à 13 municipalités rurales au début du présent millénaire? Fusionner Outremont ou Ville St-Laurent <a Mtl, ça me va; c'est la même trame urbaine. Mais un agriculteur de Rollet n'avait rien en commun avec Rouyn-Noranda, située 50 milles plus au nord.

    C'était dans le programme électoral du PQ, en 2012, de diviser le Québec avec son ostie de charte à marde? C'était dans son programme électoral de varger sur les Juifs, les Sikhs et les musulmans? Et je ne parle pas encore du nouvel amphithéâtre de ton ami Labeaume, qu’Agnès Maltais a sorti de nulle part, mais sûrement pas du « programme électoral »…

    Je ne pense pas. Et c’est justement pourquoi plus jamais je ne vais voter pour eux.

  12. @ papitibi.

    La Charte (qui, oui, était dans le programme électoral du PQ en 2012 et qui devait être portée par Djemila Benhabib si elle avait été élue) n’est qu’un outil pour nous protéger contre l’islamisme!!! Aucun gouvernement ne doit rester insensible à ce combat qui concerne l’Occident tout entier!!! Mais, ce n’est qu’une partie de la solution!!!

    Il faudrait pour ça penser à l’idée que Jacques Brassard a émis ici: http://www.radioh2o.ca/le-quebec-doit-mieux-choisir-ses-immigrants/

    Les fusions municipales devaient servir à protéger le fait français à Montréal!!! Mais, de peur de se faire taxer d’anglophobe, Mam Harel a étendu ça à tout le Québec!!! Et par la suite, Charest a défait le «Une île, une ville» de Pierre Bourque qui était la solution pour gérer Montréal avec ses défusions!!! Ça a donné comme résultat que Montréal est devenue ingouvernable avec ses «roitelets» (comme le dit Jean-François Plante) et de plus en plus anglicisée, pendant que dans le reste du Québec, des villages et des banlieues perdaient leur identité locale au profit de la grande ville à laquelle ils ont été fusionnés de force!!! Et ce n’est pas le gros Coderre qui va y changer quoi que soit!!!

    Et ne me parle pas du Colisée corpo-fasciste!!! On est pogné avec, maintenant!!! Les Baby-Boomers ont eu leur éléphant blanc avec le Stade olympique de Montréal!!! Les X auront leur éléphant blanc avec le Colisée corpo-fasciste car il est impossible que Québec retrouve une équipe de la LNH avec la masse salariale d’aujourd’hui, étant donné qu’elle n’avait pas le bassin de population suffisant pour soutenir la masse salariale de 1995!!! La population de Québec n’a pas augmenté tant que ça depuis 1995, n’en déplaise aux petits animateurs de basse-cours de la radio-poubelle monarcho-fédéraste fasciste de Quebec city qui lèchent goulûment le scrotum de Labeaume!!!

    Encore une fois, ce sont les générations futures qui vont payer pour un party immoral qui n’est rien de moins qu’un crime intergénérationnel!!!

    «Et c’est justement pourquoi plus jamais je ne vais voter pour eux (le PQ).»

    Tu ne votais déjà plus PQ depuis 2008, alors!!! Quoique, il faudra vraiment m’expliquer un jour comment un conservateur a-t-il pu se retrouver dans le même camp que Amir Khadir!!! Je veux bien croire que parfois, on peut être d’accord avec lui car, oui, il m’arrive parfois d’être d’accord avec lui!!! Mais, de là à dire que je vais voter pour lui, jamais dans cent ans!!!

    Je voudrais bien moi-aussi ne plus avoir à voter PQ mais tu peux me dire pour quel parti un souverainiste comme moi pourrait voter, sinon le PQ???

  13. @ Proulx 0h50

    « La Charte (qui, oui, était dans le programme électoral du PQ en 2012 […] ) n’est qu’un outil pour nous protéger contre l’islamisme!!! Aucun gouvernement ne doit rester insensible à ce combat qui concerne l’Occident tout entier!!! Mais, ce n’est qu’une partie de la solution!!! »

    Il y a CHARTE et Charte. Tout le monde est d’accord pour baliser les accommodements raisonnables dans une Loi, mais aucun électeur n’avait vu venir l’interdiction du port de la kippa à l’hôpital juif. Si le PQ avait été transparent là-dessus, le B’nai Brith aurait réagi AVANT l’élection, crois-moi! Et j’aurais été d’accord avec lui.

    J’ai voté PQ en 2008, et j’aurais voté PQ en 2012 si Maltais n’avait pas léché le cul de Labeaume et de Péladeau au sujet de l’amphithéâtre de Québec. Et puisque le PQ ressemble de plus en plus à l’Union Nationale et au Crédit Chochial contre lesquels René Lévesque et Parizeau s’étaient battus bec et ongles, thanks but no thanks.

    Par ton amalgame entre la Charte-à-Drainville et la lutte à l’islamisation, tu confirmes ton appartenance à un PQ ethno-centriste auquel moi, je refuse de m’identifier.

    Tu me parles toujours de la lutte à l’islamisation mais parle moi plutôt de l’interdiction de la kippa au Jewish General; es-tu certain que ton soutien à cette interdiction soit vraiment compatible à ton soutien à Israël?

    Cela dit, je ne crains pas l’islamisation du Québec; par contre, je combats TOUTES LES FORMES d’intégrisme, qu’il soit catho, juif, musulman ou whatever. Et comme bien d’autres, j’estime que la cause de ces femmes musulmanes qui risquent de perdre leur emploi dans la Fonction Publique (élargie) va inévitablement être récupérée par les intégristes. C’est pas en isolant des femmes musulmanes de la société civile que le PQ va régler le problème; au contraire, il va l’amplifier, en condamnant ces femmes à vivre dans un ghetto culturel et religieux, où elles seront à la merci des prédicateurs intégristes.

    Regarde les Lev Tahor, dont les leaders refusent tout contact entre leurs membres et les goy. Dont les leaders refusent que leurs membres apprennent le français ou l’anglais. Dont les membres ne peuvent pas apprendre autre chose qu’une interprétation étroite de la Torah… Dont les membres apprennent dès leur jeune âge à se méfier des influences extérieures et du « démon » qui habite les goy…

    C’est ça que tu veux pour les Musulmans, toi? Et c’est toi qui prétends te battre contre l’intégrisme?

    TU es un intégriste, mon tit-pit.

  14. @ jeanlucproulx

    « Je voudrais bien moi-aussi ne plus avoir à voter PQ mais tu peux me dire pour quel parti un souverainiste comme moi pourrait voter, sinon le PQ??? »

    Il n’y a aucun parti séparatiste ou souverainiste au Québec. Ils évitent tous de de parler de ce sujet excepté le parti libéral.

    Depuis dix ans c’est le parti libéral qui en a parlé le plus.

  15. Tiens, mets-le dans ta pipe et fumes-le maintenant: http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201402/17/01-4739859-sondage-crop-le-pq-prend-une-confortable-avance.php

    Par Papi: So what, tabarnak? La majorité des enfants et des adolescents obèses passés-date préfèrent le trio Big Mac à un plat de chez Bocuse; ça prouve qu’ils sont plus brillants que ceux qui optent pour Bocuse?

    Tsé, moé, ce que la majorité des squeegees et des sculpteurs de savon peuvent penser, je m’en kâlisse comme de ma dernière chemise. Tant mieux si c’est important pour le petit mouton que tu es de t’identifier au troupeau auquel tu appartiens. Si le cheuf des moutons veut sauter du haut des chutes Montmorency, tant mieux pour toé si t’es assez cave pour le suivre.

    C’est normal. Tous les ados passent par cette phase d’appartenance à la « gang »; et ado attardé, c’est ce que tu es et c’est ce que tu prouves que tu es. Merci pour cette candeur…

  16. @ youlle.

    Oui, le PLQ a le plus parlé de l’indépendance pour diaboliser ce projet ou pour l’agiter comme épouvantail à moineau contre les «maudits pékisss à marde», pendant que les imbéciles du PQ laissaient l’adversaire définir leur parti et le projet d’indépendance à leur place, de peur qu’on leur remette les propos véridiques de Parizeau le soir du référendum de 1995, alors que les libéraux savaient pertinemment que l’Histoire donnerait raison à Parizeau et que lorsque ce jour viendrait, le PQ sortirait de sa torpeur et redeviendrait un parti décomplexé qui se reconnecterait avec ses racines identitaires!!! On le voit aujourd’hui plus que jamais!!!

    @ papitibi.

    Étrangement, ceux qui dénigrent le plus la Charte sont les premiers à trouver des excuses au Hamas et au Hezbollah comme on le voit depuis deux semaines à Tout le monde en parle!!!

    Par Papi: C’est rien, ça! Pour demeurer dans le même ton, on chuchote que le taux d’obésité morbide est plus élevé chez ceux qui appuient la Charte. Et ils auraient davantage de morpions, selon une étude demeurée inédite dont la qualité surpasse de loin la valeur de tes observations sur les invités de TLMEP…

    Et pour ce qui est de ces racines identitaires qu’aurait ENFIN retrouvées le PQ, je te rappelle que c’est sur la base de ses « racines identitaires » que le Parti du petit moustachu autrichien a gazé 6 millions de Juifs et de Roms (sans compter ces fifs qui osaient gruger la banane du voisin). Il y a de bien bonnes choses au PQ mais le retour aux « racines identitaires » n’en fait pas partie.

  17. @ Prooooo 12:55

    Manges-en de la bouse de vache; il paraît que ça nourrit les cerveaux lents.
    Jacques Brassard est une nouille, comme j’ai été à même de le constater en le « challengeant » moi-même alors qu’il était meuh-nisse des transports et qu’il s’était présenté devant quelques élus de ma région pour défendre des dossiers auxquels il ne comprenait lui-même strictement rien.

    Faut quand même pas trop lui en demander, c’est un dretteux mal équarri.

  18. @ Proooo 12h46

    Il y a quelques semaines et alors que tu te pétais déjà les bretelles en raison de l’appui massif des francos à l’horreur-à-Drainville, je t’avais rappelé à quel point il est hasardeux d’affirmer comme tu le fais que la démocratie populaire a parlé.

    Au plus fort de la trudeaumanie, PET avait raflé 68% des votes exprimés au Québec, et fait élire 74 députés sur 75. Ne restait plus que Roch Lasalle pour tenir le fort… Fort de cet appui substantiel (c’est ça, la démocratie, hein?), le sacraman s’était essuyé les pieds sur le dos de René Lévesque et lui avait imposé un rapatriement unilatéral de la Constitution.

    Trudeau avait obtenu une majorité que jamais le PQ n’a pu avoir; mais ça, ça n’était pas un gouvernement légitime à tes yeux. Par contre, le 30% d’appuis de Marois aux dernières élections, ça, ça lui donnait le droit de faire chier la moitié du Québec! Et maintenant qu’un sondage lui accorde 40% des intentions de vote, eh bin là c’est l’apothéose!!!

    Bravo, Pravo, Prafo!

  19. Pauvre Proulx… qui vient nous présenter, tout fier, un texte de Jacques Brassard. Je l’avais lu d’ailleurs dans le Journal de Québec cette semaine, et je me demandais comment ça se faisait qu’on donnait une tribune à un pareil individu. C’est pathétique de la part de Péladeau de permettre ça.

    Autre coïncidence, tu parles de TLMP et je m’apprêtais justement à aller voir l’entrevue donnée par Yakov Rabkin que je viens tout juste de visionner. Un homme de coeur, un homme de tête, et ça vaut également pour son collègue Rashad Antonius qui l’accompagnait. Tout le contraire de Brassard.
    http://ici.radio-canada.ca/emissions/tout_le_monde_en_parle/saison10/#leplayer

    En passant j’ai regardé aussi l’entrevue donnée par Katherine Levac, Léane Labrèche et Virginie Fortin qui jouent dans l’émission SNL Québec, que je ne connaissais pas. Les trois sont excellentes et les extraits de SNL Québec qu’on nous a présentés m’ont bien fait rire. J’ai déjà hâte de voir la prochaine.

  20. Parlez vous une sorte de dialecte francais?

    Par Papi: Et vous causez le snobillard, manant? Si le sens de certains mots vous échappe, puis-je vous suggérer bien humblement la consultation du Dictionnaire de la langue québécoise?

    Cela étant, et bien que la langue et les accents diffèrent d’un Québec à l’autre, j’ai tendance à affirmer que le français parlé au Québec présente avec le français parlé en Picardie moult similitudes.

    Puisque vous semblez émettre depuis le Mexique, iriez-vous jusqu’à affirmer que la langue parlée au Mexique est un « dialecte »? Est-ce que ce ne serait pas un tantinet méprisant?

  21. @ Spritzer

    Yacov Rabkin porte la kippa, ce qui ne l’empêche pas de se montrer critique de ce qui doit être dénoncé. Un intellectuel particulièrement lucide, mais bien sur, aux yeux de Tom Thumb Proulx, Israel and The Chosen can do no wrong! Alors forcément tous ces intellos Juifs qui osent critiquer les violations du droit international par Israël sont non seulement des self hating Jews mais surtout, des estis d’intellectuels à marde!

    Et puisqu’il est question des p’tites filles de SNL Québec, le personnage de la franco-ontarienne assimilée à son insu m’a fait pisser par terre! Des amis à moi, que je croise maintenant une fois aux 5 ans, habitent le Témiscamingue ontarien. À l’origine, ils se disaient des LAROCQUE. Aujourd’hui, ils s’appellent LE-WRACK, en français comme en anglais.

    Là où l’anglais prédomine outrageusement, l’influence de l’anglais laisse des traces profondes dès la première génération; l’aînée de mes petites-filles est revenue des USA avec un fort accent et des tournures de phrases qui sont des calques de l’anglais. Quel âge as-tu? Je suis six. Aujourd’hui, il n’y paraît plus. Par contre, j’ai revu l’an dernier la fille d’un couple d’amis à moi; jusqu’à la fin de son adolescence, elle a vécu avec eux sur des bases de la Royal Canadian Air Force, de Greenwood (NS) à Comox (BC). Aujourd’hui, elle a 30 ans… et son accent est encore très perceptible. Pourtant, il y a longtemps qu’elle vit au Québec.

  22. Moi je parle Maya et l espagnol et j apprends le francais pour devenir guide pour les quebecois et je ne comprend pas toujours ce que vous dites. Etes vous en colere?

    C est mon ami puncho qui m a recommande ce site…pour pratiquer le joual…

  23. @ Padero/Pandero

    Pour la pratique du joual, je te suggère un séjour en Antagonistan, où il a été élevé au rang de langue officielle.
    Tu parles Maya? Grand bien t’en fasse! Le Maya Cakchiquel? Le Q’eqchi? Le Tzotzil?

    Si tu promets d’expliquer ce qui les distingue du Quiché, je veux bien t’ouvrir mes pages. Après tout, que ne ferais-je pas pour diffuser cette grande culture judéo-mayonnaise qui a laissé autant de vestiges dans les vertes vallées de l’Antartique?

    Mais si tu veux faire une piasse, comme on dit chez-nous, il paraît que l’Université du Québec à Trois-Rivières songe à offrir dès septembre un programme de deuxième cycle en littérature et culture maya. Un peu plus, et on pourrait croire que le programme a été conçu pour toi.

    Mes salutations à ton ami Punching Bag, que je n’ai pas le plaisir de connaître. Est-ce bien lui que l’on connaît sous le prénom de Douche? Douche Bag? Ah, dis donc…

  24. @ Proulx

    Je suis SÉPARATISTE avant tout.

    « …lorsque ce jour viendrait, le PQ sortirait de sa torpeur et redeviendrait un parti décomplexé qui se reconnecterait avec ses racines identitaires!!! … »

    Bullshit d’un petit qui se pense expert et qui ne le saura jamais.

    « On le voit aujourd’hui plus que jamais »

    Déyou ess que tu prends çâ toué?

    Pauline et le PQ n’ont fait aucune publicité pour la séparation. Même que Couillard le doc privatiseux au sarvice des assurances de power en parle dernièrement et Pauline essaye de tout effacer et camoufler pour que ça ne paraisse pas. Ça n’a pas changé pentoute le PQ à peur de la sépârotion. Même si près de 50% du peuple pour.

    À part Parizeau, les politiciens du Québec n’ont jamais voulu la séparation, même que ces pissous d’élites (les anglais avaient raison) avaient peur de ce mot à commencer par René Lévesque le héro des francophones qui à chié sur le bacul.** S’il avait voulu séparation, il l’aurait fait le vent dans les voiles en 1978, mais son dilemme est qu’il était fédéraliste dans le fond de lui-même.

    Ç’est différent pour Pauline. Pour Pauline probablement que « money talk ». Elle veut faire passer le pipeline de l’Alberta au Québec et elle veut investir dans le pétrole de shale à l’île d’Anticosti. Elle risque de tout perdre pour des peccadilles.

    Mais pourquoi elle avantage l’Alberta gratuitement? Ben peut être que ce n’est pas gratuit. Les affaires et l’argent, c’est bien plus fort que la politique. Pour Québec Solidaire, ce n’est pas différent. Ils se disent séparatistes, mais ne posent aucun geste pour à part de dire timidement.

    La séparation, ça se vend comme de la biére en faisant de l’annonce.

    Qui fait de l’annonce? Le parti Libérall du vendu.

    **http://www.laparlure.com/terme/chier-sul-bacul-sur-le-bacul/

  25. Monsieur YOULLE,

    je suis très  »FACEBOOK » de ce temps là , et j’ai envoyé ceci voila pas long , probablement que je suis encore en bas de la track , mais c’est moi et tout le temps entre les lignes , quand même je dis.

    colle = >
    J’actualise Rita et Josée de il y a pas long , le meilleur vous ne l’avez vu nulle part encore et cela se passe à Tingwick pays du Québec. === On ne rêve plus ici et on agit dans la nouvelle direction qui est loin d’être l’ancienne d’avant novembre 2013. On n’est plus dirigé par des  »TROUS-DU-CUL » comme l’ancienne équipe(J’exclus Mrs le Maire Simoneau et Mr Gauthier inspecteur en bâtiment.

    Si cela continu , j’aurai eu raison de dire que la  »TRANSPARENCE » , c’est au niveau Municipal d’abord que l’on recommence à refaire ce monde. ===  »J’AI BIEN DIT RECOMMENCE », cela peut aller loin , même sans moi , 3  »ÉLUS » étaient au rendez-vous à 10 heures et c’était ceux-là qui s’occupait du règlement de zonage et le Pro-Maire , Monsieur le Maire est le frère de celui du litige de la haie de cèdres.

    Pauline Marois , tu aurais dû rester dans ton jardin , ne déclenche pas des élections avant la fin de ton terme à cause d’un sondage ,  »LES SONDAGES » cela se bousste très facilement en 2014 , check plus bas Pauline , je t’aime autant que ma DG de Tingwick…………….

    Colle = > Josée , j’ai cliqué sur la ligne verte et je n’ai pas vu le film. === J.-M. === P.S. Le meilleur film pour le Futur est à Faire au Québec , et en vedette , Pauline Marois et son Ti-Claude , 8 milliards de perte à la SGF , John James de la Charrette et Monique(Jaws) Forget 40 milliards de pertes , pis là sacrament faut que l’on retourne en élection. === Vous posez-vous des questions les jeunes au sujet de ces  »ÉLECTIONS », provoquer quand cela chauffe ? En plus parce que Pauline est en tête des sondages ? === La Léger du parti Québécois , est-ce que tu es de parenté avec ceux qui font des sondages ? Josée je vais regarder le film si tu mets le bon lien.
    Jean-Marie De Serre.

  26. Un texte que tu devrais lire: http://www.ledevoir.com/politique/quebec/400816/partiqu

    Par Papi: Si des élections avaient lieu demain matin, la CAQ ne conserverait que Chauveau, Beauce-Nord, Chutes-de-la-Chaudière, Granby, La Peltrie et possiblement Lévis [1]; devant le retrait annoncé de Duchesneau, le Parti ne réussira pas à attirer des candidats capables de faire courir les journalistes.

    Alors il va arriver quoi? Les charognards s’en partageront les dépouilles: les caquistes de tendance autonomiste retourneront au PQ, les caquistes fédéralistes rejoindront le PLQ et pour 3 caquistes qui rejoindront le PQ, il y aura un péquiste pour fuir vers Option Nationale ou plus vraisemblablement les Solidaires.

    Pas besoin de lire l’article auquel ton hyperlien renvoie pour savoir que le PQ a emprunté à la CAQadq aussi bien son programme que son caractère populiste.

    L’ADQ du p’tit Mario de Rivière-du-Loup n’avait elle-même rien inventé; tout ça, c’est l’héritage de Duplessis.
    Back to the fioutioure…

    [1] source: too soon to call

  27. La candidature de Péladeau dans Saint-Jérôme est presque inéluctable, selon ce que j’ai pu lire: http://www.journalacces.ca/Actualite/2014-02-20/article-3622706/PKP-candidat-pequiste-a-St-Jerome%3A-la-rumeur-se-confirme…/1

    J’aurais bien aimé voir un duel Duchesneau-Péladeau dans Saint-Jérôme!!! Mais, Duchesneau a peut-être senti qu’il n’avait aucune chance devant un tel candidat-vedette du parti qui, à moins d’une série de gaffes majeures de matante lors de la campagne électorale, gagnera les élections de façon majoritaire!!!

    La CAQ pourrait conserver Lévis??? Je ne crois pas: Lehouillier va mettre tout son poids au service de son ancien parti, mais l’effet Charte peut venir booster le vote péquiste qui n’est plus ce qu’il était à l’époque de Jean Garon et de Linda Goupil!!!

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s