9 commentaires sur “Orage orange sur l’Alberta bitumineux?

  1. La projection finale de Bryan Breguet arrive presqu’aux mêmes chiffres que Éric Grenier: http://www.tooclosetocall.ca/2015/05/final-alberta-2015-projections-ndp.html

    Connaissant l’Alberta, quand elle décide de changer de gouvernement (et quand elle ne branle pas dans le manche comme en 2012), elle fait un grand ménage du printemps!!! Les libéraux (1921), les United Farmers (1935) et les créditistes (1971) en savent quelque chose!!! Autant l’Alberta est fidèle dans ses choix politiques, autant elle envoie valser les gouvernements quand c’est le temps de le faire et autant elle est rancunière car aucun parti n’a repris le pouvoir après l’avoir perdu!!!

    Je trouve quand même que le décalage est assez intense!!! Partir de conservateur à NPD comme ça, du jour au lendemain, me semble assez difficile à comprendre!!! Quoique, la ville de Québec est passée de Tory à socialiste en un claquement de doigts en 2011 et là en 2015, si la tendance se maintient, ça risque d’être un ouragan conservateur contre lequel seuls Annick Papillon, Raymond Côté et peut-être Jonathan Tremblay ou Denis Blanchette pourraient survivre parmi les députés NPD de la région!!! Je donne quatre survivants NPD sur sept car je crois que le NPD a eu le temps de s’implanter dans des coins plus à gauche de chaque comté de Québec, ce qui lui donne un peu de chance, ce qu’il n’a jamais eu avant 2011!!! Et puis, si le NPD est capable de gagner ces comtés, il peut peut-être aussi les garder!!!

    Et comme le dit Éric Grenier, si le NPD est capable de gagner la ville de Québec, il peut gagner Calgary!!! C’est pour ça qu’objectivement parlant, je vais y aller avec un NPD majoritaire avec le Wildrose comme opposition officielle!!!

  2. @ Proulx 1731

    Tu sais, heul’gros, je trouve souvent intéressant de débattre avec toi; malgré un dogmatisme trop souvent apparent, tu es capable de ramasser les arguments et de les mettre sur la table. Prends ça pour un compliment!!! Mais pour le hockey, t’est OUT! 😉

    Cela dit, je me doutais bien que Bréguet finirait pas publier un dernier wrap-up des sondages tenus dans les tout derniers jours, et puisque la tendance NPD s’est non seulement maintenue mais accentuée, j’avais la quasi-certitude que ses projections et celles de Grenier finiraient par concorder.

    Si tous les électeurs inscrits allaient voter, les projections seraient sans doute exactes à quelques détails près; tous deux ont élaboré des méthodes fiables de projection – quoique, je le répète, c’est plus susceptible d’être plus fiable au Nouveau Brunswick ou à PEI qu’en Alberta, où les ajouts de nouveaux arrivants avec des traditions différentes sont plus importants.

    Mais l’Alberta n’est pas réputée pour ses taux de participation exemplaires! Or le vote par anticipation est élevé, cette fois-ci. Pourquoi? Est-ce parce que l’annonce de nouveaux impôts (fait inhabituel en Alberta) a réveillé les consciences? Est-ce parce que des éléments plus conservateurs de l’électorat ont vu la montée du NPD et senti le besoin d’aller voter pour protéger leurs acquis contre les méchants socialistes?

    Tu sais Jean-Luc, aussi longtemps que les 65 and over savent que de toutes façons, c’est Laugheed ou Ralph Klein qui va être réélu avec une majorité écrasante, ils ne se dérangeront peut-être pas pour aller voter. C’est pas mon cas, moi qui fais partie des 5% de citoyens qui avons voté au scolaire; j’avais un candidat à faire passer et il a été battu.

    Ça, tu vois, c’est un facteur humain dont ni Grenier ni Bréguet ne sont équipés pour l’évaluer et l’apopliquer à cette élection-ci. Cela dit, les erreurs des sondeurs, en 2012, doivent bien avoir une explication. Celle que je propose, c’est la peur des « progressive-conservatives » tièdes de céder le pouvoir à un parti extrémiste que les sondeurs donnent U-NA-NI-ME-MENT gagnant.

    Et si cette fois les mêmes progressistes-conservateurs (en Alberta, ça représente le centre) tièdes se donnaient le mot pour aller voter et contrer la vague orange? Je doute, par ailleurs, que l’électeur « socialiste » moyen ait ressenti la même urgence… et même s’il l’avait ressentie, pas sûr que ça suffira à le faire sortir pour aller voter…

    M’enfin… à force d’argumenter pendant des heures sur le choix d’une virgule ou d’un point-virgule avec une ancienne collègue de bureau et plus tard avec madame Ph.D., j’ai peut-être développé le réflexe de considérer un trop grand nombre d’arguments dans mes prises de décisions!

    Cela dit, je maintiens mes prévisions d’un gouvernement NPD minoritaire ;).
    Moi aussi, je peux faire preuve d’entêtement.

  3. Hey papi, j’ai juste une chose à te dire: Na Na Na Na Na Na Na Na Hey Hey Hey Good Bye!!!!

    http://ici.radio-canada.ca/resultats-elections-alberta-2015/

    NPD majoritaire et Wildrose opposition officielle!!! 😉

    Par Papi: Heu… cé moé le sale socialiste icitte, non? Alors non, je ne suis vrrrrrrrrraiment pas déçu du résultat!

    Un constat, cependant. En 2012, la « gauche » avait obtenu 19% du vote, réparti presque également entre le NPD et les Libéraux. Les Verts, très marginal… En 2015, la gauche (incluant les Verts) a obtenu 44% du vote, dont 39% au NPD. On peut donc dire que le vote de gauche a viré orange.

    La droite est demeurée désunie – tout le contraire de la situation qui prévaut au fédéral (droite unie, gauche divisée ==> la droite ;kue et réélue à satiété)

    Les Conservateurs ont 11 sièges avec 28% du vote; le WildRoe a 19 sièges avec 25%. Son vote est mieux réparti. Total des suffrages pour les deux partis de droite: 53%. Il aurait suffi que l’un des deux partis de droite cannibalise une partie de l’électorat de l’autre pour que le NPD soit minoritaire. Et il aurait suffi que l’un des deux partis de droite ramasse 90% du vote de droite (comme le NPD a ramassé 90%du vote de gauche) pour qu’on ait plutôt un gouvernement de droite majoritaire.

    Si les Albertains de droite avaient pu trouver un gagnant entre WildRose et PC, les électeurs auraient reculé à la dernière minute, une fois rendus dans l’isoloir. Mais bon, ça ne s’est pas passé comme ça.

    J’écoute le discours de Prentice; il n’a pas ENCORE démissionné. Mais a-t-il le choix? Il est minuit…

  4. Minuit et deux: démission. Prentice aura vraiment fait un Pauline Marois de lui-même, jusqu’au bout.
    Ce qui est amusant, c’est de voir que Danielle WildRose Smith n’a pas passé l’étape de l’investiture conservatrice, après sa migration, et Prentice n’aura pas survécu à l’élection qu’il a déclenchée.

    Le PC Alberta va-t-il survivre? Ou assisterons-nous à un nouveau mariage de la droite et de l’extrême droite – sur le modèle du Reform qui bouffe le PPC?

    Autre constat amusant: l’Est de l’Alberta, de la frontière US aux Territoires (Nunavut) est presque entièrement WildRose. L’avenir de la droite albertaine, il est là.

  5. @ papitibi.

    Je faisais plus mention au fait que moi, j’ai gagné ma prédiction électorale!!! 😉

    Mais c’est une sérieuse défaite pour Trudeau et Harper ce soir!!! Mulcair risque de gagner quelques sièges en Alberta en octobre avec l’aide des députés provinciaux!!! Linda Duncan risque de ne plus être seule en Alberta après les élections fédérales!!!

  6. @ Proulx 01h33
    « Je faisais plus mention au fait que moi, j’ai gagné ma prédiction électorale!!! 😉 « 

    M’est avis, toutefois, que tu vas perdre ta prédiction « Le CH en 6 ou en 7 »; mais si ça devait arriver – et à mon avis ça va arriver, je ne vais pas te chanter Na Na Na Na Hey Hey Goodbye. Promis!!!

    « Mais c’est une sérieuse défaite pour Trudeau et Harper ce soir!!! Mulcair risque de gagner quelques sièges en Alberta en octobre »

    J’ai l’impression que ça va déborder l’Alberta… et si ça déborde, je pense, moi, que Harper va en tirer profit. Surtout que pour lui, le PC Alberta, c’est pas la droite, c’est devenu le centre-gauche. Le PC Alberta, c’est là que se rassemblaient les Red Tories et j’ai l’impression que, à plus ou moins long terme, le WildRose va bouffer le PC Alberta, ce qui ne veut pas dire que le Parti Unifié ne s’appellera pas « Parti Conservateur »… On a vu ça au fédéral.

    Si la victoire du NPD peut faire mal à quelqu’un, c’est à Junior Trudeau; cette victoire orange est aussi l’effondrement de la bannière rouge, et surtout, un appel en filigrane au ralliement derrière Mulcair plutôt que derrière Trudeau.

    Le ralliement derrière Mulcair ne va pas se faire, à mon avis. Mais les néo-démocrates qui auraient pu songer à voter ROUGE pour sortir Harper ne le feront pas; ils se diront « cé nu-z-autres qu’on est forts astheure, alors que les Libérules se rallient à nous« .

    Mais ça non plus, ça ne se fera pas. La seule manière de battre le NPD en Alberta, ça aurait été une alliance de la droite, or les deux partis de droite n’ont pu l’un distancer l’autre et le NPD s’est faufilé. Au fédéral, la même chose risque de survenir, en ce sens que plus le NPD sera fort, et plus le PLC de Junior sera faible face à Harper. Ou inversement. Et Harper risque de se faufiler entre les deux…

    Alors moi, ce matin, si je m’appelais Stephen Harper, je jubilerais. Mulcair aussi. Sauf que ça ne changera rien au fait que, au fédéral (sauf au Qc), NPD et PLC sont deux vases communicants, l’un se remplit des votes qui viennent de l’autre. Grosso modo…

    Hier soir, j’ai suivi la soirée électorale simultanément sur RDI et sur CBC Alberta via internet. En début de soirée, le NPD avait deux candidats en avance (et 25% des suffrages), pendant que le WildRose et le PC Alberta s’échangeaient le lead en termes de suffrages et en terme de candidats en avance, loin devant le NPD (genre 11-7-2-0-0). Ça confirme à mon avis que le quart de million d’électeurs qui a voté par anticipation était un électorat de droite paniqué devant la perspective d’un gouvernement socialiste.

  7. Rachel Anne Notley est pro pétrole sale par le tuyau du Québec et l’Alberta est anti Québec.

    Thomas Mulcair est anti Québec et anti loi 101 donc anti francofône et conservateur comme Har peur. Il devra se ranger collé du côté de l’Ouest pour gouverner.

    Thomas Mulcair s’il est élu isolera le Québec comme hard peur.

    Pays mal foutu que le Canada.
    Par Papi: Et de un, Mulcair est moins pire que Harper pour le Qc, et Nutley ne pourra pas faire pire pour l’environnement que les Conservateurs avant elle, qui se sont littéralement vendus aux pétrovoleuses. D’ailleurs, Jim Prentice voulait augmenter les impôts des particuliers, mais sans piger une cenne de plus dans les poches des compagnies, et surtout, sans prendre une cenne de redevance de plus dans les poches des pétrolières.

    Et de deux, entre deux maux, faudra choisir le moindre.

    Évidemment, la meilleure solution, ce serait de sortir de ce pays-là mais ça va pas se faire demain. Alors en octobre, faudra choisir le moins plusse pire…

  8. @ youlle.

    Mulcair, un conservateur??? Hé boy!!!

    Par Papi: Notley est beaucoup plus à droite que Québec Solidaire; pourtant on lui accole l’étiquette de « socialiste ». Elle est plus à droite que Mulcair itou. Et ce dernier était le moins à gauche des candidats à la succession de Smiling Jack. Qui était lui-même moins à gauche que ses prédécesseurs T.C. Douglas, Ed Broadbent et David Lewis. J’ai plus de difficulté à situer Alexa McDonough et Audrey McLauglin sur l’échelle gauche-droite par rapport à Mulcair mais au congrès de 1995 qui avait couronné McDonough après le premier tour après l’élimination de Nystrom et le désistement de Svend Robinson (qui avait eu 5% de plus que ses deux adversaires, pourtant, McDonough était la moins à gauche des trois candidats.

    Mulcair a été ministre sous Jean Charest, qui lui, faut pas l’oublier, avait été chef des Conservateurs au fédéral… Mais Mulcair était à gauche de Charest, évidemment, quoique sur le plan linguistique, Mulcair pouvait difficilement être plus à droite qu’à l’époque où il travaillait pour Alliance Québec.

    Bref, Mulcair est plus à gauche que Harper mais Pierre Elliot Trudeau – qui avait toujours voté NPD avant de débarquer au PLC avec ses amis néo-démocrates Pelletier et Marchand – était bien plus à gauche que Mulcair, ce qui ne s’est pas toujours traduit dans ses phobies anti-Québec, par contre. Difficile de jauger Junior Trudeau sur l’échelle gauche-droite; il n’a pas dit grand chose à date!

  9. jeanlucproulx

    C’est quoi un conservateur?

    J’attend la réponse impatiemment.

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s