7 commentaires sur “Blah-Blaharper 101: la poutine anti-Poutine, ou les démons du « communisme »

  1. Et moi qui croyais avoir fait le tour de tout ce que Harper pouvait avoir écoeuré from coast to coast! Hé bien il en déniche encore, même chez les militaires! Il aura vraiment pris tout ce qui se trouve sur son chemin pour des bécosses! Normal, après tout, pour un trou de cul!

  2. Poutine est un tsar moderne, un ancien agent du KGB qui utilise les techniques du communisme pour se maintenir au pouvoir!!! Il s’agit de la même logique de conquête (à ça, ce n’est pas si étranger au national-socialisme), de la même paranoïa anti-occidentale et de la même façon de se débarrasser des opposants à son régime qui s’opposent trop ou qui enquêtent sur lui, tout ça en utilisant les ressources du pays au profit du régime et non pas au profit de la population!!!

    Harper a raison de nous dire de nous méfier de Poutine car ce n’est pas un allié de l’Occident et les communistes qui s’opposent à son régime non plus, le seul opposant à Poutine qui soit digne de respect à mes yeux est Garry Kasparov!!!

  3. @ Proulx 23h37

    Stephen Harper et Jean-Luc Proulx, même esprit binaire.

    Que Vladimir Vladimirovitch Poutine soit une ordure, tous les lecteurs de ce blogue en sont convaincus, tout comme j’en suis moi-même persuadé.

    Que Vlad ait été un ancien agent du KGB, personne’en doute. Harper nous dit que l’Occident doit se méfier de Poutine? Il y a à cet égard unanimité en Occident, de l’extrême-gauche à Stephen Harper, en passant par l’extrême-centre. Que ni Poutine ni le Parti Communiste de la Fédération de Russie ne soient des alliés de l’Occident, même le diable s’en doute.

    Mais quand tu écris que « Poutine est un tsar moderne, un ancien agent du KGB qui utilise les techniques du communisme pour se maintenir au pouvoir!!! », alors là tu dérapes.

    L’éditorialiste Alain Dubuc, à La Presse, n’est-il pas la preuve du fait qu’un maoïste-trotskiste peut se muter en fervent défenseur du capitalisme?

    Poutine a plutôt profité de la faiblesse du régime après l’éclatement de l’URSS pour exalter les sentiments nationalistes et faire renaître dans le coeur des Russes (humiliés d’être tombés si bas) l’espoir n’une Russie capable de tenir tête à l’Amérique et à l’Europe.

    Il a USURPÉ le pouvoir, par son tour de passe-passe constitutionnel qui lui aura permis de diriger pour un 4e mandat consécutif alors qu’il ne devait pas continuer au delà d’un 2e mandat.

    Le régime Poutine ne s’inspire pas du communisme; exalter les souvenirs de puissance de l’ex-URSS, ça n’est pas du « cpmmunisme ». C’est dans un sens du MILITARISME. Mais Poutine a surtout fait de la Russie un état TOTALITAIRE, où il ne s’embarrasse pas de l’Opposition; même que ce sont ses hommes de main qui choisissent les partis qui ont le droit de participer aux élections!

    L’Allemagne nazie était un régime totalitaire. Tout comme l’URSS de Staline. Tout comme le sera plus tard l’Espagne de Franco, dans une moindre mesure. Le totalitarisme, ça existe aussi bien à gauche qu’à l’extrême-droite, par ailleurs.

    Voilà pour les aspects « politique intérieure » du régime Poutine. Sur le plan de la politique extérieure – essentiellement expansionniste, il ne s’agit pas de COMMUNISME mais d’IMPÉRIALISME.

    L’Allemagne nazie pratiquait des politiques impérialistes. Israël itou, sur le territoire du West Bank, by the way. Et les USA aussi, qui l’ont fait, toutefois, d’une manière plus subtile en assoyant au pouvoir et en y maintenant par la suite des régimes complaisants, un peu partout dans le monde.

    La Russie de Poutine est nostalgique des territoires abandonnés par l’ex-URSS (Ukraine, et républiques d’Asie centrale au sud de la Russie. L’impérialisme de Poutine explique cette lente reconquête de l’Ukraine, que la Russie fera morceau par morceau après avoir affamé le pays.

    = = =

    Le discours de l’Empereur Stephen sur le communisme vise, à mon avis, à préparer le terrain pour les prochaines élections fédérales. Consommation interne, donc. Et de un, il cherche à s’attirer les votes ce ce million de Canadiens d’origine Ukrainienne. Dont plusieurs assistent aux offices religieux présidés par Monseigneur Lev Chayka à Rouyn et Val d’Or. Quand il est arrivé en Abitibi en 1952, Chayka desservait au moins 900 familles d’origine ukrainienne en Abitibi (et quelques centaines de plus dans les secteursKirkland Lake/Larder Lake, en Ontario. Cela faisait bien 5 ou 6000 Ukrainiens en Abitibi, sur un total d’environ 140000 habitants. Voir: http://www.lafrontiere.ca/2013/09/06/10-questions-lev-chayka

    Ça explique les voyages de Stephen en Ukraine et ses prises de position. Et puis, et puis, il y a aussi, sans doute, un peu de flèches qui se préparent à l’endroit de ces leaders « socialistes » et donc « crypto-communistes » que sont Tom Mulcair et Junior Trudeau…

  4. @ papitibi.

    Le communisme utilise le militarisme pour asseoir son idéologie totalitaire dans le pays et pour l’étendre ensuite sur tout le globe!!! C’est quoi ça si ce n’est pas de l’impérialisme!!! C’est vrai qu’ils masquent ça sous le terme «internationalisme», qui est un oripeau plus présentable, certes, mais qui demeurent malgré tout de l’impérialisme car une idéologie aussi totalitaire et aussi meurtrière que le communisme ne peut s’étendre dans le monde et se hisser dans les plus hautes sphères de la pyramide qu’à la pointe d’un fusil et qu’avec du matériel militaire hautement sophistiqué!!!

    Alors oui, Poutine utilise les techniques du communisme pour rebâtir la grandeur perdue de la Russie de façon purement nationaliste mais ça demeure des techniques du communisme pareil!!!

    Par Papi: Ridicule!!!

    Ce n’est pas parce que son poil est noir qu’un chat noir chasse les oiseaux. Il les chasse parce qu’il est un chat et qu’il est dans l’ordre des choses qu’un chat chasse lres oiseaux.

    De même, ça n’est pas parce que les communistes russes ont pratiqué l’impérialisme sous Staline *qui n’était même pas russe!) que les visées impérialistes ‘un leader Russe doivent être qualifiées de « communistes ».

    La France, l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Belgique et l’Allemagne pratiquaient l’impérialisme bien avant la révolution russe, mon tit-pit. Les USA constituent depuis 50 ans l’archétype de l’impérialisme. Un rôle qu’ils ont longtemps partagé avec l’ancienne URSS; que la Russie cherche à reprendre ce rôle qu’elle assumait sous un enrobage URSS, est-ce une résurgence du communisme? Une résurgence du nationalisme et de la « fierté » russe?

    As-tu déjà accusé les USA de s’être inspiré du communisme quand ils ont commencé à imposer la « pax americana » à Haïti, à Cuba, au Nicaragua, au Chili, en Iran (le shah), en Libye, en Irak, au Vietnam (tentative avortée), et j’en passe?

    Non, bien sûr.Évidemment, les USA n’ont jamais été communistes… même pas sous Hussein Obamacare. L’URSS l’a été. So what? La Russie de Poutine a été communiste au temps de Lénine, Staline, Kroutchev, Brejnev… So what? L’idée derrière la tête de Poutine, ça n’est pas d’imposer une idéoogie; c’est d’imposer SON pouvoir non seulement aux Russes mais à leurs voisins.

    Un peu comme le chat face aux ti-wézos. Peu importe la couleur de son pelage…

  5. Quelqu’un – qui affirme par ailleurs que ses amis et lui ont les « communismes (sic) comme moi à l’oeil – me demande par ailleurs (à 22h28) si Honorable a déjà été trotskiste.

    Qui d’autre que Michael Laughrea lui-même pour répondre à cette question sans intérêt? Ce commentaire avait été signé « Honorable ».

    « je correspondais avec Noam Chomsky à 22 ans et portais des banderolles trostkystes à 24 ans! » Cyberpresse, 1 décembre 2008, 20h11, billet: « Qui a peur de Noam Chomsky »

    Devrais-je, à l’instar de mon correspondant, suivre Laughrea à la trace sur tous les blogues où il publie, aux seules fins de rappeler à tous les mécènes qui engraissent l’Université McGill de leurs généreuses contributions que l’humblissime Honorable qui y enseigne appartenait autrefois aux Jeunesses Trotskistes? Shocking!

    Qu’est-ce que je dois comprendre, Herr Psychic? Que tes amis et toi vous allez désormais l’avoir à l’oeil, lui pis les autres crypto-communistes de McGill?

  6. Boff, Honorable (antiphrase) à un QI de mouche et encore, je soupçonne que la mouche gagne quelques fois en joute oratoire ;o) . Lui et ces autres générateur de vide intellectuel son assourdissant comme 10 sur les médias. Heureusement lui et ces comparse ne forme que 10% de la population.

    PS. Papi tu déteint sur moi, je commence à avoir la langue bien pendu. 😉

    Par Papi: je n’ose pas présumer du QI des mouches domestiques, surtout connues pour leur capacité de faire d’la marde. Par contre, à ma connaissance, aucune n’a obtenu la médaille du gouverneur-général, une distinction qui a échappé à Platon, à Newton et à Einstein… mais qu’a pu obtenir monsieur l’humble honorable.

    Please pay respect, manant!

  7. Baôn… Harper a fini par confirmer l’évaluation que j’avais faite de Poutine, en même temps qu’il répudie ce pauvre JLP:

    « Le premier ministre Stephen Harper affirme que le président russe Vladimir Poutine est un «nationaliste extrémiste» et un «impérialiste» qui menace la paix mondiale et la sécurité.


    source: http://www.lapresse.ca/international/dossiers/ukraine/201406/08/01-4773947-harper-qualifie-poutine-de-nationaliste-extremiste-et-dimperialiste.php

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s