6 commentaires sur “NHL: au royaume des arbitres, les aveugles sont rois…

  1. Être conspirationniste, je pencherais pour la thèse que certains matchs de la LNH sont truqués et celui d’aujourd’hui entre le Canadien et les Jets me servirait d’exemple pour le «prouver»!!! J’espère que le CH va demander des explications à la LNH et que les joueurs fautifs iront faire un tour dans le bureau de Shanahan!!!

  2. Parler football, merde je ne peux tout simplement pas résister…

    Les autres sports m’intéressent, mais le football à quatre essais c’est ma passion… Une passion immense de plus de trente années passées à encourager une équipe, les Dolphins de Miami, contre vents et marées… et des creux il y en a eu plus que je n’en voudrais…

    Je ne suis pas un fan de circonstances qui embarque en cours de route en se proclamant un fan véritable, tels ces célèbres fans des Cowboys des années 90 qui troquèrent leurs casquettes et chandails dans les années 2000 pour s’intéresser soudain à une équipe de la région de Boston que je ne nommerai pas et menée par un quart-arrière de l’Université Michigan repêché en sixième ronde…

    Ma passion pour les Dolphins et pour le football m’empêche de supporter une autre équipe… Ma seule exception concerne les Saints, une équipe que j’aime bien pour des raisons généalogiques tout autant que pour la belle fleur de lys qui ornent leurs casques et uniformes…

    Désolé, pour le long coming out, mais tout ça pour dire que quiconque suit sérieusement le football ne peut pas être si surpris que ça par une victoire des Seahawks de Seattle…

    La volée elle peut surprendre j’en conviens, la clinique de football portant sur l’attaque, la défensive et les unités spéciales offerte par Seattle aux pauvres poneys peut surprendre un peu… Mais pas tant que ça quand même.

    Seattle, au contraire des Ravens de l’an passé ou des Broncos de cette année sera probablement de la finale de conférence de la NFC la saison prochaine… Par ailleurs, je serais étonné que la Nouvelle-Orléans ou la bande à Bill soit du grand soir encore la saison prochaine.

    Seattle est équipée pour veiller tard par exemple…

    Pourquoi Seattle est donc votre équipe Papi?

    ===

    Sur l’arbitrage et le hockey, ce qui ressemble à un oxymoron, tout me semble avoir été dit et écrit… Qui sait? Peut-être qu’un jour la LNH exigera mieux de ses zèbres… mais, au fond, on se doute que ça n’est pas à la veille de changer pas vrai?

    Ce qui mène à votre évocation des possibles liens entre joueurs, abitres, entraîneurs, directeurs généraux et/ou propriétaires tant qu’à y être et le crime organisé… Et l’intéressante hypothèse de matches truqués…

    Tiens, prenons le Super Bowl, plus surprenant que la prestance des Seahawks, leur hargne et leur irréprochable exécution dans les trois phases de jeu; comment explique-t-on la piètre exécution de Denver à l’opposé? Les plaqués ratés, les punitions, les passes trop longues, trop courtes, rabattues et/ou hors-cible ou interceptées?

    Une partie gênante ou une partie arrangée?

    En tout cas si un sport, un seul, pouvait être truqué, exception faite de la boxe je penserais au hockey… qui ressemble beaucoup au soccer où des matches
    ont déjà été truqués comme on le sait…

    Salutations et bravo aux Seahawks de Seattle!

  3. @ Objecteur

    Long time no see…

    « Pourquoi Seattle est donc votre équipe Papi? »

    J’ai certaines affinités avec Boston (mais pas au hockey, calvinsse!), parce qu’une partie de mes ancêtres acadiens y avait été déportée avant de remonter vers le Québec, mais surtout parce que mon propre père est né en Nouvelle-Angleterre, non loin de Boston, où vivent par ailleurs un certain nombre de cousins à moi. Je suis francophone, je porte un patronyme bien québécois, mais mon père, lui, était de langue maternelle anglaise, puisque confié à des amis irlandais de mes grands-parents faute de place à la maison (mes grands-parents ont eu 14 enfants). Le paternel était donc citoyen américain, et toute sa vie il a braillé à chaque fois qu’il entendait le Star Spangled Banner ou le God Bless America! Misère…

    Quant à Seattle et New Orleans, ce sont les deux villes US où j’ai moi-même séjourné le plus longtemps. Seattle, c’est parce que l’un de mes enfants y a vécu et travaillé plusieurs années. Alors forcément, j’y suis allé avec ma conjointe. Deux de mes petites-filles y sont nées, d’ailleurs; je leur demandais « T’as quel âge » et la réponse, c’était « Je suis quatre!« . Comme dans I’m Four!

    New Orleans, c’est parce que je connais mes origines acadiennes et au fil des ans, je suis parti à la découverte du pays cadjin, depuis l’église de GrandPré en Nouvelle-Écosse jusqu’à St-Martinville en Louisiane. Une banlieue éloignée de la Nouvelle-Orléans, où j’avais rencontré des Cajuns nés dans les années ’20 et ’30 qui comprennent l’Américain (comme ils disent) mais ne le parlent pas. Ou d’autres, plus jeunes, qui me disaient « I’m French and I’m proud to be French »… sans pouvoir le dire en français, cependant.

    Aucun de mes ancêtres n’y a vécu, mais certains de leurs frères et soeurs y avaient été déportés.

    Il y a donc des raisons d’ordre sentimental qui s’ajoutent, et c’est sans compter les effets de l’Ouragan Katrina; à New Orleans, j’avais habité chez un couple natif de St.Louis, dont j’ai perdu la trace avec le temps. Là où j’avais habité, ça a été complètement effacé de la carte par l’inondation qui a suivi Katrina.

  4. Ce que Fraser veut dire c’est Gallagher après avoir donné un « cross check » au filet il ne fait pas d’effort – à tout le moins – pour éviter Montoya, et pour sa chute suite au contact avec Bogosian difficile de ne pas dire que Gallagher n’a pas beurré épais lui qui est si « tough » lorsqu’il vient en contact avec un gardien de but. 😉

    Et comme je vis à Québec demandez-vous si j’ai l’habitude de défendre Fraser. Bonne chance pour faire la démonstration que l’arbitrage est truqué et bienvenu dans le camp des victimes. 😉

    Pour ce qui est du non-spectacle du Super Bowl c’est de loin le plus pitoyable qu’il m’ait été donné de voir. Après la 2e interception, j’en avais assez vu et je suis passé à une autre activité. Au moins ce matin je suis plus reposé pour démarrer ma journée de travail. 😉

    Que le MVP soit Smith en ayant accordé un nombre record de passes dans l’histoire du SB en dit bien long sur l’allure de cette partie. Denver n’était pas préparé pour cette partie et je suis convaincu que bien des joueurs des Sea Hawks souhaiteraient avoir gagné avec plus d’adversité.

    Pour rien au monde je ne serais embarqué dans le « bandwagon » de nombreuses personnes qui sont devenues « fans » des Sea Hawks alors qu’il y a à peine un mois ils ne connaissaient pas grand-chose de cette équipe. L’attitude arrogante et antisportive de 2 de leurs meilleurs joueurs en défensive lors de leur victoire contre les 49ers m’a fait perdre la sympathie que j’avais pour cette équipe.

    Je me console donc en pensant que ce n’est pas Sherman qui été nommé MVP. Par contre je suis convaincu que les compagnies qui ont acheté de la pub au 4e quart sont inconsolables. 😉

  5. @ BarefootLuc 06h49

    Après avoir revu la scène au ralenti, je pense au contraire que Gallagher n’a jamais pu reprendre son équilibre; il a rebondi de Montoya à Bodrosian comme une balle sur un plateau de pinball.

    Si de mon côté j’affirmais (par hypothèse) que le but de Côté était bon, seriez-vous prêt à changer d’idée? 😉

    Quant aux Seahawks, j’ai commencé à les appuyer quand Fiston a emménagé à Seattle au début des années 2000. Lors de la première participation des Seahawks au Super Bowl en 2006, Jean-Philippe Darche en était un co-capitaine; des Québécois à Seattle, il n’y en avait pas des milliers, ils se connaissaient tous!

    Cela dit, depuis la grande époque des Packers de Green Bay (Paul Hornung, Bart Starr…), je me suis quelque peu désintéressé mais je redeviens partisan lors du SuperBowl… surtout quand les Pats, les SeaHawks, les Saints ou les Packers en sont.

    Mais dimanche, j’ai décroché assez vite. Dommage, par ailleurs, pour Peyton Manning, dont l’immense talent aura été occulté dans cette dégelée monumentale.

  6. J’ai failli m’étouffer quand j’ai appris que Manning a battu le record pour le plus grand nombre de passes complétées au Super Bowl (34) pour battre ce que Brady avait fait. C’est juste triste que son coach est été aussi pitoyablement « outcoaché », mettons que pour les ajustements en 2e demie on repassera. 😳

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s