Un commentaire sur “Un petermackayopithèque sème l’émoi à Ottawa

  1. C’est plutôt drôle la façon dont il travaille pour s’attirer des objets volant lourd, contondant identifiable et à trajectoire prévisible.

    Désolé, mais c’est tellement cliché et rétrograde que j’ai maintenant des images de looney toon (en particulier le gros sans dessein de coq) quand Mackey ouvre la bouche.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s