6 commentaires sur “Feu Jean-Claude, humble pasteur

  1. Bonjour,
    les limites entre la foi et la croyance sont parfois bien difficile à identifiées.
    Cordialement

  2. @ Temps

    Hum… Pour ma part, et puisque je ne suis en mesure ni de prouver à ma satisfaction à moi l’existence de Dieu, ni sa non-existence, on peut dire que la Foi m’est étrangère.

    Pour ce qui est des croyances, ma formation en droit et l’exercice de la profession d’avocat m’ont forgé une personnalité empreinte de scepticisme. Bref, les croyances, ça n’est pas non plus ma tasse de thé. Mais je crois en leur existence: bon nombre des clients d’un avocat en sont infectés, après tout – ce que confirment les témoignages entendus aussi bien en cabinet que devant le Tribunal!

  3. N’est-il pas que l’on peut être bon sans être chrétien, être chrétien sans adhérer aux dogmes d’une église quelle qu’elle soit et être tout simplement humain et bon sans religion! Turcotte (tout comme François le Pape) était certainement un homme bon et affable, proche des gens, mais néanmoins représentant d’une entité archaïque, obsolète, hypocrite et exclusive. Je me demande souvent comment on peut à la fois avoir un esprit ouvert et se considérer lié à une religion, à ses dogmes et à sa hiérarchie. Remette sa médaille because Morgentaler, c’est en même temps lever le nez sur toutes les femmes avortées passées, présentes et à venir. Déclarer l’inacceptabilité des abus sexuels (et autres sévices) accomplis par des prêtres et refuser le principe de d’excuses et de réparation, c’est en même temps lever le nez sur toutes les victimes impliquées dans ces abus. Confirmer la place de servante des femmes dans l’Église, c’est en même temps la confirmer dans toute la société. Même raisonnement pour tout ce qui concerne le divorce, la gaietude, la contraception, etc.. Ces attitudes et ces prises de position sont autant de variantes du concept suivant: vous pouvez assister à la messe mais vous ne pouvez bouffer de l’hostie avec les autres. Notre Église est inclusive mais elle vous exclut de l’essentiel de notre dogme. Non vraiment, Turcotte était certainement un homme bon et j’aimais son franc-parler, je l’aurais très bien vu hors de l’Église.

  4. @ Robert

    « certainement un homme bon et affable, proche des gens, mais néanmoins représentant d’une entité archaïque, obsolète, hypocrite et exclusive »

    La religion, c’est comme le nucléaire. Utilisé avec parcimonie et dans des circonstances bien particulières, ça peut faire du bien. Karl Marx avait raison: la religion et l’opium ou ses dérivés, same thing.

    Quand tu subis des pontages, tes 25 pouces de points de suture visibles et toutes les coutures pratiquées sur la tuyauterie par en dedans, ça n’a pas grand chose en commun avec un orgasme de gars; quand ça dégèle, la tite dose de 1 mg d’hydromorphone est la bienvenue quand tu sens le besoin de hurler.

    À petites doses, ça peut faire merveille. Les dérivés de la morphine ET le stuff radioactif, ça peut servir à quelque chose à l’hôpital; Jean-Claude Turcotte n’a pas souffert? C’est peut-être pas seulement parce qu’il avait la foi! Quand j’ai vu ma fille et la petite famille au grand complet alignés dans des boites en bois, on m’a servi quelques molécules pour m’assommer et quelques bonnes paroles de curé pour m’achever!

    Mais à doses massives, la religion, ça donne les Croisades, l’Inquisition, la Shoah, les théocraties basées à Ryad ou à Tel Aviv. Et le djihad, avec toutes ses dérives et l’horreur que ça peut susciter. Tuer au nom d’Allah, non, c’est pas ça qui va me réconcilier avec lui ou avec ses petits cousins Dieu ou Yahweh. Ni avec les vaches sacrées qui chient dans les eaux du Gange.

    De penser qu’on naît, qu’on chie dans sa couche avant de faire chier son voisin, qu’on meurt et qu’après il n’y a plus rien, voilà de quoi déprimer. Mais quand on me dit que ma petite-fille, ma fille, ma mère et ma grand-mère m’attendent au ciel, ah bin là, je vas essayer d’être plus présentable, non! La mort, parfois ça te tombe dessus comme un orage de marde qu’aucune Miss Météo n’avait su annoncer.

    Avec ou sans l’aide de Dieu, on finit toujours par développer l’herpès et/ou le diabète et/ou des certitudes plus ou moins ridicules, genre « les Juifs sont comme une verrue sur la face de l’humanité« , « les nèg’s ça pue pis c’est pas brillant« , ou « la fumelle est née pour torcher son mâle entre deux accouchements » Le problème avec Dieu, c’est qu’il peut servir de caution morale à ces divagations-là…

    Moi, j’en pense que c’est pas de sa faute; après tout, cette créature-là n’existe que dans notre tête. Jusqu’à preuve du contraire.

  5. J’aime bien celle-là: « Moi, j’en pense que c’est pas de sa faute; après tout, cette créature-là n’existe que dans notre tête. Jusqu’à preuve du contraire. » Mais j’avoue que moi aussi j’essaie de me faire plus présentable pour le jour où je reverrai mon garçon, question de lui dire au moins avec le coeur, pardonne-moi mon tit-homme pour avoir été fautif parfois, et qu’il me réponde, t’en fais pas pa, je suis en paix maintenant, viens on va l’être ensemble. Ça peut sembler cucu à certains, mais on s’accroche à ce qu’on peut, s’pas! Dites, Papitibi (moi, c’est Super Papi qu’ils m’appellent au Gambrinus à quelques minutes de chez moi où j’ai mes quartiers, hihi)

    Par Papi: J’ai supprimé la fin, à laquelle je vais m’organiser pour donner suite. L’adresse courriel sur Yahoo, elle fonctionne? Si oui, je vais l’utiliser. Suffit de confirmer par un simple OUI lors du prochain commentaire!

  6. «[Turcotte] n’en a pas moins servi d’intermédiaire et permis à Lucien Bouchard – un divorcé! – et à Audrey Best, son épouse – elle-même divorcée – d’être reçus par le pape.»

    Cette rencontre fera dire à l’époque à André Arthur que «les calices de pécrisses à marde ont sali l’Église catholique et soudoyé un cardinal pour arriver à leurs fins propagandistes de laver le cerveau di vieux pape» ou quelque chose du genre!!! Je me rappelle qu’il était hors de lui cette journée-là!!!

    Par Papi: le sujet de ce billet transcende les tites chicanes, alors je consens à te publier même si ton 10 minute misconduct penalty n’expire que dans 3 semaines.

    Cela dit, je ne vais quand même pas me priver du plaisir de rappeler que le père de « André Arthur » portait le patronyme arménien de Isakian (de l’hébreu Isaac), que la famille habitait en Turquie et qu’ils ont abandonné ce patronyme parce qu’il était trop associé à la judéité. Antisémitisme, ou peur d’être victime d’antisémitisme? La question est ouverte…

    André « Le Roi » Arthur s’est toujours défini comme libertarien – comme toi. Et s’il est fédéraliste, c’est pas par amour du Canada mais par crainte d’un Québec indépendant et socialiste. http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Arthur

    By the way, la chroniqueuse Rima Elkouri – elle-même d’origine arménienne, a publié ces derniers jours une bonne dizaine de textes sur La Presse Plus; elle était retournée sur la piste de ses racines et ses recherches en Turquie lui avaient permis de découvrir que la plupart des Arméniens qui étaient demeurés en Turquie après 1914-1915 s’étaient convertis du christianisme à l’islam. Question de ne pas agacer la majorité. Coudonc, pépére pis mémére y sontaient-tu des musulmans par conversion?

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s