21 commentaires sur “« Monsieur » est sorti, il ne reviendra pas

  1. @ PAPITIBI ,

    quand j’ai vu Moustache ce matin , je me suis dis faut que j’aille voir après les EX. === J’ai vu et aussi sur le Même thème.

    Deux de par chez vous étaient là. === Est-ce que Monsieur Duchesne que j’y ai vu est le même que celui que l’on voit chez vous ?

    Je respecte ce Monsieur Parizeau , mais est-ce que s’il aurait été imputable de ce qu’il promotionnait aurait dit de même.

    Je n’ai pas relu 2 fois votre texte , PKP , je me pose des questions , il a levé son poing en l’air comme Mr Parizeau , mais sacrament yé pas là pas un secondes………..
    Est-ce sa Julie ou André Ducharme qui le conseille comme Guy A Lepage ?

    Les Artistes et toutes cette Gagnes d’enfoirés , sont drôle , mais il n’y en a pas beaucoup qui font travailler leur cerveau , N’EST_CE PAS CHRISTIAN…………………..

    Papi , Monsieur Duchesne que j’ai vu au EX , est-ce lui que je vois chez vous ?
    Jean-Marie De Serre.

  2. @ PAPITIBI ,

    Eric Valois – Inscrit

    22 février 2014 17 h 19

    Bush, Harper, et Marois….,

    Le PQ va gagner les élections. Ne vous en faites pas Mme Dérome. Mais, espérons tous, les blessures infligées à cette minorité, sur le dos de laquelle cette élection auront été gagnée, ne seront pas trop fondes. Espérons aussi qu’il émergera très vite un leader au Québec qui nous fera très oublier ce passage sombre du QC.

    Ce ne sera pas PKP , c’est un Bourgeois que B.B a mis en place comme Majesté Pauline.

    J’attends de voir si on va me retourner en prison , ou si Me Charles Caza et Rino Soucy qui ont écrit en 2013 à l’endroit de l’Éthique et de la Déontologie , vont me redire à l’endroit de la Haie de Cèdres et des branches de la Municipalité qui me causes un Préjudices depuis 2009.

    Quand dans une simple Municipalité d’une MRC , ceux qui dirigent ne sont rien d’autres ; que des innocent , ignorants et des incompétents. === Pourquoi les TARLAS seraient différents dans les niveaux Supérieurs ? …………………………

    Eric Valois – Inscrit

    22 février 2014 17 h 19

    Bush, Harper, et Marois….,

    Le PQ va gagner les élections. Ne vous en faites pas Mme Dérome. Mais, espérons tous, les blessures infligées à cette minorité, sur le dos de laquelle cette élection auront été gagnée, ne seront pas trop fondes. Espérons aussi qu’il émergera très vite un leader au Québec qui nous fera très oublier ce passage sombre du QC.

    Papi , j’ai raison et j’en suis sûr à 99.99 ? Que faut laisser diriger de partout que ce soit , aucun TROUS-DU-CUL de BEN PLEINS.
    CE QUI COMMENDE LEUR LEUR CERVEAU ‘ C’EST L’ARGEANT ET ILS ONT TROP DE TI-NAMIS.

    La Politique est à vomir et pour le système judiciaire , cela va être bientôt bien. Je pense.
    Jean-Marie De Serre.

  3. Je me souviens.

    « Avec son Maîtres chez nous, Jean Lesage a inspiré la résurrection du Québec et rassemblé autour de lui LE cabinet…”

    Avec son maître chez-nous (qui sûrement ne venait pas de lui), Jean Lesage était un hypocrite et un pleutre, je dis bien un pleutre.

    Il détestait Lévesque parce qu’il en était jaloux. Son cabinet était formé de gens dont il se méfiait, mais quand on veut gagner, on fait pour. Lesage n’était pas maître de son parti. Il était à la merci des têtes fortes. C’est Lévesque qui l’a fait gagner par sa popularité. On connaît la suite; la défaite.

    Lévesque c’était un fédéraliste mou. « Le bau risque ». Quand est venu la bonne occasion de faire le référendum, il a chié sur le bacul.
    http://www.laparlure.com/terme/chier-dans-le-bacul/

    Quant à Parizeau, c’était l’homme fort du parti, autant le PLQ que le PQ. Il a mis économiquement le Québec au monde. Rien de moins.

    Mais, il a fait une grave erreur qu’il a regrettée en 1995; démissionner. S’il avait continué sa campagne après le référendum, le Québec serait maintenant un pays souverain bien plus prospère.

    ////////
    « donne à manger à un cochon et il va venir chier sur ton perron….. »

    Les Québécois ne sont pas du tout solidaires excepté pour une guerre. Comme dans Astérix!

    //////
    Pour ce qui est de Jean-Martin Aussant que je connais personnellement, c’est une autre grave erreur de M. Jaques Parizeau.

    C’est un jour triste!

  4. Mère du malheureux Québec, priez pour nous en ce jour de deuil national!!! Jacques Parizeau était l’un des derniers survivants de cette race de politiciens honorables qui avaient la dignité des chefs d’État!!! L’Histoire retiendra de lui qu’il fut le premier premier ministre du Québec à gagner un référendum sur l’indépendance du Québec!!! Il aurait pu être le Père du pays, si il ne s’était pas fait voler le référendum!!!

    Par Papi: Si c’est ta manière à toi d’affirmer la même chose que moi, alors je suis d’accord avec toi. Et si tu veux dire par là que ton idole PKP n’arrive pas aux chevilles de Parizeau, encore une fois je suis d’accord

    Au fait, méchant «fail» de la part de nos médias hier soir!!! Parizeau meurt et aucune émission spéciale!!! Quand je pense qu’aux États-Unis, quand un ancien président meurt en pleine nuit, on réveille les chefs d’antenne de CNN et autres pour une émission spéciale!!! Ici, on a rien eu la nuit passée!!! Les États-Unis traitent plus dignement leurs anciens présidents que nous traitons nos anciens premiers ministres!!!

    Par Papi: Tu as raison… en partie. TVA est structuré pour faire glam, pas pour informer. Radio-Can s’est fait couper ses budgets, V n’a pas de service d’info et Télé-Qc n’en a pas encore.

    Lisette Lapointe a sorti la nouvelle sur les réseaux sociaux alors qu’il était passé minuit, à une heure où Radio-Can est en dormance et ne montre à RDI que des reprises des émissions de la veille. Faute de budget… À une heure AM, Radio-Can ne maintient pas de journaloiste en stand-by, j’imagine. Faute de budget. Mais moi j’ai appris la nouvelle au 98,5 FM (Cogéco), vers 01h00.

    Je me dois de souligner ici que LaPresse+ s’est virée sur un dix cennes et l’édition qui devait « sortir » vers 1h30 a paru un peu après 3h00 avec un « cahier spécial » bien documenté par un bon petit groupe de journalistes, dont la la belle Isabelle, tombeuse de Bugingo. Performance de loin supérieure à celle des journaux Péladeau.

    Cela dit, entre LCN ou RDI et des grosses boîtes comme Fox News, CNN ou les gros réseaux US, il y a une différence dans les moyens, tu crois pas?

    Mes moyens à moi sont modestes mais moins de deux heures après avoir appris la nouvelle et m’être assuré de sa véracité, j’avais refait l’entête de mon blogue – ce qui a requis de ma part de fouiller pour la photo de Monsieur, de la « travailler » et d’en retirer tout élément superflu. Bref, tu devrais me féliciter, manant! 😉

  5. @ Youlle

    Le mérite de Jean Lesage tient à sa capacité de rassembler son « équipe du tonnerre ». Lapalme, Gérin-Lajoie, Kierans, Lévesque, Kirkland-Casgrain et les autres ont sûrement apporté au moulin davantage d’idées que les « toé tais-toé » qui avaient entouré Duplessis (avec quelques notables exceptions dont Johnson père et Paul Sauvé). Et là je ne parle pas encore de tous ces bollés q’il a installés dans les si;eges de sous-ministres…

    « Lesage n’était pas maître de son parti. Il était à la merci des têtes fortes. »

    Et parmi ces têtes fortes, George Marler, l’homme de la rue St-Jacques et de Bay Street, fermement opposé à la création de leviers économiques par le gouvernement.

    Je réitère que Parizeau aura été l’un des plus grands penseurs de la deuxième moitié du XXe siècle et qu’il était de la trempe des prix Nobel en économie. Intelligence, culture, droiture intellectuelle, connaissances encyclopédiques et surtout… des idées, des idées et encore des idées.

  6. Comme bon nombre de politiciens Canadian élus dans une circonscription ontarienne (Jim Flaherty, Jack Layton…), le ministre Conservateur Joe Oliver a grandi à Montréal.

    Question: croyez-vous qu’il existe au Canada d’autres politiciens de la trempe de Jacques Parizeau?
    Réponse (candide) de Joe Oliver: Non, pas pour le moment, non.

    Il est vrai qu’À LUI SEUL Parizeau était plus brillant que tous les membres du cabinet Harper réunis. J’inclus, bien sur, Mm. Bernier, Lebel et Paradis, de même que l’Empereur Stephen Premier, un économiste dont Joe Oliver estime qu’il n’est pas de la trempe de « Monsieur ».

    Qu’on s’en souvienne quand viendra Octobre.

  7. « Le mérite de Jean Lesage tient à sa capacité de rassembler son « équipe du tonnerre ». »

    Mais il les a presque tous perdu avec sa tête de cochon. « Maître chez-nous »; dans les fait il n’en voulait pas. Il aurait pu faire dix ans. Alors, la révolution tranquille n’a jamais été terminé.

    Bourrassa est resté et il savait ce qu’il faisait. Il savait que perdant ses gros calibres, Lesage était foutu et qu’il le remplacerait.

  8. @ papitibi.

    J’ai écrit que Parizeau était «l’un des derniers survivants de cette race de politiciens honorables qui avaient la dignité des chefs d’État», pas le dernier!!! Mais bon!!!

    «ton idole PKP n’arrive pas aux chevilles de Parizeau»

    Tu veux que je réponde à ça en citant VLB???

    http://ici.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2015/06/02/007-victor-levy-beaulieu-vlb-jacques-parizeau-mort-deces.shtml

    Par Papi: je te reviens là-dessus.


    Au fait, si tout va bien en 2018, je me présenterai pour le Parti québécois!!! Moi et PKP, on va réaliser le rêve de René Lévesque et Jacques Parizeau, avec ou sans toi!!!

    Par Papi: je te reviens là-dessus.


    «il y a une différence dans les moyens, tu crois pas?»

    Ça aurait rien coûté de réveiller Pierre Bruneau et Céline Galipeau à 1h00 du matin pour leur dire de se tenir prêt à rentrer en ondes pour une émission spéciale!!! Quand Ronald Reagan et Gérald Ford sont morts, des journalistes de CNN se sont vus couper leurs vacances pour revenir en ondes!!! Je crois même que Reagan est mort en pleine nuit!!! On a dû réveiller les chefs d’antenne pour une émission spéciale!!!

    Au pire, j’aurais au moins réveillé deux ou trois stagiaires!!!

    Par Papi: Fais-tu exprès pour avoir l’air aussi insignifiant?
    Tu penses qu’un chef d’antenne va se grimer tout seul, se coiffer, faire les recherches pour meubler avec du contenu et actionner 4 ou 5 caméras sans le moindre assistant au niveau de la régie?

    As-tu déjà « fait » un studio de télé, mon tit-pit? Moi j’ai participé à un débat télévisé d’une heure, dans les studios de RNC Médias, il y a une dizaine d’années. Je n’étais pas dans l’assistance, j’étais celui que tous les médias s’arrachaient depuis une semaine, juste avant un référendum décrété par la ville. Fallait arriver très tôt, passer entre les mains d’une poupouneuse (pour le maquillage), fallait être coiffé, fallait faire les tests de micros, il y avait 4 débatteurs, un animateur, trois caméramen, un régisseur, et j’en oublie sans doute (l’éclairage se fait pas tout seul, ni le calibrage des micros en fonction de la voix de chacun…)

  9. @ Proulx 13h38

    Au fait, si tout va bien en 2018, je me présenterai pour le Parti québécois!!! Moi et PKP, on va réaliser le rêve de René Lévesque et Jacques Parizeau, avec ou sans toi!!!

    Bin… ce sera sans moi; si tu te présentes pour le PQ, c’est assez pour que vote pour le Parti de la loi natuelle!!!

    Cela dit, ne devais-tu pas te présenter contre Labeaume en 2013, toé? J’admire ta grande humilité: « moi et PKP, on va réaliser le rêve… » S’il devait apprendre que tu te vois comme LA tête d’affiche du Parti – toi d’abord, lui ensuite, je pense que ton chien est mort. Il est rancunier le fils Pédalo!!!

    Et tu sais quoi, la première chose qu’ils vont te demander au PQ, c’est de révéler tous les squelettes dans ton placard. Genre: on va faire l’indépendance par les armes s’il le faut. Tu veux vraiment qu’ils fouillent dans « tes archives » et qu’ils trouvent toutes ces horreurs?

    = = =

    Tu veux que je réponde à ça en citant VLB???

    Si tu veux citer VLB concernant Parizeau, t’as bin beau… Quand le grand-père paternel de VLB (Antoine) a été inhumé en janvier 75, j’étais présent aux funérailles à Trois-Pistoles et ce, même j’habitais alors Montréal. Dans une Fiat 128, c’est long lontemps! Et je conserve par devers moi un exemplaire de sa carte mortuaire. Tu vois, ma grand-mère avait la même parlure qu’Antoine, qui l’a refilée à Edmond, qui l’a refilée à Victor-Lévy. La première fois que j’ai vu VLB, il devait avoir 6 ou 7 ans, c’était chez mes grand-parents. La dernière fois, ça fait 8 ou 10 ans. Tu sais quoi? C’est mon cousin.

    Mais sur Pédalo, il est dans le champ – pour des motifs qui dépassent son champ de compétence mais qui relèvent un peu du mien. VLB ne l’a pas vraiment compris mais les chassé-croisés entre Pédalo et Québecor vont plonger le PQ dans la merde. Mark my words…

  10. @ Proulx 13h38

    Très brillant, ton Pédalo. T’es sûr de vouloir associer ton nom à celui de cette ordure?

    Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau croit que le décès de l’ancien premier ministre Jacques Parizeau fera progresser les appuis au projet d’indépendance du Québec.http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201506/03/01-4874920-deces-de-parizeau-lappui-a-la-souverainete-progressera-croit-peladeau.php

    Trente six heures après l’annonce de son décès. C’est Lisette qui va apprécier! Quelle belle marque de respect envers l’un de ses prédécesseurs. Laisse-lé freddir un peu, sacraman!

    Ton joual, Proulx, il est odieux. Il a le droit d’applaudir par en dedans tout ce brassage médiatique autour des réalisations et de l’intelligence de Parizeau, mais sa déclaration risque de lui valoir une volée de bois vert de la part des adversaires du PQ, qui auront beau jeu de l’accuser de vouloir se faire du capital politique sur la dépouille de Parizeau.

    Disons que ta nouvelle idole manque d’envergure. Et de savoir-vivre. Et d’intelligence. Et de sens politique. Et de respect. Alouette…

  11. @ Chicoine.

    Ah, le mouton gris est encore dans la blogosphère!!! Hé bien!!!

    @ papitibi.

    Peut-être que le OUI pourrait être plus fort lors du prochain sondage à cause de la mort de Parizeau, mais PKP n’avait pas à le crier sur tous les toits non plus!!!

    VLB est ton cousin??? Hé bien!!!

  12. @ Proulx 0h35

    Ouin… VLB est mon cousin et tous les deux, nous avons du Beaulieu et du Rioux dans le nez. L’arrière grand-père Charles-Borromée Beaulieu – le père du grand-père Antoine) avait lui-même pour père un certain Thadée Hudon, qui s’était toutefois marié à Domithilde (!!!) Côté sous le nom de Thadée Beaulieu. De Charles-Borromée – mort le 13 mars 1933 à St-Fabien de Rimouki, je possède encore un exemplaire original de la carte mortuaire et même une vieille photo prise vers 1890 (ce que j’ai pu déterminer par les enfants qui apparaissent sur la photo et dont je connais le nombre et les dates de naissance).

    Bref, VLB aurait pu s’appeler VLH, puisque, en réalité, ses ancêtres Beaulieu (et les miens) étaient des Hudon dit Beaulieu. D’ailleurs, certains des frères de Thadée avaient conservé le patronyme Hudon, d’autres ont switché pour Beaulieu. J’ai connu un juge Beaulieu dans les années 70 qui était lui-même de la lignée Hudon; nous avons souvent cassé la croute et échangé sur nos origines communes.

    La fille du Roy Catherine de Baillon a épousé à Québec le 12 novembre 1669 un certain Jacques Miville dit Deschènes. Julie Miville-Deschênes, au Conseil du statut de la femme, ça te sonne des cloches? Ce Miville a été baptisé à Brouage (la patrie de Champlain) le 2 mai 1639. Leur fils Jean Miville, né le 5 septembre 1672, a épousé en, le 13 mai 1691. Leur fils Jean Miville a épousé Marie-Madeleine Dubé le 13 mai 1691, à Rivière-Ouelle. Marie-Madeleine, la fille de Mathurin, avait épousé en premières noces Charles Bouchard, le 30 avril 1690 mais le pauvre Charles est mort noyé le 26, à peine 3 semaines plus tard.

    De cette union est né à Rivière-Ouelle, le 31 janvier 1702, Pierre-François Miville. Pierre-François et Marie-Madeleine Dubé ont eu une fille, Marie-Madeleine Miville, en 1728; celle-ci a épousé Pierre Côté, à Rivière-Ouelle, le 30 octobre 1748; Pierre était alors veuf de Marie-Anne Lepage, qu’il avait épousée le 27 juin 1735.

    Leur fille Marie-Madeleine (encore!) a épousé à l’Isle-Verte Jean-Baptiste Rioux le 27 janvier 1777. Jean-Baptiste et Madeleine Suzanne Côté ont eu un fils, Étienne Rioux, marié à Ursule Côté le 20 juillet 1812, aux Trois-Pistoles. Leur fille Félicité Rioux est née aux Trois-Pistoles le 18 octobre 1821.

    Félicité Rioux a épousé un autre Rioux (Vincent), le 16 septembre 1639 aux Trois-Pistoles. C’est leur fille Onésime (Shit!) qui a épousé le 11 juillet 1870 Charles-Borromée, notre arrière grand-père, à VLB et à moi. Ma grand-mère est née 14 mois plus tard et elle est décédée à 97 ans alors que moi j’étais déjà un adulte. Alors elle a eu le temps de m’apprendre.

    Par contre, grand-maman n’avait jamais su qu’elle était de sang royal. Je reviens à Catherine de Baillon, la fille du Roy; son ascendance à elle a été démontrée notamment par feu René Jetté, lui-même descendant de Catherine de Baillon et surtout, l’un des généalogistes les plus réputés et les plus méticuleux qu’aura connu le Québec. Jetté est d’ailleurs l’auteur d’un dictionnaire généalogique qui fait autorité, et il collaborait au grand Programme de Recherche en Démographie Historique (PRDH) mis sur pied par l’Université de Montréal, lequel a recensé tous les certificats de naissance, baptême, mariage, sépulture, tous les recensements, les registres de passagers des navires et les archives des hôpitaux, des débuts de la Nouvelle-France jusqu’à 1800. Alors oui, je sais que mon ancêtre Untel a été hospitalisé 3 fois à l’Hôtel-Dieu de Québec, en 1728, et je connais les dates d’arrivée et de congé! Souvent, je sais combien de fusils et de vaches ils ont légué à leur décès, et à qui ils avaient fait un procès!

    Pour les 19e et 20e siècle, j’ai moi-même épluché les quelque 140 volumes de l’encyclopédie Drouin (recensement de tous les mariages du Québec entre 1800 et 1955, les recueils de registres paroissiaux (naissance, mariages, sépultures) disponibles dans certaines biblios publiques (dont une, à Rouyn), les microfilms et aussi le travail colossal des Mormons, qui ont photographié et mis en ligne les pages de tous les registres paroissiaux (baptèmes, mariages, sépultures). Et d’autres bases de données, accessibles par abonnement auprès des sociétés de généalogie.

    Philippe-Auguste, roi de France, était donc notre ancêtre (certitude à 100%) à VLB et à moi… à la 26e génération. Et avant lui, toute la lignée des Capétiens. Et des princes et rois de partout en Europe. À vrai dire, je peux faire remonter mon ascendance – par mes recherches en Histoire – jusqu’au père de Charlemagne.

    Hugues Capet, roi de France et mon ancêtre à la 32e génération, est mon ancêtre 4,214.908,800 selon la numérotation de Sosa-Stradonitz, utilisée par tous les généalogistes. Me semble avoir lu quelque part que nous serions plus ou moins 100000 Québécois à pouvoir ainsi prétendre au trône de France! 😉

    Mais je garde l’oeil ouvert, moi qui suis également le descendant de Aslaug Kråka SIGURDSDATTER de Lehta dite Randalin Wolfsung, fille de Sigurd Sigmundsson dit Fofnerbane et de Brynhild Budlasdatter; elle a vécu entre 755 à 786.

    En d’autres mots, je compte quelques vikings arracheurs de tête parmi les ancêtres de mes ancêtres normands (NorthMen–>Normand). Alors évite de me mettre en crisse, la moitié de la moitié de ma goutte de sang viking pourrait s’emparer de mon moi-même!

    Un jous, peut-être, je te raconterai comment je suis le descendant de Saint Vladimir, sacré « saint » malgré qu’il eut fait assassiner des membres de sa famille pour s’emparer du trône de Russie. Et si j’ai le temps, je te raconterai comment mes origines acadiennes m’ont amené de l’église de Grand-Pré aux bayous de la Louisiane. Je suis arménien aussi. Et grec. Et juif. Et wendake. Et suisse (le beau-père de ma Catherine de Baillon était né en Suisse). Mais je ne me suis pas encore trouvé d’ancêtre arabe.

    Mais comme dirait cousin Victor, j’ai par devers moi des centaines de copies tirées des registres originaux, depuis la première moitié du 17e siècle. C’était du vieux français, où le U et le V sont la même lettre, où le mot « école » s’écrivait « eschole »… alors j’ai décidé de me faire historien et linguiste, puisque ça m’intéressait et surtout, puisque j’avais les moyens d’y consacrer probablement plus d’heures que si j’avais plutôt choisi de faire un bacc! No kidding! Ma maîtrise du latin (et les manuels et dicos que j’ai conservé depuis les années ’60) n’aura pas nui, bien sûr.

    Ça m’avait pris des jours à trouver le registre de naissance de ma mère dans la banque de données des Mormons; ils ont indexé les noms mais comme ils ne savent pas lire le français, ils confondent souvent des lettres manuscrites entre elles, André devient Audre, Michel peut devenir Hichel… J’ai dû essayer une centaine de combinaisons avant de trouver « leur » résultat. Mêmes difficultés pour déchiffrer les entrées manuscrites dans les 150 volumes du Drouin. Ou encore ces ancêtres qui naissent, se marient et sont inhumés sous un patronyme évolutif et une série de prénoms variables. Mettons que ça demande une patience infinie! Et beaucoup de jarnigoine…

    Aucune de mes quatre familles-souche n’a conservé le patronyme que portait le premier ancêtre masculin débarqué en Nouvelle-France. Autre source de difficulté.

    Cela étant, prosterne-toi, manant, toi qui me dois respect de par mon sang royal, aussi dilué soit-il (une part sur quelques milliards!). Ho Ho Ho!

  13. @ Proulx oh35

    Le Mouton gris – dont je me souviens avoir pris une fois la défense contre une certaine race de « …phobes », demeure nettement plus cohérent dans sa haine de Parizeau que tu l’es avec ton regard de libertarien faux keynésien ou de keynésien faux libertarien.

    De mon côté, j’apprécie Parizeau tout autant pour son génie en sciences économiques que pour sa vision politique. Et peut-être même davantage pour sa vision d’économiste, finalement. Il a suscité au Qc l’émergence d’un capital de risque qui a fait décoller le financement des petits entrepreneurs qui ont pu se capitaliser et devenir big. Et moi, qui ai joué un rôle dans le décollage et dans le financement d’entreprises, j’ai apprécié; sans la doctrine Parizeau, mes collègues et moi on aurait fait patate.

    Le mouton Pierre-Guy Veer est tout simplement abject, tant sa mauvaise foi est criante.

  14. @PAPITIBI ,

    Papi , je suis de bonne foi , et croyez-moi qu’il n’y a que mes avocats qui sont au courant et Warren Peace. J’aime bien ce mot Peace………..Mais il faut travailler fort pour qu’il en soit ainsi.
    Jean-Marie De Serre.

  15. @ PAPITIBI .

    Monsieur Papitibi , je viens de voir les nouvelles et some whère un certain Mr Bernard a causé de Mr Parizeau et de vieille France.

    Tout les veaux Suceux et les (licheux de peteux au nez bruns du Québec , je me demande : C’est quoi ils font là en ce 6 juin 2015 ?

    Papi , le soir je ne conduis que si je suis obligé et si je peux si pas trop fatigué.

    Comme je suis Altruiste et que je n’aime pas faire payer les Québéquiois pour mes problèmes , comment puis-je faire pour aller au conseil Lundi le 8 juin 2015 soir quand Me Charles Caza et RinoSoucy , me disent dans leur lettre de menace que faut que j’appelle un jour à l’avance pour que la Sureté du Québec soit présente ? Sacrament , si j’avais télé Samedi = c’est 2 jours à l’avance………..

    Est-ce que la Sureté du Québec à le droit de donner une ride à un  »CITOYEN , si c’est pour une bonne cause à 7 heures du soir ? Tsé ça fait je ne sais plus combien de fois je me fais embarquer suite à des fausses accusations………..

    Je vais aller voir may be , lundi , tout va tellement vite. Mais jamais je ne vais laisser la Municipalité de Tingwick ne pas donner suite à mes questionnements.

    Ce n’est pas pour rien que l’on me tient au criminel à Tingwick.
    Jean-Marie De Serre.

  16. @ JMdS
    Désolé de ne pas avoir donné suite plus tôt.
    Il peut y avoir une différence entre un préavis de 24 heures et un préavis d’un jour. Dans le cas d’un préavis de 24 heures, on compte des heures et s’il y en a 25, le compte est bon.
    Dans le cas du préavis d’un jour, il peut s’agir d’un jour ouvrable, ou d’un jour de calendrier. L’avis donné dimanche PM pour le lundi soir ne serait pas conforme à l’exigence d’un préavis d’une journée ouvrable…
    S’il s’agit d’un préavis d’un jour – sans autre précision, alors je ne serais pas surpris de les voir taponner et exiger qu’un jour complet de calendrier se soit écoulé; l’avis aurait alors dû être donné hier.
    Alors moi j’appellerais la SQ. Right now. On sait jamais…

  17. @ PAPITIBI ,

    Merci Papi de m’avoir redis. Ne vous désolez pas , avec tout le travail que vous avez je comprends.
    C’est ce que la Municipalité devrait faire répondre aux questions surtout celles de mes avocats.

    Un conseiller m’a dit ne pas avoir vu la lettre de Me Soucy et le Maire non plus alors qui est derrière cette lettre où fallait que j’enlève des texte sinon il y avait une menace de 25,000$ à mon endroit.

    On en a déjà parlé ici et comme le temps porte conseil , je vais attendre juillet.
    Ceux qui sont derrière cette lettre , si j’appelle un jour à l’avance vont pacté l’affaire.

    Je vais attendre le conseil de mon avocat. Ils étaient deux chez moi mercredi 3h p.m. passé.

    Merci encore , et Bonne journée.
    Jean-Marie De Serre.

  18. @ PAPITIBI ,

    Monsieur Papitibi , il y a un Monseigneur avec une capote rose sur la tête qui semble être en chef pour le décès de Monsieur Parizeau qui radotte des choses live..
    Quoi est la signification de son TI-Cass ? On chicane après les Juifs et les Musulmans………

    J’ai vu aussi un nid de poule et que les corbillards ne sont pas New-Âge.

    J’ai vu aussi , plusieurs sinon tous des  »MANGEURS DE BALLUSTRADES = lui rendre hommage.

    J’ai vu aussi celui qui a écrit son discours( à Monsieur Parizeau , au cas ou il ne serait pas ÉLU. === Quel vendu ce type cela sonne comme Élysée , Monsieur Parizeau n’en a pas lu un seul mot , il savait improviser right now tout le temps , que ce soit pour La France , l’Angleterre ou le Vatican.
    Jean-Marie De Serre.

  19. @ PAPITIBI ,

    vous êtes aussi MONSIEUR et encore plus que encore que yeienck en masse.

    Je viens de voir voilà pas long la presque fin de la cérémonie , j’y ai vu Alain Lefèvre qui brassait sa couette avec sa tounne sur les Anges. .

    J’y ai vu aussi , Claude Dubois et si Dieu existe en quelque part.

    Sacrament Papi , c’était encore pacté , faire intervenir les Anges à la fin d’un schow.

    Papi , vous avez du pain sur la planche…………….
    Jean-Marie De Serre.

  20. Début juin, on perd Jacques Parizeau, celui qui nous a mené à la porte du pays!!! À la mi-juin, on perd Jean Doré, le maire qui a changé Montréal après la dictature de Jean Drapeau, qui a donné à Montréal une vie démocratique et un plan d’urbanisme crédible et qui a donné des legs durables à sa ville lors de son 350e anniversaire en 1992!!!

    Comme c’est là, perdra-t-on un autre de nos géants à la fin juin???

    Par Papi: Je ressens toujours la même émotion et le même sentiment d’impuissance quand le cancer du pancréas frappe. Cette émotion, je l’avais ressentie au décès du Libéral Claude Béchard, qui aurait sans doute succédé à Charest et nous aurait épargné Couillard; dans une certaine mesure, c’était le « Alexandre Cloutier » du PLQ, si je puis dire.

    Le hasard est cruel; je viens tout juste de rendre hommage à Monsieur tout en rappelant que mon père l’avait côtoyé presque quotidiennement pendant quelques années. Mon père est mort du cancer du pancréas quelques années plus tard.

    Je n’ai pas connu Jean Doré – à qui j’ai sûrement parlé alors qu’il était à l’ACEF, par contre. Mais j’avais travaillé contre Jean Drapeau lors des campagnes électorales de 1970 (pour le FRAP) et de 1974, alors que le jésuite Jacques Couture avait mené une belle lutte pour le RCM. Couture, je l’avais rencontré, mais quand Jean Doré a pris la direction du RCM, j’étais déjà devenu Abitibien…

    Disons que pour moi qui roulais en Peugeot (une bécane sur deux roues) dans mes dernières années montréalaises et à mon arrivée à Rouyn, perdre le père des pistes cyclables à Montréal, c’est une grande perte. Le pire, c’est que la toute première piste cyclable à avoir été ouverte à Montréal après mon déménagement à Rouyn passait à deux rues de la maison où j’ai grandi (de la naissance à l’âge que tu avais encore il y a quelques jours, il me semble).

    Le Québec vient de perdre cette fois son pionnier de la démocratie municipale. Je suis en berne…

Et... vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s