19 commentaires sur “La défroquade de Sana, les malheurs de Bouboule

  1. @ PAPITIBI ,

    Est-ce que Lucien Bouchard est jambe de bois Bouchard ? qui est le ti-namis de André Caillé ? Ils ont passé la ligne Nicolet-Des Cantons , pour en droite ligne les States…….
    J’ai déjà frotter avec cette affaire , mais est-elle toujours à 500kv strait ou alternatif , cette Ligne ?
    J’ai travaillé pendant plusieurs années sous cette ligne , ou se croirait sous une autre Planète quoique
    à part être sur la Lune sur ;la Terre………Dites-moi vraiment et avec des photos. Moi j’en ai et ailleurs en strorage que chez moi.

    Monsieur Papitibi , je crois que pour que cela avance à l’endroit des Saloppards ,  »LA »système  »JUDiCIAIRE »des Anglais(QUEENNE) , faut qu’ils arrêtent d’opprimer les Citoyens du Québec , et cela commence au village. Il y a trop de citoyens qui ont un œil sur Facebook.

    Avant de mettre ici , j’ai parlé à mes amis dont un voilà pas long , et je colle
    ,=== >
    Bonjour Denis ,

    ça va toujours , mais le temps passe très vite. Par contre mes jambes , n’arrivent plus à suivre ma tête.

    Pour la clôture , s’il n’y a pas eu de courant encore les veaux on fait leur travail et nettoyé autour des piquets
    mais la Blanche et les autres aime bien manger les repousses cela fait que la clôture en arrache.

    Je ne sais si je t’ai dit à L’endroit des deux enquêteurs de vendredi dernier , mais je suis bordeline de quoi sur Facebook ?

    Même ce message est sous surveillance cela fait que je ne veux pas , que quelqu’un en qui j’ai confiance à Tingwick
     »TOI »aie des ennuis. === Il n’y en a pas beaucoup en qui j’ai confiance , il n’y a que Gaston Simoneau conseiller de plus.
    Mais il n’a pas encore toutes ses lettres de Noblesses.

    Pour la clôture du voisin , c’est la sienne tout le long et il m’a dit qu’il va arranger cela toute la broche va être du bon côté.

    Ce que les Gens oublient , c’est qu’il y a eu un avant , et un maintenant et l’après va être terrible………=== Ils ont fait
    un paquet de Lois et règlements , ceux qui dirigent les Municipalités , mais ils ont oublié le  »CODE CIVIL  » du Québec.

    Je vais te redire Denis , mais pas cette semaine. Je n’ai pas assez de données de la Municipalité.

    Bonne fin de journée ,
    Jean-Marie.

    Papi , je redirai peut-être bientôt si le Maire mets ses culottes et ses conseillers.

    P.S. Monsieur le Maire Réal Fortin de Tingwick m’a dit voila 3 mois : Transparence et Intégrité , ce n’est pas au rendez-vous et cela ne semble pas non plus être la règle des 5 niveaux supérieurs des Gouvernements………………..
    Jean-Marie De Serre.

  2. (…) En raison de cette unanimité chez les leaders fédérastes, la démocratie canadienne est en déroute. L’un des chefs, peu importe lequel, devra adhérer à d’autres valeurs et ainsi offrir aux Canadians un véritable choix (…)

    Il me semble que Justin a lui aussi imposé une ligne de parti en ce qui concerne la question de l’avortement.

  3. Que Justin ait imposé une ligne de parti en matière d’avortement, à vrai dire, je ne suis pas tout à fait opposé. Et c’est pas parce que je suis moi-même très chaudau principe de l’avortement de type contraceptif.

    Ma fille m’en a passé quelques-uns du temps qu’elle était mineure; je l’ai appris 10 ou 12 ans après le fait… C’est pas un hasard si elle a préféré le taire. Deux des trois provinces maritimes sont « abortion-free », ce qui constitue un scandale et ce, peu importent mes réticences morales; je suis pas assez naïf pour penser que les trois fausses-couches de ma mère (avant ma naissance) sont toutes le fruit d’un malheureux accident. Trois chutes depuis un escabeau, une table… trois avortements spontanés. Alllôôôô!

    Si les cliniques Morgentaler avaient existé dans les années 40, je pense que maman aurait fait moins de chutes. Voilà pour les chrétiens fondamentalousses qui s’opposent PAR PRINCIPE!

    Que Trudeau fasse le nécessaire pour s’assurer qu’aucune femme ne devra se jeter en bas d’une marche pour avorter, je vais donc applaudir.

    = = =

    Plus sérieusement, je pense qu’au moins un mais pas plus de deux chefs de parti fédéralousse devrait prendre parti en faveur des pastafaristes… Long live de Great Spaghetti Monster!

  4. Un texte intéressant ici qui montre que même du temps de Jack Layton au moment de l’opération Plomb durci en 2008-09, le NPD était bien timide face aux crimes d’Israël. Mulcair et le parti d’aujourd’hui continuent la tradition qui s’est amorcée je ne sais quand, après la sortie de Robinson en 2002 en tout cas.

    « Mulcair a professé une fidélité servile à la politique agressive de l’État d’Israël avec sa déclaration célèbre en 2008 : «Je suis un ardent partisan d’Israël dans toutes les instances et en toutes circonstances». »
    https://www.wsws.org/fr/articles/2014/aou2014/cana-a01.shtml

    C’est quand même remarquable de constater que l’occupation se perpétue, la situation se détériore constamment, la violence s’intensifie à chaque intervention, mais nos politiciens semblent trouver leur compte à émettre le moins de critiques possible.

  5. @ Spritzer 19h26

    Au moment de la naissance de l’État d’Israël, il y avait à Montréal et à Toronto d’importantes communautés juives; en même temps, le Canada devait compter 100 électeurs de foi juive contre un seul mousselime.
    Aujourd’hui, la tendance a été inversée et à si le nombre de Juifs est demeuré relativement stable, les 100000 Juifs du Grand Montréal ne font plus le poids devant les 300000 Musulmans qui y habitent.

    La différence, c’est que le poids politique des Juifs du Canada n’a jamais cessé de croître sous la poussée de leurs groupes de pression, alors que le poids politique des Musulmans est toujours nul. Alors nos chefs politiques suivent le vent… et l’électorat VISIBLE.

  6. @Papitibi

    « La différence, c’est que le poids politique des Juifs du Canada n’a jamais cessé de croître sous la poussée de leurs groupes de pression, alors que le poids politique des Musulmans est toujours nul. Alors nos chefs politiques suivent le vent… et l’électorat VISIBLE. »

    C’est bien sur l’explication. Même un parti de gauche comme le NPD doit tenir compte de cette réalité. Les membres de la communauté juive qui votent pour eux, aussi progressistes soient-ils, pour plusieurs d’entre eux quand il est question de ce conflit, l’allégeance à Israël aura préséance sur leurs valeurs sociales-démocrates.

    Mais même un parti qui n’attend rien de la communauté juive, comme le PQ par exemple, trouve le moyen d’appuyer Israël. C’est dire le poids et l’influence de la communauté juive.

    Il y a bien sûr une question de convictions personnelles de la part de certains, mais aussi je pense la crainte des réactions hystériques qu’une critique d’Israël amène invariablement.

    Je ne sais pas si l’on peut parler d’une cinquième colonne pour désigner une partie de la communauté, parce que bien qu’ils favorisent les intérêts d’un pays étranger, ce n’est pas clair pour moi que ça se fait au détriment des intérêts du Canada ou du Québec. Mais ça se fait certainement au détriment de la justice et de la dignité humaine qu’eux tiennent pour acquise dans la diaspora.

  7. Maître Papitibi sur «22 août 2014 à 20:42»

    Là lucidité de votre commentaire concernant le poids démographique des musulmans de Montréal, est en ce qui me concerne, une réponse prospective en ce qui doit se dessiner dans les intentions de vote de cette communauté.

    À un moment donné, et malgré tout le respect du aux gens qui sont des acteurs importants de l’économie canadienne et québécoise en particulier, la limite à l’offense doit atteindre son point d’intolérabilité.

    Aujourd’hui, si j’étais musulman, je comprendrais mieux le désir des québécois issu généalogiquement des habitants de cette ancienne «Nouvelle France». Des citoyens qui par leurs pères ont survécus à la guerre anglaise alors qu’ils n’étaient que de pauvres colons, avec des moyens extraordinairement limités.

    Un musulman d’origine arabe, peut maintenant comprendre, la position québécoise et son désir d’être une nation, tout comme les adeptes du sionisme qui voient en Israël l’accomplissement de leurs plus profonds désirs, et comme les palestiniens qui attendent la réalisation du partage selon l’entente commune de 1967.

  8. @Bernard

    Quand on regarde les sondages qui sortent à l’occasion, ce n’est pas évident que les Québécois francophones languissent tant que ça de faire du Québec une nation. Si la flamme n’est pas plus ardente parmi les francos, c’est illusoire de penser que la communauté musulmane pourra faire la différence.

    Le facteur qui m’a la plus déçu en 95 c’est l’appui mitigé au OUI dans la région de Québec. Une région de pures laines à 95% et plus à l’époque, et c’est ici (où j’habite) que le référendum a été perdu. Et aujourd’hui ou à l’avenir, le résultat serait le même, sinon pire. Alors pour moi, la souveraineté, je n’y crois plus trop.

  9. @ SPRITZER ,

    Monsieur Spritzer , le Canada est un pays souverain , sacrament , la QUEENNE , c’est quoi caca fa là au Canada , moi je ne veux que être  »LIBRE et INDÉPENDANT » au Québec.

    Cela fait que la Queenne décrisse de la  »JUSTICE » au Québec. On aura encore des problèmes , mais ce cela sera mois pire.

    Lois de ceci ou de cela , mon  »CANAYEN » ne sait plus ou se carré le cul.
    Exemple , la Loi sur les compétences Municipales , qui était pour harmoniser les MRC , BULLSHITT, dans la MRC d’Arthabaska.

    Je ne vais pas plus loin(j’ai Peur) , Hi!Hi!………
    Jean=-Marie De Serre.

  10. @spritzer 23 août 16:11

    «Quand on regarde les sondages qui sortent à l’occasion, ce n’est pas évident que les Québécois francophones languissent tant que ça de faire du Québec une nation.»
    ====================================

    Il y a trois éléments fondamentaux qui forment le socle idéologique des québécois généalogiquement issu des pionniers de la Nouvelle France. La langue (liberté-caractère-attachement), la culture (fierté-travail-détermination), la Foi (don de soi – justice – fraternité).

    Lorsque nous nous intéressons à l’histoire on se rend compte que la trame québécoise ressemble à toutes les trames de l’ensemble des diversités culturelles à l’exception de la religion.

    Si on fait exception des «magouilleurs-voleurs-menteurs et Cie», le québécois se distingue par sa religion qui entre en conflit avec le protestantisme (par la bande la franc-maçonnerie) (2), le messianisme fondamentaliste judaïque, et l’intégrisme islamique. Il en va de même pour toutes les autres religions en dehors du catholicisme qui flirte avec le fondamentalisme et l’intégrisme.

    De ce fait, il ressort que le combat inné du québécois s’est fait en vertu de sa vision distincte qui aujourd’hui malgré sa dilution dans un néo-paganisme des générations post 70, demeure vivante, aidé par l’arrière garde à cheveux gris qui n’a de cesse à rappeler aux générations qui suivent, l’erreur du paganisme (permissivité outrancière sans justification) qui a été une des causes de l’écroulement de la civilisation romaine.

    En Nouvelle France d’avant et après le Dominion, nos pères (mères) ont tenu le fort à bout de bras pendant 400 ans.

    Visiblement, après la conquête, les anglais d’alors ont compris qu’ils ne viendraient pas à bout des français de NF par la force et qu’il était nettement plus avantageux de se servir de leurs bras pour s’enrichir.
    ………………………………………………………………

    Curieusement, le désir d’affranchissement des penseurs québécois des années 70 correspond aussi à un relâchement religieux de la population sans qu’il y ait de cause à effet.

    Le désir d’affranchissement de l’esclave (nègre blanc d’Amérique), de la dictature anglo-saxonne a été motivé par des situations qui n’avaient plus lieu d’être.

    Personne ne peut nier que celui qui a été roi et maître (le capitalisme protestant) pendant près de deux siècles, et qui a planté ses tentacules dans les richesses naturelles de tout les continents, ne va pas facilement laisser son œuvre être prise en main par le mâté d’hier.

    ……………………………………………………………….

    Maintenant, l’arabe musulman qui s’est vu obligé de quitter son pays, là où sa culture avait du sens, que peut-il témoigner une fois au Québec? Qu’il est en pays étranger et que dans ce pays où règne la liberté religieuse, le danger qu’il a connu chez lui (le capitalisme protestant), règne aussi en maître.

    Logiquement, pour protéger sa culture, il devrait s’allier à ses hôtes québécois, sinon il n’est pas dans la bonne province. Mais là encore, nonobstant les autres provinces, le fait de parler anglais ne l’épargnerais pas de constater l’injustice insoutenable que subissent pour les mêmes cause (le capitalisme protestant)(1), les musulmans Palestiniens.

    Le québécois traditionnel ne condamne pas les israéliens où les américains! Il condamne les assassins, la barbarie, le paganisme, l’injustice, etc. En ce sens là, les trois grandes religions ont des affinités qui se rejoignent et qui se retrouve dans l’amour du prochain.

    Là où le musulman peut faire la différence, c’est dans le sérieux de son approche, motivé par son expérience. La preuve qu’il est un leader, nous l’avons avec ces députés(es) de culture musulmane.
    Pour tout de suite ils ont subit quelques revers causés par la fourberie capitaliste, mais ce n’est pas la fin du jeu.

    La puissance d’un pays (Québec de demain), ce n’est pas l’argent…! Ce sont les votes.

    Le défaitisme ne vote pas! Alors pourquoi la flamme ne viendrait pas de nos frères musulmans. Si les musulmans questionnent les québécois traditionnels, ils seraient bien mal venus de ne pas répondre un jour où l’autre. 😉

    En ce sens là je crois que la lucidité du commentaire de Papitibi concernant le poids démographique des musulmans de Montréal, est en ce qui me concerne, une réponse prospective en ce qui peut logiquement se dessiner dans les intentions de vote de cette communauté.

    (1) Le pamphlet d’Alphonse Daudet
    http://oratoiredulouvre.fr/articles/Le-pamphlet-d-Alphonse-Daudet.php

    (2) L’ETHIQUE PROTESTANTE ET L’ESPRIT DU CAPITALISME
    http://crossmax.e-monsite.com/pages/exposes/l-ethique-protestante-et-l-esprit-du-capitalisme.html

  11. @ BERNARD LEBLANC ,

    Monsieur Leblanc , Twitter je n’ai été que très peu c’est  »CON » : T’AS un seul cerveau là et Facebook , ben je ne vais plus redire pour l’instant. Je semble foutter le trouble partout et c’est pas ma faute si les jeunes n’arrivent plus à s’exprimer sans icones.

    Par contre le WEb , c’est  »MERVEILLEUX » ) , ils m’ont facilité la tâche. Je ne sais si comme pour moi quand vous tapez GOOGLE , ils vous disent , mais j’ai aimé la dernière fois que j’ai tapé.

    J’ai tapé GOOGLE et sous la ligne ou on demande , il y avait des encadrés.
    Le Premier on voit : jm2bleu.voila.net plus bas Article et en 2iéme encadré : jm2bleu.voila.net et plus bas SF4.

    Plusieurs choses que vous dites sont là.

    Il n’y a pâs que les Québécois qui ne savent pas il y en a 7 milliards d’autres……
     » le protestantisme (par la bande le Francs-Maçonneries) si j’ai bien lu les encadrées de Mle Maire 4 , c’est la plus haute Loge Sionniste………

    L’arrière garde à cheveux gris , est-ce des Éminences grises comme le Cardinal Richelieu ?

    Dans ces encadrés , ont parle de la jeunesse………….
    La Jeunesse est fucké à la base , on leur en met pein la vue sur  »FACEBOOK » et pendant ce temps là , leurs Leader apprenent à sucer. Hello Léo Bureau.

    Monsieur Bernard Leblanc , ce n’est peut-être pas pour rien que VIDÉOTRON ne passe pas le cable dans mon rang du Craig de Tingwink et pourtant ce rang a été un des premiers du Canada.

    Sa Majesté , intellectuellement , je vous encule………….ainsi que tous les Anglos-Saxons.
    Jean-Marie De Serre.

  12. @Bernard

    Ça m’apparait comme du wishful thinking votre affaire. 😉

    D’autant plus que le parti qui est censé faire l’indépendance s’est alliénés beaucoup de ces gens dans la dernière année avec des éléments de sa Charte des valeurs.

    Je ne sais pas quel est le pourcentage d’appui à la séparation dans cette communauté, mais puisqu’il tourne autour du 50% parmi les francophones, on ne peut pas leur demander d’être plus catholique que le pape. Dans leur cas ce doit être 20, 30% peut-être? Ce n’est pas là que la différence se fera.

    Beaucoup de ces gens ont émigré de pays où il règne des tensions interethniques. Je peux me tromper, mais je ne suis pas certain qu’ils ont envi de participer à un projet qui promet de créer des tensions interethniques.

    J’ai l’impression que l’élément qui fera en sorte de faire grimper l’appui à la souverainneté sera le jour où le Québec sera plus riche. Si ce jour arrive, et que le Québec, par je ne sais quel miracle, vient à payer de la péréquation plutôt que d’en recevoir, là vous allez voir plein de nouvelles recrues dans le camps des souverainnistes.

    En attendant, on est mieux de s’habituer à voir la tête de la Queenie, comme dirait Jean-Marie.

  13. @spritzer 25 août à 03:32 «l’élément qui fera en sorte de faire grimper l’appui à la souveraineté sera le jour où le Québec sera plus riche»

    À première vue, en utilisant des clichés, vous faites la démonstration que vous n’avez pas saisi le sens de ma réponse.

    Je me suis fendu les méninges en quatre pour résumer 400 ans d’histoire québécoise en un petit texte. 😉

    Alors je reprends : La différence intrinsèque dans la genèse du québécois débutant avec + ou – Champlain, se retrouve dans un socle comportant des éléments distincts qui l’on fait vainqueur de sa terre.

    Plus tard le parasitisme anglais n’est pas parvenu à percer l’armure philosophique québécoise. Au contraire, il l’a exacerbé.

    Le PQ, a débuté comme un bouton provoqué par l’irritation, mais ne fait pas parti de l’essence de ma réponse.

    Ce que je dis, c’est que le musulman, a avantage à s’allier à la philosophie québécoise s’il a choisi le Québec, sinon s’il n’y a que les sirènes de la pseudo richesse qui l’a attiré, pourquoi n’a-t-il pas choisi les autres provinces du Canada qui prétend lui offrir?

  14. @ bernard 9h49

     » le musulman, a avantage à s’allier à la philosophie québécoise s’il a choisi le Québec, sinon s’il n’y a que les sirènes de la pseudo richesse qui l’a attiré, pourquoi n’a-t-il pas choisi les autres provinces du Canada qui prétend lui offrir? »

    Bon, c’est pas Spritzer, c’est seulement Papi 😉 … et vous allez devoir vous contenter de ça pour le moment!

    Il y a dans le monde des pays qui sans avoir le français ou l’anglais comme langue officielle, peuvent s’enorgueillir d’une population qui en ont souvent une connaissance très adéquate, et ce, pour plusieurs raisons, dont les affinités culturelles ou le colonialisme.

    La langue « seconde » est souvent remplacée lentement avec le temps. En 1930, les élites polonaises ou roumaines parlaient français. Le français était évidemment répandu en Indochine (Vietnam, Laos et Cambodge), en Égypte, en Syrie, au Liban, au Maghreb… Il demeure encore aujourd’hui très répandu au Maghreb. En Europe de l’Est, on s’est mis à enseigner le russe plutôt que le français, sous Staline… Au Vietnam, la présence américaine a supplanté la présence française. Le français a été largement supplanté par l’anglais au Moyen-Orient et en Égypte mais le Liban demeure francophile.

    J’ai eu un prof d’origine égyptienne… et un autre d’origine syrienne dans la première moitié des années 60. Cinquante ans plus tard, c’est probablement à Toronto qu’ils auraient débarqué; pas à Montréal. Par contre, le Maghrébin qui débarque au Canada en 2014 aura sûrement un préjugé favorable à l’égard du Québec, puisqu’il maîtrise déjà le français, mais pas l’anglais.

    Par contre… à Toronto, on n’a pas à se demander quelle langue servira de langue commune à un Turc, un Pakistanais ou un Camerounais. Ce sera l’anglais. Pas de chicane… À Montréal, traditionnellement, c’est la communauté anglo-protestante qui attirait les nouveaux-venus (politiques de la CECM obligeaient). Aujourd’hui, on essaie de franciser les jeunes qui appartiennent à des familles dont les aînés parlent plus spontanément anglais. D’où les tensions…

    À une certaine période de ma vie, j’ai beaucoup fréquenté Toronto; j’y passais une quinzaine de nuitées par année et j’y côtoyais plein de communautés culturelles. Le Qc y était mal perçu, trop coercitif, alors qu’à Toronto… À Toronto, chez les « autres », le Qc a vraiment mauvaise presse et avec les yeux qu’ils ont, je comprends. Mais j’ai tenté d’expliquer pourquoi les Québécois tiennent tant à préserver le seul foyer français viable dans les deux Amériques. Bon OK, il y a St-Pierre et Miquelon, il y a la Martinique… mais c’est pas un foyer, ce sont des étincelles. Ils n’ont pas la taille.

  15. @Bernard

    Pour quelqu’un comme moi qui écrit souvent avec difficulté, j’avais su apprécier votre long texte précédent et j’avais deviner l’effort que vous y aviez consenti.

    « Ce que je dis, c’est que le musulman, a avantage à s’allier à la philosophie québécoise s’il a choisi le Québec »

    Je suis persuadé qu’ils le font, la langue aidant comme Papi le mentionne. Mais si par « philosophie québécoise » vous entendez également le désir de faire la souveraineté, là je suis moins certain que les arabo-musulmans francophones vont appuyer le projet d’une façon significative.

    Et pour l’instant ça ne me dérange pas le moins du monde parce que les Québécois de souche ne s’entendent même pas entre eux sur le projet. Et c’est cette mésentente, en premier lieu, qui empêche la réalisation du projet à mon avis.

    Les arabo-musulmans francophones s’intègrent bien à la société québécoise, à cause entre autres de la langue commune, mais aussi je pense par certaines affinités dans nos valeurs. Dans les circonstances, dans l’état actuel de la pensée souverainiste, on ne peut pas leur en demander plus.

  16. @spritzer 25 août 15:57 «Mais si par « philosophie québécoise » vous entendez également le désir de faire la souveraineté, là je suis moins certain que les arabo-musulmans francophones vont appuyer le projet d’une façon significative.»

    Parce que les arabo-musulmans francophones ont jusqu’à se jour été berné par le discours pompeux d’Ottawa. Mais lorsque que l’on regarde froidement les faits, qu’en est-il?…

    Ottawa appuis les individus qui ont semé la terreur et la désolation chez les musulmans de Palestine et qui traite de terroristes les individus de qui ils volent les terres.

    Pourtant… n’est-ce pas l’Allemagne qui est responsable des horreurs infligés à ceux-là même qui reproduisent le «pattern» contre ceux-là qui les avaient accueillis comme des frères?

    Pourquoi les commettants de la déclaration Balfour (capitaliste – protestant) n’ont pas exigé d’avoir un territoire en Allemagne, comme ils ont exigés une compensation financière qui a profité à une clique selon les propos de Norman Finkelstein.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Industrie_de_l'Holocauste

    Bref, une des raisons importantes de l’arrivé d’immigrants musulmans au Québec et au Canada, a pour motif l’injustice des (capitalistes protestants).

    Le jour, où les musulmans québécois vont cesser de vivre dans le «déni» de cette vérité, ils vont comprendre les fondements de la philosophie québécoise.

    ………………………………………………………………………………

    Vous soulevez la question de l’hypothétique souveraineté?

    Des indépendantistes québécois ont dans une moindre mesure déjà été traité de terroristes par Ottawa. Pourtant on a démontré plus tard que lors des débuts des mouvements indépendantistes, là majorité des actes graves recensés, ont été commis par des fonctionnaires fédéraux payé à même nos taxes.

    Exemple, l’agent Samson qui a été pris sur le fait puisque son engin lui a pété dans la main.
    Le but des «false flag» est d’agiter la population, instaurer la crainte, la peur et finalement la loi martiale.
    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

    Vous écrivez :« Québécois de souche ne s’entendent même pas entre eux sur le projet. Et c’est cette mésentente, en premier lieu, qui empêche la réalisation du projet à mon avis.»:.

    Ça c’est autre chose. À ce moment-ci, nous pouvons considérer l’Élite comme responsable des capotages du projet de prise en main. C’est elle qui bloque la fin d’une vie à la siamoise avec une tête anglo-protestante fidèle à la reine et une tête franco-catholique fidèle à son identité.

    La pierre d’achoppement se situe là et c’est ce qui avait conduis ««l’abbé Gravel»» à s’impliquer pour le mouvement indépendantiste.

    L’indépendance n’aura lieu que le jour où la CULTURE intrinsèque du Québec sera respectée dans sa globalité (langue, foi, capitalisme social).

    Dans la tradition québécoise, il y a de la place pour tous ceux qui ont des affinités.

    Malheureusement, la guerre psychologique des (capitalistes-protestant) (exemple Power Corp) qui prévaut depuis les années soixante et (assurément avant), a pour objet de faire éclater le consensus québécois.

    Anciennement, nous n’avions qu’à rallier l’Église pour faire consensus.

    Maintenant avec la multiplicité des satellites, cela asphyxie inexorablement tout projet consensuel, ce qui politiquement dans l’état actuel des choses nous ramènes au «SAUVEUR» hypothétique 😉

    Québec Solidaire, avec un iranien comme co-chef…!

    Le jour où les musulmans s’uniront concrètement avec les catholiques, ILS POURRONT INSUFLÉ LE PRINCIPE DU RETOUR AU CONSENSUS EN FAISANT LA GUERRE À TOUT CEUX-LÀ QUI SÈME LA ZIZANIE. À ce moment-là, se sera le début de la victoire contre la fourberie du (capitalisme-protestant).

    – > 24 août chrétien et musulman à la Cathédrale St-Sauveur >-

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/acces/suite.asp?lien=http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2014/08/24/004-manifestation-solidarite-chretien-orient-syrie-irak.xml

  17. Salut papi, les lobbies juif sont puissant mais ne pas si puissant que ça, c’est qu’il ont l’écoute de plusieurs autres groupe dont les libertariens (tatagoniste et jlp sont de bon exemple), la droite religieuse( ils espèrent faire revenir Jesus sur terre et provoquer l’apocalypse 😉 ) et beaucoup d’intérêt dispersé un peu partout ce qui leur permet de téléguider d’autre lobbies. En plus il y a les faucons qui se nourissent de l’économie de guerre qui pousse les gouvernement dans même dirrection.

  18. @Papitibi 25 août 11:12 «À une certaine période de ma vie, j’ai beaucoup fréquenté Toronto; j’y passais une quinzaine de nuitées par année et j’y côtoyais plein de communautés culturelles. (…) Mais j’ai tenté d’expliquer pourquoi les Québécois tiennent tant à préserver le seul foyer français viable dans les deux Amériques. Bon OK, il y a St-Pierre et Miquelon, il y a la Martinique… mais c’est pas un foyer, ce sont des étincelles. Ils n’ont pas la taille.»

    Sur ce point il est clair que «l’anglo-faune» n’est pas un adepte de l’empathie pour la langue et la culture Kébékeurz. Mon vécu sur ce point est que pour le Kénédieune, le québécois est un conquis qui manque de reconnaissance envers le skanada.

    L’idée du «speak white» n’est pas morte. En Ontario, j’ai compris la haine de certains pour le Kénébec.

    Étrange cette haine raciste comme si être anglais s’est appartenir à une race.

    Ici même dans la belle province alors que j’étais en conversation avec des francophones, il s’est présenté un montréalais qui n’a pas daigné parler français. Heureusement, il y avait une montréalaise dans le groupe qui l’a repris vertement.

    La tête de «bloke» s’en est retournée en méditant j’imagine sur le vieux toqué et assassin Richard Henry Bain. Son MEP (Montréal English Power), avait un air pâle cette journée là.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_M%C3%A9tropolis

  19. DE RAYMOND GRAVEL À SANA HASSAINIA

    J’ai très apprécié les propos de Papitibi concernant le défunt prêtre Catholique Raymond Gravel. J’admets que surpris par le décès de ce prêtre indépendantiste, je ne voyais pas par quel bout de la lorgnette je pouvais apercevoir dans son sillage, un élément auquel je pouvais me raccrocher pour émettre une opinion.

    Cette semaine le sujet intitulé «La défroquade de Sana, les malheurs de Bouboule» me donne l’occasion de souligner l’homme de conviction et d’honnêteté intellectuel qu’il a été. Apprécié des un, vilipendé vertement par d’autre et non les moindres. Et cela me conduira à Sana Hassainia.

    L’abbé Gravel aura vécu ses implications de manière très humaine et au dessus de la moyenne. On s’entend pour dire qu’il s’est démarqué alors qu’il était tout même contraint par des balises institutionnelles. Il était en accord avec l’aide médicale à mourir, malgré les positions officielles de l’Église. Ancien député du Bloc québécois (2006 à 2008) à la Chambre des communes, on lui reconnait son honnêteté, sa transparence, un homme qui disait ce qu’il pensait même s’il savait que ça allait déplaire à certains.

    D’après les témoignages, il fut un grand défenseur de plusieurs idées progressistes au Québec. Il a pris position en faveur de l’avortement, du mariage des conjoints-es de même sexe ainsi que sur l’ordination des femmes prêtres.Capable de compromis pour faire avancer les choses notamment en référence au dossier de la laïcité. Il était une voix respectée parce que c’est rare qu’on voit des gens d’Église se prononcer sur les questions politique. Il a eu le courage de ses convictions, même quand celles-ci ne faisaient pas l’unanimité.

    Selon les personnes qui l’ont côtoyé, c’était tout un personnage ce qui fait que son départ est une grosse perte pour la société québécoise et le mouvement indépendantiste souverainiste.

    Maintenant…. Sana Hassainia :

    La députée de Verchères-Les Patriotes, Sana Hassainia, a claqué la porte du NPD en critiquant sévèrement le leadership de Thomas Mulcair et la position du parti dans le conflit israélo-palestinien.

    De mon point de vue, suite à une analyse approfondie de ce qui ce passe avec la bande à Netanyahou, c’est claire qu’elle a agit comme l’abbé Gravel aurait fait. Comment peut-on entériner un massacre de civile qu’il soit palestinien où israélien..?

    Au Québec en un autre temps, l’abbé Raymond Gravel avait avec l’écrivain Gil Courtemanche et la co-chef de Québec Solidaire, Françoise David, été impliqué dans une collecte de fond en vue de financer l’envoi d’un «bateau canadien pour Gaza» chargé de «matériel humanitaire».

    CELA A CHOQUÉ LES PURISTES CANADIENS ET QUÉBÉCOIS DE TOUT BORD ET DE TOUTE ALLÉGEANCE POLITIQUE QUI ONT COMPARÉ CETTE ACTION À UN SOUTIEN AU TERRORISME MUSULMAN.

    S’opposer au «blocus illégal de Gaza imposé par Israël aurait été GRAVISISME au point d’en déchirer leurs chemises sur la place publique.

    Pourtant, un historien israélien fameux est du même avis que l’abbé Raymond Gravel, l’écrivain Gil Courtemanche et la co-chef de Québec Solidaire, Françoise David et aujourd’hui avec Sana Hassainia.

    (Le droit international interdit à une puissance occupante d’utiliser la force pour réprimer la lutte pour l’autodétermination, alors qu’il n’interdit pas à un peuple qui lutte pour l’autodétermination de recourir à la force [1]. La Cour internationale de justice (CIJ) a déclaré dans son opinion consultative de 2004 que les droits du peuple palestinien « incluent le droit à l’autodétermination », et que « Israël est tenu de se conformer à son obligation de respecter le droit du peuple palestinien à l’autodétermination. »)

    http://sayed7asan.blogspot.ca/2014/07/norman-finkelstein-le-droit-est-du-cote.html

    CONCERNANT LES QUESTIONS DE SPRITZER…!

    La mission fondamentale du mouvement souverainiste, ce n’est pas de poursuivre la diabolisation d’un gouvernement canadien de droite et de bivouaquer dans des postures de gauche pour marquer sa différence.

    La mission consiste à non seulement continuer l’affirmation identitaire, mais aussi à mettre de la pression pour « le démantèlement du multiculturalisme québécois », qui est le CHEVAL DE TROIE du multiculturalisme canadien.

    Étant donné que le vrai visage de l’Élite Canadienne est dévoilé, nous avons les portes ouvertes pour une véritable vague indépendantiste.

    Somme-nous coupables d’être nous-mêmes? Allons-nous renoncer à notre héritage historique parce qu’on cherche à nous faire croire que nous sommes un peuple conquis. Que nous sommes des salauds parce que nous sommes contre les massacres de civiles et toutes autres formes de manifestations de violence contre les peuples?

    Nous n’avons jamais été aussi près d’une troisième guerre mondiale qu’actuellement. Cette fois-ci elle ne pourrait qu’être la plus horrible.

    Que devons nous faire? S’impliquer où être cynique…?

    Pour le moment, l’idée d’un pays est vraisemblablement au point mort. Mais, je n’ai aucun doute qu’avec les prochaines erreurs des libéraux et celles des politiciens fédéraux, l’indépendance deviendra incontournable. Amen 😉

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s