11 commentaires sur “UPAC: Cheik Ben Philippe interroge sa boule de cristal

  1. En apparence et via une certaine forme de politesse, les québécois(es) font mine de s’intéresser au sujet, mais dans les faits ils sont totalement dépassé par les évènements.

    Les citoyens qui ont remis au pouvoir un parti soupçonné de pratique criminelle, sont des victimes de propagande dans le pur style MKULTRA. Figés et en plein «syndrome de Stockholm»…!

    C’est comme s’il ne vient à l’esprit de personne de former des lobbys anti-corruption de villes et villages.

    Même Normand Lester n’en revenait pas de l’affaire Porter cette semaine. Pourtant s’il y a un désinformateur c’est bien Lester.

    Bref, quel nom fait surface? Le seul et unique possible, POWER CORPORATION.

    (La police, s’appuie sur plusieurs témoignages qui lui laissent entendre que Marc Bibeau, administrateur de Shockbéton et de Power Corporation, est « le grand argentier du PLQ, un stratège », voir « le responsable du financement du PLQ » et qu’il « suivait les donations des grandes entreprises ».)

    http://www.vigile.net/Financement-Marc-Bibeau-sous-la

  2. «La corruption à grande échelle n’est en rien préférable à celle qui se pratique à petite échelle, et elle encore plus difficile à traquer.»

    «Comme par hasard justement, Power et ses partenaires stratégiques français détiennent des intérêts dans le contrat de gestion du CHUM en PPP.»

    «Dans le rôle de défenseur de la moralité en affaires, la crédibilité de l’Empire Desmarais avoisine le zéro absolu. C’est le loup en charge de la bergerie.»

    ¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬
    lundi, 08 octobre 2012 01:54
    Québecor dérange les intérêts de Power!, par Richard Le Hir
    ¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬
    En analysant le comportement de La Presse dans le traitement de plusieurs dossiers, on découvre que ses indignations sont bien sélectives et qu’elles visent toujours à promouvoir ou dissimuler ses intérêts (Power) ou ceux de ses alliés selon la stratégie la plus opportune dans les circonstances. Et l’Empire ne semble même pas se rendre compte que certains de ses silences équivalent à des aveux.

    Il est quand même stupéfiant que la Presse, si prompte à décrier le mauvais usage de la Caisse de dépôt, ait été si peu loquace dans l’affaire des pertes survenues à la Caisse en 2008, comme je l’ai encore souligné dans un article récent http://www.vigile.net/Caisse-de-dep… , et qu’elle n’ait pas manifesté dans ce dossier la même pugnacité que celle qu’elle affiche dans le dossier de la corruption à Montréal ou encore contre SNC-Lavalin ou Québécor.

    Ainsi, pas un mot sur le fait que les fameuses pertes de 2008 étaient attribuables à la décision du gouvernement Charest de modifier le mandat de la Caisse en 2004. Surtout ne pas poser les questions « à l’instigation de qui » et «au bénéfice de qui». Pas un mot sur Coventree, cette officine spécialisée dans la distribution du papier commercial, à l’origine d’une proportion importante de ces pertes, même après que cette entreprise et ses dirigeants aient été trouvés coupables de malversations par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

    À ce sujet, d’ailleurs, il faut espérer que Pauline Marois donnera suite à l’engagement qu’elle avait pris de faire toute la lumière sur cette affaire au moment où elle a éclaté http://pq.org/actualite/communiques… .

    Et lorsque La Presse dénonce les dérives de SNC-Lavalin, en Libye, elle omet de mentionner que Total, la pétrolière dans laquelle Power détient des intérêts importants, s’est rendue coupable du même délit, à une échelle bien plus importante, comme je l’ai rapporté dans un article qui date d’avril dernier http://www.vigile.net/L-incommensur….

    Et pendant qu’elle met en relief les liens de SNC-Lavalin avec les entreprises de Tony Accurso, elle oublie de mentionner que Marc Bibeau, membre du conseil d’administration de la Société Financière Power, président de son comité de vérification, ami personnel de Jean Charest et président de Shockbéton, a été identifié par Jacques Duchesneau devant la Commission Charbonneau comme étant à la tête d’un des sept groupes qui ont été dans la mire de l’Unité anti-collusion (UAC) du ministère des Transports (MTQ) http://www.ledevoir.com/politique/q… .

    Le rappel de cette affaire nous permet de souligner au passage les intérêts que Power détient dans le grand groupe cimentier français Lafarge. On comprend donc que les grands travaux d’infrastructure et la demande pour le ciment au Québec ne la laissent pas indifférente, et qu’il est toujours plus agréable de faire affaire avec des amis que des étrangers. Mais ne comptez pas sur « La Presse », pour rappeler les intérêts de sa société mère lorsqu’elle traite de ces sujets.

    http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/217559-qu%C3%A9becor-d%C3%A9range-les-int%C3%A9r%C3%AAts-de-power-par-richard-le-hir

  3. @ Bernard Leblanc ,

    Monsieur Leblanc ,
    <>. Pourquoi ?

    Personne de ceux qui dirigent ne s’attendait à ce qu’il y aie UN  »FOU DU VILLAGE de TINGWICK » , ne vienne foutter le trouble à John James et l’ex Monsieur le Maire et surtout ses  »ZÉLUS » de conseiller et la DG.

    Monsieur Leblanc ,  » Les Québécois  » s’intéressent au sujet et ils ne sont surtout pas dépasser par les événements ,  »SACRAMENT » on leur ment.

    Pour l’instant , c’est  »P^QUES » et le pire menteur petteu de brou va être crucifier dans pas long.
    Je dégage ,
    Jean-Marie De Serre.

  4. @ Monsieur Bernard Leblanc ,

    Il y a eu le Protocole des Sages de Sion et celui des Sages de Toronto , mon patron  »ULTRA-MILLIONAIRES , n’a jamais voulu me causer de ceux-ci.

    Il en est de même pour ceux des minières , pourquoi , faut-ils qu’ils aillent prendre leur ordres à Toronto ?

    C’est les élections au Cacada bientôt , faudrait nous redire………….
    Joyeuses Pâques ,
    Jean-Marie De Serre.

  5. Ouin, mais tu l’as voulu alors tu l’as!!! Maintenant tu es pris avec lui pour quatre ans alors endures-le et assumes ton choix!!!

  6. @ Proulx 15h46

    Je n’ai pas voté pour le candidat libéral – qui a été élu sans surprise par ailleurs; je n’ai pas voté pour lui et pourtant je le connais depuis qu’il était économiste à Service Canada. Et pourtant il m’a toujours paru très compétent.

    Je ne vois pas pourquoi j’assumerais ce que tu appelles MON choix.

    Je persiste toutefois et je signe: compte tenu du programme législatif respectif du PLQ et du PQ, et compte tenu de l’appui très mitigé des Québécois à la souveraineté, un gouvernement Couillard majoritaire est moins nuisible qu’un gouvernement Marois majoritaire.

    Peut-être que le PQ va finir par apprendre de ses erreurs; depuis René Lévesque, AUCUN premier-ministre du PQ n’a été capable de se faire réélire au poste de premier ministre.

    Pourquoi? Faudra peut-être que ce qui reste de militants trouve la réponse à cette question… et qu’ils fassent le nécessaire.

    Moi, j’ai assez donné. Ta génération va devoir prendre la relève.

  7. Dans un tout autre ordre d’idées, le nouveau Conseil des ministres est bourrés d’érudits: Leitao, Coiteux, Daoust (les trois sont dans le ministère que je leur avais prédit il y a deux mois), Blais (mais je lui aurais donné l’Éducation et l’Enseignement supérieur à la place de Bolduc qui, lui, aurait pu hériter de l’Emploi et de la Solidarité sociale), Poëti!!! Je me demande juste si c’est juste une façade pour cacher le passé du PLQ!!!

    Par Papi: Je suis d’accord avec toi: Blais n’est pas « exploité » au maximum de ses capacités. Hélène David non plus, d’ailleurs. Bolduc? Si ni Blais ni David n’avaient été disponibles, ça aurait pu expliquer cette mutation de Bolduc; c’est comme si Couillard avait voulu lui donner un prix de consolation – le 2e plus gros budget puisque la santé va à Barrette. Quant aux trois ténors des sciences économiques, ce sont pas des politiciens. Avec tous les risques que ça peut comporter – surtout quand tu dois FAIRE de la politique.

    Il ne faut pas par exemple que la nomination d’un policier aux Transports ait seulement été faite pour les caméras mais bien pour arrêter tout de suite les bandits du MTQ qui seront nommés à la Commission Charbonneau (genre)!!! Si ce n’est pas juste pour flasher, les crosseurs du MTQ (et de Montréal également) vont voir que leur nouveau patron n’est pas le gentil prof de Cégep Gaudreault mais bien un policier qui a consacré sa vie à la loi et à la Justice!!!

    Par Papi: Quand tu te jettes en bas d’un immeuble de 125 étages, c’est juste le dernier centimètre qui te défait la face. Ce qui me fait penser que jusqu’à ce qu’il soit arrêté, le policier Benoit Roberge était lui-même considéré comme – et je te cite!!! – un policier qui a consacré sa vie à la loi et à la Justice!!!. Alors pour ce qui est de Poëti, bof.

  8. «Quant aux trois ténors des sciences économiques, ce sont pas des politiciens»

    Dans le contexte actuel, ça peut être un atout!!! Pour comparer avec l’ancien gouvernement péquiste, tu ne viendras jamais me faire croire que Marceau est un politicien!!!

    Par Papi: Marceau est lui-même très qualifié mais comme tu sembles l’avoir constaté, il n’était pas politicien pour cinq cennes et ça l’a fait très mal paraître. Ce que je dis, c’est que sans un vernis de politicien, même le plus qualifié et le plus futé des ministres risque de se casser la gueule et de scrapper sa réputation. Ça prend de l’instinct. Et je ne sais pas si les 3 ténors de l’économie ont cet instinct qui leur permettrait de survivre parmi les requins habitués aux eaux de cet aquarium.


    «Alors pour ce qui est de Poëti, bof.»

    Toi, tu méprises Poëti parce qu’il a osé dire leurs quatre vérités aux carrés rouges en 2012!!! Pour ma part, je ne peux constater que c’est la première fois depuis longtemps que le Ministère des Transports est dirigé par un érudit dont la philosophie politique est dans la droite ligne du libéralisme!!! Avec les trois ténors économiques, je veux croire que le PLQ devienne véritablement un parti libéral!!! Ce sera ça de gagner mais le passé de ce parti est trop récent pour que je lui donne le bon Dieu sans confession, surtout avec Couillard, Hamad et Barrette dans le décor!!!

    Par Papi: Poëti, un érudit? Poëti est à l’érudition ce que Vladimir Poutine est à la gastronomie québécoise; on peut s’appeler Poëti sans être poète… Tu savais que ton poète avait été de 2004 à 2011 Directeur du développement des affaires chez Dicom Express inc? Tu savais que ce que signifiait « développement des affaires » pour Marc-Yvan Côté chez Roche? Ça t’inquiète pas?

  9. @ Gaïa.

    Le PLQ compte trois policiers: Robert Poëti, Guy Ouellette et Jean Rousselle!!!

  10. Voilà c’est reparti à la LIBÉROULE !… Tuons la poule pour payer son grain…! Et mettons de l’argent dans les poches des amis de Power.

    QUÉBEC – Les économistes Luc Godbout et Claude Montmarquette suggèrent au gouvernement Couillard d’envisager une forme de privatisation partielle d’Hydro-Québec et de la SAQ s’il épuise tous ses recours pour redresser les finances publiques.

    http://www.journaldemontreal.com/2014/04/25/quebec-devrait-envisager-la-vente-dactifs-dhydro-et-de-la-saq

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s